Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche :
PlanèteMembres  |  Mission

Forums de la communauté des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ?
Flèche Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

#976 12/01/2021 18h47

Membre
Réputation :   92  

Bonsoir Corran,
J’ai regardé Inovalis. Que pensez-vous du fait que l’AFFO ne couvre pas la distribution sur les 2 derniers trimestres. Y-aurait-il un risque de coupe du dividende?
Merci de votre éclairage

Hors ligne Hors ligne

 

Favoris 1   [+1]    #977 12/01/2021 19h53

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   548  

Aucun risque pour trois raisons :
- Il y a beaucoup de cash disponible, non déployé actuellement ($73M CAD au 30/09, soit +- 3 ans de FFO)
- La baisse du FFO s’explique principalement par la vacance de l’immeuble de Courbevoie (départ de Smartbox), qui est l’asset historique et qui est à vendre. C’est un type d’asset qui pourrait intéresser une SCPI, je n’ai pas trop de doutes quant à la faisabilité de la vente (il y avait une offre mi-novembre). L’argent de la vente sera redéployé ailleurs, probablement en Allemagne où les cap rates sont plus généreux.
- L’épée de Damoclès qui pesait sur l’immeuble d’Arcueil loué à Orange dont le bail expire en 2023 et qui représente 24% de la GLA (et probablement un peu plus en revenus) a été levée quand Orange et Gecina ont annoncé le mois dernier le renouvellement du bail d’Arcueil pour 12 ans ; cela veut dire qu’Orange souhaite conserver l’implantation d’Arcueil. Il s’agit d’un seul et même campus de plusieurs immeubles partagés entre des propriétaires différents mais tous loués à Orange.

Enfin, faisant le constat d’un écart persistant entre cours actuel et la NAV, le board cherche un acheteur, il y a donc un intérêt spéculatif à court terme : la NAV est à $11.88, un rachat opportuniste pourrait se faire à $11.5, soit une prime de 25% sur le cours actuel.

Dernière modification par corran (16/01/2021 00h55)

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #978 16/01/2021 00h24

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   683  

Petit point hebdomadaire.

Une semaine en petite baisse

Les grandes places boursières européennes et américaines ont perdu 1 à 2 %.

Le plan de relance de 1 900 milliards de dollars décrit jeudi par le président élu des USA, Joe Biden, n’a pas suffi à galvaniser les marchés financiers.
Les investisseurs gardent à l’esprit que la crise sanitaire est loin d’être terminée. Les mesures restrictives (confinement, couvre-feu) se multiplient dans le monde, faisant peser un risque sur la croissance du 1er trimestre 2021 bien plus que ne le pensaient les économistes.

Carrefour est la cible d’une offre "amicale" du distributeur canadien Couche-Tard, spécialiste du commerce de proximité.
Mais le gouvernement français affirme son opposition à un rachat du groupe par étranger.

Peu de mouvements en portefeuille.
La veille de l’annonce sur Carrefour, ayant eu une prémonition par le plus complet hasard, le certificat bonus cappé s’approche de son échéance (18 mars) alors que le cours du sous-jacent dépasse la borne haute.
N’ayant plus que très peu de potentiel, il faut donc le vendre et acheter un autre sur une échéance plus lointaine et une borne haute plus haute.

Quelques revenus, impactés par les errements de SAXO.

bonus cappé Carrefour 11,00-14,50 EUR 18/03/2021 : vente 727 à 14,33 €

10 407,49 € avec les frais.
Plus-value 364,86 € ou 3,6 % en 2 mois.

bonus cappé Carrefour 11,00-16,00 EUR 18/06/2021 BNPP : achat 648 à 15,45 €


10 021,61 € avec les frais.

Foncière canadienne RioCan : dividende 1 900 * 0,12 CAD - Erratum

SAXO "corrige" le dividende du 8, qui était juste, pour appliquer une retenue à la source de 25 % : net 76,99 €.
En revanche SAXO rembourse "l’impôt foncier" sur les dividendes de décembre.

Action TOTAL : dividende 451 * 0,66 €

297,66 € net (PEA).

SCPI Corum Origin : acompte mensuel 55 * 3,54 €

Pour  1 part  :   4,47 € brut ; 3,54 € net.
Pour 55 parts : 194,66 € net.
Plus faible que d’habitude.

Dernière modification par ArnvaldIngofson (16/01/2021 00h29)


Dif tor heh smusma

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #979 23/01/2021 18h45

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   683  

Petit point hebdomadaire.

Ambiance morose, à l’exception du Nasdaq

Le Nasdaq s’est distingué par une progression hebdomadaire de 4%,
porté par ses premières capitalisations, Apple (+7,5%), Amazon (+6,2%), Microsoft (+7,9%), et Netflix, qui a décollé de 17% mercredi.

A l’exception du Nasdaq l’ambiance est restée morose.
Après l’emballement qui a accueilli les premiers vaccins anti-Covid, le constat est simple et inquiétant :
leur déploiement n’est pas suffisamment rapide pour contrer la résurgence de la pandémie, accélérée par les variants du virus.

Peu de mouvements en portefeuille.

Je commence cependant à mettre en oeuvre mon plan sur une tendance porteuse à long terme :
la transition énergétique recourant principalement à des énergies renouvelables et s’appuyant sur une réduction de la consommation.
J’ai vu que l’ETF Lyxor New Energy (DR) UCITS Dist - ISIN : FR0010524777 est éligible à mon contrat d’assurance-vie.
J’ai fait un arbitrage à partir du fonds euros.

J’ai également réfléchi à propos de d’Unibail-Rodamco-Westfield.
Il y a bien longtemps, Unibail-Rodamco cotait plus de 200 €. La qualité des centres commerciaux en Europe justifiait une surcote sur l’ANR.
Mon premier achat a été de 48 actions à 205,10 € le 29/09/2017.
Comme les autres foncières de commerce, Unibail-Rodamco était sur une tendance en baisse avec la menace fantôme du commerce en ligne (Amazon).

Puis il y a eu l’achat de Westfield.
Il y a aujourd’hui un consensus pour considérer que cette opération a été une erreur stratégique majeure :
les centres commerciaux US, certains pas de grande qualité, ont été payés trop cher.
Clairement les dirigeants voulaient étendre leur empire à tout prix.

La pandémie de COVID-19 entraînant des confinements a lourdement impacté les foncières de commerce.

Le coup de grâce a été l’annonce d’une augmentation de capital très dilutive.
Le cours est tombé au plus bas à 29,08 €, soit une division par plus de 7.

Heureusement les rebelles sont arrivés et sont parvenus à prendre le pouvoir,
débarquer les dirigeants incompétents et annuler leur plan démoniaque.
Le cours est alors remonté jusqu’à 66,58 €.

Puis le cours s’est stabilisé vers 60 €, le marché semblant en position d’attente.
Sans doute de voir les premiers résultats du plan "refocus, not reset".
Brader à vil prix les centres commerciaux US n’est sans doute pas une solution optimale.

Cette semaine petite rechute avec le retour possible du confinement.

Dans ces conditions que faire de mes 400 actions ?

Je suis raisonnablement optimiste et confiant dans les nouveaux dirigeants.
Même avec une révision en baisse de l’ANR, on aurait encore une décote considérable.
Le dividende est très incertain, mais même de réduit de moitié (5,40 €) le rendement serait encore très bon (9 %).
Je conserve donc les actions.

Dans un contexte d’attente, les certificats bonus cappés sont bien adaptés :
ils se valorisent quand le temps passe, toutes choses égales par ailleurs.
Je fais donc un investissement prudent mais potentiellement rentable.

fonds euros : vente 23 000,00 €

Je constate également que le fonds euros a rapporté 603,47 € en 2020.

ETF Lyxor New Energy : achat 499,40288 à 46,055 €

23 000,00 €.

bonus cappé Unibail-R-W 30,00-61,00 EUR 18/06/2021 SG : achat 164 à 57,93 €


9 512,52 € avec les frais.

SCPI ActiPierre3 : revenus trimestriels

Pour 1  part  :  4,45 € net.
Pour 10 parts : 44,50 € net.

On note une tendance à un retour à la normale :
. en hausse par rapport aux 2 trimestres précédents (3,75 € et 4,20 €)
. en baisse par rapport au même trimestre de 2019 (4,66 € ; -4,5 %).

Dernière modification par ArnvaldIngofson (23/01/2021 20h18)


Dif tor heh smusma

Hors ligne Hors ligne

 

#980 23/01/2021 23h02

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   512  

Bonsoir Arnvald,

Vous conservez votre confiance dans Unibail et conservez donc votre position dans cette société malgré une MV très conséquente. Bien que je vous souhaite de retrouver vos "billes" dans cette affaire, ne pensez-vous pas que le coût d’opportunité soit énorme ? Aussi, d’un point de vue uniquement financier, ne serait-il pas plus approprié de prendre vos pertes et d’utiliser les liquidités retirées (plutôt que d’autres) afin de prendre vos bonus cappés ?


le Petit Actionnaire - Suivi de mes investissements dans les dividendes et Éducation financière.

Hors ligne Hors ligne

 

#981 24/01/2021 12h54

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   683  

A court terme, une dégradation de la situation sanitaire aurait un impact négatif sur les foncières de commerce.

A moyen terme (6 mois à 1 an), URW me semble avoir plus de potentiel de hausse que de baisse. L’action serait donc une bonne opportunité, en considérant la situation présente et des anticipations audacieuses sur le futur. Le passé importe peu pour une action qui ne bénéficie pas d’une "mégatendance" structurelle de croissance comme le développement durable.
Le fait qu’elle soit en MV très conséquente n’est pas une raison pour vendre, je ne fais pas un concours de beauté du portefeuille. C’est en revanche une opportunité fiscale de faire un vendu/acheté pour matérialiser une MV compensant des PV.
Par ailleurs, URW représente environ 2 % du portefeuille global et j’ai d’autres liquidités.

A plus d’un an, s’il semble que le plan "refocus, not reset" échoue et qu’on reparle d’une augmentation de capital, la situation est désespérée et il faudra vendre.


Dif tor heh smusma

Hors ligne Hors ligne

 

#982 29/01/2021 22h26

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   683  

Petit point hebdomadaire.

Semaine en forte baisse dans de violents mouvements spéculatifs

En pleine incertitude concernant la campagne de vaccination et alors que les retards de livraison de vaccins se sont enchaînés,
les marchés ont ajouté aux craintes sanitaires de violents mouvements spéculatifs.

A l’origine, une chaîne de magasins de jeux vidéo cotée à Wall Street : GameStop.
Son titre a brutalement progressé en fin de semaine dernière quand une armée d’investisseurs amateurs, utilisant un forum du site Reddit « Wallstreetbets », a décidé d’acheter massivement l’action.
Ces investisseurs se sont lancés dans une bataille contre des grands fonds d’investissement, qui avaient au contraire parié à la baisse sur le titre.
Le hedge fund américain Melvin Capital aurait perdu plusieurs milliards de dollars.

Les montagnes russes sur ce titre ont eu un effet indirect en Europe sur les actions faisant l’objet de paris à la baisse.
Les titres de Klepierre et Unibail-Rodamco-Westerfield ont respectivement bondi de 17 % et 22 % sur la semaine.

Peu de mouvements en portefeuille.

La semaine précédente j’avais fait "un investissement prudent mais potentiellement rentable" sur Unibail-R-W : quel génie dans le timing quelle chance !
L’action ayant explosé le niveau bonus du certificat (plus de 70 euros vs 61), on pourrait s’attendre à ce que le cours du certificat colle au niveau bonus.
En fait c’est faux, le certificat a progressé mais il lui reste encore du potentiel.
On a tendance à oublier un facteur qui peut avoir son importance : la volatilité du sous-jacent. Quand cette volatilité augmente fortement, le cours du bonus cappé baisse.
Un peu déçu mercredi, je vends le certificat.
Jeudi l’action baisse un peu, je rachète le certificat moins cher.

bonus cappé Unibail-R-W 30,00-61,00 EUR 18/06/2021 SG : vente 164 à 59,30 €

9 713,20 € avec les frais.
Plus-value +200,68 € ou 2,1 % en 6 jours.

C’est plus pour le fun.
Même après la hausse sur URW, la moins-value latente sur l’action est 90 supérieure à la plus-value réalisée sur le certificat.
Quoique, plus que 89 fois à recommencer l’opération …

bonus cappé Unibail-R-W 30,00-61,00 EUR 18/06/2021 SG : achat 164 à 58,63 €

9 627,32 € avec les frais.

C’est plus un achat "discount" de l’action :
. payer moins cher (58 € vs 70 €)
. bénéficier de façon très probable d’une performance annuelle de 10 % : ça me suffit
. au cas improbable où la barrière basse serait touchée, la perte serait moindre qu’avec l’action compte tenu du discount initial.

SCPI PFO2 : revenus trimestriels

Pour   1 part  :   2,41 € net.
Pour 158 parts : 380,81 € net.

SCPI Ficommerce : revenus trimestriels

Pour   1 part  :   2,85 € net.
Pour 255 parts : 726,75 € net.

SCPI Atout Pierre Diversification : revenus trimestriels

Pour   1 part  :   8,10 € net.
Pour  60 parts : 486,00 € net.

SCPI : bilan 2020

Toutes les SCPI ayant distribué leurs revenus trimestriels du 4ème trimestre, je peux faire le bilan pour l’année 2020.
C’est intéressant pour moi car il s’agit d’une partie de ma "pension de retraite sur-complémentaire personnelle".
Les chiffres sont :

A ce point l’impact de la pandémie COVID-19 est limité : baisse de 4,1 %.
Mais des baisses futures de prix de part ne sont pas à exclure.


Dif tor heh smusma

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #983 31/01/2021 13h15

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   683  

RAPPORT DU MOIS De Janvier 2021

C’est le 56ème rapport du portefeuille présenté ici,
le précédent rapport (novembre 2020) est le message #964.

J’ai distingué 4 classes d’actifs :
. certificats, essentiellement de type bonus cappés,
. actions, essentiellement européennes, de préférence en assurance-vie ou PEA,
. foncières européennes et canadiennes, nécessairement sur CTO, sauf si éligible PEA.
. SCPI.
On peut considérer que cette liste est classée par durée de détention des titres,
Du court terme pour les certificats « buy and sell » en quelques semaines
Au très long terme pour les SCPI « buy and hold » 10 ans ou plus.

J’indique également de façon précise les liquidités et les fonds euros en assurance-vie avec leurs apports ou leurs retraits.

Les quantités en marron ont été modifiées par un achat ou une vente.

Certificats (Bonus cappés, etc.)


Les bonus cappés suivent globalement la tendance des sous-jacents actions.

ATOS a baissé après une annonce mal perçue :

CERCLE FINANCE•08/01/2021 à 10:28 a écrit :

Atos : Invest Securities n’est plus à l’achat sur le titre

Invest Securities estime que la confirmation par Atos et DXC de discussions préliminaires en vue de l’acquisition du second par le premier nous surprend, au regard de la stratégie communiquée par Atos il y a 6 mois et de la priorité donnée à l’accélération de la croissance organique.

’ En effet, DXC, centrée sur l’infogérance, est une société en difficulté, dont l’acquisition pourrait être très relutive mais risquerait d’entrainer un derating du titre en raison d’un affaiblissement de son potentiel de croissance ’ indique l’analyste.

’ Dans l’attente d’une communication de la société sur la réalisation ou non de cette opération, nous passons sous revue contre achat ’ rajoute Invest Securities. L’objectif de cours est également sous revue contre 90 E.

Barclays dégrade sa recommandation à "pondération en ligne" contre "surperformance" et abaisse son objectif de cours à 75 euros contre 85 euros.

Mais peut-être que l’opération ne se fera pas :

CERCLE FINANCE•19/01/2021 à 09:43 a écrit :

Atos : souhaiterait convaincre ses actionnaires pour DXC

(CercleFinance.com) - La direction d’Atos serait en discussion avec ses principaux actionnaires pour obtenir leur soutien dans l’acquisition de l’américain DXC indique Bloomberg. Ces actionnaires sont Siemens (11,4%) Vanguard et Norges Bank (2,4%) Blackrock (1,4%), AXA IM et Aviva (1,1%) précise Invest Securities.

’ L’argument principal serait que la présence renforcée du groupe dans la première économie du monde (DXC devrait réaliser 37% de ses 17,5Mds$ de CA 2020-21 att aux Etats-Unis, soit 6,46Mds$ ou 5,34MdE à comparer aux 2,6MdsE de CA att pour ATOS en Amérique du Nord en 2020) serait un avantage compétitif significatif ’ rapporte Invest Securities.

Le groupe souhaiterait lancer une OPA s’il parvient à convaincre ses actionnaires, selon l’agence de presse.

C’est donc plus un pari.

Actions


Mois compliqué pour les marchés actions.
D’abord en hausse, puis stable, puis en baisse.
Globalement les marchés européens et américains perdent 2 à 3 %, à l’exception du Nasdaq. En revanche les marchés des pays émergents progressent.

Globalement le portefeuille (essentiellement européen) gagne 1,5 %.
L’ETF All Country World (ACWI) gagne 1,2 %.
Il y a donc une petite sur-performance du portefeuille

On note que Saint-Gobain progresse de 10 %.
Les petites biotechs Inventiva et Valbiotis progresse de plus de 11 %.
Le secteur des énergies renouvelables est en baisse, ALBIOMA perd 11 %.

Répartition géographique:

Introduction de la zone géographique "Monde" pour l’ETF New Energy.

Foncières



Les grandes foncières de commerce, Unibail-Rodamco-Westfield et KLEPIERRE bénéficient de l’effet "GameStop" qui fait peur aux fonds faisant des paris à la baisse.
En revanche les foncières pas de commerce baissent, en particulier COVIVIO.

Le portefeuille perd 1,1 %.

SCPI


Revenus trimestriels

Liquidités et fonds euro


J’ai noté la performance annuelle d’un fonds en euros.

Totaux



Répartition par classes d’actif :

Petit transfert de Liquidités vers Actions (arbitrage vers ETF New Energy).

La performance mensuelle globale est de +3 527 €, se décomposant en :
-1 488 € : certificats
+6 080 € : actions
-3 502 € : foncières
+1 833 € : SCPI
+603 € : Fonds euros

La plus-value latente globale est de -16 483 €, se décomposant en :
-1 411 € : certificats
+87 052 € : actions
-102 124 € : foncières

A rapprocher des capitaux engagés :
Total : 1 222 130 €
Performance mensuelle : +0,3 %
Plus-values latentes : -1,3 %


Conclusion

Un mois compliqué et agité pour les marchés.
Le portefeuille s’en sort bien, quoique le dernier arbitrage vers ETF New Energy n’était pas optimal.

Perspectives

En pleine incertitude concernant la campagne de vaccination et alors que les retards de livraison de vaccins se sont enchaînés,
les marchés ont ajouté aux craintes sanitaires de violents mouvements spéculatifs.
On va donc peut-être avoir une petite correction technique, qui devrait offrir de meilleurs points d’entrée pour investir des liquidités.

Dernière modification par ArnvaldIngofson (31/01/2021 15h19)


Dif tor heh smusma

Hors ligne Hors ligne

 

#984 05/02/2021 20h34

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   683  

Petit point hebdomadaire.

Les marchés reprennent des couleurs après un accès de fièvre

La folie spéculative retombe, le calme revient.
Les marchés actions ont fait un très net rebond avec des facteurs favorables :
. un regain d’optimisme concernant l’extension des vaccinations : nouveau vaccin de Johnson & Johnson en demande d’autorisation aux USA
. les résultats très positifs dans tous les secteurs de la cote : à l’image de BNP Paribas, Sanofi ou Vinci, les entreprises françaises se sont montrées solides dans leurs comptes trimestriels
. l’espoir d’une reprise de l’économie par la promesse de davantage de soutien budgétaire
. une liquidité toujours abondante.

En France, l’annonce de la fermeture des grands centres commerciaux hors alimentaire est préjudiciable à Unibail-R-W (-11,5 %) et Klepierre (-8,4 %).

Peu de mouvements en portefeuille.

J’ai juste un peu craqué pour Amazon après l’annonce de ses résultats, battant un nouveau record absolu en termes de chiffre d’affaires trimestriel et doublant son bénéfice au quatrième trimestre 2020.

Amazon : achat 3 à 3 404,97 $

10 223,07 $ avec les frais.

Action d’un montant unitaire très cher,
j’ai pris une quantité misérable de 3.

SAXO affiche des cours différés de 15 minutes.
Mais il suffit de demander à Google "amzn stock" pour avoir le dernier cours.
Donc je ne vais pas m’abonner en payant chez SAXO ce qui est gratuit ailleurs.

Les frais ne sont pas chers (0,08 %), moins cher que sur EuronNext (0,10 %).

Foncière canadienne RioCan : dividende 1 900 * 0,08 CAD

Baisse du dividende.
Retenue à la source 15 % correctement calculée par SAXO après envoi du formulaire NR301.
58,15 € net.


Dif tor heh smusma

Hors ligne Hors ligne

 

#985 12/02/2021 19h38

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   683  

Petit point hebdomadaire.

Une semaine en petite hausse

Les résultats trimestriels meilleurs qu’attendu de nombreuses entreprises (Société Générale, Twitter par exemple),
le stimulus de Joe Biden et la politique accommodante des banques centrales restent des thèmes porteurs.
En Italie, Mario Draghi pourrait accéder au poste de président du Conseil et faire voter des mesures budgétaires et des réformes. Les marchés financiers apprécient.

Globalement assez calme. Quelques annonces d’entreprises.

Le feuilleton Veolia vs Suez continue : OPA sur l’intégralité des actions déposée, puis bloquée par la justice.

Pour son premier jour de cotation, HRS, société spécialisée dans les stations de recharge en hydrogène, s’envole (+30,04 % à 32,90 euros).

La foncière Unibail-Rodamco-Westfield annonce la suspension de son dividende pendant trois ans. Le titre accuse le plus fort repli de l’indice -12,95 % à 56,58 euros.

Peu de mouvements en portefeuille.

Cap Gemini progresse de 5,50 %, dépassant la borne haute du certificat bonus cappé.
Une optimisation du rendement consiste alors à vendre puis acheter plus haut et sur une échéance plus lointaine.

L’introduction de HRS est très satisfaisante pour le cours,
mais très décevante pour la quantité servie (12 actions).
Ne voulant par garder une ligne du quelques centaines d’euros, j’ai vendu (trop tôt !).

bonus cappé Cap Gemini 80,00-128,00 EUR 17/09/2021 SG : vente 84 à 124,62 €

10 457,61 € avec les frais.
Plus-value 383,51 € ou 3,8 % pour un achat du 17/12/2000.

bonus cappé Cap Gemini 85,00-134,50 EUR 16/12/2021 City : achat 80 à 126,10 €

10 098,09 € avec les frais (qui devraient être remboursés dans le cadre d’une offre spéciale).

On note une prime négative.

action HRS (Hydrogen Refueling Solutions) : achat (introduction) 12 à 25,30 €

303,60 € (pas de frais).

action HRS (Hydrogen Refueling Solutions) : vente 12 à 32,85 €

385,20 € avec les frais (élevés sur un petit montant ! 9,00 €).
Plus-value 81,60 € ou 26,9 %.


Dif tor heh smusma

Hors ligne Hors ligne

 

#986 20/02/2021 14h57

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   683  

Petit point hebdomadaire.

Une semaine en petite hausse (sauf NasDaq)

La grosse semaine de publications s’achève avec les honneurs, malgré quelques déceptions.
Les anticipations d’un retour de l’inflation aux USA ont joué les trouble-fêtes.

La foncière Klepierre annonce une baisse de 25% de ses revenus locatifs nets annuels. Le titre baisse de 9 %.

Pas de mouvements en portefeuille.
Quelques revenus.

SCPI Corum Origin : acompte mensuel 55 * 4,40 €

Pour  1 part  :   5,38 € brut ; 4,40 € net.
Pour 55 parts : 242,17 € net.

Foncière canadienne Cominar : dividende 4 300 * 0,03 CAD

Dividende = 129,00 CAD ; retenue à la source 15 % = 19,35 CAD ; change 1 CAD / EUR : 0,650161
49,90 € net.


Dif tor heh smusma

Hors ligne Hors ligne

 

Favoris 1   [+1]    #987 26/02/2021 00h17

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   683  

Foncières : résultats annuels et propositions de dividende 2020

ALTAREA a publié ce soir ses résultats annuels et sa proposition de dividende 2020.
Pour les foncières de mon portefeuille, on avait gardé le meilleur pour la fin !
Les autres foncières ont publié récemment, à l’exception de CBO Territoria (les résultats arrivent par bateau de La Réunion ?).
KLEPIERRE a publié ses résultats mais décidera plus tard pour le dividende.

La tendance est clairement à la baisse.
Totale pour Unibail-R.-W. : pas de dividende sur 3 ans.
Drastique pour les foncières de commerce, par exemple -63 % pour MERCIALYS.
Plus modérée pour les autres foncières, par exemple -17 % pour ICADE.
Et l’exception ALTAREA avec une hausse de 6 %.

On note également de fréquentions options de paiement en actions.

J’ai donc pu faire le calendrier prévisionnel des dividendes unitaires à payer en 2021 :

Pour CBO Territoria (foncière-promoteur comme ALTAREA), j’ai supposé le même dividende que l’année précédente.
Pour KLEPIERRE, j’ai supposé une division par 2.
Pour l’ETF Lyxor PEA Immobilier Europe (FTSE EPRA/NAREIT) – Capi, j’ai supposé une plus-value annuelle de 0,70 € (~5 %) réalisée en mai.
Pour les foncières canadiennes : Taux de change 1 EUR = 1,50 CAD.

Avec les quantités d’actions en portefeuille :

La baisse globale est sévère : -43 % par rapport à 2020.
Le rendement moyen reste correct à 5,2 %, et un peu supérieur aux SCPI (4,9 %).

Revenus immobilier foncières et SCPI

J’arrive donc à 16 434 € de dividendes pour les foncières.

J’avais fait également le bilan 2020 pour les SCPI dans le message 982.
J’arrivais à 9 207 € de revenus de SCPI (baisse de 4 %).

Soit au total 25 641 € de revenus immobilier par an, ou 2 137 € par mois.

Pour la fiscalité, c’est compliqué puisqu’il y a a 6 cas :
. foncières européennes en CTO : PFU 30 %
. foncières européennes et ETF en PEA / PEA PME : pas d’imposition, prélèvements sociaux en cas de retrait
. foncières canadiennes en CTO : retenue à la source (15 %), PFU 30 %, récupération de la retenue à la source
. SCPI immeubles en France : revenus fonciers
. SCPI immeubles à l’étranger dans certains pays : exonéré
. SCPI immeubles à l’étranger dans les autres pays : imposé mais ouvrant droit à un crédit d’impôt sur la base du taux moyen.

Pour faire simple, j’ai pris globalement PFU 30 % pour aboutir finalement à un revenu net d’impôts de 1 496 € par mois.
Ce montant constitue ma "pension de retraite sur-complémentaire personnelle".
Et même pour une année exceptionnellement mauvaise, il est suffisant. Je suis rassuré.


Dif tor heh smusma

Hors ligne Hors ligne

 

#988 26/02/2021 20h22

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   683  

Petit point hebdomadaire.

Une semaine en baisse après la hausse des rendements obligataires

La reprise économique plus ou moins forte selon les zones géographiques,
les plans de relance des deux côtés de l’Atlantique,
entraînent un risque de retour de l’inflation
qui provoque une remontée des taux longs dans le monde.
Les valeurs endettées ou à fort PER sont délaissées au profit des financières.

Peu de mouvements en portefeuille.

L’action SECHE ENVIRONNEMENT s’est très bien comportée depuis son achat le 23/07/2020.
Elle me semble maintenant un peu chère.
Et c’est toujours bien d’avoir des liquidités quand les marchés sont au plus haut avec un risque identifié.

action SECHE ENVIRONNEMENT : vente 280 * 52,1285 €

14 560,95 € avec les frais.
Plus-value +4 383,08 € ou +43,1 % en PEA PME.

Dernière modification par ArnvaldIngofson (26/02/2021 20h22)


Dif tor heh smusma

Hors ligne Hors ligne

 

#989 27/02/2021 16h28

Membre
Réputation :   25  

Drôle, il se trouve que j’ai commencé à travailler pour Seché en juillet exactement.
Les wagons ne passent pas deux fois…


La vie est une course, premier dans les starters - RS4 gris nardo, shifter pro, contre-sens.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #990 27/02/2021 20h05

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   683  

RAPPORT DU MOIS De Février 2021

C’est le 57ème rapport du portefeuille présenté ici,
le précédent rapport (novembre 2020) est le message #983.

J’ai distingué 4 classes d’actifs :
. certificats, essentiellement de type bonus cappés,
. actions, essentiellement européennes, de préférence en assurance-vie ou PEA,
. foncières européennes et canadiennes, nécessairement sur CTO, sauf si éligible PEA.
. SCPI.
On peut considérer que cette liste est classée par durée de détention des titres,
Du court terme pour les certificats « buy and sell » en quelques semaines
Au très long terme pour les SCPI « buy and hold » 10 ans ou plus.

J’indique également de façon précise les liquidités et les fonds euros en assurance-vie avec leurs apports ou leurs retraits.

Les quantités en marron ont été modifiées par un achat ou une vente.

Certificats (Bonus cappés, etc.)


Les bonus cappés suivent globalement la tendance des sous-jacents actions.

Actions


Le mois avait bien commencé, avec les résultats meilleurs qu’attendu de nombreuses entreprises.
Puis avec la remontée des taux longs dans le monde, les valeurs endettées ou à fort PER sont délaissées au profit des financières.
L’ETF All Country World (ACWI) gagne 2,8 %.

Globalement le portefeuille (essentiellement européen) gagne 1,5 %.
On note les belles progressions de AXA, TOTAL, Saint-Gobain, SECHE ENVIRONNEMENT (vendue) et Valbiotis.
Le secteur des énergies renouvelables est en baisse avec ETF Lyxor New Energy et Voltalia. De même pour les technologiques Amazon.

Il y a donc une nette sous-performance du portefeuille.
Le portefeuille comprend en effet une forte proportion de valeurs à fort PER, technologiques ou dans les énergies renouvelables.

Répartition géographique:


Répartition par secteurs/thèmes:
NOUVEAU !
Pour mieux suivre les tendances porteuses à long terme identifiées en début d’année (message 969), je vais suivre cette répartition.

En particulier le thème "Transition énergétique et environnement".
Il comprend les producteurs d’énergies renouvelables VOLTALIA et ALBIOMA et l’ETF Lyxor New Energy.
Et aussi TOTAL (prochainement TOTAL Energie) qui est encore essentiellement une pétrolière mais investit massivement dans les énergies renouvelables.
Ainsi que Saint-Gobain (produits de construction d’isolation).
Et SECHE ENVIRONNEMENT (vendue).

Le secteur "Technologie" comprend l’ETF Lyxor Nasdaq-100 ; l’action Orange ; l’action ADEUNIS RF ; l’action Amazon.

Le secteur "Bio-technologie", peu investi compte tenu du niveau de risque, comprend l’action Inventiva; l’action Valbiotis.

Le secteur "Assurances" comprend l’action AXA.
Je n’ai pas d’attirance particulière pour ce secteur.
Par contre je suis l’action AXA depuis longtemps. Pour être précis depuis 1997 où elle avait lancé une OPA sur l’UAP, privatisation assez foireuse. Un investisseur se souvient toujours de sa première OPA.
Jamais déçu par AXA. Sur le dernier achat elle gagne 35 %.

La répartition est la suivante :

C’est un portefeuille faisant une large part (53 %) à mes convictions/idées.

Foncières


Belle progression des foncières canadiennes et des foncières de commerce, en particulier MERCIALYS +21 %.
Sauf Unibail-Rodamco-Westfield qui annonce la suspension de son dividende pendant trois ans.

Le portefeuille gagne 3,6 %.

SCPI



Liquidités et fonds euro



Totaux



Répartition par classes d’actif :

Sans changement notable par rapport au mois précédent.

La performance mensuelle globale est de 18 826 €, se décomposant en :
+ 1 411 € : certificats
+ 6 026 € : actions
+11 147 € : foncières
+  242 € : SCPI

La plus-value latente globale est de -2 855 €, se décomposant en :
-  383 € : certificats
+88 613 € : actions
-91 085 € : foncières

A rapprocher des capitaux engagés :
Total : 1 238 477 €
Performance mensuelle : 1,5 %
Plus-values latentes : -0,2 %

Conclusion

La remontée des taux longs n’est pas favorable au portefeuille.
Il reste cependant positionnée sur des thèmes porteurs, à forte croissance.

Perspectives

Les marchés ont identifié un nouveau risque : la remontée des taux longs.
On va donc peut-être avoir une petite correction technique, qui devrait offrir de meilleurs points d’entrée pour investir des liquidités.


Dif tor heh smusma

Hors ligne Hors ligne

 

#991 27/02/2021 20h56

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   479  

Acheter des banques (que je n’aime pas spécialement) ou un ETF bancaire pour neutraliser l’effet négatif de la hausse des taux sur votre portefeuille?


L’argent est un bon serviteur et un mauvais maître (A. Dumas )

Hors ligne Hors ligne

 

#992 06/03/2021 00h53

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   683  

Petit point hebdomadaire.

Une semaine sous l’influence des taux longs : en petite hausse, sauf les technologiques

Toujours nerveux, le marché obligataire américain a dicté la tendance en bourse.
Mais il y a également de bonnes nouvelles, comme l’arrivée du vaccin de Johnson & Johnson contre le COVID-19 ou le vote de la Chambre des représentants sur le plan de relance aux USA.

Par leur valorisation, les titres des groupes technologiques sont les plus sensibles à une remontée des taux longs.
Ils ont donc subi d’importants dégagements.
Le Nasdad Composite perd désormais 12 % par rapport au pic de la mi-février, ce qui correspond en théorie à une entrée en phase de correction.

Total gagne 6,8 % : les prix du brut ont bondi à près de 69 $ pour le baril de Brent.

Peu de mouvements en portefeuille.

Le bonus cappé Unibail-R-W étant proche de son potentiel, il peut être vendu.
Acheté une première fois le 21 janvier, vendu le 27 janvier, acheté à nouveau le 28 janvier : tant que je gagne je joue …

bonus cappé Unibail-R-W 30,00-61,00 EUR 18/06/2021 SG : vente 164 à 60,40 €

9 893,60 € avec les frais.
Plus-value +266,28 € ou 2,8 %.

Foncière canadienne RioCan : dividende 1 900 * 0,08 CAD

58,92 € net.


Dif tor heh smusma

Hors ligne Hors ligne

 

#993 12/03/2021 19h42

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   683  

Petit point hebdomadaire.

Semaine faste pour l’anniversaire du krach

Le CAC 40 aligne 5 séances consécutives de hausse et affiche un gain hebdomadaire de 4,6 %. Le CAC ’GR’ a légèrement amélioré son record absolu.
Les Bourses européennes ont globalement résisté à la hausse des taux longs liée à la crainte persistante d’une accélération de l’inflation.

Aux USA, la signature jeudi par le président Joe Biden d’un vaste plan de relance de 1 900 milliards de dollars a injecté une dose d’optimisme sur le marché, qui mise désormais sur un redémarrage rapide de l’activité économique.
Les progrès de la campagne de vaccination contre le coronavirus laissent également espérer un retour à la normale dans le courant de l’année.
Mais dans le même temps, ces perspectives renforcent les craintes d’une surchauffe de l’économie, ce qui contribue à tirer vers le haut les rendements obligataires.

Pour les devises, on peut noter que EUR/CAD est passé sous 1,49. Ca valorise les foncières canadiennes et leurs revenus.

Peu de mouvements en portefeuille.

A ce jour la situation n’évolue pas selon mes attentes.
J’attendais une petite correction, elle a eu lieu pour les secteurs technologie et énergies renouvelables.
Mais globalement les marchés sont au plus haut.
Cependant c’est favorable au portefeuille, qui bénéficie également de la hausse des foncières.

J’ai pris une petite position spéculative sur un certificat de type put flooré, gagnant à la baisse ou la hausse modérée du CAC40.

Je continue mes opérations de vente puis achat sur l’action Inventiva avec un nouvel achat.
Après avoir évolué dans une plage 10-12 euros, elle est montée à plus de 16.

Mais comme l’idée est plus d’avoir des liquidités quand les marchés sont au plus haut,
j’ai allégé l’action Saint-Gobain qui s’est très bien comportée (+47 %) depuis l’achat initial il y a un an et le renforcement il y a 5 mois.

Put flooré CAC40 6200-6400 17/12/2021 BNPP : achat 720 à 13,96 €

10 061,25 € avec les frais.


On note la "PERF. MAX." délirante. Le nouveau site |          BNP Paribas Markets -          La banque d’un monde qui change buggue encore sévère.
Avec un cours max de 20 €, la performance max est de 43 %, ce qui est déjà pas mal.
Avec ses bornes basse-haute de 6200-6400 et sa parité de 10, le remboursement à échéance est le suivant :
. si indice CAC40 <= 6200 : 20 € (+43 %).
. si indice CAC40 > 6200 et <= 6400 : (6400 - indice) / 10 €
. si indice CAC40 > 6400 : 0 € (tout perdu).
Dans le dernier cas il ne faut pas attendre la fin tragique mais vendre quand il reste une valeur temps.
Acheté à presque 14 €, le point mort est à 6260, ce qui faisait une hausse de 5 % au moment de l’achat.

Action Inventiva : achat 440 à 11,1132 €

4 902,26 € avec les frais.

A comparer avec la vente du 04/01 :

Action Inventiva : vente 400 à 12,32 €
4 915,55 € avec les frais.

Globalement j’ai 40 actions en plus, et 13,29 €.

Action Saint-Gobain : vente 300 à 48,5975 €

14 544,26 € avec les frais.
Plus-value +4 650,37 € ou 47,0 %.
Les grosses plus-values sont bien en PEA, le fisc n’est pas près d’en voir la couleur.

Foncière ICADE : dividende 605 * 2,01 €

851,25 € net après PFU.


Dif tor heh smusma

Hors ligne Hors ligne

 

#994 14/03/2021 11h27

Membre
Réputation :   112  

Bonjour,

Quelle cible prévoyez-vous pour alléger Axa ?
J’avais renforcé l’année dernière à 12€ donc j’ai un PRU équivalent au votre 20,31€ et je me demande si alléger à 25€ ne serait pas une bonne idée pour un A/R !
Histoire de ne pas se faire surprendre deux fois ;-)

Bon dimanche

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #995 14/03/2021 12h06

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   683  

Oui, 25 € semble être le potentiel actuel d’AXA.

Cependant, je ne serai pas pressé de vendre.

Le secteur bénéficie de la hausse des taux. L’objectif pourrait être révisé à la hausse.

En PEA on peut aussi attendre le dividende de 1,43 euro par action qui serait mis en paiement le 11 mai (date de détachement le 7 mai). Le cours baisse après le détachement mais souvent se reprend rapidement.


Dif tor heh smusma

Hors ligne Hors ligne

 

#996 20/03/2021 13h36

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   683  

Petit point hebdomadaire.

Semaine en petite baisse, de l’euphorie à la déprime

Les investisseurs sont passés de l’euphorie à la déprime à une vitesse étonnante.

A l’issue de la réunion de politique monétaire de la FED, ce fut quasi la liesse après une promesse des taux bas encore pour longtemps.

Jeudi soir, de nouvelles tensions sur le marché obligataire aux USA pèsent sur Wall Street, jugé cher.
En Europe, la diffusion du virus conduit à de nouvelles restrictions qui freineront la reprise.

Pas de mouvements en portefeuille.

SCPI Corum Origin : acompte mensuel 55 * 3,54 €

Pour  1 part  :   5,28 € brut ; 4,26 € net.
Pour 55 parts : 234,47 € net.


Dif tor heh smusma

Hors ligne Hors ligne

 

#997 20/03/2021 13h57

Membre
Réputation :   6  

Bonjour,

bonus cappé Cap Gemini 85,00-134,50 EUR 16/12/2021 City : achat 80 à 126,10 €

10 098,09 € avec les frais (qui devraient être remboursés dans le cadre d’une offre spéciale).
https://www.devenir-rentier.fr/uploads/9981_27dmc.jpg


Le cours est à 143,00 euros.

Ne vendez-vous pas ?

Quelle est votre stratégie pour ce bonus cappé ?

Au plaisir de vous lire. smile


Ouf ça y est vacciné à l'Astrazeneca ( première fois que je trouve un avantage d'être plus ou moins gros ).

Hors ligne Hors ligne

 

#998 20/03/2021 15h13

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   683  

Je voudrais bien le vendre,
pour acheter un autre plus adapté (bornes plus hautes).
Mais les émetteurs n’ont pas fait leur travail en sortant de nouveaux produits tenant compte de la hausse du sous-jacent (3 mois +22.4 %).

Donc à défaut je garde un certificat peu risqué qui a encore un petit potentiel de hausse.
Rendement Maximal    2,77 %   
Rendement max. (% annualisé)    3,75 %


Dif tor heh smusma

Hors ligne Hors ligne

 

#999 27/03/2021 14h48

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   683  

Petit point hebdomadaire.

Une semaine chaotique qui s’achève sur une bonne note ; contraste  Europe / USA

L’ombre de la crise sanitaire a encore plané au-dessus des marchés européens, incitant à la prudence.
La troisième vague de contamination en Europe, les restrictions sanitaires qui en découlent, les couacs dans les campagnes de vaccination et
les doutes sur la vigueur de la reprise économique
ont pesé sur le moral des investisseurs.

Le contraste est saisissant avec les USA,
où les investisseurs se prennent à rêver d’une réouverture prochaine de l’économie,
après les annonces de Joe Biden sur les campagnes de vaccination,
de la Fed sur les dividendes des banques et sur les bons chiffres hebdomadaires du chômage.

Peu de mouvements en portefeuille.

CARREFOUR gagne 3,45 % sur la semaine,
avoir annoncé mercredi avoir conclu avec Advent International et Walmart un accord pour l’acquisition de Grupo BIG,
le troisième acteur de la distribution alimentaire au Brésil.
Il est alors nécessaire de "rouler la position" sur les bonus cappés,
celui à échéance proche n’ayant plus que peu de potentiel.

bonus cappé Carrefour 11,00-16,00 EUR 18/06/2021 BNPP : vente 648 à 15,79 €

10 221,69 € net.
Par rapport à l’achat du 12/01 où le sous-jacent valait 15,51 € : plus-value 200,08 € ou 2,0 %.
On peut noter que le sous-jacent est en légère baisse mais le certificat gagnant : l’effet bonus.

bonus cappé Carrefour 11,00-16,00 EUR 17/09/2021 BNPP : achat 649 à 15,40 €


10 004,60 € net.

Dernière modification par ArnvaldIngofson (27/03/2021 14h52)


Dif tor heh smusma

Hors ligne Hors ligne

 

[+2]    #1000 03/04/2021 12h00

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   683  

RAPPORT DU MOIS De Mars 2021

C’est le 58ème rapport du portefeuille présenté ici,
le précédent rapport (février) est le message #990.

J’ai distingué 4 classes d’actifs :
. certificats, essentiellement de type bonus cappés,
. actions, essentiellement européennes, de préférence en assurance-vie ou PEA,
. foncières européennes et canadiennes, nécessairement sur CTO, sauf si éligible PEA.
. SCPI.
On peut considérer que cette liste est classée par durée de détention des titres,
Du court terme pour les certificats « buy and sell » en quelques semaines
Au très long terme pour les SCPI « buy and hold » 10 ans ou plus.

J’indique également de façon précise les liquidités et les fonds euros en assurance-vie avec leurs apports ou leurs retraits.

Les quantités en marron ont été modifiées par un achat ou une vente.

Certificats (Bonus cappés, etc.)


Les bonus cappés suivent globalement la tendance des sous-jacents actions ou indices (à l’inverse pour le put flooré).
Ils bénéficient également de gains de valeur temps.

Actions


Un bon mois où des indices (S&P 500 par exemple) inscrivent un énième plus-haut absolu.
Aux USA les plans de relance (1 900 milliards de $) et d’investissements dans les infrastructures (2 250 milliards de $)
l’emportent sur la remontée des taux longs dans le monde et le retard de la vaccination anti-Covid en Europe.
Les valeurs endettées ou à fort PER sont délaissées au profit des financières.
L’ETF All Country World (ACWI) gagne 5,5 %.

Globalement le portefeuille (essentiellement européen) gagne 2,9 %.
On note les belles progressions de Saint-Gobain (+13 %), AXA et Orange (+10 %).

Il y a donc une nette sous-performance du portefeuille.
Le portefeuille comprend en effet une forte proportion de valeurs à fort PER, technologiques ou dans les énergies renouvelables.
Il y a également un retard sur un contrat d’assurance-vie, la valorisation s’affiche sur une base hebdomadaire.

Répartition géographique:


Répartition par secteurs/thèmes:


Foncières


Belle progression des foncières de commerce, en particulier Unibail-Rodamco-Westfield (+12 %).
Et des foncières canadiennes, en particulier Cominar (+11 %) qui bénéficient de la baisse de EUR/CAD.

Le portefeuille gagne 5,7 %.

SCPI



Liquidités et fonds euro



Totaux



Répartition par classes d’actif :

Sans changement notable par rapport au mois précédent.

La performance mensuelle globale est de 26 694 €, se décomposant en :
   +372 € : certificats
+11 378 € : actions
+17 710 € : foncières
   +234 € : SCPI

La plus-value latente globale est de + 20 601 €, se décomposant en :
   -211 € : certificats
+95 416 € : actions
-74 603 € : foncières
On note que le portefeuille passe en plus-value latente globale, c’est quand même plus présentable !

A rapprocher des capitaux engagés :
Total : 1 266 907 €
Performance mensuelle : 2,3 %
Plus-values latentes : +1,6 %

Conclusion

Le portefeuille actions est en sous-performance par son positionnement technologiques ou dans les énergies renouvelables.
En revanche le portefeuille foncières se reprend bien grâce aux foncières de commerce.

Perspectives

L’administration Biden, avec les plans de relance (1 900 milliards de $) et d’investissements dans les infrastructures (2 250 milliards de $),
laisse augurer une accélération de la croissance américaine et mondiale.
Cela l’emporte sur la remontée des taux longs, la décision de remonter de 21 % à 28 % le taux d’imposition des entreprises et les retards de la vaccination anti-Covid en Europe.
Toujours en attente une petite correction technique, qui devrait offrir de meilleurs points d’entrée pour investir des liquidités.


Dif tor heh smusma

Hors ligne Hors ligne

 

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ?
Flèche Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

Pied de page des forums

Parrains Faites-vous parrainer
Apprendre le bonheur