Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#51 23/12/2018 13h31 → La retraite mutualiste du combattant : vos avis sur la RMC ? (retraite mutualiste du combattant, rmc)

Membre
Réputation :   16 

Comment ça il manque 8000€?
Ils les gardent pour quels raisons?

Hors ligne

 

#52 09/01/2019 12h46 → La retraite mutualiste du combattant : vos avis sur la RMC ? (retraite mutualiste du combattant, rmc)

Membre
Réputation :   

lilian83 a écrit :

Bonjour,
Je viens de recevoir les fonds après un rachat total de ma RMC il manque 8000 euro.
Je me pose de sérieuses questions sur la santé financière de cette mutuelle, comment peuvent ils encore ouvrir de nouveaux contrats ?

Bonjour, est-ce que ce n’est pas un problème de frais de versement et de frais de gestion ?

J’ai moi-même récupéré le capital de ma retraite du combattant et ils n’ont rien gardé.

En ce qui concerne les nouveaux adhérents, la retraite du combattant recrute ses adhérents parmi une population qui n’est pas du tout consciente du produit.

Les gens pensent faire une bonne affaire. Dans mon cas, je l’avais ouverte en pensant capitaliser et faire des intérêts alors que, aujourd’hui, je dirais que c’est plus un outil de transmission de patrimoine. Je n’ai rien à transmettre, j’en suis sorti.

Hors ligne

 

#53 09/01/2019 13h05 → La retraite mutualiste du combattant : vos avis sur la RMC ? (retraite mutualiste du combattant, rmc)

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   697 

> Lilian83,

pour pouvoir vous aider et éventuellement vous dire d’où viennent ces "8000 euros", il faudrait :
- contrat mono-support ou multi-support
- la date d’ouverture de votre contrat
- le montant des versements
- le montant des plus-values
- le capital racheté
- la part d’UC rachetées

etc

De visu, comme ça, je vois 2 possibilités pour expliquer les 8000 euros :
- des PS à payer sur la PV en UC
- des PS à payer sur la PV issue des fonds euros (pour les rémunérations antérieures à 2011 sur lesquelles les PS n’ont pas été prélevés au fil de l’eau).

Mais bon, je ne peux pas l’affirmer car vous ne donnez aucune information.

Dernière modification par maxicool (09/01/2019 13h09)


Parrain BourseDirect  Yomoni  Linxea  Binck  Boursorama  Fortuneo  ENI  DirectEnergie  Igraal eBuyClub BLOG

Hors ligne

 

#54 10/01/2019 18h00 → La retraite mutualiste du combattant : vos avis sur la RMC ? (retraite mutualiste du combattant, rmc)

Banni
Réputation :   

jlouis a écrit :

lilian83 a écrit :

Bonjour,
Je viens de recevoir les fonds après un rachat total de ma RMC il manque 8000 euro.
Je me pose de sérieuses questions sur la santé financière de cette mutuelle, comment peuvent ils encore ouvrir de nouveaux contrats ?

Bonjour, est-ce que ce n’est pas un problème de frais de versement et de frais de gestion ?

J’ai moi-même récupéré le capital de ma retraite du combattant et ils n’ont rien gardé.

En ce qui concerne les nouveaux adhérents, la retraite du combattant recrute ses adhérents parmi une population qui n’est pas du tout consciente du produit.

Les gens pensent faire une bonne affaire. Dans mon cas, je l’avais ouverte en pensant capitaliser et faire des intérêts alors que, aujourd’hui, je dirais que c’est plus un outil de transmission de patrimoine. Je n’ai rien à transmettre, j’en suis sorti.

Bonjour
ils viennent de me conserver 750€ sur 12.200€ de rachat de crédit. ca sent l’arnaque à plein tube cette société on est sur du profil de Fibonacci.
qui est d’accord pour créer un collectif et récupérer notre argent durement épargner ?

