Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche :
PlanèteMembres  |  Mission

Forums de la communauté des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

#1 25/12/2018 19h01

Banni
Réputation :   -3  

bonjour,
j’ai 47 ans, j’ai un tmi de 0%, je suis proprietaire, pas de credit en cours.
mon objectif est d’une part de placer 30k€ que j’ai en cash, et d’autre part de beneficier de l’effet de levier des taux qui sont encore intéressant en cette fin d’année. J’ai déja un PEA de 20 k€donc un portefeuille qui s’allège de jour en jour au vu de la conjoncture…
mon objectif est que dans 15 ans je serai retraitable avec une pension qui sera ridicule… donc je souhaite pouvoir profiter de ma capacité de financement les 15 prochaines années pour améliorer mon quotidien à l’horizon retraite…
j’ai déja un contrat assurance vie LINXEA avec un scpi mais pas a credit.. donc pas d’effet de fiscalité avant que je le sorte dans 15 ans…
ma question est la suivante: j’envisage l’achat en scpi pour un capital de 30k€ au comptant et un credit de 70k€ sur 15 ans … pouvez vous me donner des idées sur les organismes a demarcher ou sur internet des sites a étudier… j’ai deja été sur scpi.com qui m’annonce 2% en taux… mes capacités sont de 400 a 500 € par mois d’investissement avec un capital a mettre de 30000 euros.
Le point le plus important est sur mon TMI, je ne souhaite surtout pas devenir imposable… je suis a 13k€ donc a 2000 € pres… donc si vous pouviez me donner des exemples concerts.. sur les loyers encaisser qui se soustrait des mensualités de crédit…. c’est assez opaque pour moi.. pouvez vous me donner des organismes qui vont étudier mon cas très precisément.
merci d’avance pour vos conseils.. et n’hésitez pas a me demander des précisions sur ma situation si besoin était… ou en MP smile

Mots-clés : credit, projet retraite investissement, scpi

Hors ligne Hors ligne

 

#2 25/12/2018 19h20

Membre
Réputation :   45  

Bonjour,

Dans un premier temps, sachez que la fiscalité est progressive: si vous devenez imposable, cela ne sera qu’au prorata de vos revenus qui dépassent la tranche non-imposable.
Mais vous avez raison de faire attention à la fiscalité.

Dans vos propos vous semblez parler des SCPI comme d’un placement garanti, ce qu’il n’est pas. Les SCPI sont soumises d’une part aux variations du marché de l’immobilier, mais aussi de la conjoncture: les immeubles sont loués par des commerces & des bureaux, si il y a une crise, les taux d’occupation vont baisser également.
En ce sens, sachez que l’effet de levier que vous recherchez fonctionnera dans les deux sens: il va accroitre la performance de vos placements si tout va bien, ou alors vous pouvez vous retrouver avec un effort d’épargne plus intense si la conjoncture se resserre, et cela pendant la durée de votre prêt.

Mon meilleur conseil, si après vous être renseigné les SCPI ont vos faveurs, serait de vous rapprocher d’un conseiller en gestion de patrimoine qui pourra vous accompagner sur les aspects suivants :
- fiscalité : faire le meilleur mix entre votre cash et vos achats en direct
- les déclarations d’impôts
- éventuellement les choix de SCPI

Si vous tenez absolument à investir sur des SCPI seulement, je vous suggererai de faire un financement complet pour les SCPI que vous prendrez en direct, et de mettre votre cash sur des SCPI en AV. En tout les cas, n’oubliez pas la règle d’or: diversifiez. Votre PEA fait la tête aujourd’hui, mais votre horizon est plutôt long.

Vous pouvez le faire en ligne, mais vous vous privez d’une proximité et des conseils d’un CGP qui aura une vision globale. Cela ne vous en coûtera rien, car il sera rémunéré en tant qu’apporteur d’affaire par les SCPI que vous choisirez.
Aller en direct vers les sociétés de gestion ne vous fera pas économiser ces frais, donc autant en profiter.

Hors ligne Hors ligne

 

#3 25/12/2018 19h35

Membre
Réputation :   89  

Aller en direct vers les sociétés de gestion ne vous fera pas économiser ces frais, donc autant en profiter.

Pas tout a fait vrai, j’ai au moins une SCPI en direct qui m’a fait 5% de rétrocommission. Le mieux est de bien se renseigner et de se passer d’intermédiaires qui la plupart du temps penses à leurs com et présentent souvent des navets.

Dernière modification par Audacesfortunajuvat (25/12/2018 19h36)

Hors ligne Hors ligne

 

#4 26/12/2018 07h52

Membre
Réputation :   114  

Bonjour,
si vous ne voulez pas augmenter vos impôts, vous pouvez ne pas augmenter vos revenus, et acheter vos SCPI en nue propriété sur 15 ans (puisque c’est votre horizon).
Elles vous couteront 60% (ou moins je ne connais pas les "clefs" de répartition) du prix et dans 15 ans vous serez pleinement propriétaire des parts et des revenus attachés.
Après ça change évidemment le modèle de financement.


Parrain : Mintos, YomoniNalo Grisbee, N26, Revolut.

Hors ligne Hors ligne

 

#5 26/12/2018 08h26

Banni
Réputation :   -3  

C’est une idée que j’aimerais creuser…
Dois-je prendre un éventail de SCPI ? ou bien une seule ?
pouvez-vous me donner des éléments pour les comparer ?
Quelle établissement est le plus compétitif ? internet est une bonne pratique ou moins sérieux qu’un établissement bancaire ?
Y a-t-il des sites a favoriser plus que d’autres ?

Hors ligne Hors ligne

 

#6 31/12/2018 11h04

Banni
Réputation :   -3  

Si une personne pouvait apporter des éléments de réponses…
en particulier des SCPI à conseiller…
des établissements ou sites ….
éventails de SCPI ou pas ?
bref je souhaite être guidé car je suis un peu dans l’obscurité..
merci d’avance

Hors ligne Hors ligne

 

#7 31/12/2018 11h49

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   1017  

Vous devriez contacter des sites comme Primaliance ou Meilleurescpi.
Ils vous donneront une idée de ce que vous pouvez obtenir comme emprunt. Revenez ici avec la liste de SCPI qu’ils vous proposent, on pourra commenter.
En fonction de l’intérêt d’emprunter ou non, l’option d’achat en nue-propriété - donc cash sans emprunt - pourra se révéler intéressante aussi.
Travaillez aussi sur cette "angoisse" à l’idée de devenir imposable car si ce sont quelques centaines d’euros de revenus qui deviennent imposables, cela justifie-t-il de ne pas souscrire en direct ?

Hors ligne Hors ligne

 

#8 31/12/2018 18h27

Membre
Réputation :   42  

Epargner 400 à 500 par mois, avec un revenu déclaré de 13 000 annuels… il me reste des choses à apprendre, apparemment.  :-o

Hors ligne Hors ligne

 

[-1]    #9 01/01/2019 22h15

Banni
Réputation :   -3  

Merci pour votre réponse mais primo elle n’apporte aucune réponse aux questions posées, et secondo, fais preuve d’un procés d’attention à mon encontre, certainement basé sur de la jalousie ou pour le moins de la curiosité malsaine…probablement conséquence d’une vie sans relief… engendrant une aigreur de vivre…
Au plaisir de pas ou plutôt ne plus vous lire Deb67.

Hors ligne Hors ligne

 

#10 02/01/2019 02h22

Membre
Réputation :   42  

Euh, jalousie, il n’y a pas de quoi, en l’occurrence. C’était une invitation à préciser, parce qu’un montage financier ne peut être basé sur des données paraissant invraisemblables en première lecture.

Les réponses : vous en avez eu plusieurs, c’est maintenant à vous de faire une première sélection en fonction de vos objectifs, et si vous hésitez dans votre choix final je suis sûr que vous serez aidé, mais en attendant personne ne peut faire ce premier travail à votre place.

En plus des sites indiqués par Surin (et il y en a d’autres), vous verrez pas mal de fils traitant ici de telle ou telle SCPI ; pour les trouver faites une recherche sur leur nom en page d’accueil.
Ces discussions peuvent être déroutantes, dans la mesure ou les gens peuvent avoir des avis bien différents sur une même société, mais d’un autre côté vous y trouverez souvent mention des critères de choix essentiels, et c’est leur pondération selon vos buts et vos goûts qui décidera de votre choix final.

Le seul conseil que je me permettrais, c’est de ne pas tout mettre sur une seule SCPI, ni sur une seule société de gestion. En termes financiers il n’y a *aucun* inconvénient à diversifier pour un même total, cela ne vous coûtera pas un centime, le seul petit pensum ce sera plus de paperasse pour souscrire (et un poil aussi pour déclarer chaque année).

Pour les sites, je suis client occasionnel chez MeilleureScpi.com, le principe de ces boîtes étant de toucher une ristourne des sociétés (en leur épargnant pas mal de paperasse et de suivi du candidat souscripteur) ; par conséquent vous payez exactement le prix normal de souscription, ils se paient sur la ristourne pour leur travail. Personnellement je n’ai jamais senti de pression pour me faire changer d’avis, tout au plus ont-ils attiré mon attention sur l’un ou l’autre paramètre pas idéal concernant l’un de mes choix, ce que je trouve normal. Mais ils se sont inclinés lorsque j’ai validé ma liste (à tort ou à raison).

Hors ligne Hors ligne

 

#11 02/01/2019 10h54

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   140  

donc je souhaite pouvoir profiter de ma capacité de financement les 15 prochaines années pour améliorer mon quotidien à l’horizon retraite…

A° Achat de SCPI en NP
Le financement sera un prêt conso sur 10 ans au maximum, pour un démembrement sur 20 ans au maximum (toutes les scpi ne proposent pas une durée aussi longue, se renseigner).
On profite, un peu, de l’effet de levier du crédit, exemple:

- acquisition pour 50.000 EUR de Corum origin (ceci n’est pas une recommandation, juste un exemple), financement sur 120 mois,  2.5% (à vérifier avec les courtiers) achat en NP 15 ans (votre horizon de placement). Mensualités de 471 EUR pendant 10 ans.

Un part en NP 15 ans (58%): 623.5 EUR, 50.000 / 623.5 = 80 parts (49.880 EUR)
Capital au bout de 15 ans (hors éventuelle variation +/- du prix de la part): 80 * 1.075 = 86.000 EUR.

Commentaires: je ne suis pas très friand de ce genre de montage. 1° Dans un premier temps on engage un effort financier important sur une longue période, sans avoir aucune rentrée d’argent en face, quid en cas de pépin ? 2° Aucune certitude sur le prix des parts dans 15 ans…

B° Epargne sur 10 ans
Placez 471 EUR tous les mois sur 10 ans à 2%, vous obtenez 62.500 EUR (100.000 EUR sur 15 ans).

Commentaires: je trouve cette solution beaucoup plus souple, libre à vous d’investir sur les supports de votre choix.  En cas de coup dur aucun impact, vous continuerez par la suite.

Si vous ne souhaitez pas investir en bourse, vous pouvez continuer à faire des versements en parts de SCPI ou fonds EUR sur contrat assurance vie, sinon alimenter régulièrement un PEA.

Dans tous les cas on respecte votre souhait de ne pas faire monter votre TMI.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #12 02/01/2019 11h16

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   1017  

maxlille a écrit :

A° Achat de SCPI en NP
(…)
Un part en NP 15 ans (58%): 623.5 EUR, 50.000 / 623.5 = 80 parts (49.880 EUR)
Capital au bout de 15 ans (hors éventuelle variation +/- du prix de la part): 80 * 1.075 = 86.000 EUR.

Le "capital" au bout de 15 ans sera de 80 * 946,39 (valeur de retrait) = 75711,2 € et non 86k car il faut tenir compte des frais de souscription.
Edit : cela donne 2,8%/an nets de toute imposition

maxlille a écrit :

Commentaires: je ne suis pas très friand de ce genre de montage. 1° Dans un premier temps on engage un effort financier important sur une longue période, sans avoir aucune rentrée d’argent en face, quid en cas de pépin ? 2° Aucune certitude sur le prix des parts dans 15 ans…

1° En effet aucune flexibilité, c’est de l’argent que l’on met sous terre et que l’on ressortira au terme du démembrement.
2° C’est essentiellement sur le prix de part que repose le risque, si celui-ci diminue, l’opération sera vite désavantageuse par rapport à un achat en direct, si celui-ci s’apprécie, on bénéficie d’un petit effet de levier du fait que l’on a pu acquérir davantage de parts que ce que l’on pouvait initialement.

Dernière modification par kc44 (02/01/2019 11h33)

Hors ligne Hors ligne

 

#13 02/01/2019 21h03

Banni
Réputation :   -3  

merci a tous pour vos réponses smile
une petite précision concernant la réponse de Surin..
vous dites: 2° C’est essentiellement sur le prix de part que repose le risque, si celui-ci diminue, l’opération sera vite désavantageuse par rapport à un achat en direct
mais que ce soit en NP ou en direct… il y a toujours une incertitude sur le prix des parts lorsque l’on veut "sortir" de la SCPI ?

Hors ligne Hors ligne

 

#14 02/01/2019 23h35

Membre
Réputation :   9  

Je me permets d’ajouter que contrairement à ce que vous répondez à la remarque de Deb67 l’interrogation sur votre capacité d’épargne actuelle avec un revenu relativement modeste me semble tout à fait pertinente. 
On n’envisage/conseille pas un investissement sur une durée aussi longue avec la même sérénité si on est (ou non) à l’abri des aléas.

Hors ligne Hors ligne

 

[-2]    #15 03/01/2019 01h57

Banni
Réputation :   -3  

Le problème le plus récurent que je rencontre c’est que certaines personnes ne répondent pas aux questions posées, mais s’évertuent a juger… s’auto-intronisant détenteur d’une vérité quelconque…
vous vous permettez de vous interroger sur ma capacité d’épargne…
Ma question porte t-elle sur votre avis en matière de ma capacité d’épargne ?
Vous continuez avec votre pseudo conclusion personnelle sur le fait que je sois..ou pas a l’abri d’aléas…encore une fois: ma question porte t-elle sur votre avis personnel (qui ne m’ intéresse absolument pas), si je suis ou pas à l’abri ..
Alors de grâce ! arrêtez d’échafauder des vérités… des opinions construites sur rien, gardez vos avis pour vous et répondez aux questions ou alors ne répondez rien, cela sera bien mieux pour tout le monde !

Hors ligne Hors ligne

 

#16 03/01/2019 02h19

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   1017  

mimidouxe a écrit :

mais que ce soit en NP ou en direct… il y a toujours une incertitude sur le prix des parts lorsque l’on veut "sortir" de la SCPI ?

La différence est due à l’effet de levier de l’achat en NP (nue-propriété) qui fait reposer ce levier sur le prix de part.
Vous achetez 10k€ de SCPI ayant 11,1111% de frais qui rapportent 4,5€ de dividende, comparons cet achat en direct (1) et en NP (2 avec clé à 33/67%) avec un prix de part qui s’apprécie de 10% (a), stagne (b) et diminue de 10% (c) :

1a : En direct au bout de 10 ans vous aurez 9,9k€ de SCPI qui auront rapporté 4,5k€ de dividendes.
=> 14,4k€

1b : En direct au bout de 10 ans vous aurez 9k€ de SCPI qui auront rapporté 4,5k€ de dividendes.
=> 13,5k€

1c : En direct au bout de 10 ans vous aurez 8,1k€ de SCPI qui auront rapporté 4,5k€ de dividendes.
=> 12,6k€

2a : En NP au bout de 10 ans vous aurez 10k€/0,67*1,1(augmentation 10%)/1,1111(les frais)
=> 14,776k€ contre 14,4k€ en 1a

2b : En NP au bout de 10 ans vous aurez 10k€/0,67/1,1111(les frais)
=> 13,433k€ contre 13,5k€ en 1b

2c : En NP au bout de 10 ans vous aurez 10k€/0,67*0,9(baisse 10%)/1,1111(les frais)
=> 12,09k€ contre 12,6k€ en 1c

Conclusion :

Vous voyez que l’opération entre direct/NP s’équilibre dans le cas d’une stagnation du prix de part.
Par contre si le prix de part s’apprécie, l’augmentation porte sur davantage de parts donc le gain est pour la NP.
Si le prix de part diminue, la baisse porte sur davantage de parts donc l’achat en direct la subit moins.

Cet exemple s’entend hors réinvestissement/imposition des dividendes, c’est pour comparer le processus d’évolution de ces 2 achats.

Faites la même comparaison à prix de part constant avec un dividende qui augmente, stagne ou diminue et vous verrez que si le dividende augmente, c’est favorable in fine à l’achat en direct, s’il stagne cela s’équilibre et s’il diminue alors l’opération en NP aura été la plus favorable.

Merci de bien lire le raisonnement jusqu’au bout afin de comprendre ces calculs, basiques.

Mimidouxe dit dans sa présentation qu’elle est fonctionnaire, cela permet d’envisager un achat à crédit sereinement et il y a suffisamment d’informations pour comprendre que le revenu s’entendait après abattements divers et en tenant compte du nombre de parts de la famille, il est inutile de dériver davantage sur ce point qui n’apporte rien à la discussion.

Dernière modification par kc44 (03/01/2019 02h33)

Hors ligne Hors ligne

 

#17 03/01/2019 03h14

Membre
Réputation :   42  

Oui, enfin, quand on poste dans un forum, on peut s’attendre à… une pluralité d’avis personnels.
Pour ma part, ce sur quoi je n’aimerais pas avoir de commentaire, je n’en parle pas.

Hors ligne Hors ligne

 

#18 03/01/2019 11h46

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   158  

mimidouxe a écrit :

Si une personne pouvait apporter des éléments de réponses…
en particulier des SCPI à conseiller…
des établissements ou sites ….
éventails de SCPI ou pas ?
bref je souhaite être guidé car je suis un peu dans l’obscurité..
merci d’avance

En même temps, vous ne lisez pas les réponses que les personnes vous font. Déjà en août GBL vous avez indiqué ceci :

GBL a écrit :

Exemple d’un investissement qui serait mieux adapté : pleine propriété de parts de SCPI, financée en partie avec un emprunt (ne serait-ce que avec des échéances voisines de ce que ces SCPI rapporteront, si vous voulez rester à cash flow nul, sur 15 ans). Pensez à diversifier en prenant 2 ou 3 SCPI. Vous devriez cependant  en dire plus sur vous (inspirez-vous du modèle de présentation).

Pour les SCPI, personne ne vous en conseillera mais en lisant les fils (oui c’est plus long), vous pouvez vous faire une idée de ce qui est intéressant et revenir ici avec un objectif et la liste correspondante et des forumeurs vous donneront (peut-être) leur avis personnel sur le sujet s’ils ne se font pas rembarrer à la moindre question qui vous fâche.
Après, vous épargnez presque 50% de vos revenus. Sur des niveaux de salaire comme les vôtres ce n’est pas courant. Il existe d’autres membres comme vous (Rossox par exemple). Ce sont des adeptes du minimaliste. Personnellement,je suis incapable de le faire (car trop de sacrifice pour moi) et Deb67 aussi apparemment !
Restez zen et répondez aux questions, tout ce passera bien ! Il faut accepter de se livrer pour avoir les meilleures réponses sur le forum. Si vous ne le faites pas, vous n’aurez que des réponses générales au mieux.

Hors ligne Hors ligne

 

#19 03/01/2019 12h45

Membre
Réputation :   9  

Le problème le plus récurent que je rencontre c’est que certaines personnes ne répondent pas aux questions posées, mais s’évertuent a juger… s’auto-intronisant détenteur d’une vérité quelconque…
vous vous permettez de vous interroger sur ma capacité d’épargne…
Ma question porte t-elle sur votre avis en matière de ma capacité d’épargne ?
Vous continuez avec votre pseudo conclusion personnelle sur le fait que je sois..ou pas a l’abri d’aléas…encore une fois: ma question porte t-elle sur votre avis personnel (qui ne m’ intéresse absolument pas), si je suis ou pas à l’abri ..
Alors de grâce ! arrêtez d’échafauder des vérités… des opinions construites sur rien, gardez vos avis pour vous et répondez aux questions ou alors ne répondez rien, cela sera bien mieux pour tout le monde !

1) Evitez la paranoïa. Tout le monde se fiche de votre vie, moi le premier. Le but des précisions est simplement de discuter de cas concret pour y apporter des réponses adaptées. Echafauder des théories dans le vide ne présente que peu d’intérêt pour vous comme pour les autres membres du forum.

2) Vous ne savez pas. C’est bien pour cela que vous venez poser des questions sur ce forum, non? Quand on ne sait pas, quand on ne maitrise pas un sujet, on ne se pose pas toujours les bonnes questions.  Donc quand qqn reformule votre question ou répond à une question parallèle, ce n’est peut-être pas hors-sujet. Vous n’êtes pas le prof/sachant qui pose des questions justes face à un problème…

3) Vous ne lisez pas. Je n’ai fait aucune conclusion, pseudo ou personnelle. Je pointe le fait que l’interrogation sur votre capacité d’épargne est pertinente. Si vous ne comprenez pas le lien entre votre capacité d’épargne, l’engagement d’un emprunt sur une durée importante et les aléas de la vie, il faut approfondir votre sujet.

4) Personne ici n’est payé pour vous répondre et pourtant chacun essaye de vous fournir des éléments de réflexion. Cette tentative peut vous sembler inadéquate parfois mais vous pourriez néanmoins reconnaitre les efforts que les contributeurs fournissent. C’est la base du savoir-vivre, faut e quoi vous pourriez passer pour un ingrat.

5) Ceci est un forum d’échange. Au delà de votre cas personnel, la question peut intéresser d’autres membres qui se retrouveront ou non dans votre problématique.  Conclusion logique : à moins que vous ne soyez modérateur, il est assez discourtois de m’intimer l’ordre de ne plus poster mon avis. Ma contribution ne vous intéresse pas, soit. Peut-être ne l’avez vous pas bien comprise, peut-être déborde-elle votre cas personnel pour adresser une problématique plus large Elle intéressera peut-être d’autres lecteurs. 

6) Mangez du chocolat et écoutez de la musique zen. Vous n’êtes pas en territoire hostile. Un brin de bienveillance ne sera pas de trop. Cela équilibrera la morgue.

Hors ligne Hors ligne

 

Pied de page des forums

Parrains Faites-vous parrainer
Apprendre le bonheur