Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#201 04/12/2016 08h08 → Crise du pétrole : faut-il investir maintenant sur les pétrolières ? (bp, brent, pétrole, total)

Membre
Réputation :   144 

Je pense que c’est le moment d’investir dans les  pétrolières , le pétrole , le rouble ou en Russie ^^ Donald Trump ne va pas soutenir la politique de l’Arabie saoudite au moyen-orient et en Syrie comme le faisait les USA donc en contrepartie l’Arabie saoudite n’a pas à  faire baisser le prix du baril . Vladimir Poutine gagne sur tous les tableaux et cela à de grandes chances de favoriser l’économie russe et sa monnaie .

Hors ligne

 

#202 04/12/2016 09h47 → Crise du pétrole : faut-il investir maintenant sur les pétrolières ? (bp, brent, pétrole, total)

Membre
Réputation :   59 

Bonjour,

En quoi la baisse du baril est un cadeau que l’Arabie saoudite faisait aux USA ? Je ne comprends pas.
De mon point de vue, c’est bien le contraire. Avec l’émergence des gisements non conventionnels, rentables avec un prix du pétrole élevé, les USA sont devenus indépendants. L’effondrement du prix du pétrole en inondant le marché par les pays du Golfe était une attaque directe pour que les puits US fassent faillite et que les USA redeviennent dépendants.

Par contre, comme ça fait plusieurs années que cette guerre économique est en place, il y a un moment où l’équilibre budgétaire et social de ces pays les poussent à prendre des décisions plus pacifiques. D’autant plus qu’aux USA, la réactivité pour fermer les puits non rentables, et les ré-ouvrir dès que cela redevient intéressant me parait très élevée.

De toutes façons, ce n’est pas après un rallye qu’il faut acheter, il fallait le faire il y a quelques mois, quand tout le monde criait sur un baril à 20$. Facile à dire, évidemment.

Pour ma part, j’avais prix un peu d’OPCVM russie (pas assez….) , que je suis en train de vendre avec toutes ces bonnes nouvelles et la hausse du rouble, et je garde les OPCVM Commodités et Minières, achetées il y a trop longtemps à un niveau trop haut.

Vu qu’actuellement, on hurle sur la hausse des taux avec la baisse "inéluctable" des REITs qui va en découler, je dirige mon regard là-dessus.
Je verrai bien si je trouve quelque chose d’intéressant où investir et si je suis capable de supporter la volatilité (un vrai travail sur soi, comme toujours).

Hors ligne

 

#203 04/12/2016 11h11 → Crise du pétrole : faut-il investir maintenant sur les pétrolières ? (bp, brent, pétrole, total)

Membre
Réputation :   144 

pétrole en inondant le marché par les pays du Golfe était une attaque directe pour que les puits US fassent faillite et que les USA redeviennent dépendants.

Je ne comprends pas cette logique .. Que les entreprises pétrolières fassent faillite c’est une chose mais c’est pas pour autant les gisements vont disparaitre et sitôt que le baril aura reprit des couleurs de nouveaux acteurs tenteront leur chance donc quel est l’intérêt réel à long terme pour l’Arabie saoudite si l’on se tient uniquement à la thèse officielle ? 

J’ai pas l’impression que les USA dans leur ensemble  ont grandement souffert de la baisse du baril et je ne pense pas que l’Arabie Saoudite à les moyens des tenir tête aux USA vu la relation historique de ces 2 pays .

Ma thèse à moi c’est que la Syrie est un carrefour énergétique extrêmement important et que le gouvernement actuel à privilégié l’Iran et la Russie au détriment du Quatar de l’Arabie saoudite pour le transport de leurs énergies  en Europe et je pense qu’ils ont le soutient des USA et de ses vassaux concernant leurs politiques dans la région en échange d’une baisse du prix du baril temporaire qui arrange l’économie et permet de contenir l’inflation pendant que tout le monde imprime des billets .

Avec l’inflation provoqué par le pétrole il sera difficile de justifier des taux bas donc je vous laisse imaginer la suite .

façons, ce n’est pas après un rallye qu’il faut acheter, il fallait le faire il y a quelques mois, quand tout le monde criait sur un baril à 20$. Facile à dire, évidemment.

Ba si car si car la différence entre maintenant et il y’a quelques mois c’est qu’on sait qui sera le président des USA . Avec Hillary la politique actuelle  aurait surement continué .

Dernière modification par vbvaleur (04/12/2016 11h14)

Hors ligne

 

#204 04/12/2016 21h20 → Crise du pétrole : faut-il investir maintenant sur les pétrolières ? (bp, brent, pétrole, total)

Membre
Réputation :   337 

Vous avez souvent des analyses géopolitiques pertinentes mais là c’est du billard à cinq bandes. Je ne pense pas que les grands de ce monde ont une telle maîtrise des événements.

Je suis plutôt d’accord avec l’analyse de PatN, l’Arabie Saoudite a voulu donner une leçon aux USA en mettant son économie pétrolière en faillite ou presque (il y a eu pas mal de faillites et les banques ont passé de grosses provisions) mais avec la guerre au Yémen, le retour de l’Iran (joli coup des américains pour justement mettre la pression aussi sur l’Arabie Saoudite) et leur politique sociale généreuse, ils n’ont plus les moyens pour continuer la leçon.

Par contre le baril va durablement resté autour de 50$ car en effet les USA vont revenir sur le marché si le baril monte plus et surtout les iraniens vont pomper un maximum pour appauvrir leur ennemi saoudien. Ils ont vécu (survécu?) sous l’embargo, ils peuvent vendre leur pétrole à 30$ ils s’en foutent si ça peut mettre les saoudiens sur la paille.

J’investirai sur les sociétés d’exploration in-shore US mais pas sur les off-shore car ce n’est pas demain que le baril sera de retour à 80$ le baril… Les belles remontées de Ensco, Transocean et consorts risquent d’être de courte durée.

Par contre je suis d’accord avec vous toute augmentation des cours est favorable à la Russie et aux autres producteurs de brut bien sûr.


To achieve fair investment results is easier than you think; superior results are harder than you thought

Hors ligne

 

#205 04/12/2016 21h41 → Crise du pétrole : faut-il investir maintenant sur les pétrolières ? (bp, brent, pétrole, total)

Membre
Réputation :   26 

A 18 euros j’ai pensé que RDSHELL était une bonne affaire…aujourd’hui à plus de 25, je conserve pour le rendement en attendant d’avoir une meilleure idée…

Hors ligne

 

#206 04/12/2016 23h18 → Crise du pétrole : faut-il investir maintenant sur les pétrolières ? (bp, brent, pétrole, total)

Membre
Réputation :   117 

PatN a écrit :

Vu qu’actuellement, on hurle sur la hausse des taux avec la baisse "inéluctable" des REITs qui va en découler, je dirige mon regard là-dessus.

Cela me semble une bonne idée

Hors ligne

 

#207 04/12/2016 23h47 → Crise du pétrole : faut-il investir maintenant sur les pétrolières ? (bp, brent, pétrole, total)

Membre
Réputation :   337 

Il faut quand même attendre le 14 décembre au moins je pense même s’il ne s’agit que du taux journalier de la FED et pas d’un taux long terme qui est celui qui impacte les REITs. Pour le taux long terme il faudra encore attendre la prise de fonction de Trump et ses premières mesures économiques.
Je pense que le secteur va rester chahuté jusqu’à ce moment en février ou mars 2017.

Pour l’instant je shorte VNQ.
Mais on est sur la file pétrole et pas REITs… chuut


To achieve fair investment results is easier than you think; superior results are harder than you thought

Hors ligne

 

#208 04/12/2016 23h56 → Crise du pétrole : faut-il investir maintenant sur les pétrolières ? (bp, brent, pétrole, total)

Membre
Réputation :   371 

Renzi a perdu!

Hors sujet désolée mais … opportunités d’achat en vue ???

Dernière modification par sissi (04/12/2016 23h56)

Hors ligne

 

#209 10/12/2016 11h50 → Crise du pétrole : faut-il investir maintenant sur les pétrolières ? (bp, brent, pétrole, total)

Membre
Réputation :   144 

Vous avez souvent des analyses géopolitiques pertinentes mais là c’est du billard à cinq bandes. Je ne pense pas que les grands de ce monde ont une telle maîtrise des événements.

Des gars comme George Soros et Vladimir Poutine ont des stratégies à plusieurs bandes, suffit de les écouter ou de les lires pour s’en apercevoir . George Soros à plusieurs fois expliqué(Même à la télévision) ce que les USA devraient faire pour affaiblir la Russie par exemple vider les réserves stratégiques(plus aussi nécessaire depuis que la production US augmente)  pour faire chuter le baril et affaiblir l’ourse russe. Grâce aux mails publiés par Wikileaks on peu s’apercevoir que George Soros donnait directement des instructions à Hillary Clinton qui occupait le poste de secrétaire d’État à l’époque …
Je pense que c’est  difficile pour  quelqu’un de lambda d’imaginer la possibilité de certaines stratégies et le manque de conscience de George Soros par exemple . Après, je pense comprendre pourquoi Soros ne respecte pas les lois et n’a pas de conscience ,Lorsqu’on est tout petit et qu’on à observé que les plus honnêtes juifs qui ont respecté les règles en Allemagne pendant une sombre époque en se rendant aux rassemblement ordonné par le pouvoir, ont étés les premiers à embarquer dans le train , cela fait relativiser ..   

sissi a écrit :

Renzi a perdu!

Hors sujet désolée mais … opportunités d’achat en vue ???

Il faut être aveugle pour ne pas se rendre compte que nous allons vers une désintégration de l’Europe et de l’euro donc les petits événements de ce genre n’ont pas fini de s’accumuler et cela à de moins en moins d’effet sur les actions , cette récurrence d’événements commence à vacciner les investisseurs .

En tant qu’actionnaire de Telecom Italia , je suis satisfait que Renzi et sa volonté de concurrence agressive dans les télécom abandonne le pouvoir .(Même pas peur du  Mouvement 5 étoiles ^^)

Dernière modification par vbvaleur (10/12/2016 12h02)

Hors ligne

 

#210 10/12/2016 13h47 → Crise du pétrole : faut-il investir maintenant sur les pétrolières ? (bp, brent, pétrole, total)

Membre
Réputation :   67 

vbvaleur a écrit :

Je pense que c’est le moment d’investir dans les  pétrolières , le pétrole , le rouble ou en Russie ^^ Donald Trump ne va pas soutenir la politique de l’Arabie saoudite au moyen-orient et en Syrie comme le faisait les USA donc en contrepartie l’Arabie saoudite n’a pas à  faire baisser le prix du baril . Vladimir Poutine gagne sur tous les tableaux et cela à de grandes chances de favoriser l’économie russe et sa monnaie .

Alors là, aucune idée de ce que va faire concrètement Trump. Il dit tout et son contraire chaque jour. Il me paraît gravement incompétent en géopolitique et en macroéonomie.

J’ai pris des positions de conviction sur des certificats pétroliers et BHP Billiton en début d’année quand le pétrole était à 30$ et tout revendu à 50$ car c’est le seuil de rentabilité du pétrole de schiste américain et d’équilibre pour la Russie et l’Arabie Saoudite. Ca peut encore doubler mais c’est de la pure spéculation.

Les marchés sont incroyablement bullish. Je me dit que parfois, le meilleur investissement c’est de ne rien faire.


“prediction is very difficult—especially if it is about the future.” Niels Bohr

Hors ligne

 

#211 10/12/2016 14h23 → Crise du pétrole : faut-il investir maintenant sur les pétrolières ? (bp, brent, pétrole, total)

Membre
Réputation :   144 

Alors là, aucune idée de ce que va faire concrètement Trump. Il dit tout et son contraire chaque jour. Il me paraît gravement incompétent en géopolitique et en macroéonomie.

Je suis d’accord que Trump n’est pas très fiable et je pense qu’il ment comme il respire .. Je base mon analyse surtout sur la non continuité des stratégies en cours  car les instigateurs n’ont pas vraiment soutenu Trump pendant les élections …

marchés sont incroyablement bullish. Je me dit que parfois, le meilleur investissement c’est de ne rien faire.

Si rien faire c’est posséder du liquide, je pense qu’en période d’impression de billet vous faites déjà quelque chose d’important sans vous s’en apercevoir .

Dernière modification par vbvaleur (10/12/2016 14h38)

Hors ligne

 

#212 10/12/2016 14h39 → Crise du pétrole : faut-il investir maintenant sur les pétrolières ? (bp, brent, pétrole, total)

Membre
Réputation :   

Petitportefeuille a écrit :

Les marchés sont incroyablement bullish. Je me dit que parfois, le meilleur investissement c’est de ne rien faire.

Il y a un adage qui dit : Ne pas trader c’est deja trader 😉

J’ai liquidé ma ligne FP vendredi, pour moi ca à grimpé un peu trop vite.
Certains analystes la voit à 55, je dirais pourquoi pas mais une correction avant sûrement il y aura.

Wait & see

Nicolas

Dernière modification par Nicolas888 (10/12/2016 15h15)

Hors ligne

 

#213 10/12/2016 16h09 → Crise du pétrole : faut-il investir maintenant sur les pétrolières ? (bp, brent, pétrole, total)

Membre
Réputation :   137 

Au risque de me répéter, avec les progrès technologiques et la forte réduction du coût des puits horizontaux, les pétroles de schistes sont ou vont devenir très rentable à 50usd/Barril. Certains le serait même à 30.

D’un autre côté la demande continue de croître, certes, mais je ne pense pas que le pétrole puisse de manière durable monter au delà de 60usd dans la configuration actuelle.

Hors ligne

 

#214 10/12/2016 18h16 → Crise du pétrole : faut-il investir maintenant sur les pétrolières ? (bp, brent, pétrole, total)

Membre
Réputation :   117 

Total à 55€ c’est au dessus du cours de total lorsque le petrole etait à 110$ le barril.
( avec cependant une reduction des couts, une recovery du raffinage, …)

Je suis assez d’accord avec alec…, le cours du barril risque d’etre cappé à 60$.
En tout cas, il faut privilegier les entreprises rentables à moins de 60$, les schlumberger et halliburton (equipementier des schistes )
Et fuir les cgg, technip dont les clients offshore profond sont rentables à 90 ?
Tout comme les sables bitumeux canadien et le petrole de l’alaska.

Dernière modification par francoisolivier (10/12/2016 18h27)

Hors ligne

 

#215 26/12/2016 21h48 → Crise du pétrole : faut-il investir maintenant sur les pétrolières ? (bp, brent, pétrole, total)

Membre
Réputation :   193 

Le baril sera finalement passé de 37 à 53$ au cours de l’année 2016 ; on est donc très loin des prévisions apocalyptiques formulées en début d’année par d’éminents analystes qui le voyaient descendre jusqu’à 20$, avant de remonter tout doucement jusqu’à 75$ à la fin de la décennie. Il est toujours amusant de constater qu’il se trouve des employeurs pour verser des salaires à ces prévisionnistes, salaires sans commune mesure avec les pauvres minima sociaux perçus par ceux de nos concitoyens que la droite "républicaine" traite d’assistés…..

On demanderait à un RSAste de prévoir les cours du pétrole, il ne ferait sans doute pas plus mal que les analystes car personne n’en sait rien et prétendre savoir quelque chose est déjà une forme de sophisme.

En cette fin d’année, les mêmes doctes esprits qui voyaient le pétrole plonger das les abysses expliquent que les cours vont désormais se stabiliser et évoluer dans une étroite fourchette couvrant au plus large la bande de 50 à 60$ : le pétrole de schiste serait en effet redevenu rentable et l’abondance de l’offre découragerait toute velléité haussière ; à l’opposé, la sagesse des pays OPEP et de nos très chers amis Saoudiens serait un gage de régulation "du robinet" pour réduire si besoin la production et éviter toute nouvelle baisse des cours. On ne savait pas que ceux qui manient le sabre avec dextérité pour couper les têtes sont aussi capables de délicatesse dans la régulation des robinets…..bref le baril évoluera cette année entre 50 et 60$, on nous le dit et on est prié de le croire……c’est bien connu il n’y a que la foi qui sauve !

On veut bien croire, mais l’observation des cours du baril semble plutôt indiquée des évolutions assez heurtées à la hausse comme à la baisse, les périodes de stabilité tranquille étant plutôt rares.

N’ayant pas envie de me faire couper la tête, fût-ce par le bourreau le plus adroit de la péninsule arabique, je me garderai bien de prédire si le pétrole évoluera à la hausse ou à la baisse en 2017 ; en revanche, au risque de passer pour apostat, il m’étonnerait que les cours restent stables tout au long de l’année.

Hors ligne

 

#216 27/12/2016 12h03 → Crise du pétrole : faut-il investir maintenant sur les pétrolières ? (bp, brent, pétrole, total)

Membre
Réputation :   137 

Stokes c’est loin d’être un scoop que les prédictions des experts ne valent rien.
Les études montrent que les recommandations d’analystes ne valent rien non plus.

Par contre, de mémoire, je crois que le consensus de l’IEA et des professionnels du pétroles étaient 50-60 usd pour fin 2016.

