Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS    Cherchez sur le site et les forums :
PlanèteMembres  |  Mission

Forums de la communauté des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies, sans jugement moral, sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

Screeners actions Consultez l’analyse graphique et les dividendes de Vente Unique.com sur nos screeners actions.

[+3]    #1 02/12/2020 21h40

Membre (2011)
Réputation :   85  

Vente-unique est un site internet de vente de meubles, canapés, matelas plutôt entrée de gamme.
La société (EPA:ALVU) est un pure-player, c’est à dire tout en ligne ne disposant pas de magasins.
Ce positionnement lui permet de renouveler son offre plus rapidement que les acteurs traditionnels omnicanal.
Elle couvre 11 pays d’Europe (France, Allemagne, Autriche, Belgique, Espagne, Italie, Luxembourg, Pays-Bas, Pologne, Portugal et Suisse).
Filiale de Cafom qui en détient 63% (aussi cotée), elle a été introduite en bourse en 2018 au prix de 10,70 euros par actions soit 101 millions d’euros avec un flottant de 31%.

Vous trouverez sur le site officiel l’analyse de MidCap Partners du 12 novembre 2020 que je me permets de reprendre en partie :

Forces : Leader de la vente en ligne (mais pas omnicanal !), barrières à l’entrée : logistique, sourcing en asie, profitable
Faiblesses : Secteur du meuble qui stagne, faible part de marché
Opportunités : développement à l’international, développement de la décoration
Menaces: ralentissement du e-commerce (les clients préféreront peut-être voir et toucher les meubles), développement des concurrents pure-players allemands (Home24, Westwing)

Avantage concurrentiel :
Je pense que la logistique est le point le plus important. En effet, les meubles sont volumineux, lourds, non standardisés  et non palettisables, ce qui devrait constituer une barrière à l’entrée pour amazon.
Elle dispose d’un entrepôt de 51.000 m2 dans l’ Oise (proche de l’autoroute A16), dont elle a internalisé complètement la logistique en juin 2020.

D’autre part Vente-unique dispose de sa propre plate-forme technologique propriétaire lui permettant d’assurer la gestion des commandes, des approvisionnements, des stocks. Cependant ce point est sans doute moins important du fait que ses concurrents peuvent facilement le répliquer.

Le positionnement stratégique de Vente-unique est l’entrée de gamme avec une large offre de choix et un bon rapport qualité-prix.

La société a réalisé un chiffre d’affaires en 2020 de 119M€ avec une croissance de 40% en Europe du Nord et de l’Est.
Résultat net 2018 : 2,7M€
Résultat net 2019 : 2,8M€
Résultat net 2020 estimé :4,9M€

Actuellement elle est valorisée 12,2€/action soit 118M€ après un point bas autour de 3€ en mars 2020.
En octobre 2020 elle a racheté plus de 65.000 actions autour d’un prix de 8€.
La croissance actuelle n’est sans doute pas pérenne car elle s’explique en partie par le confinement lié au Coronavirus.

Valorisation par les comparables :
Maisons du Monde SA :
Capitalisation : 575M€
EV/CA :1,1 induirait 130M€ de valorisation pour ALVU
EV/EBIT: 17,1

home24 SE
Capitalisation : 414M€
EV/CA: 0,9 induirait 107M€ de valorisation pour ALVU

Westwing Group AG
Capitalisation : 500M€
EV/CA: 1 EV/CA: induirait 119M€ de valorisation pour ALVU

En utilisant EV/CA comme comparable, en moyenne on arriverait à 118M€ de valorisation c’est à dire exactement la valorisation actuelle. 

Ceci n’est pas une recommandation d’achat. Il y a des suspicions de manipulations boursières d’un site bien connu dont les derniers éditos sont très étranges.
Je ne détiens qu’un tout petit nombre d’actions.
Personnellement je ne comprends pas comment on peut présenter cela comme une "action parfaite" mais je me dis que d’autres personnes ont sans doute un avis différent. Il ne suffit pas de croître en étant profitable sur un marché de niche pour devenir le futur amazon. Les concurrents allemands, plus gros me semblent tout à fait capable de devenir leaders.

