Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche :
PlanèteMembres  |  Mission

Forums de la communauté des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ? Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

Sondage 

Synthèse des avis :

En 2021, recommanderiez-vous La retraite mutualiste du combattant à un proche ?


Oui, complètement (avis positif)

0% - 0
Oui, avec des réserves (avis assez positif)

0% - 0
Je ne sais pas (avis neutre)

20% - 1
Non, probablement pas (avis assez négatif)

40% - 2
Non, certainement pas (avis négatif)

40% - 2
Nombre d’avis : 5   Avis moyen : 1,8/5 Avis plutôt négatif

#101 02/08/2020 03h41

Membre
Réputation :   24  

Et encore : beaucoup de militaires ont un ou une conjointe qui ne travaille pas, donc une part fiscale de plus, ce qui réduit encore les impôts -- et donc l’intérêt de la RMC.

J’observe qu’il y a des pages et des pages de tentatives d’explication sur le fonctionnement de ce produit (ce qui est mauvais signé pour sa fiabilité) pour savoir si on aura droit à 45€ ou 120€ par an, etc… vous avez raison : ce sont à mon humble avis des clopinettes complètement dérisoires pour quelqu’un qui suit ce forum, il y a beaucoup de placements bien plus rentables.

Les responsables de ce produit eux-même sont incapables d’expliquer clairement son fonctionnement, quand ils ne se contredisent pas d’un courrier à l’autre… (cf. mes messages précédents sur cette file).

Le tout avec la promotion agressive complètement déplacée qui en est faite en régiment dès les retours d’OPEX, j’ai beaucoup de mal à ne pas y voir de la malveillance.

Hors ligne Hors ligne

 

#102 02/08/2020 10h33

Membre
Réputation :   4  

Bebert73 a écrit :

Selon mes relevés de La France Mutualiste, pour une liquidation au 01/08/2031, à mes 50 ans, il faudrait que je verse 243 700€ … pour toucher 1800€ annuels…

Bebert73 a écrit :

GANDALF, je ne m’explique pas votre contrat à 63 600 € pour arriver au même résultat que moi avec 243 700€ mais j’ai retrouvé dans un vieux prospectus de MUTUELLE EPARGNE RETRAITE de 2007 ce genre de rapport. 42 à 46 000 € investis pour une rente autour de 1800€

Bonjour Bebert73,

Je ne comprend pas une telle (énorme même) différence entre deux assureurs proposant le même produit structuré… 63000€ à verser pour l’un pour toucher la rente défiscalisée maximale, et 243000€ pour l’autre, pour un même montant de rente ? C’est gigantesque. Je pense qu’à la vue d’une telle somme à verser, j’aurai quitté la France Mutualiste en courant pour replacer mes billes ailleurs.
A la Mutuelle Épargne Retraite, les indications sur mes relevés et les calculs que je fais de mon côté (pour vérification) sont cohérents.

Bebert73 a écrit :

Il faut donc pour profiter au mieux de ce contrat :
- avoir des enfants à qui transmettre son patrimoine
- être suffisamment âgé pour que ces enfants ne soient plus rattachés au foyer
- avoir des revenus suffisamment importants pour être au moins imposé marginalement à 30%

Je l’ai déjà dit plusieurs fois plus haut : il est clair que ce produit n’est intéressant que pour les personnes qui se trouvent au moins dans la tranche d’imposition à 30%. En deçà, il vaut mieux opter pour une assurance-vie, qui rapportera autant, mais qui sera surtout bien plus souple.
Pour ma part, selon les versements que j’ai a effectuer au total, je suis toujours aussi content de ce produit, qui m’a permis de bien réduire mes impôts cette année.

Hors ligne Hors ligne

 

#103 02/08/2020 11h13

Membre
Réputation :   24  

Bonjour Gandalf,

De mémoire les sommes qui m’étaient indiquées étaient conformes à celles de Bebert73, confirmées par téléphone et par courrier.

Dans le même registre, ils m’avaient certifié par téléphone que la rente annuelle était plafonnée à environ 1800 € (i.e. : même en y versant 1 million d’euros, on ne pouvait pas toucher plus que 1800€, on les toucherait juste plus longtemps). Or, d’autres à l’époque avait reçu comme information que ce n’était que le montant non-imposable qui était plafonné.

Il y a peut être des différences de cet ordre d’une caisse à l’autre ? Mais alors se réclamer d’un même produit me semble vraiment mensonger.

Gandalf a écrit :

Je pense qu’à la vue d’une telle somme à verser, j’aurai quitté la France Mutualiste en courant pour replacer mes billes ailleurs.

Votre image m’a fait sourire : c’est exactement ce que j’ai fait quand je m’en suis rendu compte !

Hors ligne Hors ligne

 

#104 02/08/2020 11h20

Membre
Réputation :   1  

Bonjour GANDALF. Merci de votre réponse.
Vos chiffres sont à peu près cohérents avec le prospectus de 2007 que j’évoquais et je ne m’explique pas non plus une telle différence.
Il est possible que je comprenne de travers mais j’en doute car la notice explicative jointe au relevé est claire.
Ci-dessous mon dernier relevé de situation.

https://i.ibb.co/1Qz889b/2020-08-02-10-57-29-Adobe-Acrobat-Professional-RELEVE-DE-SITUATION-ANNUEL-pdf.png

https://i.ibb.co/bLQZnJw/2020-08-02-10-57-56-Adobe-Acrobat-Professional-RELEVE-DE-SITUATION-ANNUEL2-pdf.png

Pour illustrer un peu cette aberration, et sans prendre en compte nos différentes réductions d’impôts qui forcent encore le trait, vos versements de 63600€ vous seraient restitués en 35 ans à raison de 1800€ annuels.
Mes 243 000€, en 135 ans.
Invraisemblable.

J’ai questionné la France Mutualiste. Je ferai part de la réponse sur le forum.

J’avoue qu’à la souscription, je n’ai pas fait de mise en concurrence, pensant avoir affaire à un contrat relativement "normé".

Vous l’avez effectivement dit dans vos messages précédents, ce produit n’est pas adapté aux petits contribuables, mais je pense important d’insister lourdement car le retour d’expérience de ROBOLTH est réel: le produit est massivement proposé aux jeunes, riches de leur soldes OPEX et de leur TRN tout neuf.

Il sera peut-être opportun également d’alerter les futurs souscripteurs sur les différences de traitement des différents assureurs, qui ne semblent pas du tout alignés sur les conditions de constitution de la rente.

Hors ligne Hors ligne

 

#105 02/08/2020 11h20

Membre
Réputation :   4  

robolth a écrit :

Bonjour Gandalf,

De mémoire les sommes qui m’étaient indiquées étaient conformes à celles de Bebert73, confirmées par téléphone et par courrier.

Dans le même registre, ils m’avaient certifié par téléphone que la rente annuelle était plafonnée à environ 1800 € (i.e. : même en y versant 1 million d’euros, on ne pouvait pas toucher plus que 1800€, on les toucherait juste plus longtemps). Or, d’autres à l’époque avait reçu comme information que ce n’était que le montant non-imposable qui était plafonné.

Il y a peut être des différences de cet ordre d’une caisse à l’autre ? Mais alors se réclamer d’un même produit me semble vraiment mensonger.

Gandalf a écrit :

Je pense qu’à la vue d’une telle somme à verser, j’aurai quitté la France Mutualiste en courant pour replacer mes billes ailleurs.

Votre image m’a fait sourire : c’est exactement ce que j’ai fait quand je m’en suis rendu compte !

Bonjour robolth,

La rente annuelle plafonnée à 1800€ même si on verse 1000000€ sur sa RMC, c’est du gros pipeau, archi faux, n’importe quoi.
La rente défiscalisée est bien plafonnée à 1821€ même si on y verse 1000000€, mais dans ce cas, on touchera une rente totale (défiscalisée + non défiscalisée) bien plus importante.

Donc, d’après vos infos, il faut absolument éviter la France Mutualiste. Pour la CARAC, je ne connais pas, mais j’avais calculé que c’était la RMC la plus chère en termes de frais de versements/frais de gestion, et il semblerait également qu’il y ait pas mal de litiges avec eux.
La Mutuelle Épargne Retraite est la moins chère (c’est pour ça que je suis allé chez eux), et si pour un même montant de rente je n’ai qu’à verser 63000€ (43000€ avec les déductions d’impôts) au lieu de 243000€, eh bien je ne regrette pas mon choix !

robolth a écrit :

(i.e. : même en y versant 1 million d’euros, on ne pouvait pas toucher plus que 1800€, on les toucherait juste plus longtemps).

Je reviens là dessus, car je n’ai pas compris… Comment cela on "les toucherait juste plus longtemps" ? Ça veut dire même après qu’on soit mort ? ;-)

Bebert73 a écrit :

Bonjour GANDALF. Merci de votre réponse.
Vos chiffres sont à peu près cohérents avec le prospectus de 2007 que j’évoquais et je ne m’explique pas non plus une telle différence.
Il est possible que je comprenne de travers mais j’en doute car la notice explicative jointe au relevé est claire.
Ci-dessous mon dernier relevé de situation.

https://i.ibb.co/1Qz889b/2020-08-02-10- … EL-pdf.png

https://i.ibb.co/bLQZnJw/2020-08-02-10- … L2-pdf.png

Pour illustrer un peu cette aberration, et sans prendre en compte nos différentes réductions d’impôts qui forcent encore le trait, vos versements de 63600€ vous seraient restitués en 35 ans à raison de 1800€ annuels.
Mes 243 000€, en 135 ans.
Invraisemblable.

J’ai questionné la France Mutualiste. Je ferai part de la réponse sur le forum.

J’avoue qu’à la souscription, je n’ai pas fait de mise en concurrence, pensant avoir affaire à un contrat relativement "normé".

Vous l’avez effectivement dit dans vos messages précédents, ce produit n’est pas adapté aux petits contribuables, mais je pense important d’insister lourdement car le retour d’expérience de ROBOLTH est réel: le produit est massivement proposé aux jeunes, riches de leur soldes OPEX et de leur TRN tout neuf.

Il sera peut-être opportun également d’alerter les futurs souscripteurs sur les différences de traitement des différents assureurs, qui ne semblent pas du tout alignés sur les conditions de constitution de la rente.

Les 243000€, ce n’est pas plutôt le montant maximum déductible calculé, au lieu du versement que vous devez effectuer ?

Dernière modification par Gandalf (02/08/2020 11h35)

Hors ligne Hors ligne

 

#106 02/08/2020 11h34

Membre
Réputation :   1  

robolth a écrit :

Dans le même registre, ils m’avaient certifié par téléphone que la rente annuelle était plafonnée à environ 1800 € (i.e. : même en y versant 1 million d’euros, on ne pouvait pas toucher plus que 1800€, on les toucherait juste plus longtemps). Or, d’autres à l’époque avait reçu comme information que ce n’était que le montant non-imposable qui était plafonné.

Il y a peut être des différences de cet ordre d’une caisse à l’autre ? Mais alors se réclamer d’un même produit me semble vraiment mensonger.

Bonjour ROBOLTH.
Merci pour votre témoignage à propos de ce contrat.
A propos du montant de cette rente, je confirme que la nuance n’est pas comprise de tous mais que dans les faits, la rente peut bien être supérieure au seuil (1821€ actuellement). C’est exprimé noir sur blanc sur la notice présentée dans mon message précédant. La France Mutualiste parle alors de "rente personnelle auxiliaire" qui ne bénéficie alors ni des déductions fiscales, ni de la majoration d’état.

Hors ligne Hors ligne

 

#107 02/08/2020 11h36

Membre
Réputation :   4  

Bebert73 :

Après avoir lu vos relevés, ceux-ci indiquent que pour toucher le plafond de rente majoré, il vous faut encore verser à peu près 22400€ par an jusqu’à la date à laquelle vous avez indiqué vouloir liquider votre RMC (vos 50 ans ?). Ce qui est largement plus cohérent et largement inférieur que la somme de 243000€.

Hors ligne Hors ligne

 

#108 02/08/2020 11h40

Membre
Réputation :   1  

Les 243000€, ce n’est pas plutôt le montant maximum déductible calculé, au lieu du versement que vous devez effectuer ?

Après avoir lu vos relevés, ceux-ci indiquent que pour toucher le plafond de rente majoré, il vous faut encore verser à peu près 22400€ par an jusqu’à la date à laquelle vous avez indiqué vouloir liquider votre RMC (vos 50 ans ?). Ce qui est largement plus cohérent que 243000€.

Bah, je ne trouve pas ça tellement plus cohérent non.
22400 x 11 ans de cotisations = 246 400€, c’est kif-kif.

La notice précise bien que la colonne 4 indique un montant correspondant à l’acquisition immédiate de la rente de 1821€.

Hors ligne Hors ligne

 

#109 02/08/2020 11h42

Membre
Réputation :   4  

Ok, je n’avais pas la durée restante avant votre année de liquidation. Si il reste 11 ans (je pensais que c’était moins que ça) , ça n’est pas cohérent en effet.
(Je viens de voir que vous l’aviez en fait mentionné dans votre premier message).

Pour donner un élément de comparaison, j’ai 16000€ sur ma RMC. Il me reste 8 ans avant de la liquider, et ma RMC m’indique que je dois verser encore 5700€/an pour toucher le plafond de la rende majorée de 1821€ :

https://i.servimg.com/u/f51/12/05/44/68/coti_110.jpg

https://i.servimg.com/u/f51/12/05/44/68/coti_210.jpg

La France Mutualiste est donc vraiment une très mauvaise opération. Il y a tout de même 181000€ de différence de versements entre ces 2 assureurs. Mais que fait la France Mutualiste avec tout ce pognon ?

Dernière modification par Gandalf (02/08/2020 11h57)

Hors ligne Hors ligne

 

Favoris 1    #110 02/08/2020 12h08

Modérateur
Top 20 Réputation
Réputation :   2245  

Je n’ai guère d’expertise en RMC (j’ai juste essayé de comprendre celle d’’un proche, à présent retraité), mais il me semble y avoir quelques confusions chez certains.

Si j’ai bien compris, les montants cotisés donnent droit à :
     1) une réduction d’IR immédiate (montant cotisé non imposable, jusqu’à un plafond)  (ça permet aussi de lisser le taux d’IR pour des revenus parfois beaucoup augmentés, en cas d’OPEX par exemple);
     2) constitution d’une rente (en échange d’un capital définitivement aliéné), dont une partie sera abondée par l’état et non imposable, et largement réversible en cas de décès;
     3) constitution d’un capital (un peu comme un contrat AV, sauf que le capital n’est pas récupérable aussi facilement, mais principalement au décès).

Beaucoup de reproches sont faits à la faiblesse de la rente, oubliant que la majeure partie du montant cotisé est utilisée pour 3), et non pour 2), et que 1) constitue aussi une bonne partie de la valeur (surtout pour ceux avec gros TMI IR).
A noter que le cotisant ne décide pas quelle part de sa cotisation sert pour 1) et quelle part sert pour 2)…

De manière générale, les contrats de prévoyance multiples, ou on acquière différents types de droits (comme celui-ci) sont peu lisibles, souvent très chargés en frais (sur versements, sur retraits, de gestion, de transformation en rente, etc), et fort peu comparables avec des produits concurrents.

Dans la période actuelle de taux très bas (et ça a toutes les chances de durer encore des décennies), le rendement de tels contrats, avec beaucoup de garanties donc peu de risques, est lui aussi très bas (de l’ordre de celui du livret A sans doute, apres frais  mais la faible lisibilité du produit le cache…). Ce genre de produit avec ses garantis (qu’hélas beaucoup de monde réclame….) me semble mal adapté pour une épargne faite sur un horizon de temps assez long (>10 ans).

Ce produit semble surtout avoir été conçu pour éviter que la totalité de la solde soit dépensée (par le combattant) "par impulsion", et pour faciliter la constitution d’une épargne "pour plus tard", avec un surplus de sécurité, mais pas pour optimiser le rendement de cette épargne.


J'écris comme "membre" du forum, sauf mention contraire. (parrain Fortuneo: 12356125)

Hors ligne Hors ligne

 

#111 02/08/2020 12h16

Membre
Réputation :   4  

Bonjour GoodByLenine,

Pour mon contrat RMC, le taux en 2019 était de 2.38% net, hors revalorisation et hors déductions fiscales. Ce qui est bien plus haut que le taux du livret A (0.5%). Après, les différences entre assureurs vient peut-être de la valeur de ce taux.

GoodbyLenine a écrit :

Si j’ai bien compris, les montants cotisés donnent droit à :
     1) une réduction d’IR immédiate (montant cotisé non imposable, jusqu’à un plafond);
     2) constitution d’une rente, dont une partie sera abondée par l’état et non imposable
     3) constitution d’un capital (un peu comme un contrat AV)

C’est exactement ça. Sauf qu’on ne peut pas piocher dans ce capital comme on peut le faire sur une AV.
Le plafond de déduction, je ne le connais pas, mais il est très haut (> à 16000€ en tout cas). J’ai par ailleurs un mail des impôts m’indiquant qu’il n’y a pas de plafond.

GoodbyLenine a écrit :

Beaucoup de reproches sont faits à la faiblesse de la rente,

Je l’avais déjà expliqué plus haut, mais avec mon contrat, j’ai calculé que (déductions d’impôt prises en compte, ainsi que la revalorisation de l’Etat), mon taux d’intérêt était d’un peu plus de 4% (ce qui correspond à un contrat incluant des SCPI). Ce qui est pas mal.
Maintenant, c’est sur qu’une personne qui n’est pas dans la tranche d’imposition à 30% minimum n’aura pas du tout la même valeur de taux, d’autant plus si elle est à la France Mutualiste (et/ou à la CARAC ?).

Dernière modification par Gandalf (02/08/2020 12h22)

Hors ligne Hors ligne

 

#112 02/08/2020 12h23

Membre
Réputation :   1  

Je reviens vers vous quand j’aurai une réponse de mon conseiller France Mutualiste.
Il semble néanmoins que vous ayez effectivement fait le bon choix avec la Mutuelle Epargne Retraite puisque les montants en jeu sur votre contrat correspondent bien aux exemples qui figurent dans leur prospectus….

https://i.ibb.co/FnKXgcM/Brochure-RMC-2007.png

Même s’il date un peu, je trouve ce document bien fait pour la compréhension du produit.
Bien sûr les montants sont à actualiser (2007) mais l’ordre de grandeur est là.

Malheureusement, ces simulations explicites ne figurent plus dans la brochure actuelle.
… et à la réflexion, je n’ai pas vu ce genre de simulation chez la France Mutualiste.
Les chiffres seraient certainement nettement moins flatteurs.
Pour la CARAC, je ne sais pas.

GoodbyLenine a écrit :

Si j’ai bien compris, les montants cotisés donnent droit à :
     1) une réduction d’IR immédiate (montant cotisé non imposable, jusqu’à un plafond)  (ça permet aussi de lisser le taux d’IR pour des revenus parfois beaucoup augmentés, en cas d’OPEX par exemple)

Bonjour GOODBYLENINE, je comprends le raisonnement mais je me permets une petite précision: il me semble que les majorations de solde OPEX ne sont pas soumise à l’IR.

Pour ma part, si le "reproche" est la faiblesse de la rente comparée à l’effort d’épargne, c’est bien parce que la communication des assureurs parle de ce contrat comme d’un contrat de retraite. (c’est son nom d’ailleurs)
La défiscalisation et la transmission du capital ne sont présentés que comme des bonus, or, vous l’avez dit, ce sont ces 2 points qui donnent tout l’intérêt au contrat.

Ainsi, cette RMC jouit d’une image trompeuse et les souscripteurs n’en saisissent que difficilement les réels atouts.

Je pense qu’on pourrait conseiller aux jeunes de simplement prendre date avec les 80 à 100€ annuels requis (pour bloquer leur taux de majoration qui est divisé par 2 si souscription postérieure de 10 ans  à l’obtention du TRN) et de se garder une belle option de défiscalisation si leur situation évolue ultérieurement.
On pourra également insister sur les différences de traitement entre les assureurs qui ne sont pas du tout marginales.

Je pense que GANDALF n’a pas tort et que ses calculs de rendement sont justes. Il est chez le bon assureur, avec un TMI favorable à une bonne optimisation du contrat.

A noter que pour les contribuables plus modestes, la révision du barème de l’IR 2020 réduit encore l’intérêt de cette RMC, mais soyons honnêtes, on ne peut pas gagner sur tous les tableaux. La RMC n’est en fait pas destinée à ce public.

Dernière modification par Bebert73 (02/08/2020 13h19)

Hors ligne Hors ligne

 

#113 02/08/2020 13h27

Membre
Réputation :   4  

Bebert73 a écrit :

Bonjour GOODBYLENINE, je comprends le raisonnement mais je me permets une petite précision: il me semble que les majorations de solde OPEX ne sont pas soumise à l’IR.

C’est tout à fait juste. Par contre, la majoration de solde OPEX (l’ISSE de son vrai nom) est soumise à la CSG et à la CRDS.

Bebert73 a écrit :

Je pense qu’on pourrait conseiller aux jeunes de simplement prendre date avec les 80 à 100€ annuels requis (pour bloquer leur taux de majoration qui est divisé par 2 si souscription postérieure de 10 ans  à l’obtention du TRN) et de se garder une belle option de défiscalisation si leur situation évolue ultérieurement.

Je vous suis complètement sur ce point. Et d’ailleurs, je ne savais pas que le taux de majoration est divisé par 2 si on attend plus de 10 ans après l’attribution de la TRN.

Dernière modification par Gandalf (02/08/2020 13h28)

Hors ligne Hors ligne

 

#114 02/08/2020 13h44

Membre
Réputation :   7  

Messieurs, peut-être que vos contrats sont tout simplement différents.
Il y a la rente dite à capital réservé où l’adhérent percevra une rente, et à son décès les bénéficiaires percevront le capital prévu dans le contrat.
Il y a enfin la rente dite à capital aliéné, avec un montant moins conséquent à atteindre pour toucher les 1800€ maxi / an défiscalisés, mais en contrepartie, au décès de l’adhérent, le capital est conservé par l’assureur.

Hors ligne Hors ligne

 

#115 02/08/2020 13h53

Membre
Réputation :   4  

Bonjour Gnr1976,

Tout à fait, et c’est vrai que cela influe sur le montant des versements à réaliser pour atteindre le plafond de la rente majorable.
Mais de là à avoir une différence de 181000€… Ça me semble beaucoup.

Pour reprendre ce qu’indique le règlement de la Mutuelle Épargne Retraite :

La rente peut être constituée :


- sous le régime aliéné

c’est à dire sans remboursement du capital au décès du membre participant. En contrepartie les versements, pour un même montant de rente, seront moins élevés que pour les autres régimes ;

- sous le régime réservé viager

c’est-à-dire avec remboursement au(x) bénéficiaire(s) désigné(s) des capitaux réservés au décès du membre participant, quelle qu’en soit la date ;

- sous le régime réservé temporaire

c’est-à-dire avec remboursement au(x) bénéficiaire(s) désigné(s) des capitaux réservés en cas de décès du membre participant avant la date de liquidation de la rente. A compter de cette date, les capitaux réservés inscrits au compte disparaissent.

Me concernant, j’ai le régime "réservé temporaire".

Hors ligne Hors ligne

 

#116 03/08/2020 13h50

Membre
Réputation :   1  

Gnr1976, le 02/08/2020 a écrit :

Messieurs, peut-être que vos contrats sont tout simplement différents.
Il y a la rente dite à capital réservé où l’adhérent percevra une rente, et à son décès les bénéficiaires percevront le capital prévu dans le contrat.
Il y a enfin la rente dite à capital aliéné, avec un montant moins conséquent à atteindre pour toucher les 1800€ maxi / an défiscalisés, mais en contrepartie, au décès de l’adhérent, le capital est conservé par l’assureur.

Bonjour Gnr1976. Vous avez raison, il y a un nuance entre le contrat de GANDALF et le mien, je suis pour ma part en régime réservé viager J’ai donc une garantie légèrement plus forte.
Mais comme dit par GANDALF, l’écart parait hors de proportion.

Hors ligne Hors ligne

 

#117 05/08/2020 20h47

Membre
Réputation :   0  

Bonjour à tous,
Je tenai mettre ma piece a l’édifice en vous communiquant mes données de ma retraite mutualiste du combattant.
Je suis à la Carac et en capital aliéné depuis le début ( en effet j’ai voulu favorisé la rente ) et je touche une rente de 2580 euros annuel pour une somme investie de 45000€ de 2003 à 2020.je ne comprend pas que les sommes évoquées par les cotisants actuels soient aussi éloignés des miens !

Hors ligne Hors ligne

 

#118 05/08/2020 21h00

Membre
Réputation :   4  

Bonjour Boubou89,

Pour avoir toutes les données : les 45000€ "investis", c’est 45000€ de versements purs (c’est à dire sans retrancher les déductions fiscales), ou alors c’est 45000€ d’investis nets des déductions fiscales ?

Ensuite, vous touchez 1821€ de rente défiscalisée, et 759€ de rente fiscalisée, c’est correct ?
( et cela confirme bien à ceux qui en doutaient que la rente n’est pas plafonnée à 1821€, même si on verse 1000000€ sur sa RMC).

Hors ligne Hors ligne

 

#119 05/08/2020 21h50

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   141  

Il y a beaucoup de militaires sur le Forum
je les salue respectueusement
et je pense aux vers de Péguy, en me demandant parfois s’ils sont tjrs d’actualité

Mère voici vos fils et leur immense armée.
Qu’ils ne soient pas jugés sur leur seule misère.
Que Dieu mette avec eux un peu de cette terre
Qui les a tant perdus et qu’ils ont tant aimée.


Ericsson…!  Qu'il entre !

Hors ligne Hors ligne

 

#120 05/08/2020 22h35

Membre
Réputation :   0  

Bonjour Gandalf
Concernant la somme de 45000€ c’est la somme en brut que j’ai investie sur ce produit ( sans tenir compte du gain sur mon impôt sur le revenu ). Et cela pour une somme annuel de 2578,05 par ans ( payable en 2 fois ).je précise encore une fois que j’étais en aliéné , et que j’ai repoussé la date de versement jusqu’ a 2020 l’âge de mes 56 ans , alors que j’aurais pu demande le versement des mes 50 ans mais avec une somme moindre
Voila

Hors ligne Hors ligne

 

#121 16/08/2020 23h13

Membre
Réputation :   0  

Bonjour boubou89,
2578,05€ par an en aliéné me paraît peu pour 45 000€ de perdu… 🤔
Vous récupérerez votre capital (par coup de 2578,05€) qu’au bout de 17 ans.

Ce qui serait intéressant de savoir c’est comment vous avez placé ces 45 000 € ? Car apparemment, chaque versement constitue une fraction de rente. Et plus vous effectuez le versement tôt dans l’année plus la rente sera importante d’après la Carac…

Mon conseiller m’avait dit qu’en « mode réservé » en atteignant le plafond de 200 000€ ça donnait une rente annuelle de 4500€ environ et au moins 3 fois plus  en « mode Aliéné »…
On en est loin avec votre exemple 🙄

Message édité par l’équipe de modération (17/08/2020 12h55) :
- "vous effectuez" vs "vous effectuer", "ça donnait" vs "ça donné " , et "On en est loin" vs "On n’en est loin".

Hors ligne Hors ligne

 

#122 17/08/2020 12h14

Membre
Réputation :   17  

Il faut également penser aux déductions d’impôts auxquels ont donné lieu les 45000€ versés…

Hors ligne Hors ligne

 

#123 17/08/2020 19h23

Membre
Réputation :   0  

Bonjour,
j’ai commencé à cotisé en Mars 2003 .
j’ai terminé le 01/04/2020 ( alors que j’avais choisi le 01/01/2020 ).
Total investi en brut :48.100€
total investi net : 46.735,21€
reparti de la manière suivante ( prélèvement mensuel + sommes isolées ) :
2003 : 450
2004 : 280
2005 : 5460
2006 : 4960
2007 : 6960
2008 : 1960
2009 : 1960
2010 : 2960
2011 : 2960
2012 : 2960
2013 : 1700
2014 : 2200
2015 : 2200
2016 : 3000
2017 : 2800
2018 :2290
2019 : 2900
2020 : 100
je rappel que j’ai toujours cotisé en aliéné,  et que j’ai différé la cloturation de 50 à 56 ans pour avoir un meilleur rendement et mon objectif était d’avoir au moins 200€ mensuel.
J’ai eu la chance de bénéficier de bon taux pour mes sommes les plus élevés 2005,2006,2007 car actuellement il est mentionné sur mon récapitulatif 2019 : "Le taux d’intérêt technique applicable à compter du 1er janvier 2020 est de 0.00 %."( 0.25% en 2019 ).
Alors avec 200.000€ investi 4500€ annuel  peut être ( la conseillère doit avoir une boule de cristal pour savoir quand les taux remonterons ) mais 3 fois plus en mode aliéné ! j’y crois pas une seconde….
regardez mon cas c’est du concret , en ayant bénéficié de taux autre que ceux de maintenant.
J’ai bien vu d’année en année , cela montait de moins en moins vite …
Mon conseillé me disait que j’atteindrai le 200€ mensuel ( 2400 annuel ) assez rapidement.
Finalement il a fallu que je prolonge d’année en année.
Autre chose , vu que le tau d’intérêt technique est très bas , la revalorisation annuelle de la rente n’en sera que meilleur au final .
Qu?est-ce que le « taux technique » d?une rente ? - La finance pour tous

voila si vous avez besoin d’autres renseignement , n’hésite pas.

Cordialement

Hors ligne Hors ligne

 

#124 17/08/2020 22h28

Membre
Réputation :   0  

Bonjour,
Merci beaucoup pour ce cas très concret ! En effet, je pense que mon conseiller m’a joué du violon… Il faut dire qu’il n’avait pas l’air de connaître très bien la retraite mutualiste du combattant car il hésité sur plusieurs points…
Beaucoup de personnes sont déçus du montant de leurs rente à 50 ans !
J’imagine que vous auriez pris en mode réservé, votre rente serait très faible.
Je trouve que ce genre de produit est bien pour défiscaliser (surtout pour les gros salaires) mais pour la rente il faut avoir un très gros capital pour recevoir des miettes… Dommage !

Encore merci,
Cordialement.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #125 17/08/2020 23h19

Modérateur
Top 20 Réputation
Réputation :   2245  

Il faut bien comprendre qu’une rente viagère, si on veut la toucher a partir de 50 ans (très loin de la fin de sa vie, en moyenne), sera très faible.

Un simulateur facile a trouver sur www indique pour 100 000€ de capital aliéné (sans réversion, sans annuités garantie si on décède tôt, avec taux technique 0%) une rente annuelle vers 3 400€ la première année à 50 ans. Et encore  je pense que c’est avant les frais (de conversion du capital en rente, et sur la rente), donc ça sera un peu moins dans la réalité

Aliéner les mêmes 100 000€ à 80 ans, avec les mêmes paramètres, et la rente serait vers 10 000€/an.


J'écris comme "membre" du forum, sauf mention contraire. (parrain Fortuneo: 12356125)

Hors ligne Hors ligne

 

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ? Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

Pied de page des forums

Parrains Faites-vous parrainer
Apprendre le bonheur