Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche :
PlanèteMembres  |  Mission

Forums de la communauté des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

Attention Cette page affiche seulement les messages les plus réputés de la discussion.
Flèche Pour voir tous les messages et participer à la discussion, cliquez ici.

[+3]    #1 16/02/2016 22h07

Membre
Réputation :   50  

Les dettes perpétuelles subordonnées (car il existe des perpe non-subordonnée et des subordonnées non perpétuelle). je ferai la différence entre dette d’entreprises financières et non financières.
Je vais commencer par les non financières. Ce sont les plus simples. A l’origine elles n’ont été employées que de manière sporadiques par les émétteurs mais la classe d’actif s’est vraiment développée lorsque les agences de notation ont mis au point une méthodologie et des règles (plus ou moins claires). Elles sont subordonnée à toute autre dette mais senior vis-à-vis de l’equity. On qualifie ces obligations de dette hybride car elles compte comme de l’equity dans la methodologie des agences de notations (à 50% ou 100% selon la structure de l’obligation) pour les agences de notations ainsi que d’un point de vue comptable selon les normes IFRS. Mais elles ont bien un coupon (qui peut être différé mais est cumulatif et compose même parfois). Elles ont aussi une date de call à laquelle l’émetteur peut les racheter (au pair). Si l’option n’est pas exercée, le coupon est redéfini  selon les termes prévus à l’émission (midswap 5/7/10 ans selon la date du call à l’émission + un spread qui est souvent celui de l’émission). Le principal intérêt pour l’émetteur d’exercer l’option peut être
                  de se débarrasser d’une dette coûteuse si l’entreprise va beaucoup mieux et n’a plus besoin de cette dette pour protèger sa notation.
                  d’émettre de la dette hybride moins chère si les spreads sont moins élevés au moment du call que de l’émission.
                  de conserver le décompte de la dette comme equity chez S&P. En effet, dans la méthodologie de S&P, dans la plupart des cas de figure, l’émetteur doit exercer le call et remplacer cette dette par une nouvelle obligation hybride pour conserver cette qualité (c’est pourquoi il faut privilégier les obligations notées par S&P; dans les autres cas, il n’y a d’autre intérêt qu’économique d’exercer le call).
Les principaux risques sont outre le défaut, le risque d’extension et le risque de call au pair ou 101 dans une variété de cas (changement de contrôle, changement de méthodologie des agences de notations, changement du traitement fiscal de la dette,…). Un autre risque est les agences de notations elles-mêmes qui ne sont pas les plus claires du monde sur le sujet. EN ésumé, il faut regarder la qualité de l’émetteur, si c’est noté par S&P, le spread de reset (pour l’intérêt économique du callc’est mieux quand il est élevé), et les clauses en petits caractères.
Je détaillerai les Tier1 et AT& et sub d’assureurs un autre jour.

Mots-clés : hybrides, perpétuelles, subordonnées

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #2 17/02/2016 08h14

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   141  

Merci BnB pour cet exposé intéressant et compact (si vous me permettez une remarque sur la forme, ce serait bien d’aérer / espacer vos paragraphes).

Diverses questions car je ne connais pas bien les perpétuelles, et en outre je n’y ai pas accès chez Interactive Brokers.

Je n’arrive plus à le retrouver, mais il me semble qu’on a eu ici le cas d’un émetteur qui justement se retrouvait dans une situation délicate car une partie de sa dette hybride risquait à la suite d’un downgrade de ne plus être considérée comme equity ce qui l’excluait des ratios / covenants.

La séniorité de la dette hybride subordonnée par rapport à l’equity est-elle aussi valable pour les preferred ? Ou n’est-ce pas un cas par cas selon le prospectus / indenture ?

Dans le cas (et risque) d’extension, je suppose que vous vous placez à la fin d’une perpétuelle (contradiction dans les termes) qui par exemple aurait été émise il y a 70 ans et viendrait prochainement à échéance. Un spread qui aurait été calculé voilà 70 ans, si d’ailleurs un tel calcul était fait en 1946 par exemple, aurait-il vraiment encore quelque chose à voir avec les spreads actuels de l’émetteur ? C’est peut-être que je manque d’un exemple récent, vous ou un autre intervenant aurait-il un émetteur (ou plusieurs) à l’esprit dans ce cas ?

Il me semble d’ailleurs que le risque d’extension serait le seul propre aux perpétuelles, les autres obligations étant également sujettes au risque de crédit / défaut et le cas échéant au risque d’être callées.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #3 20/02/2016 23h48

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   417  

Je vous déconseille vivement les obligations bancaires, au moindre souci vous serez rincés, c’est fini l’époque où l’obligation ING par exemple donnait du 8% alors que la banque a failli couler et a été renflouée par les états. Si ça devait se reproduire, les obligations passeraient à la trappe, les actionnaires aussi et mêmes les déposants au delà de 100ke et ensuite seulement un état pourrait intervenir.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #4 24/03/2016 13h38

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   482  

Attention quand même avec les petites tranches, ça ne paie pas le risque

Alors, je comprends que les tranches instit de 100k/200k soient inategnables pour certains ou compliqué pour diversifier pour d’autres mais çe n’est pas une raison pour acheter un produit retail (petite tranche) tout aussi dangereux et peu rémunéré (par rapport aux risques)

Un T1 bancaire en Eur instit c’est 7% (et certains vous diront que c’est mal payé …)
Donc Bnp T1 eu Eur à 4,875, c’est niet. Pourquoi croyez vous que c’est pas callé par Bnp?

Un T1 bancaire en USD instit , c’est 8%. Vous avez compris la suite

Allez pour enfoncer le clou, achmea 6% retail Eur c’est un T1. Vous avez en tranche instit la même chose mais c’est un T2

Les tranches retail ne paient JAMAIS le risque

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #5 08/03/2017 08h53

Membre
Réputation :   12  

SerialTrader a écrit :

Bonjour,
J’ai regarde quelque peu l’oblig perpetuelle subordonnee junior (autrement dit, c’est presque du risque action) emise en 2014 par Bourbon, disponible a partir de 10k EUR. Cf lien:
http://www.bourbonoffshore.com/sites/de … 102014.pdf

Les coupons peuvent etre differes, mais pas sabres. L’oblig traite sous le pair. Le Yield to Call 2017 ressort vers 8%. Si non callee en 2017, le t% devient variable et monte substantiellement par palier jusqu’a swap 3 ans + 10.5% a partir de Octobre 2023. Le porteur peut (naivement?) esperer donc que la societe ne fasse pas defaut et ne call pas l’oblig (peu probable, la logique serait un call par l’emetteur en 2017 ou en 2020).

Serial Trader

Bourbon publie une info sur le réaménagement de sa dette, sans les détails bien sûr.
http://www.bourbonoffshore.com/fr/reame … entreprise

Hors ligne Hors ligne

 

[+2]    #6 30/10/2017 10h17

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   482  

A force de les vois caller avec des PV symptahiques sans en faire partie, je me suis fait une petite liste de CMS bancaires en EUR, et petites tranches, titres non eligibles au CET1 d’ici 2022. Je vous laisse faire les recherches complementaires ou completer la liste

BA-CA Finance Cayman (ask 92)
DE000A0DD4K8
Bondboard - Details
10Y+10bp

HT1 Funding (ask 96,72)
DE000A0KAAA7
Bondboard - Details
12M+200bp

CR.MUT.ARKEA 04/UND. FLR (ask 89,19)
FR0010096826
Bondboard - Details
10Y

JYSKE BK 04/UND.MTN FLR (ask 91,94)
XS0194983366
Bondboard - Details
10Y +15bp

NIBC Bank N.V. (ask 85,65)
XS0249580357
Bondboard - Details
10Y+10bp

ING (ask 92,74)
NL0000113587
Bondboard - Details
10Y +50bp

BFCM (ask 86)
XS0212581564
Bondboard - Details
10Y+10bp

BFCM (ask 86)
XS0207764712
Bondboard - Details
10Y+10bp

CASA (ask 93,60)
FR0010161026
Bondboard - Details
10Y +2,5bp

COFINOGA (BNP)
XS0182774256
TEC 10 +135bp
Obligation subordonnée perpétuelle de Cofinoga ?

Dernière modification par Tssm (30/10/2017 10h19)

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #7 15/04/2018 18h18

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   2260  

L’action Bank of Cyprus à Londres n’est pas au top non plus… Perso, je ne crois pas que ce soit dû aux sanctions contre la Russie, car le CEO John Hourican a pris soin de distancier la banque de cette clientèle (vente de certains actifs russes etc.). Je ne suis pas sûr du déclencheur éventuel, mais le contexte ces derniers temps à Chypre n’est pas très porteur pour les banques chypriotes :

1) Rumeurs (sans doute injustifiées) d’un nouveau bail-in, en lien avec la situation de la Cooperative Central Bank (CCB) : la fuite de dépôts a forcé l’Etat chypriote à déposer 2,5 milliards € dans cette banque début avril. L’Etat chypriote, actionnaire à 99% de cette banque (aux pratiques de prêt et gestion des risques pour le moins créatives, voir ici par exemple), lui cherche actuellement un repreneur, ou au moins un acheteur pour certains actifs. Evidemment, ce serait une très mauvaise idée que l’Etat "invite" Bank of Cyprus à se lancer dans une telle opération : la qualité des actifs de CCB est remarquable, avec plus de 50% de NPLs même 5 ans après le début du programme FMI/UE… Moody’s a récemment downgradé CCB, à cause d’un manque de capital (malgré un ratio de solvabilité optiquement suffisant). Il semble heureusement qu’il y aurait d’autres repreneurs, mais à Chypre rien n’est jamais certain.

2) Difficultés d’une grande entreprise de BTP chypriote, J&P Overseas : apparemment elle ne paie plus ses employés en Arabie Saoudite. Les banques chypriotes (dont probablement Bank of Cyprus) sont exposées à cette entreprise (apparemment à hauteur de 1 milliard €).

3) Tensions entre partisans de la vieille pratique chypriote "Les créances en souffrance, c’est pas grave, on est entre amis, on ne change rien" et le CEO Hourican, qui demande des changements législatifs pour faciliter le processus de forclusion. Voir ici et , par exemple. Perso je pense que c’était une erreur pour Chypre de sortir du programme FMI/UE de façon anticipée en 2016 : sans ces aiguillons extérieurs, il semble que les vieilles pratiques reprennent le dessus (malgré les efforts louables d’Hourican).

4) Le contexte géopolitique est tendu : les bases britanniques à Chypre ont été utilisées pour frapper le régime Assad, et les Chypriotes craignent des représailles russes. Cela dit, je ne crois pas que ce soit un facteur pertinent sur Bank of Cyprus, je parie plus sur l’incertitude liée à CCB.

Au final, peut-être qu’un investissement sur Bank of Cyprus est jouable, pour un investisseur avec un appétit certain pour le risque : le CEO est très bon (mais peut-être désormais isolé ?) et Bank of Cyprus n’a plus besoin de liquidité d’urgence (ELA) depuis 2017. Le gros problème demeure les NPLs, avec malheureusement des risques d’interférences politiques.

Dernière modification par Scipion8 (15/04/2018 18h22)

Hors ligne Hors ligne

 

[+2]    #8 09/10/2018 15h05

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   482  

J’en parlais sur une autre file, mais elle a pas mal baissé ces derniers temps puisque nous sommes à 113% sur de l’euro de 1ere qualité, ce qui donne un taux spot d’investissement de 5,75%

Le paiement est trimestriel, ce que je n’avais pas indiqué

En euro, il y a un must have (et j’en ai pas…), c’est la rabobank
xS1002121454

Une banque très solide (Aa3), une petite tranche (25e), une liquidité exceptionnelle, le titre est une parts sociales car CeSt banque coopérative/mutualiste
Coupon fixe 6,5%, pAs d’échéance

Quelqu’un a t’il le dossier en portefeuille et peut il confirmer le traitement action ou obligation du coupon/dividende ?

Prospectus :

https://www.rabobank.com/en/images/2017 … -final.pdf

https://www.rabobank.com/en/investors/f … ndex.html#

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #9 09/10/2018 16h13

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   482  

Pas de retenue locale

[url=]null[/url]

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #10 21/11/2018 08h28

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   374  

Tssm a écrit :

J’en parlais sur une autre file, mais elle a pas mal baissé ces derniers temps puisque nous sommes à 113% sur de l’euro de 1ere qualité, ce qui donne un taux spot d’investissement de 5,75%

Le paiement est trimestriel, ce que je n’avais pas indiqué

En euro, il y a un must have (et j’en ai pas…), c’est la rabobank
xS1002121454

Une banque très solide (Aa3), une petite tranche (25e), une liquidité exceptionnelle, le titre est une parts sociales car CeSt banque coopérative/mutualiste
Coupon fixe 6,5%, pAs d’échéance

Quelqu’un a t’il le dossier en portefeuille et peut il confirmer le traitement action ou obligation du coupon/dividende ?

Prospectus :

https://www.rabobank.com/en/images/2017 … -final.pdf

https://www.rabobank.com/en/investors/f … ndex.html#

La Rabo a touché 107% hier.
A voir cette semaine.

Dernière modification par kiwijuice (21/11/2018 08h30)

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #11 23/11/2018 15h08

Membre
Réputation :   50  

kiwijuice a écrit :

Tssm a écrit :

J’en parlais sur une autre file, mais elle a pas mal baissé ces derniers temps puisque nous sommes à 113% sur de l’euro de 1ere qualité, ce qui donne un taux spot d’investissement de 5,75%

Le paiement est trimestriel, ce que je n’avais pas indiqué

En euro, il y a un must have (et j’en ai pas…), c’est la rabobank
xS1002121454

Une banque très solide (Aa3), une petite tranche (25e), une liquidité exceptionnelle, le titre est une parts sociales car CeSt banque coopérative/mutualiste
Coupon fixe 6,5%, pAs d’échéance

Quelqu’un a t’il le dossier en portefeuille et peut il confirmer le traitement action ou obligation du coupon/dividende ?

Prospectus :

https://www.rabobank.com/en/images/2017 … -final.pdf

https://www.rabobank.com/en/investors/f … ndex.html#

La Rabo a touché 107% hier.
A voir cette semaine.

l un des plus gros détenteurs (577m) de cette obligation est un fond qui a connu de nombreuses rédemptions (GAM Star credit Opportunities, plus de 30% de sorties), d’ou la pression vendeuse. La, le certificat a rebondi de 4 points mais la pression ne devrait pas disparaitre.

Hors ligne Hors ligne

 

Favoris 2   [+2]    #12 13/09/2020 09h48

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   482  

Betcour, le 12/09/2020 a écrit :

Grosse activité sur les obligations (perpétuelles) depuis ma dernière MAJ:

* Achat de Lloys Banking 12% perp XS0474660676 en USD. Le titre est callable en 2024 et paye 7% jusque là. La banque a déjà essayé de les retirer du marché (on comprend, vu le taux faramineux) mais ils circulent toujours.

* Achat de la Allianz 5,5% perp XS0857872500 en USD. Titre callable tous les 6 mois mais pour l’instant jamais callé. C’est bien noté en IG ce qui me donne un gros collatéral avec ma banque, mon pari est qu’ils vont le laisser en circulation ce qui fera une jolie rente avec le levier. Dans le cas contraire ça sera une opération blanche vu le cours un peu au dessus du pair.

* Achat de la Commerzbank 4,875% perp XS1572172754 en SGD. Call 2022 et titre au pair qui fait un rendement correct et assez peu risqué (la banque est n°2 en Allemagne et partiellement détenu par l’état allemand)

Trouvé sur file BETCOUR

Même type de risque que Allianz ( à mon avis) mais en petite tranche et avec un taux supérieur, mon avons les BNP (connu sur le forum et ailleurs)
callable tous les trimestres
par 2000 USD
taux 6,25 et 6,5%
cote entre 100 et 102% en fonction de l’approche du call

FR0010477125 la 6,5% (J’AI)
FR0010239368 la 6,25%

moi j’apprécie la BNP USF1058YHX97 par 100K qui paie 7,2% fixe jusqu’en 2037 (J’ai pas)
je vais demander un prix car je l’adore depuis longtemps
je pense arbitrer une partie de ma WESTPAC 5% qui est revenu au dessus du pair

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #13 15/09/2020 09h27

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   374  

Tssm, le 13/09/2020 a écrit :

Même type de risque que Allianz ( à mon avis) mais en petite tranche et avec un taux supérieur, mon avons les BNP (connu sur le forum et ailleurs)
callable tous les trimestres
par 2000 USD
taux 6,25 et 6,5%
cote entre 100 et 102% en fonction de l’approche du call

FR0010477125 la 6,5% (J’AI)
FR0010239368 la 6,25%

Je lis rapidos le prospectus. Les coupons sont non cumulatifs et sautent si le dividende common est pas payé, ce qui est donc le cas en ce moment.
Coco avec retour à bonne fortune donc c’est un plus même si les conditions pour cela sont difficilement atteignables (2 exos bénéficiaires de suite).
Call price de 100%. Avec le prix actuel à 102%, pas de précipitation je pense et attendre d’être au pair et loin de la date de paiement du coupon - ou sous le pair.
https://invest.bnpparibas.com/sites/def … 239368.pdf

@oblible : à rajouter dans votre BD

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #14 17/09/2020 22h41

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   482  

Je confirme que BNP paie ses coupons sur ces titres en l’absence du versement du dividende 2019, je viens d’encaisser le dernier trimestre payé le 8 septembre (et j’avais touché celui d’avant) pour celle que j’ai en portefeuille
J’avais payé 99% au printemps

Hors ligne Hors ligne

 

[+2]    #15 22/09/2020 12h00

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   374  

Le prospectus est disponible.

Je le parcours rapidement, intrigué :
- Denomination de  1000€ donc sympa
- C’est pas une coco mais c’est loss-absorbing si le solvency ratio est sous les 100%. TSSM nous parlera des combines de CNP pour le conserver assez haut… La clause de retour à bonne fortune est le minimum pour investir, elle y est.
- Le taux suit l’OAT à 10 ans jusqu’à 9%. C’est donc inflation-linked, j’aime bien. Par contre, l’OAT est à -0,25%, que se passe-t-il pour le paiement? Spa prévu dans le prospectus donc quelle est votre expérience avec le coupon d’hier FLAVIUS? 0€ ou bien vous avez un ajustement de prix?
- coupon trimestriel, rare en EUR.

Je pense que l’émetteur doit conserver cette dette  aussi longtemps que possible, même au-delà de 2025? L’émission est de €300m soit 1,5% du stock de dette. Ca change pas grand chose aux ratios tandis que les frais financiers de CNP font 25% du net income donc ajouter de la vraie dette à 4% diminuerait l’EPS de 1pp, ce qui n’est pas anodin quand on croit très peu.

Le cours fait régulièrement du yoyo donc à voir comment en prendre avantage?

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #16 22/09/2020 12h18

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   482  

Je suis d’accord avec KIWIJUICE, assez peu d’interet à rembourser ce titre au par pour l’émetteur

Et oui, je n’aime pas trop les assureurs vie

Le titre a t’il déjà eu une offre de rachat ?

Vous pouvez toujours envoyer un email au département IR en leur demandant leur politique vis à vis des titres "legacy", on sait jamais, ils ont peut être une doctrine/stratégie officielle

Apres de votre coté, avez vous des opportunités d’investissent avec un couple risque/rendement plus interessant ? La réponse vendre/garder est plus de se coté je pense

Sinon, j’ai fait la BNP USF1058YHX97 hier, le marché baissant un peu. Pas super existant, mais je la garderai probablement 10 ans donc ca lisse un peu ma surcote de 9 points à l’achat

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #17 25/11/2020 19h08

Membre
Réputation :   92  

Tssm, le 11/10/2020 a écrit :

Tssm, le 13/09/2020 a écrit :

Même type de risque que Allianz ( à mon avis) mais en petite tranche et avec un taux supérieur, mon avons les BNP (connu sur le forum et ailleurs)
callable tous les trimestres
par 2000 USD
taux 6,25 et 6,5%
cote entre 100 et 102% en fonction de l’approche du call

FR0010477125 la 6,5% (J’AI)
FR0010239368 la 6,25%

La 6,25% est callée par BNP pour le 17/10
J’imagine que la 6,5% sera callée le 6/12. Réponse début novembre

Finalement, BNP décide de ne pas la caller

BNP Paribas n’exercera pas son call en décembre sur son obligation perpétuelle au coupon de 6,50% en dollars | OBLIS

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #18 04/12/2020 12h02

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   482  

Tssm, le 12/11/2020 a écrit :

Bonne nouvelle, le document de HMG m’a permis de voir que RABOBANK allait quand même payer un coupon de 1,625 euros (soit l’équivalent de 1 trimestre d’intérêts) au titre de 2020 sous la forme certificats nouveaux (donc pas en cash)
Je ne sais pas si cela avait déjà été indiqué sur le forum

Rabobank intends to make a distribution in the form of Rabobank Certificates at the end of 2020

Le 9/12, on va toucher 1 nouveau certificat pour chaque 19,81 certificats détenus

En espérant le retour du cash en mars €€€€

Distribution ratio for the distribution in the form of Rabobank Certificates set at 19.81

Quelle belle performance depuis mon dernier achat à 90% ! Je conserve

Dernière modification par Tssm (04/12/2020 12h07)

Hors ligne Hors ligne

 

Attention Cette page affiche seulement les messages les plus réputés de la discussion.
Flèche Pour voir tous les messages et participer à la discussion, cliquez ici.

Pied de page des forums

Parrains Faites-vous parrainer
Apprendre le bonheur