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Dernière modification par gilgamesh (03/12/2020 10h14)

Mots-clés : canapés, meubles, vente-unique, web

Hors ligne Hors ligne

 

#2 03/12/2020 00h03

Membre (2016)
Top 5 Année 2021
Top 10 Portefeuille
Top 20 Actions/Bourse
Top 5 Crypto-actifs
Top 20 Banque/Fiscalité
Top 20 SIIC/REIT
Réputation :   664  

C’était une belle valeur pré-covid (le seul acteur de ce marché déjà bien rentable vs Home24 et Westwing que vous citez, auxquels on peut rajouter Wayfair aux US et Miliboo en France), c’est devenu une encore plus belle valeur.

L’accélération subite du cours ces derniers jours dans des volumes inhabituels est effectivement suspecte. Je doute que les pigeons qui suivent le conseil miraculeux se fassent rincer car la société est rentable et solide avec un actionnaire majoritaire aux poches plus profondes, néanmoins cela risque de décider les quelques institutionnels qui possèdent le titre à d’alléger pour prendre leurs PV, ce qui ferait retomber le soufflet

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Dernière modification par corran (03/12/2020 00h03)

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #3 03/12/2020 09h04

Membre (2016)
Top 20 Année 2022
Top 10 Année 2021
Top 20 Portefeuille
Top 5 Dvpt perso.
Top 5 Actions/Bourse
Top 20 Monétaire
Top 5 Banque/Fiscalité
Réputation :   1372  

Bonjour et merci pour l’ouverture de file.

J’ai hésité à en acheter toute l’année et ce qui m’a retenu est que je pense que la croissance 2020 est très conjoncturelle, parce qu’il n’y avait pas d’autres alternatives (magasins fermés) et qu’une hausse ponctuelle du besoin a été créé par le fait de devoir rester chez soi (s’y sentir bien et travailler).

Les meubles en photo ce n’est quand même pas le même chose qu’en magasin "show room" avec l’ambiance et l’essai sur place. Je suis très commande en ligne pour tout ce qu’il est possible de commander mais les derniers meubles achetés j’ai préféré aller en magasin, on a souvent des surprises (bonnes ou mauvaises) entre des photos sur catalogue et ce qu’on voit en vrai.

Sans compter qu’il s’agit de distribution grand public avec les marges riquiquis qui vont avec.
Et comme de nombreuses distribution par internet, ça finit en guerre des prix car la comparaison est hyper facilitée et que les produits sont semblables.

En complément, un article de ZB sur le secteur avec d’autres acteurs européens notamment.


Parrain InteractiveBrokers Boursorama ETPL4810 Fortuneo 12470190 iGraal eBuyClub RedSFR BSDirect Linxea

Hors ligne Hors ligne

 

#4 03/12/2020 10h55

Membre (2011)
Réputation :   85  

Je vous remercie corran de citer Miliboo aussi cotée (ALMLB), qui est une nano cap (capitalisation de 19M€ encore plus facile à manipuler) un peu plus risquée à mon sens car elle n’était pas profitable en 2019-2020 (résultat net -1,8M€) et d’après le dernier communiqué du 26/11/2020 elle devrait enfin avoir un EBITDA positif cette année.
Même après une hausse de 30% du CA (en partie lié au confinement comme vente-unique), elle devrait avoir moins de 40M€ annuel, cette taille permet des perspectives de croissances importantes mais reste un handicap par rapport à ses concurrents qui bénéficient d’un effet d’échelle.

A noter que sur instagram qui est un canal de vente (Instagram Shopping):
- Maisons du monde a 2,3m d’abonnés
- Westing a 1,1m d’abonnés
- home24 a 216k abonés
- Miliboo a 46k abonnés
- Vente-unique n’a que 13k abonnés

Peut-être Instagram attire-t-il moins d’abonnés pour les meubles d’entrée de gamme que propose vente-unique. Mais peut-être aussi que Miliboo a une meilleure stratégie marketing.

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Dernière modification par gilgamesh (03/12/2020 10h58)

Hors ligne Hors ligne

 

#5 13/01/2021 20h00

Membre (2011)
Réputation :   85  

Les résultats annuels sont sortis, conforme aux attentes :

Résultats annuels 2019-2020 a écrit :

Chiffres d’affaires : 118,9 M€ (+24%), supérieur à l’objectif ;
• Marge d’Ebitda ajusté : 8,4%, en hausse de +0,9 point, dont 10,9% au 2ème semestre ;
• Résultat net : 4,7 M€, en forte hausse de +67% ;

Le point fort de la société, sa logistique semble se concrétiser :

Résultats annuels 2019-2020 a écrit :

Pour rappel, après l’extension de la capacité de stockage de sa plateforme d’Amblainville (Oise), passée de 27 000 m² à 60 000 m², et l’optimisation de l’ensemble des process, Vente-unique.com a finalisé, durant l’été 2020, l’internalisation de la logistique au sein de sa maison-mère.Ainsi, au 2ème semestre 2020, la société a été capable d’absorber la forte accélération de la demande tout en améliorant sensiblement ses indicateurs de satisfaction clients.

Toutefois à un cours de 14€ (135M€ de capitalisation), soit un PE supérieur à 28, le marché semble penser que la croissance va perdurer à des niveaux similaires alors qu’une partie de cette croissance est due au confinement.

Midcap Partners vient de relever son nouvel objectif de cours à 15,1€ en prenant comme référence Maisons du Monde et Westwing que j’estime avoir des multiples de valorisation élevés (EV/EBIT>22 et EV/CA de 1,5 !)

Au cours actuel, la marge de sécurité me semble faible sur cet investissement et j’ai revendu mes actions.

Dernière modification par gilgamesh (13/01/2021 20h01)

Hors ligne Hors ligne

 

Favoris 1    #6 13/01/2021 20h40

Membre (2016)
Top 5 Année 2021
Top 10 Portefeuille
Top 20 Actions/Bourse
Top 5 Crypto-actifs
Top 20 Banque/Fiscalité
Top 20 SIIC/REIT
Réputation :   664  

L’étude des cohortes Wayfair montre que les convertis ne reviennent pas en arrière. Avec 120M€ de CA, on est toujours à une part de marché minuscule du marché de l’ameublement/déco en France, le recrutement peut continuer.

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #7 17/05/2021 13h15

Membre (2012)
Réputation :   92  

rasmussen a écrit :

Bonjour,
qu’est-ce qui justifie de garder 25 % sur le seul vente-unique.com ?
J’espère pour vous que ça paiera, mais au cours actuel je n’y mettrais rien. Et quel que soit le cours pas plus de 2 % (disons 6 % si vous avez fait x 3 sur la valeur et que vous y avez un attachement sentimental)
C’est une valeur COVID, mais pas spécialement une valeur du futur. Pas de barrière à l’entrée : potentiellement vendre du mobilier en ligne beaucoup de monde sait faire, et leboncoin restera toujours moins cher… les magasins vont rouvrir…

Si beaucoup de monde sait vendre du mobilier en ligne, pourquoi Amazon a arrêté ? Et pourquoi Home24, miliboo ne gagnent pas d’argent ? Wayfair commence à en gagner mais est beaucoup plus chère. Vente Unique a manifestement un savoir-faire (logistique) particulier pour être rentable, et en croissance, de manière consistante. C’est un spin-off de la CAFOM, c’est géré par des gens qui savent ce qu’ils font dans ce business. Ils ont internalisé leur logistique pour améliorer leur taux de satisfaction client, et c’est manifestement un succès.

Un petit historique de la croissance sur les dernières années (bien avant le covid) :
2012, 2013 : croissance à deux chiffres
2014/15 : +11%
2015/16 : + 11%
2016/17 : stable
2017/18 : + 10%
2018/19 : + 14%
2019/20 : + 24%

Le dernier communiqué annonce un chiffre d’affaires cette année supérieur de 30 à 40% à celui de l’année dernière. On a une croissance de 61% sur le premier semestre mais avec un effet de comparaison favorable (difficultés d’approvisionnement au S1 l’an dernier). Le levier opérationnel va encore s’améliorer: marge d’EBITDA attendue en forte hausse par rapport au S1 de l’an dernier (normal), et en hausse par rapport au S2 de l’an dernier (bien). L’an dernier pour une augmentation du CA de 24%, ils ont fait +67% de bénéfices nets. Admettons qu’ils doublent leur revenu net cette année, ça nous donne 9,4M de bénéfices nets. Au cours de ce jour on est à 18 fois les profits. Si on projette une marge d’EBITDA de 12% pour l’année en cours ça donne un EV/EBITDA de 8,5. Pour une boite avec cette dynamique de croissance je trouve ça très raisonnable !

Ils ont doublé leur taille sur ces 4 dernières années. Leur ADN, c’est la croissance rentable (extrait du rapport annuel : "volonté structurelle de la Société de ne pas priviliégier la croissance au détriment des marges"). Ils annoncent un objectif une croissance de + de 10% par an, et le versement de dividendes croissants (ils doivent renflouer la dette de la CAFOM, leur maison-mère). Le bilan est beau, trésorerie nette, le management communique prudemment. Ils disent par exemple qu’ils ne savent pas si ça va continuer à croître à cette vitesse mais qu’il s’était passé la même chose en Chine lors du SARS-COV-1 et que les gens ont gardé leurs habitudes après. Leur efficacité opérationnelle est évidente à la lecture des rapports annuels, ils contrôlent bien les coûts, c’est vraiment clean. Le BFR était en nette diminution l’année dernière ! Si ça continue ils finiront par avoir un BFR négatif de retailer. Moi je dois dire que j’aime beaucoup ce que je lis dans les rapports, et que j’ai du mal à trouver quelque chose de négatif dans leurs chiffres.

Alors oui, les gens vont retourner dans les magasins, mais ils vont aussi continuer à acheter en ligne. Et vu la taille actuelle de Vente Unique, il me semble qu’il y a encore une très grosse marge de croissance. Même si on revient au taux de croissance historique de 12%, au cours de ce jour, je ne trouve pas ça trop cher. Même si c’est pluscher qu’il y a quelques mois.

Donc certes un allègement est justifié (et encore, à me relire je me le demande), mais je vais en garder, ça c’est certain.

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Dernière modification par Youplaboum (17/05/2021 18h15)


The only real failure is the failure to try.

Hors ligne Hors ligne

 

#8 17/05/2021 13h32

Membre (2016)
Top 5 Année 2021
Top 10 Portefeuille
Top 20 Actions/Bourse
Top 5 Crypto-actifs
Top 20 Banque/Fiscalité
Top 20 SIIC/REIT
Réputation :   664  

Miliboo et Home24 gagnent maintenant de l’argent wink (pas beaucoup pour Home24 car ils privilégient la croissance, Miliboo commence à avoir une belle marge d’EBITDA)
Wayfair est sans surprise devenue une vraie machine à cash

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne Hors ligne

 

#9 17/05/2021 13h36

Membre (2012)
Réputation :   92  

Ah ok j’ai pas regardé les trimestriels !


The only real failure is the failure to try.

Hors ligne Hors ligne

 

[+2]    #10 17/05/2021 15h23

Membre (2021)
Top 20 Année 2022
Réputation :   102  

Youplaboum a écrit :

Si beaucoup de monde sait vendre du mobilier en ligne, pourquoi Amazon a arrêté ?
C’est géré par des gens qui savent ce qu’ils font dans ce business.
Ils ont doublé leur taille sur ces 4 dernières années.

Et doublé leur cours de bourse en 6 mois. J’appelle ça un effet de mode. Aucun résultat (qui plus est à des niveaux déjà anticipés) ne justifie une telle évolution.
La question n’est même plus de savoir quels sont les fondamentaux. Pourquoi une telle différence d’analyse en 6 mois ? L’historique de croissance n’existait-il pas déjà ?
La seule question, aujourd’hui, est de savoir si cette mode va se prolonger ou non. Ma réponse est non. Vous avez le droit de penser le contraire, mais pour ma part il me faudrait d’autres justifications que des historiques de croissance. Il faudrait que les restrictions se prolongent pour que la lumière continue d’éclairer ce type de valeur.
De plus, si personne n’a fait ce qu’ils ont fait à ce jour, c’est aussi parce que le marché n’était pas très attractif. Si cela devient un eldorado, nul doute que la concurrence arrivera. Quand Amazon arrête un business, vous pensez bien qu’il y a une autre raison : Amazon se concentre sur ce qu’il y a de plus rentable pour lui.
Quant au fait d’être géré par des gens qui savent ce qu’ils font, no comment, sauf s’il s’agit de votre fils ou de votre cousin…

Promis j’arrête, j’en ai assez fait, je ne fais qu’alerter, je connais trop de déçus sur des histoires comme celle-ci. Le point positif est que la valeur ne soit pas disponible en vente à découvert, sinon les gens comme moi la massacreraient.

Dernière modification par rasmussen (17/05/2021 15h57)


« Celui qui croit en une croissance exponentielle dans un monde fini est fou, ou économiste. »

Hors ligne Hors ligne

 

#11 17/05/2021 16h28

Membre (2012)
Réputation :   92  

Personnellement je ne vous demande pas d’arrêter et j’apprécie votre retour. C’est toujours utile d’avoir retours divergents.


The only real failure is the failure to try.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1 / -1]    #12 17/05/2021 17h24

Membre (2016)
Top 5 Année 2021
Top 10 Portefeuille
Top 20 Actions/Bourse
Top 5 Crypto-actifs
Top 20 Banque/Fiscalité
Top 20 SIIC/REIT
Réputation :   664  

Rasmussen je trouve votre commentaire

Et doublé leur cours de bourse en 6 mois. J’appelle ça un effet de mode. Aucun résultat (qui plus est à des niveaux déjà anticipés) ne justifie une telle évolution.
La question n’est même plus de savoir quels sont les fondamentaux. Pourquoi une telle différence d’analyse en 6 mois ? L’historique de croissance n’existait-il pas déjà ?

assez drôle et ironique étant donné que toute votre performance (impressionnante) des 15 derniers mois vient justement d’un re-pricing de valeurs dont les fondamentaux n’ont à aucun moment changé.

Au lieu d’essayer de démolir à tout prix une petite valeur qui ne demande rien et dont aucun ratio n’est bullesque, acceptez simplement que dans un secteur d’activité (que vous ne comprenez pas - mais ce n’est pas un drame smile ) il peut y avoir de la place pour beaucoup d’acteurs, du plus petit au plus grand, et on peut tout à fait être dans une niche rentable.

Dernière modification par corran (17/05/2021 17h25)

Hors ligne Hors ligne

 

#13 17/05/2021 18h31

Membre (2019)
Top 20 Année 2021
Top 20 Portefeuille
Réputation :   310  

Bonjour.

Je fais une analyse des sociétés françaises sur la base des données publiées avec divers ratios Qualité-croissance / Value / Momentum [screener payant].

Avec les données de ce week-end. Sur une base de 448 sociétés étudiées :
- Qualité / croissance : classée 1è
- Momentum : classée 1è
- Value : classée au milieu du tableau
=> les 3 combinés, elle est 4è ; dépassée uniquement par Delfingen, une "valeur COVID" à l’avenir incertain une fois la crise sanitaire derrière nous et micro-cap inconnue et illiquide.

Je garde au chaud très précieusement !

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne Hors ligne

 

#14 16/06/2021 12h22

Membre (2012)
Réputation :   92  

Les résultats semestriels ont été publiés.
S1/21 Vente Unique

Ils sont canon car la base de comparaison est très favorable : on avait un S1 déprimé l’année dernière.

Communiqué a écrit :

- Chiffre d’affaires: 88,4M€, en croissance de +72% ;
•Marge d’Ebitdaajusté: 14,3%,en hausse de +9,2points;
•Résultat opérationnel:11,5 M€, en progression de 586%;
•Résultat net: 8,1M€,en augmentation de +712%;
•Trésorerie: 25,4M€, en améliorationde +41%;•Objectifs annuels: chiffre d’affaires >150 M€ et marge d’Ebitda ajusté >10%

Si on compare le S1/21 au S2/20 on a :
CA + 31%
RN + 119%
EBITDA + 78%

Au cours de ce jour, on paie 15 fois les résultats nets publiés (TTM), EV/EBITDA = 7.85

Cela ne me paraît pas trop cher.


The only real failure is the failure to try.

Hors ligne Hors ligne

 

#15 16/06/2021 12h55

Membre (2014)
Réputation :   103  

Korben, le 17/05/2021 a écrit :

=> les 3 combinés, elle est 4è ; dépassée uniquement par Delfingen, une "valeur COVID" à l’avenir incertain une fois la crise sanitaire derrière nous et micro-cap inconnue et illiquide.

Je garde au chaud très précieusement !

Pour votre information, Delfingen est un équipementier automobile numéro 1 mondial pour les ensembles de composants pour la protection, la fixation et le cheminement des faisceaux électriques.

Au cas où vous n’auriez pas remarqué, il y a de plus en plus de voitures électriques…

158 millions de capitalisation, on n’est plus vraiment dans le domaine de la micro-cap.

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne Hors ligne

 

#16 16/06/2021 14h35

Membre (2010)
Réputation :   53  

Je pense que Korben parlait de Delfingen et de 2 autres valeurs qu’il n’a pas nommées.
Il dit que VU est 4ème après ces 3 valeurs.
quand il dit valeur Covid et micro-cap illiquide, ça ne semble pas concerner Delfingen (mais ça aurait pu le laisser penser, c’est vrai)

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Dernière modification par Value (16/06/2021 14h44)

Hors ligne Hors ligne

 

#17 17/06/2021 14h14

Membre (2019)
Top 20 Année 2021
Top 20 Portefeuille
Réputation :   310  

Vous avez parfaitement compris ce que je voulais dire.

Hors ligne Hors ligne

 

#18 09/07/2021 10h45

Membre (2012)
Réputation :   92  

Dans son édition papier du 3/7, Investir conseille une “prise partielle de bénéfices”.

Je vous livre leur argumentaire :

Investir a écrit :

Nous pensons que ce rythme de croissance aura du mal à être maintenu. La bourse a largement plébiscité la société et le titre nous semble à son prix. Nous avions recommandé (…) des prises partielles de bénéfices à 19,30 eur début juin – depuis, le cours a un peu reflué à 17,80 eur, et nous renouvelons notre conseil.

Cela parait rationnel. Je note juste que dans leur valorisation, le PER 2021 est estimé à 19 fois, sur base d’un cours de 17,80 eur, ce qui donne un RN projeté de 0.94 alors qu’on a déjà gagné 0,84 sur le S1. C’est peut-être exagérément pessimiste, même si on est d’accord que la croissance explosive des derniers trimestres va ralentir.

Je rappelle que la société vise une distribution de 50% de ses bénéfices sous forme de dividendes, et qu’elle a versé 57% de son revenu net de 2020. J’avoue que je surveille l’évolution du cours !

Dernière modification par Youplaboum (09/07/2021 12h17)


The only real failure is the failure to try.

Hors ligne Hors ligne

 

#19 10/07/2021 10h25

Membre (2013)
Réputation :   148  

Vous pouvez regarder sa société mère CAFOM qui semble être plus abordable…

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne Hors ligne

 

#20 11/07/2021 13h31

Membre (2021)
Réputation :   57  

Youplaboum, le 09/07/2021 a écrit :

Dans son édition papier du 3/7, Investir conseille une “prise partielle de bénéfices”.

Je vous livre leur argumentaire :

Investir a écrit :

Nous pensons que ce rythme de croissance aura du mal à être maintenu. La bourse a largement plébiscité la société et le titre nous semble à son prix. Nous avions recommandé (…) des prises partielles de bénéfices à 19,30 eur début juin – depuis, le cours a un peu reflué à 17,80 eur, et nous renouvelons notre conseil.

Cela parait rationnel. Je note juste que dans leur valorisation, le PER 2021 est estimé à 19 fois, sur base d’un cours de 17,80 eur, ce qui donne un RN projeté de 0.94 alors qu’on a déjà gagné 0,84 sur le S1. C’est peut-être exagérément pessimiste, même si on est d’accord que la croissance explosive des derniers trimestres va ralentir.

Je rappelle que la société vise une distribution de 50% de ses bénéfices sous forme de dividendes, et qu’elle a versé 57% de son revenu net de 2020. J’avoue que je surveille l’évolution du cours !

Il me semble que les analystes sont trop pessimistes sur 2 points :
- La marge d’Ebitda qu’ils prennent autour de 10% alors que la société a annoncé dans son rapport semestriel qu’elle visait 150M€ de CA et 10% de marge d’ebitda ajusté sur le S2. (14.3% sur le S1)
- Le taux d’impositions qu’ils prennent autour de 38% (celui sur 2020) alors que sur le S1 il est indiqué 28.6% dans le rapport semestriel.

En utilisant strictement ces informations on obtient : [(0.143*88.4+0.1*(150-88.4))-1.3-0.4-0.1-0.1-0.2]*(1-0.286)=11.92M€ de RN (1.3 et 0.4 sont les dotations aux amortissements et les actions gratuites, le reste des charges financières diverses).
On peut donc espérer un RN entre 11 et 13M€ selon les ventes ce qui est bien plus que ce prévoient les analystes.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #21 21/07/2021 19h32

Membre (2021)
Réputation :   57  

Ce matin ALVU a publié un T3 de très bonne facture avec 40.8M€ de CA : T3 Vente-Unique
Pour rappel, le S1 a fait 88M€ de CA.
Le marché a salué la nouvelle en reportant l’action sur ses plus hauts alors qu’elle avait bien baissé.
Traditionnellement le T3 est le pire trimestre.
La société a indiqué un objectif de 150M€ de CA et 12% de marge d’ebitda ajusté et être très sereine dans ces objectifs.
Pour moi, on peut espérer a minima 160M€ de CA et 12.5-13% de marge d’ebitda ajusté.
En reprenant mon calcul du post d’avant on trouve entre 12.5 et 13.5M€ de CA avec ces hypothèses plutôt prudentes à mon sens.

A noter que les objectifs de l’IPO étant réalisés, la société publiera une nouvelle feuille de route en fin d’année.

Prochaine publication le 10 novembre 2021.

Hors ligne Hors ligne

 

#22 15/10/2021 20h14

Membre (2019)
Top 20 Année 2022
Top 20 Portefeuille
Top 20 SCPI/OPCI
Réputation :   284  

Communication du 7 octobre de la société CAFOM concernant vente-unique source.



Que du bon à priori donc car le précédent objectif de CA vient d’être réévalué de 10 millions d’euros.

Yvan

Dernière modification par Yvan (15/10/2021 20h16)

En ligne En ligne

 

#23 31/01/2022 13h15

Membre (2021)
Réputation :   57  

Vente unique a publié ses résultats annuels il y a quelque temps et vient de publier le rapport annuel ce matin.



Les résultats sont très très solides mais la société a déjà prévenu qu’elle s’attendait à un repli de 15% du CA sur le nouveau S1.

Ils prévoient de lancer une marketplace en cours d’année et ont un ambitieux programme à 5 ans pour doubler de nouveau de taille en gardant de belles marges.
Des investissements logistiques seront faits en Pologne et ils prévoient d’acheter la filiale Distri Services à la mère CAFOM pour internaliser plus la logistique.

A suivre sur 2022 pour savoir si l’engouement pour les meubles en ligne continue ou non !

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Dernière modification par ProfesseurShadoko (31/01/2022 13h27)

Hors ligne Hors ligne

 

Screeners actions Consultez l’analyse graphique et les dividendes de Vente Unique.com sur nos screeners actions.

Pied de page des forums

Parrains Faites-vous parrainer
Apprendre le bonheur