Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ? Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

[+1]    #876 09/04/2020 12h48

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   593  

Oui, c’est cet ETF LU0496786905.
Ce n’est pas vraiment "bizarre" : c’est un ETF "synthétique". Méthode de réplication : Indirecte (via un swap).

Lyxor ETF a écrit :

Composantes prix du SWAP
Bien que la performance passée ne préjuge pas de la performance future, vous pouvez obtenir une estimation des composantes du prix du SWAP sur les 12 derniers mois en ajoutant le TFE à la tracking difference réalisée. Le prix d’une position longue sur l’indice et d’une position short sur le panier de titres détenus par l’ETF (c’est-à-dire le spread applicable à la performance de l’indice fournie par la contrepartie du swap) peut être comprise comme la composante du prix du swap. Celle-ci peut être positive ou négative selon les facteurs suivants : En savoir plus

Lyxor Australia (S&P/ASX 200) UCITS ETF - Dist
1Y Tracking Difference    -0,33%
Total des Frais sur Encours    +0,4%
Estimation des composantes du prix du SWAP    =0,07%

Cette technique permet à certains ETF (pas ceuli-ci) d’être éligible au PEA et de répliquer un tout autre indice.
Pour en savoir plus : le livre de fructif


Dif tor heh smusma

Hors ligne Hors ligne

 

#877 09/04/2020 12h59

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   566  

Il y a aussi à réplique physique l’excellent iShares MSCI Australia ETF de Blackrock IE00B5377D42 à peine plus cher (0.5% de frais de gestion) coté à Londres en $ ou GBX et capitalisant.


Ceux qui dansent sont pris pour des fous par ceux qui n'entendent pas la musique (Nietzsche)

Hors ligne Hors ligne

 

#878 09/04/2020 14h31

Membre
Réputation :   4  

ArnvaldIngofson a écrit :

Oui, c’est cet ETF LU0496786905.
Ce n’est pas vraiment "bizarre" : c’est un ETF "synthétique". Méthode de réplication : Indirecte (via un swap).

Pour en savoir plus : le livre de fructif

Ce que je voulais dire par "bizarre", c’est que je ne vois pas d’actions australiennes dans un ETF australia …

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/15214_capture.jpg

Donc pas réellement exposé au marché australien avec non ?

Dernière modification par Supetar (09/04/2020 14h31)


Boursorama, Yomoni, Linxea

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #879 09/04/2020 14h54

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   367  

Vous comprenez mal ce que dit Arnvald : c’est un ETF à réplication synthétique.

Voici les titres auxquels est "exposé" l’ETF :
https://www.devenir-rentier.fr/uploads/8991_etf_aus.png

Le panier des titres détenus contient juste une liste de titres (très) liquides sans forcément de rapport avec l’indice en question.

Bien à vous,
cat

Dernière modification par cat (09/04/2020 14h55)

Hors ligne Hors ligne

 

#880 15/04/2020 12h18

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   593  

Quelques ajustements hier sans remettre en cause l’approche "wait and see".

D’abord l’ETF Australie.
Denier achat judicieux qui s’est déjà valorisé de près de 7 %.
Essentiellement grâce à l’évolution de EUR/AUD qui semble revenir rapidement dans sa plage habituelle.
Je fais un renforcement : c’était un coup pour voir, mais un véritable thème d’investissement doit représenter au moins 1 % du portefeuille
(pas envie de suivre des centaines de lignes).

Ensuite la remontée du CAC40, au dessus de la barrière haute du dernier bonus cappé acheté, implique de rouler la position.

Enfin, j’ouvre la chasse aux zombies dans le portefeuille de certificats :
remplacer ceux ayant touché la barrière basse "morts-vivants" par de nouveaux.
Je commence avec ATOS Origin.

Pour finir, les revenus continuent de tomber.

ETF Lyxor Australia (S&P/ASX 200) UCITS - D-EUR | AU2 : achat 178 à 33,352 €

A ma connaissance le seul ETF français sur l’Australie, frais courant 0,40 % acceptable pour un marché lointain.
5 944,66 € net.

bonus cappé CAC40 3000-4400 19/06/2020 BNPP : vente 500 à 43,05 €

21 503,47 € avec les frais.
Plus-value 2 039,02 € ou 10,5 %.

bonus cappé CAC40 3000-4800 18/09/2020 BNPP : achat 500 à 45,65 €

22 847,83 € avec les frais.

bonus cappé ATOS Origin 60,00-85,00 EUR 18/12/2020 : vente 130 à 60,75 €

7 887,50 € avec les frais.
Moins-value -2 217,09 € ou -21,9 %.

bonus cappé ATOS Origin 32,00-66,00 EUR 18/12/2020 : achat 130 à 62,40 €

8 122,00 € avec les frais.

foncière canadienne Cominar : dividende 2 450 * 0,06 CAD

Montant brut pour 2 450 actions x 0,06 CAD = 147,00 CAD.
Retenue à la source 15 %. Reste 124,95 CAD.