Hors ligne

 

#55 11/01/2019 17h44 → La retraite mutualiste du combattant : vos avis sur la RMC ? (retraite mutualiste du combattant, rmc)

Modérateur
Top 20 Réputation
Réputation :   1705 

Avant de lancer des accusations (dont vous seuls serez responsables, si d’aventure l’accusé souhaitait vous poursuivre pour diffamation), ou de vouloir "créer un collectif", vous devriez commencer par :
   - détailler les circonstances et les montants en cause (pour qu’il soit possible de comprendre votre situation et éventuellement de confirmer s’il semble y avoir une anomalie, et que ce n’est pas juste vous qui avez fait une erreur de calcul ou de compréhension) : publiez les documents de vos contrats (en les anonymisant : cachez vos nom, adresse, n° de contrat) avec le montant de l’encours, et les décomptes de vos retraits;
   - préciser les démarches que vous avez déjà réalisées pour réclamer, à commencer par celles listées ici
.
.

Comme modérateur, je vous demanderais de respecter notre charte, ce qui implique en particulier :
   - de se comporter en gentlemen et de considèrer la courtoisie, le respect et la pudeur comme un pré-requis à tout échange (et vos écrits en sont assez loin !);
   - des opinions argumentées, factuelles, étayées ou des questions précises et circonstanciées (alors que vous ne fournissez guère d’élements précis et circonstanciés).
Pour être crédible si vous voulez vous plaindre qu’on ne respecte pas ce que vous considérez comme vos droits, il faut déjà respecter les règles de l’endroit où vous voulez vous exprimer.


J'écris comme "membre" du forum, sauf mention contraire. (parrain Fortuneo: 12356125)

En ligne

 

#56 11/01/2019 18h08 → La retraite mutualiste du combattant : vos avis sur la RMC ? (retraite mutualiste du combattant, rmc)

Membre
Réputation :   

Est ce que c’est possible de supprimer les derniers messages de ce fil qui n’amènent rien à la réflexion voire sont contre productifs compte tenu de la confusion entre retraite du combattant et crédit.

Perso, j’en suis sorti car j’avais besoin de liquidité pour solder un crédit suite à mon divorce sad et je n’avais pas besoin d’outil de transmission de capital. Je n’ai ni été volé ni escroqué.

Hors ligne

 

#57 14/01/2019 12h50 → La retraite mutualiste du combattant : vos avis sur la RMC ? (retraite mutualiste du combattant, rmc)

Membre
Réputation :   

Bonjour,
votre discussion m’amène sur une de mes préoccupation actuelle. Je suis intéressé de vous imiter en faisant un rachat total de mon capital à la RMC. je suis à plus de 10 ans donc je n’ai pas les 5% de pénalités. J’ai cotisé 17 ans, avec un capital d’environ 15 000€.
Ma question porte sur la déclaration de revenus. Dans quelles mesures subit-on le rattrapage des exonérations fiscales dont on a bénéficié ? Et comment doit-on déclaré cette rentrée d’argent ?
Si quelqu’un a une vision claire sur le sujet, je suis intéressé.

Merci d’avance.

Hors ligne

 

[+1]    #58 17/01/2019 15h42 → La retraite mutualiste du combattant : vos avis sur la RMC ? (retraite mutualiste du combattant, rmc)

Membre
Réputation :   

Jp38 a écrit :

Ma question porte sur la déclaration de revenus. Dans quelles mesures subit-on le rattrapage des exonérations fiscales dont on a bénéficié ? Et comment doit-on déclaré cette rentrée d’argent ?
Si quelqu’un a une vision claire sur le sujet, je suis intéressé.

Merci d’avance.

Voilà ce que dit le règlement mutualiste de 2018

Mutuelle épargne retraite a écrit :


Si  le  rachat  intervient  au-delà  du  10ème  anniversaire  de  son  adhésion  :  100  %  de  la  provision  mathématique  inscrite  à  son  compte  au  dernier  jour  du  mois précédant la date de la demande et dans la limite du capital réservé.
Le membre participant est informé que l’opération de rachat implique la fiscalisation de la valeur de rachat à titre de revenu imposable.

Il faudra donc intégrer ce revenu à votre revenu imposable.

