Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS    Cherchez sur le site et les forums :
PlanèteMembres  |  Mission

Forums de la communauté des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies, sans jugement moral, sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

#1 07/02/2020 13h29

Membre (2018)
Réputation :   14  

Emova Group est une franchise spécialisée dans la distribution et la vente de fleurs. Elle gère 4 marques :

1. Monceau Fleurs,
2. Coeur de fleurs,
3. Au nom de la Rose,
4. Happy

La société est détenue majoritairement par le fonds Perceva Capital depuis septembre 2013. La société a frôlé de peu la faillite quelques mois plus tôt. Un an plus le tôt le groupe s’est mis en sauvegarde suite aux mauvais résultats et à son incapacité d’honorer son passif. Le plan devait s’étendre jusqu’en 2022.

Finalement la sortie du plan est anticipée 5 ans plus tôt avec la conversion des obligations convertibles en ABSA.

Dans le même temps, le groupe a entrepris d’importantes restructurations en fermant certains magasins qui n’étaient pas rentables qu’elle détenait en propres et en repensant totalement sa centrale d’achat.

L’entreprise a renoué avec la croissance et devrait (en principe) dégager des résultats positifs pour l’exercice 2018-2019.

L’action cote aujourd’hui en dessous de son nominal (3 euros) et le prix de revient de Perceva doit être autour des 6-7 euros. Le fonds a une logique de sortie à CT (détention proche de 7 ans) et donc une possible revente peut avoir lieu.

Les + :

- Recovery
- Société qui cote en dessous de ses fonds propres
- Situation spéciale

Les - :

- ROE faible
- Société fragile
- Envoi des mauvais signaux (décalage de l’annonce des résultats, vente des actions auto-détenues sur le marché)

Je suis actionnaire de la société depuis quelques mois

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Mots-clés : bourse, emova, recovery, smallcap

Hors ligne Hors ligne

 

#2 07/02/2020 13h47

Membre (2014)
Top 20 Année 2022
Top 20 Année 2021
Top 20 Actions/Bourse
Top 10 Obligs/Fonds EUR
Réputation :   483  

Quelle trouvaille!
Une boite qui en 12 ans de cotation a dû être profitable 2 fois.
Cours de bourse -98%.

C’est le genre de boîte qui vivote pendant des années, avec une AK tous les 5 ans basé sur un peu d’espoir de faire une culbute.

Cependant, les 12 dernières années indiquent le meilleur moyen de profiter de Monceau fleurs: achetez des fleurs, elles sont subventionnées par les actionnaires (un peu comme Uber ou Revolut).


Patron d'un cabinet CGP

Hors ligne Hors ligne

 

#3 11/02/2020 15h01

Membre (2018)
Réputation :   14  

Bonjour,

Je vous trouve un peu radical sur cette valeur. Mon commentaire porte principalement sur l’éventuelle recovery et le cours actuel qui touche un point bas historique. Je parie donc sur un rebond CT/MT.

J’ai aussi beaucoup de réserves sur cette valeur comme mentionnées dans mon post initial et je serai heureux de discuter avec vous d’Emova Group de manière plus constructive.

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne Hors ligne

 

#4 11/02/2020 16h40

Membre (2014)
Top 20 Année 2022
Top 20 Année 2021
Top 20 Actions/Bourse
Top 10 Obligs/Fonds EUR
Réputation :   483  

Je vous ai donné un avis construit.

J’ai ouvert les rapports financiers (dédicace Mr Belinski) et constaté que l’entreprise ne gagne presque jamais d’argent. Qui plus est pour un franchiseur, qui en théorie n’a que peu de dépenses et reçoit de ses franchisés une portion de leur CA en cash sonnant et trébuchant.
Il y a des périodes de rebonds puis fondamentalement l’essoufflement.
Le modèle ne semble pas approprié.

Vous pourrez faire un coup, c’est sûr, mais il faudra savoir sortir au bon moment.


Patron d'un cabinet CGP

Hors ligne Hors ligne

 

#5 12/02/2020 16h40

Membre (2020)
Réputation :   19  

En juin 2018, j’écrivais ceci sur un autre forum

Cette société de vente de fleurs est valorisée 40M€ pour un RN attendu de 1,3M€ fin septembre 2018.

En regardant vite fait ses comptes fin septembre 2017, son actif est composé d’immobilisations incorporelles pour 22M€ et d’écart d’acquisition pour 20M€ (pas très tangible tout ça). En face, on a 10M€ de dettes financières et 3M€ de dettes nettes auprès des fournisseurs.

Une boite comme ça, je la valorise autour de 10M€. A mon avis, cette CB de 40M€ ne s’explique que par le fait que ce soit une penny stock et qu’elle serve de joujou aux traders. Quand le regroupement par 20 sera effectué, ils iront voir ailleurs et la CB reviendra à un niveau "normal".

En février 2020, je regarde les comptes et rien a changé au niveau du bilan (les fonds propres, c’est pas mal de vent en fait). Au niveau du résultat, il est en baisse si on se réfère au S1 2019. A 12M€ de CB, elle est donc à son prix, voire encore un peu trop chère.

Dernière modification par Vince7 (12/02/2020 16h41)

Hors ligne Hors ligne

 

#6 27/11/2020 11h25

Membre (2018)
Réputation :   39  

L’action a été récemment dilué et végétait depuis quelques temps.

Là depuis quelques jours, (entre fin octobre 2020 et fin novembre 2020) hormis aujourd’hui, elle effectue une hausse.

Je ne trouve nulle part d’explications à cette hausse, non pas que je m’en plaigne, mais j’aimerais comprendre pourquoi d’un coup cette action a fait un petit pic complètement en dehors d’annonces de vaccins ou autres.

Sur leur site, on voit bien qu’ils annoncent avoir déménager en octobre, changer de président en septembre et qu’ils continuent d’ouvrir des magasins malgré une année compliquée.
Mais rien de probant pour expliquer ce petit pic.

Informations Financières | EMOVA Group

Boursorama sur son site, vise un objectif de 3,50 € alors que l’action vient de faire un pic à 1,35 sans rien expliquer non plus.
3,50 € me semble surréaliste vu que l’action était à ce niveau fin 2018 et bien au-dessus avant.

Je veux bien croire que l’ouverture des magasins est une bonne nouvelle mais la hausse ne coïncide pas avec les dates et annonces présidentielles même avec un ou deux jours de décalages et les annonces propagandistes des médias préparant le discours présidentiel.

Je précise que je suis déjà actionnaire de Emova.
Ce message n’a donc pas pour but de tenter de demander une validation d’investissement dans cette action puisque j’en suis déjà actionnaire.
C’est juste de la curiosité de ma part de trouver le pourquoi soudain d’une hausse.

Je veux bien croire que souvent il n’y a pas plus d’explications que l’investissement de personnes qui jettent leur dévolue sur une action, incitant d’autres à faire de même.

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne Hors ligne

 

Pied de page des forums

Parrains Faites-vous parrainer
Apprendre le bonheur