Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS    Cherchez sur le site et les forums :
PlanèteMembres  |  Mission

Forums de la communauté des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies, sans jugement moral, sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ?
Flèche Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

Screeners actions Consultez l’analyse graphique et les dividendes d’Universal Music Group sur nos screeners actions.

Favoris 1   [+2]    #1 12/08/2021 12h30

Admin (2009)
Top 5 Année 2022
Top 5 Année 2021
Top 10 Portefeuille
Top 5 Dvpt perso.
Top 20 Expatriation
Top 5 Vivre rentier
Top 5 Actions/Bourse
Top 5 Monétaire
Top 5 Invest. Exotiques
Top 20 Crypto-actifs
Top 10 Entreprendre
Top 5 Finance/Économie
Top 5 Banque/Fiscalité
Top 5 SIIC/REIT
Top 20 SCPI/OPCI
Top 20 Immobilier locatif
Réputation :   3312  

L’IPO d’Universal Music Group devrait avoir lieu d’ici le 27 septembre 2021, sur Euronext Amsterdam.

Ses principaux actionnaires seront Vivendi, Tencent Music Group et Pershing Square Holdings.

Pourquoi Universal Music Group est intéressant ?


Tout le bull case est indiqué dans ce document.

Pour résumé les choses en une phrase :

Plus les gens écoutent de la musique (appartenant à UMG) sur Spotify, Deezer, Apple Music et consorts, plus Universal Music Group gagne de l’argent.

Au final, c’est un modèle d’affaire de royalties.

Sauf qu’à la place d’avoir des mines d’or (comme Franco Nevada) ou des champs pétroliers (comme Texas Pacific Land), vous avez des musiques dont les droits de propriétés intellectuelles sont de 70 ans en UE et 95 ans aux USA.

Or, la tendance va vers toujours plus de streaming musical. Et tous les efforts de marketing et pénétration des plateformes de streaming musical bénéficient à UMG !

Sur les avantages de la production musicale par rapport à la production de vidéos, lire ce message d’oliv21.

Quelle valorisation pour Universal Music Group ?


Nous avons ce slide comme indication :



Mais ces valorisations datent de plusieurs mois, et depuis, UMG a publié d’excellents trimestriels (voir ici).

Comment investir dans Universal Music Group ?


En se portant actionnaire dès maintenant de Pershing Square Holdings ou Vivendi, ou en surveillant de près l’IPO. L’avantage de PSH et VIV, est qu’ils possèdent déjà les titres : si l’IPO est un succès dès le premier jour de cotation, ils seront bénéficiaires.

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Mots-clés : musique, royalties, umg


Rapport Gérants : imiter les meilleurs gérants de fonds

Hors ligne Hors ligne

 

#2 12/08/2021 12h44

Membre (2014)
Top 20 Année 2022
Top 20 Année 2021
Top 20 Actions/Bourse
Top 10 Obligs/Fonds EUR
Top 20 SIIC/REIT
Réputation :   483  

On peut aussi acheter des titres Warner Music Group, déjà en bourse.

Le message 40 de la file PSH en parle : Pershing Square Holdings : un hedge fund sur Euronext Amsterdam p.2

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Dernière modification par kiwijuice (12/08/2021 12h45)


Patron d'un cabinet CGP

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #3 12/08/2021 17h06

Membre (2012)
Top 20 Expatriation
Réputation :   46  

A londres il y a aussi la possibilité d’investir dans un fond qui possede et achete beaucoup en ce moment de droits sur les catalogues musicaux d’artiste.

Hipgnosis Songs Fund, il y en a un autre dont le nom m’échappe.  Ca a bien monter; ca paie un dividende et c’est peu correlé à la bourse. ticker SONG

Je ne suis pas actionnaire mais je pourrais le devenir.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #4 12/08/2021 21h15

Membre (2012)
Top 20 Actions/Bourse
Réputation :   307  

On peut aussi investir dans umg à travers Bolloré qui aura en direct 18% du capital d’umg après distribution de 60% du capital d’umg aux actionnaires de vivendi.
Post spin off umg, vivendi aura 10% et bolloré 21% (18% en direct et 3% à travers ses quasi 30% de détention de vivendi qui conserve 10% d’umg).

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne Hors ligne

 

#5 12/08/2021 23h08

Membre (2013)
Réputation :   233  

Bonjour à tous,
@Jeyfox, je ne comprends pas bien l’intêret de Bol dans l’histoire si l’objectif est d’être exposé à UMG.
Le mieux en ce moment c’est simplement Vivendi.
Vu les VE actuelles ca fera 60% UMG 40% le reste de Vivendi me trompe-je ?

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #6 13/08/2021 07h41

Membre (2018)
Top 20 Année 2021
Réputation :   146  

Je n’ai pas vu le sujet mais le point de la fiscalité est très importante sur ce dossier.
- Récupération des actions UMG si possesseur de VIV en PEA, aucun impact.
- La galaxie Bolloré est protégé par les règles mère-fille.
- PSH achète UMG en direct.
- En revanche, l’investisseur sur VIVENDI hors PEA sera soumis à la flat tax (ou équivalent) sur le dividende en actions UMG, donc 30% pour l’ETAT !

Hors ligne Hors ligne

 

#7 13/08/2021 11h24

Membre (2012)
Top 20 Actions/Bourse
Réputation :   307  

@Pryx
Ma lecture c’est que si on veut une plus grande exposition à UMG pourquoi ne pas être au côté d’un des premiers actionnaires d’UMG et on peut penser qu’il cèdéra la position si le prix est bon.
Vivendi post spin off sera vraiment pas cher. A suivre.

@Patience
C’est la réciprocité. Aux USA, lorsque l’on est européen dans le cadre d’un spin off on est taxé comme un dividende.

Cheers
Jeremy

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne Hors ligne

 

#8 13/08/2021 13h32

Membre (2012)
Réputation :   45  

Désolé pour ma question que certains pourront trouver idiote…mais sous quelle forme les actionnaires de Vivendi deviendront actionnaires d’UMG ?

X action Vivendi donneront "droit" à Y action UMG ?
Faudra-t-il acheter ses actions et seront-elles "données" ?

Hors ligne Hors ligne

 

#9 13/08/2021 14h08

Membre (2013)
Réputation :   233  

Bonjour,

@Jeyfox, je vois ce que vous voulez dire,
mais si la question est : Comment s’exposer à UMG je continu de penser que la reponse Vivendi est la bonne.
Apres il faudra biensur prendre en compte la fiscalité et si c’est CTO. Dans ce cas une detention « indirecte » est peut etre mieux.

@Titoux, les actionnaires de vivendi recevront des actions simplement.
Le cours de vivendi va s’écraser d’autant mais bon, comme l’indique Jeyfox vu le cours actuel Vivendi ne sera pas très cher.

En gros Vivendi c’est aujourd’hui 33mds.
Il sera detaché 60% de 35mds donc en gros 21mds.
Restera 11mds pour un groupe assez fourni.

Je garde precieusement mes titres smile

Hors ligne Hors ligne

 

#10 13/08/2021 14h46

Membre (2014)
Réputation :   199  

kiwijuice, le 12/08/2021 a écrit :

On peut aussi acheter des titres Warner Music Group, déjà en bourse.

Le message 40 de la file PSH en parle : Pershing Square Holdings : un hedge fund sur Euronext Amsterdam p.2

@kiwijuice: les pages 70 est suivantes du document Pershing Square Tontine Holdings rappelé par IH dans le message initial traitent de la valorisation d’UMG justement en comparaison avec WMG (entres autres Netflix et consort). Le résultat semble quand même sans appel et largement en faveur d’UMG (page 72 et 79 notamment, en revanche c’est très orienté position de marché, là ou potentiellement WMG bien que moins gros pourrait être plus profitable ou utiliser mieux ses armes - page 71?).

P.S.: en tout cas le deck de PSTH de valorisation d’UMG semble de bonne facture.

Dernière modification par Dooffy (13/08/2021 14h48)


Bien à vous, Dooffy

Hors ligne Hors ligne

 

#11 13/08/2021 16h45

Membre (2017)
Réputation :   5  

Les actions UMG données par Vivendi seront elles éligibles au PEA ?

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne Hors ligne

 

#12 13/08/2021 18h23

Membre (2014)
Réputation :   199  

Je pense que oui car elles seront émise sur Euronext NV Amsterdam. Ceci dit la place de cotation ne préjuge pas du siège mais dans le communiqué il est indiqué que UMG cotera sur Euronext qui est le berceau historique (voir ici également), donc je comprendrais pas bien le fait que le siège social se retrouve hors Europe.
Mais peut-être que je fabule?
Wikipédia indique un double siège social en Californie et aux Pays-Bas.
La question méritait donc d’être posée :-) M’est avis que nous en saurons plus bien assez tôt.


Bien à vous, Dooffy

Hors ligne Hors ligne

 

#13 14/08/2021 10h14

Membre (2010)
Réputation :   54  

Siège social aux Pays-Bas, siège opérationnel à Santa Monica.
Ça devrait être bon pour le PEA, je pense.
Mais oui, il serait intéressant d’avoir la réponse formelle concernant le traitement fiscal sur PEA (et assurance vie accessoirement).

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne Hors ligne

 

#14 14/08/2021 13h15

Membre (2015)
Top 20 Année 2022
Top 20 Année 2021
Top 20 Portefeuille
Top 20 Actions/Bourse
Réputation :   444  

Dooffy, le 13/08/2021 a écrit :

kiwijuice, le 12/08/2021 a écrit :

On peut aussi acheter des titres Warner Music Group, déjà en bourse.

Le message 40 de la file PSH en parle : Pershing Square Holdings : un hedge fund sur Euronext Amsterdam p.2

@kiwijuice: les pages 70 est suivantes du document Pershing Square Tontine Holdings rappelé par IH dans le message initial traitent de la valorisation d’UMG justement en comparaison avec WMG (entres autres Netflix et consort). Le résultat semble quand même sans appel et largement en faveur d’UMG (page 72 et 79 notamment, en revanche c’est très orienté position de marché, là ou potentiellement WMG bien que moins gros pourrait être plus profitable ou utiliser mieux ses armes - page 71?).

P.S.: en tout cas le deck de PSTH de valorisation d’UMG semble de bonne facture.

Ce rapport que je viens de lire est consternant et orienté 
La comparaison avec Netflix est idiote..
D’ailleurs il y’a pleins comparaison idiotes la-dedeans c’est navrant.
Netflix est majoritairement un distributeur leader de contenus et UMG est majoritairement un portefeuille de propriétés intellectuelles de grande valeur. 
Impossible de les comparer avec des ratios…

Il nous vente plus le streaming que sa société.. La seule analyse qu’il fait c’est de nous comparer ça à Warner music, pourquoi pas mais si Warner music est sur-valorisé ( ce qui semble clairement l’air vu les ratios et la croissance) nous ne sommes pas bien avancés.

Investir dans UMG c’est obtenir de la propreté intellectuelle d’une grande valeur en contrepartie, le streaming améliore les marges c’est sur mais il va rapidement avoir une limite à cela une fois que l’ancien model de distribution sera complètement éclipsé.

Ce qui est fondamental de savoir pour l’avenir de la société c’est si UMG à encore la possibilité d’augmenter son portefeuille.
Et si la facilité de distribution du streaming n’a pas entaillé ça.

Car ils insistent beaucoup sur l’avantage du streaming musical par rapport aux streaming vidéo. Mais ce qu’ils prennent pour un inconvénient les coûts de production élevés sont réellement un avantage pour les gros distributeurs et producteurs, c’est une barrière a l’entrée pour les petites entreprises.

Aucune valorisation en intégrant le FCF, la capitalisation et le potentiel de croissance c’est affligeant pour un gars comme Bill Ackman.

Aujourd’hui je connais très peu de consommateurs de streaming musical payants autour de moi par contre des consommateurs de streaming vidéo il y’en a pléthore et ils multiplient les abonnements en plus.

Dernière modification par vbvaleur (14/08/2021 13h35)

Hors ligne Hors ligne

 

#15 14/08/2021 14h20

Membre (2016)
Top 5 Année 2021
Top 10 Portefeuille
Top 20 Actions/Bourse
Top 5 Crypto-actifs
Top 20 Banque/Fiscalité
Top 20 SIIC/REIT
Réputation :   664  

vbvaleur : j’imagine que vous avez un biais dû à votre âge wink
Aujourd’hui je ne connais aucune personne de moins de 30 ans (voire de moins de 35 ans) qui n’a pas un abonnement Spotify ou deezer.
En septembre dernier une jeune de 25 ans a parcouru ma playlist et n’en revenait pas quand je lui disais que je possédais tous les mp3 et que je continuais à en acheter-elle ne savait même pas que c’était possible.

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #16 14/08/2021 14h44

Membre (2011)
Top 20 SCPI/OPCI
Réputation :   87  

vbvaleur a écrit :

[
Aujourd’hui je connais très peu de consommateurs de streaming musical payants autour de moi par contre des consommateurs de streaming vidéo il y’en a pléthore et ils multiplient les abonnements en plus.

Je rebondis sur le commentaire de Corran,

35 ans dans quelques mois et bientôt papa et je peux vous dire qu’à 15 ans jusqu’à 22 ans j’avais iTunes et des milliers de titres en MP3 comme 100% de mes amis et qu’aujourd’hui le terme MP3 je ne l’ai pas entendu depuis au moins 10 ans et que maintenant 100% de mes amis sont comme moi sur Deezer et ou Spotify. Seul mes parents (65 ans) utilisent les radios numérique mais la encore c’est du dématérialisé.

Vous n’avez je pense pas idée de la puissance du streaming musical.


Parrainage Binck, Fortuneo HelloBank et assurancevie.com

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #17 14/08/2021 15h30

Membre (2015)
Top 20 Année 2022
Top 20 Année 2021
Top 20 Portefeuille
Top 20 Actions/Bourse
Réputation :   444  

Corran et Loulou Et du coups tout ceux de votre entourage payent un abonnement ?
Oui il doit y’avoir un biais là, mon entourage doit être trop défavorisé et peu représentatif du coup ^^

Dernière modification par vbvaleur (14/08/2021 15h37)

Hors ligne Hors ligne

 

#18 14/08/2021 15h38

Membre (2016)
Top 5 Année 2021
Top 10 Portefeuille
Top 20 Actions/Bourse
Top 5 Crypto-actifs
Top 20 Banque/Fiscalité
Top 20 SIIC/REIT
Réputation :   664  

Évidemment. Soit un abonnement familial (partageable pour un couplé ou avec les parents) soit pour les moins de 25 ans un abonnement étudiant, c’est moins de 10 euros, moins qu’un paquet de clopes.
Honnêtement si à 20 ans j’avais eu accès à l’ensemble du catalogue musical pour le prix de 2 kebabs par mois, je n’aurais pas eu besoin de Napster.

Maintenant que mes goûts musicaux sont figés je ne découvre que peu de titres que je souhaite écouter à la demande, les acheter me revient moins cher qu’un abonnement, et pour le reste il y a youtube.

Mais pour revenir au business, les majors bénéficient de l’équivalent d’une taxe universelle sur tous les habitants du monde occidental, c’est monstrueux.

Dernière modification par corran (14/08/2021 15h40)

Hors ligne Hors ligne

 

#19 14/08/2021 15h49

Membre (2019)
Réputation :   22  

Je confirme que dans mon entourage, l’usage de spotify est énorme.

D’autant qu’il existe une offre gratuite (financée par la pub) et une offre familiale qui revient à moins de 3 euros / mois et / personne.

Pour ma part, si je devais arbitrer entre mon abonnement spotify et mon abonnement Netflix, je n’hésiterais pas une seule seconde et j’annulerais Netflix.

J’utilise spotify plusieurs heures par jours, j’ai accès à presque toute la musique disponible sur terre, j’ai des milliers de musiques dans mes playlists, ça me coûterait une fortune à acheter chaque musique individuellement et ce serait un enfer à pirater.

Concernant les films, entre Netflix, prime, apple tv, disney+,… Il me faudrait de nombreux abonnements pour avoir une offre complète. Et accessoirement, pirater un film ou une série complète représente exactement le même effort que pour une chanson de 3 minutes.

Dernière modification par freelance37 (14/08/2021 15h51)

Hors ligne Hors ligne

 

#20 14/08/2021 16h03

Membre (2015)
Top 20 Année 2022
Top 20 Année 2021
Top 20 Portefeuille
Top 20 Actions/Bourse
Réputation :   444  

Freelance37 vous avez raison de comparer Spotify et Netflix c’est deux entreprises sont bien plus comparable que UMG et Spotify comme le fait Ackman.
Vu votre témoignage Spotify à vraiment de l’avenir car la qualité du service qu’ils proposent ne va pas cesser d’augmenter.

Hors ligne Hors ligne

 

#21 14/08/2021 17h07

Admin (2009)
Top 5 Année 2022
Top 5 Année 2021
Top 10 Portefeuille
Top 5 Dvpt perso.
Top 20 Expatriation
Top 5 Vivre rentier
Top 5 Actions/Bourse
Top 5 Monétaire
Top 5 Invest. Exotiques
Top 20 Crypto-actifs
Top 10 Entreprendre
Top 5 Finance/Économie
Top 5 Banque/Fiscalité
Top 5 SIIC/REIT
Top 20 SCPI/OPCI
Top 20 Immobilier locatif
Réputation :   3312  

vbvaleur a écrit :

Ce rapport que je viens de lire est consternant et orienté

Il faut le relire vbValeur ! :-)

Le rapport montre justement par A+B que la dynamique du streaming musical est forte et n’est pas prête à s’arrêter :

Faites une recherche sur Google :
- More People Bought Music Subscriptions Than Ever In 2020 - Rolling Stone
- US Passes 75 Million Paid Music Streaming Subscriptions - Marketing Charts
- Music Streaming Revenues Cross $10 Billion Mark, Grows 13.4% in 2020 - Variety

Et UMG est l’entreprise parfaite pour "jouer" l’industrie !

Par contre, je suis d’accord sur la valorisation est élevée. Mais toutes les valorisations sont basées sur des taux sans risque quasi-nuls de nos jours…

Le modèle d’affaire est bien meilleur que pour les contenus vidéos, c’est bien expliqué dans le rapport : même les jeunes d’aujourd’hui écoutent encore les beatles, alors que je doute qu’ils regardent encore "la petite maison dans la prairie". La musique est intemporelle !

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.


Rapport Gérants : imiter les meilleurs gérants de fonds

Hors ligne Hors ligne

 

#22 14/08/2021 17h43

Membre (2015)
Top 20 Année 2022
Top 20 Année 2021
Top 20 Portefeuille
Top 20 Actions/Bourse
Réputation :   444  

Mais je pense aussi que la dynamique du streaming musical est forte et n’est pas prête à s’arrêter mais miser sur ça c’est miser sur les plateformes de streaming non?

IH a écrit :

Et UMG est l’entreprise parfaite pour "jouer" l’industrie !

Moins d’accord avec ça moi je vois UMG comme un portefeuille de IP générant des revenues si ils arrivent à apporter de nouvelles IP comme par le passé l’activité est pérenne.
J’ai regardé des vidéos, lu des articles sur le sujet et je n’arrive pas à comprendre pourquoi les artistes signent encore avec les maisons de disques c’est comme le dit maitre Gims signer un pacte avec le diable. Complètement inutile lorsque tout est plus accessible et dématérialisé .

ar contre, je suis d’accord sur la valorisation est élevée. Mais toutes les valorisations sont basées sur des taux sans risque quasi-nuls de nos jours…

Oui malheureusement.

Le modèle d’affaire est bien meilleur que pour les contenus vidéos, c’est bien expliqué dans le rapport : même les jeunes d’aujourd’hui écoutent encore les beatles, alors que je doute qu’ils regardent encore "la petite maison dans la prairie". La musique est intemporelle !

Bien meilleur je sais pas mais c’est différent c’est sur.

Mon problème avec le rapport c’est que UMG ne possède pas de plateforme de streaming musical, UMG va avoir des effets bénéfiques du streaming comme l’amélioration des marges qui vont s’estomper quand quasi toute l’activité reposera sur le streaming.
Qui aura le pouvoir quand les plateformes seront incontournables, leurs intérêts c’est clairement de réduire le pouvoir de ces mastodontes comme UMG et Warner.

Dernière modification par vbvaleur (14/08/2021 17h50)

Hors ligne Hors ligne

 

#23 14/08/2021 17h53

Membre (2015)
Réputation :   112  

Les plateformes de streaming sont des nains à côté des majors.

Déjà même spotify, de loin le plus gros leader, perd de l’argent et n’a jamais fait une année complète dans le vert.

Ensuite les titres écoutées sont très majoritairement en provenance des majors et pas des indés, ils peuvent tuer n’importe quelle plateforme de streaming en rompant le partenariat pour privilégier une autre qui rémunèrerait mieux. Il n’y a pas d’engagement pour les utilisateurs, retirez leur les artistes qu’ils aiment et ils n’auront aucun scrupule à aller sur une autre plateforme, le changement est hyper facile à faire.

Il y a bien sûr des risques, c’est moins facile d’imposer ses artistes sur le net qu’en matraquant la radio, mais je rejoins IH, mieux vaut 100 fois UMG plutôt que Spotify.

L’intérêt des plateformes c’est de réduire le pouvoir des majors on est d’accord, mais je pense que l’utilisateur sera plus fidèle à l’artiste qu’à la plateforme, donc l’inversion de pouvoir ne me semble pas pour tout de suite.