Hors ligne

 

#59 17/01/2019 16h55 → La retraite mutualiste du combattant : vos avis sur la RMC ? (retraite mutualiste du combattant, rmc)

Membre
Réputation :   

Bonjour,
Trés bien, merci; Voici les conditions d’imposition pour les intérêts et plus-value (source) :

[Le contrat a plus de 8 ans : Puisque les intérêts produits pendant la vie du contrat ne sont pas fiscalisés (sauf prélèvements sociaux), leur retrait qu’il soit en totalité ou en partie, n’échappera pas au fisc.
→ Pour un contrat ayant plus de 8 ans, intérêts et plus-value acquis sont taxés à 7,5 % après un abattement annuel de 4600 € pour un célibataire et 9200 € pour un couple. Si les gains réalisés sont inférieurs à cet abattement, aucune fiscalité n’est due au titre de l’impôt sur le revenu. Par contre, les gains enregistrés n’échapperont pas aux prélèvements sociaux à 17,2 %.]

Par contre, j’ai apparemment la charge de réintégrer dans mes revenus les sommes que j’ai déduites aux cours des années précédentes. Je n’arrive pas à le retrouver, mais il me semble que c’est indiqué par la RMC. Non seulement, c’est fastidieux, mais cela peut faire un rappel assez conséquent.

Je vais encore creuser, si j’ai des infos, je les mettrai en ligne.

Cordialement JP

Message édité par l’équipe de modération (17/01/2019 18h29) :
- ajout de balises Url/Société/Quote/Livre

Hors ligne

 

#60 17/01/2019 17h30 → La retraite mutualiste du combattant : vos avis sur la RMC ? (retraite mutualiste du combattant, rmc)

Membre
Réputation :   

Je suis désolé de vous annoncer que vous n’aurez aucun intérêt ni de plus-value de servis. En effet, c’est la rente qui est majorée. Si vous sortez de la RMC, ils vous verseront la provision mathématique (en gros, ce que vous avez versé - les frais). Vous n’aurez pas de gain sad

Quand aux sommes déduites à réintégrer dans vos revenus imposables, oui, c’est bien précisé, c’est ce que je vous ai écrit dans le message précédent. (paragraphe 27.2 du document lié).

C’est pour ça que je dis que les gens qui souscrivent à la RMC ne connaissent pas le produit. Vous ne capitalisez pas d’intérêt. Le but de ce produit est de déduire les cotisations des revenus, de jouir d’une rente revalorisée par l’état et de transmettre en héritage aux conditions de l’assurance vie.

Je dirais que ce produit n’est pas vraiment adapté à la population qu’il vise. Il faut avoir un fort taux d’imposition, une grosse capacité d’épargne pour pouvoir en ressentir les effets. Sans compter la rente proposée qui est minuscule (sauf si vous êtes un ancien combattant de 39-45 ou de la guerre d’Indochine…).

pour vous donner une idée, j’ai cotisé 8 ans, à 100€ par mois (donc 9600€), j’ai récupéré 9443€.

Bon courage,

Edit1 du 17/01/2019 21h15, quelques fautes qui me faisaient mal aux yeux.

Dernière modification par jlouis (17/01/2019 21h16)

Hors ligne

 

[+2]    #61 24/02/2019 22h00 → La retraite mutualiste du combattant : vos avis sur la RMC ? (retraite mutualiste du combattant, rmc)

Membre
Réputation :   

A la base, le capital de la RMC n’est pas prévu d’être récupéré (pas de "rachats" possible à 7,5% pour un contrat de + de 8 ans, ça c’est pour les assurances vies, pas pour la RMC).

Mais ! Les RMC permettent depuis quelques années de pouvoir récupérer son capital (ce n’est pas un "rachat" ! EDIT : en fait, après vérification, le terme "rachat" est bien employé). Cela permet, comme cela a déjà été dit, de récupérer la valeur de ce que l’on a versé, moins les frais de versements, moins les frais de gestion, moins les éventuels frais de récupération du capital (% variable selon contrat).

Cela est donc normal qu’en cas de clôture de contrat RMC vous ne récupéreriez pas tout ce que vous avez versé ! Si vous voulez pouvoir récupérer 100% de vos versements, il faut ouvrir un livret A…

Pour le reste, un contrat RMC rapporte (en ce moment) 2,38% sur ce que l’on y verse (moins les frais de gestion, moins les frais de versement). Ces 2,38% ne comprennent pas la majoration à 25% par l’État, ni la participation aux bénéfices, ni les déductions fiscales.

Exemple :

Vous versez sur une année 1000€ sur une RMC (cas de la Mutuelle Épargne Retraite : 3.85% de frais de versements, 0% de frais de gestion) :
1000€ - (3.85% de frais de versement) = 961,50€ de capital restant.
961.50€ de capital x (2.38% d’intérêts) = 22.88€ d’intérêts annuels (montant de la rente quoi…)
22.88€ d’intérêts x (25% de majoration par l’État) = 5.72€ de majoration annuelle.
Déduction de son revenu imposable : 1000€.

Donc, pour 1000€ de versés sur une année, vous vous constituez une rente annuelle de (22,88€ + 5,72€) = 28.6€.
A ces 28.6€ il faut rajouter la participation aux bénéfices, et le gain de déduction fiscale.

Selon l’option prise sur sa RMC il faudra verser, en moyenne, 63000€ pour toucher une rente de 150€ mensuelle (soit 1800 € annuel, montant maximal non imposable).
Pour quelqu’un se situant dans la tranche d’imposition à 30%, cela représente (avec les déductions d’impôts) environ 45000€ réellement versés sur la RMC, soit un rendement de 4%… Plutôt pas mal ! (Après, il faut faire le calcul pour sa tranche d’imposition personnelle).

Enfin, ne pas oublier que la rente n’est pas imposable, ce qui n’est pas le cas des autres produits financiers…
Tout mis bout à bout fait que la RMC reste un produit très intéressant. Mais il est complètement vrai aussi que plus on est imposé, plus la RMC est intéressante…

EDIT : Et je vous vend pas de flan, voici une copie d’écran de la RMC pour un versement de 1000€ wink (La majoration est même supérieure à 25%, mais ça, je ne sais pas pourquoi….)

https://i51.servimg.com/u/f51/12/05/44/68/sans_t56.jpg

Jp38 a écrit :

Bonjour,
Trés bien, merci; Voici les conditions d’imposition pour les intérêts et plus-value (source) :

[Le contrat a plus de 8 ans : Puisque les intérêts produits pendant la vie du contrat ne sont pas fiscalisés (sauf prélèvements sociaux), leur retrait qu’il soit en totalité ou en partie, n’échappera pas au fisc.
→ Pour un contrat ayant plus de 8 ans, intérêts et plus-value acquis sont taxés à 7,5 % après un abattement annuel de 4600 € pour un célibataire et 9200 € pour un couple. Si les gains réalisés sont inférieurs à cet abattement, aucune fiscalité n’est due au titre de l’impôt sur le revenu. Par contre, les gains enregistrés n’échapperont pas aux prélèvements sociaux à 17,2 %.]

Par contre, j’ai apparemment la charge de réintégrer dans mes revenus les sommes que j’ai déduites aux cours des années précédentes. Je n’arrive pas à le retrouver, mais il me semble que c’est indiqué par la RMC. Non seulement, c’est fastidieux, mais cela peut faire un rappel assez conséquent.

Je vais encore creuser, si j’ai des infos, je les mettrai en ligne.

Cordialement JP

Message édité par l’équipe de modération (17/01/2019 18h29) :
- ajout de balises Url/Société/Quote/Livre

Vous confondez RMC et assurance vie. Ce ne sont pas les mêmes produits ! Ce que vous indiquez n’est absolument pas valable pour la RMC.

Dernière modification par Strobe (25/02/2019 19h50)

Hors ligne

 

#62 25/02/2019 06h23 → La retraite mutualiste du combattant : vos avis sur la RMC ? (retraite mutualiste du combattant, rmc)

Membre
Réputation :   16 

A première vue, à part la déduction d’impôts ça ne fait pas rêver.
Cela rapporte moins que les frais de versement.
Donc chaque année on grappille notre argent jusqu’à que l’on arrête de cotisé.
Il y aura un effet d’intérêt composé au bout d’un moment mais quand même…
Pour un non imposable c’est pas un bon produit à mon sens.