Le rétroviseur est toujours plus clair à commenter que le parebrise. A combien voyez vous le pétrole pour fin 2017 ?

Edit : Correction de l’orthographe

Dernière modification par AleaJactaEst (27/12/2016 12h33)

Hors ligne

 

#217 27/12/2016 12h15 → Crise du pétrole : faut-il investir maintenant sur les pétrolières ? (bp, brent, pétrole, total)

Membre
Réputation :   237 

Il a répondu qu’il se gardait bien de tout pronostic. Parlez-vous de stokes en stock?

En ligne

 

#218 27/08/2017 14h34 → Crise du pétrole : faut-il investir maintenant sur les pétrolières ? (bp, brent, pétrole, total)

Membre
Réputation :   121 

"FrancoisOlivier" a écrit :

Mon avis est basé sur le fait que l’offre (la production de petrole) est toujours de plus en plus abondante : tous les pays ne veulent pas (ou plutot ne peuvent pas et meme l’arabie saoudite ) reduire de 20-xx% leur production.
Pourtant c’est ce qu’il faudrait. Avec à coté du petrole de schiste nord américain exploité à fond la caisse .
Bien que la demande soit en augmentation reguliere (plutot des pays en voie developpement ou tiers monde), l’offre est trop abondante.
Je remarque aussi que les progres techniques sont significatifs, et que on a abaissé le cout d’exploitation d’un puit ou qu’on sait pomper plus de petrole.

Maintenant si on regarde le passé, cela fait plus de 2ans que j’entend dire que le petrole va remonter fortement.
Et il stagne dans une fourchette grosso modo de 40-60$ depuis mai 2015.
Avec ces 2 dernieres années, des que les seuils de 50-55$ sont atteints, on voit une reouverture de puits (surtout petrole de schistes ) et les stocks de petrole remontent fortement après.

Une guerre peut toujours arriver certe, un interdiction de l’exploitation du petrole de schiste. A moyen terme, je ne vois pas de changement de paradigmes.

L’offre n’est pas toujours plus abondante sans investissements en capital, qui ont été réduits depuis trois ans. Il y a un délai de plusieurs années entre fin des investissements et baisse de la production car les gros projets pétroliers mettent plusieurs années à produire.

Les projets techniques sont significatifs mais pour le Shale surtout. Comme le Shale représente 5% de la production mondiale, même si le shale double sa production (Alors qu’il stagne depuis deux ans), cela ne compense que la baisse à venir due a la baisse des investissements notamment en offshore, et en champs traditionnels. Le Shale compense pour le moment, jusqu’où cela ne suffira plus et il faudra aller chercher en eau profonde. A ce moment la demande de services et pièces va augmenter, le couts des services va aussi augmenter ainsi que le prix de revient des producteurs.

A coté de cela la demande augmente, Inde, Chine, Afrique, c’est pas fini. Le marché est déjà en equilibre et on s’amène vers des déficits. Je pense donc que les prix finiront par remonter (Sauf grosse crise économique mondiale).

Quand aux prix passés, ils ne présagent pas des prix futurs.

Les marchés financiers pensent actuellement que les services pétroliers sont une industrie cyclique. Je pense que c’est une industrie en croissance structurelle qui a vécu un cycle baissier unique due à la découverte du pétrole de chiste et le déséquilibre de l’offre conséquent. A moins que l’on fasse une deuxième révolution comme cela ailleurs que dans les USA, c’est un cas unique.

Je suis donc investi non pas sur les pétrolières car c’est plus compliqué d’analyser les producteurs mais sur tout ce qui est services pétroliers diversifiés (holdings) et pays impactés (Brésil et Afrique).

Dernière modification par BulleBier (27/08/2017 14h35)

Hors ligne

 

#219 05/09/2017 10h18 → Crise du pétrole : faut-il investir maintenant sur les pétrolières ? (bp, brent, pétrole, total)

Membre
Réputation :   109 

Voici un lien du CEA qui parle d’une molécule qui pourrait changer pas mal de chose, en tout cas pour nous :

Espace Presse - Une photoenzyme permet aux microalgues de produire des hydrocarbures

Le fait n’est pas nouveau, mais la rapidité d’action de la molécule permet d’être optimiste semble t’il.

Hors ligne

 

Discussions similaires à "crise du pétrole : faut-il investir maintenant sur les pétrolières ?"

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech