Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#276 31/12/2016 10h11 → Portefeuille d'actions/immobilier/certificats/liquidités de ArnvaldIngofson (action, immobilier, portefeuille)

Membre
Réputation :   246 

Rapport trimestriel d’octobre à décembre


Comme je l’avais fait dans le message 202,
je peux faire un rapport trimestiel
(relire ce message pour le détail de l’approche et des notations).

Les chiffres des 3 mois du 4ème trimestre sont :
https://www.devenir-rentier.fr/uploads/9981_dr_1231_a.jpg

L’objectif est de cumuler les 3 mois d’octobre à décembre.                               
On obtient alors, exprimés en montant et en % des capitaux engagés :                                
https://www.devenir-rentier.fr/uploads/9981_dr_1231_b.jpg

Les actions étant principalement des grandes capitalisations européennes et en particulier françaises,
on peut comparer avec l’évolution des indices CAC 40 et Euro Stoxx 50 :                        
https://www.devenir-rentier.fr/uploads/9981_dr_1231_c.jpg
       
Dans un trimestre en forte hausse, on constate de nettes sous-performances.

Pour les certificats bonus cappés, il est dans leur nature de plafonner les fortes hausses.
C’est le prix à payer pour avoir également une performance positive dans une baisse modérée.

Pour les actions, après analyse il y a :
. une très mauvaise rotation sectorielle : c’était une très mauvaise idée de vendre les financières (AXA et BNP Paribas) pour acheter Veolia Environnement
. une sous-performance généralisée des OPCVM.
Les ETF ont une performance conforme.
Seule SANOFI se distingue par une sur-performance.

Les foncières enregistrent une performance globale très faible
(forte baisse sur des anticipations de hausse des taux, puis reprise).

Les SCPI  affichent une performance qui peut paraître décevante ,
mais s’explique par le fait que les derniers achats (CORUM et PFO2) produisent peu de revenus sur le trimestre
(délai de jouissance).

C’était quand même un trimestre très particulier,
avec la double surprise :
. de l’élection de Donald Trump
. de son impact positif sur les marchés actions.

Il faudra faire mieux au prochain trimestre !
Une conclusion pourrait être que si je suis, comme les gérants d’OPCVM, inefficaces dans mes anticipations de marchés et choix d’actions,
les ETF sont la voie de la sagesse.

Dernière modification par ArnvaldIngofson (31/12/2016 10h48)


Dif tor heh smusma

Hors ligne

 

#277 03/01/2017 14h43 → Portefeuille d'actions/immobilier/certificats/liquidités de ArnvaldIngofson (action, immobilier, portefeuille)

Membre
Réputation :   246 

Et ça continue de monter !
Très bien, notamment pour le portefeuille de certificats bonus cappés.
Mais le cours de certains sous-jacents dépasse largement le niveau bonus. En particulier Natixis.
On peut alors vendre, il n’y a plus grand chose à gagner.

Mais les arbres ne montent pas jusqu’au ciel.
Je ne réinvestis pas le produit de la vente, préférant garder des liquidités.

BONUS CAPPÉ NATIXIS 3,00-5,40 EUR 14/06/2017 (1L49Z) : vente

Le 10/11, j’avais fait :
Achat de 1111 Bonus cappé Natixis 3,00-5,40 EUR 14/06/2017 à 4,77 € ; 5 307,47 € avec les frais.
Aujourd’hui je fais :
Vente de 1111 Bonus cappé Natixis 3,00-5,40 EUR 14/06/2017 à 5,18 € ; 5 746,98 € avec les frais.
Plus-value 439,51 € ou 8,3 %.

Dernière modification par ArnvaldIngofson (03/01/2017 14h43)


Dif tor heh smusma

Hors ligne

 

#278 13/01/2017 14h36 → Portefeuille d'actions/immobilier/certificats/liquidités de ArnvaldIngofson (action, immobilier, portefeuille)

Membre
Réputation :   246 

SCPI CORUM CONVICTIONS : ACOMPTE MENSUEL

5,92 € brut par part (vs précédents : 6,04 6,03 5,40 5,38 5,37).
Pour 32 parts, j’ai eu 156,03 € net.

Comme ça fait 1 an que Corum est passé aux revenus mensuels,
on peut regarder ce que ça donne pour l’année 2016 (en net, pour une part) :
02/16    4,7214   
03/16    4,7319   
04/16    4,9648   
05/16    4,8010   
06/16    4,6514   
07/16    4,6752   
08/16    1,6400    PV immeuble en Espagne
08/16    4,6705   
09/16    4,6629   
10/16    4,4362   
11/16    5,2967   
12/16    5,2044   
01/17    4,8759
soit un total de 59,33 €.

Par rapport à la valeur ISF (prix de retrait par part) de 919,98 €,
le rendement est de 6,45 %.

C’est une très bonne performance,
de loin la meilleure des SCPI en portefeuille.
Pourvu que ça dure …

De plus, s’agissant pour l’essentiel de revenus à l’étranger,
la fiscalité est favorable.

A noter que curieusement c’est le chiffre communiqué par Corum (6,45 %).
Mais je fais le calcul sur les montants nets / valeur ISF,
pas sur des montants intégrant des crédits d’impôts (prélèvements fiscaux à l’étranger) / valeur de marché à l’achat calculée sur la moyenne de l’année.

Dernière modification par ArnvaldIngofson (13/01/2017 14h46)


Dif tor heh smusma

Hors ligne

 

#279 13/01/2017 16h38 → Portefeuille d'actions/immobilier/certificats/liquidités de ArnvaldIngofson (action, immobilier, portefeuille)

Membre
Réputation :   19 

ArnvaldIngofson a écrit :

Bonus cappé Casino 30,00-53,00 13/09/2017 : Achat

Le bonus cappé 1L48Z me semble avoir des caractéristiques intéressantes :
Barrière Basse 30,00 EUR ; Distance barrière 31,6 %
Niveau Bonus   53,00 EUR ; Performance max 18,7 %
Date de calcul 13/09/2017 ; 10 mois
Surcote 1,8 %.

Achat de 113 Bonus cappé Casino 30,00-53,00 13/09/2017 à 44,67 € ; 5 055,71 € avec les frais.

Bonjour ArnvaldIngofson,

J’ai bien fait de vous suivre sur l’achat de ce bonus cappé. Une bonne première expérience et une familiarisation à ce genre de produit.
Suite aux fortes hausses récentes du titre Casino, j’hésite à présent à revendre ce bonus.
L’écart bonus - sous-jacent est à présent minime et le potentiel de hausse restante n’est que de 4.5% à l’heure où je vous écris, pour une PV actuelle de 13%.

Envisagez-vous de vendre ce bonus cappé à l’heure actuelle ?

Cordialement,

Fabipm

Hors ligne

 

#280 13/01/2017 16h59 → Portefeuille d'actions/immobilier/certificats/liquidités de ArnvaldIngofson (action, immobilier, portefeuille)

Membre
Réputation :   246 

BONUS CAPPÉ CASINO 30,00-53,00 13/09/2017

J’envisage …
J’ai fixé un objectif de 51 €, encore un effort Casino et on y est.

Par contre je trouve la gamme actuelle des produits proposés pas bien adaptés,
en particulier chez Commerzbank (1N40Z trop loin en 03/2018).
Comme Neo45 (voir son portefeuille),
le moins mauvais me semble être PM03B chez BNP Paribas.

Le meilleur plan pourrait être de faire une vente,
puis d’attendre une baisse pour acheter un nouveau bonus moins cher.
Avec le risque que cette baisse n’arrive jamais.

SCPI CORUM

Remarque de kc44 :
la valeur de retrait de Corum est aujourd’hui de 933,18 € soit un rendement de 6,36%

Dernière modification par ArnvaldIngofson (13/01/2017 17h01)


Dif tor heh smusma

Hors ligne

 

#281 13/01/2017 17h13 → Portefeuille d'actions/immobilier/certificats/liquidités de ArnvaldIngofson (action, immobilier, portefeuille)

Membre
Réputation :   19 

ArnvaldIngofson a écrit :

BONUS CAPPÉ CASINO 30,00-53,00 13/09/2017

J’ai fixé un objectif de 51 €, encore un effort Casino et on y est.

Par contre je trouve la gamme actuelle des produits proposés pas bien adaptés,
en particulier chez Commerzbank (1N40Z trop loin en 03/2018).

Merc*i à vous pour votre réponse.

Je partage votre point de vue concernant la gamme des produits actuellement proposés. Je ne suis pas parvenu à identifier quelque chose d’aussi intéressant que pouvaient être Natixis/Casino il y a 2/3 mois.

Hors ligne

 

#282 13/01/2017 17h30 → Portefeuille d'actions/immobilier/certificats/liquidités de ArnvaldIngofson (action, immobilier, portefeuille)

Membre
Réputation :   122 

Le soucis est que depuis 2/3 mois les cours ont fortement grimpés. Les niveaux bonus sont donc approchés sur de nombreux bonus (avec de fortes marges de sécurité) et peu de rendement.

Comme ArnvaldIngofson je me dis qu’attendre une baisse des cours pourrait une solution.
Mais comme je n’aime pas rester hors du marché, je me positionne sur la fin d’année sur des sous-jacents qui devraient, à priori et en l’état actuel des choses, vivre une année pas trop négative dans le pire des cas (Bouygues, LafargeHolcim et Peugeot) sur lesquels j’ai donc pris position via des bonus cappés.

Des rendements max de 9% à 13% brut sur 9/10 mois avec des marges de sécurité de l’ordre d’au moins 30%, cela peut selon moi se tenter sans avoir le sentiment de prendre un risque démesuré.

Dernière modification par Neo45 (13/01/2017 17h31)


https://petitactionnaire.wordpress.com/ - ma stratégie et informations débutants // http://ecotidien.eu - le blog des économies au quotidien

Hors ligne

 

#283 14/01/2017 14h47 → Portefeuille d'actions/immobilier/certificats/liquidités de ArnvaldIngofson (action, immobilier, portefeuille)

Membre
Réputation :   69 

Tout à fait d’accord avec vous Néo, il reste sur les bonus des opportunités sur de belles valeurs pour peu que l’on soit patient, car seule désormais l’échéance Décembre est à acheter, et pour peu que l’on ne soit pas trop gourmand en espérance de gain.
A votre liste de belles valeurs, j’ajouterai la bancassurance (Axa, BNP, CA).

Après, comme le dit Arnvald,

ArnvaldIngofson a écrit :

Le meilleur plan pourrait être de faire une vente,
puis d’attendre une baisse pour acheter un nouveau bonus moins cher.
Avec le risque que cette baisse n’arrive jamais.

C’est une belle Lapalissade de boursicoteur, ça smile
J’en retiens qu’il faut tout de même garder un peu de liquidité car il a une probabilité non négligeable de reprise de volatilité dans les semaines à venir.

Hors ligne

 

#284 17/01/2017 16h21 → Portefeuille d'actions/immobilier/certificats/liquidités de ArnvaldIngofson (action, immobilier, portefeuille)

Membre
Réputation :   246 

BONUS CAPPÉ CASINO 30,00-53,00 13/09/2017 : Vente

Le 17/11, j’avais fait :
Achat de 113 Bonus cappé Casino 30,00-53,00 13/09/2017 à 44,67 € ; 5 055,71 € avec les frais.

Casino confirme ses objectifs et se montre confiant pour 2017.
L’action monte encore 51.600 EUR +3.31%.
Comme envisagé, je vends :
Vente de 113 Bonus cappé Casino 30,00-53,00 13/09/2017 à 51,03 € ; 5 758,39 € avec les frais.
PV de 702,68 € ou 13,9 %.

Je n’investis pas les liquidités.
Je préfère laisser passer une semaine agitée entre l’amère Thérésa et Trump.


Dif tor heh smusma

Hors ligne

 

#285 18/01/2017 16h45 → Portefeuille d'actions/immobilier/certificats/liquidités de ArnvaldIngofson (action, immobilier, portefeuille)

Membre
Réputation :   69 

ArnvaldIngofson a écrit :

J’ai craqué, j’ai fait une petite folie ! Mais parfois les aventures les plus folles finissent très bien.

L’indice VIX de volatilité US est actuellement très bas, dans les 12. Presque au plus bas sur 1 an (11).
Il semble que les marchés n’aient peur de rien actuellement. Pourtant il pourrait y avoir des raisons d’avoir peur.

Pour jouer la hausse du VIX (même à 15 : +25 % m’irait bien), j’ai choisi le certificat VIXLZ, Leverage x1 sur l’indice (pas complètement téméraire quand même).
A suivre …

certificat Leverage x1 VIXF Index (VIXLZ) : Achat

J’ai fait un :
achat de 400 certificats Leverage x1 VIXF Index (VIXLZ) à 7,53 € ; 3 020,00 avec les frais.

Un mois et demi plus tard, le VIX est toujours à 12, par contre, le leverage VIXLZ n’a pas bien vieilli puisqu’il est passé de 7,53 à 6,12€ soit une baisse de 20%.
Contrairement aux bonus, c’est donc un produit avec le temps qui joue contre nous.
Plus le VIX mettra du temps à rebondir, ce qui arrivera forcément un jour, plus ce sera dur de remonter la pente.
J’envisageais de moyenner en baisse mais je crois que je vais m’abstenir. Et vous Arnvald, que comptez vous faire ?

Hors ligne

 

#286 18/01/2017 17h39 → Portefeuille d'actions/immobilier/certificats/liquidités de ArnvaldIngofson (action, immobilier, portefeuille)

Membre
Réputation :   46 

Hormis les certificats, quels instruments pour jouer le VIX existent-ils ?


A la bourse, un mec achète, un autre vend, les deux pensent faire une affaire. Jean Yanne.

Hors ligne

 

#287 18/01/2017 19h36 → Portefeuille d'actions/immobilier/certificats/liquidités de ArnvaldIngofson (action, immobilier, portefeuille)

Membre
Réputation :   246 

Oui, VIXLZ est très décevant, perdant environ 20 % par mois.
Je lui donne encore 1 mois :
. soit le VIX fait une pointe (15 ou plus) et on pourra vendre dans de bonnes conditions
. soit il aura encore perdu 20 %, mais on pourra encore sauver l’essentiel (64 % = 0.8*0.8) en vendant malgré tout.

Sinon il y a des options sur VIX, voir les portefeuilles des spécialistes sur ce forum.


Dif tor heh smusma

Hors ligne

 

#288 19/01/2017 13h38 → Portefeuille d'actions/immobilier/certificats/liquidités de ArnvaldIngofson (action, immobilier, portefeuille)

Membre
Réputation :   69 

J’ai pris ma perte sur le VIXLZ. Je n’aime pas jouer contre le temps et de plus, je ne vois pas à court terme d’évènement dans le calendrier qui pourrait faire remonter le VIX.
C’était trop beau pour être vrai de se dire qu’il suffisait d’attendre que la peur revienne, ce qui se produira forcément un moment.
Mais en attendant, l’effet du temps se fait trop sentir.

Le VIXLZ ayant un petit historique de trois mois seulement, ce n’était pas aisé de se faire une idée du comportement du produit dans le temps.

Hors ligne

 

#289 19/01/2017 13h50 → Portefeuille d'actions/immobilier/certificats/liquidités de ArnvaldIngofson (action, immobilier, portefeuille)

Membre
Réputation :   34 

Je pense que l’investiture de Trump pourrait reveler les failles amercaines et de ce fait la volatilité,bon je dis ça  je ne dis rien  on verra!

Hors ligne

 

#290 21/01/2017 12h30 → Portefeuille d'actions/immobilier/certificats/liquidités de ArnvaldIngofson (action, immobilier, portefeuille)

Membre
Réputation :   246 

SCPI Atout Pierre Diversification (CILOGER) : Acompte trimestriel

9,00 € net par part.
Pour 60 parts, j’ai eu 540,00 € net.

Distributions pour l’année 2016 :
9,00 € net par part à tous les 4 trimestres (à des fractions de centime près),
35,99 € pour l’année.

Par rapport à la valeur ISF (prix de retrait par part) de 795.60 €,
le rendement est de 4,52 %.

Performance médiocre !

SCPI ActiPierre3 (CILOGER) : Acompte trimestriel

5,16 € net par part.
Pour 10 parts, j’ai eu 51,60 € net.

Distributions pour l’année 2016 :
4,41 € net par part aux 3 premiers trimestres (à des fractions de centime près),
5.16 € net par part au dernier trimeste
18.39 € pour l’année.

Par rapport à la valeur ISF (prix de retrait par part) de 330,00 €,
le rendement est de 5,57 %.

Bonne performance, quoique tendance en légère baisse  !


Dif tor heh smusma

Hors ligne

 

#291 22/01/2017 19h56 → Portefeuille d'actions/immobilier/certificats/liquidités de ArnvaldIngofson (action, immobilier, portefeuille)

Membre
Réputation :   246 

Trump au coeur des préoccupations de la Bourse de Paris

Ca fait 2 mois qu’il influence les marchés financiers, de façon imprévisible.
Mais maintenant qu’il est en place, ça pourrait bouger, d’une façon ou d’une autre.

AFP le 22/01/2017 à 08:05 a écrit :

Après l’investiture de Donald Trump, la Bourse de Paris et ses voisines européennes resteront préoccupées par les événements politiques, les marchés demeurant attentifs à toute nouvelle déclaration du 45e président américain.

Cette semaine, "Donald Trump a volé la vedette", commente auprès de l’AFP Franklin Pichard, directeur général chez Kiplink Finance, une tendance qui risque de se retrouver la semaine prochaine.

Après la prise de fonction du milliardaire américain, le temps des annonces pourrait en effet rapidement arriver, selon les analystes.

Le républicain a promis une politique de relance budgétaire assortie de baisses d’impôts et de mesures protectionnistes, qui suscitent des inquiétudes chez les partenaires commerciaux des Etats-Unis.

"Le contexte général est que nous attendons de voir ce que Trump va faire. S’il annonce des décisions structurantes sur l’économie américaine, les marchés risquent de réagir" dans un sens comme dans l’autre, poursuit M. Pichard.

Mais si la politique devrait rester le thème majeur des prochains jours, d’autres sujets viendront se rappeler à l’esprit des investisseurs, notamment les chiffres de la croissance américaine en fin de semaine prochaine.

"Néanmoins, il n’y a pas beaucoup d’inquiétudes sur la croissance" et "dans un environnement suffisamment vertueux, un chiffre contrariant ne devrait pas faire se retourner le marché", relativise M. Pichard.

La croissance britannique en 2016 sera également à l’ordre du jour outre-Manche, les économistes s’attendant à une bonne fin d’année, ce qui devrait permettre à la croissance de dépasser légèrement les 2% avant une année 2017 sans doute plus difficile, entre inflation et prudence face au Brexit.

En Allemagne, le marché devrait se pencher sur la publication du dernier baromètre Ifo de la confiance des entrepreneurs. Les récentes déclaration de Donald Trump, qui a notamment menacé d’imposer des taxes douanières aux entreprises important aux Etats-Unis certains produits fabriqués en dehors du sol américain, "devraient avoir des effets négatifs sur le moral des entrepreneurs en janvier", anticipe Ulrich Kater, chef économiste de Deka Bank.

- Attentisme -

En dehors de la macroéconomie, les investisseurs regarderont également du côté des entreprises, avec la poursuite de la saison des résultats, qui démarre outre-Rhin avec l’éditeur de logiciels SAP.

En France, LVMH et STMicroelectronics sont notamment à l’agenda, tout comme à Londres la compagnie aérienne EasyJet, le spécialiste des boissons alcoolisés Diageo, le groupe de télévisions Sky ou encore l’opérateur télécom BT.

Certaines publications, dont celle de Carrefour en France, ont déjà animé les indices boursiers la semaine écoulée.

Néanmoins, ce sont surtout deux opérations majeures qui ont été remarquées. D’une part, l’annonce d’une fusion entre le français Essilor et l’italien Luxottica pour créer un géant mondial de l’optique. D’autre part, l’offre publique amicale de Safran sur Zodiac Aerospace, qui donnera naissance à un nouveau géant de l’aéronautique.

"Ces deux opérations, en quelques jours, sont encourageantes", commente auprès de l’AFP Pierre Nebout, co-responsable de la gestion actions européennes chez Edmond de Rothschild AM, qui les explique notamment par "des conditions financières qui restent très favorables".

Malgré tout, le marché parisien est resté attentiste, peinant à retrouver le cap symbolique des 4.900 points.

"Il ne faut pas oublier la forte hausse des marchés en décembre", explique M. Nebout. Et si la victoire du Trump a certes suscité "un effet d’annonces, la mise en place (de sa politique, NDLR) sera longue", précise-t-il.

Dans ces conditions, le statu quo en terme de politique monétaire annoncé lors de la première réunion de l’année de la Banque centrale européenne, jeudi, n’a eu que peu d’influence sur les marchés.

Quant au discours sur le Brexit de la dirigeante britannique Theresa May, mardi, il n’a finalement pas pesé beaucoup non plus, hormis sur la livre qui a retrouvé les faveurs des investisseurs.

Liquidités à investir

J’ai toujours pas mal de liquidités à investir.
Si j’ai raté en partie "la forte hausse des marchés en décembre", on va essayer de ne pas tout rater …
Donc si la semaine prochaine :
. marque le début d’une baisse, il sera urgent d’attendre pour acheter moins cher
. est stable ou en hausse : il faudra investir progressivement.

Dans les 2 cas, tôt ou tard il faudra investir des liquidités.
J"ai donc réfléchi aujourd’hui à quelques pistes.

Amundi ETF Stoxx Europe 600 UCITS ETF (EUR) | C6E

Pour investir sur le PEA en actions européennes grandes et moins grandes, cet ETF me paraît bien :
. noté ****
. frais courants 0,18%
Amundi ETF Stoxx Europe 600 UCITS ETF (EUR) | C6E

action Carrefour

Toujours sur le PEA, j’ai actuellement 4 actions (Orange, SANOFI, VEOLIA, Vinci). Il me semble qu’il en manque au moins une pour une meilleure diversification.
Avec comme exigence un rendement correct (>3 %), j’ai repéré Carrefour dans l’actualité :

Cercle Finance le 20/01/2017 à 10:19 a écrit :

Carrefour: Oddo confirme son conseil à l’achat.
Oddo confirme son conseil à l’achat sur Carrefour et son objectif de 28 E. Le bureau d’analyses estime que la valorisation est toujours attractive (décote de 13%).

Oddo estime qu’l n’y aura pas de surprise positive sur les résultats 2016. ’ Les ventes du 4ème trimestre 2016 sont en ligne avec les attentes avec du +2.9% en LFL ’.

En France, comme escompté, la fin d’année est laborieuse pour les hypers (-1.2% en LFL dont +1%e en alimentaire et -5.5% en non-alimentaire). Les chiffres sont excellent en Espagne (+4.1% en LFL), solide au Brésil (+9% en LFL), un peu moins pire en Chine (-5.4% en LFL) ’ estime Oddo.

Nouvel ajustement sur l’Ebit France de -2.3%, soit -1.7% en consolidé : les efforts promotionnels du 2ème semestre pour stabiliser la pdm des hypers France impactent le groupe de -80ME est. (3.4% de l’Ebit consolidé) ’ indique le bureau d’analyses.

Ou encore :

L’Express/Votra argent le 20/01/2017 à 06:50, mis à jour à 15:43 a écrit :

Carrefour pourra-t-il combler son retard ?
Notre avis est plutôt positif
Carrefour, le deuxième distributeur mondial et le premier en Europe, est sous pression. Les prévisions n’ont pas véritablement réussi à rassurer le marché.

Le titre Carrefour restait sous pression à la suite de la publication au quatrième trimestre d’un chiffre d’affaires pourtant un peu meilleur que prévu à 23,36 milliards (contre 23,21 milliards anticipé). Il reflète un ralentissement de la dynamique à magasins comparables et à taux de change constants (+2,9% après +3,2% au troisième trimestre) imputable à une situation rendue moins favorable au Brésil par le regain de concurrence du leader local, GPA, la filiale de Casino, et à un marché français également toujours sous tension. 

Carrefour s’en est plutôt bien sorti dans l’hexagone avec une hausse de 0,7% (contre +0,2% pour Casino) grâce à la performance de ses supermarchés (+3,3%) et de ses magasins de proximité (+2,9%) mais il a continué de souffrir sur le segment des hypermarchés (-1,4%). La bonne performance dans le reste de l’Europe, notamment en Espagne et dans une moindre mesure en Italie, a compensé la situation toujours difficile en Chine qui profite malgré tout d’une base de comparaison un peu moins exigeante au fil des trimestres (-5,4% après -7,8% au troisième trimestre). 

Une faible valorisation
Le directeur financier n’a pas véritablement réussi à rassurer le marché en indiquant que le résultat opérationnel courant du dernier exercice serait proche des attentes situées à 2,39 milliards, une façon de préparer les investisseurs à une légère déception sur les résultats qui seront dévoilés le 9 mars. L’endettement net devrait légèrement refluer et les flux nets de trésorerie sont attendus en progression. 2017 va rester une année difficile en France où le groupe réalise 43% de ses ventes mais le marché nous semble l’avoir en grande partie intégré au regard de la faiblesse des niveaux de valorisation (PER de 12,5 et 11,3 sur 2017 et 2018) et de la décote par rapport à son concurrent Casino (PER de 15,9 et 12,9). 

La perspective confirmée cette année d’une introduction en bourse de la filiale brésilienne et de la foncière de galeries commerciales, Carmila, pourrait permettre d’inverser la tendance et de combler une partie du retard. Raison pour laquelle nous renouvelons notre "avis plutôt positif" sur la valeur.

Les plus et les moins du dossier : 
+ Une faible valorisation
+ L’introduction en bourse de la filiale brésilienne et de la foncière Carmila
- La féroce concurrence en France

Foncières

J’ai regardé où en sont mes foncières préférées, par exemple par rapport à leur + bas / + haut sur 1 an.
Il s’avère que ICADE et Foncière des Régions me paraissent un peu chères aujourd’hui.
Par contre Klépierre est proche de ses plus bas et offre un rendement correct (>5 %). Ce serait un renforcement possible.

Bonus cappés

Le secteur para-pétrolier me paraît intéressant.
Il dépend en effet plus du prix du pétrole, qui est stable vers 50 $ depuis plusieurs mois, parce que limité dans les 2 sens :
. à la baisse par une meilleure entente des pays producteurs (mais pour combien de temps ?) qui limitent la production
. à la hausse par le potentiel des pétroles non conventionnels d’Amérique du Nord, qui s’exprime dès que le prix dépasse le coût de production.
2 valeurs avec des bonus cappés intéressants :
. Vallourec
. Technip FMC.

Hors para-pétrolier, d’autres valeurs avec des bonus cappés intéressants :
. EdF: toujours en baisse, peu de risque de toucher le niveau bonus
. Arcelor-Mittal : en forme, peu de risque de toucher la barrière basse
. BNP Paribas.

Avec 2 stratégies possibles :
. bonus cappé à barrière basse éloignée seul
. bonus cappé à barrière basse proche + turbo put en couverture partielle ou totale.

Plein d’idées …

Bref plein d’idées, sans doute des bonnes et des moins bonnes …
Vos commentaires sont bienvenus !


Dif tor heh smusma

Hors ligne

 

#292 22/01/2017 20h28 → Portefeuille d'actions/immobilier/certificats/liquidités de ArnvaldIngofson (action, immobilier, portefeuille)

Membre
Réputation :   56 

Bonjour ArnvaldIngofson

Concernant le Bonus EDF, comme elle est toujours en baisse, n’avez vous pas peur que justement la barrière basse soit atteinte ?


Parrainage Binck (100€)

Hors ligne

 

#293 22/01/2017 20h48 → Portefeuille d'actions/immobilier/certificats/liquidités de ArnvaldIngofson (action, immobilier, portefeuille)

Membre
Réputation :   122 

Je pense justement que si ArnvaldIngofdon devait choisir de prendre le EDF, il le ferait en se protégeant avec un turbo put. Je stratégie qui réduit grandement le risque de perte, mais qui réduit aussi le gain final.

En gros lorsque le bonus monte, le turbo baisse. Et inversement. En gros : pile c’est gagnant, face ça ne perd pas. Le risque est que cela face tranche, et là c’est tout perdant.
Par contre ça demande déjà une certaine maitrise des bonus cappés et des produits dérivés.


https://petitactionnaire.wordpress.com/ - ma stratégie et informations débutants // http://ecotidien.eu - le blog des économies au quotidien

Hors ligne

 

#294 22/01/2017 21h11 → Portefeuille d'actions/immobilier/certificats/liquidités de ArnvaldIngofson (action, immobilier, portefeuille)

Membre
Réputation :   246 

Oui, même si EdF s’est un peu reprise, il faut une couverture par un turbo put.


Dif tor heh smusma

Hors ligne

 

#295 25/01/2017 16h05 → Portefeuille d'actions/immobilier/certificats/liquidités de ArnvaldIngofson (action, immobilier, portefeuille)

Membre
Réputation :   246 

La tendance semble claire : les marchés américains sont au plus haut, les marchés européens suivent.
Donc suivons la tendance en commençant à appliquer le plan …

D’abord actions européennes sur PEA,
puis bonus cappés sur sous-jacents classiques sur CTO.

Enfin, la stratégie bonus cappé + turbo put sur Vallourec,
action très volatile qui est passée de 4 à 7 € en 3 mois.

AMUNDI ETF STOXX EUROPE 600 UCITS ETF (EUR) | C6E : achat

L’objectif de gestion du Fonds est de répliquer, le plus fidèlement possible, la performance de l’Indice STOXX Europe 600 (Actions Europe Gdes Cap. Mixte).
Pour investir sur le PEA en actions européennes grandes et moins grandes, cet ETF me paraît bien :
. noté **** par Morningstar
. frais courants 0,18%.

Sur PEA, j’ai fais un
achat de 192 AMUNDI ETF STOXX EUROPE 600 UCITS ETF (EUR) | C6E à 73,02 € ; 14.081,53 € net avec les frais.

ACTION CARREFOUR : achat

Toujours sur le PEA, j’ai fais un
achat de 300 actions Carrefour à 23,485 € ; 7.076,50 net avec les frais.

BONUS CAPPÉ NATIXIS 4,00-6,25 € 15/12/2017 : achat

BORNE BASSE    4,00
DISTANCE À LA BORNE BASSE (%)    28,35%
NIVEAU BONUS    6,25
PERF. LIÉE AU BONUS (%)    15,10%
RENDEMENT ANNUALISÉ (%)    17,18%
ÉCHÉANCE    15/12/2017

Sur CTO, j’ai fait :
achat de 959 BONUS CAPPÉ NATIXIS 4,00-6,25 € 15/12/2017 à 5,42 € ; 5 205,78 € avec les frais.
On note que le bonus cappé cote sous l’action.

BONUS CAPPÉ CASINO 37,00-60,00 € 15/12/2017 : achat

BORNE BASSE    37,00
DISTANCE À LA BORNE BASSE (%)    27,91%
NIVEAU BONUS    60,00
PERF. LIÉE AU BONUS (%)    16,28%
RENDEMENT ANNUALISÉ (%)    18,53%
ÉCHÉANCE    15/12/2017

Sur CTO, j’ai fait :
achat de 99 BONUS CAPPÉ CASINO 37,00-60,00 € 15/12/2017 à 51,60 € ; 5 116,40 € avec les frais.
On note que le bonus cappé cote comme l’action.

BONUS CAPPÉ VALLOUREC 6,00-9,00 € 15/12/2017 : achat

BORNE BASSE    6,00
NIVEAU BONUS    9,00
DISTANCE À LA BORNE BASSE (%)    16,05%
PERF. LIÉE AU BONUS (%)    35,95%
RENDEMENT ANNUALISÉ (%)    41,37%
ÉCHÉANCE    15/12/2017

Gros rendement, mais borne basse proche.

Sur CTO, j’ai fait :
achat de 666 BONUS CAPPÉ  VALLOUREC 6,00-9,00 € 15/12/2017 à 6,57 € ; 4 383,62 € avec les frais.
On note que le bonus cappé cote nettement sous l’action.

Turbo illimités BEST Put Vallourec 8,9261 € : achat

Barrière    8,9261 EUR
Prix d’exercice    8,9261 EUR
Parité    2:1

Avec 666 bonus cappés et une parité 2:1, j’aurais dû prendre 1 332 turbo put pour une couverture totale.
En fait, j’ai pris une couverture à 75 %.

Sur CTO, j’ai fait :
achat de 1 000 Turbo illimités BEST Put Vallourec 8,9261 € à 0,94 € ; 944 € avec les frais.

Dernière modification par ArnvaldIngofson (25/01/2017 17h16)


Dif tor heh smusma

Hors ligne

 

#296 25/01/2017 23h29 → Portefeuille d'actions/immobilier/certificats/liquidités de ArnvaldIngofson (action, immobilier, portefeuille)

Membre
Réputation :   46 

Sur Vallourec, qu’es-ce que donne la performance du couple bonus cappé et Turbo put aux deux extrémités des barrières ? (étude aux limites)

a/ Vk à 9 => BC à 5960€ et TP à 0 => PV à 633 <=> perf. à 11,8%
b/ Vk à 6 => BC à ?   et TP à 1461€ => ?

(a) est à comparer avec un investissement direct, 9/7,12 <=> perf. à 26,4%
(b) idem à comparer avec un investissement direct 6/7.12 <=> perf. à -16%

Mieux mais beaucoup plus difficile : un graphe 3D de la performance du couple avec en variable le temps du 01/01/2016 au 01/01/17 et le cours du sous-jacent entre 6 et 9. A comparer avec un second graphe investi directement sur le sous-jacent. (analyse graphique au sens mathématique)

Intuitivement, j’ai le sentiment que ce couple est défavorable comparé à un investissement direct.
J’aurai comme l’impression d’acheter warrant call (sans barrière désactivante) et un turbo put pour le couvrir…
Mais je peux me tromper.

Dernière modification par Mi345 (25/01/2017 23h30)


Buy sheep, Sell deer.

Hors ligne

 

#297 26/01/2017 00h28 → Portefeuille d'actions/immobilier/certificats/liquidités de ArnvaldIngofson (action, immobilier, portefeuille)

Membre
Réputation :   246 

Mi345 a écrit :

ce couple est défavorable comparé à un investissement direct.

Oui en cas de forte hausse vers 9 :
. le bonus cappé plafonne
. le turbo put fait perdre les 3/4 de la PV du bonus.

Non en cas de stabilité vers 7 :
. le bonus cappé tend à la longue vers le niveau bonus
. le turbo put varie peu.

Non en cas de petite baisse vers 6,5 :
. le bonus cappé tend à la longue vers le niveau bonus
. le turbo put augmente.

Non en cas de baisse en dessous de 6 :
. le bonus cappé se comporte comme l’action
. le turbo put compense les 3/4 de la MV du bonus.

En fait je ne me pose pas la question de comparer avec un investissement direct :
je ne suis pas assez téméraire pour acheter l’action Vallourec,
trop risquée
(mais le risque peut payer :
les plus téméraires ont pu l’acheter en dessous de 2 il y a presque 1 an).
L’objectif de la stratégie bonus cappé + turbo put est d’avoir un risque faible pour un rendement limité.
Ce n’est pas comparable avec l’achat de l’action, à risque élevé mais rendement pouvant être fort.


Dif tor heh smusma

Hors ligne

 

#298 26/01/2017 08h32 → Portefeuille d'actions/immobilier/certificats/liquidités de ArnvaldIngofson (action, immobilier, portefeuille)

Membre
Réputation :   46 

En fait je ne me pose pas la question de comparer avec un investissement direct :
je ne suis pas assez téméraire pour acheter l’action Vallourec,
trop risquée

En fait ce que je souhaite  vous exprimer est que je crois ce couple à la fois plus risqué et moins rémunerateur comparé à un investissement direct sur le sous jacent (principalement à cause des barrières), fusse-t-il Vallourec.

Il doit exister un type d’option jouant sur la stabilité d’un sous jacant.

Dernière modification par Mi345 (26/01/2017 08h42)


Buy sheep, Sell deer.

Hors ligne

 

#299 26/01/2017 12h30 → Portefeuille d'actions/immobilier/certificats/liquidités de ArnvaldIngofson (action, immobilier, portefeuille)

Membre
Réputation :   246 

Mi345 a écrit :

je crois ce couple à la fois plus risqué et moins rémunerateur comparé à un investissement direct sur le sous jacent

Je crois que c’est beaucoup moins risqué :
. le bonus cappé est déjà moins risqué que l’action : au pire (barrière basse touchée) il se comporte comme l’action ; mais le bonus cappé peut aussi être gagnant alors que l’action est en baisse
. le turbo put limite encore le risque.


Dif tor heh smusma

Hors ligne

 

#300 27/01/2017 23h12 → Portefeuille d'actions/immobilier/certificats/liquidités de ArnvaldIngofson (action, immobilier, portefeuille)

Membre
Réputation :   246 

SCPI PFO2 (PERIAL) : ACOMPTE TRIMESTRIEL

2,13 € net par part.
Pour 158 parts, j’ai eu 336,38 € net.

Je possède ces parts depuis mai 2016,
c’est le premier acompte trimestriel complet.
A la lecture du dernier bulletin trimestriel,
une distribution trimestrielle de 2,13 € net par part semble être la nouvelle politique.
Soit pour une année 8,52 €.

Par rapport à la valeur ISF (prix de retrait par part) de 177,51 €,
le rendement est de 4,80 %.

Performance dans la moyenne des SCPI.

SCPI Ficommerce (FIDUCIAL) : ACOMPTE TRIMESTRIEL

2,65 € net par part.
Pour 150 parts (les autres en attente du délai de jouissance), j’ai eu 397,50 € net.

Distributions pour l’année 2016, pour 1 part :
2,80 € net par part au 1er trimestre
2,70 € net par part au 2ème et 3ème trimestre
2,65 € net par part au 4ème trimestre.
10,85 € pour l’année.

Par rapport à la valeur ISF (prix de retrait par part) de 203,57 €,
le rendement est de 5,33 %.

Bonne performance, quoique tendance en légère baisse  !

Portefeuille de SCPI

Toutes les SCPI ont distribué leur dernier revenu pour l’année 2016,
on connait la valeur des parts au 31/12/2016 : je peux faire un état précis du portefeuille de SCPI.

En première approche, le portefeuille de SCPI est valorisé à 160 000 € et rapporte 5 % par an, soit 8 000 €.

De façon précise, une part de chaque SCPI a rapporté en 2016 chaque mois (01 janvier … 12 décembre) :
https://www.devenir-rentier.fr/uploads/9981_dr_0127a.jpg
On note :
. excellente performance de Corum
. bonnes performances de ActiPierre3 et Ficommerce
. performance dans la moyenne pour PFO2
. performance médiocre de Atout Pierre Diversification.

Sur cette base, pour le nombre de parts en portefeuille, les revenus sont :
https://www.devenir-rentier.fr/uploads/9981_dr_0127b.jpg

De façon précise, le portefeuille de SCPI est valorisé à 160 855 € et rapporte 5,19 % par an, soit 8 356 €.
Content d’avoir fait le calcul, c’est plus que je pensais !

Ces revenus sont soumis aux prélèvements sociaux.
En règle générale 15,5 %.
Mais possibilité d’exemption pour les revenus des immeubles à l’étranger (Corum notamment).
Comme je ne sais pas quantifier la part de ces revenus, je retiens l’hypothèse défavorable :
revenus net de prélèvements sociaux (15,5 %) 7 061 € par an soit 588 € par mois.

Pas mal …
L’objectif à terme est de compenser l’écart entre salaire actuel et pensions de retraites futures.
Les revenus des SCPI seront une contribution importante à cet objectif.

Dernière modification par ArnvaldIngofson (27/01/2017 23h55)


Dif tor heh smusma

Hors ligne

 

Discussions similaires à "portefeuille d'actions/immobilier/certificats/liquidités de arnvaldingofson"

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech