Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche :
PlanèteMembres  |  Mission

Forums de la communauté des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ? Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

Sondage 

Synthèse des avis :

En 2021, recommanderiez-vous La retraite mutualiste du combattant à un proche ?


Oui, complètement (avis positif)

0% - 0
Oui, avec des réserves (avis assez positif)

0% - 0
Je ne sais pas (avis neutre)

20% - 1
Non, probablement pas (avis assez négatif)

40% - 2
Non, certainement pas (avis négatif)

40% - 2
Nombre d’avis : 5   Avis moyen : 1,8/5 Avis plutôt négatif

#151 27/10/2020 15h57

Modérateur
Top 20 Réputation
Réputation :   2240  

boubou89 a écrit :

au final cela reviens au même en fin d’année

Par tout à fait, pour un assuré individuel.

Je ne vais pas me relancer dans d’autres explications détaillées, et je vous suggère de lire par exemple Qu?est-ce que le « taux technique » d?une rente ? - La finance pour tous (avec un graphique de l’évolution du montant de la rente selon le taux technique) pour en avoir.


J'écris comme "membre" du forum, sauf mention contraire. (parrain Fortuneo: 12356125)

Hors ligne Hors ligne

 

#152 27/10/2020 16h00

Membre
Réputation :   0  

Rebonjour,

Encore un détail qui a son importance :

Sur le relevé de compte , est mentionné la majoration de l’Etat .
En règle général , elle est de 25% pour les dernières Opex.
Mais il ne faut pas oublier , que cette majoration est de 25% pendant 10 ans , ensuite elle baisse .
A quel taux elle passe ….. je crois quelle est divisé par 2 ( mais j’en suis pas sure ).

Alors pour ceux qui commence à souscrire une RMC à un age précoce , attention car jusqu’au 50 ans …..

Bonne journée

Hors ligne Hors ligne

 

#153 27/10/2020 16h00

Membre
Réputation :   1  

boubou89 a écrit :

Rebonjour,

Avec la carac , chaque début d’année , vous recevez un "relevés de compte" pour l’année écoulé ( vers fin février ).
Sur ce document y sont mentionné : les versements brut ( frais inclus ) , les dates .
En fin de document , vous avez une situation de plan au 31 décembre.
Y sont mentionné : le capital ( aliéne ou rervé ) / rente majoré / bonification et enfin la retraite annuelle acquise.
Etant doonnée que mon premier versement a été courant 2003 , mon premier  "relevé de compte" a été en 2004.
Voici ce que donne la bonification donne pour toutes ces années ( se sont des sommes annuels )
2004 : 0,22
2005 : 0,57
2006 : 1,93
2007 : 5,14
2008 : 10,17
2009 : 17,32
2010 : 24,29
2011 : 31,16
2012 : 38,17
2013 : 45,81
2014 : 55,81
2015 : 66,39
2016 : 77,43
2017 : 89,63
2018 : 102,12
2019 : 115,83
2020 : 124,91

je vous ces informations et je reviens vers vous

a+

On voit bien que la bonification ne cesse d’augmenter et c’est tant mieux.

La question que je me pose c’est combien vous aurez de bonification (si vous en avez) en 2021 ? Ce qui signifierait que celle-ci serait plus conséquente plus le contrat serait vieux et donc plus vous vivrez.

Pour ma part quand je regarde mes relevés je vois bien la bonification augmenter d’année en année mais la rente majorée augmente beaucoup moins vite que la bonification. (elle diminue même)

Par exemple en 2019 j’ai versé en mode réserve 640 euros et 180 euros en mode aliéné (j’ai modifié le mode en juillet 2019). J’obtiens pour l’année 2019 : 2.61 euros de rente majorée et 10.09 euros de participation aux excédents (taux 0.45 % de quoi ? non précisé)

Donc je me tate à verser moins pour ne compter que sur la bonification sur mon contrat à la carac car manifestement il y a quelque chose qui m’échappe. C’est la raison qui m’a poussé à ouvrir d’autres RMC ailleurs pour pouvoir comparer et comprendre….

par exemple à la france mutualiste j’ai versé en 2019 en mode aliéné 260 euros et j’obtiens 7.35 euros de rente majorée (rente personnelle 5.88 euros + majoration d’Etat 1.47 euros) et seulement 0.04 euros de participation aux excédents…. au total j’obtiens pour l’année 2019 : 7.39 euros. La rente personnelle est plus intéressante à la france mutualiste qu’à la carac…j’attend de recevoir les relevés début 2021 pour comparer cela

Pour répondre à votre dernier poste boubou89:
Si vous avez le TRN ou la carte du combattant et que vous souscriviez un contrat RMC avant d’avoir 10 ans du titre ou de la carte vous aurez 25 % pour toute la durée de vie du contrat. Par contre si vous souscrivez un contrat alors que vous avez le titre ou la carte depuis plus de 10 ans vous aurez 12,5 % sur toute la durée de vie du contrat.

