Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ? Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

[+1]    #76 14/02/2020 09h47

Membre
Réputation :   35  

Pour votre information rendements et performances des SCPI 2019

Tous les rendements et les performances des SCPI en 2019

Message édité par l’équipe de modération (14/02/2020 11h07) :
Il y a une discussion sur les SCPI => déplacement du message

Hors ligne Hors ligne

 

#77 16/02/2020 20h21

Membre
Réputation :   78  

hertell a écrit :

Pour votre information rendements et performances des SCPI 2019

Le problème de cet article c’est qu’il donne le rendement en TDVM, or le rendement réel est souvent moindre avec le prix des parts actuel.

Par exemple Logipierre 3 donne un TDVM de 5.03% au 31.12.2019 alors que le rendement réel est de 70€ versé en 2019 contre 64.5 versé en 2018 avec un prix de souscription de 1456€ cela donne du 4.81%. Mais 5.03% ça fait plus joli.

D’ailleurs Surin, celle ci ne fait pas encore partie du tableau ;-)

Dernière modification par Audacesfortunajuvat (16/02/2020 20h24)

Hors ligne Hors ligne

 

#78 16/02/2020 20h54

Membre
Réputation :   65  

D’ailleurs je vois que Logipierre 3 a une valeur de reconstitution 2018 de 1 617,62 €, je ne sais si celle de 2019 est connue mais on est exactement a 10% (1617-161=1456) sur celle de 2018.
Cela induirait une revalorisation de part obligatoire si la VR 2019>VR 2018. Probable, non ?


Parrainage LINXEA / MesPlacements / BourseDirect et Wesave:(AG6FA2): Cliquez sur mon nom puis Courriel :" Envoyer un courriel ".

Hors ligne Hors ligne

 

#79 20/02/2020 11h14

Membre
Réputation :   35  

Audacesfortunajuvat a écrit :

hertell a écrit :

Pour votre information rendements et performances des SCPI 2019

Le problème de cet article c’est qu’il donne le rendement en TDVM, or le rendement réel est souvent moindre avec le prix des parts actuel.

le TDVM est la norme définie qui est donc utilisé par tous les intervenants du marché, désolé qu’elle ne vous convienne pas.
Avec l’onglet performance qui tient compte des revalorisation de parts, nous avons là je pense un bon outil de comparaison pour la majorité des amateurs de SCPI.

Dernière modification par hertell (20/02/2020 11h28)

Hors ligne Hors ligne

 

#80 20/02/2020 17h21

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   896  

L’indicateur VPM (valeur part de marché) n’est pas très utile pour les SCPI à capital fixe.
Celui de Fructipierre indique une baisse de 0,49%, alors que la part s’est appréciée de 7,86% en un an (et continue ensuite).
Pour AVP la hausse a été de 21,22% or le tableau indique 10,54% seulement.
Ces tableaux permettent une sélection sur un critère mais il convient de le mettre en perspective, par exemple on l’a vu les meilleurs SCPI de ce classement ne seront peut-être plus là l’an prochain tout comme l’an dernier, puisque l’on sait que certaines distributions n’ont pas vocation à se reproduire.

Hors ligne Hors ligne

 

Favoris 1   [+10]    #81 04/03/2020 14h00

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   896  

Pour conclure ce classement, qui n’est qu’indicatif et nécessite de se baser sur d’autres paramètres pour faire ces choix, voici ce que je peux dire des SCPI de ce classement :

1, 2, 3 Kyaneos, Neo, Coeur de Régions :


3 nouvelles SCPI, qui distribuent beaucoup à leur création non pas parce que les investissements rapportent plus que la distribution mais parce que l’afflux de souscripteurs et les délais de jouissance font que de l’argent est investi et rapporte des loyers aux premiers associés seulement.
L’an prochain la tête du classement sera différente, avec d’autres nouvelles SCPI qui auront trouvé d’autres subterfuges (ceci est un scoop) pour virer en tête ou vers l’avant.
Je déconseille Neo au vu de ce qui est écrit dans sa file, Kyaneos aussi en raison du manque de qualité des emplacements, pas d’avis sur Coeur de Régions, à voir.
Regardez la cible d’investissement et si vous êtes à l’aise avec.

4 Atlantique Pierre 1 :


SCPI déchute qui ne cesse de voir son TOF et son dividende augmenter, la rendant attrayante sur le rendement. Les actifs sont décotés, c’est tentant. Je ne sais pas quel est le taux de recouvrement des loyers sur ce TOF à 94%, c’est une question importante. SCPI peu liquide à terme, à réserver aux connaisseurs qui ont déjà des SCPI.

5 Vendôme Régions :


SCPI aux débuts mouvementés, qui semble trouver son rythme de croisière. En diversification car elle investit en province, en zones secondaires.

6 Capiforce Pierre :


Du commerce de pied d’immeuble bien situé, qui décote et aux performance attrayantes. C’est tentant mais attention à la liquidité. Le gérant est irrégulier dans la gestion de ses SCPI, les investissements dans d’autres SCPI "amie" du CS me dérangent, sans que cela n’impacte spécialement la performance.

7 Epargne Pierre :


Bonne distribution pour cette SCPI qui investit beaucoup dans du commerce de périphérie style magasins de jardinerie ou discounters. Ne pas la résumer à cela mais attention à diversifier avec du bureau classique et bien situé.

8 Primopierre :


Grosse SCPI, récente, grosse capacité d’investissement dans de beaux actifs pas trop mal situés. C’est un choix à faire en comparant avec les zones d’investissement d’autres SCPI, ses performances sont satisfaisantes mais le rendement servi par les loyers reste orienté à la baisse, ne pas se laisser endormir par le surcroît de distribution du fait des plus-values.

9 Immo Placement : Je dois dire que je ne l’ai jamais étudiée.

10 Actipierre 2 :


Belle décote pour cette SCPI de murs de commerce en pied d’immeubles bien situés. Bon TOF, bonnes performances mais peu liquide, il faut un portefeuille étoffé à côté. Pépite de l’été dernier ?

11 Actipierre 3 :


La même chose en moins bien. Beaucoup de vendeurs, ça perdure. Sinon bonnes performances, peu liquide.

12, 13 Foncière Remusat, Coeur de Ville : Je dois dire que je ne les ai jamais étudiées.

14 Corum XL :


SCPI investie en majorité en Angleterre, bonnes performances aidées par l’afflux de souscripteurs. Le pari sur la devise est un paramètre très important, à bien jauger.

15 Corum Origin :


Très décriée, surtout au début. Force est de constater que les objectifs sont remplis, le gestionnaire n’aura pas failli, le TOF restant solidement ancré au maximum, à l’inverse d’autres grosses SCPI créées en même temps qui ont connu des trous d’air.

16 Pierval Santé :


Actifs de santé en France et en Allemagne. Performances satisfaisantes mais prix de part scotché à 1000€ depuis le début dans un marché haussier, à voir si cela signifie quelque-chose à terme. Elle semble plutôt bien gérée mais collecte beaucoup avec une communication alambiquée de certains chiffres.

17 LF Opportunité Immo : Je dois dire que je ne l’ai jamais étudiée comme beaucoup de SCPI de La Française comme LF Europimmo, Eurofoncière 2, Pierre Privilège ou Multimobilier 2.

18 Interpierre : Je ne sais pas vraiment la juger.

19 Ufifrance Immobilier :


Du bureau à Paris bien situé et qui décote, le tout distribuant 5%. Pourquoi réfléchir davantage ? Attention à la liquidité, au gérant ou plutôt aux gérants, Primonial ne s’occupe pas de la vente, le réseau vendeur est-il motivé ? A voir sur le long terme (certains attendent de voir depuis plus de 20 ans). Nombre d’associés en baisse constante.

20 MyShare SCPI : Je ne l’ai jamais étudiée.

21 Efimmo 1 :


Bonne SCPI de bureau au patrimoine fait de petites surfaces, bon TOF, performances bien orientées, attention à la collecte même si le gérant est constant dans ses restrictions à l’afflux éventuel.
Une SCPI de "fond de portefeuille" avec Immorente, mais aussi Epargne Foncière, RAP, Primopierre éventuellement.

22 Cristal Rente : Je ne l’ai jamais étudiée.

23 Placement Pierre :


Du bureau moyennement à bien situé mais vieillissant. Se renouvelle avec le passage à capital variable mais se paie cher. Bonnes performances.

24 PFO :


Un peu comme la précédente en fait, performances moins solides peut-être ?

25 Atream Hôtels :


SCPI investissant dans l’hôtellerie, ça devrait me plaire mais j’ai préféré sa concurrente.
A analyser en fonction des zones d’investissements que l’on se donne, permet de diversifier.

26 Actipierre 1 :


La meilleure des Actipierre ? Toujours un peu de décote, se résorbant lentement mais gare tout de même à la liquidité, non assurée.

27 Unidelta : Je ne l’ai jamais étudiée.

28 Le Patrimoine Foncier :


Traverse une petite crise de liquidité, comme beaucoup de petites SCPI à capital fixe. Patrimoine de qualité mais vieillissant, TOF franchement mauvais, à voir sur le long long terme.

29 Foncia Cap’Hebergimmo :


SCPI investissant dans les hôtels et murs de séminaires style châteaux rachetés par des groupes les gérant. Permet une diversification sur ce secteur.

30 Capimmo : Je ne l’ai jamais étudiée. Collecte délirante.

31 Immorente :


La SCPI historique ? Elle a traversé les années sans faillir du fait de son statut à capital variable. Du pied d’immeuble mais pas que, diversifiée aux Pays-Bas et en bureau récemment. Grosse collecte qui l’a transformée en 5 ou 6 ans. Du solide, sans étincelles mais ce n’est pas son objectif.

32 PFO2 :


SCPI beaucoup vendue, qui a pu décevoir les premiers souscripteurs. Beaucoup de marketing finalement pour une SCPI ayant vocation à collecter et croître sans que la direction soit affichée clairement. Il faut espérer que les performances soient stabilisées, ça reste correct et elle a été revalorisée régulièrement, permettant de sortir sans pertes.

33 Ficommerce : Je ne l’ai jamais étudiée, analyser les performances sur la durée et le gérant.

34 Foncia Pierre Rendement :


SCPI de commerce ayant diversifié en hôtellerie pour permettre à sa petite soeur d’investir plus facilement. Les performances sont bonnes depuis toujours mais elle se paie cher. Du fond de portefeuille aussi peut-être.

35 Primovie :


SCPI que l’on ne présente plus, ayant énormément collecté, le gérant faisant face et utilisant même le crédit sans hésiter. Il faudra juger sur le long terme, ça reste assez constant.

36 Pierre Capitale : Je ne l’ai jamais étudiée.

37 Eurovalys : Je ne l’ai jamais étudiée.

=> Voici déjà une bonne moitié, je ferai le reste plus tard. Ca donne une base aux nouveaux souhaitant investir dans telle ou telle SCPI, sachant qu’il convient de se référer aux discussions traitant de chacune ou presque sur le forum, pour chaque achat : lire les 4 ou 5 derniers bulletins et parcourir le rapport annuel. Après n’hésitez pas à poser des questions.

Hors ligne Hors ligne

 

[+3]    #82 05/03/2020 11h14

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   896  

38 Sofipierre : Cat, pourriez-vous svp faire un résumé sur ce modèle, avec Interpierre et toute SCPI que je n’aurais pas commentée ?

39 Novapierre Alemagne :


Des magasins au bâti moyen en périphérie de villes secondaires en Allemagne, gérés par une entité peu transparente qui change de nom pour rester anonyme. Car Paref Gestion délègue la gestion immobilière sur cette SCPI au succès qui ne s’est jamais démenti, jusqu’à ce qu’elle atteigne son capital maximal.
Les performances sont satisfaisantes, avec une fiscalité allégée.
A voir ce que donnera la version 2.

41 Cifocoma et 45 Cifocoma 2 :


Jolies SCPI historiques faites de petites boutiques en pied d’immeuble, massacrées par les derniers achats, un statut n’ayant pas la cote et une petitesse les rendant sensibles au moindre départ de locataire signifiant.
Les dernières performances sont catastrophiques. Le gérant a parlé de fusion pour "redynamiser le marché secondaire" mais n’a fait qu’en parler, ce qui n’a pas aidé.

42 Buroboutic :


Je n’ai pas analysé le patrimoine, des achats de qualité se sont payés bien trop cher, tout comme son prix de part bien au delà de la valeur nette du patrimoine, lui-même stagnant ou baissant dans un marché Ô combien haussier.

44 Epargne Foncière :


Je vais rendre hommage à un cher ami récemment décédé, mon "mentor" avec qui j’ai refait le monde et parlé des heures notamment de SCPI. En 2015 je lui avais demandé : si ṭu avais une SCPI à conseiller, laquelle serait-ce ? Il m’a orienté dessus. Le ferait-il 5 ans après ? Je ne pense pas, la SCPI a beaucoup changé, elle semble sous perfusion de la collecte élevée, se met à faire des achats en VEFA en partenariat avec d’autres SCPI du même gérant, se paie peu cher et se permet même des offres promotionnelles, ce qui ne va pas dans l’intérêt des anciens associés.
Ca fait beaucoup de changements, la base reste bonne mais on ne lui pardonnerait pas de se retrouver dans la situation de ses deux soeurs bloquées à la revente.

46 PF Grand Paris :


Je le savais, il fallait vendre PFO après qu’elle ait flambé et tout mettre sur PF1, devenue GP depuis.
Un petit coup de maquillage-marketing pour la remettre dans l’ère du temps, assorti d’un passage à capital variable salvateur, mais la magie ne fait pas tout, il faudra confirmer sur la durée. La dynamique semble bonne, le gérant motivé.

47 LF Grand Paris Patrimoine :


Tiens c’est marrant, les deux pots de peinture se retrouvent à la suite, là la ficelle est encore plus grosse, on prend une SCPI au prix de part démesuré et réservée aux institutionnels. Ceux-ci se bousculent pour sortir alors on divise le prix de part pour le rendre accessible au grand public, on la renomme "Grand Paris" car c’est dans l’ère du temps, on motive les troupes et c’est reparti ?
C’est sérieux ?
La collecte actuelle permet aux institutionnels de sortir, son prix augmente à 310€ car son statut récent à capital variable l’y oblige. Il y a plus performant ailleurs, reste à voir si elle tiendra ses promesses, on en reparle dans 5 ou 10 ans …

48 Fructirégions Europe :


Euh … A quoi joue le gérant ? On fait une augmentation de capital tout en abaissant le prix, ce qui est une grande première, on la nomme "Europe", 2 ans après on achète un seul bien à 10km de la France puis plus rien, le marché repart à la hausse actuellement et le passage à capital variable va remettre un coup de massue au prix de part ?
Non vraiment, un peu de sérieux, ajoutez à cela la "facilité de caisse" qui coûte de l’argent à une SCPI qui n’a finalement pas eu de mal à collecter, il vaudrait mieux que le gérant s’occupe du métier de base consistant à gérer le patrimoine, sans trop s’éparpiller.

49 Pierre Sélection : SCPI que je ne connais pas tout comme Soprorente ou Opus Real. Canyonneur ?

51 Novapierre 1 :


Je ne l’ai pas analysée, j’ai du mal avec la communication du gérant, voir dans la discussion la concernant. Tout comme j’ai du mal avec la non-communication sur le Subway qui a pris feu, ça faisait un bon cas d’école, puis ça regarde les associés après-tout.

52 Allianz Pierre : Je ne l’ai jamais analysée.

53 Genepierre : Je ne l’ai jamais analysée, pas à conseiller il me semble.

54 Atout Pierre Diversification : Je ne l’ai jamais analysée.

55 Selectinvest 1 :


SCPI bloquée à la revente. C’est grave docteur ? Ben oui, il ne fallait peut-être pas attendre plusieurs années que le problème se résolve par lui-même. La situation semble-t-elle s’améliorer ? Je me garderai de tout pronostic, idem sa consoeur bloquée.

56 Pierre Plus :


Typique la SCPI que l’on qualifie dans le "ventre-mou" des SCPI. Performances pas folichonnes, on collecte quand même, c’est le miracle offert par un marché qui engrange à coup de milliards tous les 3 mois.

58 Primofamily : Je ne la connais pas.

58 Actipierre Europe :


Ah "Europe". C’est un peu comme "Grand Paris" en fait. Faites vos devoirs, je ne peux pas vous conseiller.

61 Accimmo Pierre :


Gros paquebot de chez BNP Paribas Reim. Belle capacité d’investissement dans de beaux ensembles, collecte tout de même excessive, les performances sembles plafonnées. En réalité je ne connais pas assez pour juger.

62 Laffitte Pierre :


Voici ce qui attend d’autres SCPI anciennement Nami. Elle suit un mouvement instauré pour les SCPI, je ne la conseillerais pas, à la différence de bien des CGP …

63 Edissimmo :


Je passe mon tour, trop gros, trop cher, trop de collecte, trop de canards boiteux mis sous le tapis.
En 2014 j’avais hésité entre elle et RAP, ayant un ami travaillant Bd Pasteur, j’ai été bien conseillé. Merci ! (pour m’avoir fait choisir l’autre).

64 Fructipierre :


Le premier CGP que j’ai connu me l’a fait préférer à Fructirégions. Il fait partie de ceux qui m’ont mis en tête que Paris, c’est quand même bien pour l’investissement. Jolie hausse sur le marché secondaire, le pourcentage distribué s’en ressent, je sens aussi une odeur de passage à capital variable.

65 France Investipierre :


Elle partageait la tête du premier classement de la cote/ANR des SCPI.
C’était une jolie opportunité (+49%, qui a dit que les SCPI n’étaient pas volatiles ?!).

67 Elysées Pierre :


Typique de la SCPI bancaire que je considère bien gérée. Mais qu’est-ce qu’elle est chère, il ne fallait pas hésiter trop longtemps. Frais raisonnables.

68 Accès Valeur Pierre :


Chiche : ma chouchoute ? Je l’ai découverte quand elle menait le classement 2018 de la cote/ANR.
Tous les compteurs étaient au vert, j’avais du temps devant moi, résultat : +30%
Il faut retirer les frais de souscription mais tout de même. Merci Tangram ?

69 Rivoli Avenir Patrimoine :


La "chouchoute" d’un membre du forum wink
Oui mais il faut savoir se renouveler cher ami.
C’est beau, c’est cher, qu’est-ce que ça collecte, quelle (absence de) transparence !

70 Selectipierre 2 :


Je le savais aussi, il fallait l’acheter. Oui, avant qu’elle ne monte de plus de 50%.
Le peu de confiance que j’ai dans le gérant m’a rendu passif.

Hors ligne Hors ligne

 

#83 05/03/2020 13h18

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   916  

Bonjour Surin,

les avis que vous émettez sur ces SCPI sont-ils des avis basés sur le passé (quand vous dites, par exemple, "c’était une bonne affaire + 50%") ou des avis axés sur le futur (sous-entrendu, "l’avenir de cette SCPI me parait meilleure que telle autre") ?

Sinon, vous dites pour Efimmo1,

Une SCPI de "fond de portefeuille" avec Immorente, mais aussi Epargne Foncière, RAP, Primopierre éventuellement.

Vous êtes sûr pour Epargne Foncière ?
Vous ne vouliez pas dire Epargne Pierre plutôt ?

Dernière modification par maxicool (05/03/2020 13h36)


Parrain BourseDirect  Yomoni  Linxea  Binck  Boursorama  Fortuneo  ENI  DirectEnergie  Igraal eBuyClub BLOG

Hors ligne Hors ligne

 

#84 05/03/2020 13h36

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   896  

En fait c’est délicat comme exercice car il est difficile de rester totalement neutre. Disons que quand je prends parti, c’est pour alerter l’investisseur qui réfléchirait à investir dessus.

Quand je dis que c’était une bonne affaire, c’est vrai que ce n’est pas très utile à savoir pour ceux voulant se positionner aujourd’hui, surtout que ce ne sont plus des "bonnes affaires" :
PFO, PF Grand Paris et le bas du classement Fructipierre, France Investipierre, Elysées Pierre, Accès Valeur Pierre, Rivoli Avenir Patrimoine et Selectipierre 2 notamment.
Faut-il pour autant les éliminer aujourd’hui ? Non car certaines présentent encore de l’intérêt, mais on les achète "au prix".

Que les nouveaux regardent ici ce qu’ils envisagent d’acheter, qu’ils en choisissent 2 ou 3 et si l’investissement dépasse 30 à 50k€, qu’ils s’assurent que cela respecte à peu près l’allocation moyenne des SCPI, à savoir :
_65% de bureau, 20% de commerce, à la marge d’autres secteurs et sur les emplacements :
_20% à Paris, 40% RP, province 25% et Europe 10-15%.

Si l’on sort de cette allocation, il faut en être conscient et l’assumer, c’est clairement une variable sur l’orientation future de l’investissement.
Paris c’est Paris, à l’intérieur du périphérique. Tout le reste autour c’est "RP" région parisienne, privilégiez le croissant ouest.

Hors ligne Hors ligne

 

#85 05/03/2020 14h03

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   556  

maxicool a écrit :

Vous êtes sûr pour Epargne Foncière ?

Je suis également circonspect à ce sujet.

Sans être spécialiste, loin de là, je m’étonne toujours que l’analyse des SCPI ne prenne pratiquement jamais en compte le prix des biens acquis au m2 comparés au prix du marché actuel.
Il y a bien la valeur d’expertise pour en juger, seulement quand on commence à creuser on peut avoir de grosses surprises wink

Concernant l’intérêt des bureaux (surtout en IdF) comme actif majoritaire, l’argument est parfaitement recevable. Cependant ils sont à des tarifs stratosphériques et seul l’avenir permettra de dire si c’est le meilleur actif à acheter maintenant ce qui me semble loin d’être certitude.


Ceux qui dansent sont pris pour des fous par ceux qui n'entendent pas la musique (Nietzsche)

Hors ligne Hors ligne

 

#86 05/03/2020 14h17

Membre
Réputation :   2  

Merci à Surin pour le partage de ces réflexions que je trouve personnellement très intéressantes. Ensuite, c’est comme toujours à chacun de faire ses recherches et de se forger son propre avis. On ne le dira jamais assez wink

Hors ligne Hors ligne

 

#87 05/03/2020 14h32

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   896  

Je confirme que je parlais bien de Epargne Foncière. Elle garde un patrimoine majoritairement ancien et bien situé, son résultat ne fait que baisser comme malheureusement beaucoup de SCPI de bureau depuis 8-10 ans mais elle sert bien plus que 4% contrairement à ses rivales. Je la considère bien plus comme "fond de portefeuille" que Epargne Pierre mais je revendique clairement un élitisme assumé en la matière (l’emplacement, l’emplacement et l’emplacement + qualité du bâti).

Aucune inquiétude pour les biens achetés chers, le gérant est professionnel, la SCPI pour le coup se paie peu cher par rapport à ce qu’elle offre, ça donne une marge à supposer que des actifs soient surévalués, ce qui reste à démontrer et à voir si c’est significatif (je pense plutôt pas mais Gbl pourra confirmer ou non que les anciens bureaux pas forcément remis au gout du jour affichent une prix d’expertise en deçà de leur valeur sur le marché lors de mises en vente, au moins en ce moment).

Concernant le bureau Idf, oui c’est cher, il reste des opportunités, il faut regarder le classement de la décote 2019, qui bouge et sera remis à jour dans 2 ou 3 mois.

Hors ligne Hors ligne

 

#88 02/05/2020 13h33

Membre
Réputation :   89  

Bonjour à tout le monde

  Pour info : Concernant le classement, je voulais signaler que

23 - Placement pierre :
Le dividende total en 2019 est de 16,04€/ part, soit un rendement de 4,58%
                                   
Par contre, il y a eu une distribution exceptionnelle, résultant d’ un plus-value cession d’actifs, à raison de 1,02€/part

Ce qui fait bien un total de 17,06€,  et un rendement de 4,87%

Cette distribution supplémentaire est ponctuelle, et ne reflète pas le dividende "habituel" (Hum : Covid!) de la SCPI

Bonne journée

Mimizoé1


Parrainages Binck, BourseDirect, Véracash, BullionVault, WeSave, (Me contacter en MP)

Hors ligne Hors ligne

 

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ? Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

Discussions similaires à "classement scpi : rendement (dividendes) des scpi en janvier 2020"

Pied de page des forums

Don Faites un don
Apprendre le bonheur