Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ? Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

#851 25/01/2020 12h23

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   593  

SCPI PFO2: revenus trimestriels et bilan annuel

Pour 1  part  : 2,30 € net.
Pour 158 parts : 363,33 € net.

2 premiers trimestres : 2,20 € par part.
2 derniers trimestres : 2,30 € par part.
Total annuel : 9,00 € (conforme à l’objectif 8,80 - 9,20).

Il y a eu également une augmentation du prix de la part en 2019, de 194 à 196 € (+1,0 %).

Le Rendement / Valeur de retrait est donc de 5,02 %.

Le Rendement / Prix acheteur est donc de 4,59 %.

Mon petit historique sur 3 ans :
https://www.devenir-rentier.fr/uploads/9981_pfo2_2.jpg
Un rendement plutôt bon et en croissance.
Par ailleurs la SCPI devient plus internationale en zone Euro.

PFO2 a écrit :

Première SCPI plaçant une démarche environnementale au cœur de sa gestion, PFO2 anticipe la réglementation depuis sa création en 2009. Aujourd’hui, alors que la maîtrise de l’impact environnemental des immeubles est au cœur des enjeux du secteur, PFO2 est devenue l’une des SCPI les plus importantes du marché. L’avance prise depuis plus de 10 ans lui permet d’envisager de nouveaux horizons en Europe et de continuer d’innover sur les enjeux Environnementaux, Sociétaux et de Gouvernances (ESG).

Très bien, on continue …


Dif tor heh smusma

Hors ligne Hors ligne

 

#852 30/01/2020 00h12

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   593  

Les marchés réagissent peu au coronavirus chinois.
Je continue donc tranquillement mes petites affaires.

bonus cappé Cap Gemini 85,00-127,00 EUR 17/12/2020 City : achat 84 à 117,82 €

Lundi résultat de l’OPA sur Altran :
Capgemini réussit de justesse son OPA sur Altran
Ca me semble positif :
un échec aurait été mauvais
mais il ne faut pas surpayer trop d’actions.
Une décision de justice est encore attendue. A la suite d’un recours déposé par l’Association de défense des actionnaires minoritaires (Adam), la cour d’appel de Paris a jusqu’au 24 mars pour se prononcer sur la conformité de son offre.

Je décide donc de rentrer sur cette valeur "un acteur mondial de la transformation numérique des entreprises industrielles" avec le certificat

CitiBank a écrit :

Données produit
ISIN    DE000KA1RVA3   
Mnémo    44MGC   
Type    Certificats Bonus Cappés   
Parité    1:1   
Borne Basse    85 EUR   
Distance Borne Basse    27,32%   
Montant bonus    127 EUR   
Rendement Bonus    7,86%   
Échéance    17.12.2020   
Rendement max. (% annualisé)    8,87%   
Prime    0,61 %

bonus cappé Cap Gemini 85,00-127,00 EUR 17/12/2020 City : achat 84 à 117,82 €
9 906,88 € avec les frais.

SCPI FICOMMERCE : revenus trimestriels et bilan annuel

Pour 1  part  : 2,85 € net.
Pour 158 parts : 726,75 € net.

3 premiers trimestres : 2,55 € par part.
Total annuel : 10,50 €.

Il y a eu également une augmentation du prix de la part en 2019, de 228 à 230 € (+0,9 %).

Le Rendement / Valeur de retrait est donc de 5,07 %.

Le Rendement / Prix acheteur est donc de 4,57 %.


Mon petit historique sur 6 ans :
https://www.devenir-rentier.fr/uploads/9981_ficommerce_2019.jpg

SCPI Atout Pierre Diversification : revenus trimestriels et bilan annuel

Pour 1  part  : 9,00 € net.
Pour 60 parts : 540,00 € net.

Trimestres 1 et 3 : 9,00 € par part.
Trimestre 2 : 10,00 € par part.
Total annuel : 37,00 €.

Il y a eu également une augmentation du prix de la part en 2019, de 875 à 900 € (+2,9 %).

Le Rendement / Valeur de retrait est donc de 4,46 %.

Le Rendement / Prix acheteur est donc de 4,11 %.


Pour le rendement, c’est la moins performante du porte-feuille.
Mais pour l’augmentation du prix de la part, c’est la plus performante du porte-feuille.

Mon petit historique sur 6 ans :
https://www.devenir-rentier.fr/uploads/9981_atout_pierre_div.jpg

Bilan annuel 2019 SCPI

A comparer avec 2018
Les 5 SCPI du portefeuille ayant distribué leur dernier revenu 2019, on peut regarder ce que ça donne globalement.

Pour 1 part, pour chaque mois (01 à 12) :
https://www.devenir-rentier.fr/uploads/9981_scpi_2019_1.jpg

Pour le portefeuille :
https://www.devenir-rentier.fr/uploads/9981_scpi_2019_2.jpg
Un rendement de 5,10 % sur valeur de retrait est satisfaisant.
Il est supérieur à la moyenne des SCPI (environ 4,35 % sur DVM en 2019).
Un peu en baisse par rapport à 2018, mais qui avait un élément exceptionnel (distribution du RàN par CORUM Origin).

Il n’y a eu aucun achat ni vente en 2019.
La variation de valorisation du portefeuille de 2 857 € ou +1,55 % est donc due aux augmentations des prix de part.

Les écarts entre SCPI se resserrent :
CORUM Origin (ex Convictions) est moins brillante
Atout Pierre Diversification est en progrès.

Il produit donc un revenu de presque 10 000 euros par an, mais revenus fonciers imposés de différentes façons :
. revenus français : prélèvements sociaux et impôt sur le revenu
. revenus étrangers (après impôts étrangers) 8TI : pas de prélèvements sociaux, exonérés d’impôt sur le revenu
. revenus étrangers (après impôts étrangers) 8TK : pas de prélèvements sociaux, impôt sur le revenu mais crédit d’impôt basé sur le taux moyen
. plus-values immobilières 3VZ.


Dif tor heh smusma

Hors ligne Hors ligne

 

[+2]    #853 31/01/2020 23h05

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   593  

RAPPORT DU MOIS DE JANVIER 2020

C’est le 44ème rapport du portefeuille présenté ici,
le précédent rapport (décembre 2019) est le message #846.

J’ai distingué 4 classes d’actifs :
. certificats, essentiellement de type bonus cappés,
. actions, essentiellement européennes, de préférence en assurance-vie ou PEA,
. foncières européennes et canadiennes, nécessairement sur CTO, sauf si éligible PEA.
. SCPI.
On peut considérer que cette liste est classée par durée de détention des titres,
Du court terme pour les certificats « buy and sell » en quelques semaines
Au très long terme pour les SCPI « buy and hold » 10 ans ou plus.

J’indique également de façon précise les liquidités et les fonds euros en assurance-vie avec leurs apports ou leurs retraits.

Certificats (Bonus cappés, etc.)

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/9981_dr_20200131_1_certificats.jpg
Les quantités en orange ont été modifiées par un achat ou une vente.

Air France est une victime collatérale du coronavirus de Chine.

Le put flooré baisse quand le CAC40 monte, et inversement.
Après avoir été au plus bas (44 €) le 17, il termine aujourd’hui au plus haut avec un gain mensuel de 52 %.

Actions

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/9981_dr_20200131_2_actions.jpg
Valbiotis (biotech) progresse de 31 %.
Voltalia (énergies renouvelables) progresse de 16 %.

Sans surprise l’ETF marchés émergents, très exposé sur la Chine, baisse (-5 %).

Globalement le portefeuille actions prend 2 %, ce qui est en opposition avec les marchés en baisse (CAC40 - 3,9 %) sauf Nasdaq.
Merci Voltalia ! Aussi sans doute un effet retard (2 jours) sur les UC en AV.

Répartition :
https://www.devenir-rentier.fr/uploads/9981_dr_20200131_3_actions_repartition.jpg
Petite baisse de la part des actions marchés émergents.

Foncières

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/9981_dr_20200131_4_foncieres.jpg
Grosse rechute des foncières de commerce, en particulier Unibail-R-W (-13 %).

SCPI

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/9981_dr_20200131_5_scpi.jpg
Revenus trimestriels.

Liquidités et fonds euro

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/9981_dr_20200131_6_liquidites.jpg

Totaux

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/9981_dr_20200131_7_totaux.jpg

Répartition :
https://www.devenir-rentier.fr/uploads/9981_dr_20200131_8_totaux_repartition.jpg
Petite baisse des liquidités (2 %) au profit notamment des certificats.

La performance mensuelle globale est de -4 866 €, se décomposant en :
387 € : certificats
5 041 € : actions
-12 218 € : foncières
1 924 € : SCPI

La plus-value latente globale est de 32 523 €, se décomposant en :
-2 751 € : certificats
38 473 € : actions
-3 199 € : foncières

A rapprocher des capitaux engagés :
Total : 1 157 789 €
Performance mensuelle : -0,4 %
Plus-values latentes : 2,8 %


Conclusion

Mois agité pour les actions (au plus haut le 17 puis baisse de 5 %). Le portefeuille se comporte de façon atypique mais positive.
Grosse rechute des foncières de commerce
Les liquidités et les SCPI limitent l’impact global.

Perspectives

L’accord USA-Chine "phase 1" est enfin signé.

Le Brexit se fait de façon ordonnée ce soir 31 janvier.
Ce qui va vraiment changer dans l’ère post-Brexit

Le Monde a écrit :

Dans les faits, cette rupture géopolitique majeure n’aura aucune conséquence dans les mois à venir, ou presque.

Donc tout aurait pu aller bien pour les prochains mois.

Mais un nouveau risque apparaît soudainement : l’épidémie de coronavirus.
Elle pourrait avoir des impacts économiques (tourisme, pétrole, commerce, etc.) et sur la croissance en général.
Donc satisfait d’avoir un portefeuille peu exposé aux actions.

Dernière modification par ArnvaldIngofson (31/01/2020 23h14)


Dif tor heh smusma

Hors ligne Hors ligne

 

#854 07/02/2020 23h49

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   593  

Le semaine sur les marchés financiers

Encore une semaine assez étrange.
Les marchés financiers ont ignoré le coronavirus chinois et font un beau rebond.
Sauf aujourd’hui petit doute.
A suivre …

Valbiotis

Valbiotis, la petite biotech qui un jour sera grande et rentable ?
On peut rêver suite à l’annonce de la signature d’un partenariat stratégique global avec NESTLÉ HEALTH SCIENCE.

Jeudi matin reprise de la cotation après 2 jours de suspension.
Ca démarre fort à plus de 5 euros puis se stabilise vers 4,70.
Là je réalise que c’est le double du dernier achat suite à l’augmentation de capital de novembre 2019.

Action VALBIOTIS : achat 654 à 2,35 €
Suite à augmentation de capital avec DPS.
1 536,90 € net.

Je décide alors de vendre ces actions
Action VALBIOTIS : vente 654 à 4,73 €
3 080,97 € avec les frais.
Reste 872 actions en portefeuille.

Variations :
https://www.devenir-rentier.fr/uploads/9981_valbiotis.png
+112 % depuis le début de l’année c’est bien !
Mais se souvenir quand même que l’introduction de bourse en juin 2017 était à 10,50 € donc -52 % sur 3 ans …

ATOS Origin

Belle hausse depuis l’achat d’un bonus cappé le 16 janvier.

CERCLE FINANCE•04/02/2020 à 13:46 a écrit :

Atos : salué pour le placement d’actions Worldline
Atos s’adjuge 3,9% après la cession d’environ 23,9 millions d’actions Worldline pour un prix de 61,50 euros par action, soit un montant d’environ 1,5 milliard d’euros, dans le cadre d’un placement privé dont le règlement-livraison normalement prévu le 6 février.

Aujourd’hui le cours dépasse la borne haute, le certificat est moins rentable.
Il est préférable de rouler la position avec un nouveau certificat aux bornes plus élevées.

bonus cappé ATOS Origin 55,00-80,00 EUR 19/06/2020 : vente 130 à 78,50 €
10 194,79 € avec les frais.
Plus-value 194,29 € ou 1,9 %.

bonus cappé ATOS Origin 60,00-85,00 EUR 18/12/2020 : achat 130 à 77,65 €

BNP Paribas a écrit :

Caractéristiques
Mnémo    995EB
ISIN    FRBNPP01BYX9
Type    Bonus Cappé
Parité    1,00
Borne Basse    60,00
Distance à la Borne Basse (%)    26,53%
Niveau Bonus    85,00
Perf. liée au Bonus (%)    9,61%
Échéance    18/12/2020
Rendement annualisé (%)    11,22%

On note une prime négative de 5 %.

10 104,59 € avec les frais.

Foncières de commerce

Toujours en baisse !
Klépierre annonce de bons résultats annuels 2019 donc très illogiquement est en baisse (Variation sur 5 jours : -4.43%).

La semaine prochaine d’autres résultats annuels 2019.
Unibail-R-W. le 12 par exemple.

Avec plus de visibilité on verra l’opportunité de renforcer le cas échéant.

Dernière modification par ArnvaldIngofson (08/02/2020 00h13)


Dif tor heh smusma

Hors ligne Hors ligne

 

#855 15/02/2020 01h07

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   593  

Le semaine sur les marchés financiers

Encore une semaine assez étrange avec des hésitations par rapport au coronavirus chinois.
On a flirté avec les plus hauts puis petit doute.
A suivre …

Donc toujours dans une position essentiellement d’attente.
Ce qui n’empêche pas de suivre les annonces des sociétés et de prendre en fonction des positions.

action TOTAL : achat 220 à 45,225 €

TOTAL est une de mes actions fétiches : ça fait plus de 30 ans que je l’achète ou la vend au grè des fluctuations du prix du pétrole.
Au début elle avait pour code SICOVAM 12071 (aujourd’hui encore dans l’ISIN FR0000120271) et on savait pourquoi le mnémonique est FP (Compagnie Française des Pétroles).
La dernière fois c’était le 11/05/2018 :

action Total : vente
Action pour spéculer sur la hausse du pétrole, ce qui a bien marché et en fait la meilleure performance du PEA (juste devant Veolia).
Achat 200 à 43,955 le 23/06/17, net 8 838,47 €.
3 dividendes trimestriels de 0,62 €, dont le premier réinvesti en actions.

Vente 204 Total à 52,81 € ; 10 747,38 € avec les frais.

Total résiste à la baisse des prix du pétrole.
Le géant pétrolier a publié des résultats annuels en baisse mais supérieurs aux attentes. La production atteint un record, la hausse du dividende est confirmée et l’engagement en faveur des énergies à faibles émissions de CO2 réitéré.
Par ailleurs, Total se met (enfin) sérieusement aux énergies renouvelables
Total : un début d’année placé sous le signe du renouvelable
Le rendement est élevé mais ce n’est pas un problème sur le PEA.

Je décide donc de revenir sur la valeur.
action TOTAL : achat 220 à 45,225 €
10 003,23 € avec les frais et la TTF.

Résultats des foncières de commerce

Les 4 grandes foncières de commerce - Unibail-R-W, Klépierre, MERCIALYS et Carmila, ont publié leurs résultats 2019.
Ils se ressemblent et sont bons !
Le chiffre d’affaire des commerçants augmente (elle est où la menace du commerce en ligne ?),
les loyers augmentent,
les résultats récurrent augmentent.
L’endettement est maîtrisé (LTV entre 35 et 40 %) avec un coût de la dette faible.
Le dividende est stable ou augmente : MERCIALYS + 2,7 % ; Klépierre + 4,8 %.
L’ANR peut être en légère baisse en fonction des ventes ou des méthodes de calcul des experts.

Avec cette meilleure visibilité, je décide de renforcer MERCIALYS (10 % de rendement !)
et de prendre une position plus spéculative sur Unibail-R-W.

foncière MERCIALYS : achat 868 à 11,51 €

10 032,65 € avec les frais et la TTF.

Bonus Cappé Unibail-R-W 105,00-150,00 EUR 18/12/2020 : achat 40 à 127,80 €

BNP Paribas a écrit :

Caractéristiques
Mnémo    055FB
ISIN    FRBNPP01C0L5
Type    Bonus Cappé
Parité    1,00
Borne Basse    105,00
Distance à la Borne Basse (%)    16,77%
Niveau Bonus    150,00
Perf. liée au Bonus (%)    17,46%
Échéance    18/12/2020
Rendement annualisé (%)    21,03%

Petite prime d’environ 1 %.

5 120 € avec les frais.

Française des Jeux (FDJ) : résultats

Excellents !
1 semaine    +16.54%.
A voir s’il ne faudrait pas prendre sa plus-value.

Renault : résultats

Très mauvais !
Pas de problème, je n’ai pas la valeur en portefeuille et n’ai pas envie de l’avoir.

SCPI Corum Origin : acompte mensuel

Pour  1 part  :   5,36 € brut ; 4,39 € net.
Pour 55 parts : 241,56 € net.

Dernière modification par ArnvaldIngofson (15/02/2020 01h38)


Dif tor heh smusma

Hors ligne Hors ligne

 

#856 19/02/2020 11h30

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   593  

La période d’annonce des résultats annuels impose un suivi rapproché des valeurs.

Bonus cappé Vallourec 1,40-3,04 € 20/03/2020 : vente 2 000 à 3,00 €

Vallourec annonce ses résultats 2019 ce soir.
Suspense … Avec cette valeur spéculative c’est en mode "ça passe ou ça casse".

J’ai en portefeuille un bonus cappé suite à un achat du 08/08/2019 :

bonus cappé Vallourec 1,40-3,04 € 20/03/2020 : achat 2 000 à 2,54 €
5 088,00 € avec les frais.

Proche de l’échéance, le certificat est presque à son maximum (à 1 %).
Une vente permet de concrétiser la plus-value.

bonus cappé Vallourec 1,40-3,04 € 20/03/2020 : vente 2 000 à 3,00 €
5 992,00 € avec les frais.
Plus-value 904,00 € ou 17,7 %.

Ca compense un peu les grosses moins-values en 2019 sur ce sous-jacent.
A suivre en fonction des résultats …

Foncière canadienne Cominar : dividende

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/9981_cominar_202002.jpg
Compte tenu de l’évolution EUR/CAD, le montant augmente.

Par ailleurs la valeur est en forme. Elle gagne encore 4 % depuis le début du mois.
Globalement en plus-value latente de 27,7 % (en EUR) ; 32,4 % avec les revenus nets (hors récupération de la retenue à la source).

ATOS Origin : résultats 2019

J’ai tendance à appeler la société "ATOS Origin" parce que c’est un des ses noms historiques et que je connais son histoire.
En fait il semble qu’on n’utilise plus que "ATOS", ou dans la raison sociale "AtoS", ou graphiquement un o bizarre :
https://www.devenir-rentier.fr/uploads/9981_atos.jpg.

La société annonce ses Résultats annuels 2019

ATOS a écrit :

Résultats annuels 2019
Une année 2019 robuste où tous les objectifs ont été atteints
Infrastructure & Data Management et Amérique du Nord en croissance au second semestre
Dynamique commerciale positive avec un niveau de commandes à 12 245 millions d’euros
Ratio prise de commande sur chiffre d’affaires à 106%, quatrième trimestre à 121%
Chiffre d’Affaires à 11 588 millions d’euros
Croissance organique à +1.4% avec un quatrième trimestre à +2.2%
Marge opérationnelle à 1 190 millions d’euros
10.3% du chiffre d’affaires (9.8% en 2018)
Flux de Trésorerie Disponible à 605 millions d’euros
Résultat Net normalisé part du Groupe à 834 millions d’euros
Bénéfice par action dilué normalisé à 7,74 euros
2020 : une année de transformation avec une nouvelle amélioration prévue des objectifs financiers

En première lecture ça me semblait pas mal.
Le marché n’est pas d’accord :

Reuters a écrit :

L’action Atos perd environ 2% mercredi matin à la Bourse de Paris, plus forte baisse de l’indice CAC 40, après la publication d’un bénéfice d’exploitation annuel inférieur aux attentes.

Le groupe de services informatiques a fait état pour 2019 d’un résultat opérationnel de 1,19 milliard d’euros, en hausse de près de 6% par rapport à 2018.

JPMorgan souligne cependant que ce bénéfice est inférieur de 1,5% au consensus. Le courtier juge en outre que les résultats de 2019 et les prévisions pour 2020 sont globalement sans surprise.

Le titre Atos perd 1,92% à 09h15 GMT alors que le CAC 40 progresse de 0,58% au même moment.

Catastrophe ! Le bénéfice est inférieur de 1,5% au consensus (qui sort d’où ?).
Plus forte baisse du CAC40 en début de séance (avant Renault, réputé imbattable dans ce domaine).

Pas grave, j’ai une position prudente.


Dif tor heh smusma

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #857 19/02/2020 14h24

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   131  

J’avais acheté le même bonus cappé que vous sur Air France, de barrière 7. Je profite de son retour à l’équilibre pour le vendre par prudence. On ne sait toujours pas si l’épidémie de virus va se résorber ou bien si elle va s’étendre.
Dans cette seconde hypothèse, tout peut arriver et une compagnie aérienne n’est pas l’action idéale à détenir à ce moment là.
C’est donc ce risque complètement externe à l’entreprise donc non maîtrisable qui me pousse à être prudent pour le moment.

Hors ligne Hors ligne

 

#858 19/02/2020 19h58

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   593  

ostal, j’ai fait comme vous.
Finalement je n’ai pas pris le risque de l’annonce des résultats.
Même si AF fait peu de trafic avec la Chine.

Le bonus cappé acheté le 30/11/2019

Bonus cappé Air France-KLM 7,00 - 11,00 € 19/06/2020 : achat 1 000 à 10,43 €
10 440,43 € avec les frais.

a été vendu vers 17 heures, par un ordre placé pour assurer une colossale plus-value.
Bonus cappé Air France-KLM 7,00 - 11,00 € 19/06/2020 : vente 1 000 à 10,46 €
10 449,54 € avec les frais.
Plus-value 9,11 € ou 0,1 %.
En fait les frais sont 2 fois plus importants.
Un coup pour rien …

Je suis donc plus serein.

Je lis aussi que Vallourec a annoncé mercredi une augmentation de capital de 800 millions d’euros afin de réduire l’endettement du groupe parapétrolier.
Ce qui n’est pas toujours bon pour les actionnaires à court terme.
Mais ça ne me concerne plus.


Dif tor heh smusma

Hors ligne Hors ligne

 

#859 21/02/2020 21h13

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   593  

Satisfait de mes 2 dernières ventes !

Vallourec a annoncé des résultats montrant un (trop ?) lent redressement.
Mais aussi une importante augmentation de capital, alors qu’ils s’étaient engagés à ne pas le faire il y a un an.
Le titre a plongé jusqu’à 1,75 € tiltant les bornes basses de nombreux bonus cappé.

Air France a annoncé des résultats en baisse.
Mais aussi pour le coronavirus un impact négatif de 150 à 200 millions d’euros.

Donc finalement j’ai eu raison d’avoir tort.
Je veux dire que j’ai pris la bonne décision : vendre.
Mais pour de mauvaises raisons puisque je pensais "AF fait peu de trafic avec la Chine."

Mais j’avais un mauvais pressentiment. Et j’ai fait confiance en mon instinct.
La Force est avec moi …

action FDJ (Française des Jeux) : vente 117 à 30,44 €

L’action me semble (trop ?) bien valorisée.
Je préfère vendre.
3 549,03 € avec les frais.

Rappel : souscription à 19,50 € ; 2 281,50 €
Plus-value ‭1 267,53‬ € ou 55,6 %.

Vivement la prochaine privatisation à prix bradé (ADP ?) …

bonus cappé ATOS Origin 55,00-82,00 EUR 18/12/2020 : achat 73 à 74,90 €

L’action a été sanctionnée après ses résultats annuels.
C’est trop injuste ?
Je suis du même avis qu’un analyste

CERCLE FINANCE•20/02/2020 à 10:11 a écrit :

Atos : Oddo BHF salue un ’contrat rempli en 2019’
(CercleFinance.com) - L’analyste Oddo BHF confirme ce matin sa recommandation ’achat’ sur le titre du groupe Atos, saluant un ’contrat rempli en 2019’ et une guidance 2020 ’satisfaisante’.

’Nous comprenons en partie la déception du marché (faiblesse de B&PS, charges exceptionnelles élevées, discours prudent sur le M&A).
Toutefois, le groupe nous semble avoir tenu ses promesses sur le plus important (croissance organique et FCF) et la visibilité nous semble meilleure que pour d’autres acteurs du secteur, et ce, alors même que la valorisation reste très faible’, analyse le broker.

Oddo BHF confirme ainsi son objectif de cours de 95 euros, pour un potentiel de hausse de +22%.

Je renforce donc la position, mais sur une borne basse plus basse que le précédent certificat.

BNP Paribas a écrit :

Caractéristiques
MNÉMO    994EB
ISIN    FRBNPP01BYW1
TYPE    BONUS CAPPÉ
PARITÉ    1,00
BORNE BASSE    55,00
DISTANCE À LA BORNE BASSE (%)    27,47%
NIVEAU BONUS    82,00
PERF. LIÉE AU BONUS (%)    9,26%
ÉCHÉANCE    18/12/2020
RENDEMENT ANNUALISÉ (%)    11,35%

bonus cappé ATOS Origin 55,00-82,00 EUR 18/12/2020 : achat 73 à 74,90 €
5 475,70 € avec les frais.


Dif tor heh smusma

Hors ligne Hors ligne

 

#860 26/02/2020 19h23

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   593  

Folle séance à la Bourse de Paris !

PAR CÉLINE PANTEIX | INVESTIR.FR | LE 26/02/20 À 17:46 a écrit :

La purge boursière serait-elle en train de prendre fin ?
Mercredi, encore, les opérateurs ont eu un aperçu des excès auxquels les marchés financiers peuvent succomber lorsqu’ils ont peur.
Alors que la séance a débuté dans une ambiance des plus nerveuses, le Cac 40 chutant de 2,7% vers 10 heures, les choses se sont calmées par la suite, l’indice repassant même l’espace de quelques instants dans le vert aux alentours de 14 heures 30, puis une heure après lors de de l’ouverture de Wall Street.
Une telle volatilité n’a rien d’exceptionnel lorsqu’un marché approche de la correction, qui se définit en général par un recul de 10% par rapport au dernier plus haut. Cela a quasiment été le cas ce matin, l’indice parisien ayant perdu jusqu’à 9,56% par rapport à son pic de près de 13 ans touché le 19 février. Le Dax allemand a quant à lui cédé jusqu’à un peu plus de 10% par rapport à mercredi dernier et le FTSE Mib milanais a accusé une baisse de 10,6%.

Certificat put flooré CAC40 5800 - 6000 20/03/2020 : vente 50 à 149,75 €

J’en ai profité pour vendre ce certificat acheté le 20/06/2019 et qui n’avait plus que quelques semaines à vivre.

Certificat put flooré CAC40 5800 - 6000 20/03/2020 : achat 50 à 149,81 €
7 498,00 € avec les frais.

Un boulet sur tout le 2ème semestre 2019 où je constatais mois après mois "Le put flooré baisse quand le CAC40 monte".
Malgré un rebond fin janvier, il était tombé au plus bas à 34 euros, la moins-value latente approchait alors 6 000 euros.

Mais depuis une semaine c’est la fête !
https://www.devenir-rentier.fr/uploads/9981_8t25z.png
Je préfère vendre pratiquement au même prix qu’à l’achat.

Certificat put flooré CAC40 5800 - 6000 20/03/2020 : vente 50 à 149,75 €
7 480,00 € net de frais.
Moins-value -18,00 € ou -0,2 % (frais essentiellement).

J’ai peut-être tort de vendre ce qui pourrait valoir rapidement 200 €,
mais qui pourrait aussi valoir 0 €.
En tout cas je suis plus serein qu’avec une échéance à 3 semaines.
Tout peut arriver.
Attention : Déclaration à venir de Donald Trump sur le coronavirus …


Dif tor heh smusma

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #861 28/02/2020 20h21

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   593  

La belle correction

Alors que depuis plusieurs semaines les marchés ignoraient le risque coronavirus,
cette semaine ils sont passés en mode "panique".
Ce qui nous donne une semaine à -12 %.
-13 % si on se base sur les plus hauts.

C’est donc une correction.
On dépasse les 10 % réglementaires, c’est donc une belle correction. Limite raclée.

Enfin !

Depuis 9 mois, je maintiens un niveau élevé de liquidités (même non rémunérées) et un niveau faible d’actions.

Mais un nouveau risque apparaît soudainement : l’épidémie de coronavirus.
Elle pourrait avoir des impacts économiques (tourisme, pétrole, commerce, etc.) et sur la croissance en général.
Donc satisfait d’avoir un portefeuille peu exposé aux actions.

La loi de Murphy s’applique toujours : la correction a fini par arriver.
Ou le proverbe boursier "les arbres ne montent pas au ciel".

Stop ou encore ?

-13 % c’est significatif.

Nous sommes peut-être à mi chemin d’un krach à -25 %. Voire plus.
Il me semble même que c’est l’hypothèse la plus vraisemblable.

Mais c’est aussi peut-être une opportunité qu’il serait dommage de perdre s’il y avait un rebond.

Changement d’allocation d’actifs

Je décide donc aujourd’hui d’un changement, assez mineur sans être négligeable, d’allocation d’actifs.
Il porte sur 6 % du portefeuille : il s’agit d’investir 20 % des liquidités pléthoriques dans des actions, des foncières et (un peu) des certificats.
En montant ça fait environ 70 mille euros.

C’est l’occasion d’ouvrir de nouvelles lignes, de renforcer des lignes existantes, ou de racheter moins cher ce qui a été vendu il y a quelques mois.
En fait comme je suis assez peu de valeurs, je reviens souvent sur les mêmes.

action Saint-Gobain : achat 300 à 32,23 € (PEA)

Une nouvelle ligne pour ce portefeuille.
En fait un titre que j’ai souvent acheté / vendu ces dernières décennies, mais avait un peu perdu de vue ces dernières années.
Par une curieuse coïncidence il publie aujourd’hui ses résultats annuels. Il se rappelle donc à mon souvenir.
Comme je trouve ces résultats plutôt bons pour un titre pas cher et peu exposé à la Chine, je décide d’y revenir.

action Saint-Gobain : achat 300 à 32,23 € (PEA)
9 693,71 € avec les frais et la TTF.

action TOTAL : achat 220 à 37,99 € (PEA)

Ligne ré-ouverte le 15/02.
Même avec un prix du pétrole bas, il me semble opportun de renforcer.

action TOTAL : achat 220 à 37,99 €  (PEA)
8 379,07 € avec les frais et la TTF.

action Kaufman & Broad : achat 270 à 36,62 € (PEA PME)

Pour étoffer le PEA PME, une action de rendement.

action Kaufman & Broad : achat 270 à 36,62 € (PEA PME)
9 911,29 € avec les frais.

foncière ICADE : achat 115 à 91,90 €

Une excellente foncière, valorisée pour son pôle santé.
En fait on ne pouvait lui faire qu’un reproche : être chère.
Ce qui avait motivé un allègement le 21/12/2019 :

Foncière ICADE : vente 115 à 95,25 €
A ce niveau de cours, on dépasse l’ANR et le rendement (4,8 %) est faible comparé à d’autres foncières.
Une vente partielle permettra plus tard soit de racheter moins cher, soit d’acheter une autre foncière.

10 939,84 € avec les frais.
Plus-value 2 377,47 € ou 27,8 %.
Reste en portefeuille 230 actions.

Super ! On peut aujourd’hui racheter moins cher.

foncière ICADE : achat 115 à 91,90 €
10 613,34 € avec les frais et la TTF.

Ce petit aller-retour rapporte 326 euros, ça améliore un peu la performance.

foncière RioCan : achat 2 000 à 25,13 CAD

Encore une vieille connaissance, vendue le 27/11/2019 :

RioCan : vente 625 à 27,16 CAD
Mercredi, j’ai craqué en voyant RioCan à plus de 27 CAD. A ce niveau, je trouve que le rendement (5,3 %) est un peu faible tout comme le potentiel de valorisation.

Je fais donc :
RioCan : vente 625 à 27,16 CAD
11 578,27 € avec les frais […]

Je continue à suivre RioCan.
Je pourrais y revenir si :
. le cours baisse sous 26 CAD
. EUR/CAD remonte à plus de 1,50.

Sur les devises on a peu varié. Je n’ai pas le relevé d’opération mais on doit être dans les EUR/CAD = 1,473.
Par contre le cours a bien baissé. Encore une occasion de racheter moins cher.

foncière RioCan : achat 2 000 à 25,13 CAD
20 529,07 € avec les frais.

certificat bonus Cappé CAC40 4 200 - 5 800 18/12/2020 : achat 188 à 53,30 €

La hausse de la volatilité redonne du rendement aux bonus cappés sur indices.
Celui-ci permet de revoir les 5 800 points sur le CAC40, sous réserve de ne pas baisser sous 4 200.

BNP Paribas a écrit :

Caractéristiques
Mnémo    19XJB
ISIN    FRBNPP011Y68
Type    Bonus Cappé
Parité    100,00
Borne Basse    4 200,00
Distance à la Borne Basse (%)    20,63%
Niveau Bonus    5 800,00
Perf. liée au Bonus (%)    8,82%
Échéance    18/12/2020
Rendement annualisé (%)    11,07%

certificat bonus Cappé CAC40 4 200 - 5 800 18/12/2020 : achat 188 à 53,30 €
10 030,42 € avec les frais.

bonus Cappé Unibail-R-W 105,00-150,00 EUR 18/12/2020 : tilt !

+ BAS 104.90 €
Damned ! Pour 0,1 %.

Pas très grave, se comporte maintenant comme l’action.

bonus cappé Air France-KLM 7,00 - 11,00 € 19/06/2020 :  tilt !  tilt !  tilt !

+ BAS 6.80 €
Vendu juste à temps !


Dif tor heh smusma

Hors ligne Hors ligne

 

#862 29/02/2020 20h16

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   593  

RAPPORT DU MOIS DE FEVRIER 2020

C’est le 45ème rapport du portefeuille présenté ici,
le précédent rapport (janvier 2020) est le message #853.

J’ai distingué 4 classes d’actifs :
. certificats, essentiellement de type bonus cappés,
. actions, essentiellement européennes, de préférence en assurance-vie ou PEA,
. foncières européennes et canadiennes, nécessairement sur CTO, sauf si éligible PEA.
. SCPI.
On peut considérer que cette liste est classée par durée de détention des titres,
Du court terme pour les certificats « buy and sell » en quelques semaines
Au très long terme pour les SCPI « buy and hold » 10 ans ou plus.

J’indique également de façon précise les liquidités et les fonds euros en assurance-vie avec leurs apports ou leurs retraits.

Certificats (Bonus cappés, etc.)

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/9981_dr_20200229_1_certificats.jpg
Les quantités en orange ont été modifiées par un achat ou une vente.
Les bonus cappés ayant touché la barrière basse ont leur nom en italique.

Le put flooré CAC40 a bien profité de la baisse (même vendu trop tôt) !

Le bonus cappé sur Unibail-R-W a touché (de peu) sa barrière basse.

Situation contrastée pour Air France :
. le bonus de barrière basse 7 € a été vendu avant les résultats, donc la correction : belle performance
. le bonus de barrière basse 6 € a une mauvaise performance.

Les bonus cappés sur ATOS sont en baisse, plus marquée pour celui qui a la barrière basse la plus élevée.

Actions

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/9981_dr_20200229_2_actions.jpg

Globalement le portefeuille actions perd 3 %, ce qui est beaucoup moins que les marchés (-11 %).
Plusieurs explications possibles :
. effet retard sur les UC en AV, qui masque la baisse des derniers jours
. prises de bénéfices avant la correction : FDJ, Valbiotis (biotech)
. Voltalia, plus importante ligne d’action, a conservé un peu de la forte progression en début de mois.

Répartition :
https://www.devenir-rentier.fr/uploads/9981_dr_20200229_3_actions_repartition.jpg
Les achats ayant été faits en PEA ou PEA PME, la part des actions européennes augmente.

Foncières

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/9981_dr_20200229_4_foncieres.jpg

La foncières sont aussi concernées par la correction !
Foncières de commerce : Unibail-R-W et Klépierre.
Aussi COVIVIO,
que je suis avec intérêt parce que c’est la seule ligne qui n’est pas complète, ne voulant pas acheter trop cher.

SCPI

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/9981_dr_20200229_5_scpi.jpg

RàS.

Liquidités et fonds euro

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/9981_dr_20200229_6_liquidites.jpg

Totaux

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/9981_dr_20200229_7_totaux.jpg

Répartition :
https://www.devenir-rentier.fr/uploads/9981_dr_20200229_8_totaux_repartition.jpg
Baisse des liquidités (64 000 euros) au profit notamment des actions et des foncières.

La performance mensuelle globale est de -34 684 €, se décomposant en :
-1 384 € : certificats
-8 126 € : actions
-25 415 € : foncières
242 € : SCPI

La plus-value latente globale est de -5 794 €
, se décomposant en :
-5 224 € : certificats
28 105 € : actions
-28 675 € : foncières

A rapprocher des capitaux engagés :
Total : 1 127 918 €
Performance mensuelle : -3,1 %
Plus-values latentes : -0,5 %


Conclusion

Belle correction (-12 % sur la dernière semaine ; -13 % sur les plus hauts) !

Le portefeuille à -3 % s’en sort bien.
Les liquidités et les SCPI limitent l’impact global.

Perspectives

Les marchés ont paniqué cette semaine devant l’épidémie de coronavirus et ses impacts économiques (tourisme, pétrole, commerce, etc.) et sur la croissance en général.
Suite imprévisible mais je pourrai adapter le portefeuille :
. si on continue à baisser (krach) il y a des liquidités pour acheter des actions/foncières pas cher.
. si rebond, on oubliera cet épisode et les derniers achats se valoriseront.


Dif tor heh smusma

Hors ligne Hors ligne

 

#863 03/03/2020 23h28

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   593  

On fait quoi après "La belle correction" ?
A Paris ça semblait bien parti pour un rebond, le CAC40 a même fait un plus haut à 5509 points.

Finalement New-York n’a pas apprécié :

Reuters a écrit :

NEW YORK La baisse surprise des taux directeurs de la Réserve fédérale américaine n’a pas eu l’effet escompté sur la Bourse de New York qui a replongé dans le rouge mardi après le rebond de la veille.

La décision de la Fed "a fait peur aux investisseurs après ce fort rebond parce qu’elle a été prise immédiatement et à 50 points de base. C’est plus que ce qu’on attendait, et certains se disent peut-être que la situation est plus grave que nous le pensons", résume Alan Lancz, président d’Alan B. Lancz & Associates à Toledo, dans l’Ohio.

Ca devrait rechuter demain …

Mais aujourd’hui j’ai fait 3 petites opérations, notamment pour suivre les annonces de résultats.

certificat bonus Cappé CAC40 4 200 - 5 800 18/12/2020 : achat 184 à 54,45 €

Renforcement de cette ligne.
10 028,82€ avec les frais.

ALTAREA : achat 54 à 185,86 €

La foncière/promoteur vient d’annoncer ces résultats 2019 : ils sont bons.

AOF•02/03/2020 à 19:41 a écrit :

ALTAREA COGEDIM a atteint son objectif de résultat net récurrent avec un an d’avance

Altarea Cogedim a publié un résultat net, part du groupe 2019, de 233,7 millions d’euros, contre 252,3 millions d’euros en 2018. Le résultat net récurrent (FFO) part du groupe a augmenté de 9,7% à 298,8 millions d’euros. Le FFO part du groupe atteint 18,23 euros par action, en croissance de 7%. Le développeur immobilier est ainsi à la fois en avance sur la guidance 2019 d’un FFO par action compris entre 17,50 euros et 17,70 euros et en avance d’un an sur l’objectif 2020 d’FFO part du groupe de l’ordre de 300 millions.

Le chiffre d’affaires a progressé de 29,3% à 3,11 milliards d’euros, tous les métiers étant en forte croissance.

L’actif net réévalué (EPRA), qui mesure la valeur de son portefeuille, s’établit à 178,7 euros par action, en progression de 4,8%. " Cette performance provient à la fois du FFO généré et de la forte création de valeur sur les commerces (+121 millions d’euros, dont +88 millions d’euros sur les livraisons et +33 millions d’euros sur le patrimoine à périmètre constant) ", a expliqué Altarea.

Le promoteur précise que le ratio d’endettement (LTV) a reculé de 170 points de base à 33,2%.

" Au vu du potentiel de notre marché et de notre positionnement stratégique, nous réhaussons nos ambitions à moyen terme. En Logement, nous visons une production annuelle de 18 000 à 20 000 lots. En Commerce, nous visons un volume d’actifs gérés compris entre 6,0 et 7,0 milliards d’euros, tout en maintenant notre détention économique aux alentours de 3,0 milliards d’euros en part du Groupe. En Immobilier d’Entreprise, nous visons une production annuelle de 100 000 m² à 150 000 m² sur l’ensemble du territoire national ", a déclaré, Alain Taravella, Président Fondateur d’Altarea.

C’est une valeur sur laquelle j’ai déjà fait 4 achats et ventes, la dernière le 29/08/2018 :

Vente de 50 ALTAREA à 199,60 €
Le 02/08 j’avais fait :

Achat de 50 ALTAREA à 186,20 € ; 9 349,93 € avec les frais et la TTF.

C’est une action assez curieuse, ayant des variations significatives sans raison apparente (pas d’actualité).
Comme elle s’approche aujourd’hui des 200 euros, je fais :
Vente de 50 ALTAREA à 199,60 € ; 9 968,00 € avec les frais.
Plus-value 618,07 € soit 6,61 %.

C’est la 4ème fois que je fais un achat/vente sur cette valeur, tous en plus-value.
Il y aura peut-être une cinquième …

J’y reviens donc pour la 5ème fois :
ALTAREA : achat 54 à 185,86 €
10 046,64 € avec les frais.

Bon rendement, environ 7 % : un dividende de 13,0 €/action (en croissance de +2%) sera proposé à l’Assemblée Générale du 19 mai 2020, au titre de l’exercice 2019.
En principe pour conserver. Mais si on revoyait un cours de 205 je serais tenté de vendre … Ou de renforcer à 170.

bonus cappé Carrefour 12,00 - 17,00 EUR 18/12/2020 : achat 630 à 15,92 €

Carrefour a également publié des résultats intéressants : Le résultat opérationnel 2019 en hausse de 7,4%. Il a augmenté de 15,6% en France. L’objectif d’économies relevé à 2,8 mds d’euros.
La stratégie de Carrefour commence à payer, c’est la fin des soldes pour l’action ?
Un bonus cappé pour suivre prudemment un redressement :

BNP Paribas a écrit :

Caractéristiques
Mnémo    005FB
ISIN    FRBNPP01BZ74
Type    Bonus Cappé
Parité    1,00
Borne Basse    12,00
Distance à la Borne Basse (%)    27,05%
Niveau Bonus    17,00
Perf. liée au Bonus (%)    6,85%
Échéance    18/12/2020
Rendement annualisé (%)    8,70%

bonus cappé Carrefour 12,00 - 17,00 EUR 18/12/2020 : achat 630 à 15,92 €
10 039,63 € avec les frais.


Dif tor heh smusma

Hors ligne Hors ligne

 

#864 09/03/2020 20h24

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   593  

Aujourd’hui les marchés sont en mode "panique qui fait sauter les coupe-circuits".

L’épidémie de Coronavirus, si elle semble maîtrisée en Chine et dans une certaine mesure en Corée du Sud, ne l’est pas du tout en Europe et en Iran.
Elle se répand également aux USA.

Le remède pour les économies malades (secteurs de l’événementiel, du tourisme, du transport aérien, etc.) serait une baisse des taux.
La FED l’a fait, sans influencer le marché.
Le problème est que c’est mauvais pour le secteur bancaire.
Cela modifie également les parités des devises, dans un sens qui pourrait être favorable à celui qui veut investir des liquidités en EUR sur des marchés en USD, CAD ou AUD.

Pour en rajouter, avec un sens aigu du timing, l’Arabie Saoudite et la Russie lance une guerre des prix du pétrole.
Elle impacte fortement le secteur pétrolier et parapétrolier.

Résultat à ce jour : une baisse de -23 % sur les plus hauts (CAC40 par exemple).
Très près du krach défini généralement à -25 %.
Nous sommes au bord du gouffre, allons-nous faire un grand pas en avant ?

Devant toutes ces incertitudes, je suis plutôt du même avis que cet économiste :
Avec l’épidémie de Covid-19, « les Bourses peuvent encore baisser de 15 % à 20 % »

Peter Dixon a écrit :

Pour l’économiste Peter Dixon, qui travaille à la City, à Londres, la chute des marchés liée à l’épidémie de coronavirus n’est pas terminée.

Peter Dixon, économiste chez Commerzbank, estime que, face à l’épidémie due au coronavirus, les gouvernements doivent intervenir, dans la mesure où les banques centrales sont démunies.

Les Bourses sont en chute libre. En Europe, tous les indices perdaient plus de 7 % à la mi-journée. Est-ce le début d’un krach ?
Les marchés sont actuellement aveugles, car ils ignorent où s’arrêtera la chute. Il n’y a pas de précédent à la crise du coronavirus. Personne ne sait exactement quelle sera l’ampleur du choc économique ni combien de temps celui-ci durera. Dans ces circonstances, les marchés, qui ont toujours tendance à surréagir, partent à la baisse et la chute risque de continuer.

Que faire ?

Le plus urgent AMHA : attendre d’y voir plus clair et peut-être de pouvoir acheter moins cher.
On peut également regarder l’impact sur le portefeuille, qui est acceptable.
Le cas échéant saisir une opportunité.
On note aussi que c’est le début de la saison des dividendes.

Des expériences précédentes (krachs de 2001 et 2008), un krach on sait quand ça commence (par définition à -25 %), on ne sait pas quand et où ça finit.
Les 2 précédents ont duré 2 à 3 ans, et terminé à -60 % ou plus.
Puis ça a été une formidable opportunité d’investir.

L’épidémie de Coronavirus pourrait être passée dans un mois ou deux.
Donc ça pourrait être plus rapide.

Ceci dit, l’heure est grave :
des centaines de concerts et spectacles sont d’office annulés ; les deux dernières dates parisiennes de Madonna, qui devait se produire mardi et mercredi au Grand Rex, sont elles aussi concernées.

Impact de la chute des prix du pétrole

Evidemment pas une bonne idée d’avoir acheter Total les 15 et 28 février.
Quoique, comme le remarque maxicool, La chute du cours de Total est peut-être à relativiser avec celles de ses pairs.

Vallourec, déjà fragilisé par des résultats moyens et une augmentation de capital (encore possible au cours actuel ?) chute de 60 % depuis le début de l’année.
Le Bonus cappé Vallourec 1,40-3,04 € 20/03/2020, vendu 19/02 à 3 euros, ne vaut plus que 1 euro.

Impact sur les bonus cappés

2 barrières touchées :
bonus cappé Cap Gemini 85,00-127,00 EUR 17/12/2020 : achat du 30/01
bonus cappé ATOS Origin 60,00-85,00 EUR 18/12/2020 : achat du 07/02
Pas très grave, ils se comportent maintenant comme des actions.

Impact sur les foncières

Les foncières baissent comme les actions.
Sur les foncières de commerce, on atteint des rendements étonnants (12 % sur URW par exemple).
Mais justement, il y en a une que je suis depuis des mois.

foncière COVIVIO : achat 113 à 87,85 €

C’est la ligne incomplète du portefeuille de foncières.
Société ayant beaucoup de qualités (diversifications des types d’actifs et géographique) mais que je trouvais trop chère pour l’acheter. Encore après les résultats du 15/02 :

au cours actuel (110 euros), il y a une surcote et le rendement (4,36 %) est assez faible.

Aujourd’huis sous 90 euros, j’ai décidé que c’était une opportunité attendue depuis des mois et à ne pas laisser passer.
J’ai donc fait cet achat.
9 968,83 € avec les frais et la TTF.

foncière ICADE : dividende 2,41 €

Les dividendes des foncières européennes sont attendus en mai / juin.
Certaines sociétés versent cependant des acomptes.
Ca commence avec ICADE.
Pour 345 actions : 831,45 € brut ; 582,04 € net après PFU.

Devraient suivre : Klépierre et Unibail-R.W.


Dif tor heh smusma

Hors ligne Hors ligne

 

[+3]    #865 14/03/2020 15h48

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   593  

Semaine de folie sur les marchés financiers !

(de ouf pour les jeunes)

Après un "Jeudi noir" avec une baisse de plus de 30 % sur les plus hauts,
puis un rebond vendredi qui a tenu après l’ouverture des marchés US,
j’ai investi une partie des liquidités disponibles : environ 73 000 euros.

Après le krach il faut également faire le point sur le portefeuille.

(PEA) action AXA : achat 625 à 15,906 €

Une vieille connaissance, plus en portefeuille depuis un an mais toujours suivie.
Le 05/03/2019 :

actions Axa : vente 400 à 22,505 €
Bon timing pour ce dernier achat le 20/12/2018 :
actions Axa : achat 400 à 18,652 €
7 501,75 € avec les frais et la TTF.

actions Axa : vente 400 à 22,505 €
8 980,60 € avec les frais.
Plus-value 1 478,85 € ou 19,7 % (sur PEA, non fiscalisée).

Axa ne m’a jamais déçue, j’y reviendrais sans doute …

Je trouve aussi que la valorisation est redevenue ’intéressante’.

CERCLE FINANCE•11/03/2020 à 14:24 a écrit :

AXA : un analyste relève sa recommandation
(CercleFinance.com) - L’action AXA devrait profiter de la note de Berenberg dans laquelle le broker dit relever sa recommandation sur la valeur de ’conserver’ à ’achat’, estimant que sa valorisation est redevenue ’intéressante’. Berenberg indique percevoir un potentiel de hausse de l’ordre de 60% sur la valeur, c’est-à-dire jusqu’à son objectif de cours de 29,7 euros.

AXA affiche un PER 2020 de 6 fois avec un rendement de 9% alors que CNP Assurances a un PER équivalent.

(PEA) action AXA : achat 625 à 15,906 €
9 9994,93 € avec les frais et la TTF.

(PEA) action FDJ (Française des Jeux) : achat 141 à 23,82 €

Là, je me suis fait un petit plaisir.
Vendue le 21/02 :

action FDJ (Française des Jeux) : vente 117 à 30,44 €
L’action me semble (trop ?) bien valorisée.
Je préfère vendre.
3 549,03 € avec les frais.

Rappel : souscription à 19,50 € ; 2 281,50 €
Plus-value ‭1 267,53‬ € ou 55,6 %.

Bon timing le jour J, proche du plus haut (30,66 €). Mais ça n’arrive pas souvent …

En vendant je perdais l’avantage de la promesse de 1 action offerte pour 10 conservées dans un peu plus de un an.
Au cours actuel je peux racheter 20 % de plus, offrant droit immédiatement au dividende, plus un bonus de 177,96 €.

(PEA) action FDJ (Française des Jeux) : achat 141 à 23,82 €
3 371,07 € avec les frais.

(PEA PME) action ALBIOMA : achat 370 à 27,40 €

Une action que je suivais depuis longtemps, mais je l’avais ratée après une hausse trop rapide. Depuis je la voyais annoncer de bons résultats annuels 2019 et monter qu’à 35,75 €.
Une 2ème chance est offerte de l’acquérir à un cours correct.

Dans le secteur des énergies renouvelables, c’est le complément idéal de VOLTALIA. ALBIOMA est le spécialiste de la biomasse alors que VOLTALIA est surtout sur l’éolien.
C’est donc la 2ème valeur dans le secteur des énergies renouvelables, qui est une conviction tant personnelle d’économique. Mais pour un vrai portefeuille diversifié dans ce secteur, voir celui de CroissanceVerte.

(PEA PME) action ALBIOMA : achat 370 à 27,40 €
10 138,00 € avec les frais.

(PEA PME) foncière CBO Territoria : achat 2 200 à 3,4169 €

Là c’est juste du rangement .
Actuellement 2 lignes sur PEA et PEA PME.
Je la voudrais uniquement sur PEA PME.
Donc achat sur PEA PME, et plus tard vente sur PEA (si possible après une hausse) qui dégagera des liquidités.

(PEA PME) foncière CBO Territoria : achat 2 200 à 3,4169 €
7 535,22 € avec les frais.

foncière COVIVIO : achat 65 à 68,20 €

Pour compléter cette ligne.
4 455,30 € avec les frais et la TTF.

bonus cappé CAC40 3000-4400 19/06/2020 BNPP : achat 500 à 38,89 €

Après l’hécatombe de ses certificats, BNP Paribas a réagi assez vite avec une nouvelle émission, dont :

BNP Paribas a écrit :

Caractéristiques
Mnémo    660LB
ISIN    FRBNPP01H436
Type    Bonus Cappé
Parité    100,00
Borne Basse    3 000,00
Distance à la Borne Basse (%)    28,19%
Niveau Bonus    4 400,00
Perf. liée au Bonus (%)    10,75%
Échéance    19/06/2020
Rendement annualisé (%)    46,30%

On note que grâce à la hausse de la volatilité les rendements redeviennent très intéressants.
Celui-ci offre aussi une décote.

bonus cappé CAC40 3000-4400 19/06/2020 BNPP : achat 500 à 38,89 €
19 464,45 € avec les frais.

foncière ALTAREA : achat 66 à 149,40 €

Pour compléter cette ligne, avec un meilleur cours.
9 899,98 € avec les frais et la TTF.

foncière RioCan : achat 700 à 21,57 CAD

Pour compléter cette ligne, avec un meilleur cours et un meilleur taux de change (EUR/CAD 1,54534)
9 805,10 € avec les frais.

SCPI Corum Origin : acompte mensuel

Pour  1 part  :   5,39 € brut ; 4,41 € net.
Pour 55 parts : 242,86 € net.

foncière Klépierre : dividende 1,10 €

Pour 1214 actions : 1 335,39 € brut ; 934,82 € net après PFU.

Impact du krach sur les certificats

Les bonus cappés sont en règle générale achetés avec une distance à la barrière basse un peu supérieure à 25 %. Par ailleurs ils ne sont jamais achetés au plus haut du sous-jacent.
Malgré ces précautions, un krach jusqu’à -34 % leur est fatal. Mais ça n’arrive pas souvent.

Les survivants encore actifs sont :
. bonus cappé Casino 24,00-50,00 EUR 19/06/2020 BNPP
. bonus cappé Carrefour 12,00-17,00 EUR 18/12/2020

Les autres ne sont pas morts, ce sont des zombies. lls se comportent comme les sous-jacents et pourraient donc rebondir.

Impact du krach sur les foncières

En fait c’est l’impact principal, surtout sur les foncières commerce.
Depuis le 1er janvier on est à -50 % sur Unibail-R-W et Klépierre.
Les rendements deviennent délirants (15 %).

Impact du krach sur le portefeuille global

La répartition a évolué sensiblement :
https://www.devenir-rentier.fr/uploads/9981_dr_20200314_rep.jpg
Au 31/12/2019, Fonds euros & Liquidités était à 34,9 %.
Donc pas mal d’investissements en certificats, actions et foncières.
Mais il reste encore des liquidités à investir si ça devait descendre encore plus bas. Et des fonds euros, à investir quand ça sera plus calme (délais d’arbitrage).

La performance mensuelle globale est de -128 550 €, se décomposant en :
-15 473 € : certificats
-45 960 € : actions
-67 361 € : foncières
+243 € : SCPI

La plus-value latente globale est de -136 157 €, se décomposant en :
-20 697 € : certificats
-17 908 € : actions
-97 552 € : foncières

A rapprocher des capitaux engagés :
Total : 1 008 847 €
Performance mensuelle : -12,7 %
Plus-values latentes : -13,5 %


Mais le mois n’est pas fini !
On pourra faire mieux, ou pire ?


Dif tor heh smusma

Hors ligne Hors ligne

 

#866 14/03/2020 16h55

Membre
Réputation :   66  

Bonjour ArnvaldIngofson,
Vous citez un analyste disant "AXA affiche un PER 2020 de 6 fois avec un rendement de 9% alors que CNP Assurances a un PER équivalent".
Je lorgne actuellement vers la CNP, et je ne comprend pas ce qu’il a voulu dire avec cette phrase. Laisse t’il supposer que AXA a un risque moindre a rendement equivalent, ou qu’elle est meilleure marché ?
Je n’ai rien de particulier a dire sinon, hormis que votre file est agréable a lire et instructive. Et que vous semblez opportuniste et pragmatique !


Parrainage LINXEA / MesPlacements / BourseDirect et Wesave:(AG6FA2): Cliquez sur mon nom puis Courriel :" Envoyer un courriel ".

Hors ligne Hors ligne

 

#867 14/03/2020 18h01

Membre
Réputation :   27  

Merci pour le suivi qui est quand même moins agréable en période de baisse, et bravo pour les entrées vendredi, possible point bas à tenter.

Je pense que beaucoup d’investisseurs rentiers devraient vous suivre:smile)

Amicalement.


carpe diem

Hors ligne Hors ligne

 

#868 14/03/2020 18h59

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   593  

Pour la comparaison AXA vs CNP Assurances, effectivement il manque la conclusion de l’analyste.
De toutes façons ce n’est pas comparable : CNP Assurances est essentiellement une structure étatique, maintenant filiale de la Banque Postale, avec un faible flottant.
Ceci dit, les ratio sont intéressants. Il me semble que c’est un investissement assez peu risqué.

C’est un point bas à tenter en effet.
A chacun de voir selon sa situation personnelle, le montant du portefeuille, son aversion au risque, etc. …


Dif tor heh smusma

Hors ligne Hors ligne

 

#869 15/03/2020 14h11

Membre
Réputation :   5  

c’est vrai qu’il est toujours moins facile d’afficher des moins-values! bravo pour ce suivi.
Mais vu la gravité du contexte, la moins-value affichée est tout à fait acceptable.

Hors ligne Hors ligne

 

#870 29/03/2020 19h59

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   593  

Pas de mise à jour du portefeuille depuis 2 semaines en l’absence d’opérations d’achat ou de vente.

Krach actions : type U V ou W ?

Après un plus bas le 16 (CAC40 3632 : -40 % par rapport au plus haut)
on a eu un beau rebond (en particulier +8 % le 24).

Certains voient un krach "en V" :
baisse sur une courte période (à l’échelle des marchés) de quelques semaines/mois puis hausse rapide, peut-etre déjà commencée.

D’autres plus prudents voient un krach "en U" avec une période intermédiaire de relative stabilité.

Historiquement les krachs sont "en W" :
longs sur plusieurs années, avec des rebonds intermédiaires suivi d’une chute supérieure.
Par exemple le dernier krach a eu plusieurs causes générant une baisse sur plusieurs années :
. 2007 crise des subprimes aux USA
. 2008 faillite de Lehman Brothers
. 2010 crise de la zone Euro (Grèce, puis Irlande, Portugal, Espagne).
et il a fallu près de 10 ans pour retrouver les niveaux initiaux.

Le krach actuel est-il de type U V ou W ?
Difficile à dire …
Il a une cause unique (la pandémie de coronavirus)
mais après l’avoir ignorée tant qu’elle se limitait à la Chine,
on a décroché quand elle a atteint l’Europe,
mais on n’a sans doute pas vu le pire à venir aux USA.
On peut noter qu’après avoir mal commencé la Chine a finalement bien maîtrisé l’épidémie
(si on considère sa population de 1,4 milliards).
La Corée de sud l’a totalement maîtrisée comme Singapour.
En Europe contraste habituel entre le nord
(y compris Allemagne) qui a un taux de décès très faible,
et le sud qui a des résultats catastrophiques,
avec entre les 2 la France.
Aux USA, avec un système de santé très inégalitaire et un président plus soucieux de la santé de l’économie que de celle de ses concitoyens,
je crains le pire …

Dans cette vision perso assez pessimiste, je reste sur les positions actuelles.
Après avoir investi fin février / début mars (trop tôt) puis le 13 mars (actuellement plutôt en plus-value),
je garde des liquidités pour investir le cas échéant encore plus bas.

Krach foncières

On observe pour le secteur immobilier des baisses supérieures,
jusqu’à -62 % depuis le 1er janvier pour Unibail-R-W.

Je pense là qu’on est dans l’excès.
Il est donc possible que je fasse encore quelques achats.

Foncière canadienne Cominar : dividende 0,06 CAD

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/9981_cominar1.jpg

Par ailleurs la valeur est en forme. Elle gagne encore 4 % depuis le début du mois.
Globalement en plus-value latente de 27,7 % (en EUR) ; 32,4 % avec les revenus nets (hors récupération de la retenue à la source).

Souvenirs souvenirs …
Depuis 6 semaines chute impressionnante :
https://www.devenir-rentier.fr/uploads/9981_cominar2.jpg

Foncière Unibail-R-W : dividende 5,40 €

Pour 302 actions : 1 630,80 € brut ; 1 141,57 € net après PFU.
Ce devait être un acompte, mais la société a annoncé lundi
l’abandon de ses prévisions financières pour 2020 et
la suppression de la moitié du dividende prévu au titre de l’exercice 2019
"afin de préserver ses liquidités face à la crise du coronavirus".

Dernière modification par ArnvaldIngofson (29/03/2020 20h28)


Dif tor heh smusma

Hors ligne Hors ligne

 

#871 01/04/2020 13h46

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   593  

Hier petit renforcement de foncières.

foncière COVIVIO : achat 94 à 52,70 €

4 977,66 € avec les frais et la TTF.

foncière Unibail-R-W : achat 96 à 51,50 €

4 966,91 € avec les frais et la TTF.

Je note au passage que la TTF sur URW n’est pas de 0,3 % (13,91 €).
Sans douté lié au statut particulier de cette action "jumelée".

foncière canadienne Cominar : achat 1 850 à  8,53 CAD

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/9981_cominar_0331.png


Dif tor heh smusma

Hors ligne Hors ligne

 

#872 01/04/2020 14h25

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   131  

N’avez vous pas envie de profiter du moment pour diversifier votre portefeuille avec d’autres secteurs que les foncières ? Il y a actuellement pas mal d’entreprises, de grands noms de la cote, qui distribuent un rendement de plus de 8%. Et leur dividende n’est ni plus ni moins sécurisé que celui d’une foncière, notamment de commerce.
Notamment des entreprises sur lesquelles vous avez déjà investi comme Bouygues, Axa, BNP par exemple.

Hors ligne Hors ligne

 

#873 01/04/2020 23h28

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   593  

RAPPORT DU MOIS DE MARS 2020

C’est le 46ème rapport du portefeuille présenté ici,
le précédent rapport (février 2020) est le message #862.

J’ai distingué 4 classes d’actifs :
. certificats, essentiellement de type bonus cappés,
. actions, essentiellement européennes, de préférence en assurance-vie ou PEA,
. foncières européennes et canadiennes, nécessairement sur CTO, sauf si éligible PEA.
. SCPI.
On peut considérer que cette liste est classée par durée de détention des titres,
Du court terme pour les certificats « buy and sell » en quelques semaines
Au très long terme pour les SCPI « buy and hold » 10 ans ou plus.

J’indique également de façon précise les liquidités et les fonds euros en assurance-vie avec leurs apports ou leurs retraits.

Certificats (Bonus cappés, etc.)

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/9981_dr_20200331_1_certificats.jpg
Les quantités en orange ont été modifiées par un achat ou une vente.
Les bonus cappés ayant touché la barrière basse ont leur nom en italique.

Toutes les performances sont négatives, en rouge.
Sauf une tache verte : le derniers bonus cappé sur indice CAC40 acheté.

Le bonus cappé sur Unibail-R-W se distingue par la plus forte baisse.

Actions

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/9981_dr_20200331_2_actions.jpg
Toutes les performances sont négatives, en rouge.
Sauf une tache verte : la petite biotech Inventiva.

Globalement le portefeuille perd 16,1 %,
et 15,0 % dans sa principale composante européenne.
C’est un peu mieux que les indices.

On peut noter que la plus importante ligne d’action Voltalia se tient bien.
En revanche l’achat récent de Saint-Gobain n’était pas une bonne idée.

Répartition :
https://www.devenir-rentier.fr/uploads/9981_dr_20200331_3_actions_repartition.jpg
Les achats ayant été faits en PEA ou PEA PME, la part des actions européennes augmente.

Foncières

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/9981_dr_20200331_4_foncieres.jpg
Toutes les performances sont négatives, en rouge.
Sans exception.

Globalement le portefeuille perd 29,6 %.

Unibail-R-W se distingue par la plus forte baisse.

SCPI

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/9981_dr_20200331_5_scpi.jpg
RàS.

Liquidités et fonds euro

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/9981_dr_20200331_6_liquidites.jpg

Totaux

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/9981_dr_20200331_7_totaux.jpg

Répartition :
https://www.devenir-rentier.fr/uploads/9981_dr_20200331_8_totaux_repartition.jpg
Forte baisse des liquidités (123 000 euros) au profit notamment des actions et des foncières.
Mais il en reste encore.

La performance mensuelle globale est de -169 574 €, se décomposant en :
- 11 860 € : certificats
- 49 707 € : actions
-108 249 € : foncières
+    243 € : SCPI

La plus-value latente globale est de -177 875 €, se décomposant en :
- 17 085 € : certificats
- 21 151 € : actions
-139 639 € : foncières

A rapprocher des capitaux engagés :
Total : 967 822 €
Performance mensuelle : -17,5 %
Plus-values latentes  : -18,4 %


Conclusion

Cette fois c’est le krach !
Depuis des mois que je l’attendais (mai 2019)
avec un un portefeuille peu exposé aux actions et beaucoup de liquidités,
ça valait la peine d’attendre.
Si j’ai manqué 10 % de hausse, je peux aujourd’hui acheter 30 % moins cher.

En revanche ce qui n’était pas prévu, c’était un krach des foncières plus important.
En particulier les foncières de commerce.

Les liquidités et les SCPI limitent l’impact global.

Perspectives

Les marchés ont une perception très particulière de la pandémie de coronavirus :
. 3 000   morts en Chine : on ignore
. 30 000  morts en Europe : on panique
. 300 000 morts à venir aux USA ? : on fait quoi ?
Dans cette vision perso assez pessimiste, je reste sur les positions actuelles.
Après avoir investi fin février / début mars (trop tôt) puis le 13 mars (actuellement plutôt en plus-value),
je garde des liquidités pour investir le cas échéant encore plus bas.


Dif tor heh smusma

Hors ligne Hors ligne

 

[+5]    #874 06/04/2020 18h43

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   593  

Quoique toujours en attente globalement d’une "3ème démarque",
j’ai réalisé un petit investissement sur un thème original : l’Australie.

Beau pays.
J’ai eu la chance d’y travailler quelque semaines dans les années 1980,
en rentrant sans me presser pour passer par Brisbane, la grande barrière de corail et Singapour.

Pays très avancé sur le plan humain en général (cf. indicateur IDH)
et économique en particulier.
Avec une économie à la fois moderne basée sur les services,
agricole (le pays aux 100 millions de moutons)
et minière.
Par contre pas très écolo (charbon).

Une situation géographique avantageuse.
Si pour les européens c’est très loin ("down under" disent les anglais)
c’est proche de grands marchés émergents (Chine notamment)
et développés (Japon notamment).

Finances publiques remarquablement bien gérées depuis des décennies,
un des rares grands pays à être toujours noté AAA.
A notamment traversé la crise 2007/8 sans problème :
https://www.devenir-rentier.fr/uploads/9981_australie_pib.jpg

Analyse COFACE :
https://www.devenir-rentier.fr/uploads/9981_australie_points_forts_faibles.jpg

Traverse également très bien la crise actuelle du coronavirus.
Selon les derniers chiffres 5 797 cas et 40 décès : belle maîtrise de l’épidémie et performance du système de santé.
Il faut dire que les fermiers australiens sont les champions du monde de la distanciation sociale  :
les plus proches voisins sont à 100 km,
il faut prendre un avion pour emmener les enfants à l’école à 500 km.

Enfin, ce qui m’a décidé c’est l’évolution de EUR/AUD.
Il évolue habituellement autour de 1,40 +/- 0,20.
En ce moment il est à 1,80 :
https://www.devenir-rentier.fr/uploads/9981_australie_aud.jpg

ETF Lyxor Australia (S&P/ASX 200) UCITS - D-EUR | AU2 : achat 190 à 31,234 €

A ma connaissance le seul ETF français sur l’Australie, frais courant 0,40 % acceptable pour un marché lointain.
-5 942,46 € net.

MIFID II a encore sévi.
Pour accepter l’ordre le broker m’a imposé de répondre à un questionnaire.
M’enfin, après quelques questions débiles
(genre "les ETF sont-ils cotés en bourse ?")
il m’a classé "expert".

(PEA) action Total : dividende 0,68 €

Pour 440 actions : 299,20 € net.

Pas sûr qu’il y aura un tel dividende le prochain trimestre …

Dernière modification par ArnvaldIngofson (06/04/2020 18h46)


Dif tor heh smusma

Hors ligne Hors ligne

 

#875 09/04/2020 12h25

Membre
Réputation :   5  

Bonjour Arnvald,
Je suis votre protefeuille et pour ma culture perso j’ai regardé votre stratégie d’investissement sur l’ETF australien.
Est ce que vous auriez le code de l’ETF ?
Car j’ai regardé avec le nom et je tombe sur celui ci (LU0496786905) qui n’a bizarre pas d’action Australiennes dans sa répartition …


Boursorama, Yomoni, Linxea

Hors ligne Hors ligne

 

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ? Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

Pied de page des forums

Don Faites un don
Apprendre le bonheur