Dernière modification par mickbh (27/10/2020 16h31)

Hors ligne Hors ligne

 

#154 24/11/2020 15h18

Membre
Réputation :   1  

Bonjour
Nouveau sur ce forum, je souhaitais vous apporter des éléments sur ma RMC  si vous en avait besoin.
Je me penche sur la mienne qui est arrivée à terme en 2015, je perçois donc ma rente aprés mes 10ans de versement.
Je suis en capital réservé (100% c’est a dire mes bénéficiaires percevront mon capital versé moins les frais plus la PAE).
Quelqu’un sait’il  comment est calculé précisément la majoration de l’état (dans mon cas c’est 25%).
Ce coefficient  25% est sur quel montant?
Impossible de comprendre ex: j’ai  sur un récap :rente personnelle majorable 86.94  avec majoration état 35.67  pour 3184.470 de versé.
Merci pour votre retour

Hors ligne Hors ligne

 

#155 24/11/2020 15h33

Membre
Réputation :   4  

pilou2 a écrit :

Quelqu’un sait’il  comment est calculé précisément la majoration de l’état (dans mon cas c’est 25%).
Ce coefficient  25% est sur quel montant?
Impossible de comprendre ex: j’ai  sur un récap :rente personnelle majorable 86.94  avec majoration état 35.67  pour 3184.470 de versé.
Merci pour votre retour

Bonjour,

C’est la valeur de la rente brute qui est majorée à 25%.

Pour prendre un exemple simplifié :

Vous versez 1000€ bruts sur votre RMC.
Après les frais de versements, il en reste 961,5€ nets.
La rente relative à votre versement est  calculée en par rapport au taux annuel qui est fonction de la performance de votre RMC. Disons 2.38%.
Pour ce versement, cela fait donc une rente de 961.5€ x 2,38% = 22.88€

Et c’est là qu’entrent en jeu les 25% de majoration de l’État : votre rente calculée va prendre 25% de bonification.
En poursuivant l’exemple ci-dessus : 22.88€ x 25% = 5.72€ de majoration, soit au total 22.88€ + 5.72€ = 28,6€ de rente calculée pour ce versement.

Le chiffres donnés dans cet exemple sont ceux me concernant, pour l’année 2019, et vérifiés par rapport à mon relevé RMC (Mutuelle Épargne Retraite).

Dernière modification par Gandalf (24/11/2020 15h36)

Hors ligne Hors ligne

 

#156 24/11/2020 16h09

Membre
Réputation :   1  

Bien
Je vais me pencher sur ces calculs proposés, je reviendrais ensuite,
Cela peut vous intéresser, je suis en capital réservé (100%) je perçois 1980€ pour 78400 versé hors frais (depuis 2005 sur 10 ans).

Dernière modification par pilou2 (24/11/2020 17h11)

Hors ligne Hors ligne

 

#157 24/11/2020 16h25

Membre
Réputation :   4  

Aliéné ou réservé ? (Vous avez indiqué plus haut être en capital réservé).

Hors ligne Hors ligne

 

#158 24/11/2020 16h43

Membre
Réputation :   1  

Je suis bien en capital réservé 100%,il y a avait une erreur de ma part oup’s.

RMC capital réservé à 100%  (attention depuis décembre 2019 sur les sommes nouvellement versées il y a obligatoirement 10% en aliéné(en moins pour les bénéficiaires et si on arréte le contrat avant) ce changement conséquent est du a la baisse du taux technique qui est à 0%)

Dernière modification par pilou2 (24/11/2020 17h32)

Hors ligne Hors ligne

 

#159 26/11/2020 13h30

Membre
Réputation :   0  

Bonjour,

avec la RMC en mode capital aliené, est-ce que un rachat exceptionnel est possible par la loi en cas d’expiration des droits aux allocations au chômage ? Je sais que c’est possible pour le PERP mais j’ai des doute pour la RMC.. Et en connaissant la transparence très discutable des organismes, je préfère avoir un avis ici.

Hors ligne Hors ligne

 

#160 26/11/2020 14h54

Membre
Réputation :   4  

Bonjour,

J’ai de gros doutes sur le fait de pouvoir récupérer son capital en étant en mode aliéné… Il me semble que cela est uniquement possible pour les modes "réservé" ou "réservé temporaire".

Je vais regarder sur les conditions générale de ma RMC…

Hors ligne Hors ligne

 

#161 26/11/2020 15h57

Membre
Réputation :   1  

Bonjour,
Je viens de regarder les conditions générales ,c’est la bible , pas trouvé de possibilité , a vérifier voici un extrait:

Article A13 a écrit :

Les rachats: Conformément au Code de la mutualité, les rentes viagères immédiates, les rentes viagères en cours de service et les rentes viagères à capital aliéné en cours de constitution ne peuvent être rachetées.

Message édité par l’équipe de modération (26/11/2020 18h32) :
- ajout de balises Url/Société/Quote/Livre

Dernière modification par pilou2 (26/11/2020 16h07)

Hors ligne Hors ligne

 

#162 26/11/2020 21h04

Membre
Réputation :   4  

J’ai regardé de mon côté les conditions générales de ma RMC, il y est dit la même chose.

Hors ligne Hors ligne

 

#163 27/11/2020 00h07

Membre
Réputation :   1  

Bonjour,
Je vois que beaucoup s’interrogent sur la RMC, voici un cas concret.

J’ai atteint le plafond  majorable1750€ en 2015 et opté pour une rente versée avec capital réservé 100%."capital  transmissible aux ayants droit".

Je me suis donc penché sur mon contrat capital réservé 100% ouvert en 2005, 25% maj état .
Comme vous, je n’avais pas connaissance de ce retour d’expérience factuel, alors voila.

ATTENTION: Retraite Mutualiste du Combattant (RMC) changements importants suite baisse des taux techniques à 0%.
•    Tous les nouveaux versements depuis 12/2019 des contrats réservés.10% seront aliénés d’office "capital non transmissible aux ayants droit".
•    Cela implique qu’en cas d’aléas si l’on arête le contrat avant l’option de la rente on ne peut récupérés que 90% moins les frais et ("pénalités" s’il y en a)+PAE au lieu de 100%-frais
•    Mais aussi que les bénéficiaires n’auront plus que 90%+PAE- les frais au lieu de 100%-frais……………………………………………
Mon exemple est avant le changement du 12/2019 du aux décisions liées a la baisse des taux techniques .
C’est donc un cas avec un recul de 15ans .
Les taux techniques ont une incidence fondamentale sur les rentes .
………………………..
2005 à 2015 les taux techniques étaient entre 2% et 0.25% sur cet exemple .
Ils permettent de garantir une partie de la rente future de la RMC sachant qu’aujourd’hui le taux est à 0%.

Début 2005/ capitaux réservés  versement pendant 10 ans frais déduits =78000 plafond de rente majorable atteint .
Le capital réservé (plus disponible car option rente )a baissé à 76500€ au bout de 10 ans avec la participation aux excédents (PAE).Mais 11000e de gains d’impôts sur la période de constitution (tranche 14% env).

2005/ Ass vie fond euros sans frais et net de csg versements pendant 10 ans=77000€
le capital a fructifié en 2015 à 86284€ intérêts réinvestis (csg déduite) disponible.à tout moment.
Avantage après 8 ans, rachats partiels (défiscalisés) en franchise d’impôts.
Sur la somme retirée le fisc ne regarde que la partie intérêts générés .Ils ne doivent pas dépasser de 4.600 euros pour une personne seule et de 9.200 euros pour un couple soumis à une imposition commune.
(ex: 2500 retirés composés (2200 de capital 300€ d’intérêts) cette exonération est pour chaque année, il ya donc de la marge.

En 2015 au bout de 10 ans on s’aperçoit donc que l’assurance vie est disponible, ne génère pas d’impôts sur les "retraits" que le capital est de 86300€ env
à comparer au 76500e+11000€ de la RMC (valeur avec les "gains" 87500€)
mais capital plus disponible vu l’option de la rente (sauf pour bénéficiaires en cas de décès).

•    En 2020 Assurance Vie fond euros, le capital est passé à 94550€ avec intérêts réinvestis (le capital est disponible à tout moment)

•    En 2020 RMC option capital réservé (77300€ mais plus disponible pour moi depuis 2015)+rente versée depuis 2015 env 1850€/an défiscalisés et 11000 réduc impôts pendant phase de constitution.

Vous avez donc un exemple concret

Dernière modification par pilou2 (27/11/2020 23h36)

Hors ligne Hors ligne

 

#164 12/12/2020 11h21

Membre
Réputation :   0  

Bonjour,

Je suis tout nouvel inscrit sur le forum même si je lis vos publications depuis un bon moment.
Ce sujet "RMC" m’a particulièrement interpellé.

J’ai vu des méthodes de calcul qui fonctionne de façon certaine dans certain cas mais qui ne fonctionne pas dans mon cas.

Habitué à faire de l’ingénierie inversé, je me vois contraint avec la RMC de rendre mon tablier.
Toujours est il que je viens d’envoyer un message à "La France Mutualiste" pour essayer de comprendre ce placement qui deviens au fil des jours une pur perte.

Voici le message que je viens d’envoyer:

Bonjour Madame,

Après avoir lu bien attentivement la documentation que vous m’avez fourni, j’ai de nombreuses question.
En effet, il faut sacrément extrapoler vos textes pour arriver à sortir un calcul (qui était ma question première).

Première question :
Selon le dernier relevé en ma possession (2019), j’ai depuis le début de notre contrat :
•    Versé : 6630,00€
•    Payé : 113,90€ de frais de versement
•    Obtiendrai une rente annuelle de 101,87€

Ce qui rendrait mon contrat bénéficiaire auprès 66 années de rente.
Je serais donc rentable à partir de 116 ans, correct ?

Deuxième question :
Selon mon dernier relevé en ma possession (2019).
J’ai obtenu une rente personnelle majorable de 49,45€, soit 0,76% de rendement, correct ?

Troisième question :
Mon taux de majoration sur ce contrat est de 25%, pourquoi sur mes relevés la majoration de l’état oscille entre 42% et 94% ?

ANNEE    RENTE PERSONNELLE MAJORABLE    MAJORATION D’ETAT        TAUX CALCULÉ
2011                         2,01  €                                          0,85  €             42,29%
2012                       12,85  €                                          6,08  €             47,32%
2013                       23,39  €                                        12,07  €             51,60%
2014                                                                                                    #DIV/0!
2015                       36,51  €                                        21,28  €             58,29%
2016                       38,51  €                                        25,01  €             64,94%
2017                       41,10  €                                        29,94  €             72,85%
2018                       44,29  €                                        36,10  €             81,51%
2019                       49,45  €                                        46,54  €             94,12%

Quatrième question :
Il m’est proposé de versé 19 833,00€ ou 19 840,00€ pour 2020 et j’imagine les années suivantes pour avoir une rente de 1 821,00€/an.
Ce qui porterai mes versement à 244 626,00€, il me faudrait ainsi 135 ans soit à l’âge de 185 ans pour être rentable, correct ?

Vos concurrents demandent un capital nettement inférieur (divisé quasiment par 4) pour une rente équivalente à 1821,00€/an. Pourriez-vous m’expliquez pourquoi un tel écart ?

Comprenez bien, madame, que je demande des réponses précises et certainement pas le renvoie à une documentation incompréhensible et indigeste.

Hors ligne Hors ligne

 

#165 12/12/2020 11h29

Membre
Réputation :   4  

Bonjour Gilles,

Pour une retraite complémentaire, un capital de 6630€, ce n’est… Rien du tout ! La rente annoncée n’est donc pas si absurde que cela (même si je la trouve pas très élevée pour une RMC).

Une assurance vie avec le même capital vous rapporterait probablement moins que cela.
De plus, vous étiez sous quelle option ? (réservé viager/réservé temporaire/aliéné ?)

Pour comparer, à la MER, avec un même capital, en réservé temporaire, et avec le taux de 2019, ce capital rapporterait une rente annuelle de 151€, une majoration de 6€35, soit une rente totale de annuelle de 158€. Avec une option en réservé viager, cette rente serait inférieure, et avec une option en aliéné, cette rente serait supérieure. L’age auquel vous avez souscrit joue également sur cette valeur, ainsi que la durée de cotisation.

Avec ces chiffres, j’ai calculé que mon capital serait amorti au bout de 24 ans, pour une jouissance de rente à l’age de 50 ans, et un TMI de 30%, avec le taux d’intérêt de 2019 (2.38%).

Pour votre calcul de rentabilité, avez-vous pris en compte les déductions d’impôts ?

Dernière modification par Gandalf (12/12/2020 11h59)

Hors ligne Hors ligne

 

#166 12/12/2020 16h04

Membre
Réputation :   0  

Bonjour Gandalf,

Mon capital RMC est pour l’instant en l’état, la question qui se pose à moi et de renforcer ce produit financier ou pas.

Les informations sur mon contrat de la France Mutualiste sont:
* Régime: Capitaux réservés (il n’existe pas de mention viager ou temporaire)
* Age de souscription: 30 ans (2011)
* Durée de la constitution de la rente : 20 ans (2031)
* TMI: 41%

Concernant l’assurance vie, ouverte en 2018, orienté vers les technologies, a une rendement de 9,4% brut malgré une énorme perte cet année.

Cette assurance vie a un risque élevé de perte en capital que j’accepte sans hésiter.

La ou je m’interroge c’est sur les différences de capitaux nécéssaire pour avoir une rente de 1821€/an net d’impôt.

Pour mon contrat, il semble être demandé un capital suivant :
   70 931,00  €     en 2012 (constitué de 2011 à 2031)
   85 764,50  €     en 2013 (constitué de 2011 à 2031)
   86 589,50  €     en 2014 (constitué de 2011 à 2031)
190 977,20  €     en 2016 (constitué de 2011 à 2031)
192 327,60  €     en 2017 (constitué de 2011 à 2031)
198 131,80  €     en 2018 (constitué de 2011 à 2031)
199 539,80  €     en 2019 (constitué de 2011 à 2031)

Dans votre exemple, je crois comprendre qu’une constitution 63k€ en 20 ans sans différence sur l’année de constitution pendant le contrat donne une rente de 1,8k€

Dernière modification par Gilles (12/12/2020 17h21)

Hors ligne Hors ligne

 

#167 12/12/2020 18h12

Modérateur
Top 20 Réputation
Réputation :   2240  

Gilles a écrit :

* Régime: Capitaux réservés (il n’existe pas de mention viager ou temporaire)

Ceci explique que la rente sera faibles (surtout dans l’univers de taux faible dans lequel on est depuis qqs années, et qui devrait perdurer assez longtemps), en gros juste générée par une partie des gains dégagées du capital, car le capital sera préservé (pour vos bénéficiaires, dans le cadre de la RMC c’est typiquement une veuve et/ou des orphelins qui est visée).

Plus de détails, facilement trouvables sur www (et sans doute dans les documents que vous avez signés, mais en petits caractères)  :

Une rente à « capital réservé »: au terme du contrat, l’adhérent perçoit une rente. Lors de son décès, quel que soit sa date de survenance, les bénéficiaires perçoivent le capital prévu dans le contrat par l’adhérent (diminué des frais de versements et de gestion).

Une rente à « capital aliéné » : l’adhérent perçoit une rente au terme du contrat. En cas de décès de l’adhérent, le capital est conservé par l’assureur.

À versements identiques, la rente servie dans un contrat à capital aliéné est plus importante que celle versée pour les contrats à capital réservé.

Il semblerait que vous n’ayez pas bien compris le produit auquel vous avez souscrit (une mauvaise langue ajouterait "ni sans doute trop cherché à comprendre, en cherchant dans les Conditions Générales ou sur internet"), qui n’est guère adapté  à financer une cessation d’activité (retraite) future, ou à générer une grosse rente …
J’espère que ces explications vous auront permis de mieux comprendre le produit auquel vous avez souscrit.


J'écris comme "membre" du forum, sauf mention contraire. (parrain Fortuneo: 12356125)

Hors ligne Hors ligne

 

#168 12/12/2020 18h30

Membre
Réputation :   0  

GoodbyLenine a écrit :

Il semblerait que vous n’ayez pas bien compris le produit auquel vous avez souscrit (une mauvaise langue ajouterait "ni sans doute trop cherché à comprendre, en cherchant dans les Conditions Générales ou sur internet"), qui n’est guère adapté  à financer une cessation d’activité (retraite) future, à générer une grosse rente …
J’espère que ces explications vous auront permis de mieux comprendre le produit auquel vous avez souscrit.

C’est bien évident, c’est seulement 9 ans après le début de contrat que je cherche à comprendre le calcul et me faire ainsi une idée du rendement.

Je ne voyais en ce produit que les économies d’impôt.
A présent avec la maturité et des revenues considérablement augmentés, l’argumentation de la déduction fiscale devient secondaire voir même tertiaire.

Hors ligne Hors ligne

 

#169 13/12/2020 13h28

Membre
Réputation :   1  

En 2020 pour la Retraite Mutualiste du Combattant (RMC)
Gilles, effectivement il reste encore 244626€ a déposer pour bénéficier de 1821€ de rente majorée max par l’état à vos 50 ans sachant que vous avez déjà versé 6630€
C’est semblable à Beber73 car pour lui aussi c’est encore 243668€ qu’il manque pour sa rente maj 1821€
(déjà versé 3000€ env).
Ayant atteint le plafond majorable, en 2016 j’ai opté pour la rente 100% réservée à mes ayants droit (c’ important pour moi).
Notez que tout le capital que j’ai versé sur la RMC, au bout de 15 ans il est aujourd’hui un peu inférieur .

En 2020 si je veux 100€ de plus de rente personnelle auxiliaire je dois verser "36000€" .
Je n’y aurais plus accès, vu qu’une fois l’option de la rente prise: plus de possibilité de récupérer le capital .et les bénéficiaires en cas de décès n’auront plus que 90% env de ce que je devrais verser après le 12/2019.
………………………………………
En complément d’infos du capital demandé à Gilles 2012 à 2020c’est bien  cela est similaire à ce qui m’était demandé pour obtenir le plafond de rente max majorée
En 2005 il fallait env 43000€ pour 1579e de rente majorée
En 2009 env 61000€  pour 1694€ de rente maj
En 2011 env 65000€  pour 1726€ de rente maj
2015 env 77000€ pour 1745€ de rente maj

Gilles vous indiquez:Vos concurrents demandent un capital nettement inférieur (divisé quasiment par 4) pour une rente équivalente à 1821,00€/an. Pourriez-vous m’expliquez pourquoi un tel écart ?
Mon avis , il peut y avoir un certain écart mais pas du tout de cet ordre de grandeur car c’est le taux technique identique à tous les organismes avec les bénéfices réalisés redistribués, (PAE )dans l’année avec quelques autres paramètres(âge etc…) qui font varier le capital  ou rente à verser.
Des frais d’entrée et frais sur arrérages (frais sur la rente versée).Je crois que ces frais peuvent aller jusqu’à 3%). Ces écarts influent en fonction des organismes .
En 2010 j’avais comparé il y avait environ 3% d’écart du capital a verser , certainement les frais d’arrérages que je ne connaissais pas.

Dernière modification par pilou2 (13/12/2020 13h41)

Hors ligne Hors ligne

 

#170 13/12/2020 14h44

Membre
Réputation :   0  

Bonjour Pilou2

Pilou2 a écrit :

Gilles vous indiquez:Vos concurrents demandent un capital nettement inférieur (divisé quasiment par 4) pour une rente équivalente à 1821,00€/an. Pourriez-vous m’expliquez pourquoi un tel écart ?

Je fais référence à un post de Gandalf qui semble dire qu’il lui faut uniquement 63k€ pour avoir une rente de 1821€ chez MER.

Je suis très étonné d’une tel différence entre MER et LFM

Hors ligne Hors ligne

 

#171 13/12/2020 17h24

Membre
Réputation :   1  

Bonjour Gilles,
Comme l’indiquent Gandalf et Good bye Lenine il y a des points indispensables à connaitre afin de se projeter.
Pour 2020 on connait le plafond de la rente max majorée par l’état =1821€ perçu chaque année au plus tôt donc à ses 50ans (sauf aléas d’invalidité permanente et totale (voir les clauses) , il manque :
A noter Une fois l’option de la rente prise plus de possibilité de récupérer le capital .( les bénéficiaires en cas de décès auront 90% env du capital réservé dans cet exemple)

1.    Quel capital faut ’il ou me reste t’il a verser pour atteindre la Rente majorée  de ……€/an (varie légèrement en fonction des années)?.
2.    Dans combien d’années je perçois ma rente majorée par l’état?
3.    Quel capital au final pour les bénéficiaires?       (pour ma part au bout de 15 ans  le capital réservé  est un peu inférieur à ce que j’ai déposé  et mes bénéficiaires avaient droit à 100%  de ce qu’il reste ce qui n’est plus le cas, c’est 90%)
4.    Quel est mon taux d’imposition?     Il faudra donc le déduire du capital à verser afin d’avoir une idée juste. 
5.    Combien faut’il verser pour obtenir 100€/an de plus de rente majorée dans x années (on voit qu’il faut 1250€ (déductibles) dans le cas de beber73 et il lui reste 11 ans  à attendre pour la rente de 100e) en 2005 il me fallait 340€…
…………………………………………………………

Gilles les capitaux  étaient semblables à l’époque mais avec des différences sur les clauses et frais (entrée et sortie) à comparer,comme je l’évoquais sur une autre réplique,

Bien sur que comparer 2010 et 2020 c’est impressionnant En 2010 il fallait 63000€  pour une rente maj   de 1725€/an  et100% réservée
En 2020 c’est 245000€ env pour 1821€ de rente maj 90% réservée, les temps ont bien changés ..
Je rajouterais que sur un  contrat de 2010 aujourd’hui si sa rente maj max n’avait pas été atteinte ,il sera à la même enseigne que tout le monde en 2020.
Comme vous je m’étais focalisé, sur la reconnaissance de l’état avec les déductions sur l’IR je me suis penché dessus seulement  en 2020, soit 15 ans après quand j’ai vu le changent de 2019 et les chiffres sur le site "du rentier". L’idée de comparer ne venait pas à l’esprit mais à vue d’œil cela semblait bien.
On ne devrait pas considérer la RMC comme un "produit" c’est une reconnaissance de l’état qui abonde une rente suites aux services rendus et une épargne réalisée. Le fait est qu’il faut y regarder de plus prés.
Gilles en 2020 pour la Retraite Mutualiste du Combattant (RMC)
Exemple hypothétique sur les éléments vus sur le site :
En capital réservé 90% (car moins 10% aux bénéficiaires sur nouveaux versements depuis 12/2019(anciennes et nouvelles RMC))
S’il est indiqué comme Gilles l’écrit :Il m’est proposé de verser 19 833,00€/an
Ce sera donc chaque année jusqu’à ses 50 ans  soit pendant 12.3ans 19833€/an =244626€ ou alors env 240000e si versement dés à présent. .
Hypothèse capital réservé 90%                                  (25% boni état)
Imposition à 41%  en versant 240000€ d’un coup gains impôts IR=98400€=(24000*41%),
C’est comme si on versait en réel 141600€ gains impôts déduits  et 12.3 années plus tard, à ses 50ans le droit à une rente majorée de 1821€ par an sera ouvert. Soit 1.28% de rendement mais plus accès au capital si la rente est versée.
Encore faut il être taxé a 41 % ce qui est très élevé.
J’espère Gilles que cela vous aura donné plus d’éléments.
Le taux technique, point clé du système a tellement réduit qu’aujourd’hui il est à 0%.

Dernière modification par pilou2 (14/12/2020 10h48)

Hors ligne Hors ligne

 

Favoris 1   [+1]    #172 16/12/2020 22h40

Membre
Réputation :   1  

Bonjour à toutes et à tous,

Présentation de mon cas :

Ancien militaire Parachutiste (de 99 à 2010).

Âge : 40 ans (en 2020).
Tranche TMI (Impôts) : 11% pour l’instant (30% sous peu).
Majoration État : 25% (Carte du Combattant 2019).
Objectifs : Rente plafonnée (1835.00€ actuellement) + défiscalisation.

J’ai souscrit récemment à la RMC par le biais de la Mutuelle Épargne Retraite en décembre 2020 et j’ai effectué mon premier versement annuel (1865.00€), afin de commencer mon cycle de cotisations.

J’ai choisi de faire des versements libres, de 40 à 65 ans, en régime réservé temporaire et je souhaite pouvoir bénéficier de la rente plafonnée (1835.00€ actuellement).

La simulation que m’a donné la MER est la suivante :

Régime réservé temporaire : Capital versé au bénéficiaire (ma compagne, à défaut mes enfants) si décès avant la date de liquidation de la rente.

1865.00€ par an (ou 155.42€ / mois) de 2020 à 2045, soit 26 années de cotisation pour un montant total de 48 490.00€.

Le montant de la défiscalisation totale potentielle serait de 205.00€ par an, soit 5 330.00€ au total.

Montant finalement sorti de ma poche 43 160.00€.

J’attends la confirmation de la MER s’agissant de mon adhésion et je dois dès que possible, désigner également mon réservataire, (ma compagne) pour la réversion de ma rente, en cas de décès à compter de la liquidation (dans mon cas 65 ans).

La seule interrogation que j’ai sur la RMC finalement c’est :

Imaginons finalement que je décide de liquider ma rente à l’âge légal (50 ans), je percevrai donc une rente de 538.00€ annuelle (ou 44.83€ par mois ), mais que je continue tout de même à verser les mêmes cotisations annuelles, soit 1 865.00€ (ou 155.42€ / mois)

Car pour verser 1 865.00€ par an, je dois mettre 155.42€ par mois de côté, pendant 12 mois et potentiellement, si je liquide à 50 ans, EN THÉORIE je récupère mensuellement 44.83€, que je soustrait donc à mes 155.42€ (auto alimentation).

Je sais que la rente n’est pas versée mensuellement mais c’est pour l’exemple que je parle mensuellement.

Question :

Est-ce pertinent de demander la liquidation de la RMC à 50 ans (plutôt qu’ à 65 ans), et de continuer de cotiser en auto-alimentant une partie de mes cotisations avec ma rente perçue ?

Qu’en pensez-vous ?

Merci de vos réponses.

Hors ligne Hors ligne

 

#173 21/12/2020 11h21

Membre
Réputation :   0  

Bonjour à tous,

je me permets de vous faire part de mon expérience afin de juger de l’intérêt de la RMC. En effet j’ai 53ans et ai cotisé de 2005 à 2017 inclus. Je me suis constitué un capital qui avoisine les 100 000€, plus déduction des sommes versées au titre de l’IR, et percevable à mes 50 ans, soit en 2017.  Ayant demandé à reporter de 3 ans la liquidation de cette retraite à capital réservé pour raisons personnelles, je dois me décidé avant la fin de l’année, pour soit:
- Liquider ma retraite, avec perception de 1861€/an dont actuellement 1835€ d’exonération sur IRPP, et capital cèdable, sans frais, à mes héritiers désignés,
- Racheter mon capital. La déclaration du rachat de cette garantie est soumise à la fiscalité des contrats d’ assurance vie (Art 125 0A du code général des impôts).
Compte tenu du contexte sanitaire certes, mais aussi économique et donc financier dans lequel nous nous trouvons la question est plus que pertinente.
Pour preuve, courant 2018, cette valeur de rachat est passée de 100417€ à 93750€. Dans ce contexte d’instabilté, reste à estimer finement l’impôt total à dégrever de ce capital pour évaluer si le rachat est préférable à la rente pondérée et son taux d’intérêts, en considérant les pistes suivantes:
- Une premier impôt de 7,5% sera prélevé au titre des contributions sociales,
- Le capital déclaré correspond à la valeur de rachat ou aux sommes versées?
- Pour un porteur âgé entre 50 et 59 ans, faut-il appliquer là dessus l’abattement de 50% pour rente à titre onéreux?
- Ce revenu complémentaire concerne quelle ligne sur la déclaration d’impôt?
- La distribution de ce revenu complémentaire au titre de l’IR est-elle ventilable sur 10ans (nouvelle disposition 2020 contre 5 ans antérieurement)?
Ayant parcouru le fil de ces discussions sur la RMC avec notamment l’option "rachat de la garantie", soit du capital, les réponses aux questions sur la part de l’impôt ici prélevé sont malheureusement restées trop hypothétiques pour juger pleinement de l’intérêt aujourd’hui de cette rente viagère (à capital réservé).
Si vous avez les éléments précis pour répondre à mes questions et permettre à tous de juger objectivement de l’intérêt du placement dans la RMC ou de l’opportunité du rachat pour les placements arrivés à maturité, je vous en remercie vivement.

Très cordialement.

Hors ligne Hors ligne

 

#174 05/01/2021 14h46

Membre
Réputation :   0  

jlouis, le 22/09/2019 a écrit :

J’ai récupéré il y a quelque temps mon capital RMC.

Cette année, il fallu que je déclare l’ensemble du capital comme une rente. Le montant était même pré-rempli sur ma déclaration d’impôt (case 1AW rente viagère à titre onéreux).

Bonjour jlouis.
Petit déterrage de post …

J’envisage de faire un rachat de ma RMC actuellement à la CARAC; j’essaie de savoir comment le capital sera ré-intégré dans mes revenus; si je comprends bien, votre capital a été pré-rempli sur la déclaration; à quelle mutuelle étiez-vous adhérent ?

Y a t’il quelqu’un d’autre qui a fait un rachat ? Le capital a t’il été déclaré par votre mutuelle aux impôts, et si oui sous quelle forme  (revenu d’activité, rente viagère à titre onéreux, autre ?

Hors ligne Hors ligne

 

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ? Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

Pied de page des forums

Parrains Faites-vous parrainer
Apprendre le bonheur