Convertis en EUR sur la base d’un taux de change de 1,5257 : 81,90 €.
Prélèvements sociaux et IR (PFU 30 %), reste 57,33 €.
"Currency exchange cost" 0,08 € : y a pas de petits profits …
Net 57,25 €.

L’achat de 1 850 le 01/04 n’a pas droit au dividende,
mais le mois prochain ce sera sur 4 300 actions.

SCPI Corum Origin : acompte mensuel 55 * 4,49 €

Pour   1 part  :   5,45 € brut ; 4,49 € net.
Pour 55 parts : 246,99 € net.

Pour ce mois pas d’impact coronavirus.


Dif tor heh smusma

Hors ligne Hors ligne

 

#881 15/04/2020 14h34

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   906  

ArnvaldIngofson le 12 avril 2019 a écrit :

SCPI Corum Origin : acompte mensuel

Pour 1 part : 4,95 € net.
Pour 55 parts : 272,17 € net.

Avec 246,99 € net pour le même nombre de parts, vous avez tout de même une baisse de 9,25% de la distribution. Nous ne savons pas si une part de cette baisse est due au coronavirus, probablement que non car il est trop tôt.

Hors ligne Hors ligne

 

#882 29/04/2020 16h58

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   593  

Les certificat de type "bonus cappé" impliquent de suivre plusieurs paramètres :
. date d’échéance : à vendre avant, en pratique quelques semaines avant la performance diminue
. borne haute ou "niveau bonus" : si dépassée par le cours du sous-jacent, la performance diminue par effet cappé
. borne basse : si touchée par le cours du sous-jacent à un instant, on peut conserver mais le certificat a perdu son effet bonus.

Casino

Pour Casino, la situation est :
https://www.devenir-rentier.fr/uploads/9981_casino_boc.jpg
Le bonus cappé à échéance 19/06/2020 (4209B) a peu de potentiel.
Même si le rendement annualisé est encore notable, il y a mieux à faire avec d’autres certificats à échéance plus lointaine.
Casino est dans un secteur (distribution alimentaire) où la pandémie de COVID-19 a des effets positifs à court terme.
Je décide donc d’une part de rouler la position (vente puis achat même borne basse)
d’autre part de renforcer (borne basse plus faible).

bonus cappé Casino 24,00 - 50,00 € 19/06/2020 : vente 120 à 48,82 €

5 850,40 € avec les frais.
Plus-value 202,40 € ou 3,6 %.

bonus cappé Casino 22,00 - 43,00 € 18/12/2020 : achat 139 à 38,34 €

5 337,26 € avec les frais.

bonus cappé Casino 24,00 - 45,00 € 18/12/2020 : achat 133 à 38,79 €

5 167,07 € avec les frais.

ATOS Origin

Pour ATOS Origin,  la situation est :
https://www.devenir-rentier.fr/uploads/9981_atos_boc.jpg
Pour une raison que je n’ai pas identifiée
(l’annonce "ATOS remporte un contrat Cloud avec l’État du Texas" ne semble pas bouleversante),
le titre est en forte hausse aujourd’hui.
Le bonus cappé de borne haute ou "niveau bonus" 66 € (18E3B) est dépassé par le cours.
Je décide donc de suivre le mouvement (vente puis achat bornes plus hautes).
Pas de renforcement, ayant aussi un autre bonus cappé touché qui profite de la hausse.

bonus cappé ATOS Origin 32,00-66,00 EUR 18/12/2020 : vente 130 à 64,15 €

8 329,50 € avec les frais.
Plus-value 207,50 € ou 2,6 %.

bonus cappé ATOS Origin 40,00-76,00 EUR 18/12/2020 : achat 130 à 71,60 €

9 318,00 € avec les frais.

SCPI


SCPI PFO2: revenus trimestriels

Pour 1  part  : 2,10 € net.
Pour 158 parts : 331,80 € net.

Par rapport au 1er trimestre 2019 (2,20 €), en baisse de -4,3 %.

SCPI FICOMMERCE : revenus trimestriels

Pour 1  part  : 2,30 € net.
Pour 255 parts : 586,50 € net.

Par rapport au 1er trimestre 2019 (2,55 €), en baisse de -9,8 %.


Dif tor heh smusma

Hors ligne Hors ligne

 

#883 01/05/2020 14h12

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   593  

Les derniers revenus avant de pouvoir faire le point mensuel.

foncière COVIVIO : dividende 461 * 4,80 € avec option de paiement par actions

COVIVIO n’a pas réduit son dividende, il est même en augmentation.

Pour 461 actions : 2 212,80 € brut ; 1 548,96 € net après PFU.

Comme l’année précédente il y a une option de paiement par actions,
donnant la possibilité d’acquérir des actions à 47,80 €.
Cette option semble intéressante : après détachement l’action est à environ 57 €.
J’ai donc choisi l’option, qui permet d’acquérir 46 actions (livraison 22/05).


foncière MERCIALYS : dividende 3 538 * 0,48 €

MERCIALYS a réduit son dividende : annoncé à 1,15 €, il passe à 0,95 €.
(montant correspondant strictement aux obligations de distribution
au titre du statut fiscal des Sociétés d’Investissement Immobilier Cotées (SIIC)).
Compte tenu de l’acompte sur dividende de 0,47 € par action mis en paiement le 23 octobre 2019,
le solde du dividende de 0,95 € par action est donc de 0,48 € par action.

Pour 3 538 actions :  1 698,24 € brut ; 1 188,79 € net après PFU.

SCPI ActiPierre3 : revenus trimestriels

Pour 1  part  :  3,75 € net.
Pour 10 parts : 37,50 € net.

Par rapport au 1er trimestre 2019 (4,41 €), en baisse de -15,0 %.

SCPI revenus trimestriels : il en manque une !

Rien reçu pour Atout Pierre Diversification de AEW CILOGER.
Espérons que ça arrive dans les prochains jours (540 € attendus).

Pas non plus d’IFU.
Ils sont tous malades chez AEW CILOGER ?

SCPI revenus trimestriels : impact COVID-19

Globalement l’impact pour le 1er trimestre est assez limité.
Assez logiquement, assez faible pour les SCPI plutôt orientée bureaux,
significatif pour les SCPI plutôt orientée commerces.


Dif tor heh smusma

Hors ligne Hors ligne

 

#884 01/05/2020 14h46

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   906  

L’IFU se trouve dans l’espace client de la plupart des SCPI dans la rubrique fiscalité, sans pour autant que l’on ait reçu de notification. Vérifiez tout de même pour cette SCPI, je n’en ai pas.

ArnvaldIngofson a écrit :

Ils sont tous malades chez AEW CILOGER ?

Pas tous, si vous tombez sur la bonne personne - à savoir compétente, ce que l’on est en droit d’attendre de tout salarié travaillant chez eux - vous aurez une réponse appropriée, ce qui n’enlève rien aux délais toujours excessifs.
Si vous tombez sur un(e) incompétent(e), vous voici dans une galère pas possible à devoir dénicher les erreurs à leur place et les faire revenir en arrière, ce qui n’est pas une mince affaire !

Dernière modification par Surin (01/05/2020 14h47)

Hors ligne Hors ligne

 

[+2]    #885 01/05/2020 15h51

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   593  

RAPPORT DU MOIS DE AVRIL 2020

C’est le 47ème rapport du portefeuille présenté ici,
le précédent rapport (mars 2020) est le message #873.

J’ai distingué 4 classes d’actifs :
. certificats, essentiellement de type bonus cappés,
. actions, essentiellement européennes, de préférence en assurance-vie ou PEA,
. foncières européennes et canadiennes, nécessairement sur CTO, sauf si éligible PEA.
. SCPI.
On peut considérer que cette liste est classée par durée de détention des titres,
Du court terme pour les certificats « buy and sell » en quelques semaines
Au très long terme pour les SCPI « buy and hold » 10 ans ou plus.

J’indique également de façon précise les liquidités et les fonds euros en assurance-vie avec leurs apports ou leurs retraits.

Certificats (Bonus cappés, etc.)

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/9981_dr_2020430_1_certificats.jpg
Les quantités en orange ont été modifiées par un achat ou une vente.
Les bonus cappés ayant touché la barrière basse ont leur nom en italique.

Les bonus cappés suivent globalement la tendance positive des sous-jacents actions ou indices.
On note cependant des différences selon les secteurs :
. le transport aérien est très impacté par la crise COVID-19 : Air France
. le service informatique est peu impacté : ATOS Origin et Cap Gemini.

Actions

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/9981_dr_2020430_2_actions_b.jpg
Bon mois pour les marchés actions en Europe (EuroStoxx600 +6,2 %),
excellent aux USA (S&P500 +12,7 %),
limite euphorique pour les technologiques (NasDaq +15,5 %).

Globalement le portefeuille (essentiellement européen) gagne 7,1 %,
C’est en phase avec les indices.

Le secteur pétrolier fait exception. Panique sur le WTI qui a affiché des prix négatifs.
TOTAL est la seule baisse notable.

Française des jeux est en forte hausse.
Presque le carton plein sur les PEA PME,
tant avec les biotech Valbiotis (+25,0 %) et Inventiva,
les énergies renouvelables ALBIOMA
et même la construction de logements Kaufman et Broad.

Répartition :
https://www.devenir-rentier.fr/uploads/9981_dr_2020430_3_actions_rep.jpg
Introduction de l’Australie.

Foncières

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/9981_dr_2020430_4_foncieres.jpg
Globalement le portefeuille reprend 3,5 %, ce qui est peu après la baisse de 29,6 % en mars.

CARMILA en baisse.
COVIVIO après détachement de dividende, MERCIALYS et Cominar en hausse.

SCPI

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/9981_dr_2020430_5_scpi.jpg
Revenus trimestriels.
Sauf une : voir plus haut. Et l’IFU n’est pas non plus sur le site.

Liquidités et fonds euro

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/9981_dr_2020430_6_liquidites.jpg

Totaux

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/9981_dr_2020430_7_totaux.jpg

Répartition :
https://www.devenir-rentier.fr/uploads/9981_dr_2020430_8_totaux_rep.jpg
Augmentation des actions, liée d’une part à leur hausse, d’autre part investissement "Australie" (donc petite baisse des liquidités).

La performance mensuelle globale est de 32 599 €, se décomposant en :
2 866 € : certificats
19 538 € : actions
8 993 € : foncières
1 203 € : SCPI

La plus-value latente globale est de -144 575 €, se décomposant en :
- 14 451 € : certificats
   1 857 € : actions
-131 981 € : foncières

A rapprocher des capitaux engagés :
Total : 1 008 371 €
Performance mensuelle : 3,2 %
Plus-values latentes : -14,3 %


Conclusion

Un bon mois pour les actions et les certificats.
Les liquidités et les SCPI limitent l’impact global.

Perspectives

Je vois le mois d’avril comme un sympathique rebond technique sur les marchés actions.
Il me semble que les marchés d’actions sont déconnectés des fondamentaux :
les indicateurs économiques ne cessent de se dégrader, témoignant de l’ampleur de la récession qui se profile.
Par exemple Amazon est au plus haut mais vient d’annoncer anticiper une perte opérationnelle au T2 due aux coûts du coronavirus.
Le rebond qui suivra la crise du coronavirus sera graduel et n’interviendra pas avant le quatrième trimestre,
selon le scénario privilégié par Amundi Asset Management.

Je conserve donc une part importante de liquidités,
dans l’objectif de les investir après une nouvelle baisse
(-45 % sur le plus haut puis -60 %).


Dif tor heh smusma

Hors ligne Hors ligne

 

#886 03/05/2020 13h23

Membre
Réputation :   66  

Toujours interessant vos resumés, et clairs.
J’ai lu les previsions de quelques analystes pour mai, en synthese, c’est un mois d’apres eux traditionnellement morose en bourse (je n’ai pas verifié), ils prevoient une (tardive) prise en compte des fondamentaux economiques et des consequences long terme du c19.
Bien sur, si les analystes etaient toujours pertinents cela se saurait, mais je suis plutot d’accord ici..
Beaucoup d’entre-nous semblent semi-liquides, ayant deja investi 30 a 60% de leurs liquidités, mais attendent une seconde vague baissiere prononcée, + correlée avec le contexte. 
J’ai l’impression que je suis pas le seul a presumer soit d’un mois de Mai franchement baissier, soit d’une tendance baissiere au moins jusqu’au 4eme trimestre.
Il a été etonnant, en avril,  de voir le DJ faire son meilleur mois depuis…33 ans.
Que pensez-vous d’Icade ? je suis surpris de la revoir a 70e, je la pensai + resiliente, elle que rien ne semblait pouvoir ebranler avant cette crise.  Est-elle prioritaire pour un renforcement dans votre portefeuille, actuellement ?


Parrainage LINXEA / MesPlacements / BourseDirect et Wesave:(AG6FA2): Cliquez sur mon nom puis Courriel :" Envoyer un courriel ".

Hors ligne Hors ligne

 

#887 03/05/2020 16h09

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   593  

Oui, le mois de mai est statistiquement un mauvais mois, selon l’adage boursier "sell in May and go away".
De plus, Donald Trump en rajoute une couche en parlant de relancer la guerre commerciale USA-Chine.

ICADE est dans mon portefeuille la foncière qui a le mieux résisté à la crise.
Cependant, les dernières infos ne sont pas positives pour l’activité promotion

AFP•24/04/2020 à 19:05 a écrit :

Icade: baisse de 10% du c.a. au 1T, déjà affecté par le coronavirus
Le groupe immobilier français Icade a annoncé vendredi un chiffre d’affaires consolidé en baisse de 10% pour le premier trimestre 2020, à 271,9 millions d’euros, notamment en raison des effets de la crise sanitaire sur son activité de promotion immobilière.

"Les secteurs de l’immobilier et du bâtiment connaissent des perturbations dont certaines ont impacté notre activité de promotion dès le premier trimestre", a indiqué le groupe dans un communiqué.

L’activité de promotion est en recul de 31,9%, à 101,1 millions d’euros.

"Après un début d’année marqué par une dynamique commerciale positive, Icade Promotion a constaté depuis mi-mars, un arrêt de la quasi-totalité de ses chantiers et une baisse très significative de la commercialisation et des ventes", a ajouté le groupe.

Icade, à la fois actif comme foncière et promoteur, avait suspendu le 23 mars ses objectifs 2020.

Les revenus locatifs de ses foncières ont progressé de 7,8%, à 169 millions d’euros.

Concernant le renoncement à un trimestre de loyers des petites entreprises à l’arrêt à cause du coronavirus, sur injonction du gouvernement, Icade a indiqué que ces TPE "représentent moins de 2% des revenus locatifs de la Foncière Tertiaire" et s’attend à une perte correspondante "de l’ordre de 2,2 millions d’euros".

Si je devais faire un ultime renforcement sur les foncières, je ne le ferais pas sur ICADE mais plutôt sur des foncières de commerce (Unibal-R-W ou Klépierre).


Dif tor heh smusma

Hors ligne Hors ligne

 

#888 03/05/2020 21h00

Membre
Réputation :   39  

Pour revenir sur Icade, la situation actuelle pourrait peut-être repousser l’IPO d’Icade Santé qui était bien vu par le marché…

Sinon la répartition de vos actifs me donne des idées dans la manière de structurer la répartition de mon capital.
Concernant les bonus cappés, je souhaiterai comprendre certains points de votre stratégie.
Certes vous prenez des certificats ayant une barrière bien inférieure aux cours d’achat de vos certificats ce qui laisse une bonne marge (en temps normal), mais quelle est votre stratégie, car j’ai constaté que vous sélectionnez en particulier des dossiers qui ont été ces dernières années assez compliqués et/ou à forte volatilité (je pense en particulier à Air France, Casino et Vallourec mais ce ne sont pas les seuls)? 

Est-ce dû à la rémunération de cette volatilité que vous considérez comme étant attractive vis-à-vis du risque que vous prenez? (comme j’ai cru le comprendre au message #758: "Pour le rapport rendement vs risque, les bonus cappés sont excellents.
En contrepartie d’un gain plafonné, on peut gagner à la baisse.").

Dernière modification par Woyal (04/05/2020 13h30)

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #889 04/05/2020 12h42

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   593  

Oui, je choisis habituellement des bonus cappés tels que la distance (du cours du sous-jacent à la borne basse) est > 25 %.

En temps de crise, il faut faire attention aussi aux secteurs :
. l’aérien (Air France), l’hôtellerie, l’automobile, etc . sont très impactés par la crise COVID-19
. les banques sont aussi impactées par la politique des banques centrales
. les pétrolières (Vallourec) sont impactées par la forte baisse du prix du pétrole.
Quelques secteurs sont peu impactés :
. la distribution (Carrefour et Casino)
. le service informatique (ATOS Origin et Cap Gemini).

Je regarde ensuite le rendement annualisé, qui est clairement dépendant de la volatilité.
A noter que l’augmentation de la volatilité ces dernières semaines rend les bonus cappés plus attractifs.

Enfin, je choisis habituellement des bonus cappés tels que la prime (cours de certificat / cours du sous-jacent - 1) est < 5 %. Si la borne basse est touchée, la prime est perdue.
Cela écarte souvent les certificats à échéance rapprochée.


Dif tor heh smusma

Hors ligne Hors ligne

 

#890 04/05/2020 13h29

Membre
Réputation :   39  

Fausse manipulation initialement.

Réponse :

Très bien je vous remercie pour l’explication!
Mais votre stratégie vous mène régulièrement sur des sous-jacent qui viennent de subir une baisse (entreprises évoquées dans mon précédent message ainsi que URW ou Renault). Bien entendu, il n’est pas forcément prévisible qu’il y ait une telle baisse par la suite…

L’allocation globale semble correspondre à ce que j’envisage, mais ma stratégie concernant les cappés ne sera pas du tout la votre car ne me convenant pas.
Quoi qu’il en soit, le suivi que vous nous proposez est très intéressant et rigoureux!

Dernière modification par Woyal (04/05/2020 13h37)

Hors ligne Hors ligne

 

#891 05/05/2020 11h11

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   933  

Bonjour ArnvaldIngofson,

je vois que vous détenez des parts de Atout Pierre Diversification.
Etant à la recherche d’un crédit pour investir en SCPI, un conseiller de la CE me propose un crédit à la condition d’inclure dans le choix des SCPI 1/4 de "scpi maison" à choisir parmi Pierre Plus (diversifiée) / Atout Pierre Diversification (diversifiée) / Actipierre Europe (commerces).

Après une comparaison rapide, je pense que Atout Pierre Diversification est la "moins pire" des 3.
Pourrais-je avoir votre avis sur Atout Pierre Diversification ?
Je vous remercie.

De mon côté, je pense :

Avantages :
- TOF en rétablissement / hausse depuis quelques années (82% en 2015, 94% en 2020)
- arbitrage "intense" des actifs (vente des boulets et achats plus qualitatifs)
- en surinvestissement depuis le passage en capital variable
- patrimoine surtout parisien ou région parisienne
- les gros travaux les plus onéreux ont déjà été réalisés (?)
- un RAN conséquent

Faiblesses :
- les ventes d’actifs anciens (achat dans des années 1980 1990) se font souvent en MV
- inquiétant si l’on estime que les autres actifs ne sont pas meilleurs que ceux qui ont été vendus
- inquiétant vu la hausse du marché immobilier parisien (Ciloger aurait donc "mal acheté") 
- rendement un peu faiblard
- derniers achats toujours en partenariats avec d’autres SCPI Ciloger
- les objectifs de cession ne sont jamais atteints
- collecte importante 220 M€ depuis le passage en variable (500 en 07-18 à 720 M€ en 12-19)

Merci.


Parrain Linxea . Yomoni . Boursorama . Vattenfall . Fortuneo . Total (105579483) . Binck . Igraal . eBuyClub . BLOG

Hors ligne Hors ligne

 

[+2]    #892 05/05/2020 12h24

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   593  

Atout Pierre Diversification n’est pas ma SCPI préférée dans le portefeuille ; en fait c’est un héritage et non un choix personnel.

Si le taux de distribution a toujours été inférieur à la moyenne du marché, je note en revanche que le passage à capital variable en juillet 2018 semble l’avoir dynamisé :
. forte collecte qui semble rapidement et correctement investie (bureaux franciliens répondant aux dernières normes environnementales)
. TOF en forte hausse passé de mauvais à très satisfaisant
. augmentation du prix de la part (+2,86 % en 2019).

Les dernières cessions ont dégagé une plus-value (1 € par part) :

AEW Ciloger a écrit :

Durant le 2è semestre 2019, […]  deux surfaces de bureaux non stratégiques ont été cédées pour 2,4 M€, en plus-value de 700 K€ et supérieur de 57% à la dernière valeur d’expertise.

Peut-être pas très significatif pour des locaux achetés en 1990/1.

C’est une SCPI essentiellement de bureaux (71 %) situés principalement à Paris et en région parisienne.
Peu d’espoir donc sur le rendement :

AEW Ciloger a écrit :

Les taux de rendement des emplacements sont restés globalement stables, à un niveau très bas : QCA de Paris, entre 2,85% et 4,00% ; première couronne, entre 3,90% et 8,5%; La Défense, entre 4,15% et 5,50% ; régions, entre 3,70% et 7,50%.
[…]
Les taux de rendement des emplacements commerciaux restent également globalement stables à un niveau bas : de 2,75% à 5,50% pour les pieds d’immeubles, et de 3,85% à 6,85% pour les centre commerciaux.

Faible diversification internationale (6% en Belgique).

La crise actuelle a pour l’instant un impact limité (revenus T1 -9 %).
Il pourrait bien y avoir des impacts à moyen terme :
. le développement du télé-travail réduit les surfaces de bureaux nécessaire
. mais les règles de distanciation les augmentent : "un minimum de 4 mètres carrés par personne, dans tous les lieux (couloirs, cantine, cafétéria…)".

En synthèse, cette SCPI semble un choix possible en fond de portefeuille. On peut espérer une augmentation du prix de la part si on croit que l’immobilier de bureaux va continuer à augmenter.
Mais à compléter avec des SCPI plus récentes, dynamiques, internationales (fiscalité et diversification), sur d’autres marchés que le bureau parisien, etc.


Dif tor heh smusma

Hors ligne Hors ligne

 

#893 05/05/2020 12h44

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   933  

Merci.

Concernant les cessions, si l’on remonte un peu plus loin :

- 2016 : 10 cessions : MV de 0,48 M€ (-3% p/r prix d’achat entre 1985 et 1991)
Actifs situés aux Ulis, à Aulnay sous bois, Evry…

- 2017 : 3 cessions (achat en 1991 - 2005 - 2005) : PV +1%

- 2018 : 9 cessions pour 30 M€ : PV de 5,60 M€ (+25%)
Actifs acquis entre 1984 et 2008

- 2019 : 4 cessions : PV 2,4 M€, distribution de PV 1 € / part

Globalement, les cessions montrent que les achats n’ont pas toujours été opportuns dans le passé.
Sinon, je suis d’accord, il semble avoir un redressement ces dernières années.


Parrain Linxea . Yomoni . Boursorama . Vattenfall . Fortuneo . Total (105579483) . Binck . Igraal . eBuyClub . BLOG

Hors ligne Hors ligne

 

[-1]    #894 10/05/2020 11h51

Membre
Réputation :   1  

Bonjour ArnvaldIngofson,

Tout d’abord, bravo pour cette discussion c’est très intéressant et très enrichissant.

J’ai actuellement 24ans, je suis en CDI et je souhaite investir dans un PEA et une assurance vie.

J’ai environ 18k€ sur un Livret A.

Que me conseillerais-tu ?

Cordialement,

Hors ligne Hors ligne

 

#895 10/05/2020 13h39

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   593  

Dans un premier temps si nécessaire, porter l’épargne de précaution (livrets) au niveau souhaité (c’est un choix personnel).

Ensuite affecter l’épargne (excédent du salaire sur les dépenses) long terme (plus de 5 ans) sur le PEA. Avec un plafond de 150 000 euros ça va prendre des années.
Pour faire simple sans nécessiter des compétences d’analyse des sociétés, les ETF sont le meilleur choix. On trouve des ETF éligibles PEA en actions européennes, ou mieux zone Euro pour éviter le risque devises et les problèmes liés à la prochaine sortie de UK, mais aussi actions USA (S&P500, Nasdaq mais parité EUR/USD pas avantageuse), pays émergents, etc.

Il faut aussi profiter des avantages de l’épargne salariale (abondement, etc.).
Sauf à être dans des secteurs sinistrés comme l’aéronautique ou le tourisme, mais ce n’est pas le cas du BTP.

Le PEA ne permet cependant pas d’investir dans tous les domaines (foncières par exemple). Un compte titres ordinaire est alors nécessaire.
L’assurance vie n’est pas indispensable au début de la constitution d’un patrimoine AMHA.


Dif tor heh smusma

Hors ligne Hors ligne

 

#896 10/05/2020 18h33

Membre
Réputation :   1  

ArnvaldIngofson,

Merci de votre réponse rapide.

J’ai bien compris votre réponse.
Vous me conseillez donc d’ouvrir plutôt un PEA dans un premier temps surtout sur des lignes type ETF ?

Pourquoi ne pas faire une assurance vie avec des fonds euros et des UC types SCPI et un PEA avec de ETF et actions européennes ? Tout cela dans le but de diversifier les placements.

Hors ligne Hors ligne

 

#897 15/05/2020 23h12

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   593  

Peu d’activité, étant en attente d’un nouveau plus bas pour investir.
La première moitité du mois de mai semble confirmer que le mois d’avril était "un sympathique rebond technique sur les marchés actions".
Quelques petits mouvements cependant.

Renforcement de l’ETF Australie : la parité EUR/AUD est encore favorable (1,69) mais ça pourrait ne pas durer.

Une opération spéculative sur Unibail-R-W qui est tombé au plus bas.

La suite (mais pas fin) du transfert de CBO Territoria du PEA et PEA PME.

Des revenus sont encaissés.

ETF Lyxor Australia (S&P/ASX 200) UCITS - D-EUR | AU2 : achat 178 à 33,558 €

A ma connaissance le seul ETF français sur l’Australie, frais courant 0,40 % acceptable pour un marché lointain.
5 981,32 € net.

bonus cappé Unibail-R-W 30,00-80,00 18/12/2020 : achat 110 à 53,85 €

J’ai craqué pour ce certificat aux caractéristiques étonnantes :

BNP Paribas a écrit :

MNÉMO    70E4B
ISIN    FRBNPP01KK39
TYPE    BONUS CAPPÉ
PARITÉ    1,00
BORNE BASSE    30,00
DISTANCE À LA BORNE BASSE (%)    32,87%
NIVEAU BONUS    80,00
PERF. LIÉE AU BONUS (%)    46,52%
ÉCHÉANCE    18/12/2020
RENDEMENT ANNUALISÉ (%)    90,21%

La valeur est au plus bas, en perte de 70 % sur 6 mois.
La prime du certificat est importante (18 %) mais le rendement annualisé (90 %) à la mesure du risque.
5 931,50 € avec les frais.

(PEA) foncière CBO Territoria : vente partielle 300 à 3,58 €

Comme expliqué le 14/03, je voudrais faire du rangement entre PEA et PME.

Actuellement 2 lignes sur PEA et PEA PME.
Je la voudrais uniquement sur PEA PME.
Donc achat sur PEA PME, et plus tard vente sur PEA (si possible après une hausse) qui dégagera des liquidités.

