Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#76 25/01/2018 20h30 → SCPI Immorente : analyse de la SCPI Immorente de Sofidy (immorente, scpi, sofidy)

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   228 

edit : ok vu merc.i pour votre retour je vais vérifier tout cela auprès de la SG. Cela dit 15.5/4 = 3.875 pas 3.75. Mais si cela n’inclut pas les 0.5 alors ils seront versés en mai proratisés

Edit : en lisant le BT3 on a une explication en (1)

(1) Pour une part ayant pleine jouissance sur le trimestre considéré ou s’agissant du 4e trimestre pour une part ayant pleine jouissance sur l’exercice, la distribution du 4e trimestre pouvant, le cas échéant, comprendre un complément de dividende affé-
rent aux trimestres précédents ;

Le T4 présente du reliquat de div des autres trimestres apparement donc si on a une jouissance au T4 on a pas ces reliquats.

Dernière modification par roudoudou (25/01/2018 20h56)

Hors ligne

 

#77 31/01/2018 19h24 → SCPI Immorente : analyse de la SCPI Immorente de Sofidy (immorente, scpi, sofidy)

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   259 

Le bulletion 4T 2017 explique clairement le montant touché pour le 4e trimestre suivant le mois de souscription (et cela coïncide avec les explications données par GBL et roudoudou).

Après lecture du bulletin et avant de recevoir des informations complètes dans le rapport annuel, j’ai noté quelques points qui me semblent plutôt positifs :
* un résultat annoncé en hausse pour l’année : 15.02 euros contre 14.41 euros l’an dernier (avec un effet positif du nouveau plan comptable des SCPI comme expliqué par GBL ici);
* des investissements directs sur l’année avec un rendement net moyen de 6.8% (contre 6.4% l’an dernier et 6% en 2015);
* une augmentation de la dette par rapport au 1e janvier dans des conditions toujours extrêmement favorables :  taux moyen 1.94%, 94.2% à taux fixe et durée résiduelle de 10 ans et 6 mois;
* vente d’actifs connaissant des vacances prolongées.

et d’autres points plutôt négatifs :
* encore beaucoup d’investissements indirects dans des OPCI professionnels chaque trimestre (10 millions d’euros au 4T notamment);
* le renouvellement des baux se fait avec des loyers moins élevés en moyenne (problème évoqué déjà dans le bulletin du 3T).

Dernière modification par cat (31/01/2018 19h35)

Hors ligne

 

#78 31/01/2018 19h31 → SCPI Immorente : analyse de la SCPI Immorente de Sofidy (immorente, scpi, sofidy)

Membre
Réputation :   23 

Bonjour,

cat a écrit :

encore beaucoup d’investissements indirects dans des OPCI professionnels chaque trimestre (10 millions d’euro au 4T notamment).

Pour moi ce point est négatif dans le sens où l’on paie 2 fois les frais de gestion : d’abord à l’opci professionnel puis à la SCPI. Cela vient mécaniquement obérer le rendement.

cordialement,

Hors ligne

 

#79 31/01/2018 19h34 → SCPI Immorente : analyse de la SCPI Immorente de Sofidy (immorente, scpi, sofidy)

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   259 

Ce n’était pas clair dans ma rédaction mais je mettais l’investissement indirect plutôt dans les points négatifs.
Je vais modifier pour que ce soit effectivement plus clair.

GBL a créé une file dédié sur ces investissements indirects. J’essaierai d’y contribuer dans quelques temps à la lumière des rapports annuels 2017 des SCPI dont je suis associé.

Dernière modification par cat (31/01/2018 19h37)

Hors ligne

 

#80 02/02/2018 15h39 → SCPI Immorente : analyse de la SCPI Immorente de Sofidy (immorente, scpi, sofidy)

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   228 

Dans son bulletin t4 Sofidy explique le dividende versé en fonction du mois investi (merci @ cat) avec un tableau dédié. Très bonne initiative de pédagogie je trouve.

Dernière modification par roudoudou (02/02/2018 16h03)

Hors ligne

 

#81 02/02/2018 15h47 → SCPI Immorente : analyse de la SCPI Immorente de Sofidy (immorente, scpi, sofidy)

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   259 

dividende versé en fonction du mois de souscription plutôt?
Totalement d’accord avec vous sinon : le tableau est facilement lisible et compréhensible.

Hors ligne

 

#82 16/03/2018 22h04 → SCPI Immorente : analyse de la SCPI Immorente de Sofidy (immorente, scpi, sofidy)

Modérateur
Top 20 Réputation
Réputation :   1759 

Un versement de 0.50€/part d’Immorente est arrivé ce jour (par surprise) sur le compte bancaire.
Est-ce que ça correspondrait à un dividende exceptionnel lié aux plus-values réalisées par la SCPI ?


J'écris comme "membre" du forum, sauf mention contraire. (parrain Fortuneo: 12356125)

Hors ligne

 

#83 16/03/2018 22h45 → SCPI Immorente : analyse de la SCPI Immorente de Sofidy (immorente, scpi, sofidy)

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   228 

Je sais pas mais je l’ai touché aussi (enfin une partie car j’ai juste la jouissance du 4T) j’avoue que c’est une excellente surprise

Dernière modification par roudoudou (16/03/2018 23h38)

Hors ligne

 

#84 17/03/2018 08h00 → SCPI Immorente : analyse de la SCPI Immorente de Sofidy (immorente, scpi, sofidy)

Membre
Réputation :   25 

Bonjour

Acquisition de 100 parts fin décembre pour moi et malgré le délai de jouissance, j’ai également perçu 50 €uros.
Bonne journée
Eric

Dernière modification par eg972 (17/03/2018 08h04)

Hors ligne

 

#85 17/03/2018 17h22 → SCPI Immorente : analyse de la SCPI Immorente de Sofidy (immorente, scpi, sofidy)

Membre
Réputation :   31 

J’ai aussi été payé pour mes parts acquises en novembre, mais pas pour celles de février.

Hors ligne

 

#86 17/03/2018 18h21 → SCPI Immorente : analyse de la SCPI Immorente de Sofidy (immorente, scpi, sofidy)

Membre
Réputation :   14 

J’ai reçu ce même montant, y compris pour mes parts détenues en usufruit.

En ligne

 

#87 21/03/2018 15h45 → SCPI Immorente : analyse de la SCPI Immorente de Sofidy (immorente, scpi, sofidy)

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   661 

En effet, reçu ce jour au courrier:
"Dans le cadre de la politique de distribution de dividendes au titre de l’exercice 2018, la Société de Gestion est heureuse de vous annoncer le versement, le 15 mars 2018, d’un dividende exceptionnel lié aux plus-values sur cessions d’immeubles réalisées par votre SCPI Immorente, d’un montant de 0,50€ par part.
Ce dividende  bénéficie aux associés et usufruitiers détenteurs de parts ayant jouissance à la date de la distribution. Il s’ajoute aux dividendes que vous percevez chaque trimestre."

Hors ligne

 

#88 24/04/2018 11h09 → SCPI Immorente : analyse de la SCPI Immorente de Sofidy (immorente, scpi, sofidy)

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   228 

Bonjour,

Le T1 a été versé, pour info 3,51€ par part soit exactement le même montant que l’année dernière au T1

Hors ligne

 

[+1]    #89 02/05/2018 19h07 → SCPI Immorente : analyse de la SCPI Immorente de Sofidy (immorente, scpi, sofidy)

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   259 

Bulletin 1T 2018 de sortie.

Quelques éléments après lecture :
* collecte nette sur le trimestre : 48 590 520 euros;
* fourchette prévisionnel de dividende pour l’année : entre 15.40 et 15.60 euros/part (rappel : 15.50 en 2017);
* 41.3 millions d’euros d’investissement sur le trimestre avec un rendement acte en main moyen de 6.51%.
3 localisations : Pays-Bas (commerces+habitations, 10.4 millions), Allemagne (2 moyennes surfaces de périphérie, 14.3 millions) et France (restaurants Léon de Bruxelles, 14.6 millions, en co-investissement avec un OPCI grand public de Sofidy). Par ailleurs, 31.1 millions d’euros d’engagements d’acquisitions au 31/03/2018;
* Vente de quelques actifs vacants : 1.1 millions d’euros (logements + commerce)…
Amusant de voir ici qu’Immorente vend un commerce au Pays-Bas qui était vacant depuis son acquisition en 2016 avec une moins-value de 127ke pour 260ke de prix net vendeur… Heureusement, les plus-values sur les logements compensent largement!;
* TOF approchant les 94% (93.95%);
* Renouvellement de baux et relocations se font avec une légère baisse des loyers dans l’ensemble.

Note :
AG le jeudi 7 juin 2018 à 10h à l’hôtel Ibis à Évry (91).

Hors ligne

 

#90 14/05/2018 19h42 → SCPI Immorente : analyse de la SCPI Immorente de Sofidy (immorente, scpi, sofidy)

Membre
Réputation :   25 

Bonjour,

Le rapport annuel est sorti ….. pour ceux que ça intéresse

Rapport annuel 2017

Cdt

Hors ligne

 

#91 17/05/2018 18h25 → SCPI Immorente : analyse de la SCPI Immorente de Sofidy (immorente, scpi, sofidy)

Membre
Réputation :   50 

cat a écrit :

* Vente de quelques actifs vacants : 1.1 millions d’euros (logements + commerce)…
Amusant de voir ici qu’Immorente vend un commerce au Pays-Bas qui était vacant depuis son acquisition en 2016 avec une moins-value de 127ke pour 260ke de prix net vendeur…

C’était la seule boutique libre dans le portefeuille de 13 boutiques (3665 m²) acquis auprès de Syntrus Achmea, plus grand gestionnaire d’actifs immobiliers aux Pays-Bas.
Visiblement la SG s’est débarrassée de cette boutique sans état d’âme (MV de plus de 30%).

Espérons qu’il n’y ait pas d’autres loulous dans les nombreux portefeuilles néerlandais acquis ces derniers temps…

Hors ligne

 

[+4]    #92 21/05/2018 17h18 → SCPI Immorente : analyse de la SCPI Immorente de Sofidy (immorente, scpi, sofidy)

Membre
Réputation :   50 

Mon regard sur les résultats 2017 :
Toujours première capitalisation avec 2,728 Md €, Immorente continue sa diversification:
la plus importante est géographique : les actifs de province ont baissé de plus de 20% en 5 ans au profit d’investissements à l’étranger : + 18.10% ,avec un poids de 20.5% aujourd’hui.

La collecte nette 2017 est de 226 M€ (8ème) et 250,1 M€ d’investissements ont été réalisés avec  une rentabilité moyenne annoncée de 6.8% !
70% des investissements de l’année ont été faits dans des boutiques de commerces néerlandaises (174.2M€).
Dans une moindre mesure et à titre de diversification, citons :
Les 10 restaurants Courtepaille (12.4 M€),
2 terrains de camping (11,1 M€),
Le bel Hôtel64 à Nice (4 M€),
une résidence étudiante (2.5 M€)
et un « Carrefour City » à Nîmes (1,6 M€). Ce dernier n’est pas dans la liste des 227 magasins prévus de fermer faute de repreneur, dans le cadre du plan de transformation mené par Bompard. Le groupe Carrefour est l’un des locataires les plus important d’Immorente avec 2.53% des loyers. Je pense que 2 carrefour-contact détenus par Immorente seraient concernés par le plan de fermeture : celui de Dreux et celui de Compiègne. Carrefour reste toutefois, dans l’esprit de la SG, un locataire de qualité.(p17)

Un mot sur les investissements indirects : les rendements attendus en moyenne sont plutôt élevés. Il y en a un qui m’interpelle, même s’il est anecdotique : l’investissement de 3.3 M€ dans l’OPPCI Averroes Retail Invest créé en 2010 (i.e dont la valeur a certainement explosée depuis), géré par Beauveau Capital et portant sur une portefeuille de 21 murs de commerces principalement à Paris (8ème) et Bordeaux.
La SG en attend un rendement de 4,7% , sachant que :
d’après les chiffres de BNP PARIBAS REAL ESTATE 2017: « En  pied  d’immeuble,  le  taux de rendement (des commerces) est  désormais  sous  la  barre  des  3% pour les produits exceptionnels à Paris et à environ 4% pour les  grandes  métropoles  régionales. »
Les frais me semblent stratosphériques : les frais classiques de la SG (10%HT des produits financiers issus de l’OPPCI) + 1.38% TTC par TRIMESTRE de l’actif net de l’OPPCI.
4.7% ? Bon…, Sofidy a peut-être obtenu un gros rabais… ou pense que les arbres grimpent au ciel…

La SG a emprunté 85,8 M€ , durée entre 10 à 15 ans, à des taux particulièrement favorables, le coût moyen de la dette passant de 2.17% à 1.97%. L’effet de levier est identique à 2016 : 1.17 ou 1.15 selon les méthodes de calcul.
Les changements de méthode comptable modifient la comparaison avec les exercices antérieurs (valables pour toutes les SCPI):
Ainsi le Résultat Courant par part (délesté de la PGR)  est annoncé en hausse de 4.2% à 15.02€ (nouvelle compta). Certes, mais il n’aurait été que de 14.27€ (ancienne compta p40), en réalité en petite baisse par rapport au 14.41€ de 2016. (l’impact est de 0.75€/part)
Le RAN est en baisse passant de 2.52€ à 2.11€/part,  pourquoi ? Parce que c’est le RAN qui a alimenté la nouvelle PGE (p37 variation des CP et p40), donc traduire le RAN en nb de jour de distribution n’a plus grand sens.
Le potentiel de PV perd également de son sens : les entretiens de remplacement sortis du périmètre de la PGR  gonflent au fur et à mesure la valeur comptable et diminuent d’autant la plus-value potentielle. Il est fort probable que dans les années à venir le dividende exceptionnel soit faible, voire disparaisse.

La SCPI est à son prix : 330€ de prix de souscription pour 331€ de valeur de reconstitution. Le dividende total distribué (15€+0.5€ de PV) est en bas de la fourchette prévue (15.50€ ;15.80€) avec un rendement en baisse à 4.70% (4.77% au prix de 325€, 4.84€(2015,2016) ), une prévision encore en baisse pour 2018, entre 15.40€ et 15.60€.
Pourtant certains indicateurs remontent : TOF à 93.95% au T1 2018, TRI 10 ans à 6.75%

Perspectives (p34) : je lis «  En  2018,  IMMORENTE  entend  poursuivre  sa  stratégie  de
diversification en saisissant des opportunités d’investissement à l’étranger… Effectivement 27 M€ d’acquisitions au T1 2018, mais cela contredit ce qui a été annoncé en AG 2017, à savoir un maximum de 20% du portefeuille…

Dernière modification par ddazin (21/05/2018 17h44)

Hors ligne

 

#93 24/05/2018 19h36 → SCPI Immorente : analyse de la SCPI Immorente de Sofidy (immorente, scpi, sofidy)

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   259 

Petits compléments au retour (fort instructif) de ddazin :
* Une collecte nette 2017 stable par rapport à 2015 et 2016 (226 millions d’euros contre 229 et 255 pour 2015 et 2016 respectivement, p.14).

* Des arbitrages en volume non négligeable : 41 million d’euros (6 de plus-values nettes). Notons que le total des prix de ventes était 2.5% en dessous du total des valeurs d’expertise (p. 18). Cela peut s’expliquer entre autre par le fait que la SCPI vend notamment des actifs durablement vacants (ce qui contribue également à redresser le TOF).

* Stagnation des loyers pour les renouvellements/relocations (p. 23, baisse pour les renouvellements, hausse pour les relocations) mais cela “permet souvent de réengager les locataires sur des durées fermes” (dixit Sofidy).

* Le revenu par part est en (légère) hausse de +0.8% par rapport à 2016 (p. 26-27, 20.90 euros en 2017 contre 20.74 en 2016) malgré un TOF moyen 2017 en baisse par rapport à 2016.

* Une contribution des investissements indirects en nette progression (4% des revenus par part en 2017 contre moins de 2% en 2016).

* Je n’ai pas retrouvé les chiffres de ddazin concernant le résultat courant ancienne comptabilité (je suppose qu’il s’est appuyé sur les chiffres de la p. 40 pour recalculer le résultat par part). D’après moi, si le résultat de ddazin est correct (je lui fais confiance), la différence réelle sur le résultat courant est de l’ordre de l’épaisseur du trait entre 2016 et 2017 si l’on réintègre la différence pour les impôts payés à la source à l’étranger (+0.10 euros en 2017 par rapport à 2016).

* Des détails beaucoup plus importants que l’an dernier sont fournis sur les investissements indirects dans les annexes, notamment sur les frais de gestion, ce dont je me félicite.

Les résultats me semblent tout à fait positifs (et le rapport est très complet). Je regrette juste sincèrement que la société de gestion ne propose pas une commission de gestion spécifique pour les placements financiers, donc tous les placements indirects. Malgré la diversification certaine, il y a clairement empilement de frais pour les associés et une partie d’impôts est très certainement déjà réglé par les OPPCI/SCI et donc perdu pour les associés.
Je ne pourrais pas assister à l’AG mais je pense joindre une question à ce sujet à la société de gestion.

Dernière modification par cat (25/05/2018 00h39)

Hors ligne

 

#94 26/05/2018 11h22 → SCPI Immorente : analyse de la SCPI Immorente de Sofidy (immorente, scpi, sofidy)

Membre
Réputation :   21 

cat a écrit :

Je regrette juste sincèrement que la société de gestion ne propose pas une commission de gestion spécifique pour les placements financiers,

Tout a fait d’accord, surtout si la société de gestion accepte une commission de 5,52%/an de l’actif net pour certaine OPCI (Ari Avenoes: 1,38 par trimestre): j’espère que c’est une erreur de frappe…

D’autant plus que les investissements indirects représentent 17,3% des investissements en 2017, ce qui fait que leur part représente 4,6% des valeurs vénales fin 2017.

La rentabilité net des investissements directs est de 6,8%, celle des investissements indirects n’est pas détaillée.

Seul avantage (pour certains investisseurs), leurs revenus sont soumis au PFU de 30% plutôt qu’a la fiscalité des revenus fonciers.

Autre petit détail, la société rappelle que la rentabilité nette baisse plus que la rentabilité brut avec l’augmentation des achats à l’étranger car la SCPI supporte une partie de l’imposition des investisseurs. Utile à mémoriser lorsque l’on compare la rentabilité de différentes SCPI.

Dernière modification par sm94 (26/05/2018 12h00)

Hors ligne

 

#95 26/05/2018 11h44 → SCPI Immorente : analyse de la SCPI Immorente de Sofidy (immorente, scpi, sofidy)

Membre
Réputation :   15 

sm94 a écrit :

Autre petit détail, la société rappelle que la rentabilité nette baisse plus que la rentabilité brut avec l’augmentation des achats à l’étranger car la SCPI supporte une partie de l’imposition des investisseurs. Utile à mémoriser lorsque l’on compare la rentabilité de différentes SCPI.

Bonjour,

Si je comprends bien votre propos, un investissement dans une SCPI étrangère est "avantageux" fiscalement pour l’associé car l’impôt est payé dans le pays d’origine. Par contre, cela joue forcément sur le dividende versé à l’associé. C’est finalement le jeu des vases communicants. Il faut donc privilégier le rendement à l’avantage fiscal ?

Hors ligne

 

#96 26/05/2018 11h58 → SCPI Immorente : analyse de la SCPI Immorente de Sofidy (immorente, scpi, sofidy)

Membre
Réputation :   21 

Lire à ce propos cette file: SCPI internationales : quel intérêt pour le patrimoine et quelle fiscalité ?

La rentabilité affichée par la SCPI est plus faible car elle a déjà déduit un prélèvement forfaitaire libératoire à l’étranger, qui sera partiellement restitué à l’investisseur, donc la fiscalité de l’associé sera plus faible. Si l’on raisonne en net d’imposition et de prélèvement sociaux, la rentabilité s’améliore donc (un peu).

Les SCPI n’ayant pas de patrimoine à l’étranger peuvent afficher une rentabilité (DVM) un peu meilleure, mais après imposition et PS…

Conclusion: raisonner en net d’impôts et prélèvement sociaux, surtout pour les TMI élévés (voir aussi la file Novapierre Allemagne…)

Dans le rapport annuel, Sofidy rappelle donc qu’il faut analyser sa distribution en tenant compte de ce paramètre.

Hors ligne

 

[+3]    #97 27/07/2018 05h55 → SCPI Immorente : analyse de la SCPI Immorente de Sofidy (immorente, scpi, sofidy)

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   661 

Le bulletin T2 2018 est sorti.
La collecte continue de façon non négligeable (64 millions d’euros nets de retraits) mais pas d’investissement ce trimestre.
A noter la vente d’un bâtiment à Limoge:
"Une moyenne surface de périphérie à Limoge, vacante depuis 2014, d’une surface de 1 100 m² a été cédée pour un prix de 250 K€, dégageant une moins-value de 497 K€. La baisse de la valeur de l’actif s’explique par une vacance longue (4 ans) et une forte baisse de la commercialité de la zone"
=>"périphérie à Limoge": oh le gros pléonasme ! Il était temps de le limoger. Oui bon, reprenons:
Ce bâtiment a été acheté le 4 janvier 2001 pour 747k€ + 63,5k€ de frais.
Source RA 2017 en page 54.
Il faut toujours se rappeler qu’en immobilier, il y a ce type d’opérations, un achat qui devient vacant et qui peut se revendre 3 fois moins cher qu’il n’a été acheté (et encore, sans compter les frais), le tout dans un marché qui a connu une croissance à 3 chiffres.

A relativiser car bien sûr c’est une goutte d’eau dans le patrimoine de Immorente mais surtout la valeur d’expertise tenait vraisemblablement compte de cet état de fait (vacance longue + zone ayant perdu en commercialité) puisque même si nous n’en avons pas le détail, le total des ventes fait apparaître une valeur supérieure de 15% aux valeurs d’expertise.

sm94 le 3 juin 2017 a écrit :

Bonjour,
Si l’un d’entre vous participe à l’AG, voici une proposition de question:

A la page 42 du rapport annuel 2016, les placements immobiliers indirects sont listés (OPCI Tikehau, PREIM santé, et MATA capital).

A la page 29, il est écrit dans la gestion des conflits d’intérêt qu’aucune commission de gestion sur le revenus Tikehau n’était perçus. Quid des commissions sur les revenus des OPCI Preim et mata dont on ne parle pas? En sachant que Preim santé préleve déjà une belle commission de 2,31% TTC ! de l’actif net de l’OPCI…

En parcourant le RA 2017 je suis tombé sur la liste des investissements indirects. Elle s’étoffe d’une année à l’autre, 10 OPPCI ou assimilés (MATA Capital ?) contre 6 l’an dernier. On dépasse les 5% du patrimoine de Immorente pour un maximum de 10% autorisés d’après la SG.
S’il y a un adjectif qui qualifie fort bien ces investissements, c’est le terme "nébuleux" surtout qu’il faut une page entière pour lister tous les frais, différents d’une fonds à l’autre.
A noter que MATA Capital est en moins-value latente de plus de 10% sad

Hors ligne

 

#98 27/07/2018 07h43 → SCPI Immorente : analyse de la SCPI Immorente de Sofidy (immorente, scpi, sofidy)

Banni
Réputation :   17 

Surin a écrit :

Le bulletin T2 2018 est sorti.

A noter la vente d’un bâtiment à Limoge:
"Une moyenne surface de périphérie à Limoge, vacante depuis 2014, d’une surface de 1 100 m² a été cédée pour un prix de 250 K€, dégageant une moins-value de 497 K€. La baisse de la valeur de l’actif s’explique par une vacance longue (4 ans) et une forte baisse de la commercialité de la zone"
=>"périphérie à Limoge": oh le gros pléonasme ! Il était temps de le limoger. Oui bon, reprenons:
Ce bâtiment a été acheté le 4 janvier 2001 pour 747k€ + 63,5k€ de frais.

A se demander s’il ne serait pas plus judicieux de surveiller les ventes des plus grosses SCPI prêtes à brader tout ce qu’elles ne savent pas exploiter …

Limoges n’est pas une ville florissante mais 250K€ pour 1100m² c’est cadeau !

Une fois de plus les intérêts des associés de SCPI ne sont pas du tout préservés

Hors ligne

 

#99 27/07/2018 09h33 → SCPI Immorente : analyse de la SCPI Immorente de Sofidy (immorente, scpi, sofidy)

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   259 

maxcorporis, si ce commerce est vacant depuis 2014, il ne doit vraisemeblablement pas être à la vente depuis hier. Si Sofidy le vend après 4 ans de vacance à ce prix, c’est que probablement il n’y avait pas foule d’acheteurs à se bousculer au portillon.
La société s’y est peut-être (sans doute?) mal pris pour la gestion de ce bâtiment mais en tant qu’associé, je suis content de cette vente plutôt que de repartir dans une 5e année de vacance pour le vendre probablement encore moins cher dans 6 mois ou 1 an.

Pour revenir au BT, ce qui me surprend dans les ventes, plus que la moyenne surface en périphérie de Limoge, ce sont les logements à Tours (il y a avait aussi quelques logements vendus au 1T quasiment au même endroit), qui sont annoncés vacants depuis plusieurs années.
Ces appartements sont en plein coeur de ville, comment peuvent-ils être vacants depuis plusieurs années (et Tours n’est pas une ville sinistrée)?
La société s’est-elle vraiment donner les moyens de les louer?

Hors ligne

 

[+1]    #100 27/07/2018 10h33 → SCPI Immorente : analyse de la SCPI Immorente de Sofidy (immorente, scpi, sofidy)

Membre
Réputation :   14 

Bonjour à tous,

En complément de l’analyse de Surin, que je rejoins en tous points:

- Engagements d’acquisitions de 57 millions d’euros en immobilier direct et participations dans des sociétés immobilières.
Les acquisitions suivent plus ou moins la collecte. Par contre, je suis moi aussi méfiant concernant les participations dans des sociétés immobilières, sources de multiplication des frais mais surtout d’opacité pour l’associé.
Jusqu’à présent j’ai toujours apprécié la communication d’Immorente, à voir la manière dont ils vont faire évoluer cette communication concernant les participations dans des sociétés immobilières…

- Logements à Tour
Tout à fait d’accord avec cat. Bizarre une si longue vacance locative, surtout pour un bien vendu au prix du marché.
A mon avis, la société de gestion n’a pas assez de personnel pour gérer de manière optimale ses petites surfaces. Cumulé au fait que l’immobilier d’habitation est un marché à part, je pense que la cession est une bonne chose, afin que la société de gestion puisse se concentrer sur des actions à plus forte valeur ajoutée.

- moyenne surface de périphérie à Limoge
Encore une fois, pas grand chose à ajouter à Surin et cat. Je pars du principe que si j’ai choisi d’être associé de cette SCPI, c’est que je fais confiance à la société de gestion pour la gérer au mieux.
Si eux estiment que c’est ce qu’il y a de mieux à faire avec cet actif, je fais confiance. D’autre part, il y aura toujours des investissements ratés, c’est inévitable. On ne peut pas exiger un taux de succès de 100% d’une société de gestion, la SCPI parfaite n’existe pas. D’où l’intérêt de la diversification, à la fois au sein d’une SCPI et au sein de son propre portefeuille.
Par contre (on l’a vu pour Primovie), je n’aime pas du tout qu’on me prenne pour un idiot et qu’on cherche à me "cacher" des choses! Je n’ai pas l’impression que ce soit le cas ici (on ne cherche pas à minimiser, dédramatiser, ou même cacher la cession en forte moins value).

- promesses ou engagements fermes signés pour des cessions d’actifs de 16,9 M€ net vendeur
Ca c’est déjà un chiffre plus intéressant. C’est 13 fois plus que les ventes du trimestre.
Espérons que les prix de vente soient en ligne avec les prix des arbitrages depuis le début de l’exercice.

- Situation locative
On voit que les chiffres progressent dans le bon sens, sans doute lié aux cessions des derniers trimestres. Il y a aussi 0,55% sous franchise, on ne devrait donc pas tarder à être à 95% de TOF.
En regardant d’un peu plus près on voit que les loyers des renouvellements de baux & relocations sont malheureusement en baisse de ~4%.

Dernière modification par Lautho (27/07/2018 11h18)

En ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech