Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ? Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

#101 05/05/2018 14h17

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   414  

Celle-ci a déjà été restructurée, le pourcentage de recovery est de 0%, autant acheter des obligations du Venezuela smile

Hors ligne Hors ligne

 

#102 07/05/2018 15h25

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   614  

Pour les amateurs de CHF

L’obligation AirFrance-KLM 5.75% perpetuelle a baisse sous le pair suite au départ du CEO et tout le ’bruit’
C’est une 5k de minimum.

Koninklijke Luchtvaart Maatschappij N.V. bis  - 478332 - BÖRSE ONLINE

Dernière modification par sissi (07/05/2018 15h25)

Hors ligne Hors ligne

 

#103 07/05/2018 15h52

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   389  

Cela pourrait être un bon point d’entrée

C’est le dossier que je possède en CHF depuis longtemps, avec ARZYTA depuis quelques jours

Sur SWX, c’est coté en continu et très liquide ce jour

SIX Swiss Exchange - 5.75 KLM NA 86-9999 

Pas de retenue de 35% sur ce titre (contrairement à ARZYTA)

Hors ligne Hors ligne

 

#104 07/05/2018 18h06

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   246  

sissi a écrit :

Pour les amateurs de CHF

L’obligation AirFrance-KLM 5.75% perpetuelle a baisse sous le pair suite au départ du CEO et tout le ’bruit’
C’est une 5k de minimum.

Koninklijke Luchtvaart Maatschappij N.V. bis  - 478332 - BÖRSE ONLINE

A titre perso je trouve ce titre interessant mais je pense qu’elle a encore un potentiel de baisse. Historiquement elle a d’ailleurs été bien plus bas.

Etant donné la corrélation au titre Air France, c’est plausible. Ensuite c’est un bon véhicule pour viser une recovery, je ne crois pas qu’AF va couler in finé.

Hors ligne Hors ligne

 

#105 07/05/2018 18h33

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   389  

Oui, j’ai d’ailleurs acheté à 80% il y a quelques années. Mais j’en ai repris une louche ce jour vers 97%

Je suis surpris de cette baisse de 8/10% du jour de la perp KLM en CHF alors que la perp AF FR0012650281 en EUR que j’avais encore en portefeuille en début d’année a un YTC d’environ 3%

Mais la perp KLM est en petite tranche par 5K alors que la AF traite par 100k, on est probablement pas sur la même typologie de porteur et le même type de réaction aux événements ?

Hors ligne Hors ligne

 

#106 07/05/2018 19h45

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   246  

L’autre AF est certainement détenue par des fonds ou compagnies d’assurance, en effet la structure de détention doit être différente.

Hors ligne Hors ligne

 

#107 08/05/2018 15h41

Membre
Réputation :   42  

Celle en EUR a aussi un call en octobre 2020 suivi d’un step-up du coupon assez dissuasif, alors que la CHF a un coupon fixé à vie et est déjà callable depuis un moment.
La CHF semble donc être du capital long-terme (mais rémunéré à taux fixe ; pas forcément mal sachant qu’AF est en perte une année sur deux :p) alors que la EUR est plutôt un pari court-terme à comparer aux obligs seniors.

Hors ligne Hors ligne

 

#108 24/05/2018 13h00

Membre
Réputation :   75  

ARYZTA lance un nouvel avertissement sur résultat. L’action plonge et l’obligation plonge aussi dans une moindre mesure.
Dans le pétrin, Aryzta lance un nouvel avertissement sur résultat | Zone bourse

Hors ligne Hors ligne

 

#109 26/05/2018 17h22

Membre
Réputation :   33  

Effectivement, pour ARYZTA c’est pas terrible. Maintenant pour les obligataires, c’est plutôt les ventes d’actifs (surtout PICARD) ou une augmentation de capital qui comptent.

Article copié de Zonebourse.fr
Il aura sans doute fallu attendre le plongeon mémorable de l’ordre de 30% affiché lors de la séance de bourse du 24 mai 2018 pour que le grand public découvre la société Aryzta, un boulanger industriel né du rapprochement entre l’irlandais IAWS et le suisse Hiestand en 2008. En matière d’avertissement sur les objectifs, Aryzta n’en est pas à son coup d’essai, mais celui qui a été lancé ce matin est particulièrement dévastateur. L’action, qui avait clôturé à 20,77 CHF hier soir, dérive aujourd’hui entre 14,05 et 16,705 CHF. Ceux qui sont familiarisés avec notre Market Screener n’auront eu aucune difficulté à éviter le dossier : la plupart des indicateurs majeurs sont au rouge. La croissance, la qualité des publications (qui mesure notamment la fiabilité des objectifs), la visibilité (qui quantifie les écarts d’attentes entre analystes) et la rentabilité sont au plancher. Du côté des révisions d’anticipations, c’est aussi morne plaine. Les seuls atouts fondamentaux visibles sont une valorisation extrêmement faible et par conséquent un potentiel théorique élevé. C’est largement insuffisant pour un investissement cohérent.
Ce matin, la société basée à Zurich a révélé avoir subi une baisse de revenus de près de 17% au 3ème trimestre fiscal (février à avril), à 811,4 millions d’euros, ce qui entraînera un Ebitda 2018 plus faible de 9 à 12% par rapport à ce qui était prévu. La décroissance organique se limite toutefois à -1,2%. Le problème, c’est que l’objectif initial d’Ebitda de l’exercice avait déjà été abaissé en janvier et que dans le même temps, Aryzta lutte contre une dette élevée, dont le service doit être alimenté. Pour tenter de faire passer la pilule, mais c’est manifestement raté, le management a annoncé un plan d’économies de 200 millions d’euros en trois ans. Largement remaniée sur la période récente, la direction a du pain sur la planche pour redorer son blason.
L’avertissement du jour ne devrait pas beaucoup changer la donne chez les analystes, qui étaient extrêmement prudents sur le titre : deux avis positifs seulement sur quatorze recommandations. Malgré la lourde chute du jour, il est encore trop tôt pour se lancer dans des rachats à bon compte.

Pour ALPIQ, les dernières nouvelles sont plutôt bonnes mais le cours de la perpet 5% est descendu à 94%. Je ne m’explique pas cette (petite) baisse sachant que le PDG a déclaré ne pas se lancer dans des acquisitions après la vente de la filiale ingénierie à Bouygues mais plutôt viser le désendettement.

Dernière modification par Scarabee (26/05/2018 17h23)

Hors ligne Hors ligne

 

#110 09/06/2018 10h14

Membre
Réputation :   8  

De belles soldes sur Rallye 4% 2021 EMTN , on retrouve enfin des rendements corrects pour du HY , j’ai aussi depuis longtemps du KLM ’retriggerable’  le rendement est cependant faible (le call étant hypothétique).

En principe le prélèvement sur les coupons en CHF du fait de la flat tax et du principe de non double imposition devrait être récupérable en crédit d’impôt .

Hors ligne Hors ligne

 

#111 09/06/2018 11h11

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   389  

Kuda, je n’ai pas trop compris votre message

La retenue suisse de 35% ne s’applique pas KLM et Rallye

J’ai revendu à 103% la partie speculative de KLM achetée début mai. Je garde ma position longue habituelle sur ce dossier. 5,75%, c’est un bon rendement en CHF Kuda.

Vous avez peut être l’autre KLM CH0005362055 en portefeuille ? Elle ne paie pas grand chose et vaut dans les 35%. Je viens de regarder, elle paie 0,75% sur la période 2016-2026, je ne ferrai pas le pari d’un call rapide ….

J’ai un peu moins de réussite sur ma position ARYZTA 4%, que j’ai acheté à 85% et qui vaut dans les 67%. Je conserve néanmoins en attendant les cessions d’actifs
Un nouveau dividende exceptionnel venant d’arriver de PICARD, je suis un peu moins optimiste sur une cession rapide

Dernière modification par Tssm (09/06/2018 11h25)

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #112 17/06/2018 16h28

Membre
Réputation :   33  

Un petit point sur les quelques lignes en CHF que j’avais évoqué il y a 2 mois. La situation n’est pas terrible et j’espère ne pas avoir été suivi sur ces dossiers …..

RALLYE 4% 2020 CH0341440326 :
Les montagnes russes ! Passée de 102 à 80 en 2 jours suite aux doutes émis par une banque sur la capacité de remboursement des dettes de la galaxie casino. Elle est rapidement remontée vers 90/92 suite aux mesures de désendettement annoncées par Casino.
Comme je suis en train de restructurer mon portefeuille vers des lignes plus petites, j’avais vendu la moitié de ma ligne à 102,5 % la veille de la dégringolade (par hasard et par chance).
J’attends une remontée vers les 100 (peut-être) pour vendre la moitié restante voire solder la position.

ARYZTA 4% Perp CH0200044813 :
Comme indiqué sur le forum, elle a subi une chute suite à une alerte sur résultat. Elle est passée de 84% à 63 % pour depuis remonter doucement à 70%. Le coupon 2017 de 4% n’a pas été payé mais il est cumulatif. Le nouveau coupon suite au reset est de 5,31% et se cumule de nouveau. J’attends un désendettement significatif (dans l’idéal Picard) pour vendre mais le dossier est risqué. Étonnamment, c’est un peu la situation décrite ci-dessus pour Rallye mais sans doute en pire.

ALPIQ 5% Perp CH0212184037 :
Elle a retrouvée la valeur de cotation (90%) d’avant l’annonce de la vente de son activité ingénierie à Bouygues pour 850 MCHF. Je ne m’explique toujours pas cette baisse, c’est étrange. J’attends le call éventuel en novembre et s’il n’est pas exercé, ça rapportera dans les 4%.

GAZPROM 2.75% 2021 CH0346828400 :
Rien à signaler sur ce dossier (je ne peux pas avoir que des daubes non plus). Toujours dans le but de restructurer mon portefeuille, j’ai vendu la moitié de ma ligne mais conserve le solde.

Sinon je regrette de n’avoir pu acheter la KLM 5,75% car je n’avais plus de liquidité à ce moment-là. Elle est remontée fortement ensuite. Je ne serai pas surpris de la voir redescendre avec les prochaines grèves…..

Hors ligne Hors ligne

 

#113 11/08/2018 10h09

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   389  

Article intéressant sur ARYZTA
L’action enchaîne les plus bas :
Augmentation prix matière première
Probabilité forte d’une augmentation de capital très dilutive
Probable non respect des covenants bancaires
Non réalisation de La vente de picard

Je pense que la vente de picard devrait finir par intervenir et un waiver sera certainement donne par les banques
L’augmentation de capital serait un excellent point pour les obligataires
Dans l’article, on parle aussi de la vente dARYZTA à un concurrent ou un fond

Aryzta looking for dough as bakery business falls flat

------

Sur le dossier ALPIQ
La réalisation de la vente du pôle ingénierie à Bouygues a été finalisée fin juillet. La société est désormais totalement désendettee. La société n’a pas encore indiquée ce qu’elle allait faire du cash

Alpiq clôt la vente de ses activités de services et d?ingénierie

Dernière modification par Tssm (11/08/2018 10h17)

Hors ligne Hors ligne

 

#114 14/08/2018 08h31

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   389  

On aura eu du nouveau rapidement sur ARYZTA

Augmentation de capital de 800millions d’euros (avec DPS) pour diminuer la dette. Avec un syndicat bancaire de 1ère catégorie
Covenants respectées
Guidance respectée
Vente de picard toujours en cours

Détails au moment de la publication des résultats Le 1/10/2018

Bien sûr les obligations réagissent très bien :-)

hugin.info/142194/R/2210442/860484.pdf

Hors ligne Hors ligne

 

#115 14/08/2018 10h03

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   195  

Scarabee a écrit :

J’ai pris une petite position sur ALPIQ 5% Perp. En regardant un peu plus, le call en novembre est peut être moins évident que je le pensais car :
-    Le taux descend à 4,57% au lieu de 5%
-    La société à un emprunt de 500 MCHF venant à échéance en novembre 2019

En attendant la vente de l’ingénierie (si autorisé par les autorités de concurrence), sera réalisée au deuxième semestre. A la suite, la société disposera d’une situation nette de 190 MCHF (dixit le directeur financier).

Kiwijuice, vous en avez acheté finalement ?

Non, je n’ai rien fait, hélàs.
Je vais ptet en faire au final car cela me permettra de placer de la trésorerie à un meilleur taux que le 0.05% que je reçois royalement de la banque.

Hors ligne Hors ligne

 

#116 20/08/2018 16h07

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   535  

Bonjour !

J’ai une petite interrogation, que je ne sais pas trop où placer ; alors, pourquoi pas ici ?  Si je me suis fourvoyé, je vous demande de me pardonner, sans m’infliger des supplices trop pénibles…  (par exemple, je tiens à conserver mon intégrité corporelle).

Cela concerne des obligations en USD (en fait, j’ai constaté sur les Lexmark mars 2020) achetées chez IB avec un compte sur Marge (en portfolio-margin).

Lorsque je les ai acquises, elle cotaient 81 % et la marge de maintien était de 30 %. Pour 10 k$ j’ai donc dépensé 8,1 k$ (hors coupon couru) ce qui imposait 2,43 k$ de marge de maintien.

Maintenant, elles sont montées à 90 %. Or, la marge de maintien est toujours à 30 %, ce qui se traduit par 3 k$, soit 0,57 k$ de plus ; alors que je n’ai pas dépensé plus (ni rien emprunté de plus), et que mes valeurs (brute globale comme nette) ont augmenté.

Je comprends bien que le rapport entre valeur et marge n’a pas changé, que la sécurité (avant appel de marge) est identique en proportionnel (et a augmenté en valeur), mais il m’aurait semble plus logique que la marge de maintien soit plutôt liée à la valeur d’emprunt ; et donc avec un taux de marge de maintien inversement (et partiellement) proportionnel au cours  (c’est à dire qu’une obligation mal cotée demanderait un pourcentage de marge plus élevé).

Qu’en pensez-vous ?

Dernière modification par M07 (20/08/2018 16h14)


M07

Hors ligne Hors ligne

 

#117 20/08/2018 16h32

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   614  

OUI … plutot bluffant (et illogique) mais exact!

Je note votre offre… une cravache serait mon "instrument" prefere haha!
Car cette remarque -tres valide- devrait aller dans la file IB marge…

Hors ligne Hors ligne

 

#118 20/08/2018 16h53

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   246  

M07 a écrit :

Bonjour !

J’ai une petite interrogation, que je ne sais pas trop où placer ; alors, pourquoi pas ici ?  Si je me suis fourvoyé, je vous demande de me pardonner, sans m’infliger des supplices trop pénibles…  (par exemple, je tiens à conserver mon intégrité corporelle).

Cela concerne des obligations en USD (en fait, j’ai constaté sur les Lexmark mars 2020) achetées chez IB avec un compte sur Marge (en portfolio-margin).

Lorsque je les ai acquises, elle cotaient 81 % et la marge de maintien était de 30 %. Pour 10 k$ j’ai donc dépensé 8,1 k$ (hors coupon couru) ce qui imposait 2,43 k$ de marge de maintien.

Maintenant, elles sont montées à 90 %. Or, la marge de maintien est toujours à 30 %, ce qui se traduit par 3 k$, soit 0,57 k$ de plus ; alors que je n’ai pas dépensé plus (ni rien emprunté de plus), et que mes valeurs (brute globale comme nette) ont augmenté.

Je comprends bien que le rapport entre valeur et marge n’a pas changé, que la sécurité (avant appel de marge) est identique en proportionnel (et a augmenté en valeur), mais il m’aurait semble plus logique que la marge de maintien soit plutôt liée à la valeur d’emprunt ; et donc avec un taux de marge de maintien inversement (et partiellement) proportionnel au cours  (c’est à dire qu’une obligation mal cotée demanderait un pourcentage de marge plus élevé).

Qu’en pensez-vous ?

D’après ce que vous décrivez IB utilise la market value à l’instant T et non le risque engagé à l’achat (= valeur de revient) pour calculer la marge.

En soi votre marge de maintient a augmenté mais la valeur totale de vos actifs de portefeuille aussi.

Cela ne me semble pas totalement illogique qu’il faille plus de cash ou collatéral pour maintenir un portefeuille plus gros en market value, car sinon cela voudrait dire que le levier est variable et que plus le portefeuille grossit plus le levier grandit.

Concernant ce qui vous semblerait logique, mettre une marge proportionnel au cours me semblerait étrange car acheter une obligation 20% du nominal est moins risqué (sur le risque de perte en capital) qu’une obligation qui côte 80% ne serait-ce qu’en terme d’exposition sur un même titre par exemple.
Bien evidemment le prix, seul ne traduit pas le risque mais j’essaie de tirer un raisonnement juste en partant du prix sur un même titre.

Dernière modification par roudoudou (21/08/2018 09h16)

Hors ligne Hors ligne

 

#119 20/08/2018 23h51

Modérateur
Top 20 Réputation
Réputation :   2102  

@M07 : vous préféreriez que IB continue à prendre 30% de votre prix d’achat comme marge nécessaire, mais ne prenne pas en compte la plus-value (virtuelle) que vous avez réalisé sur cette ligne (qui en fait a augmenté la valeur nette de votre portefeuille) ? Ce ne serait pas à votre avantage… et ce ne serait pas logique (le risque associé à cette ligne n’a vraiment rien à voir avec votre PRU).


J'écris comme "membre" du forum, sauf mention contraire. (parrain Fortuneo: 12356125)

En ligne En ligne

 

#120 22/08/2018 11h27

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   535  

Bonjour !

@GBL, je comprends vos propos, mais je butte sur un calcul :
https://www.devenir-rentier.fr/uploads/9187_m1.gif

Pourriez-vous m’aider à trouver mon erreur ?

@Roudoudou, je suis d’accord avec vous si on parle d’actions, dont le cours reflète plutôt la valeur (estimée ou espérée) de l’entreprise que le risque.
Par contre, pour les obligations, le cours final (à l’échéance) étant connu, le cours instantané ne reflète que le risque de défaut de l’émetteur.  Par exemple, une obligation cotant au pair avec une échéance (très) proche indique un risque de défaut quasi-nul ; alors que sa marge de maintien reste la même.

Je soupçonne qu’IB utilise les mêmes algorithmes de calcul du risque pour les obligations et pour les actions.
Ce n’est pas un reproche fait à IB, mais je me dis qu’il y aurait peut-être matière à réflexion permettant d’optimiser un portefeuille…


M07

Hors ligne Hors ligne

 

#121 22/08/2018 12h37

Modérateur
Top 20 Réputation
Réputation :   2102  

Votre "erreur" me semble dans la compréhension des principes suivants :
   - la marge de maintenance requise est calculée par IB, selon leur algorithme.
   - il faut que votre position nette (cash + valeur des titres) soit supérieure à la marge de maintenance requise.

Quand vous n’avez pas d’emprunt  (que votre cash est >0), la "marge de maintenance" calculée sera en général (sauf si vous avez acheté des put ou vendu des call ou des titres à découvert, ou similaire, mais ce n’est pas le cas dans votre exemple) inférieure ou égale à 100% de la valeur de vos titres. Votre position nette (cash + 100% de la valeur de vos titres) est alors supérieure à votre position nette, et vous respectez donc la marge de maintenance. Et vous continuerez à la respecter, même si la valeur de vos titres baisse, même jusqu’à zéro.


J'écris comme "membre" du forum, sauf mention contraire. (parrain Fortuneo: 12356125)

En ligne En ligne

 

#122 13/09/2018 07h51

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   389  

Tssm a écrit :

On aura eu du nouveau rapidement sur ARYZTA

Augmentation de capital de 800millions d’euros (avec DPS) pour diminuer la dette. Avec un syndicat bancaire de 1ère catégorie
Covenants respectées
Guidance respectée
Vente de picard toujours en cours

Détails au moment de la publication des résultats Le 1/10/2018

Bien sûr les obligations réagissent très bien :-)

hugin.info/142194/R/2210442/860484.pdf

Toujours de bonnes nouvelles sur ARYZTA :

Le syndicat bancaire est formé et la garantie bancaire donnée pour l’augmentation de capital de 800M
Accord sur un amendement des lignes de crédit avec les créanciers

hugin.info/142194/R/2215350/864921.pdf

L’obligation ayant bien performée, je sais pas si j’attends la reprise du coupon (CUMULATIF) (que j’imagine après la vente de PICARD) ou si je vends

Hors ligne Hors ligne

 

#123 13/09/2018 13h03

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   246  

Je suis décu qu’elle n’aie pas été dispo sur binck. Je voulais en prendre, en tous cas belle recovery et bien joué TSSM.

Hors ligne Hors ligne

 

#124 18/09/2018 10h30

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   389  

kiwijuice a écrit :

Scarabee a écrit :

J’ai pris une petite position sur ALPIQ 5% Perp. En regardant un peu plus, le call en novembre est peut être moins évident que je le pensais car :
-    Le taux descend à 4,57% au lieu de 5%
-    La société à un emprunt de 500 MCHF venant à échéance en novembre 2019

En attendant la vente de l’ingénierie (si autorisé par les autorités de concurrence), sera réalisée au deuxième semestre. A la suite, la société disposera d’une situation nette de 190 MCHF (dixit le directeur financier).

Kiwijuice, vous en avez acheté finalement ?

Non, je n’ai rien fait, hélàs.
Je vais ptet en faire au final car cela me permettra de placer de la trésorerie à un meilleur taux que le 0.05% que je reçois royalement de la banque.

Sur Alpiq, la société a bouclé un programme de rachat d’obligations de 300MCHF suite à la vente de l’ingénierie. Le management a indiqué ne pas caller la perpétuelle pour maintenir la solidité de sa structure financière

Je pense qu’il y aura call une fois une nouvelle hybride émise. En attendant, cela rémunère bien du CHF avec un bilan bien renforcé suite aux cessions

La perp vaut 93 environ

Dernière modification par Tssm (18/09/2018 10h30)

Hors ligne Hors ligne

 

#125 21/09/2018 13h58

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   195  

J’ai pris un peu d’Alpiq finalement. Mieux que les taux à la banque.

Il me faut encore placer disons 50k en CHF dans des obligations locales.
Je surveille Rallye (trop tard ?), Aryzta (idem), Gazprombank (il me faut regarder mieux le risque), la KLM perpétuelle (ordre épuisette vers 100% sans gros espoir).
Des petites émissions aussi comme Hochdorf.
Pas grand chose à se mettre sous la dent en CHF et petites coupures.

Je suis dans la situation bancale où j’ai des avoirs assez élevés pour que les frais de transaction et l’utilisation de marge fassent la différence mais trop faibles encore pour m’offrir des contrats types LUX qui permettent de vraiment croitre leurs bilans.

Comme résidant Suisse, je ne trouve pas de brokers me proposant de la marge à prix décent (on trouve du USD à 5% ou CHF à 4%!). Les banques privées démarrent à $1m.

Hors ligne Hors ligne

 

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ? Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

Pied de page des forums

Don Faites un don
Apprendre le bonheur