Le titre est en hausse depuis qu’il est entré dans la sélection de mai de Portzamparc :

Portzamparc a écrit :

CBO Territoria : acheter avec un objectif de cours à 4,50 euros
Le bureau d’analyses souligne que le Covid-19 impactera la reconnaissance du CA promotion (recul attendu entre 10% et 25%) de la foncière.
A l’instar d’autres groupes, CBO Territoria va en outre devoir faire face à un report de loyers.
Néanmoins, Portzamparc note un niveau de trésorerie confortable à la fin 2019 (28,7M euros post remboursement Oceane),
pas de report de charges ni de demande de PGE, et une LTV maîtrisée à fin 2019 (45,4%).

Voyant le titre en forte progression en fin de séance, j’avais placé un ordre pour vendre les 2 115 actions du PEA, avec une limite de 3,58 €.
L’ordre a été exécuté partiellement à la fermeture, c’est la dernière transaction :
https://www.devenir-rentier.fr/uploads/9981_cbo_20200515.jpg
Pour une petite quantité, ce n’est pas intéressant, les frais sont élevés.
1.061,55 € avec les frais.

SCPI Atout Pierre Diversification : acompte trimestriel 60 * 8,10 €

En retard mais a fini par arriver.

Pour  1 part  :   8,10 € net.
Pour 60 parts : 486,00 € net.

C’est en baisse de 10 % par rapport aux 9,00 € habituels :
impact COVID limité (SCPI essentiellement de bureaux).

SCPI Corum Origin : acompte mensuel 55 * 4,60 €

Pour  1 part  :   5,55 € brut ; 4,60 € net.
Pour 55 parts : 253,25 € net.

Par rapport à mai 2019 (4,47 €) en augmentation :
pour ce mois pas d’impact coronavirus.

Foncière canadienne RioCan : dividende 1 900 * 0,12 CAD

Montant brut pour 1 900 actions x 0,12 CAD = 228,00 CAD.
Retenue à la source 15 %. Reste 193,80 CAD.

Convertis en EUR sur la base d’un taux de change de 1,5225 : 127,29 €.
Prélèvements sociaux et IR (PFU 30 %), reste 89,11 €.
"Currency exchange cost" 0,13 € : y a pas de petits profits …
88,98 € net.

Dernière modification par ArnvaldIngofson (15/05/2020 23h14)


Dif tor heh smusma

Hors ligne Hors ligne

 

#898 15/05/2020 23h29

Membre
Réputation :   20  

J’ai pris le temps de faire une recherche sur ce certificat et de lire la documentation associée pour bien comprendre son fonctionnement (je ne suis pas habitué à ce type de produit). Effectivement il est "étonnant" et si j’avais su j’aurais sans doute préféré souscrire à ce produit plutôt que d’acheter directement les actions URW comme je l’ai fait cette semaine.

Est-il possible de savoir comment vous avez su son existence ? Je n’ai pas trouvé de site où de moyen d’obtenir par exemple une liste des certificats disponibles à l’instant T.

Pouvez vous également me confirmer qu’on ne peut souscrire de manière générale à un certificat que via un CTO ?

Merci d’avance et désolé pour ces questions de débutant

Dernière modification par Ulysse (15/05/2020 23h30)

Hors ligne Hors ligne

 

#899 16/05/2020 00h01

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   593  

Il faut regarder les sites des émetteurs :
BNP Paribas
Société Générale
Commerzbank Produits de Bourse rejoint Société Générale
City

Oui, on ne peut acheter/vendre un certificat que via un CTO.


Dif tor heh smusma

Hors ligne Hors ligne

 

#900 21/05/2020 07h12

Membre
Réputation :   24  

Bonjour ArnvaldIngfson

Je découvre votre avec intérêt votre portefeuille largement dédié aux valeurs de rendement et présentant une grosse partie de foncières.

Nous avons en commun quelques titres de foncières commerciales (Carmila, Mercialys, Klépierre, Unibail) qui ont pris une bonne gamelle cette année. Je comprend évidement la raison. Avec des commerces en grande partie fermés pendant deux mois, il y a des réductions de loyers dans l’air et certainement des défauts de paiement voire des faillites chez certains commerçants locataires.

En principe je suis un optimiste et je me dit que la pandémie passera, que les commerces reprendrons, que les défauts et départs de certains commerçants seront remplacés par d’autres locataires… En gros, il faut patienter et d’ici 1 ou 2 ans tout ira mieux et les titres remonteront.

D’un autre côté, je commence quand même à m’inquiéter, en particulier sur Unibail. Très grands centres commerciaux, normalement très peuplés. Le genre d’endroit que les gens évitent actuellement et une situation qui pourrait durer.

Comme vous j’ai une moins-value importante sur les 4 titres mentionnés et je me demande de plus en plus où nous allons. Vous m’avez l’air de rester très zen sur la question et je serai curieux d’entendre votre avis.

Hors ligne Hors ligne

 

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ? Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

Pied de page des forums

Don Faites un don
Apprendre le bonheur