Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à notre newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche :
PlanèteMembres  |  Mission

Forums de la communauté des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

Attention Cette page affiche seulement les messages les plus réputés de la discussion.
Flèche Pour voir tous les messages et participer à la discussion, cliquez ici.

[+4]    #1 12/11/2014 09h45

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   135  

MAJ 2018

(Vous trouverez le message d’origine ci-dessous quote).

Petit historique de mon portefeuille, ou comment j’en suis arrivé là.

Octobre 2014: mon PEA vient d’être ouvert, ça fait plusieurs mois que je travaille sur des backtests de la stratégie ultime (*rire*), je suis jeune, novice, je crois à la méthode miracle qui me rendra riche. Me voici donc parti avec une stratégie dual momentum backtestée sur ETFReplay dont les paramètres sont les suivants:

=> Relative Strength  60% 3 mois 40% 6 mois
=> Comparaison avec un « filtre cash » aussi appelé Absolute Momentum qui sera le SHY (Low Duration Treasory 2-yr)
=> Rebalance tous les mois
=> Momentum calculé sur les ETF US, puis je prends leurs équivalents Euronext

J’implémente deux stratégies avec ces paramètres mais des pools différents (World Simple, composé des US / Europe / Emergents, et World Elargi, composé de toutes les zones géographiques possibles).

Decembre 2015: ouverture d’une poche Small Value Momentum.
Après plusieurs mois de lecture ici et ailleurs, je décide de fonder ma poche SVM. Voici les premiers critères:

J’ai pré trié sur FT les sociétés avec RS12 > 0 (toujours FR - BE - NL ex financières REIT et utilities).
Ca me faisait environ 300 sociétés. J’ai également récupéré sur FT les P/B, P/E, P/CF et P/S. J’ai ajouté les EV / EBITDA via le WSJ et RS 6m 3m via Google.
J’ai tambouillé tout ça avec une scoring suivant le rang pour ne garder que les 100 sociétés les moins chères.
Puis j’ai ajouté le RS6 et le RS3.
Classement par RS6 en supprimant les RS3 négatifs & les doublons sectoriels en descendant le classement. J’ai également jaugé complètement arbitrairement la liquidité des titres

Mars 2016: après des résultats plutôt catastrophique (nette sous performance) et chronophage, j’abandonne World Elargi. Ce type de stratégie, au délà de savoir si ça marche ou pas, est bouffée par les frais de transactions et le spread. Je conserve World Simple car j’ai la conviction que ça marche quand même, mais il faut un krach pour en voir la puissance. J’ai beaucoup appris sur moi même. J’ai fait pas mal de conneries (j’ai tout vendu au plus bas, j’ai pris des leverage et des shorts…): un constat s’impose: psychologiquement, je suis pas bien costaud smile

Mai 2016: SVM2 prend le relai de SVM1 sur les même critères.

Janvier 2017:
j’ajoute une poche à mon portefeuille: B&H. Lazy avec des trackers. Une poche en réponse à mon instabilité. Pour être sûr de suivre plus ou moins le MSCI World. Je suis néanmoins toujours convaincu que le momentum, c’est fort, alors au lieu de prendre du MSCI World, je prends du smart béta.
SVM3 est maintenant en route et j’ai changé les règles après un SVM2 bien médiocre.
Les règles: je prends toutes les valeurs d’I&E, et prends celles qui ont le meilleur momentum à 6 mois: rapidité et simplicité.

Mai 2017: SVM4 est crée suivant les même critères que SVM3 vu la très bonne performance.

Novembre 2017: le smart béta devient non éligible au PEA. Ca m’arrange presque car il sous performait le World et je songeais déjà à changer ma poche B&H, que voici:



Les quelques "biais": une part de Nasdaq, de l’Europe Buyback, de l’immobilier.

SVM5 est crée. Vu que les momenta sur I&E sont plutôt mauvais, je rajoute quelques top fonds small pour augmenter mon nombre de valeurs dans le pools. Ce qui me fait prendre 4 valeurs non I&E dans mon pool de 10 valeurs.

Avril 2018: mon PEA me semble bien stabilisé à présent, avec 3 poches équipondérées:
- Dual momentum (World Simple)
- Small Value Momentum
- Buy & Hold ETF

Je décide de tester deux nouvelles stratégies en assurance vie cette fois-ci: le PAA, sur Linxea Avenir et le VAA sur Darjeeling. L’objectif n’est pas la performance absolue mais un bon rendement risque pour remplacer mes fonds €uro. Le suivi n’est pas aussi précis que le PEA car plus difficile à faire.

Mai 2018: SVM6 prend le relai de SVM5, sur même base que ce dernier. I&E + les top fonds small.

Message originel a écrit :

Bonjour à tous,
je partage la stratégie que j’ai décidé de mettre en place sur mon PEA depuis début Novembre.
N’ayant -pour l’instant seulement je l’espère- pas les capacités de choisir d’un point de vue qualitatif les entreprises dans lesquelles je voudrais investir, je me suis penché sur la question d’une stratégie mécanique à base de trackers. Le momentum répond à ces besoins.
Je pars donc sur du Dual Momentum, avec la particularité de rester dans un PEA. Qui dit PEA, dit pas d’obligations, pas d’or, peu ou pas d’immobilier. Que de l’action donc ! On perd en diversification d’actifs, on augmente en volatilité mais ça ne me dérange pas car je suis quasi exclusivement investi en fonds €uro dans mon patrimoine (100k€ sur des assurances vies pour servir d’apport lorsque le temps sera venu d’acheter la résidence principale).
Ce PEA ne représente pour l’instant que 5k€ auquel je rajouterais 500€ par mois.
Ceux qui parcourent le topic ETF Momentum ne seront pas surpris par la méthode on ne peut plus classique.

Les caractéristiques choisies :

=> Relative Strength  60% 3 mois 40% 6 mois
=> Comparaison avec un « filtre cash » aussi appelé Absolute Momentum qui sera le SHY (Low Duration Treasory 2-yr)
=> Rebalance tous les mois
=> Momentum calculé sur les ETF US, puis je prends leurs équivalents Euronext (voir liste des trackers PEA).
=> 2 pools géographiques (je n’ai pas pu backtester des pools sectoriels européens sur ETFReplay).

Pool simple :

SPY (S&P500)
IEV (S&P Europe 350)
EEM (MSCI Emerging market)

Pool élargi

DIA (Dow Jones)
QQQ (Nasdaq 100)
IWM (Russell 2000)
EPP (MSCI Pacific ex Japan)
EWJ (MSCI Japan)
EWL (MSCI Switzerland)
EWU (MSCI  UK)
EZU (MSCI EMU)
GXF (MSCI Nordic)
MCHI (MSCI China)
INDA (MSCI India)
ILF (S&P Latin America)
RSX (DAX Russia)
IEUS (MSCI Europe Small-Cap)

Voici le détail du mécanisme que je vais utiliser pour les non initiés du momentum.

Chaque fin de mois, j’élabore un scoring de mon pool d’ETF suivant leurs performances à 3 mois et 6 mois. La pondération étant de 60% pour la performance 3 mois, 40% pour la performance à 6 mois. Je prends les cotations sur Google Finance (feuille de calcul automatique).

J’investis ensuite dans le top 1 pour le pool simple et le top 3 pour le pool élargi si et seulement s’ils sont devant le SHY dans le scoring, sinon je reste liquide dans mon PEA. Ces ETF sont ensuite gardés jusqu’au mois suivant et vendu s’ils sortent du top 1 pour le pool simple, et le top 6 pour le pool élargi (afin de limiter le nombre de trades).

J’investirais 50% de mon PEA dans le top 1 du pool simple et 16,6% (50%/3) dans chaque ETF du top 3 du pool élargi.
Mes benchmarks sont le Word Index en B&H et le CAC 40 en B&H également (pour des raisons personnelles, je sais très bien que ce n’est pas cohérent).

" FAQ "

Pourquoi choisir les performances à 3 mois et 6 mois alors que beaucoup de livres et articles conseillent 12 mois ?

=> Mes propres backtests (et ceux d’autres membres du forum) menés de 2003 à octobre 2014 m’ont montré que cette pondération dans le relative avait donné les meilleurs résultats sur cette période. Les résultats associés à 12 mois sont assez moyens, sans pour autant être catastrophiques (toujours mieux qu’un B&H). Ils ont notamment mis un peu de temps à sortir en 2008 et à revenir une fois l’orage passé. Il « semblerait » que le marché soit plus adapté à du 3 mois actuellement qu’à du 12 mois comme ça a été le cas dans le passé.

Pourquoi deux pool d’ETF ?

=> Deux raisons : pour augmenter la diversification du portefeuille que ce soit au niveau de l’émetteur du trackers (j’essayerais de diversifier entre Lyxor / Amundi / SPDR / iShares / EasyETF lorsque ce sera possible) ou même au niveau géographique. J’ai aussi eu du mal à me décider sur l’un ou l’autre donc j’ai pris les deux.

Pourquoi le top 1 et le top 3 et pas les deux top 1 ?

=> Toujours une question de backtests. D’une manière générale, plus on prend d’ETF, plus on diminue la volatilité, le max DD, mais aussi la performance, tout en augmentant le nombre de trades. Il faut faire un compromis acceptable, propre à chacun, entre les paramètres. Pour moi c’est le top 3 pour le pool élargi car le top 1 donne beaucoup trop de volatilité à mon gout (avec des résultats des fois exceptionnels et des fois très moyens selon les critères du momentum), contrairement au top 1 du pool restreint.

Comment ont été construits les pools ? Suivant les backtests également ?

=> Et bien pas vraiment cette fois ! J’ai tout simplement pris des ETF sur lesquels j’aurais investis si j’étais resté en B&H, en essayant d’avoir la meilleure diversification possible. Il n’y a quasiment aucune redondance entre les ETF (par exemple pas de EEM et ILF/FXI/INDA dans le même pool). Des backtests bien plus déséquilibrés ont été fait et ils peuvent, pour certains, avoir de meilleurs résultats. Mais je considère qu’il y a un biais sur le choix du pool dans ces cas là, par exemple avoir EEM et ILF dans le même pool qui profite de l’énorme bulle sud américaine en 2007 et post 2008).

Quels résultats attendus suivant vos backtests ?

=> On ne peut pas dire « attendus » car les performances passées ne présument jamais de l’avenir comme on le sait tous. Il se peut très bien que quelque chose qui a surperformé grandement le B&H les 10 dernières années (voir plus) s’arrête. Mes résultats de backtests sont les suivants avec les critères choisis :

Pool simple :

CAGR 19,8% (légèrement surévalué car prend en compte le résultat du SHY ce qui ne sera pas le cas dans le PEA).
Volatilité 19
Sharpe 0,91
Max DD -17,7%
Nombre de trades sur 10 ans :  105 (surévalué car prend en compte des trades vers du SHY ce qui ne sera pas le cas dans le PEA).

Pool élargi (en ne prenant que le top 3 et en changeant si le tracker sors du top 3 et non du 6, attention il n’y a pas de IEUS dans les backtests):
CAGR 21,1% (légèrement surévalué car prend en compte le résultat du SHY ce qui ne sera pas le cas dans le PEA).
Volatilité 19,7
Sharpe 0,94
Max DD -22,4%
Nombre de trades sur 10 ans :  279  (surévalué car prend en compte des trades vers du SHY ce qui ne sera pas le cas dans le PEA et utilise le top 3 et non le top 6 pour sortir comme je vais le faire).

Pourquoi un PEA ?

=> Excellente question. Je veux juste me prouver que ça peut marcher dans un PEA même si on a pas d’or & d’obligations long terme. Je n’ai ouvert qu’un PEA pour l’instant, je passerais au CTO plus tard si ça marche bien wink

Premier Scoring fin octobre 2014.

Pool simple: SPY => investissement dans le Lyxor SP500 PEA (FR0011871128) pour 2250€ (j’ai merdé ça aurait du être plus proche de 2500…) PRU 11.87

Pool élargi: INDA / DIA / QQQ => investissement dans le Amundi MSCI India (FR0010713727) pour 861€ PR 430.6, Lyxor Dow Jones PEA (FR0011869270) pour 804€ PRU 11.49, Amundi Nasdaq 100 (FR0010892216) pour 816€ PRU 35.48.

Dernière modification par EviDent (13/09/2018 08h30)

Mots-clés : momentum etf tracker pea relative strength

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #2 01/07/2015 09h18

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   135  

Reporting Juin 2015

World simple
Le tracker Europe perd 4,90% (dividendes réintégrés). Le portefeuille cédant 4,83% (toujours du REIT et des liquidités en quantité négligeable)

World élargi
Ça chute encore plus (5,10%) à cause notamment de la Chine qui implose. Le reste ne s’était pas si mal tenu pourtant, notamment le Japon.

Benchmark
Le MSCI World bat une nouvelle fois mes deux portefeuilles, confortant son avance. Qu’il est dur de battre cet indice ! Je me console en me disant que le benchmark est brut de frais de transactions contrairement à mes portefeuilles…

Scoring

World simple
Stoxx 600 Europe  > Cash > MSCI Emerging market > S&P500
Je conserve donc mon Vanguard FTSE Developed Europe, mais ça s’est joué de peu pour rester en cash (un scoring limité à 3 mois me mettait cash).

World élargi (top 6)
Dow Jones Russia
MSCI Chine
MSCI Japon
MSCI UK
Cash
MSCI Suisse
(Euro Stoxx Small)

C’est à contre cœur que je lâche mes small caps de la zone Euro qui se classent 7ème (je rappelle que je conserve si top6), mais c’était passé derrière le cash de toute façon. J’investis donc sur la Russie qui est en chute libre depuis 1 mois donc ça risque de faire montagnes russes sur mon World élargi ce mois-ci avec la Chine en plus. Encore des épreuves psychologiques qui vont me faire progresser !

Bon mois à tous.

Dernière modification par EviDent (01/07/2015 09h19)

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #3 01/07/2015 15h52

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   624  

Je pense que ça ne sert à rien de faire des backtest sur les trackers Européens. Ce qui est important c’est le principe, et le Momentum est everywhere.

C’est dommage qu’il n’y ait pas de site pour faire des backtests sur indice. Je pense que cela vient du fait que les indices sont sous licence, contrairement au cours des ETF.

D’ailleurs, je ne fais pas de backtest dans tous les sens : je cherche quelque chose de simple, qui me permettra de tenir la marée dans les moments difficiles ! Pour moi automatiser la prise de décision ne me sert pas en ce moment, mais pendant les moments difficiles ca me sera utile. Cela étant, dans ma feuille de calcul, j’ai mis trop d’indicateurs : par exemple, j’ai mis la moyenne mobile et la volatilité alors que je ne l’utilise pas. Je trouve cela fun mais je pense que c’est contre productif.
Par ailleurs, il y a les vacances à gérer.

Je pense que l’on est nombreux dans le même cas à avoir une pression sociale forte "ah l’immobilier qui ne baisse pas".
Après, pour m’amuser en général moi je dis "tu sais, en bourse, sans effort, je fais 20% par an depuis 4 ans" ! (personne dans mon entourage ne me répond, "ah oui comme le msci world").

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #4 04/09/2015 08h14

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   135  

Reporting Aout 2015

La chute continue. Mes trackers sont allés jusqu’à -15% pour finalement une revente aux alentours des -8%. Beaucoup de questionnement sur les stop loss, je laisse comme ça.

World simple
-8,83% sur le S&P500, c’est simple j’ai acheté au plus haut je ne l’ai pas vu une seule fois dans le vert.

World élargi
Se tient un poil mieux(-8,24%) grâce au Japon notamment, mais reste en large sous performance par rapport au benchmark sur la globalité de l’exercice. Il faut que je me penche sur le Max DD car je suis pas loin des 30%, ce qui s’approche du Max DD des bactests il me semble. C’est inquiétant.

Benchmark
-8,45% pour le MSCI World, mieux que Simple, moins bien que Elargi. Il superforme mes deux deux stratégies actuellement, mais je rappelle que c’est sans spread et sans frais de transactions, sinon il serait derrière Simple.

Scoring

Tout passe logiquement en Cash ce mois-ci. J’espère bien que ce sera l’occasion de rattraper le benchmark et non se faire encore plus distancer !

Un mois un peu compliqué, un jour on se demande si on aurait pas du mettre des stop loss, le lendemain si les stratégies tiennent la route, et le surlendemain que c’est normal d’avoir des périodes de sous performance smile
Septembre risque d’être plus compliqué si les marchés finissent en positif. Etant donné que je remets au pot tous les mois, je suis en moins value depuis mes débuts (Octobre 2014) d’environ 5%.

Au final, je reste satisfait avec ce genre de stratégie, puisque je serais bien incapable de savoir quoi faire…
Je suis en train d’étudier les stratégies value momentum (small), évoquées sur les différents topics comme Marco Polo et Fructif. J’ai constitué plusieurs portefeuilles fictifs simples basés sur le P/B, le momentum 6 mois, l’EV/EBITDA et même le PER pour voir ce que ça donne.

Hors ligne Hors ligne

 

[+2]    #5 02/12/2015 13h12

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   135  

Reporting novembre 2015

Après deux mois de cash, un point sur les portefeuilles.

World simple
Toujours en cash le mois dernier.

World élargi
J’étais investi sur le Nasdaq (+3,56%) et le Dow Jones (+4,11%) ce mois-ci avec le dernier tiers en cash, ce qui donne une progression globale de 2,56%.

Benchmark
2,55% pour le MSCI World, forcément mieux que Simple, moins bien que Elargi avec 1/3 de cash. Il continue de surperformer grandement mes deux stratégies ce qui est est vraiment dur psychologiquement. On fera le bilan annuel le mois prochain mais il ne sera pas bon du tout.

Scoring mensuel
Pour le simple, on repart sur le S&P500 comme l’année dernière.
Pour l’élargi, toujours le Nasdaq, Dow Jones et on rajoute le Russell 2000. Ce qui me fait un portefeuille 100% US.



[NOUVEAU] Portefeuille SmallValueMomentum:

Comme décrit dans la file de Value Stock Screener, j’ai crée un petit portefeuille avec cette stratégie.

Les critères sont les suivants:

J’ai pré trié sur FT les sociétés avec RS12 > 0 (toujours FR - BE - NL ex financières REIT et utilities).
Ca me faisait environ 300 sociétés. J’ai également récupéré sur FT les P/B, P/E, P/CF et P/S. J’ai ajouté les EV / EBITDA via le WSJ et RS 6m 3m via Google.
J’ai tambouillé tout ça avec une scoring suivant le rang pour ne garder que les 100 sociétés les moins chères.
Puis j’ai ajouté le RS6 et le RS3.
Classement par RS6 en supprimant les RS3 négatifs & les doublons sectoriels en descendant le classement. J’ai également jaugé complètement arbitrairement la liquidité des titres (j’ai été voir les volumes & et les carnets d’ordre), j’ai par exemple retiré Hiolle, Richel et d’Explosifs et de Produits Chimiques qui étaient bien classés.
J’ai finalement investi dans 8 sociétés avec 500€ chacune:
Plastivaloire
Agfa
High Co
Linedata
Orchestra Premaman
Stef
Fleury Michon
Gaumont (finalement que 300€ sur celle là, mon ordre a été split et j’ai annulé le reste)
Je compte rescreen dans 6 mois et compléter pour arriver à 15-16 sociétés.



A un mois c’est au dessus du Cac small NR qui sera mon benchmark. Un excellent début d’Agfa, c’est plus difficile pour Plastivaloire et Orchestra.

Hors ligne Hors ligne

 

[+2]    #6 03/01/2016 00h12

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   135  

Reporting décembre 2015 et bilan annuel

World simple
Douche froide pour le retour sur le S&P500 avec -3,65%, encore un retour perdant.

World élargi
J’étais investi sur le Nasdaq (-3,06%) et le Dow Jones (-3,89%) et le Russel 2000. Ce dernier s’avérant être une bien mauvaise opération (-6,5%).

Benchmark
-4,24% pour le MSCI World, mieux que élargi, moins bien que Simple.

Scoring mensuel
Pour le simple, on repart sur le S&P500 comme le mois dernier.
Pour l’élargi, toujours le Nasdaq, Dow Jones et le Russell 2000 bien qu’il ait baissé dans le classement.



BILAN ANNUEL
Une grosse déconvenue. Les deux stratégies sont complètement larguées par leur benchmark, car j’ai tout simplement raté le meilleur mois de l’année: octobre qui a fait plus de 9%. Forcément ça fait mal. J’ai tenté d’analyser les causes:

Mauvaise stratégie?
Je ne saurais dire. Il faut que je creuse un peu pour voir ça. Mais je ne pense pas qu’une simple moyenne mobile m’aurait remis en course en Octobre. Soit un momentum plus court, soit un momentum plus long peut-être, il faut que je regarde ça quand j’aurais le temps. J’attends les résultats des autres portefeuilles momentum du forum pour comparer, mais je ne pense pas que cette année était bonne pour ce genre de stratégie étant donné la volatilité trop forte. Il faut garder en tête que les backtests étaient excellents, peut-être une mauvaise année tout simplement. Je ne suis pas si loin de la performance théorique, que j’estime à 3-4% au dessus. Ca fait beaucoup mais n’explique pas la catastrophe.

Frais de courtage?
J’ai tout de même effectué 11 trades sur World Simple et 25 trades sur World élargi. C’est non négligeable. Je suis sur la moyenne de mes backtests mais ceux-ci étaient surévalués (cf premier message). Les marchés ont été extrêmement volatiles, bien souvent les classements étaient chamboulés d’un mois à l’autre. La perte en frais de courtage est d’environ 1% pour World Simple et 2% sur World élargi.

Spread?
C’est là que je suis surpris. J’ai l’impression d’avoir autant, voir plus perdu en spread qu’en frais de courtage. Je ne peux le calculer précisément. Il faut vraiment choisir des trackers à forte liquidité et faible spread pour ce genre de stratégies. Bien souvent je me suis retrouvé avec des carnets d’ordres vides où j’étais obligé d’acheter / vendre à des spreads qui me semblaient énormes. Je me souviens notamment du S&P500 acheté fin juillet qui n’a jamais été dans le vert alors qu’il avait pris en théorie 1% au 5 Aout.

Erreur humaine?
Oui et non. J’ai merdé en décembre 2014 à cause des trackers fermés le 31/12 chez amundi, me faisant perdre 5% (!) sur le trade chinois. Un autre sur les small cap, j’ai pris EMU au lieu de Europe et ça m’a fait perdre quasi 3% sur le mois. Par contre j’ai consciemment mixé europe / émergents en mai et ça a été gagnant, permettant de faire mieux que mon théorique. Mais c’est pas bien …

POINT DE VUE PERSONNEL

Je ne peux être que déçu des résultats de cette année. Pas mal de temps passé pour faire entre 12 et 14% de moins que le B&H (en fait 9,5% "seulement" pour World simple grâce/à cause de mon intervention). Autant je me préparais à sous performer mon benchmark, mais vraiment pas à ce point. C’est très dur psychologiquement. Dans les backtests, jamais les stratégies n’avaient été battu par le World sur une année (depuis 2002). Pire, j’ai battu le max DD de World élargi avec -26,8% entre le 15/04 et le 15/12 alors qu’il n’y a pas eu de krach majeur (si ce n’est la Chine à hauteur d’un tiers du portefeuille). Il n’y a malheureusement pas beaucoup de positif pour cette année.

SUITE
Je pense tout bonnement abandonner World Elargi, qui demande pas mal de temps pour le peu d’améliorations par rapport à World simple et rebalancer cette partie de mon portefeuille en B&H, tout en gardant World Simple.
Ce qui me ferait 33% en dual momentum sur world simple, 33% en Small+Value+Momentum (FR/Be/NL) et 33% sur un tracker monde, surement le Amundi Smart Beta en attendant d’avoir les fonds nécessaires pour passer sur le modèle de smartportfolio.


Portefeuille SmallValueMomentum:


C’est nettement mieux, le portefeuille se comporte vraiment très bien avec Agfa et HighCo qui font toute la performance. Largement devant le benchmark, qui perd son historique toutes les semaines sur Googlefinance (INDEXEURO:CACSN). Du coup je vais devoir sûrement changer de benchmark, ce qui sera encore plus à mon avantage car tous les autres benchmarks que j’ai testé étaient en négatif depuis l’établissement de ma stratégie: ESM (EMU Small), CACM (CAC Mid 60), PEAP (PEA/PME) ou CF1 (MSCI France)

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #7 24/08/2016 20h55

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   135  

Je vous fais un reporting rien que pour vous wink



Le premier tableau est mon premier PF que j’ai eu du 04 novembre 2015 au 31 mai 2016. Il a globalement bien tenu la barre.
J’ai ensuite tout rebalancé pour le deuxième PF qui, a mi-parcours, est plutôt mauvais… Même screen que le premier (cf quelques posts plus haut). Ce qui est agaçant c’est que le premier PF, que j’ai donc vendu, fait +6% sur la même période, hors dividende. En espérant que ça remonte …

J’ai scanné ce PF sur Stockopédia, ça n’a pourtant pas l’air mauvais, avec des valeurs de qualités alors que j’ai aucun filtre qualité. Forcément, le momentum a bien baissé sur les valeurs en négatif.





Hors ligne Hors ligne

 

[+3]    #8 21/05/2017 13h18

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   135  

Une fois n’est pas coutume, petit up en cours de mois car j’ai renouvelé le portefeuille Small Value Momentum (#3ème du nom): il était arrivé aux 6 mois. Le bilan s’impose.

Tout d’abord le résultat final de SVM#3



Résultat très satisfaisant.
L’essentiel de la surperformance est à attribuer à Chargeurs, Plastivaloir, MGI Coutier et Fountaine Pajot.

Graphique de l’évolution journalière du portefeuille versus l’ETF PEA-PME, le CAC mid et le CAC 40 (impossible d’avoir l’historique du CAC small via google).



Quelques chiffres de comparaison aux benchmarks:



Le portefeuille se comporte mieux que le PEA-PME d’une manière globale, il est logiquement plus risqué que les indices CAC40 et CAC mid.

SVM4:

Pour ce SVM4, une nouvelle fois j’ai calculé les momentum de toutes les valeurs d’I&E sur 12 mois, 6 mois et 3 mois, puis classé les valeurs selon le momentum a 6 mois.
3 des valeurs du SVM #3 se retrouvent donc dans le SVM#4, il aurait même du y en avoir 4: Fountain Pajot, mais j’ai décidé de l’éliminer car le momentum a 3 mois est très mauvais comparé aux autres, je pense que la tendance haussière s’amenuise. C’est le seul écart que je me suis permis. J’avais fait de même sur SVM3 en éliminant High Co, ce qui s’est avéré gagnant car elle n’a fait que 6,31% sur 6 mois, soit … la plus mauvaise performance.
Guillin et DOM security (hors I&E cf post de SVM3) auraient mérité de rester également, il ne manquait pas grand chose.

Voici donc le SVM4 avec les PRU:



Espérons un résultat similaire.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #9 23/05/2017 22h29

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   135  

Bonjour,
merci de votre intérêt.
Effectivement j’ai arrêté Stockopédia.

Pour expliquer mon cheminement:

SVM1 a été fait par un travail de screening personnel (cf ce message). Mais c’était assez long à faire.

SVM2 a été fait avec Stockopédia pour à la fois tester le site et accélérer le processus. J’ai profité de l’essai gratuit. Le résultat n’a pas été très satisfaisant (sous performance) + payant pour les autres essais. Ce qui ne veut pas dire que ça ne marche pas. Il y a forcément des périodes de sous performance dans ce genre de stratégies.

J’ai donc décidé de tester (cf ce post pour le backtest maison) puis d’appliquer cette stratégie chez I&E pour profiter de l’effet momentum sur le meilleur fonds value français.

Donc vous avez une partie de votre réponse sur mon backtest, qui néanmoins n’est pas parfait puisque je n’ai pas considéré le délai entre la publication du rapport et le début du mois (cependant il est assez rare qu’une valeur soit choisie dès son entrée dans le fonds).

Pour ce qui est de SVM3, il a bien surperformé I&E: 39,94% vs 29,71% pour I&E.

Au passage, SVM4 commence fort grâce au +21,99% de Derichebourg aujourd’hui !

Dernière modification par EviDent (23/05/2017 22h31)

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #10 03/07/2017 08h31

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   135  

Reporting juin 2017

Premier mois négatif de l’année.

Partie Momentum ETF (World Simple):

L’Europe (-2,60%) décroche plus que le MSCI World (-0,95%) ce mois-ci. Le momentum reste cependant bon, et on repart sur le Stoxx600 le mois prochain. A noter que l’écart se rapproche avec le cash. Il existe quelques stratégies momentum qui sont passées en cash pour juillet.

Partie B&H

-1,17% pour le Smart Beta. Les mauvaises habitudes reprennent à sous performer le World.

Partie SVM

Les smalls continuent de surperformer le marché. Le SVM4 en profite pour réaliser un excellent mois +3,18%, mieux que son benchmark, le CAC small NR (+1,17%).
Je dois cependant admettre, qu’autant je sentais le SVM3 très stable -il surperformait son benchmark en cas de hausse et baisse-, autant le SVM4 ressemble plus à du levier dans le comportement. Quand ça monte, il monte fort, quand ça baisse, c’est catastrophique. Juste un mauvais ressenti…



Global

Au global, le PEA surperforme encore le MSCI World (-0,15% vs -0,95%), et toujours grâce au SVM.

Bon mois à tous.

Dernière modification par EviDent (03/07/2017 08h36)

Hors ligne Hors ligne

 

[+2]    #11 15/11/2017 18h58

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   135  

On se trouve à 6 mois du SVM4, il a donc été liquidé (en partie) pour être remplacé.
On fait donc le bilan:



Un bilan global très satisfaisant, un surperformance de presque 7%, en léger retrait vs SVM3 (qui avait surperformé de 12,70%).
L’essentiel de la performance est à attribuer à Derichebourg et Trigano, alors que les stars d’hier (du SVM3), à savoir Chargeurs, MGI Coutier et Plastiques du Val de Loire ont chuté lourdement, quasiment les 3 pires performances. Il faudrait étudier en détail les stoploss pour voir si ça aurait améliorer les choses, c’est quelque chose de prévu… Comme quoi le momentum s’essouffle et de façon brutale. Il faudrait aussi voir avec un rebalancing plus fréquent pour éliminer les losers et faire rentrer ceux en bonne dynamique. Pas facile d’établir des règles simples sans sur optimiser.

Passons maintenant au graphique d’évolution sur ces 6 mois, comparés aux trackers capitalisant du CAC, du CAC mid et du CAC PEA-PME (toujours pas de trackers CAC small), et au SVM3 si on l’avait gardé les 6 mois suivants, comme souvent conseillé (rebalancing annuel et non plus semestriel).



Il est intéressant de noter que le SVM3 fait nettement moins bien que le SVM4, mais, toujours dans cette réflexion de perte de momentum, l’écart ne se creuse réellement qu’au bout d’un mois et demi. Pour le reste je vous laisse admirer la chute du PEA-PME. A noter que la fin fut catastrophique également pour le SVM4. On reste bien dans un portefeuille assez volatile, comme prévu.

Justement, voyons nos chiffres de volatilité et max DD.



Le portefeuille est effectivement le plus volatile, mais plutôt à la hausse car le max DD est finalement très contenu comparé aux autres, malgré ces derniers jours.

SVM 5

J’ai été très embêté pour faire ce SVM 5. Ma liste d’I&E momentum sur 6 mois me donnait des résultats qui ne me plaisaient pas du tout. Obligé de virer les REIT car pas éligibles PEA (il y en avait deux: Argan et Foncière des murs, notamment le premier dans le top 10), des momenta pas terrible sur 6 mois mais passables pour le coup comparé au CAC small, mais surtout des momenta 3 mois affreux pour certains (sous le CAC small) que j’ai éliminés.
Je me suis retrouvé avec seulement 7-8 valeurs que j’estimais correctes dont 3 équipementiers auto…
Je me retrouvais face à un choix: choisir 6 valeurs seulement, prendre tout de même les 10 ou …
Ou bien allonger la liste avec d’autres fonds small performants.
J’ai ainsi rajouter Moneta micro entreprise, Objectif small cap, Amplegest PME et quelques autres fonds. J’ai pris leurs 10 plus grosses lignes (car je n’avais bien souvent pas accès à mieux) et je les ai ajoutés dans la liste des possibilités.

Ainsi je suis arrivé à:



On retrouve donc 6 valeurs I&E: Derichebourg (ex SVM4), Faurecia, Trigano (ex SVM4), Bonduelle (ex SVM4), Tessi et Devoteam.
4 valeurs viennent donc de l’univers d’autres fonds small (pas value pour le coup…) à savoir Xilam, Soitec, Bilendi et Abeo.

On verra !

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #12 06/12/2017 16h28

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   135  

Reporting Novembre 2017

Partie Momentum ETF (World Simple):

Les émergents chutent légèrement plus que le MSCI World (-0,48% vs -0,33%). Ils restent néanmoins de la partie pour décembre mais de vraiment très très peu (le S&P500 le talonnant).

Partie B&H

Comme annoncé au mois d’Octobre, j’ai du changer toute mon allocation face au retrait du PEA du Amundi World Smart Beta.
Voici la nouvelle allocation retenue:



Rien de très original. J’ai tout de même forcé sur le Nasdaq pour augmenter mon exposition aux technos, et la surprise MSCI Buyback pour ce qui est du rachat d’action. A noter que ce dernier est Equal Weight, ce qui n’est pas pour me déplaire. J’ai bien sûr pris du Japon pour la diversification, et des REIT, même si le TER me semble excessif pour suivre seulement une centaine de compagnies. C’est le prix à payer pour du REIT dans un PEA wink

Ainsi, nous avons la répartition géographique suivante:
- US: 45%
- Europe: 35%
- Japon: 10%
- Émergents: 10%

J’ai sciemment diminué la part des US, même s’ils restent majoritaires, et augmenté l’Europe et le Japon. Pas trop forcé les Emergents car il faut se souvenir que 33% de mon PEA peut-être sur les Emergents avec la poche momentum. Idem, l’Europe est représentée avec le SVM.

La répartition suivant les émetteurs:
- Amundi : 70%
- Lyxor: 20%
- Vanguard: 10%

J’ai tant bien que mal diminué la part d’Amundi, en prenant bien entendu le fameux Vanguard FTSE Dev. Europe, au TER bas et physique (ce sera malheureusement le seul). Seul bémol, le fait qu’il soit distributif ne présente pour moi aucun intérêt. J’ai étudié la possibilité de prendre le HSBC FTSE 100 (UK) car il est aussi physique et TER très bas (0,07%), mais l’UK représentait déjà un pourcentage important de mon allocation (environ 8,7%).
Le S&P500 est bien représenté par Lyxor même si l’actif net est ridicule comparé à l’Amundi, mais c’est la seule ligne pour laquelle le TER Lyxor était au niveau d’Amundi. Le Japon et les émergents sont par exemple plus de 2x plus chers chez Lyxor !
Enfin, j’ai pris les REIT chez Lyxor seulement pour diversifier un peu plus les émetteurs, car celui d’Amundi est mieux (0,05% moins cher et meilleur actif net). Le prix étant moins cher cependant ( ~ 15 e chez Lyxor vs ~340€ chez Amundi).

Allocation par capitalisation:
- Big cap: 85%
- Small: 15%

Ce qui correspond à la répartition du MSCI ACWI IMI. Je n’ai bien entendu pas ajouté de small cap européennes à cause de ma poche SVM qui représente 33% de mon PEA. J’ai tout de même pris du Russell 2000 pour sa diversification.
A noter que le Amundi Buyback Europe Equal Weight diminue la part des Big au profit des mid.

C/D & P/S

Seulement 10% de physique grâce au Vanguard, difficile de faire beaucoup mieux mais ce n’est pas un critère déterminant pour moi. Comme précisé plus haut, 10% de distribuant. Je préfère la capitalisation.

Ce portefeuille a mal performé par rapport au World: -1,15% vs -0,33%, ce qui peut s’expliquer par la sous représentation Américaine et sur représentation Europe / Emergents, alors qu’ils ont sous performé. Également, les frais de transaction et le spread n’y sont pas pour rien non plus.

Partie SVM

Deux parties dans ce mois, la première quinzaine avec le SVM4 qui chute lourdement (-6,05%) et la deuxième quinzaine mieux avec le SVM5 (+3,99%), soit un résultat de -2,31%. A comparer au CAC small NR qui chute de 2,40%. C’est donc mieux pour SVM malgré le spread, les frais de transaction et la TTF.
L’essentiel de la performance est à attribuer à Xilam Animation.



Global

Le PEA chute d’1,21%, toutes les poches ont sous performé le MSCI World pour diverses raisons sans pour autant que je sois inquiet outre mesure. Il serait quand même plaisant de battre le World sur l’année. Réponse dans 3 semaines.

Bon mois à tous.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #13 01/01/2018 18h18

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   135  

BILAN 2017

Voici le temps du bilan annuel.
Contrairement à l’année précédente qui fut chaotique, celle-ci fut satisfaisante. J’ai bien respecté mon allocation de base, sans vraiment faire d’entorse (un peu sur le SVM5 mais rien de bien méchant), ce qui est pour moi une petite victoire. Il faut avouer que l’année fut finalement assez plate, peu d’évènements perturbateurs, c’est plus facile hein …
Mes apports mensuels se poursuivent, je me force un peu à les investir petit à petit (pas mensuellement, mais quand je passes des ordres). Le PEA a dépassé les 35k€ en toute fin d’année. Ça reste peu important mais j’en suis content, j’ai commencé avec 5k€ en septembre 2014 !

NB: je me suis aperçu que je me comparais au MSCI ACWI et non au MSCI World depuis le début ! Ce qui est mon désavantage cette année, puisque le MSCI ACWI a fait +8,97% vs 7,70% pour le MSCI World.

La répartition des poches est la suivante:



C’est relativement bien réparti. La poche ETF Momentum est actuellement la plus faible mais c’est celle que je n’ai pas touché depuis le plus longtemps, au prochain roulement j’ajouterais un peu de cash. J’avoue qu’étant au final assez déçu de la stratégie, c’est psychologiquement plus difficile d’y mettre du cash, mais je me forcerais. C’est censé être mon principal garde-fou en cas de marché bear.
Le montant de cash est resté à niveau moyen cette année, entre 10 et 15%, en investissant par à-coups, 3 à 4 fois l’année, ce qui me semble bien.

Voyons poche par poche:

Poche Buy&Hold
C’est la poche qui a le plus changé cette année, passant du mono ETF Amundi Smart Beta, à une multitude d’ETF comme décrit dans un message précédent. Le projet était prévu, mais la perte d’éligibilité PEA a accéléré la manœuvre.
Au final, le smart Beta a été un peu décevant, et la relève commence a sous performer légèrement sans m’inquiéter outre mesure.
Performance 2017: 5,71% vs 8,97% (Benchmark = Lyxor MSCI ACWI C), soit une sous performance de 3,26% dont plus de 2% du au Smart Beta

Poche ETF Momentum
On poursuite cette poche, sur laquelle j’étais très enthousiaste en temps que débutant en 2014, et sur laquelle j’ai de plus en plus de doute. Heureusement, ça a très légèrement sur performé cette année.
Performance 2017: 9,80% vs 8,97% (Benchmark = Lyxor MSCI ACWI C), soit une sur performance de 0,83%

Poche SVM
Une poche à la performance excellente cette année, dans la lignée des autres stratégies du forum (cf Fructif, ou même Simoussle maitre du stock picking dans le domaine).
Performance de 41,1% ! Pas mal pour une stratégie 100% mécanique.

Voici le SVM5 à la fin de l’année:



C’est toujours Xilam qui fournit la plus grosse performance, mais ce mois-ci c’est Bonduelle (+13,96%); Trigano (+11,85%) et Abeo (+11,35%) qui performent, tandis que Bilendi (-8,53%) et Soitec (-7,37%) décrochent. Je suis en train de me demander s’il ne faudrait pas tester un léger rebalancement mensuel pour virer les momenta qui chutent pour prendre de nouvelles valeurs. Je pense tester ça prochainement.

Performance 2017: 41,10% vs 22,13% (Benchmark = CAC small NR), soit une sur performance de 18,97%. Pour info, Indépendance et Expansion a fait 26,71%

Au final, le PEA sort une honnête performance de 15,01%, soit une surperformance de 6,04% face au MSCI ACWI et 7,31% face au MSCI World. Je ne peux que me réjouir de cela. J’espère continuer à tenir le cap, mais il faut bien avouer que l’ensemble est due à la poche SVM qui est celle qui risque de dévisser le plus en cas de chute des marchés.
On peut le voir sur le graphique des poches:



Depuis l’ouverture du PEA, c’est bien la première année complète qui surperforme le MSCI World.

Objectif 2017:
Rien de fou, tenter de continuer sur cette voie, ne pas craquer en cas de décrochage des marchés.
Il n’y aura pas de reporting le mois prochain, je pars en voyage de noces !

Bonne année à tous.

Hors ligne Hors ligne

 

[+4]    #14 18/05/2018 09h58

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   135  

Comme d’habitude, petit bilan du SVM5 suite à son refonte.

Le bilan titre par titre:


Un bilan une nouvelle fois fort satisfaisant. La surperformance est de près de 9% ce qui le situe entre le SVM3 (12,70%) et le SVM4 (7%).
Le moteur du portefeuille a clairement été Xilam qui a réussit à doubler en 6 mois. Les autres valeurs ont plutôt bien performé également, sauf une nouvelle fois, deux des valeurs conservées d’un SVM à l’autre: Derichebourg et Bonduelle… D’un autre côté, Trigano a offert une belle performance.
Il est intéressant de noter que la sélection I&E intiale, avant que je décide d’élargir à d’autres fonds, n’a pris que 8%, soit à peu de chose près le gain du CAC small NR, mais 3% de mieux qu’I&E. Au final, c’est bien I&E qui a sousperformé sur la période.

Justement voyons les performances face à l’ensemble des benchmarks possibles:



Loin devant tous les benchs, seul l’ETF PEA PME donne également un gain à deux chiffres.

On continue avec le graphique journalier sur ces 6 mois comparé aux trackers de référence (ETF PEA PME, CAC mid et CAC 40) et au SVM4 si on l’avait gardé 6 mois de plus.


On peut voir que sur la période, la courbe du SVM5 ressemble le plus à l’ETF PEA-PME. Surement du à l’ajout de valeurs d’autres fonds ? SVM4 sur 6 mois supplémentaires s’avère catastrophique. Je reste donc sur ma position qu’un rebalancement semestriel est meilleur qu’annuel.

Enfin, voyons nos chiffres de volatilité et max DD.



La volatilité a été plus faible que précédemment, et elle n’est pas la plus importante puisque c’est le PEA-PME qui l’est. Le max DD reste raisonnable également. D’un point de vue risque, le SVM5 s’est donc bien comporté.

SVM 6

Vu la réussite du SVM5, je poursuis ma façon de faire la sélection.
Je prends toutes les valeurs d’I&E et j’ai rajouté les plus grosses lignes (5 à 10 suivant les reporting) d’une dizaine des meilleurs fonds small français (entre autres: Moneta micro, Objectif Small Cap, Découverte C, Pluvalca PME …). Classement sur le momentum 6m, vérification du 3m, j’ai évité d’avoir trop de valeurs du même secteur (toujours beaucoup d’équipementiers auto et de services informatiques). J’ai fait en sorte de respecter une parité 50% I&E et 50% autres fonds. Tout en gardant les valeurs du SVM5 qui restent bien classés dans ma liste (j’ai ainsi gardé Trigano et Soitec qui étaient aux portes du top10, Devoteam et Xilam y étant toujours).

Ainsi je suis arrivé à:



On retrouve donc 5 valeurs I&E: Synergie, LDC, Faurecia, Devoteam, Akka (Trigano étant sorti)
5 valeurs d’autres fonds: Xilam, Soitec, Aurès, Quantel, Trigano.

Au final, toujours très satisfait de cette stratégie. Par contre ça va bien sousperformer un jour, il faut s’y attendre.

Hors ligne Hors ligne

 

[+2]    #15 06/02/2019 10h07

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   135  

Reporting janvier 2019

Un début d’année qui efface les pertes de décembre. J’ai beaucoup renforcé dans mes diverses enveloppes en ce début d’année car pas mal de cash disponible et le point d’entrée me semblait bon. J’ai crée de nouvelles poches.

Buy & Hold

+7,43% sur le mois ( vs 7,38% pour le benchmark ACWI). J’ai renforcé sur le Russell 2000 et l’Europe Buyback (j’aurais du renforcer sur le FTSE Dev Europe de Vanguard mais il est indisponible sur BDirect actuellement pour soit disant cause de DICI), pour un montant de 850€ chacun, soit 10% de la poche.

World Simple (ETF momentum)

+ 7,89% avec le SP500 (vs 7,38% pour le benchmark ACWI). Content de ne pas être resté cash ce mois-ci. Il me semble que le GEM donnait cash par contre. Pas de renforcement de cette poche. Pour le mois de février nous sommes sur les Emergents. Et comme d’habitude, j’ai 5 jours de retard sur le trade (effectué aujourd’hui car par chance j’ai eu un imprévu au boulot qui m’a obligé à rentrer déjeuner à la maison)… Il faut que j’étudie la solution de l’application, mais je suis très mal à l’aise à l’idée de consulter des données financières sur mon téléphone.

SVM 7
+10,78%, belle performance qui surpasse légèrement son benchmark (+9,94%), notamment grâce à Solutions 30 et Interparfums. Sartorius a également repris des couleurs, malheureusement Scor a plongé.



New! SVM bis
Ayant du cash à apporter, au lieu de renforcer un portefeuille en lequel j’ai moyennement confiance (trop de mid/big cap par rapport à sa vocation small) j’ai crée un nouvel SVM, basé sur des idées piochées ici et là (ce forum, I&E, thebull), avec analyse technique ou momentum. Pas de critères précis. Son poids est moitié moins que le SVM7. Il a été crée courant janvier en plusieurs fois. Derichebourg qui était en train de se reprendre de manière superbe plonge sévèrement ce matin (-15%) …



New! DAA leverage
Alors celui-là, j’ai eu beaucoup d’hésitation à le présenter car je risque de me faire lyncher, et j’assume pas vraiment. J’ai lu cet excellent article sur le Defensive Asset Allocation, stratégie que je compte mettre en place dans une de mes AV avec ou en remplacement du PAA. Puis sa version leverage m’a interpelé. Malheureusement, que ce soit en AV ou sur le PEA, on a accès qu’à 2 ETF leverage (en dehors du CAC): Nasdaq-100 leverage et Eurostoxx 50 leverage chez Lyxor. J’ai réalisé mes propres backtests sous forme d’un DAA-G4 leverage, avec beaucoup de combinaisons possibles (durée de momentum, devise des signaux, type de cash), et je suis arrivé à des résultats flatteurs sur la période 2005-2018, avec les critères présentés par l’auteur. Malheureusement je ne peux pas backtester plus loin (notamment 2000 avec l’explosion de la bulle internet) par manque de données. J’ai donc attribué 50% de ma partie World Simple à cette stratégie pour tester.
Pour ce mois-ci, AEEM et BND étant positifs, je suis 100% sur le Nasdaq X2.

New! Foncières cotées en AV
J’ai crée une poche de foncières cotées sur mon assurance vie Mes-Placements Liberté, profitant de la déprime actuelle du secteur, pour 9000€. Je ne pense pas faire un suivi mensuel de cette poche, destinée à faire du B&H.



Je ferais un prochain post sur mes résultats en AV avec le PAA et le VAA. Malheureusement je n’ai pas reçu de versements du fonds €uro de Darjeeling permettant de donner les résultats finaux, ce qui m’inquiète un peu.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #16 09/02/2019 13h09

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   135  

Bonjour, quelques éléments de réponses:

@ Bibike, je pense avoir compris le principe du béta-slippage (je rappelle que je ne suis ni financier ni matheux de base), j’ai bien sûr backtesté avec les valeurs des ETFs et pas bêtement les indices en multipliant par 2. D’après l’auteur, le fait de sortir du marché quand les conditions sont mauvaises (le "canary universe") évite en partie l’effet néfaste du béta-slippage. La durée de détention des ETF leverage excède rarement quelques mois.
Concernant les valeurs values, effectivement elles ne le sont pas toutes, cela dépend des fonds que j’ai sélectionnés. Sur ce portefeuille particulièrement il y a plus de momentum que de value. Je suis un investisseur quantitatif et ne peut répondre précisément à votre question n’ayant pas les compétences requises.
Il me semble néanmoins que Sartorius, Interparfums, Solutions 30, Robertet voir même Generix ne sont pas du tout value. Pourtant elles ont été sélectionnées parmi des fonds plutôt small value, et je me retrouve avec des mid/big pas value smile J’ai suivi le mouvement.

@ Gamblizio, merci pour votre démarche.

@ Bubulle, oui effectivement, en fait j’étais parti sur les ETF de mon assurance vie (Nasdaq et EuroStoxx 50), et j’ai laissé tomber celui que vous citez quand je suis passé sur le PEA car il est très corrélé au premier et l’historique est moins long, je n’ai pas 2008 qui est un test crucial.

@LaurentHU merci pour vos encouragements. Je reste positif sur le SVM, je n’ai pas chuté tant que ça par rapport à l’indice de référence (CAC small), c’est ce qui me console. Il faut faire le dos rond dans ces périodes et éviter d’abandonner. Comme les stratégies sur ETF. Le danger c’est de faire varier les paramètres à chaque sous performance. Difficile de faire la différence entre volonté d’améliorer ses stratégies en changeant ce qui ne va pas, et faire la girouette. J’estime que je suis encore en phase d’apprentissage. Par ailleurs, j’ai lu qu’il était plutôt conseillé d’utiliser plusieurs stratégies de ce type pour diluer le risque, c’est exactement ce que je suis en train de faire au final. J’avais peur de m’éparpiller.

Je vais surement abandonner sous peu World Simple, j’ai perdu patience. Les performances étaient exceptionnelles jusqu’en 2014, et à partir du jour où je l’ai utilisée, elle ne fait plus rien de bon (et ce n’est pas qu’à cause des frais de transactions, spread ou timing luck). Bel exemple de data snooping je pense.

Concernant "mon" DAA G4 leverage, j’ai du faire de grosses variations pour l’adapter au PEA. Au final, c’est un dual momentum entre Nasdaq et EuroStoxx50 en utilisant un momentum 13612W, le cash filter reste le même: canary universe composé de BND (Total Bond US market, je n’ai pas trouvé d’équivalent européen et le backtest donne de bons résultats en le gardant) et les Emergents (j’ai testé en USD et €, € donne de meilleurs résultats). Contrairement au DAA, je n’ai pas 3 cashs possibles (SHY, IEF et LQD), mais seulement le nouvel ETF Lyxor obligataire disponible sur PEA (j’ai backtesté avec l’indice de référence), les résultats sont bons. Sur les 3 dernières années, rester cash est équivalent à investir sur cet ETF. Il faudrait que je pousse plus loin en backtestant avec les 3 possibilités de cash en assurance vie voir si ça change beaucoup la donne.
Pour information, le DAA G4 testé par Keller & Keuning n’a pas les résultats escomptés, ils préfèrent le DAA G12 que je compte tester en assurance vie, notamment d’un point de vue max DD. Effectivement, le max DD de ma version leverage est très elevé (-42%), d’où l’importance de ne l’utiliser que sur un faible partie de son capital et utiliser d’autres stratégies plus protectrices type PAA ou VAA.

Êtes vous abonné à AllocateSmartly? Les signaux sont en USD il me semble? Qu’est-ce que l’AGM? Je n’ai pas trouvé dans leur liste.
J’ai crée ma propre feuille Google pour mon DAA leverage, par contre sur l’année j’ai utilisé les signaux de ce site pour le PAA et le DAA. Je pense créer ma propre feuille Google également car j’ai l’impression que les signaux en € donnent de meilleurs résultats pour nous européens.

J’ai encore beaucoup de questionnement sur l’adaptation de ce type de stratégie à nous, investisseurs européens. Nous avons plus de limites, entre le nombre d’ETF, l’univers plus restreint, les data plus courtes. Je me demande encore quels signaux il faut utiliser entre USD et €, quelles obligations prendre (US ou Europe), les ETF ex US sont une plaie à imiter en Europe…
Il manque une communauté française sur ce sujet, il y avait ETF360 qui a malheureusement disparu. J’essaye d’avancer de mon côté, à mon faible niveau, avec mes backtest sur Excel (ce qui rend ma femme folle du temps "perdu" pour ça, surtout sur ces années où elle me bat avec un simple ETF World ! ).

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #17 03/04/2019 15h49

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   135  

Je teste une nouvelle mise en forme pour ce reporting, qui, je l’espère, sera plus agréable à lire.
Si quelqu’un a une solution pour exporter tout ça facilement … Pour cette fois j’ai du faire 5 captures d’écran sous googlesheets et les réassembler sur paint. Impossible de trouver une solution pour faire cela directement (j’ai essayé copier/coller vers paint/excel, export vers PDF, logiciels de captures divers et variés) rien à faire …

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #18 05/01/2020 09h34

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   135  

BILAN PEA 2019


Une très belle année boursière, comme pour beaucoup de monde je pense smile

Poche ETF B&H (~30%)


Performance globale de 26,9%, légèrement en deçà de mon benchmark (MSCI ACWI; 27,95%).
Je n’ai renforcé qu’une seule fois cette poche au mois de février et changé 4 lignes suite aux changements chez amundi (Europe BB, Nasdaq, Japon et Emergents) ce qui a sûrement grignoté quelques % avec le spread et frais de transactions. Et ce sont notamment le Japon et les Emergents qui ont sous performé les indices. Le nasdaq au top, comme souvent. Je suis également légèrement sous investi en US (45% vs 56% pour l’indice)

Poche ADM - ETF Momentum (~15%)


Ma poche a changé fin février, passant de World Simple à Accelerating Dual Momentum et DAA Leverage.
Sur cette période, ADM a légèrement sous performé (13,41% et 12,31% vs 15,05% pour MSCI ACWI) mais ça reste satisfaisant.


Poche DAAx2 - ETF Momentum leverage (~6%)


Mise en place début février, cette poche a très bien performé sur la période (33% vs 18,5% pour MSCI ACWI), grâce au Nasdaq Leverage x2.

Poche SVM (7, 8, et 9ème du nom) - Small Value Momentum (~30%)


Des résultats excellents qui ressortent à 35,70%, explosant le benchmark le CAC Small NR (17,23%). Toujours très satisfait de cette stratégie, malgré les quelques sueurs froides de 2018.

Poche SVMbis  - Small Value Momentum (~11%)


Cette poche ajoutée en janvier a également bien marché sortant un honorable 16,92% quand le CAC Small NR faisait 9,46%

Graphiquement:



C’est tout pour le PEA.

Au global on obtient une performance +29,74% devançant de peu mon indice de référence (27,95%), le tout avec bien souvent 5% du portefeuille en attente d’investissement (apports mensuels).
Le PEA de ma femme fait "seulement" 23% en étant full ETF World, alors que ce dernier a fait plus de 30% sur l’année. Il est au final difficile d’égaler le world en période d’investissement car il faut pouvoir bien investir les apports tous les mois, ce qui n’est au final pas si facile. Je laisse sûrement trop trainer les apports et j’essaye d’optimiser les frais de transactions.

Je tenterais de faire un second bilan sur les stratégies PAA et VAA détenues en assurance vie mais je dois attendre les % des fonds €uro.

Très bonne année à tous.

Hors ligne Hors ligne

 

[+10]    #19 01/04/2020 09h16

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   135  

Bonjour à tous,
c’est très dur de venir poster ici mais je pense que ça me servira un jour de relire ces lignes. Et peut-être que ça peut servir aussi à d’autres personnes.

Ce reporting ne sera pas très conventionnel, il sera surtout un reporting psychologique.

C’est simple, j’ai fait n’importe quoi et je vais détailler cela.

Fin février, tous mes signaux de stratégies (PAA, DAAx2, ADM, VAA) voient rouges et disent de sortir grandement en cash (ou obligations/or). Je ne l’ai pas fait. Deux raisons à ça je pense:
1) Ca fait 4 ans que je sors au pire moment pour rentrer trop tard avec ce type de stratégie.
2) Étant professionnel de santé, j’ai naïvement cru à une grippette. J’en ai discuté avec des médecins généralistes, des confrères, même les spécialistes étaient d’accord (Caumes etc), les gens paniquaient pour rien. Notre conseil de l’ordre, garant de notre sécurité, nous envoyait des documents assurant que les masques chirurgicaux que nous utilisons étaient largement efficaces.
Bref me voici avec des informations que je pensais utiliser à bon escient: je ne sors pas du marché.
Je ne respecte la sortie que sur assurance vie, m’allégeant beaucoup pour des obligations d’état 25y+ (pas un bon choix non plus au final), mais PEA, rien je reste 100% investis. Mon PEA représentant le double de mes AVs.

9 mars, ça a baissé fort, aux alentours de 20%, je commence les renforcements (ma seule bonne action du mois, enfin en partie smile ), car je pense qu’on est arrivé vers le plus bas dans le mouvement de panique. Je renforce le Japon, les Emergents, le Nasdaq X2 et … CGG. Première fois que je renforce à la baisse dans ma poche SVM. CGG s’était fait massacré la veille de presque 30%. Depuis je suis à -57% de baisse par rapport à mon PRU, donc en comptant mon renforcement ! Bravo j’ai eu le nez fin !

14 mars, annonce de la fermeture des restos/bars… et stations de ski ! Je viens tout juste d’arriver au ski après 8h de route pour … repartir.  J’avais placé beaucoup d’ordres sur les indices à -30% pour deuxième salve de renforcements. J’annule tout pour placer à -40%. Résultat: les indices baisseront au maximum à -38%. Aucun de mes ordres ne passe. J’ai les boules.

24 mars, j’ai une amie qui taff en réa à Mulhouse qui m’envoient des news très mauvaises qui ne passent pas encore à la télé, le service est débordé, ils font de la sélection de patients il y aura beaucoup de morts… Après la grosse chute, mini rebond qui me semble éphémère, j’achète du BX4 (CAC inverse x2) et DSP5 (SP500 inverse x2) Quel market timing impeccable, me voici en perte de plus de 20% sur ces lignes à ce jour ! Et puis pourquoi toucher à cette merde ?!
Je renforce Unibail pour la 50ème fois. Me voici en perte de plus de 60% sur ma plus grosse ligne.

J’ai très mal dormi suite à ces évènements, ruminant tout ça toute la journée car il n’y a rien d’autre à faire en confinement, n’arrivant pas à prendre le recul nécessaire. Ma femme a été d’un grand soutien. Je pense lui laisser la gestion de mon PEA, elle aurait beaucoup mieux géré que moi wink Le siens s’en sortant beaucoup mieux que le miens (normal c’est moi qui le gère et j’ai rien touché !).

Quelques chiffres quand même:

Poche ETF B&H (~30%)


Février: -10,84%
Mars: -9,92%

Renforcements du Japon et des Emergents, puis des REIT et Russel 2000.


Poche ADM - ETF Momentum (~13%)


Février: -12,10% & -11,64%
Mars: -9,34% & -10,80%

Poche DAAx2 - ETF Momentum leverage (~7%)

février    -20,82%
mars    -14,11%

Renforcement

Poche SVM 9 - Small Value Momentum (~24%)

février    -10,91% (CAC small NR -11,12%)
mars    -26,99% (CAC small NR -20,44%)

Là c’est un sacré bouillon. J’ai donc renforcé CGG grosse erreur, puis j’ai pris du Lyxor EuroStoxx small car il est sans doute préférable d’acheter l’indice dans ce cas que de mauvais renforcements. N’étant pas stock picker, il vaut sans doute mieux m’abstenir.


Poche SVMbis  - Small Value Momentum (~10%)


février    -9,95% (CAC small NR -11,12%)
mars    -21,93% (CAC small NR -20,44%)

S’est un peu mieux comporté que SVM9. Pas de renforcements.

Global PEA

février    -12,36% (MSCI World -11,42%)
mars    -13,66% (MSCI World -11,25%)

Le résultat est à vérifier car je devrais être plus en perte il me semble (35% du PF à plus de 20% de perte en mars devrait impacter plus que ça) à moins que ce soit mes renfos qui sauvent la mise?

Je vis très mal de ne pas être sorti quand mes stratégies (qui sous performent depuis 6 ans) me disent de le faire pour l’unique fois où il fallait vraiment le faire.

Je me suis retrouvé confronté à un problème en cette fin de mois de mars, DAA et ADM continuent forcément à me positionner cash. Je pense que j’ai déjà trop merdé, je persiste et ne sors toujours pas, je reste dans le renforcement à la baisse. Je risque sinon d’avoir vendu au plus bas et de revenir trop tard sur le marché.

Je ne touche plus rien et j’essaye de le plus regarder ce qu’il se passe. J’espère quand même une nouvelle baisse pour deux choses: vendre mes trackers inverse sans trop de pertes et pouvoir renforcer. J’ai positionné mes ordres à -30% sur MSCI World, SP500 et Stoxx600 Europe. Si les ordres passent il me restera des cartouches pour -40% de toute façon.

Pour le "moi" du futur qui j’espère relira ces lignes rédigées presque à chaud:
1) suis la stratégie car (t)’y connais rien
2) suis la stratégie même si (t)u penses avoir raison
3) suis la stratégie sans rien toucher dans la tourmente
4) et si (t)u ne suis pas la stratégie (t)u vas perdre car c’est TOUJOURS ce qu’il se passe.

Merci au forum de pouvoir me défouler, désolé le roman mais ça fait du bien wink
Comme déjà dit sur le forum, on apprend beaucoup de choses sur soi même ici.

Bon mois à tous.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #20 03/04/2020 08h40

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   135  

Bonjour messieurs,
merci pour vos réponses et votre soutien.
Je me suis laissé 24h de réflexion pour laisser refroidir tout ça.
Je ne pense pas naviguer à vue, je pense avoir tilté et pour cause: je me prends -25% pour la seule fois où je ne respecte pas ma stratégie. Y’a de quoi ! Tant de temps passé, tant de recherche, de questionnement pour tout foirer à un 3 clics de souris près. C’est rageant non?
C’est la genèse de mon tilt et des erreurs qui ont suivies.

"Dangarcia très justement a écrit :

0) choisis une stratégie qui t.e correspond et en laquelle t.u as confiance

C’est ce que je pensais avoir fait. J’ai changé X fois de stratégie ce topic peut en témoigner car je me cherchais. Et c’est sûrement ce qui me sauve de péter complètement un câble:
- j’ai 30% de mon PF en ETF B&H.  Je pense être à l’aise avec cela. J’ai fait un mini renfo à -20%, je devais balancer plus à -30% et j’ai changé au dernier moment pour -40%. J’ai encore du mal à savoir pourquoi, sûrement la volonté de rattraper le coup mais j’ai espoir que le train repasse bientôt.
- j’ai 30% en small value momentum. Je prends une grosse raclée dessus et ça ne me fait ni chaud ni froid. J’ai voulu renforcer comme un B&H mais je n’avais clairement pas prévu la façon de le faire (en fait si, renfo tous les 6 mois quand je renouvelle le PF, pas renfo à la baisse en pleine chute, encore une volonté de rattraper le coup surement).
- finalement c’est sur les 30% restants que je ne suis pas si à l’aise puisque c’est ma principale erreur. Je rappelle que j’étais 100% sur ce type de stratégie en 2014, et la baisse dans mon allocation montre bien que j’avais de moins en moins confiance. Là, c’est acté.

Là où ça devient intéressant, c’est que je n’ai aucune difficulté à respecter ces stratégies semblables voir identiques sur mes assurances vies. Pourquoi? Je pense avoir deux éléments de réponse:
1) Je suis trop attentivement les performances de mon PEA par rapport à l’AV. Ça me mets trop de pression. Les AV, je ne regarde pas trop, j’ouvre, je fais mon arbitrage, je ferme, et je fais mon reporting 7j plus tard quand je reçois le courrier, à froid, sans avoir de benchmark.
2) C’est plus "passif" sur AV: les rebalancements sont beaucoup plus faciles, peuvent être fait à n’importe quelle heure de la journée et pas seulement quand les marchés sont ouverts. Je n’ai pas le contrôle du prix ce qui m’arrange: quand je dois rebalancer sur le PEA, la "bourse qui clignote" me fait toujours hésiter au moment de cliquer. Est-ce que ça va monter, descendre? Est-ce qu’il vaut pas mieux attendre 1h, 3h, demain? C’est incroyable, dans un journée, je vais systématiquement acheter au plus haut et vendre au plus bas, toujours quelques % de perdus, ce qui me fait trembler à chaque fois.

Pour preuve: hier j’ai vendu mes LQQ (Nasdaq x2), j’ai rien timé du tout, je l’ai fait quand je suis revenu de courses et basta. Résultat: j’ai vendu au plus bas de la journée. C’est TOUT LE TEMPS comme ça, je vous assure c’est incroyable. En AV, pas ce problème ça sera la clôture et je n’ai aucun contrôle ce qui me va mieux.

Finalement j’ai vendu hier mes LQQ (stratégie DAA x2), j’ai par contre gardé ADM (sur le World et le SP500 actuellement), pour la simple et bonne raison que j’ai des ordres placés dessus pour mon B&H, je vois pas l’intérêt de les vendre pour les racheter et gagner potentiellement 5% alors que si ça remonte j’aurais allégé au pire moment.

On va attendre que ça se calme pour prendre les décisions, mais je sens que je vais supprimer toutes ces stratégies ETF/momentum sur PEA pour ne garder que B&H et SVM. Je les gardais en couverture pour couper les positions en cas de grosse baisse, c’est raté !

Comme d’habitude, c’est très intéressant cet exercice, j’arrive à mettre des mots sur des choses que je n’arrivais à exprimer. Merci beaucoup à tous je vous suis tous extrêmement reconnaissant.

Dernière modification par EviDent (03/04/2020 08h41)

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #21 03/04/2020 21h19

Membre
Réputation :   65  

Oui, c’est la négociation au dernier cours « trading at last », de 17h35 à 17h40 smile

source

Hors ligne Hors ligne

 

[+7]    #22 07/05/2020 13h42

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   135  

Bonjour à tous,
post exceptionnel car en cette période de confinement et en attendant la reprise du boulot (ça s’annonce très difficile pour les dentistes, je m’attends personnellement à une baisse de mes revenus de 50% jusqu’en septembre), j’ai travaillé un peu sur mon actuelle stratégie SVM.

Préambule:

En effet, comme vous le savez, j’utilise un stratégie quantitative dite SVM pour Small Value Momentum. Etant donné que j’abandonne le momentum ETF, cette poche va augmenter en influence dans mon PEA.
Pour résumer, depuis novembre 2016 (j’élimine les deux premiers SVM qui utilisaient une stratégie différente), je fais du momentum sur toutes les positions du fonds Independance et Expansion et les plus grosses lignes de quelques autres fonds stars small france (une dizaine classé selon performance 3-5-8 ans)
Je classe simplement selon le % de changement du prix de l’action à 6 mois, que j’appelle Momentum 6 mois ou P6M "Price change 6 months", et je refais le portefeuille tous les 6 mois, les dates étant 15 mai-15 novembre.

Les résultats actuels (arrêtés au 30 avril 2020) sont très satisfaisants: +20% de performance (depuis novembre 2016 donc) vs -10.8% pour mon benchmark, le CAC small NR, et +9% pour le CAC 40 NR, et -11% pour I&E. Le portefeuille n’a sous performé le CAC Small NR qu’une seule fois sur période de 6 mois (le SVM6 pendant la forte baisse des smalls en 2018).

Bref, je ne suis pas là pour étaler fièrement mes résultats, surtout vu mes derniers posts … mais vous exposez les travaux suivants.

Backtests

J’ai en premier lieu fait des backtests sur toutes mes sélections en modifiant le momentum utilisé: P12m, P6m, P3m, en retirant le dernier mois, en faisant top 5 au lieu de 10, en mélangeant plusieurs formules de momentum (en valeur absolue que j’appellerais MomAbs ou en Ranking que j’appellerais MomRk, exemple: pour un mélange 50-50 P12m et P6m, MomAbs est la moyenne des performances en % des deux, MomRk est la moyenne du positionnement P12m et P6m de la valeur comparé à toutes les autres valeurs sur toute la sélection, j’espère avoir été suffisamment clair).

Voici les résultats:
- pour commencer voici le résultat de mes sélections sans utiliser de momentum (donc juste les valeurs I&E + grosses lignes des autres fonds, ce qui fait une centaine de valeurs qui changent tous les 6 mois) : -10.43% vs -10.8% pour l’indice.

=> ma sélection ne sur performe pas l’indice.

-appliquons maintenant tous types de momenta (44 formules testées): la plus mauvaise est TOP 10 MOM 3 (les 10 valeurs ayant le plus progressé depuis 3 mois): +2.22%.

=> quel que soit le momentum utilisé, il apporte de la surperformance

- La moyenne étant +35.37%. On voit que le P6m que j’utilise n’est non seulement pas le meilleur mais aussi sous la moyenne. La performance théorique du P6m étant de 30.9%. La différence avec ma performance peut s’expliquer par beaucoup de facteurs: spread, frais de courtages, TTF, conservation de bonnes valeurs du SVM précédant, retiré arbitrairement des valeurs que je ne voulais pas etc

La meilleure performance ces 3,5 dernières années est le TOP 5 des MomRk 12m+6m+3m en retirant le dernier mois: + 71.9% ! Impressionnant.

- D’une manière générale on peut tirer les enseignements suivants , en combinant les 44 formules:

Mom6m > Mom12m > Mom3m
Mom12+6m > Mom6m > Mom12+6+3m > Mom12m > Mom3m

Mom12+6m: 40.71%
Mom6m : 33.99%
Mom12+6+3m: 31.22%
Mom12m: 27.05%
Mom3m: 20.81%

Mom -1m (retirer le dernier mois) > Mom (sans retirer)

Mom-1: 43.71%
Mom: 24.63%

MomRk > MomAbs

MomRk: 46.22%
MomAbs: 32.18%

Top 5 > Top 10

TOP 5: 37.02%
TOP 10: 34.01%

La performance de tous ces facteurs combinés: TOP 5 MomRk-1 12m+6m donne: 54.9%
Trouvant la différence TOP 5 TOP 10 trop faible eu égard de la diversification apportée, je m’oriente plutôt vers le TOP10 qui donne par ailleurs une meilleure performance +57.7%

Voilà pour cette première partie de l’étude. Pour les prochains SVM (je suis d’ailleurs en train de récupérer les listes de valeurs dans les reporting mensuels), je pense utiliser cette formule de momentum, qui me faisait déjà de l’oeil depuis un moment, bien avant de formaliser ça par un backtest. On entend souvent que retirer le dernier mois est profitable, et il y a souvent bataille entre P12m et P6m, ranker les deux semble une bonne idée. Je reste très frileux à l’idée de concentrer au dessous de 10 lignes. Je me demande même si je n’aurais pas du backtester 15 et 20 lignes.

Conclusion globale de l’étude:
Le momentum utilisé sera à présent: MomRk-1 12m+6m, en sélectionnant le Top10.
Je tiens à signaler que je sais parfaitement qu’un backtest sur 3,5 ans, fait de manière artisanale est statistiquement peu significatif et ne vaut surement pas grand chose, mais étant donné qu’il confirme les études que j’ai lu ci et là, j’estime qu’il a (un peu) de valeur.

J’espère que cette petite étude (de nombreuses heures de travail, faite à la main sur Excel) vous sera utile.
Dans un prochain post, je parlerais de Stockopedia dont je me suis pris une période d’essai, afin de voir si l’on peut encore améliorer le SVM en utilisant le StockRank, mélange de Quality, Value & Momentum.

Hors ligne Hors ligne

 

Favoris 1   [+1]    #23 06/09/2020 09h56

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   135  

Comme promis, voici les premiers résultats de backtesting.

Ce travail me prend de très longues heures, mais je ne regrette pas j’aime beaucoup. Je rappelle que je n’ai aucune compétence en programmation et que tout se fait sur Excel/GoogleSpreadsheet où même ici je coince très souvent sur des formules.

Je suis tout de même arrivé à créer un tableau semi-automatique me permettant de backtester de janvier 2016 à juin 2020 dans mon univers small cap français. Les splits et les OPA sont normalement bien gérés (fait manuellement pour le coup), mais les dividendes toujours pas pris en compte.
Je suis capable de backtester 1 ou 2 momenta en 50-50 (pas compliqué de faire autre chose que 50-50 mais ça ne m’intéresse pas), en utilisant le ranking et non la valeur absolue quand il y en a 2 (cf précédents backtests) et de faire varier les durées de détentions.
Pour la période donnée il est crée tous les mois un portefeuille suivant la formule choisie, ainsi j’ai à chaque fois une 50aine de résultats par formule, me permettant d’avoir beaucoup plus de résultats que mon précédent backtest qui se limitait à du mai-novembre de chaque année (soit seulement 8 sur la même période) et sur une détention de 6 mois versus 2 à 12 ici.

Je vais commencer par les premiers résultats de comparaison de momenta simples:

Momenta utilisé: de 2 à 15 mois, utilisés seuls
Détention utilisée: de 2 à 12 mois.
Nombre de valeurs selectionnées: top 5-10-15-20

Soit pour chaque colonne une moyenne d’environ 50*11*4: 2200 portefeuilles !

Rappel de l’univers:
Sélection des plus grosses positions des fonds smallcap français sauf pour I&E que je sélectionne entièrement (car "meilleur" fonds + toutes les positions sont données), ce qui donne entre 100 et 120 valeurs. Liste complètement renouvelée tous les 6 mois en supprimant les valeurs qui sortent des fonds , j’insiste dessus car j’ai bien entendu backtesté en gardant les valeurs au fur et à mesure même quand elles sortent des fonds :] (fera l’objet d’un prochain post surement)
Je n’ai pas backtesté en faisant ce travail tous les mois car:
1) je n’ai pas l’historique des fonds, je travaille avec mes données réelles conservées depuis 2015.
2) c’est bien trop long à faire car manuel (ouvrir tous les rapports de gestions etc), ça me prend 1 bonne heure environ en réel
3) pas sûr qu’il y ait de gros changements mensuels. Bi-annuel est suffisant.


Passons aux résultats:



En abscisse les momenta utilisés: de 2 à 15, la première partie sans retirer le dernier mois (noté ’0’), la seconde en le retirant (’-1’).
En ordonnées, la performance annualisée. J’ai bien entendu annualisé toutes les performances selon la durée de détention.
La croix bleue est la moyenne de toutes les durées de détentions (R2 à R12), et vous avez le mini et le maxi. Par exemple le minimum de MOM 3 (0), proche de 5% est la moyenne des portefeuilles crées avec MOM 3 (0), ce qui dans ce cas correspond au top 5 d’une durée de détention de 5 mois.

On constate plusieurs choses fortes intéressantes, parfois en contradiction avec mes précédents backtests:
1) Ma sélection surperforme grandement l’indice de référence le CAC Small NR (7,77 vs 1,89%), chose que je n’avais pas perçue sur mes précédents backtests.
2) L’utilisation de momentum améliore la performance brute: même le MOM 2 (0) est (très légèrement) supérieur à ma sélection.
3) Le meilleur momentum semble se situer entre 9 et 12 mois, plus précisément entre 11 et 12. Mes précédents backtests me montraient une supériorité du 6 mois sur 12 mois.
4) Retirer le dernier mois semble bien apporter un léger gain de performance brute.

J’ai maintenant ajouté les quelques combinaisons de momenta testés en 50-50 je le rappelle, et les meilleurs momenta simples.



Les résultats sont classés selon moyenne croissante pour plus de lisibilité allant d’environ 15,5% à 16,5%.
Mon 6/12 (-1), testé avec succès lors de mes précédents backtests, se montre très performant. Il est cependant dépassé par le 7/12 car il tire le momentum moyen vers ce qui se fait de mieux (11 ou 12).
De nouveau, le (-1) semble apporter un léger gain de manière générale.
Les résultats en combinant deux momenta sont tous très proches et performants. J’ai aussi testé d’autres combinaisons (6/9, 6/15 etc) et ces derniers se sont montrés moins bons tout en restant très corrects.

C’est fini pour aujourd’hui. Prochaine étape je compte aller regarder les écarts-types de tous ces portefeuilles pour analyser la dispersion des données pour chaque momentum. Puis aller regarder ce qui se passe du côté des durées de détention.

En espérant avoir été intéressant, je compte sur vous pour me donner des idées ou avoir une analyse critique de mon travail afin de m’améliorer wink

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #24 08/11/2020 10h59

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   501  

EviDent a écrit :

A travers tous ces backtests, on peut conclure que pour mon univers d’investissement (à savoir ma façon de sélectionner les valeurs), les meilleurs paramètres sont les suivants:

Ce que vous décrivez n’est pas un backtest. Un backtest consiste à tester la pertinence d’une modélisation ou d’une stratégie en s’appuyant sur un large ensemble de données historiques réelles (source : Wikipedia)

En pratique, cela consiste d’abord à définir une hypothèse soit par exemple : "une stratégie consistant à

- Utiliser un momentum composite
- durée de détention de 6 mois.
- rebalancing en mai et novembre.

apporte une surperformance significative" ; et tester ensuite si l’hypothèse est valide, par exemple en la backtestant sur différentes périodes.
Or vous faites exactement l’inverse…

Dernière modification par dangarcia (08/11/2020 11h00)

Hors ligne Hors ligne

 

Favoris 1   [+2]    #25 09/01/2021 10h27

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   135  

²@ Asgard: je vous prie de m’excuser pour la réponse tardive. Beaucoup de soucis perso en cette fin d’année. Je n’ai pas de liens à vous fournir n’ayant pas référencé les études que j’ai lues ci et là. Pas mal de choses viennent aussi du momentum sur ETF. Vous pouvez regarder du côté Fama&French, les articles de Stockopedia ou ValueSignal (et piocher dans d’éventuelles références), et les noms d’auteurs m’échappent. Il me semble que Pvbe a de très bonnes connaissances dans le domaine, peut-être lui demander s’il a des références précises.

Je passe juste faire le bilan annuel avec un léger retard.


Bilan 2020


Pas mal de changements au sein de mon PEA.

Abandon total de stratégies momentum sur ETF après le désastre de mars-avril. Je continue sur assurances vies dont je ne fais pas de reporting précis, je dirais juste que mes résultats sont mauvais comparés aux stratégies que je suis (VAA-ADM-DAA), je n’arrive pas bien à identifier pourquoi, surement des histoires de transposition EU <=> US (tous mes modèles étaient ON en mars alors que les originaux étaient tous OFF).
Rationalisation sur 3 poches: SVM, SVMbis et B&H (ETF).

Faisons le bilan poche par poche:

B&H
8,24% vs 6,28% (ETF MSCI ACWI €)
Belle petite surperformance de mon allocation B&H grâce à la partie Nasdaq que j’ai pas réussi à renforcer (raté le coche en septembre et octobre, déménagement…). Mon allocation n’est à ce jour pas trop déséquilibrée. Toujours du mal à renforcer mes lignes.

SVM
40,89% vs 8,52% (CAC small NR)
Toujours très content de cette poche qui suscite toujours des remarques sur son nom. Le PEA est clairement tiré par cette stratégie.

SVMbis
4,45% vs 8,52%
Cette poche s’en sort nettement moins bien notamment depuis avril. Il faut vraiment que je fasse quelque chose avec afin de lui donner un réel sens et arrêter le bac à sable.

Global PEA

12,73% vs 6,28% (Cash et conneries comprises dans la performance)
Le résultat global est satisfaisant, battant pour la seconde année consécutive le World/ACWI, ce qui ne m’était … jamais arrivé wink
Et pourtant, j’ai été très mauvais cette année, cf les posts ci-dessus pendant le covid. Que de conneries … pas assez de renforcements alors que j’avais largement de quoi … Rien que d’avoir fait joujou avec les ETF bear x2 me coute 2% de performance. C’est l’expérience qui rentre dirons-nous, mais ça fait mal !
Performance toujours largement portée par le SVM. Au point que j’hésite à faire un full SVM dans mon PEA mais je ne m’en sens pas capable psychologiquement.

Pour 2021, j’aimerais arriver à une certaine stabilité. Seule la poche SVMbis ne me satisfait pas. Je cherche autre chose. Je fais mes tests sur PEA-PME actuellement. J’ai initié une poche ERP5+mom en début d’année, et j’ai fait des backtests satisfaisant également avec du EV/FCF + Piot (pour changer du mom) avec Unclestock conseillé par Marcopolo.

Bonne année à tous.

Hors ligne Hors ligne

 

Attention Cette page affiche seulement les messages les plus réputés de la discussion.
Flèche Pour voir tous les messages et participer à la discussion, cliquez ici.

Pied de page des forums

Parrains Faites-vous parrainer
Apprendre le bonheur