Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche :
PlanèteMembres  |  Mission

Forums de la communauté des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ? Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

#926 06/07/2020 17h05

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   613  

@Skarklash
J’ai son cousin :
bonus cappé URW 70E4B 30 € / 80 €
Les rendements annualisés (à moins de 6 mois de l’échéance) sont excellents.

@20100poursan
Effectivement, maintenant que l’objectif de dividendes est atteint et même largement dépassé, je pourrais diversifier avec des valeurs ayant un moindre rendement.
Par contre les foncières allemandes ont un risque : l’encadrement des loyers, notamment à Berlin.


Dif tor heh smusma

Hors ligne Hors ligne

 

#927 06/07/2020 17h25

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   384  

Arnvald pour rebondir sur vos propos sur les foncières allemandes, il y avait quelques lignes sur Deutsche Wohnen dans le rapport trimestriel de Moneta Multi Caps.

Moneta Multi Caps a écrit :

Parmi les mouvements de ce trimestre au sein des 15 premières lignes (entrées de Vivendi, Deutsche Wohnen et Worldline, sorties de Total, Icade et Safran), les plus notables sont :

[…]

* Le renforcement en Deutsche Wohnen, qui a par moment décoté de près de 30% sur son actif net réévalué calculé de manière prudente. Nous estimons que cette décote ne tient pas compte du potentiel d’appréciation du patrimoine immobilier détenu à Berlin sur le long terme, c’est-à-dire en regardant au-delà des mesures de contrôle des loyers actuellement en place. Par ailleurs, Vonovia (que nous avons allégée au cours du trimestre) aurait un intérêt pour Deutsche Wohnen : une opération financière entre les deux sociétés permettrait de dégager des synergies importantes ;

[…]

Bien à vous,
cat

Hors ligne Hors ligne

 

#928 11/07/2020 00h08

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   613  

Petit point hebdomadaire.

Semaine disparate sur les marchés

Les indices européens sont en petite baisse,
S&P500 en petite hausse, le Nasdaq bat des records.
Euphorie boursière en Chine,
mais la séance de vendredi a mis un terme à 8 hausses consécutives des Bourses de Shanghai et de Shenzhen,
une série inédite pour les places chinoises.

Encore une semaine qui ne justifie pas de grands changements dans le portefeuille.
Juste quelques optimisations et encaissement de dividendes.

Bonus cappés sur ATOS Origin

Les 2 bonus cappés sur ce sous-jacent sont dans des situations particulières :
994EB (55,00-82,00 EUR) : pendant le krach le sous-jacent a touché la barrière basse
20E3B (40,00-76,00 EUR) : le sous-jacent est actuellement au-dessus du niveau bonus.

Je voudrais vendre les 2 et j’avais placé des ordres limite, calculés pour que les 2 soient vendus pour un cours d’ATOS vers 79 €.
En fait seul le premier a été vendu, petite erreur de calcul …
Pas grave, le second je l’aurai à l’usure (à l’approche de la date d’échéance).

J’ai réinvesti en revenant sur un sous-jacent qui me paraît intéressant : Bouygues.

LE REVENU•07/07/2020 à 09:02 a écrit :

La famille Bouygues a acheté des actions pour 34,5 millions d’euros

Les dirigeants du conglomérat ont acquis, via le holding familial SCDM, 1,15 million d’actions sur le marché. Plusieurs analystes conseillent le titre à l’achat.
La famille Bouygues a acheté via le holding SCDM 250.000 actions le 26 juin au prix unitaire de 29,27 euros, 300.000 titres le 29 juin à 29,66 euros, 300.000 le 30 juin à 30,18 euros et 300.000 le 1er juillet à 30,80 euros, selon les déclarations faites à l’Autorité des marchés financiers.
Soit un investissement de 34,5 millions d’euros.

Au 31 décembre 2019, la famille Bouygues détenait via la SCDM 21,2% du capital et 29,2% des droits de vote du groupe éponyme.
Les salariés possédaient 19,3% des actions et 25,6% des DDV.
A cette date, les investisseurs étrangers contrôlaient 36,5% des actions du conglomérat et 27,2% des DDV.

Le titre obtient un rating d’attractivité boursière de 6,9 sur 10 délivré par Equity GPS, dont 8,8 sur 10 pour ses ratios de valorisation et 5 sur 10 pour ses perspectives de profits.

Le «free cash flow yield» est estimé à 8,2% l’an prochain par le consensus des analystes calculé par FactSet, avec un flux de trésorerie après investissements d’un milliard d’euros et une capitalisation de 12,2 milliards.

Le titre recommandé par Barclays et Société Générale
L’action Bouygues est conseillée à l’achat par Barclays, avec un objectif de cours relevé de 32 à 33,50 euros
Les analystes de la banque attendent un deuxième trimestre difficile pour la construction, mais les regards devraient se tourner vers le potentiel de rebond des résultats dès le troisième trimestre et au-delà, portés par l’amélioration de la productivité. Ils prévoient le retour du dividende à 1,70 euro dès l’an prochain.

Le titre est aussi recommandé par Alexandre Latrides chez Oddo BHF qui vise un cours de 32 euros et par Eric Ravary de CIC Market Solutions, qui valorise le titre à 32,50 euros.
Stéphane Schlatter à la Société Générale est plus ambitieux, avec un objectif de 41 euros, tout comme Jerry Dellis chez Jefferies, qui vise 40 euros.

Le cours de Bouygues a baissé de 2% depuis un an et de 12% en trois ans, il a progressé de 1% en cinq ans et de 5% en dix ans (hors dividendes).

Bonus cappé ATOS Origin 55,00-82,00 EUR 18/12/2020 BNPP : vente 73 à 73,80 €

5 371,25 € avec les frais.
Moins-value -104,45 € ou -1,9 %

Foncière canadienne RioCan : dividende 1 900 * 0,12 CAD

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/9981_riocan_div.jpg

Foncière ICADE : dividende 345 * 1,60 €

386,41 € net.

Action AXA : dividende 625 * 0,73 €

456,25 € net (PEA).

Foncière Klepierre : dividende 1 500 * 0,8481 €

1 272,15 € net (remboursement d’apport).
Plus de détail sur ce dividende dans la file dédiée à cette foncière.

ETF Lyxor Australia : dividende  546 * 0,65 €

248,50 € net.

bonus cappé Bouygues 20,00-34,40 EUR 26/03/2021 SG : achat 192 à 31,43 €

Caractéristiques :

SG Produits de Bourse a écrit :

Code ISIN FRSGE001ADV1
Mnémo. 7D69S
Type de produit Bonus Cappés
Nom de l’actif Bouygues
Ratio 1:1

Barrière Basse 20,00 EUR
Distance barrière (%) 36,38%

Niveau Bonus 34,40 EUR
Perf. max (%) 9,45%

Maturité 26/03/2021
Perf. max annualisée (%) 13,32% p.a.

A plus de la moitié de l’année 2020, on peut passer sur des échéances 2021.

6 049,64 € avec les frais.


Dif tor heh smusma

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #929 18/07/2020 11h54

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   613  

Petit point hebdomadaire.

Semaine de hausse sur les marchés

Hausse d’environ 2 %,
sauf pour le Nasdaq qui baisse de 1 %.

Encore une semaine qui ne justifie pas de grands changements dans le portefeuille.
Juste quelques optimisations et encaissement de dividendes (nombreux à cette période).

J’en ai quand même profité pour faire une petite beauté au PEA PME.
C’est un compte assez récent, ouvert il y a moins de 2 ans.
Le total des versements depuis l’ouverture était de 65 017 €,
il n’était donc pas au plafond de 75 000 € (compte tenu du PEA).
J’ai donc fait un versement complémentaire pour le mettre au plafond.

Après ce versement, le compte est valorisé à 82 700 €,
donc le gain depuis l’origine est de 7 700 € ou 10,3 %.
C’est un bon début.
Je vais me fixer l’objectif de 100 000 €,
ce qui correspond à un gain depuis l’origine de 33,3 %.
Ca devrait prendre quelques années.

La plus grande réussite sur ce compte est l’action ALBIOMA.
En hausse de près de 50 % depuis l’achat.
Elle bénéficie d’un secteur porteur : les énergies renouvelables.
Egalement de sa récente entrée dans le SBF120.
Mais à 40 € elle commence à être chère (PER 28), la croissance pourrait ralentir.
J’ai donc fait une vente partielle.

J’ai également considéré que le FCP BNP Paribas Actions Entrepreneurs,
orienté vers les petites capitalisations de la zone Euro,
n’était pas à sa place dans le PEA.
Sa performance sur les 3 années précédentes est très décevante :
https://www.devenir-rentier.fr/uploads/9981_bnp_paribas_actions_entrepreneurs.png
Je l’ai donc vendu.

Foncière Klepierre : dividende 1 500 * 0,2519 €

264,52 € net.
Plus de détail sur ce dividende dans la file dédiée à cette foncière.

SCPI Corum Origin : acompte mensuel 55 * 4,38 €

Pour  1 part  :   5,30 € brut ; 4,38 € net.
Pour 55 parts : 240,65 € net.

Foncière canadienne Cominar : dividende 4 300 * 0,06 CAD

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/9981_cominar_div_202007.jpg

Action TOTAL : dividende 440 * 0,68 €

299,20 € net (PEA).

Action TOTAL : achat 11 à 28,80 €

Réinvestissement du dividende, voir plus haut 30/06.
316,80 € net.

Action ALBIOMA : dividende 370 * 0,70 €

259,00 € net (PEA PME).

Action ALBIOMA : achat 4 à 27,77 €

Réinvestissement de la moitié du dividende, voir plus haut 12/06.
111,08 € net.

Action ALBIOMA : vente 174 à 39,55 €

6 865,18 € net.
Plus-value 2 085,57 € ou 43,6 %.

FCP BNP Paribas Actions Entrepreneurs : vente 275,532 à 43,63 €

12 021,46 € net (PEA).
Moins-value -3 278,84 € ou -21,4 %.

Foncière ALTAREA : dividende à option

Montant du dividende : 9 € par action.
Modalités de paiement du dividende :
En totalité (9 €) en espèces
ou
50 % (4,50 €) en espèces et 50 % (4,50 €) en actions Altarea.
Prix d’émission pour le paiement du dividende en actions : 120,79 €.
Fin de la période d’option pour le paiement en actions de la moitié du dividende : 20/07/2020.
Au cours actuel (118,20 €) option pas intéressante.

Foncière Carmila : dividende à option

Montant du dividende : 1 € par action.
Option de paiement du dividende en actions.
Prix d’émission des actions ordinaires nouvelles qui seront remises en paiement du dividende : 10,98 euros.
Les actionnaires pourront opter pour le paiement du dividende en numéraire ou en actions ordinaires nouvelles entre le 7 juillet 2020 et le 21 juillet 2020 inclus.
Au cours actuel (10,50 €) option pas intéressante.


Dif tor heh smusma

Hors ligne Hors ligne

 

#930 18/07/2020 15h35

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   424  

M.erci ArnvaldIngofson pour le suivi régulier, argumenté et enrichissant de votre portefeuille.

Vous avez un portefeuille de SCPI diversifié, sous quelle forme les détenez vous? Vous avez un courtier ou vous traitez en direct chez chaque émetteur?

La seconde option me semble à priori préférable (moins de frais pour une formalité qui ne semble pas compliquée) mais je n’en ai pas l’expérience.


L’argent est un bon serviteur et un mauvais maître (A. Dumas )

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #931 18/07/2020 21h17

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   613  

Toutes les SCPI ont été achetées en direct chez leur société de gestion
(AEW CILOGER, Fiducial Gérance, PERIAL, CORUM AM).

Effectivement j’ai pas vu l’intérêt de passer par un intermédiaire,
n’étant pas demandeur de conseil
et étant dans un cas simple (achat comptant, quoique à crédit aurait été mieux).

Il peut quand même y avoir des offres spéciales intéressantes.
Par exemple Moniwan rembourse 2,75 % sur les SCPI de La Française jusqu’au 31/07.


Dif tor heh smusma

Hors ligne Hors ligne

 

#932 24/07/2020 23h02

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   613  

Petit point hebdomadaire.

Semaine de baisse sur les marchés

Baisse d’environ 2 %, y compris le Nasdaq.

En début de semaine l’accord sur le plan de relance européen a été un soulagement.
Les investisseurs ont également été agréablement surpris par la qualité des publications, tant aux USA qu’en Europe.
Mais la pandémie continue de se propager dans de nombreux pays (Brésil, Inde, etc.) et aux USA. L’hypothèse d’une deuxième vague en Europe s’impose de plus en plus dans les esprits.
Enfin, les tensions diplomatiques entre Washington et Pékin n’augurent rien de bon du côté des discussions commerciales déjà mal engagées entre les deux nations.

Encore une semaine qui ne justifie pas de grands changements dans le portefeuille.
Quoique, j’ai un mauvais pressentiment …
J’ai donc un peu augmenté la part des liquidités.
Aussi quelques optimisations et encaissement de revenus trimestriels de SCPI (impactés par la pandémie).

Notamment du ménage dans le portefeuille de certificats :
vendre des bonus cappés ayant touché la barrière basse ou si le sous-jacent est au-dessus du niveau bonus.
Après ces ventes il n’en reste plus que 2 ayant touché la barrière basse :
. bonus cappé CAC40 4200-5800 18/12/2020 BNPP : situation pas désespérée
. bonus cappé Unibail-R-W 105,00-150,00 EUR 18/12/2020 BNPP : le boulet.

Il faut également suivre l’actualité des valeurs,
profiter le cas échéant des plus haut ou plus bas.

Bonus cappé ATOS Origin 40,00-76,00 EUR 18/12/2020 : vente 130 à 74,15 €

Vente ratée il y 2 semaines (voir 11/07), mais l’ordre de vente restait en embuscade.
9 629,50 € net.
Plus-value +311,50 € ou +3,3 %.

Bonus cappé EUROSTOXX50 2000-3200 pts 18/12/2020 : vente 750 à 31,57 €

Le sous-jacent est au-dessus du niveau bonus
23 653,82 € net.
Plus-value +650,84 € ou +2,8 %.

Bonus cappé Cap Gemini 85,00-127,00 EUR 17/12/2020 City : vente 84 à 106,63 €

A touché la barrière basse
8 946,92 € net.
Moins-value -959,96 € ou -9,7 %.

Action Kaufman et Broad : vente 270 à 38,3704 €

Un achat qui avait été fait sans grande conviction.
Promogim Groupe SAS a déclaré détenir 13,41 % du capital. KOF y voit "une tentative de prise de contrôle rampante".
En conséquence l’action gagne 13 %.
L’action me semble alors à son prix reflétant les fondamentaux, elle n’a plus qu’un intérêt spéculatif.
Dans ces situations je préfère vendre.
10 335,15 € net.
Plus-value 423,86 € ou 4,3 %.
Une assez bonne affaire si on considère également le dividende de 1,75 € (472,50 € net) en juin.

Action SECHE ENVIRONNEMENT : achat 280 à 36,2625 €

Pour remplacer KOF en PEA PME, une société qui me plait bien par son activité :
valorisation et traitement de tous les types de déchets, qu’ils soient d’origine industrielle ou issus des collectivités territoriales.
A beaucoup baissé avec le krach (de 47,50 à 27,50 €) mais ne s’est pas encore reprise.
Dans la sélection de juin de Portzamparc

BOURSORAMA•15/06/2020 à 09:10 a écrit :

Séché Environnement : acheter avec un objectif de cours à 47 euros
Avec un premier trimestre rassurant (CA +2,5% à ptcc), une bonne diversification de ses clients (Collectivités 20% du CA) et débouchés (chimie, santé/pharmacie, énergie..), une faible exposition aux secteurs sensibles (automobile, transport), Séché Environnement dispose de bons atouts pour faire face à la crise. Portzamparc estime en outre que le point bas est désormais passé avec un redémarrage des services (35% du CA) en France comme à l’international, et un rattrapage attendu au deuxième trimestre.

Sa bonne situation de liquidité et sa valorisation attrayante (Ratios 2021 : PER 11,8x) sont également de sérieux atouts mis en avant par l’analyste.

Prochain événement : chiffre d’affaires du deuxième trimestre 28 juillet

10 177,87 € net.

Foncière ICADE : achat 115 à 56,90 €

J’ai un peu craqué de la voir aussi bas.
6 575,13 € net de frais et TTF.

SCPI ActiPierre3 : revenus trimestriels

Pour 1  part  :  3,75 € net.
Pour 10 parts : 37,50 € net.

Par rapport au 2ème trimestre 2019 (4,41 €), en baisse de -15,0 %.

SCPI PFO2: revenus trimestriels

Pour 1  part  : 2,10 € net.
Pour 158 parts : 331,65 € net.

Par rapport au 2ème trimestre 2019 (2,20 €), en baisse de -4,5 %.


Dif tor heh smusma

Hors ligne Hors ligne

 

#933 01/08/2020 01h10

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   613  

Petit point hebdomadaire.

Semaine de baisse sur les marchés européens

Baisse d’environ 4 % sur la semaine, qui termine un mois de juillet en baisse de 3 %.
Les incertitudes économiques et la crainte d’une deuxième vague de Covid-19 ont pesé sur la tendance.

Par contre aux USA tout va bien.
En particulier le Nasdaq, porté par les bons résultats publiés par Facebook, Apple et Amazon, gagne 4 % sur la semaine et 8 % sur le mois.
Alphabet, la maison mère de Google, en revanche fait état de ventes trimestrielles en recul pour la première fois depuis son entrée en Bourse il y a 16 ans.

Encore une semaine qui ne justifie pas de grands changements dans le portefeuille.
Quelques optimisations et encaissement de revenus trimestriels de SCPI (impactés par la pandémie).

Les grandes sociétés de service informatique ayant publié de bons résultats semestriels, je suis revenu sur ATOS Origin et Cap Gemini.

En revanche pour Casino la publication d’une perte de 445 millions d’euros au 1er semestre provoque une descente aux enfers de -18% à 21,58 €, sous les barrières basses des bonus cappés.
La semaine dernière je voyais le bout du tunnel "il n’en reste plus que 2 [bonus cappés] ayant touché la barrière basse". Maintenant ça fait 4.

Bonus cappé ATOS Origin 55,00-80,00 EUR 19/03/2021 SG : achat 135 à 74,76 €

SG produits de bourse a écrit :

Barrière Basse 55,00 EUR
Distance barrière (%) 27,27%

Niveau Bonus 80,00 EUR
Perf. max (%) 7,18%

Date de calcul 19/03/2021
Perf. max annualisée (%) 10,92% p.a.

10 102,69 € net.

Bonus cappé Cap Gemini 80,00-120,00 EUR 19/03/2021 SG : achat 90 à 111,70 €

SG produits de bourse a écrit :

Barrière Basse 80,00 EUR
Distance barrière (%) 28,62%

Niveau Bonus 120,00 EUR
Perf. max (%) 7,58%

Date de calcul 19/03/2021
Perf. max annualisée (%) 11,54% p.a.

10 063,05 € net.

SCPI Ficommerce : revenus trimestriels

Pour 1   part  :   2,05  € net.
Pour 255 parts : 522,75 € net.

Par rapport au 2ème trimestre 2019 (2,55 €), en baisse de -19,6 %.

SCPI Atout Pierre Diversification : revenus trimestriels

Pour 1  part  :   8,10 € net.
Pour 60 parts : 486,00 € net.

Par rapport au 2ème trimestre 2019 (9,00 € hors plus-value), en baisse de -10,0 %.

SCPI Atout Pierre Diversification : distribution de plus-value

Pour 1  part  :   4,60 € net.
Pour 60 parts : 276,00 € net.


Dif tor heh smusma

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #934 02/08/2020 00h33

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   613  

Pour ce mois ci je dois faire court : valise à boucler avant départ demain

Certificats

Pour Casino la publication d’une perte de 445 millions d’euros au 1er semestre provoque une descente aux enfers de -18% à 21,58 €, sous les barrières basses des bonus cappés.

Actions

Gain de 1,2 %, mais avec un biais favorable (retard de valorisation des AV).

Foncières

Grosse baisse (environ 12 %) des foncières de commerce : Unibail-Rodamco-Westfield, KLEPIERRE, CARMILA, MERCIALYS.

SCPI

Revenus trimestriels.

Totaux

Certificats                           68 246    €    6,5%
Actions                             304 181    €    29,1%
Foncières                          256 339    €    24,5%
SCPI                                186 810    €    17,9%
Fonds euros & Liquidités    228 619    €    21,9%
                                     1 044 195    €    100,00%
On note une petite augmentation des liquidités (+3,9 %) par rapport au mois précédent.

La performance mensuelle globale est de -17 215 €, se décomposant en :
-2 917 € : certificats
+3 514 € : actions
-19 707 € : foncières
+1 895 € : SCPI

La plus-value latente globale est de -129 559 €, se décomposant en :
-10 778 € : certificats
+32 787 € : actions
-151 569 € : foncières

A rapprocher des capitaux engagés :
Total : 1 044 195 €
Performance mensuelle : -1,6 %
Plus-values latentes : -12,4 %


Conclusion

Encore un mois plombé par les  foncières de commerce.

Perspectives

Toujours dans l’attente d’un mouvement du marché significatif, en hausse ou en baisse.
Quoique, j’ai un mauvais pressentiment

Dernière modification par ArnvaldIngofson (02/08/2020 00h41)


Dif tor heh smusma

Hors ligne Hors ligne

 

#935 13/08/2020 23h51

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   613  

De retour, c’était un petit voyage en France.

Le portefeuille était en pilotage automatique,
avec quelques ordres à cours limité au cas où.
En fait il n’y a pas eu de grosses turbulences,
aucun ordre n’a été exécuté.

On note juste une petite explosion dans le réacteur n°3 (foncières)
lorsque Cominar a annoncé une baisse de 50 % de son dividende mensuel à 0,03 CAD.
Mais ça fait des mois que ce réacteur fonctionne mal.

Les marchés actions ont globalement bien progressé pendant cette période, d’environ 5 %.
Le portefeille profite des bonnes performances de Inventiva (biotech),
Voltalia (énergies renouvelables),
et pour les actions plus classiques de Saint-Gobain et Total.

Le pilote est de retour dans le cockpit.
A voir demain si quelques ajustements sont nécessaires.

Foncière canadienne RioCan : dividende 1 900 * 0,12 CAD

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/9981_riocan_div_202008.jpg

SCPI Corum Origin : acompte mensuel 55 * 4,38 €

Pour  1 part  :   5,55 € brut ; 4,64 € net.
Pour 55 parts : 254,93 € net.


Dif tor heh smusma

Hors ligne Hors ligne

 

#936 14/08/2020 23h57

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   613  

VOLTALIA : vente 735 à 19,40 €

La valeur a plus que doublé depuis les achats (PAMP 9,58 €).
Elle est maintenant la ligne la plus importante du portefeuille, trop importante.  Je fais une vente partielle, limitée à 1/3 ayant encore confiance dans la valeur.
14 224,78 € avec les frais.
Plus-value (PEA) +7 180,39 € ou +101,9 %.

bonus cappé Unibail-R-W 30,00-65,50 19/03/2021 : achat 115 à 52,52 €

Le bonus cappé Unibail-R-W 30,00-80,00 18/12/2020 se comporte bien malgré la baisse du sous-jacent. Mais comme il est trop cher je renforce sur un autre certificat avec même borne basse mais échéance plus lointaine.

SG produits de bourse a écrit :

Code ISIN FRSGE001AS20
Mnémo. 8Q33S
Type de produit Bonus Cappés
Nom de l’actif WFD Unibail-Rodamco
Ratio 1:1

Barrière Basse 30,00 EUR
Distance barrière (%) 32,67%

Niveau Bonus 65,50 EUR
Perf. max (%) 24,64%

Date de calcul 19/03/2021
Perf. max annualisée (%) 40,16% p.a.

6 054,90 € avec les frais.

On notera le sens aigu du timing : quelques heures plus tard on parle d’une augmentation de capital …

Dernière modification par ArnvaldIngofson (14/08/2020 23h58)


Dif tor heh smusma

Hors ligne Hors ligne

 

#937 23/08/2020 12h28

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   613  

Petit point hebdomadaire.

Semaine de baisse sur les marchés européens, Nasdaq toujours plus haut

Encore une semaine qui ne justifie pas de grands changements dans le portefeuille.
Depuis début juin les marchés européens alternent semaines de baisse et de hausse, sans tendance claire.
Pour le Nasdaq en revanche la tendance est clairement haussière.

De l’animation sur les foncières de commerce, avec une rumeur d’augmentation de capital sur Unibail-R.-W., mollement démentie. Elle a fait plonger le titre dans ses plus bas, affectant également les autres foncières de commerce. Puis depuis jeudi petit rebond.
J’ai fait un pari spéculatif sur KLEPIERRE.

Turbo call infini KLEPIERRE : achat 13 700 à 0,43 €

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/9981_252nb.jpg
5 908,66 € avec les frais.

Foncière canadienne Cominar : dividende 4 300 * 0,06 CAD

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/9981_cominar_div_202008.jpg
On encadre la photo pour le souvenir, les prochains dividendes seront la moitié (0,03 CAD) …


Dif tor heh smusma

Hors ligne Hors ligne

 

#938 29/08/2020 20h09

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   613  

Petit point hebdomadaire.

Semaine de hausse sur les marchés européens, Nasdaq toujours plus haut

Encore une semaine qui ne justifie pas de grands changements dans le portefeuille.
Depuis début juin les marchés européens alternent semaines de baisse et de hausse, sans tendance claire.
Pour le Nasdaq en revanche la tendance est clairement haussière.

Bouygues a annoncé des résultats moins mauvais que prévus.

REUTERS•27/08/2020 à 10:46 a écrit :

Bouygues Tel limite l’impact du coronavirus sur les résultats du groupe au S1
* Hausse de 4% du CA de Bouygues Telecom au S1

* Recul de 15% du CA global du groupe au S1

* Rentabilité significative attendue au S2

* Retrait d’antennes Huawei d’ici 2028 en zones denses

* Le titre Bouygues gagne 3,5% plus forte hausse du CAC 40

Jeudi, le cours dépassant le niveau bonus du certificat, j’ai vendu.

Vendredi prise des bénéfices sur le pari spéculatif sur KLEPIERRE.

Bonus cappé Bouygues 20,00-34,40 EUR 26/03/2021 SG : vente 192 à 33,51 €

6 417,84 € avec les frais.
Plus-value +368,20 € ou +6,1 %.

Turbo call infini KLEPIERRE : vente 13 700 à 0,51 €

6 969,54 € avec les frais.
Plus-value +1 060,88 € ou +18,0 %.


Dif tor heh smusma

Hors ligne Hors ligne

 

#939 01/09/2020 12h56

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   613  

RAPPORT DU MOIS D’Août 2020

C’est le 51ème rapport du portefeuille présenté ici,
le précédent rapport (juillet 2020) est le message #934.

J’ai distingué 4 classes d’actifs :
. certificats, essentiellement de type bonus cappés,
. actions, essentiellement européennes, de préférence en assurance-vie ou PEA,
. foncières européennes et canadiennes, nécessairement sur CTO, sauf si éligible PEA.
. SCPI.
On peut considérer que cette liste est classée par durée de détention des titres,
Du court terme pour les certificats « buy and sell » en quelques semaines
Au très long terme pour les SCPI « buy and hold » 10 ans ou plus.

J’indique également de façon précise les liquidités et les fonds euros en assurance-vie avec leurs apports ou leurs retraits.

Certificats (Bonus cappés, etc.)

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/9981_dr_20200831_1_certificats.png
Les quantités en orange ont été modifiées par un achat ou une vente.
Les bonus cappés ayant touché la barrière basse ont leur nom en italique.

Les bonus cappés suivent globalement la tendance positive des sous-jacents actions ou indices.
Sauf ceux sur Unibail-R-W en baisse (rumeur d’augmentation de capital).
En revanche joli coup spéculatif sur Klépierre.

Actions

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/9981_dr_20200831_2_actions.png
Bon mois pour les marchés actions en Europe (EuroStoxx50 +3 %),
meilleur aux USA (S&P500 + 7 %),
encore meilleur pour les technologiques (NasDaq en folie +12 %).
En revanche petite hausse sur les marchés émergents, certains étant très impactés par la pandémie (Brésil, Russie, Inde).

Globalement le portefeuille (essentiellement européen) gagne 7,4 %,
C’est mieux que les indices.

Le secteur des énergies renouvelables est en pleine forme :
. Voltalia +31 % sur un mois (+111 % sur un an)
. ALBIOMA +17 % sur un mois (+90 % sur un an).
Pour les biotech, Inventiva apporte sa modeste contribution +21 % sur un mois (+398 % sur un an).

Petite déception sur Orange.

Répartition :
https://www.devenir-rentier.fr/uploads/9981_dr_20200831_3_actions_rep.png

Foncières

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/9981_dr_20200831_4_foncieres.png
Situation contrastée.
Les foncières de commerce en baisse, en partculier Unibail-R-W et MERCIALYS.
De même la canadienne Cominar (baisse du dividende).

En revanche les foncières/promoteurs vont bien : ALTAREA et CBO Territoria.

SCPI

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/9981_dr_20200831_5_scpi.png

Liquidités et fonds euro

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/9981_dr_20200831_6_liq.png

Totaux

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/9981_dr_20200831_7_totaux.png

Répartition :
https://www.devenir-rentier.fr/uploads/9981_dr_20200831_8_totaux_rep.png
Pas de changement notable.

La performance mensuelle globale est de 14 832 €, se décomposant en :
+385 € : certificats
+21 360 € : actions
-7 167 € : foncières
+255 € : SCPI

La plus-value latente globale est de -123 774 €
, se décomposant en :
-11 822 € : certificats
+46 966 € : actions
-158 919 € : foncières

A rapprocher des capitaux engagés :
Total : 1 063 512 €
Performance mensuelle : +1,4 %
Plus-values latentes : -11,6 %


Conclusion

Un très bon mois pour les actions.
Un mauvais mois pour les foncières de commerce.
Les liquidités et les SCPI limitent l’impact global.
Globalement un bon mois mais qui ne fait que compenser le mauvais mois de juillet.

Perspectives

Depuis 3 mois les marchés actions européens évoluent dans des marges étroites alors que les marchés US enregistrent des records.
Du mouvement sur les devises, avec EUR/USD à 1,19
(hausse peu gênante pour un portefeuille peu exposé aux USA, uniquement sur les valeurs technologiques).
Il va bien finir par se passer quelque chose (COVID-19, Trump, etc.) qui va provoquer un mouvement de marché significatif, en hausse ou en baisse
(la baisse me semble plus probable).


Dif tor heh smusma

Hors ligne Hors ligne

 

#940 01/09/2020 13h09

Membre
Réputation :   25  

La moins value de vos foncières fait froid dans le dos ! Vous comptez renforcer encore ?

A long terme quelle est votre vision/espoir vis à vis du cours de vos foncières ?

Hors ligne Hors ligne

 

#941 01/09/2020 18h56

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   613  

En effet !
Je ne renforce pas les foncières de commerce (URW, Klepierre, MERCIALYS, CARMILA).
Je ne les vends pas non plus :
. un rebond est possible si on considère que les décotes sont excessives
. le rendement est important
. elles représentent une part moindre du portefeuille.
A la marge je pourrais faire de petites opérations avec des produits dérivés.

A noter que cette très importante moins-value latente (-159 k€) est fiscalement intéressante :
elle pourra compenser (en faisant un vendu/acheté) une plus-value réalisée (hors PEA), évitant de payer le PFU (30 %).
On peut donc considérer qu’il y a une créance de 48 k€ sur le fisc, sans limite de durée.


Dif tor heh smusma

Hors ligne Hors ligne

 

#942 02/09/2020 08h29

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   424  

Limitée à 10 ans, concernant le report des moins value.

Ce qui est loin d’être négligeable mais pas "sans limite de durée ".

D’ailleurs il est amusant de noter que le fisc tient un tableau des pertes par année et vous demande vicieusement d’indiquer sur quelle année vous imputez vos PV…. des fois que par inadvertance on se trompe en imputant l’année de MV la plus récente…


L’argent est un bon serviteur et un mauvais maître (A. Dumas )

Hors ligne Hors ligne

 

#943 05/09/2020 00h37

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   613  

Petit point hebdomadaire.

Semaine de rupture

Enfin du changement après 3 mois bien monotones !
Mardi l’euro a brièvement passé le seuil de 1,20 $.
Jeudi, sans qu’on comprenne pour bien pourquoi, le Nasdaq a fait un malaise, entraînant dans une moindre mesure les autres indices US.
En revanche les marchés européens ont limité la casse, notamment Paris grâce à l’OPA de Veolia sur Suez.
Comme aurait pu dire le grand Pierre Desproges :

A dire vrai, à vrai dire, n’ayons pas peur des mots … S’agit-il d’un changement de paradigme ?

Plus simplement le début d’un krach ?
A suivre …

Arbitrage sur contrat d’assurance-vie #1

Demandé la 25 août, fait en date de valeur du 31, visible sur le site internet le 3 septembre (ah les délais en assurance-vie !) :
DÉSINVESTISSEMENT de 20 000 € sur le fonds euros
RÉINVESTISSEMENT sur l’ETF LYXOR NASDAQ-100

Après cette opération, le capital est investi à 19,93% sur le support en euros et 80,07% sur un ou des supports en unités de compte.
C’est la proportion que je souhaite garder pour réinvestir en cas de krach.


Dif tor heh smusma

Hors ligne Hors ligne

 

#944 12/09/2020 17h19

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   613  

Petit point hebdomadaire.

A Wall Street, le Nasdaq achève sa pire semaine depuis mars alors que les places européennes ont bien tenu

Le repli des grandes valeurs technologiques a une nouvelle fois fait reculer l’indice Nasdaq,
qui a enregistré sa plus lourde chute hebdomadaire depuis fin mars en abandonnant plus de 4 %,
ses fleurons Apple, Microsoft et surtout Tesla vacillant de leur piédestal.
Le fabricant américain de camions électriques et de camions à hydrogène Nikola a plongé de près de 15% vendredi. Le groupe a été décrit par un investisseur comme une vaste escroquerie, des accusations qu’il a vivement démenties.

La performance des places européennes en revanche est à saluer dans un contexte qui ne leur a pas facilité la tâche.
L’événement le plus attendu de la semaine, les décisions et commentaires de la BCE, jeudi à l’issue de sa réunion de politique monétaire,
ont laissé les opérateurs sur leur faim, faute d’annonces ou d’indications sur de nouvelles mesures de soutien que pourrait décider la BCE.
La remise en cause, par le gouvernement britannique de Boris Johnson, de l’accord de sortie de l’Union Européenne a ranimé les tensions entre Londres et Bruxelles, qui accélère en conséquence les préparatifs pour une rupture sans accord le 31 décembre.
Le CAC40, à Paris, est parvenu à terminer la semaine au-dessus des 5.000 points symboliques, grâce à un gain hebdomadaire de 1,39 %.

Toute cette agitation ne justifie pas à ce jour de grands changements dans le portefeuille.
Mais ça devient intéressant …

Grand ménage dans le portefeuille de certificats

En revanche, j’ai fait en début de semaine un grand ménage dans le portefeuille de certificats.
Il possédait 4 lignes de bonus cappés ayant touché la borne basse :
. une grosse ligne sur le CAC40
. 2 petites lignes sur Casino
. une petite ligne sur Unibail-R.-W.
J’ai vendu les lignes CAC40 et Casino.

Objectif plus-value 2020

Les ventes précédentes ont généré de fortes moins-values.
Pour compenser en partie, j’ai fait une vente partielle sur l’ETF Lyxor Australia. Je pourrais le racheter moins cher.

L’objectif est de déclarer pour l’année 2020 des plus-values, pour un petit montant.
Sur le principe je n’aime pas déclarer des moins-values, et le formulaire de report est bien compliqué.

L’objectif devrait être atteint, sous réserves que :
. la moins-value sur la petite ligne sur Unibail-R.-W soit compensée par des plus-values sur les 2 autres lignes sur ce sous-jacent (qui ne doit donc pas descendre sous 30 €)
. les certificats sur Carrefour, Cap Gemini et ATOS Origin génèrent des plus-values.
Mais l’année n’est pas terminée, il peut se passer bien des choses (positives ou négatives) …

bonus cappé CAC40 4 200 - 5 800 18/12/2020 : vente 372 à 49,91 €

18 547,95 € avec les frais.
Moins-value -1 511,29 € ou -7,5 %.

bonus cappé Casino 22,00 - 43,00 € 18/12/2020 : vente 139 à 21,73 €

2 879,99 € avec les frais.
Moins-value -2 287,08 € ou -44,2 %.

bonus cappé Casino 24,00 - 45,00 € 18/12/2020 : vente 133 à 21,65 €

3 000,33 € avec les frais.
Moins-value -2 336,93 € ou -43,8 %.

ETF Lyxor Australia (S&P/ASX 200) UCITS - D-EUR | AU2 : vente 182 à 37,491 €

6 806,31 € avec les frais.
Plus-value +850,16 € ou +14,3 %.

Foncière canadienne RioCan : dividende 1 900 * 0,12 CAD

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/9981_riocan_div_202009.png

SCPI Corum Origin : acompte mensuel 55 * 4,34 €

Pour  1 part  :      4,34 € net.
Pour 55 parts : 238,89 € net.

Dernière modification par ArnvaldIngofson (12/09/2020 18h19)


Dif tor heh smusma

Hors ligne Hors ligne

 

#945 19/09/2020 23h21

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   613  

Petit point hebdomadaire.

3ème semaine de repli pour le Nasdaq et le S&P 500, les foncières ont encore plongé

Le repli des grandes valeurs technologiques a une nouvelle fois fait reculer l’indice Nasdaq.

Les places européennes ont un peu baissé.
Avis de tempête mercredi soir sur les foncières de commerce.
Unibail-R.-W a annoncé un plan de renflouement, qui comprend une augmentation de capital de 3,5 milliards d’euros et des économies sur le dividende.
L’action a perdu 11 % hier, 15 % sur la semaine, 21 % sur un mois, 75 % sur un an.
URW entraîne Klépierre dans sa chute, le marché redoutant une opération comparable de sa part.
Egalement d’autres foncières de commerce comme Mercialys.
Et même pour des foncières pas de commerce comme Icade.

Toute cette agitation ne justifie pas de grands changements dans le portefeuille.
Juste un petit ajustement sur les marchés émergents.

Si les valeurs technologiques ont perdu de la hauteur, elles restent chères et en forte hausse depuis le début de l’année.
Les sujets d’inquiétude ne manquent pas pour les marchés :
. la pandémie de COVID-19 continue de faire des ravages
. La BCE puis la Fed n’ont envoyé aucun signal quant à un renforcement futur des mesures de soutien à l’économie
. tensions entre la Chine et les USA
. BrExit
. élections américaines.
Il me semble donc que la baisse n’est pas terminée, c’est trop tôt pour investir.

Objectif plus-value 2020

Unibail-R.-W étant passé sous la barrière basse (plus bas 29,68 € vs 30 €), l’objectif est compromis.
Mais l’année n’est pas terminée, il peut se passer bien des choses (positives ou négatives) …

Changement d’avis sur les marchés émergents

Pour les marchés émergents, je ne considère plus que l’Inde soit le marché le plus intéressant.
Le pays est très impacté par la pandémie de COVID-19 (actuellement 5 300 000 cas et 86 000 morts, tendance 100 000 cas par jour).
Son gouvernement semble plus intéressé par des aspects nationalistes ou religieux que par le développement économique.
J’ai donc profité d’un petit rebond pour vendre l’ETF PEA spécialisé sur ce pays.

La situation a évolué depuis le 23/05/2017 :

Les marchés émergents comptent 4 pays principaux - BRIC :
. Brésil : actuellement en crise politique (destitution du président ?) qui impacte sa bourse et sa devise, mais pas fondamentalement son économie
. Russie : économie opaque, dépendante du cours du pétrole, pas envie d’investir sur Poutine
. Inde : belle croissance, des réformes en cours même si la mise en oeuvre n’est pas toujours heureuse
. Chine : les derniers chiffres (pas toujours fiables) ne sont pas très bons.
Il me semble donc que le Brésil présente une opportunité conjoncturelle, et que l’Inde est une opportunité fondamentale.

Sur le Brésil, l’ETF éligible est PRIO. Mais frais assez élevés et petit actif (4 millions).
Pour limiter les risques je généralise à l’Amérique Latine (57 % Brésil ; 28 % Mexique ; 9 % Chili, etc.).

Amundi ETF MSCI EM Latin America UCITS ETF EUR | ALAT : achat
Achat de 1 270 à 12,0677 € ; 15 393,31 € avec les frais.

Amundi ETF MSCI India UCITS ETF EUR | CI2 : achat
Achat de 31 à 480,72 € ; 14 902,32 € avec les frais.

La zone économique la plus intéressante actuellement me semble être l’Asie du Sud-Est.
La Chine voit son économie repartir, mais est confrontée à un conflit commercial avec les USA.
La Corée du Sud et Taïwan sont également intéressants.

Mais pour l’instant je garde des liquidités.

ETF Lyxor PEA Inde (MSCI India) - Capi. : vente 1 070 à 14,186 €

15 142,59 € avec les frais.

Foncière canadienne Cominar: dividende 4 300 * 0,03 CAD

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/9981_cominar_div_202009.png
Dividende réduit !


Dif tor heh smusma

Hors ligne Hors ligne

 

#946 26/09/2020 20h22

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   613  

Petit point hebdomadaire.

Net repli des places européennes, petit rebond des valeurs technologiques US

Les places européennes sont en net repli (environ -5 %) sur la semaine marquée par la mise en place en Europe de nouvelles mesures de restrictions pour lutter contre le coronavirus.
Les gains sont des dossiers spéciaux : Lagardère en réaction à l’entrée de Groupe Arnault au capital, Suez et Veolia.

En revanche, les valeurs technologiques US font un petit rebond (Nasdaq +1 % sur la semaine).

Cette semaine est donc à l’inverse des 3 précédentes.
Petit rebond technique puis reprise de la tendance à la baisse, ou fin de la tendance ?

Toute cette agitation ne justifie pas de grands changements dans le portefeuille.
Les nombreuses incertitudes ne me donnent pas envie d’investir.

Quand même, pour les foncières je trouve qu’on arrive à des situations absurdes.
On peut comprendre que la baisse d’Unibail-R.-W impacte Klépierre où une augmentation de capital n’est pas à exclure.
Mais Mercialys ? En juillet Mercialys a placé avec succès ce jour une émission obligataire à 7 ans d’un montant de 300 millions d’euros. Ce qui lui a permis de faire un rachat partiel de son obligation de 750 millions d’euros à maturité mars 2023. Ces opérations de refinancement permettent d’allonger la maturité moyenne de la dette tirée de Mercialys, de 3,2 ans à fin juin 2020 à 3,9 ans.
Et même pour des foncières pas de commerce comme Icade ?
J’ai donc fait un investissement sur Icade,
et un achat spéculatif sur Mercialys.

Foncière Icade : achat 145 à 45,56 €

6 638,02 € avec les frais.
En portefeuille 605 actions, qui sur la base d’un dividende réduit à 4,01 € (vs annoncé 4,81 €) produisent un revenu de 2 426 € par an (202 € par mois.)

Turbo call infini Mercialys : achat 19 000 à 0,33 €

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/9981_05y5s.png
6 285,67 € avec les frais.

ETF Lyxor Australia (S&P/ASX 200) UCITS - D-EUR | AU2 : achat 183 à 36,99 €

6 786,09 € avec les frais.
C’est la suite de la vente du 8/9 :

ETF Lyxor Australia (S&P/ASX 200) UCITS - D-EUR | AU2 : vente 182 à 37,491 €
6 806,31 € avec les frais.
Plus-value +850,16 € ou +14,3 %.

Comme cette vente était essentiellement à but fiscal (éviter le PFU de 30 % sur la plus-value réalisée : 255 €),
la vente est immédiatement suivie d’un ordre d’achat placé un peu plus bas de façon à assurer 2 petits bonus :
. 1 part de plus (37 €)
. 20 € de plus.
On ne fera pas fortune avec ces petits montants, mais c’est quand même une petite optimisation et ça m’amuse.


Dif tor heh smusma

Hors ligne Hors ligne

 

#947 01/10/2020 16h59

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   613  

RAPPORT DU MOIS DE SEPTEMBRE 2020

C’est le 52ème rapport du portefeuille présenté ici,
le précédent rapport (Août 2020) est le message #939.

J’ai distingué 4 classes d’actifs :
. certificats, essentiellement de type bonus cappés,
. actions, essentiellement européennes, de préférence en assurance-vie ou PEA,
. foncières européennes et canadiennes, nécessairement sur CTO, sauf si éligible PEA.
. SCPI.
On peut considérer que cette liste est classée par durée de détention des titres,
Du court terme pour les certificats « buy and sell » en quelques semaines
Au très long terme pour les SCPI « buy and hold » 10 ans ou plus.

J’indique également de façon précise les liquidités et les fonds euros en assurance-vie avec leurs apports ou leurs retraits.

Certificats (Bonus cappés, etc.)

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/9981_dr_20201001_1_certificats.png
Les quantités en orange ont été modifiées par un achat ou une vente.
Les bonus cappés ayant touché la barrière basse ont leur nom en italique.

Les bonus cappés suivent globalement la tendance des sous-jacents actions ou indices.
Forte baisse sur Unibail-R-W.

Actions

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/9981_dr_20201001_2_actions.png
Mauvais mois pour les marchés actions.
En Europe baisse d’environ 2 %.
Aux USA baisse supérieure, en particulier le NasDaq (-5 % sur le mois après un plus haut, une forte baisse, une petite reprise).
Peu de variations sur les marchés émergents.

Globalement le portefeuille (essentiellement européen) perd 3,1 %.
L’ETF All Country World (ACWI) perd 0,9 %.
Il y a donc une sous-performance du portefeuille, due à 2 causes :
. sur-pondération des valeurs techno US
. baisse de 2 valeurs du secteur énergie : Total et Voltalia (révision des objectifs qui AMHA ne remet pas en cause les solides perspectives).

Répartition :
https://www.devenir-rentier.fr/uploads/9981_dr_20201001_3_actions_rep.png

Foncières

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/9981_dr_20201001_4_foncieres.png
Les foncières de commerce sont en forte en baisse,
en particulier Unibail-R-W (-20 %) qui a annoncé un plan de renflouement, qui comprend une augmentation de capital de 3,5 milliards d’euros et des économies sur le dividende.
Seule la canadienne Cominar se reprend.

SCPI

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/9981_dr_20201001_5_scpi.png

Liquidités et fonds euro

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/9981_dr_20201001_6_liq.png
J’ai ajouté le fonds euro du contrat AV #1.

Totaux

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/9981_dr_20201001_7_totaux.png

Répartition :
https://www.devenir-rentier.fr/uploads/9981_dr_20201001_8_totaux_rep.png

La performance mensuelle globale est de -32 879 €, se décomposant en :
-5 821 € : certificats
-9 740 € : actions
-17 557 € : foncières
+239 € : SCPI

La plus-value latente globale est de -149 565 €, se décomposant en :
-11 507 € : certificats
+38 554 € : actions
-176 611 € : foncières

A rapprocher des capitaux engagés :
Total : 1 075 786 €
Performance mensuelle : -3,1 %
Plus-values latentes : -13,9 %


Conclusion

Un mauvais mois pour les actions.
Un très mauvais mois pour les foncières de commerce.
Les liquidités et les SCPI limitent l’impact global.

Perspectives

Depuis 4 mois les marchés actions européens évoluent dans des marges étroites alors que les marchés US, après avoir enregistré des records, ont flanché.
Les sujets d’inquiétude ne manquent pas pour les marchés :
. la pandémie de COVID-19 continue de faire des ravages
. La BCE puis la Fed n’ont envoyé aucun signal quant à un renforcement futur des mesures de soutien à l’économie
. tensions entre la Chine et les USA
. BrExit
. élections américaines (Trump toujours plus fou et dangereux pour la démocratie).
A court terme je reste donc prudent, avec une part importante de liquidités (équivalente aux actions).


Dif tor heh smusma

Hors ligne Hors ligne

 

#948 10/10/2020 13h58

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   613  

Petit point hebdomadaire.

2ème semaine de hausse sur les marchés

Les places européennes sont en nette hausse (EuroStoxx50 +2,6 %) sur la semaine.
Elles reviennent dans le milieu de la plage étroite où elles évoluent depuis le mois de juin.

Hausse plus marquée aux USA, en particulier sur les valeurs technologiques (Nasdaq +4,6 % sur la semaine).

L’actualité est essentiellement faite par Trump.
Hospitalisé, puis de retour à la Maison Blanche.
Lundi il reporte le plan de relance global.
Le lendemain mardi il change d’avis et écarte cette option au profit de mesures centrées sur les compagnies aériennes, les petites entreprises et une aide directe aux foyers.
Vendredi il change encore d’avis et revient au plan de relance global pour lequel on évoque "la perspective d’un accord imminent".
Et si les marchés anticipaient sa lourde défaite ? De fait, les derniers sondages montrent que le candidat démocrate Joe Biden dispose d’une avance de 12 points sur le président sortant.

A part ça le feuilleton Veolia/Engie/Suez continue après que le conseil d’administration d’Engie, contre l’avis des administrateurs de l’Etat (camouflet pour Bruno Le Maire, le ministre de l’économie), a donné lundi soir son feu vert à la vente à Veolia de l’essentiel de sa participation dans Suez.
Début de la 2ème saison judiciaire :
le juge des référés décide de suspendre l’acquisition par Veolia de 29,9% du capital de Suez détenu par l’énergéticien Engie ;
Veolia a annoncé vendredi qu’il allait faire appel de la décision.

Toute cette agitation ne justifie pas de changements dans le portefeuille.
Quelques revenus.

Action TOTAL : dividende 451 * 0,66 €

297,66 € net (PEA).

SCPI Corum Origin : distribution exceptionnelle (plus-value)

Pour 55 parts : 52,43 € net.

Foncière canadienne RioCan : dividende 1 900 * 0,12 CAD

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/9981_riocan_div_202010.jpg

Dernière modification par ArnvaldIngofson (10/10/2020 14h01)


Dif tor heh smusma

Hors ligne Hors ligne

 

#949 17/10/2020 15h19

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   613  

Petit point hebdomadaire.

Variations peu importantes, le couvre-feu plombe l’ambiance

Variations sur la semaine peu importantes (EuroStoxx50 -0,84 % ; Nasdaq +0,79 %).

La multiplication, en Europe, des restrictions (couvre-feu) pour ralentir la propagation du virus COVID-19 risque de freiner la fragile reprise.

Aux USA le 2ème plan de relance budgétaire tarde à être promulgué.
Les démocrates et les républicains ne parviennent pas à s’entendre, ces derniers réclamant un plan plus modeste et plus ciblé. Donald Trump, qui est en pleine campagne électorale et a déjà changé d’avis plusieurs fois sur ce sujet, a déclaré, jeudi, qu’il était prêt à en relever le montant.

Unibail-Rodamco-Westfield : alors que l’action montait depuis la semaine précédente, jeudi le loup est sorti du bois.
Un consortium d’investisseurs européens conduit par Xavier Niel (Iliad) et Léon Bressler (ancien PDG d’Unibail) a appelé jeudi au rejet du plan de renforcement financier d’Unibail-Rodamco-Westfield dont il conteste le bien-fondé, et réclame un recentrage sur l’Europe des activités du groupe d’immobilier commercial.
L’action URW a bondi de 14,1% jeudi pour finir en tête du Stoxx 600.

Toute cette agitation ne justifie pas de grands changements dans le portefeuille.
Les nombreuses incertitudes ne me donnent pas envie d’investir.

Il y a cependant des situation spéciales.
La hausse d’Unibail-Rodamco-Westfield est l’occasion de vendre les bonus cappés à échéance 2020 avec une moins-value moins pire qu’attendue.
Egalement une vente partielle de l’ETF Lyxor Australia pour dégager une plus-value non imposée (compensée par les moins-values).

Quelques revenus.

bonus cappé Unibail-R-W 105,00-150,00 EUR 18/12/2020 BNPP : vente 40 à 34,86 €

1 389,53 € avec les frais.
Moins-value -3 730,47 € ou -72,9 %.

bonus cappé Unibail-R-W 30,00-80,00 EUR 18/12/2020 BNPP : vente 110 à 39,09 €

4 287,01 € avec les frais.
Moins-value -2 798,15 € ou -39,5 %.

ETF Lyxor Australia (S&P/ASX 200) UCITS - D-EUR | AU2 : vente 181 à 38,881 €

7 019,87 € avec les frais.
Plus-value +832,66 € ou +13,5 %.

SCPI Corum Origin : acompte mensuel 55 * 4,34 €

Pour  1 part  :      4,34 € net.
Pour 55 parts : 238,90 € net.

Foncière canadienne Cominar: dividende 4 300 * 0,03 CAD

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/9981_cominar_div_202010.png


Dif tor heh smusma

Hors ligne Hors ligne

 

#950 24/10/2020 11h33

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   613  

Petit point hebdomadaire.

Semaine attentiste, en petite baisse malgré des publications trimestrielles des entreprises plutôt bonnes

Baisses sur la semaine peu importantes (CAC40 -0,5 % ; EuroStoxx50 -1,4 % ; Nasdaq -1,1 %).

On attend.
En suivant les mêmes feuilletons, mais avec une impression de répétition :
. COVID-19 : re-confinement pour l’Irlande et le Pays de Galles
. élections aux USA : 2ème débat, Trump moins mauvais quand on coupe son micro
. plan de soutien budgétaire aux USA : tergiversations et marchandages en tous genres entre républicains et démocrates
. BrExit.

Publications trimestrielles des entreprises plutôt bonnes avec un rebond de l’activité au sortir du confinement
et même des relèvements de prévisions (Michelin ; STMicroelectronics ; Faurecia ; Rémy Cointreau)
malgré quelques déceptions (Kering ; Dassault Systèmes).
De même à à Wall Street, la saison des publications de résultats pour le troisième trimestre se déroule plutôt bien,
en dépit des déceptions sur Intel et American Express.
Environ 84 % des 135 sociétés du S&P 500 ayant publié leurs comptes ont fait mieux que prévu, selon des données de Refinitiv.

Tout cela ne justifie pas de grands changements dans le portefeuille.
Les nombreuses incertitudes ne me donnent pas envie d’investir.

Juste un achat compensant la vente partielle de l’ETF Lyxor Australia la semaine dernière.

Des revenus trimestriels de SCPI.

ETF Lyxor Australia (S&P/ASX 200) UCITS - D-EUR | AU2 : achat 182 à 38,36 €

6 998,97 € avec les frais.

Ces 2 opérations du mois - vente puis achat un peu moins cher - ont pour résultats :
. réaliser une plus-value (833 €) mais éviter le PFU de 30 % : 250 €
. 1 part de plus (38 €)
. 21 € de plus.
Avec les 2 opérations similaires en septembre, on a les résultats :
. réaliser des plus-values (1 683 €) mais éviter le PFU de 30 % : 505 €
. 2 parts de plus (75 €)
. 41 € de plus.
On ne fera pas fortune avec ces petits montants, mais c’est quand même une petite optimisation et ça m’amuse.

SCPI ActiPierre3 : revenus trimestriels

Pour 1  part  :  4,20 € net.
Pour 10 parts : 42,00 € net.

On note une tendance à un retour à la normale :
. en forte  hausse par rapport aux 2 trimestres précédents (3,75 €)
. en petite baisse par rapport au même trimestre de 2019 (4,41 € ; -4,8 %).

SCPI PFO2: revenus trimestriels

Pour 1  part  : 2,20 € net.
Pour 158 parts : 347,60 € net.

On note une tendance à un retour à la normale (2,20 ou 2,30 € en 2019).

Dernière modification par ArnvaldIngofson (24/10/2020 11h38)


Dif tor heh smusma

Hors ligne Hors ligne

 

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ? Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

Pied de page des forums

Parrains Faites-vous parrainer
Apprendre le bonheur