Hors ligne

 

[+1]    #63 25/02/2019 06h41 → La retraite mutualiste du combattant : vos avis sur la RMC ? (retraite mutualiste du combattant, rmc)

Membre
Réputation :   

Les frais de versement (à l’inverse des frais de gestion) sont payables la première année de versement. On peut donc affirmer qu’un versement ne va pas rapporter grand chose (voir rien du tout) seulement la première année.
Par contre les frais de gestion… Ça grignotte le capital tous les ans…. Et ça revient cher.

Pour un non imposable, il est en effet plus intéressant de partir sur une assurance-vie avec SCPI par exemple.

Et au final, il ne faut pas trop faire la fine bouche, car les produits grand public de ce type qui rapportent 3 ou 4% nets de toute les charges (CSG/Flat taxe / …), et avec des frais de versements et de gestion très bas, eh bien ça n’existe pas, ou alors faut le dire, car ça va intéresser du monde !
Car il existe soit des contrats sans frais de gestion/de versements (ou très bas), mais qui ont un rendement final très faible (assurance vie classique, livret A, …), soit des contrats qui ont un rendement final plus important, mais avec des frais de versement et/ou de gestion plus élevés (SCPI par exemple).
La RMC est en effet plus ou moins intéressante en fonction de la tranche d’imposition de chacun, et il est sûr qu’un non imposable (ou faiblement imposable) ne trouvera pas la RMC intéressante, mais à partir de la tranche à 30% (à mon sens), ça devient plus intéressant que les autres produit du commerce.

Dernière modification par Strobe (25/02/2019 07h06)

Hors ligne

 

#64 25/02/2019 15h52 → La retraite mutualiste du combattant : vos avis sur la RMC ? (retraite mutualiste du combattant, rmc)

Membre
Réputation :   

Merci Strobe et JLouis pour vos réponses très détaillées,
Il s’avère que j’ai lancé ma récupération de capital le mois dernier, et qu’elle est effective aujourd’hui. 

Avant de donner mes chiffres, je reviens sur la procédure qui a apparemment été fastidieuse, voire impossible, pour plusieurs adhérents s’exprimant sur les différents sites. J’ai fait un courrier demandant la récupération de mon capital à la centrale parisienne avec ma copie de carte d’identité et un RIB, j’ai eu un courrier 15 jours après pour choisir le mode d’imposition par prélèvement forfaitaire libératoire ou par intégration dans les revenus, et 15 jours après la somme était versée. On peut donc dire qu’ils ne mettent aucune mauvaise volonté et que cela se passe assez bien.

Au bilan, il y a de la plus-value, de la retenue à 7.5%…, je ne suis pas un spécialiste et je vous communique les chiffres pour donner une base de réflexion aux personnes tentées de franchir le pas :
- j’ai versé du 01/05/03 au 01/01/19 14605 €,
- j’avais une valeur de rachat d’après la RMC de 17351 €, dont 2571 € de plus-value,
- prélèvement sociaux à 17.20%, 442 €,
- prélèvement forfaitaire libératoire à 7.5%, 192 €,
- versement au final sur mon compte de 16716 €, j’ai eu donc 634 € de frais, taxes…

Ayant choisi le PFL, j’espère être quitte avec les Impôts, hormis l’éventualité qu’ils me réclament de réintégrer mes déductions fiscales antérieures, personne n’a pu répondre de manière catégorique sur le sujet.   

Voilà.

Hors ligne

 

#65 25/02/2019 16h08 → La retraite mutualiste du combattant : vos avis sur la RMC ? (retraite mutualiste du combattant, rmc)

Membre
Réputation :   16 

Strobe a écrit :

Les frais de versement (à l’inverse des frais de gestion) sont payables la première année de versement. On peut donc affirmer qu’un versement ne va pas rapporter grand chose (voir rien du tout) seulement la première année.
Par contre les frais de gestion… Ça grignotte le capital tous les ans…. Et ça revient cher.

Pour un non imposable, il est en effet plus intéressant de partir sur une assurance-vie avec SCPI par exemple.

Et au final, il ne faut pas trop faire la fine bouche, car les produits grand public de ce type qui rapportent 3 ou 4% nets de toute les charges (CSG/Flat taxe / …), et avec des frais de versements et de gestion très bas, eh bien ça n’existe pas, ou alors faut le dire, car ça va intéresser du monde !
Car il existe soit des contrats sans frais de gestion/de versements (ou très bas), mais qui ont un rendement final très faible (assurance vie classique, livret A, …), soit des contrats qui ont un rendement final plus important, mais avec des frais de versement et/ou de gestion plus élevés (SCPI par exemple).
La RMC est en effet plus ou moins intéressante en fonction de la tranche d’imposition de chacun, et il est sûr qu’un non imposable (ou faiblement imposable) ne trouvera pas la RMC intéressante, mais à partir de la tranche à 30% (à mon sens), ça devient plus intéressant que les autres produit du commerce.

Je suis d’accord avec ce que vous dites. Cependant plusieurs points me chagrinent.
1 : Des militaires avec une tranche de 30% , il n’y a que les officiers en majorité pour le cas d’un célibataire .
Pour le cas d’un couple , tout dépendra du salaire du conjoint et le nombre de parts.
2 : La RMC est vendue aux jeunes qui reviennent d’opération extérieure avec la méconnaissance du produit réellement. "Faites votre demande de TRN (titre de reconnaissance de la nation ) rapidement pour avoir droit a la RMC" (chose dites couramment).
3 : Au final le produit est méconnu par la majorité de ceux qui peuvent l’avoir. On a l’impression d’une affaire en or avec la majoration de l’état etc.

Hors ligne

 

#66 25/02/2019 18h52 → La retraite mutualiste du combattant : vos avis sur la RMC ? (retraite mutualiste du combattant, rmc)

Membre
Réputation :   

Jp38 a écrit :

Au bilan, il y a de la plus-value, de la retenue à 7.5%…, je ne suis pas un spécialiste et je vous communique les chiffres pour donner une base de réflexion aux personnes tentées de franchir le pas :

Ayant choisi le PFL, j’espère être quitte avec les Impôts, hormis l’éventualité qu’ils me réclament de réintégrer mes déductions fiscales antérieures, personne n’a pu répondre de manière catégorique sur le sujet.

Ca m’étonne que cela se passe comme cela, mais dans ce cas tant mieux ! Je vais regarder dans les CG de ma RMC ce qu’ils en disent.
Pour mon info, vous étiez à quelle RMC ?

potterthekiller a écrit :

Je suis d’accord avec ce que vous dites. Cependant plusieurs points me chagrinent.
1 : Des militaires avec une tranche de 30% , il n’y a que les officiers en majorité pour le cas d’un célibataire .

Il y a pas mal de sous-officiers aussi. Cela dépend des primes que l’on touche. A titre d’exemple, un sous-officier touchant l’Indemnité Spéciale de Sécurité Aérienne, ou bien l’Indemnité pour Service Aérien (pour ne citer qu’elles) peut facilement se situer dans la tranche à 30% d’imposition.

potterthekiller a écrit :

2 : La RMC est vendue aux jeunes qui reviennent d’opération extérieure avec la méconnaissance du produit réellement. "Faites votre demande de TRN (titre de reconnaissance de la nation ) rapidement pour avoir droit a la RMC" (chose dites couramment).
3 : Au final le produit est méconnu par la majorité de ceux qui peuvent l’avoir. On a l’impression d’une affaire en or avec la majoration de l’état etc.

Bien sûr qu’il faut demander sa TRN et/ou sa carte du combattant le plus tôt possible, mais à côté de ça, il faut prendre de temps d’étudier si la RMC convient ou non. Mais je suis bien d’accord que quand on est jeune, on ne se poses pas trop de questions…

Hors ligne

 

#67 26/02/2019 10h14 → La retraite mutualiste du combattant : vos avis sur la RMC ? (retraite mutualiste du combattant, rmc)

Membre
Réputation :   

Ma RMC est la France Mutualiste.

Hors ligne

 

#68 03/04/2019 11h27 → La retraite mutualiste du combattant : vos avis sur la RMC ? (retraite mutualiste du combattant, rmc)

Membre
Réputation :   55 

Un petit témoignage sur La France Mutualiste du point de vue d’un bénéficiaire d’assurance-décès. L’affaire n’est pas close.

26 septembre : décès de ma mère, adhérente à La France Mutualiste. Je suis seul bénéficiaire de la prestation décès découlant du contrat de RMC à capital réservé dont elle était titulaire.

8 octobre : je les contacte, par coup de téléphone complété par une lettre simple.

19 octobre : courrier de LFM me précisant les pièces à fournir pour le versement de la prestation et détaillant de façon très précise les sommes versées avant ou après 70 ans et les modalités de reprise d’un trop-versé sur rente de 24,63 euros. C’est clair et précis, ça me donne une excellente impression.

12 novembre : j’adresse les pièces demandées.

17 décembre : je reçois le règlement de la prestation, mais il manque 2505,02 euros : erreur grossière de calcul de la fiscalité. On m’envoie aussi le détail du calcul de la somme réglée, bizarrement réparti en deux courriers postés le même jour, dont un à l’adresse illisible (page mal calée vis-à-vis de l’enveloppe à fenêtre) qui mettra une dizaine de jours à me parvenir.

20 décembre : j’envoie un mail signalant le problème. Il ne reçoit pas de réponse.

7 janvier : je téléphone. Le sympathique agent qui prend en charge la communication m’explique ne pas être compétent pour une question de fiscalité, et me suggère de donner mon numéro afin d’être rappelé. On ne me rappelle pas.

11 janvier : je réitère l’envoi d’un mail signalant le problème. Il ne reçoit pas de réponse.

21 janvier : je signale le problème par lettre simple. Elle ne reçoit pas de réponse.

26 février: je signale le problème par lettre recommandée.

5 mars : réponse (par mail) de LFM. Je la cite ici :

La France Mutualiste a écrit :

Nous avons réceptionné votre mail du 20 décembre ainsi que les deux courriers du 23 janvier et du 27 février que vous nous avez adressés.

Nous informons le règlement d’un montant de  2505,02 € qui correspond au prélèvement de l’article du 990 I pris à tort.

Le virement a été effectué ce jour sur votre compte bancaire.

Nous vous présentons nos excuses pour le délai de traitement de votre demande ainsi que pour l’erreur commise.

12 mars : constatant que rien n’est arrivé sur mon compte, je signale le problème par mail. Il ne reçoit pas de réponse.

25 mars : je tente de signaler le problème par téléphone. La très sympathique agente de l’accueil m’explique s’efforcer à deux reprises de contacter le service compétent, qui ne peut pas me répondre. Elle leur a laissé un message les invitant à me rappeler. On ne me rappelle pas.

3 avril (aujourd’hui) : je leur signale le problème par lettre simple, et double ça d’un post sur devenir-rentier, certainement suivi au jour le jour par leur service de veille internet. À suivre !

Hors ligne

 

#69 17/04/2019 13h07 → La retraite mutualiste du combattant : vos avis sur la RMC ? (retraite mutualiste du combattant, rmc)

Membre
Réputation :   55 

Voilà la suite et fin :

3 avril (suite) : seize minutes après que j’ai posté le message précédent, soit à 11 heures 43, mon téléphone sonne. Bravo le "service de veille internet" ! Malheureusement je ne peux pas décrocher et reçois un message : c’est La France Mutualiste qui cherche à me joindre "suite à mon appel du 25 mars". Hélas sans donner de nom de correspondant ni de numéro de téléphone spécifique. Je rappelle le standard en début d’après-midi, qui ne parvient pas à déterminer qui m’a appelé tantôt, mais prend bonne note de mon problème. Je ne poste pas la réclamation pressante que je venais d’imprimer.

10 avril : plus rien ne s’étant passé, je poste ma réclamation écrite.

12 avril : surprise ! J’ai reçu un virement de 3442,94 euros. C’est 937,92 de plus que ce que j’attendais.

15 avril : l’explication est dans ma boîte aux lettres (physique), curieusement répartie sur trois courriers postés simultanément le 12 : ces 937,92 euros sont des "intérêts moratoires" que je n’avais pas réclamés.

Merci La France Mutualiste pour ces intérêts inattendus et pour le feuilleton.

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech