Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche :
PlanèteMembres  |  Mission

Forums de la communauté des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ? Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

[+1]    #1 30/06/2019 23h52

Membre
Réputation :   69  

Bonjour,

Comme annoncé dans ma file de présentation je débute un suivi régulier de mon portefeuille d’ETF géré pour l’essentiel en mode passif (le « lazy investing » cher à Fructif) et de mon portefeuille d’actions orienté rendement que je pense gérer sur un mode semi-passif (à la mode IH) . Je compte investir 500 euros mensuellement alternativement sur chaque portefeuille avec progressivement une montée en charge du portefeuille orienté rendement par des investissements  plus fréquents sur ce dernier (deux mois sur trois par exemple)

Les deux portefeuilles possèdent des titres pour partie en PEA (tout ce qui est éligible) chez Bourse Direct, et en CTO chez Bourse Direct et chez Degiro.
Le portefeuille de trackers sera vendu puis répliqué dans une assurance vie un peu avant mes 70 ans. Le portefeuille d’actions (présentes dans leur grande majorité dans le PEA) sera conservé comme source de dividendes qui pourront être soutirés en cas de besoin.

Ces deux portefeuilles représentent une petite part de mon patrimoine financier, doivent dans l’idéal le faire croitre, et me permettre d’expérimenter « in vivo » deux stratégies populaires sur ce forum.
Le portefeuille d’actions correspond au besoin de posséder des titres vifs « en dur » et de ne pas avoir tout en ETFs, même si le risque sur ces derniers apparait très limité d’après ce que j’ai pu comprendre des discussions qui ont eu lieu à ce sujet sur ce forum. Il correspond aussi à l’intérêt d’avoir à suivre le sort des sociétés choisies et à un petit support « patriotique », la grande majorité de ces sociétés étant françaises. Sa composition orientée rendement lui donne naturellement un côté plus défensif que la moyenne ce qui n’est probablement pas une mauvaise chose dans les temps à venir. Il est vrai que débuter un reporting lorsque les marchés sont sur leurs plus hauts après une décennie de marché haussier est plutôt aventureux…

Passons donc à la présentation de l’état actuel de ces portefeuilles, en espérant que je ne rencontre pas trop de soucis avec les images:

PORTEFEUILLE DE TRACKERS:

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/19140_portefeuille_trackers_corrige.png

ou pour une vue plus synthétique:

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/19140_repartition_actualisee.png

Le portefeuille était à l’origine 100% ETF actions (et un peu d’immobilier Europe) en PEA. En 2017 le transfert de mon PEA vers Bourse Direct m’a conduit à devoir en sortir des ETFs qui n’étaient plus éligibles au PEA (le Pacific ex Japan) ou qui n’étaient pas acceptés par BD (le Eurostoxx50 ex-financials). Je les ai remplacés sur des compte titres ouverts chez BD et deGiro. Chez ce dernier courtier j’ai commencé à diversifier le portefeuille vers l’obligataire, les matières premières, l’or et l’immobilier international. C’est aussi en 2017 que j’ai ouvert des lignes de ETFs américains sur lesquels je ne peux plus investir (législation Mifid2). Je les conserve donc pour le moment. Le Global Asset Allocation ETF est un bon témoin interne de la philosophie d’investissement de mon portefeuille aussi je pense le garder tant que possible. Les VanEck Vectors sur les minières d’or, après une longue léthargie, commencent à se réveiller donc je les conserve pour le moment.

L’allocation géographique est atypique par rapport aux allocations habituellement préconisées, sur-exposition à l’Asie et aux émergents, sous-exposition aux US, mais elle est volontaire trouvant le marché américain très chèrement valorisé et étant sensible à l’importance du CAPE de Shiller pour les investissements de long terme (j’avais cependant une ligne de Amundi SP500 que j’ai vendue fin janvier lors de la remontée des marchés).

PORTEFEUILLE D’ACTIONS:

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/19140_titres_vifs_pru_corriges_bis.png

dépourvu de financières:

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/19140_synthese.png

Bien entendu, avec un côté défensif et plutôt "bon père de famille" le portefeuille n’est pas très "sexy", mais j’espère qu’il fera le job bon gré mal gré. J’ai quand même constitué une équipe de remplaçants (de bonnes valeurs que je trouve trop chères actuellement) sur le banc de touche. Je pourrai être amené à sélectionner certaines de ces valeurs pour les substituer à des titulaires fatigués.
Je me suis donc constitué  dans xlsPortfolio un portefeuille fictif (une sorte de shadow portfolio) composé de ces valeurs que je suivrai en même temps que mes propres portefeuilles. Cela me permettra de juger de l’évolution de tout ces prétendants, avec bien entendu la possibilité non négligeable que ce portefeuille fictif surperforme largement le portefeuille réel initial ! Ce serait un peu mortifiant tout de même…

Désolé pour la taille gigantesque des "camemberts" je ne sais pas encore comment maitriser l’iconographie

Corrigenda
1) Je me suis aperçu que 2 lignes obligataires, des Treasuries 1-3yr et 7-10yr, avaient été involontairement omises dans mon post initial. Je viens de remplacer le tableau de trackers ainsi que les graphiques d’allocation, à jour du 3 juillet au soir.
2)J’ai corrigé les PRU des lignes Air liquide et Engie où je m’étais basé par erreur sur les PRU du broker qui correspondaient au cours de l’action le jour de leur conversion au nominatif administré. Les PRU corrigés incluent cours d’achat, frais de courtage, dividendes perçus, frais de conversion au nominatif, mais aussi dans le cas de Air Liquide la vente de DPS et l’attribution d’une action gratuite. Le tableau de titres vifs a été remplacé, à jour du 5 juillet au soir.

Dernière modification par Cristobal (07/07/2019 11h27)

Mots-clés : cto (compte-titres ordinaire), pea (plan d'epargne en actions), portefeuille

Hors ligne Hors ligne

 

#2 02/07/2019 14h10

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   381  

Bonjour Cristobal,

félicitations pour vos portefeuilles. Quelques questions me viennent à la lecture de votre post.

1/ Concernant votre porfeuille de titres vifs :
* pourquoi avez-vous évité le secteur du luxe? (pour un portefeuille très français, c’est un choix qui me semble suprenant);
* considérez-vous vraiment Bouygues, Lagardère, Renault et Eutelsat comme des actions "défensives"?

2/ Concernant le portefeuille d’ETF : j’ai rarement vu aussi fourni, comptez-vous vraiment gérer tout ce petit monde en mode passif?

Bonne chance dans vos investissements,
cat

Hors ligne Hors ligne

 

#3 02/07/2019 14h25

Membre
Réputation :   65  

Concernant le portefeuille d’ETF vous ne serez pas là en mode passif et vous risquez de vous faire plumer sur les frais multiples qu’une telle quantité d’etf va engendrer.

Imaginez mon étonnement quand je l’ai découvert, moi qui n’ai qu’un World (CW8) sur mon PEA.

Hors ligne Hors ligne

 

#4 02/07/2019 15h38

Membre
Réputation :   69  

@cat
Bonjour cat et merci pour votre intérêt et vos bons voeux. Venant d’un membre éminent de ce forum je m’en trouve très honoré.

Concernant vos remarques, je vais tenter d’y répondre du mieux possible:
Je n’ai pas intégré de valeurs du luxe, que d’aucuns considèrent comme les GAFA français parce que je les trouve à des prix "luxueux", tout au moins actuellement. LVMH dont j’apprécie le cognac (j’avais visité les caves de Henessy à Cognac il y a quelques années à l’occasion d’un mariage du fils d’un couple d’amis) fait partie de mon portefeuille fictif, que d’autres ici nomment "watchlist".
J’en profite donc pour révéler ce "shadow portfolio" (à l’instar du shadow cabinet des anglo-saxons):

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/19140_portefeuille_fictif.png

je remarque qu’il a déjà pris 1% depuis dimanche lorsque j’ai constitué ce portefeuille….

Je pense faire entrer LVMH en équipe première à la suite d’une bonne correction des marchés

Pour ce qui concerne les valeurs que vous citez (Bouygues, Renault, Lagardère et Eutelsat), je ne les considère pas comme défensives mais je ne peux raisonnablement pas faire l’impasse de toute présence de valeurs cycliques dans le portefeuille. Je considère renforcer en priorité le secteur consommation de base probablement avec Danone, la aussi à l’occasion d’une bonne correction…

Concernant l’abondance de lignes dans le portefeuille elle découle en partie de circonstances historiques liées au développement du portefeuille. Certaines sont des fossiles vivants ( les ETFs américains) d’autres présents à moyen court terme (les ETFs de couverture) d’autres répondent au besoin de diversification en devises (mini portefeuille en CHF) ou de considérations sur la valeur liquidative (exemple Pacific ex Japan Amundi historique, dont la VL est élevée accompagné du ishares dont la VL est moindre et plus facile à investir en progressif d’autant que son courtage est offert par deGiro, si ma mémoire est bonne…) et cela s’applique aussi aux trackers sur l’or. Mais je suis d’accord, certaines lignes pourraient être élaguées (le commodities CRB ex energy par exemple) ou regroupées les Aggregate en euro (mais le Amundi est chez BD et le ishares chez deGiro).
Le suivi du portefeuille pour complexe qu’il puisse apparaitre est très facilité par l’utilisation de justETF que je trouve juste épatant (je n’ai pas d’actions sur justETF smile )

@Franck059
les frais ne sont pas si multiples, que j’investisse mensuellement toujours sur le même tracker ou sur des trackers différents, les frais de courtage sont les mêmes (0.99 euros pour 500 euros chez BD ou 2.05 euros chez deGiro et parfois même 0 !) et les frais de gestion de l’ensemble des ETFs calculé par justETF sur la base des TER des ETFs détenus en portefeuille est actuellement de 0.25%. Cela ne m’apparait pas particulièrement ruineux smile

Edit:orthographe

Dernière modification par Cristobal (02/07/2019 16h13)

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #5 02/07/2019 16h40

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   381  

Cristobal, si je comprends bien vos explications, votre portefeuille en ETF ne semble pas à proprement parler passif ;-). Si cela vous convient, c’est parfait.

Je conviens avec vous que les valeurs du luxe semblent plutôt bien valorisées actuellement… Vous aurez peut-être des opportunités dans un futur proche.
Par ailleurs, si vous voulez une valeur qui fasse double emploi : "conso de base" et "luxe", vous pourriez éventuellement ajouter l’Oreal à votre watchlist.

Bien à vous,
cat

Hors ligne Hors ligne

 

#6 02/07/2019 17h12

Membre
Réputation :   69  

Oui cat il nest pas 100% passif à proprement parler car il m’arrive marginalement et temporairement de prendre des positions de couverture  ou de prendre  des positions de moyen terme sur des ETFs action sectoriels. (j’ai récemment vendu à la mi-juin  un Lyxor Europe 600 utilities acheté à la mi-janvier)

Mais plus de 90% des lignes sont du Buy&Hold, voire même du Buy&Forget comme en témoignent les ETFs sur lesquels je ne peux plus investir (les ETFs de Cambria et de VanEck ainsi que le SPDR Europe dividend aristocrats dont Bourse Direct a changé la place de cotation rendant les frais de courtage prohibitifs).

Merci cat aussi pour votre conseil sur L’Oreal, c’est effectivement judicieux !

Bien à vous

Cristobal

Dernière modification par Cristobal (02/07/2019 17h20)

Hors ligne Hors ligne

 

#7 03/08/2019 23h59

Membre
Réputation :   69  

Suivi des portefeuilles


1ère mise à jour arrêtée au Vendredi 2 août au soir


Bref résumé du contexte:  Marchés plutôt léthargiques (période estivale) proches de leurs plus hauts et piétinant de longues semaines en  attente des décisions des banques centrales en fin de mois de juillet. Marginalement animés par la publication des résultats trimestriels et/ou semestriels des entreprises. Comme souvent ces derniers apparaissent « meilleurs qu’attendus » car les analystes avaient souvent révisé leurs attentes à la baisse. Quelques « réflexes rotuliens » des marchés s’ensuivent à l’annonce des banques centrales : 1) montent car elles déclarent vouloir être accommodantes (BCE) ou diminuent légèrement leur taux (FED), mais 2) rebaissent aussitôt car ces banques centrales déclarent vouloir se « hâter lentement », les perspectives économiques n’étant pas si dégradées à court terme. Finalement, mouvement de forte baisse enclenchée en dernière minute le 1er aout aux US et en Asie, puis le 2 aout en Europe, à la suite d’un « tweet de Trump »  annonçant relancer la guerre commerciale avec les chinois en augmentant les droits de douane sur 300 milliards de produits chinois à partir du 1er septembre. Sinon, en fond de tableau les péripéties habituelles, tensions avec l’Iran (notamment des incidents maritimes dans le détroit d’Ormuz), la saga du Brexit qui continue avec l’arrivée aux affaires du conservateur Boris Johnson, les tests de missiles de la Corée du Nord, etc…

Durant cette période, les portefeuilles affichent une baisse de -1,6% pour le portefeuille de titres vifs,  et une hausse de + 1,1% pour le portefeuille d’ETFs

PORTEFEUILLE DE TITRES VIFS

Sur la période, hormis Kellog et IBM, et dans une moindre mesure Accenture et Orpea, la plupart des valeurs sont sur le reculoir, de quelque pourcents pour la grande majorité  d’entre elles.  Certaines cependant accusent des baisses prononcées : Lagardère, Renault, et Vicat (très attaquée cette dernière semaine) accompagnées des pétrolières Total et Royal Dutch Shell surtout.

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/19140_tableau_excel_1.png

Durant le mois le portefeuille a perçu des dividendes :
ORPEA : 7,20 Euros
RUBIS : 12,70 Euros
Ces dividendes ont été ajoutés aux liquidités

(Note concernant Rubis : j’avais opté pour l’obtention d’une nouvelle action complétée par une soulte en espèces et intégré cette action supplémentaire dans mon tableau initial. Malheureusement j’ai touché les dividendes en espèce, m’étant trompé dans ma demande au sujet des arrondis, une bévue que j’espère bien ne pas recommencer. J’ai donc corrigé le tableau en ôtant cette action surnuméraire, corrigé le PRU de la ligne et versé aux liquidités les 40,06 euros du prix de de l’action)

A titre indicatif je donne l’évolution de la part au cours du mois comparativement à, de gauche à droite, le CACGR (à partir du 27 juin), le Lyxor EuroStoxx50 dividendes réinvestis (à partir du 28 juin) et l’ Amundi MSCI World capitalisant (à partir du 28 juin) :

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/19140_evolution_titres_vifs.png

PORTEFEUILLE DE TRACKERS

Les reculs observés sur les compartiments actions, immobilier et matières premières ont été plus que compensés par la progression de tout le compartiment obligataire, la progression des ETFs Or et surtout des minières d’or, ainsi que par l’appréciation des lignes de couverture lors de la chute récente des indices actions.

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/19140_tableau_excel_2.png
https://www.devenir-rentier.fr/uploads/19140_tableau_excel_2bis.png

Dividendes perçus au cours du mois :
Vanguard Developed Europe (VEUR) : 49,56 Euros
Lyxor Stoxx Europe Select Dividend 30 (SEL) : 24,30 Euros
Cambria Global Asset Allocation ETF + Global Momentum ETF +  Tail ETF : 7,49 Euros
Ces dividendes ont été ajoutés aux liquidités

A titre indicatif, je donne l’évolution de la part au cours du mois à partir du 2 juillet, comparativement au fonds Sextant Grand Large, à gauche,  et au tracker Amundi MSCI World capitalisant, à droite

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/19140_evolution_trackers.png

Renforcement du mois :

Un renforcement sur Rubis avait eu lieu au mois de juin dans le portefeuille de titres vifs, aussi il me fallait renforcer le portefeuille de trackers au cours du mois de juillet. J’ai choisi de renforcer le Lyxor Stoxx Europe Select Dividend 30 dont le cours venait de chuter à la suite du versement de dividendes (baptisé « Amortissement Partiel » par Bourse Direct) le 12 juillet et ai placé un ordre limite de 32 titres à 15,15 Euros (réminiscence de Marignan ? …  en fait plutôt le bas du range central d’évolution de la valeur liquidative) qui a finalement été exécuté dans la matinée du vendredi 2 août.
Ce tracker me parait être complémentaire du portefeuille de titres vifs dans la mesure ou il offre une diversification géographique de valeurs de rendement, dont notamment  des financières (40%) et des foncières (14%) dont le portefeuille de titres vifs est dépourvu. La composition détaillée du fonds est consultable sur le site de Stoxx.

Etat du portefeuille d’ETFs après le renforcement du mois :

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/19140_tableau_excel_3.png
https://www.devenir-rentier.fr/uploads/19140_tableau_excel_3bis.png

Bon mois d’août à tous !

Bien cordialement
Cristobal

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #8 04/08/2019 04h56

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   153  

Bonjour Cristobal

juste un conseil si je peux me permettre, comme dit plus haut vous avez un nombre élevé d’ETFs.
J’ai la même chose pour des raisons "historiques" comme vous et pour des raisons de déménagement de pays…
Au début ça allait mais plus le temps passe, plus c’est une prise de tête immense à suivre (et encore je ne le fais que tous les 3 mois, mais depuis 5 ans)…
N’avez vous pas peur de vous lasser à suivre le portefeuille (surtout les dividendes à réinvestir …) ?

Aussi, je ne comprends pas pourquoi vous avez des ETFs inverse sur des indices très proche d’ETFs classique ?
Vous payez 2 fois les frais - et souvent les ETF inverse coûtent cher.

- euro stoxx 50 x-1 vs vanguard europe
- lyxor short SP500 vs MSCI USA hedged CHF


Markets are not perfect, but everybody else is worse

Hors ligne Hors ligne

 

#9 04/08/2019 08h41

Membre
Réputation :   69  

Merci beaucoup Treffon pour votre intérêt et pour vos remarques s’appuyant sur un retour d’expérience vécue.

Pour être franc, j’aurais aimé pouvoir n’investir que sur un seul ETF similaire au Cambria Clobal Asset Allocation (GAA) de Mebane Faber, qui dans l’idéal serait capitalisant et éligible au PEA.

Dans l’immédiat, la multiplicité des lignes ne me gêne pas, l’emploi des logiciels de suivi de justETF (qui a l’inconvénient de ne pas pouvoir inclure les trackers US) et du xlsPortfolio de notre hôte rendant le suivi aisé. L’incitation actuellement la plus forte pouvant me conduire à réduire le nombre de lignes du portefeuille serait d’augmenter le confort de mon lectorat. smile

Concernant la présence d’ETFs short dans le portefeuille il ne s’agit que de positions temporaires de couverture jugeant qu’actuellement le risque est asymétrique, les marges de progression vers le haut des indices boursiers étant à mon avis beaucoup plus réduites que les marges de baisse. (ce jugement repose en partie sur des arguments d’analyse technique qui je le sais ont mauvaise presse sur ce forum, et je présente donc par avance mes excuses auprès des lecteurs que cela indispose)

Ces positions ne doivent être que temporaires car ces ETFs sont affectés du phénomène dit de "beta-slippage" qui diminue leur valeur au cours du temps. Comme tout produit d’assurance, cela a un coût. Mais j’ai été plutôt heureux de posséder de tels ETFs l’année dernière ( achetés en mai et juin puis revendus fin octobre). Je pourrais cependant remplacer ces trackers inverses par des turbos put qui auraient l’avantage de ne pas figurer sur le tableau…

Bien à vous

Cristobal

Hors ligne Hors ligne

 

#10 04/08/2019 15h57

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   153  

Bonjour Cristobal

Pour les etf short, pourquoi ne vendez vous pas les positions longues pour les racheter plus bas si vous pensez que le marché va baisser ?
L’exposition actions sera la même, et vous payerez toujours des frais de transactions et l’écart achat vente sur l’aller retour complet, mais vous économisez les frais de gestion (x2).


Markets are not perfect, but everybody else is worse

Hors ligne Hors ligne

 

#11 04/08/2019 16h35

Membre
Réputation :   69  

Bonjour Treffon,

c’est toujours un plaisir de vous avoir comme interlocuteur.

Sur le fond et d’un point de vue économique purement rationnel vous avez parfaitement raison.

Ceci dit, il faut composer avec l’aspect essentiellement psychologique de l’investisseur que je suis. Pour moi toutes les positions longues sur les indices majeurs sont en quelque sorte sanctuarisées et on n’y touche plus jusqu’à ce que mort s’en suive (j’ajoute que je ne suis pas pressé smile ). On ne touche pas au grisbi ! (sauf cas de force majeure comme en témoigne la perte d’éligibilité au PEA de nombreux ETFs d’Amundi récemment)

Les positions courtes représentent une couverture très partielle de l’ensemble de mes positions longues et occupent une position à part et marginale sur l’ensemble du portefeuille, sont gérées de manière opportuniste (satellite) par rapport au reste du portefeuille (core). Pour le moment je me sens plus à l’aise avec ce type de gestion, même si, vous avez raison, elle n’est pas optimale.

Bien à vous

Cristobal

Edit: orthographe, syntaxe

Dernière modification par Cristobal (04/08/2019 17h32)

Hors ligne Hors ligne

 

#12 06/08/2019 18h56

Membre
Réputation :   69  

Mission Accomplished

avec un clin d’oeil amical à vous, cat, parce que vous le valez bien !

Cristobal a écrit :

Je considère renforcer en priorité le secteur consommation de base probablement avec Danone, la aussi à l’occasion d’une bonne correction…

cat a écrit :

Je conviens avec vous que les valeurs du luxe semblent plutôt bien valorisées actuellement… Vous aurez peut-être des opportunités dans un futur proche.
Par ailleurs, si vous voulez une valeur qui fasse double emploi : "conso de base" et "luxe", vous pourriez éventuellement ajouter l’Oreal à votre watchlist.

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/19140_ordres_du_6_aout.png

Je n’ai pris position que sur une demi-ligne chacune pour Danone et l’Oréal, en comptant pouvoir compléter les lignes à des cours plus bas si le mouvement actuel de baisse des marchés, qui semble assez puissant, se poursuit.

Mais pour le moment, un tiens vaut mieux que deux vous l’aurez ! smile 

Amusant l’inventivité à développer vis-à-vis du robot anti-tutoiement

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #13 07/08/2019 16h39

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   381  

Cristobal, félicitations pour être rentré sur l’Oréal et Danone.

J’’espère que votre achat par "demi-ligne" sera fructueux.
A titre personnel, l’investissement par "demi-ligne" n’a jamais été totalement concluant. J’ai investi à un moment par "demi-ligne" et je m’étais ainsi fixé un seuil de 4% de moins-value pour compléter une demi-ligne. Bilan :
* il y a des titres qui ont enfoncé très rapidement ce seuil et j’aurais probablement dû le mettre beaucoup plus bas pour elles (cas typiques : Bic, Carrefour, j’aurai pu fixer le seuil à -40% sans souci);
* il y a des titres qui n’avaient pas atteint le seuil fixé au bout de 9 mois et que j’ai fini par renforcer à la hausse (cas typiques : l’Oreal, LVMH);
* il y a quelques lignes pour lesquelles cela a fonctionné de manière satisfaisante (notamment Danone, Air Liquide, mais pas une majorité).

Au final, pour moi, cela a surtout bien marché sur les valeurs historiques à croissance un peu molle. Néanmoins, cela dépend probablement de votre critère pour le renforcement. Dans mon cas, c’était quand même très bête comme critère (en même temps comme je ne suis pas vraiment un investisseur intelligent, cela m’allait bien ;-)).

Bien à vous,
cat

Hors ligne Hors ligne

 

#14 05/09/2019 16h41

Membre
Réputation :   69  

Suivi des portefeuilles



2ème mise à jour arrêtée au Samedi 31 Août


Avec un peu de retard, étant en déplacement ces derniers jours sans trop de loisirs à consacrer à la mise à jour de mon suivi de portefeuille je vous présente leur état arrêté au 31 août.

Contexte : les indices se sont fait peur la première quinzaine du mois d’août suite 1) aux tweets de Trump exacerbant les tensions des négociations commerciales entre Chine et Etats-Unis, 2) aux signaux considérés comme précurseurs d’un épisode récessif à venir (inversion de la courbe des taux d’intérêt) 3) aux manifestations tendues à Hong Kong au sujet d’un projet d’extraditions de ressortissants hongkongais vers la Chine, puis se sont repris en deuxième quinzaine à la suite d’éléments apaisants en provenance 1) des banquiers centraux présents à leur réunion traditionnelle du mois d’aout à Jackson Hole (Wyoming) dans les Rocheuses, et 2) du G7 réuni à Biarritz où pour une fois le président américain s’est abstenu de tout éclat intempestif et a même tenu des propos conciliants sur les négociations commerciales et la question iranienne. Mais pour combien de temps ?….   Sinon, persistance de risques d’instabilité politique en Italie, où une coalition improbable succède à une précédente également baroque désagrégée à la suite du coup d’éclat de Matteo Salvini. Le premier ministre Giuseppe Conte est reconduit à son poste… Enfin, la saga du Brexit continue de plus belle et est tellement emberlificotée que plus personne n’y comprend rien, à commencer par les premiers intéressés.

PORTEFEUILLE DE TRACKERS

Il progresse de 1,015% sur le mois soutenu par la poursuite de la progression du cours des métaux précieux et des obligations. Pas de renforcement ce mois

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/19140_excel_trackers_1.png
https://www.devenir-rentier.fr/uploads/19140_excel_trackers_2.png

A titre informatif je montre l’évolution de la valeur de la part vis-à-vis du fond Sextant Grand Large (à gauche) et du MSCI World (à droite):

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/19140_trackers_vs_indices.png

PORTEFEUILLE DE TITRES VIFS

Inchangé sur le mois ,  la valeur de la part passant de 102,129 à 102,216

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/19140_excel_titres_vifs_fin_aout_2019.png

A titre informatif je montre l’évolution de la valeur de la part vis-à-vis du CACGR, de l’Eurostoxx50 et du MSCI World:

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/19140_titres_vifs_vs_indices.png

Le secteur de la consommation de base a été renforcé le 6 aout par l’initiation de lignes sur L’Oréal et Danone (voir message précédent), ainsi que le secteur de l’énergie le 16 aout par l’acquisition de 20 parts de Royal Dutch Shell B à 25€  en profitant d’un recul momentané des cours affectant toutes les pétrolières et plus particulièrement RDSB qui venait de détacher son dividende.
Si Bouygues et Renault semblent se reprendre, Lagardère et Vicat continuent de faire montre d’une faiblesse persistante et pourraient faire l’objet d’un futur renforcement, normalement en octobre.

Hors ligne Hors ligne

 

#15 01/10/2019 02h29

Membre
Réputation :   69  

Suivi des Portefeuilles


3ème mise à jour arrêtée au Lundi 30 septembre au soir


Contexte : les indices boursiers ont continué leur progression entamée dans la deuxième quinzaine d’août et sont revenus sur les niveaux observés en juillet, les dépassant même dans le cas du CAC40 qui inscrit son plus haut annuel ,et plus haut depuis 2009, le vendredi 20 septembre lors de la séance dite des 4 sorcières. Leur progression  régulière a à peine été affectée par des événements qui en d’autre temps les auraient fait décaler beaucoup plus fortement, comme par exemple l’attaque des installations pétrolières d’Aramco le 14 septembre par des drones de rebelles yéménites. S’il en est résulté la plus forte hausse journalière de l’or noir depuis 1991, lors de la première guerre du golfe, cette flambée n’a été que transitoire les cours du Brent et du WTI réintégrant peu après leur zone d’évolution précédente .
Sans surprise, les Banque centrales, la le BCE le 12 ,et la Fed le 18 septembre, ont abaissé leurs taux directeurs, et les deux histrions anglo-saxons ont continué à défrayer la chronique : «  le Donald » parce qu’il a comploté contre son rival démocrate Joe Biden avec l’aide du président ukrainien, ce qui lui vaut le lancement d’une procédure d’impeachment par les démocrates de la chambre des représentants, et quand à « Bojo », il s’est fait désavouer par la Cour Suprême du Royaume-Uni pour avoir abusivement suspendu le Parlement. S’il n’est pas empêché, il est en tous cas bien empêtré dans l’imbroglio inextricable du Brexit…

PORTEFEUILLE DE TRACKERS
Plusieurs arbitrages ce mois ci :
Le 5 septembre : Vente du SPDR Gold Trust , et avec le produit de la vente prise d’une petite position sur l’argent métal par achat de parts du tracker ZKB Silver le solde étant conservé en liquidités pour en racheter plus bas si la consolidation en cours se poursuit.
Le 24 septembre : Vente du ishares Core Global Aggregate Bond UCITS ET Eur Hedged (Acc) coté sur le LES et achat de son équivalent coté sur le Xetra (voir ce message)
Le 25 septembre : Vente du Amundi Euro inflation UCITS ETF (2 x 233 €) et achat d’ un montant équivalent sur le ishares €-inflation linked Govt Bond UCITS ETF (2 x 223 €) afin de réduire le nombre de lignes du portefeuille.
Le 26 septembre : Enfin renforcement de la ligne Lyxor Green bond par achat de 9 parts à 55 €

En résumé, allégement sur l’or, initiation d’une petite position sur l’argent, et renforcement du Lyxor Green Bond

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/19140_trackers1_fin_09_2019.png
https://www.devenir-rentier.fr/uploads/19140_trackers2_fin_09_2019.png

Le Vanguard Developed Europe et le SPDR Europe Dividend Aristocrats ont versé leur dividende respectivement le 26 et 23 septembre, mais ne les ai pas encore perçus sur mon PEA. Ils seront versés aux liquidités.
A titre informatif je montre la progression du portefeuille vis-à-vis du fond Sextant Grand Large et du MSCI World :

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/19140_trackers_vs_indices_fin_09_2019.png

PORTEFEUILLE DE TITRES VIFS
Quelques achats de diversification:
Achat de Nexity, afin d’avoir un représentant dans le secteur immobilier, plutôt bien considéré, pas trop cher, et éligible au PEA ce qui est toujours appréciable sur le plan fiscal. Son newsflow récent est positif, les analystes qui suivent la valeur sont « à l’achat », et cat a un avis plutôt bienveillant sur la valeur au vu de son message#57 sur la file du portefeuille de Gandolfi.
Achat d’une demi-position de GTT découvert grâce au forum sur lequel j’ai pu lire qu’elle pouvait être considérée comme un bon complément à Total. La aussi les analystes qui suivent la valeur sont positifs, et « à renforcer ». Les nouvelles rapportées par Tahure dans son message #298 de la file dédiée à GTT sont plutôt encourageantes
Achat d’une demi-ligne de Neoen , peu avant sa publication de résultats semestriels de bonne facture :
voir   lemondedelenergie.com et boursier.com
Les analystes qui suivent la valeur la jugent  très chèrement valorisée, j’ai pris néanmoins une petite position histoire d’être dans le bateau et « décarboner » un petit peu mon portefeuille.
Enfin j’ai intégré dans mon portefeuille une petite ligne de Maroc Telecom (Itissalat al Maghrib) « oubliée » sur mon CTO Binck. J’avais acheté 25 titres à 13,10 € en 2010 et conservé la ligne jusqu’à ce jour. Elle fournit fidèlement son dividende et apporte un petit parfum d’exotisme au portefeuille, ce qui ne me déplait pas…
L’entrée par demi-lignes dans des valeurs un peu chères me permet de monter à bord tout en conservant la possibilité de compléter la ligne ultérieurement à meilleur compte, à condition de savoir être suffisamment patient. Cat a sur cette  file rapporté son expérience mitigée de cette méthode, alors que bibike la conseille dans son message #24 de la file du portefeuille de rendement de Ribeiro
 
https://www.devenir-rentier.fr/uploads/19140_titres_vifs_fin_09_2019.png

Dividendes perçus (bruts de fiscalité):
1/08/2019     AT&T        9,18 $
10/09/2019    Exxon Mobil    6,96 $
10/09/2019       IBM                9,72 $
12/09/2019     Unilever            3,14 €
13/09/2019    Kellog        5,70 $
26/09/2019    RDSB        7,28 €
27/09/2018    GTT                6,00 €

J’avais omis de rapporter le dividende d’AT&T perçu au mois d’aout. Tous les dividendes encaissés jusqu’au 13 septembre inclus ont été utilisés dans les investissements du mois. Ceux de Royal Dutch Shell et de GTT ont été versés aux liquidités.

Le portefeuille progresse sur le mois de 4,15% , la valeur de la part passant de 102,216 à 106,456   
La production de dividendes par le portefeuille vient de dépasser le seuil des 50 € (53 exactement) en base mensuelle

A titre informatif je montre l’évolution comparée du portefeuille et des indices CACGR, EuroStoxx50 et MSCI World:

    https://www.devenir-rentier.fr/uploads/19140_titres_vifs_vs_indices_fin_09_2019.png

Enfin, pour une meilleur lisibilité de la répartition du portefeuille par secteurs:

RÉPARTITION DU PORTEFEUILLE AU 30/09/2019

~Consommation discrétionnaire (5,7%) :
    31 Eutelsat Communications SA_________________3,3%
    19 Lagardere SCA______________________________2,4%

~Consommation de base (13,1%) :
    10 Kellogg Co (USD)___________________________3,7%
     9 Unilever NV________________________________3,1%
     8 Renault SA_________________________________2,6%
     4 Danone SA__________________________________2,0%
     1 L'Oreal SA_________________________________1,6%

~Energie (14,9%) :
    37 Royal Dutch Shell PLC______________________6,3%
     8 Exxon Mobil Corp (USD)_____________________3,3%
    10 Total SA___________________________________3,0%
     4 Gaztransport et Technigaz SA_______________2,3%

~Services financiers :
n/a

~Santé (10,6%) :
     6 Orpea SA___________________________________4,2%
    30 GlaxoSmithKline PLC (GBP)__________________3,7%
     5 Sanofi SA__________________________________2,7%

~Industrie (13,1%) :
     4 Accenture PLC (USD)________________________4,4%
    14 Compagnie de Saint Gobain SA_______________3,2%
    12 Bouygues SA________________________________2,8%
    11 Vicat SA___________________________________2,8%

~Matériaux de base (9,8%) :
    12 Air Liquide________________________________9,8%

~Technologie de l'information (5,0%) :
     6 International Business Machines Corp_______5,0%

~Services de télécommunication (9,2%) :
    18 AT&T Inc (USD)_____________________________3,9%
    35 Orange SA__________________________________3,2%
    25 Itissalat Al Maghrib Ste SA________________2,1%

~Services aux collectivités (14,3%) :
    18 Rubis SCA__________________________________6,0%
    64 Engie SA___________________________________6,0%
    15 Neoen SA___________________________________2,3%

~Immobilier (4,1%) :
    15 Nexity SA__________________________________4,1%

~Fonds/Trackers :
n/a

~Liquidité :
__________________________________________________0,1%

Fait avec XlsPortfolio

RÉPARTITION DU PORTEFEUILLE AU 30/09/2019 (immobilier uniquement)

~Diversifié (100,0%) :
    15 Nexity SA________________________________100,0%

Fait avec XlsPortfolio

Sinon le transfert de mon PEA-PME de Binck vers Bourse Direct a été efectué cet été.
J’avais ouvert un PEA PME en octobre 2014 pour prendre date et acquis 25 parts du tracker Lyxor CAC PME qui n’a jamais rien fait. Dans la mesure ou j’aimerais mettre quelques petites valeurs de différents secteurs pour accompagner mes grosses capitalisations, il pourra m’être utile.
Le processus a été long:
12 juillet : demande de transfert auprès de Bourse Direct
17 juillet: Bourse direct adresse la demande à Binck
26 août: les titres (le tracker Lyxor) sont transférés
19 septembre: les espèces sont transférées
25 septembre: déblocage de mon PEA-PME après réclamation auprès du service client le 20 septembre

Le mois de septembre a été très favorable aux actions cette année, nettement plus que ne le recense les moyennes statistiques. Nous allons à présent voir ce que octobre nous réserve ! smile

Hors ligne Hors ligne

 

#16 01/10/2019 09h30

Membre
Réputation :   14  

J’aime beaucoup vos suivis avec le contexte du mois. Les Green Bonds vous les prenez dans quel enveloppe ?
J’avais regardé Neoen qui avait un contrat avec Google. Je pense que je vais en prendre aussi pour soutenir la transition énergétique. Quel est votre avis sur Orpea ? Je pense qu’elle a de l’avenir même si il aurait fallut y rentrer plus tôt (comme Neoen).
Vous avez en PEA, un PEA-PME et un CTO ?
Au plaisir de vous lire.

Hors ligne Hors ligne

 

#17 01/10/2019 10h12

Membre
Réputation :   69  

Bonjour crashray,
et merci pour votre intérêt.

Le Lyxor Green Bond comme tous mes ETFs obligataires, tous capitalisants, est détenu sur CTO chez BD. J’ai 3 CTO, un historique chez Binck ouvert en 2009 où il ne reste que des scories, un OPCVM sur les métaux précieux, et Maroc Telecom, un chez Bourse Direct (BD), et un chez Degiro.

Mon PEA,  auparavant chez Binck  a été transféré en 2017 chez BD. Mon PEA PME chez Binck a été transféré chez BD cette année, et le transfert, bien que normalement beaucoup plus simple, a pris plus de temps que celui de mon PEA en 2017. Peut-être que le rachat de Binck par Saxo Banque a perturbé leur service cette année

Orpea, comme Korian et LNA santé, ont des perspectives importantes de développement dans les années qui viennent, avec le vieillissement de la population considérée comme un gisement "d’or gris".

Hors ligne Hors ligne

 

#18 01/10/2019 10h18

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   381  

Bonjour Cristobal,

toujours un reporting très complet (parcouru rapidement).
Je vois que dans votre liste de titres vifs, vous n’avez rien concernant les "services financiers".
Est-ce un secteur que vous souhaitez éviter?

Bien à vous,
cat

Hors ligne Hors ligne

 

#19 01/10/2019 10h40

Membre
Réputation :   69  

Bonjour cat,

pour le moment je me contente de mon exposition au secteur financier bien représenté (40%) au sein du Lyxor Europe Select Dividend 30 de mon portefeuille de trackers. Le rendement des représentants de ce secteur est en général appréciable, mais leur modèle économique est mis à mal par la persistance de taux extrêmement bas, voire négatifs !

On entend pas mal de cris de douleur, fermetures d’agences, licenciements, Société Générale se séparant de Lyxor, Lombard Odier faisant payer les dépots de ses clients, Generali qui va baisser sévèrement la rémunération de ses fonds euros, etc…

Je n’exclue pas d’avoir quelques titres vifs sur ce secteur, mais pour le moment je suis dubitatif. Le secteur bancaire semble en meilleure forme aux US, je prendrai peut-être position sur une de leurs banques, mais laquelle choisir ?…

Bien cordialement

Cristobal

Dernière modification par Cristobal (01/10/2019 10h51)

Hors ligne Hors ligne

 

#20 01/10/2019 11h06

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   381  

A titre personnel, j’ai dernièrement écarté l’idée de réinvestir dans une grande banque (pour l’instant) mais j’ai préféré enrichir la ligne "services financiers" en me tournant vers les gestionnaires d’actifs / sociétés de capitale-investissement (j’ai retenu Eurazeo mais cela aurait pu être Tikehau ou IDI par exemple).
Par contre pour les banques US, je ne pourrais vous être d’aucune aide (mais il y a quelques personnes qui s’intéressent à cette question sur le forum).

Bien à vous,
cat

Hors ligne Hors ligne

 

#21 01/10/2019 12h09

Membre
Réputation :   69  

Intéressantes considérations, comme à votre habitude cat !
J’ai du mal à me faire une opinion sur ces sociétés. Avez vous regardé Wendel ?

Bien à vous

Cristobal

Hors ligne Hors ligne

 

#22 01/10/2019 12h21

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   381  

Disons que j’étais plutôt attiré par la partie capital-investissement et il me semblait qu’IDI ou Eurazeo était mieux placés sur ce segment donc je n’ai pas regardé Wendel (je vous dis cela rapidement mais j’ai peut-être eu tort).

Hors ligne Hors ligne

 

[+3]    #23 01/11/2019 16h23

Membre
Réputation :   69  

SUIVI DES PORTEFEUILLES



4ème mise à jour arrêtée au Jeudi 31 octobre au soir


Contexte : Le début du mois d’octobre a vu l’effacement en 2 jours d’un mois de gains sur les indices mondiaux, quatrième pire entame de trimestre de l’histoire de Wall Street. La cause en fut la publication d’indicateurs d’activité économique décevants des deux cotés de l’Atlantique (indices ISM aux US et PMI en Europe) annonciateurs d’un ralentissement de l’économie, ainsi que le feu vert donné par l’OMC aux US de prendre des mesures de rétorsion douanières vis à vis de l’Europe en compensation des subventions que cette dernière a fournie à Airbus. Cette forte chute a été suivie d’une forte remontée des indices selon le principe « bad news is good news » car cela devrait inciter la Federal Reserve à continuer à être accommodante et baisser ses taux (chose faite le 30 octobre). De plus, l’indice de confiance du consommateur américain restait bon et le taux de chômage toujours au plus bas. Résultat des courses les indices S&P 500, CACGR, et MSCI World inscrivent leurs plus hauts historiques à la fin du mois entre les 28 et 30 octobre.
En arrière-plan, parmi les faits notables : 1) la saga du Brexit qui continue, avec report de la date limite au 31 janvier 2020 et la tenue d’élections législatives anticipées en Grande Bretagne au mois de décembre. 2) le retrait des troupes américaines de Syrie sur décision unilatérale de Trump, abandonnant honteusement leurs anciens alliés kurdes face à l’armée turque d’Erdogan. Encore une page pas très glorieuse pour le camp occidental…

PORTEFEUILLE DE TRACKERS

Pas de mouvement ce mois ci. Le portefeuille s’apprécie de +0,1% alors que le MSCI World fait -0,1% (entre les clôtures du 30/09 et du 31/10)

Dividendes :
Finalement perçus du SPDR Europe Dividend Aristocrats 13,28 € le 1er octobre et du Vanguard Developed Europe 14,51 € le 9 octobre. Ils ont été versés aux liquidités
https://www.devenir-rentier.fr/uploads/19140_trackers_1.png
https://www.devenir-rentier.fr/uploads/19140_trackers_2.png

Evolution de la part relativement au fond Sextant Grand Large et au MSCI World dividendes réinvestis :

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/19140_trackers_oct19_vs_indices.png

PORTEFEUILLE DE TITRES VIFS

Pas mal de mouvements ce mois ci, quelques renforcements, mais surtout l’ouverture de plusieurs lignes pour équilibrer les secteurs et introduire, enfin, un secteur financier au sein du portefeuille et placer quelques titres vifs au sein de mon PEA PME nouvellement transféré.

Renforcements

Le renforcement bimestriel réglementaire a concerné Lagardère : achat de 25 titres à 19,90 € le 2 octobre.
Un renforcement opportuniste a été effectué à la hausse sur Sanofi le 11 octobre par l’achat de 4 titres  à 81,50 € pour compléter une ligne un peu maigrelette mais présentant un caractère défensif intéressant. Le PRU de la ligne passe de 73,010 à 77,002 €
De même un renforcement a été effectué sur Danone pour compléter la demi ligne ouverte en août par l’achat de 3 titres à 79,90 € le 16 octobre, 2 jours avant la publication des résultats du 3ème trimestre, suivi d’un achat le 18 octobre de 5 titres à 73,22 € lors de la chute du cours consécutif à la publication des résultats accompagnée d’un « profit warning ». Au final le PRU de la ligne reste sensiblement le même, passant de 76,375 à 76,257 €

Diversification

Dans la ligne de mon achat de Neoen en septembre, il a été acheté 15 titres d’Albioma (ex Séchilienne Sidec) à 22 € le 4 octobre, et il a d’autre part été souscrit à l’introduction en bourse de Hoffmann Green Cement (ALHGR). Sur 20 actions demandées il en a été attribué 18 au cours d’introduction de 18 € le 17 octobre. Ces 2 valeurs sont logées au sein du PEA PME.
Pour ne pas laisser seul Air Liquide au sein du secteur Matériaux de base, il a été procédé à l’achat de 10 titres Rio Tinto à 3945,5 GBX, le 16 octobre.
J’ai finalement inclus un secteur financier dans le portefeuille par l’acquisition le 17 octobre de l’assureur Scor (13 titres à 37,25 €), de l’arbitragiste ABC Arbitrage (60 titres à 6,57 € au sein du PEA PME) et de la bancaire US Morgan Stanley qui venait de publier des résultats de bonne facture (10 titres à 44,33 $).
Pour ne pas laisser seul Nexity au sein du secteur immobilier j’ai acquis le 17 octobre 14 titres de Klépierre à 32,65 €
Pour ne pas laisser seul IBM au sein des technologies de l’information j’ai procédé le 21 octobre à l’achat de Sword Group (15 titres à 31,50 € au sein du PEA PME). D’autre part j’ai inclus Accenture dans ce secteur plutôt que de le garder dans le secteur de l’industrie.
Last but not least, j’ai terminé le mois en ouvrant une demi-ligne de Thales (3 titres à 87,64 €) au fixing du 31 octobre pour avoir une industrielle en dehors du secteur de la construction.

L’état actuel du portefeuille est le suivant:
Pour rendre plus aisée la lecture du portefeuille j’ai abandonné la présentation alphabétique des titres pour un regroupement en secteurs d’activité

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/19140_titres_vifs.png

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/19140_la_ronde_des_camemberts.png

RÉPARTITION DU PORTEFEUILLE AU 31/10/2019

~Consommation discrétionnaire (6,8%) :
    44 Lagardere SCA______________________________4,3%
    31 Eutelsat Communications SA_________________2,5%

~Consommation de base (12,4%) :
    12 Danone SA__________________________________4,3%
    10 Kellogg Co (USD)___________________________2,8%
     9 Unilever NV________________________________2,3%
     8 Renault SA_________________________________1,8%
     1 L'Oreal SA_________________________________1,3%

~Energie (10,9%) :
    37 Royal Dutch Shell PLC______________________4,7%
     8 Exxon Mobil Corp (USD)_____________________2,3%
    10 Total SA___________________________________2,3%
     4 Gaztransport et Technigaz SA_______________1,6%

~Services financiers (6,3%) :
    13 Scor SE____________________________________2,4%
    10 Morgan Stanley (USD)_______________________2,0%
    60 ABC Arbitrage SA___________________________1,9%

~Santé (9,7%) :
     9 Sanofi SA__________________________________3,6%
     6 Orpea SA___________________________________3,1%
    30 GlaxoSmithKline PLC (GBP)__________________3,0%

~Industrie (9,5%) :
    14 Compagnie de Saint Gobain SA_______________2,5%
    12 Bouygues SA________________________________2,2%
    11 Vicat SA___________________________________2,0%
    18 Hoffmann Green Cement Technologies SAS_____1,6%
     3 Thales SA__________________________________1,3%

~Matériaux de base (10,5%) :
    12 Air Liquide________________________________6,9%
    16 Rio Tinto PLC (GBP)________________________3,6%

~Technologie de l'information (8,9%) :
     6 International Business Machines Corp_______3,5%
     4 Accenture PLC (USD)________________________3,2%
    15 Sword Group SE_____________________________2,2%

~Services de télécommunication (6,9%) :
    17 AT&T Inc (USD)_____________________________2,8%
    35 Orange SA__________________________________2,4%
    25 Itissalat Al Maghrib Ste SA________________1,6%

~Services aux collectivités (12,6%) :
    64 Engie SA___________________________________4,6%
    18 Rubis SCA__________________________________4,5%
    15 Neoen SA___________________________________1,7%
    15 Albioma SA_________________________________1,7%

~Immobilier (5,6%) :
    15 Nexity SA__________________________________3,4%
    14 Klepierre SA_______________________________2,3%

~Fonds/Trackers :
n/a

~Liquidité :
__________________________________________________0,0%

Fait avec XlsPortfolio

RÉPARTITION DU PORTEFEUILLE AU 31/10/2019 (immobilier uniquement)

~Diversifié (59,8%) :
    15 Nexity SA_________________________________59,8%

~Commerce et centres régionaux (40,2%) :
    14 Klepierre SA______________________________40,2%

Fait avec XlsPortfolio

Sur le mois la performance du portefeuille est négative de -2,9% pénalisée par les fortes chutes après publications de Danone, Renault et Eutelsat, mais aussi par la non prise en compte à ce jour de la distribution d’actions gratuites d’Air Liquide par mon courtier Bourse Direct.

La distribution de dividendes atteint désormais 71 € en base mensuelle (théorique, brute de fiscalité)

Evolution de la part vis-à-vis des indices dividendes réinvestis CACGR, EuroStoxx50 et MSCI World :

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/19140_titres_vifs_vs_indices_oct19.png

Les indices sont sur leurs plus hauts. Question pour les mois qui viennent : stop ou encore ? smile
Bon weekend de Toussaint à tous !

Edit: typographie

Dernière modification par Cristobal (01/11/2019 21h23)

Hors ligne Hors ligne

 

#24 01/11/2019 17h12

Membre
Réputation :   11  

Belle présentation tout en couleur, bravo cette initiative qui facilite grandement la lecture.

Petite question bête, vous dupliquez votre portefeuille pour avoir ainsi plusieurs indices de comparaison ?

Merci,

Mimosa

Hors ligne Hors ligne

 

#25 01/11/2019 17h31

Membre
Réputation :   69  

Bonjour Mimosa,

merci pour votre intérêt et vos compliments qui font toujours plaisir.

Effectivement dès la création des portefeuilles en juin dernier j’avais créé plusieurs copies des portefeuilles, chacune avec un indice de référence différent, étant hésitant sur le choix du bon indice de comparaison à prendre en considération. Cela nécessite cependant d’effectuer les mises à jour sur le Financial Times en multiples exemplaires les unes après les autres ce qui est parfois un peu fastidieux. Mais ce n’est pas la mer à boire quand même ! wink

Bien cordialement

Cristobal

Hors ligne Hors ligne

 

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ? Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

Discussions similaires à "portefeuille d'actions et d'etf de cristobal"

Pied de page des forums

Parrains Faites-vous parrainer
Apprendre le bonheur