Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche :
PlanèteMembres  |  Mission

Forums de la communauté des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

#1 21/03/2017 08h40

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   245  

Depuis le 1er janvier 2017, un nouveau plan comptable est imposé aux SCPI.

Ce nouveau plan comptable voit la suppression de la provision pour grosses réparations (PGR) qui est remplacée par la provision pour gros entretiens (PGE).
Pour rappel, les gros entretiens concernent les travaux plus importants que le petit entretien. Ils ont pour objet de maintenir en état les immeubles.

Les travaux concernés sont donc les mêmes que ceux concernés par les grosses réparations.
Donc quel est l’impact de ce changement?

Les provisions pour grosses réparations correspondaient généralement à un % des loyers perçus et étaient utilisées selon les besoins des immeubles.

Avec la provision pour gros entretien, les travaux doivent être individualisés et évalués par immeuble sur une période de 5 années à venir.

Si la société de gestion doit procéder à de gros entretiens non inscrits dans cette provision, les dépenses supplémentaires impacteront directement le résultat de l’année de la SCPI.

On voit ici que les SCPI qui ont pu par le passé masquer un manque de résultat par distribution de la PGR ne pourraient plus masquer aussi longtemps leur faiblesse puisque l’absence de PGE vient directement impacter le rendement de la SCPI.

Cela ajoute aussi une nouvelle contrainte dans le choix d’une SCPI, celle de choisir une société de gestion sachant correctement évaluer les besoins futurs de son parc immobilier et ainsi éviter des résultats annuels en dent de scie.

Carpediem

Mots-clés : provision, scpi, travaux


«Voir c’est savoir, vouloir c’est pouvoir, oser c’est avoir. »Alfred De MUSSET

Hors ligne Hors ligne

 

#2 08/02/2018 16h41

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   312  

Ce principe des provisions est-il applicable aux particuliers qui exploitent de l’immobilier (nu, meublé, SCI IR/IS)?

Est-il possible de diminuer le résultat imposable en passant des provisions pour travaux ou entretien (et donc des charges fictives car pas encore réalisées)? Ou n’est-ce possible que pour les sociétés ou les copropriétés?

Ils est possible d’imaginer beaucoup de choses à provisionner. Quand il s’agit d’impôts, l’investisseur peut-être très créatif…

Hors ligne Hors ligne

 

Pied de page des forums

Parrains Faites-vous parrainer
Apprendre le bonheur