L’énorme différence entre spotify et netflix c’est que netflix produit des séries à succès, ils sont beaucoup plus indépendants des producteurs car ils sont producteurs, d’ailleurs leur catalogue de contenus extérieurs n’est pas si fourni pour le coup. Et un film on le regarde pas 20 fois, il faut produire sans cesse du contenu, la musique est beaucoup plus durable, spotify ne peut pas faire une croix sur le catalogue des majors comme ça.

Dernière modification par Evariste (14/08/2021 18h02)

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #24 14/08/2021 18h32

Membre (2020)
Réputation :   23  

gorn, le 12/08/2021 a écrit :

A londres il y a aussi la possibilité d’investir dans un fond qui possede et achete beaucoup en ce moment de droits sur les catalogues musicaux d’artiste.

Hipgnosis Songs Fund, il y en a un autre dont le nom m’échappe.  Ca a bien monter; ca paie un dividende et c’est peu correlé à la bourse. ticker SONG

Je ne suis pas actionnaire mais je pourrais le devenir.

Mais Hypgonis, c’est du publishing vs UMG du recording et un peu de publishing,
ce sont deux métiers trés différents

et ce qui fait la force d’UMG c’est la taille du catalogue en recording et en publishing….

Hypgonis a un tout petit catalogue avec une cinquantaine d’artistes, ce qui rend trés volatil les performances… une tournée ou une reprise de Neil Young c’est la jackpot, et les années calmes, les performances sont mauvaises….

de plus Neil Young a été surpayé….

pour investir dans le publishing, il vaut mieux aller sur les major qui ont des catalogues historiques construit à bon prix, et une taille rendant plus stable la performance.

Evariste a écrit :

Les plateformes de streaming sont des nains à côté des majors.

Déjà même spotify, de loin le plus gros leader, perd de l’argent et n’a jamais fait une année complète dans le vert.

Ensuite les titres écoutées sont très majoritairement en provenance des majors et pas des indés, ils peuvent tuer n’importe quelle plateforme de streaming en rompant le partenariat pour privilégier une autre qui rémunèrerait mieux. Il n’y a pas d’engagement pour les utilisateurs, retirez leur les artistes qu’ils aiment et ils n’auront aucun scrupule à aller sur une autre plateforme, le changement est hyper facile à faire.

je suis plus UMG que Spotify même si UMG possède 5% de Spotify,
et qu’Apple Music est locké avec UMG, ainsi UMG s’en ira ni de l’un ni de l’autre tout comme les autres majors. Le risque de perte de catalogue n’existe pas….au mieux quelques exclusivité négociées par une plateforme vs l’autre….

les catalogues de majors sont identiques sur les 3 plateformes, quelques différences sur les indés….

le fait de changer de plateforme pour un utilisateur est un enfer: dans l’univers de la music, le switching cost est trés élevé…..
Changer de plateforme est souvent refusé par les utilisateurs qui ne veulent pas perdre leur playlist.

l’exemple d’imaginer un artiste choisir une exclusivité sur une plateforme plutôt qu’une autre est complètement théorique, car dans 99% des contrats, c’est la major qui choisit, quelques artists sont en droit de refuser le streaming.

cher Evariste, le business de la musique est trés complexe, pour y avoir passé dix ans en direction financière. les exemples évoqués n’existent pas et n’existeront pas dans le future.

Dernière modification par cusmar3600 (14/08/2021 18h41)

Hors ligne Hors ligne

 

#25 14/08/2021 19h11

Membre (2015)
Top 20 Année 2022
Top 20 Année 2021
Top 20 Portefeuille
Top 20 Actions/Bourse
Réputation :   444  

Ok cusmar3600 vous avez l’air de savoir de quoi vous parlez et vous avez raison le pouvoir des majors vis à vis des plateformes n’est pas si important que ça …

Pour moi l’activité de UMG c’est le publishing et le recording et non le streaming qui est un canal de distribution qu’ils ne possèdent pas.

Moi je m’inquiète du renouvellement du portefeuille qui a incontestablement  beaucoup de valeur .
Qu’en pensez-vous de ce côté-là ?

Dernière modification par vbvaleur (14/08/2021 19h12)

Hors ligne Hors ligne

 

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ?
Flèche Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

Screeners actions Consultez l’analyse graphique et les dividendes d’Universal Music Group sur nos screeners actions.

Pied de page des forums

Parrains Faites-vous parrainer
Apprendre le bonheur