Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ? Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

#376 26/09/2017 16h40

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   231  

Je crois que le revoila sur Boursorama, présenté comme fondateur de Triskelion Wealth Management

Le lien

Hors ligne Hors ligne

 

#377 26/09/2017 16h47

Banni
Réputation :   1  

Comment l’AMF le laisse créer de nouvelles sociétés de gestion alors qu’il a fait perdre des millions à ses fonds et donc à ses investisseurs ?

Hors ligne Hors ligne

 

#378 26/09/2017 16h49

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   231  

Hors ligne Hors ligne

 

#379 26/09/2017 16h51

Banni
Réputation :   1  

le régulateur suisse est donc plus permissif que l’AMF ?

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #380 26/09/2017 17h24

Banni
Réputation :   579  

Non, le régulateur n’est pas plus permissif.

Mais Triskelion Wealth Management Sàrl n’est probablement pas une société de gestion pour compte de tiers, donc réglementée.

C’est probablement une coquille vide / simple boite aux lettres ayant son siège dans le quartier de la finance à Geneève (rue du Rhône), ce qui permet à Delamarche de se présenter comme fondateur d’une société au nom ronflant …

Excactement comme Serge Belinski (Sergio sur ce forum), pour être pris au sérieux, se présentait sur BFM TV comme gérant de portefeuille, alors qu’il n’a géré que quelques centaines de K€ dans sa société, pour son propre compte et celui de son associé et pas pour compte de tiers.

Delamarche / Belinski même combat  (pour être pris au sérieux) …

Hors ligne Hors ligne

 

#381 26/09/2017 18h10

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   231  

Moneyhouse.ch a écrit :

Raison

Activités de conseils en stratégie patrimoniale, d’organisation de conférences et de formation macroéconomique, conseils financiers et en stratégie, d’organisation de séminaires de formation et de réflexion pour entreprises, réalisations d’études économiques, financières, commerciales (’marketing’) et sociologiques, en Suisse et à l’étranger (cf. statuts pour but complet).

Visiblement la gestion de fonds n’est pas l’objet de la société Triskelion Wealth Management.

Carpediem


«Voir c’est savoir, vouloir c’est pouvoir, oser c’est avoir. »Alfred De MUSSET

Hors ligne Hors ligne

 

#382 14/03/2020 16h44

Membre
Réputation :   1  

Avec les derniers événements, il va certainement revenir sur les plateaux TV pour y débiter sa diatribe habituelle.
« Nos gouvernants sont des incompétents… Les banquiers centraux sont nuls… etc »

Hors ligne Hors ligne

 

#383 14/03/2020 16h56

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   150  

Il viens de faire son retour sur Sicavonline…

Inviter Delamarche casse un peu le sérieux de la chaîne je trouve.


Stay away from negative people. They have a problem for every solution.

Hors ligne Hors ligne

 

#384 14/03/2020 17h25

Membre
Réputation :   39  

cromod a écrit :

Avec les derniers événements, il va certainement revenir sur les plateaux TV pour y débiter sa diatribe habituelle.
« Nos gouvernants sont des incompétents… Les banquiers centraux sont nuls… etc »

Il va quitter les plateaux de sa propre émission sur la chaine française pro gilets jaune…

Hors ligne Hors ligne

 

#385 17/03/2020 20h46

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   231  

Ca n’aura pas mis longtemps pour qu’OD revienne !

Quelques extraits choisis :

Le rire vengeur

"Le on aurait du faire autrement en 2008"

Il faut multiplier les faillites

Il faut mettre les banquiers en taule

Voici ce qu’il pense du QE

Voici sa vision

En gros les mêmes recettes qu’en 2008. Sauf qu’à l’époque la crise venait du système bancaire, cette fois, pas sur que les banques y soient pour grand chose. Elles ont financés dans le cadre qu’on leur a donné.

Dernière modification par AleaJactaEst (17/03/2020 20h58)

Hors ligne Hors ligne

 

#386 17/03/2020 21h05

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   129  

Si, il a innové : il conseille d’acheter de la dette US !

Hors ligne Hors ligne

 

[-4]    #387 23/03/2020 10h10

Membre
Réputation :   -4  

Bonjour à tous et merci à vous Scipion pour votre témoignage.

J’aimerais partager avec vous tous cette video de M. Delamarche dans laquelle il évoque la crise actuelle. Pour lui le coronavirus est uniquement le détonateur et non la raison profonde de la crise qui s’annonce. Il condamne abondamment les politiques des taux bas des banques centrales de ces dernière années qui sont apparemment extrêmement néfastes pour l’économie réelle. Elles encouragent les entreprises à recourir à l’emprunt en raison de ces taux bas. Comme leur chiffre d’affaire va considérablement baisser pendant le virus, ils ne pourront pas rembourser leur emprunt ce qui provoquera la faillite des banques, assurances et par conséquent de tout le système financier dans les mois à venir.

Que pensez-vous de son point de vue?

Cordialement,

Hors ligne Hors ligne

 

#388 23/03/2020 11h09

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   134  

@Relaxman : Je vous invite à consulter cette file de discussion du forum au sujet d’O. Delamarche, éternel pessimiste et prophète de l’apocalypse : ici.

Hors ligne Hors ligne

 

#389 23/03/2020 11h23

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   96  

Bonjour,

Expliquer que la cause de la crise ne l’est pas et que ce n’est qu’un prétexte permet de justifier beaucoup de propos passé de ce monsieur. Sauf que les faits sont têtus, si l’activité économique interrompt c’est tout de même pour éviter plus de morts provoquer par ce covid 19.
Maintenant expliquer que c’était inéluctable car l’apocalypse et le grand mal devait nous atteindre, ça me parait totalement mystique, chacun est en droit de le croire, d’autant qu’en tant qu’orateur il est excellent. Il me rappelle certains philosophes très connus et en vogue dans nos sphères françaises qui sous couvert de leurs connaissances philosophiques défendent non pas la philosophie mais leur opinions politiques étayées de nombreuses.
Bref le mieux c’est de continuer à discuter de ce monsieur sur la file dédiée du forum.
Tant qu’au système d’assurance et bancaire, je ne crois pas que la FED et la BCE vont laisser tout le monde faire faillite.

Bien à vous et merci à scipion de tenir sa chronique à jour,


Embrassez tous ceux que vous aimez

Hors ligne Hors ligne

 

#390 23/03/2020 11h31

Membre
Réputation :   5  

Il a peut être raison, peut être tort.
Ce qui me dérange, c’est qu’il utilise le même thon (le système de contrôle n’accepte pas ton) péremptoire que celui qu’il dénonce chez ses confrères « pseudo économistes ».
Il y a évidemment de fortes chances pour que les bourses atteignent les baisses connues lors des précédentes crises, voir plus. Mais même mois qui suis optimiste sur moyen terme, je le crois.
Faisant partie des collapsologues depuis de longues années, il a raison une fois tous les 8 ans et à chaque fois que la bourse remonte et que l’économie ne s’effondre pas; c’est la faute aux banques centrales….

Comme beaucoup de bons orateurs (Didier St. Georges, Touati…) c’est toujours sympa à regarder, c’est intellectuellement intéressant de voir son système de pensée, et de conclure que comme tout idéologue il part de sa croyance et tout ce qui l’accrédite est jugé pertinent alors que tout argument contraire se voit discrédité. C’est naturel, notre cerveau est ainsi fait mais lorsque le discours est construit à base de dénigrement des contradicteurs, j’ai plutôt envie de ne plus l’écouter.

Hors ligne Hors ligne

 

#391 23/03/2020 11h40

Administrateur
Top 20 Réputation
Réputation :   2604  

Il faut relire cette file d’urgence sur Olivier Delamarche :

delta a écrit :

@Relaxman : Je vous invite à consulter cette file de discussion du forum au sujet d’O. Delamarche, éternel pessimiste et prophète de l’apocalypse : ici.

Ce monsieur est un incompétent, un menteur, en plus d’être un grossier personnage.

Sa résilience médiatique malgré les "qualités" pré-citées est juste incroyable.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #392 23/03/2020 16h34

Membre
Réputation :   85  

doubletrouble a écrit :

Scipion8 a écrit :

Un autre aspect qui m’intéresse, ce serait de limiter la circulation de cash (qui facilite potentiellement la contagion) par le biais de l’helicopter money. L’helicopter money pourrait être fourni sous forme de devise digitale de banque centrale (des "euros électroniques"), qui ne pourraient pas être retirés en billets mais qui pourraient être échangés et dépensés dans l’économie.

Je note surtout que "never let a good crisis go to waste", le chaos et la panique permettent un peu partout aux différents Etats d’avancer leurs agenda tranquillement, les libertés sont toujours plus rognées, et le vulgum pecus toujours plus dépendant des mamelles de l’Etat.

L’inefficacité relative des mesures prises dans les démocraties occidentales vient du fait qu’elles ont cherché à préserver le plus longtemps possible  la liberté d’aller et venir et le fonctionnement normal de l’économie. Dans le cas de la France, c’est le respect du droit de vote qui a été le motif du non-report des municipales.

Lorsque la crise sera passée, il faudra que les libertés publiques soient rétablies au plus vite. Je n’ai pas de raison de croire que ce ne sera pas le cas.

Le probleme est que l’Etat va jouer le rôle non seulement de consommateur mais encore d’employeur en dernier recours avec la prise en charge du chômage partiel. Il va devoir aussi faire des nationalisations (en France: Air France, Renault, peut être certaines banques).

On ne doit pas  organiser l’économie selon des principes socialistes parce qu’en temps normal le marché fonctionne mieux du fait que les decisions économiques sont décentralisées. Mais, ne vous y trompez, c’est parce qu’il ne faut pas attendre sa subsistance de la bienveillance du boucher qu’il en est ainsi (c’est LA grande vérité dans Smith).

La crise engendre la défaillance du marché. Le marché n’est pas fait pour fonctionner en temps de crise grave car il n’a pas le temps de s’ajuster. Il a besoin que la structure socio-politique sous-jacente soit relativement stable.

Et encore, on n’a rien vu, la crise est pour le moment moins grave qu’une guerre. Si la crise dure et qu’il s’installe des pénuries sur les biens de consommations courante comme l’alimentation, les producteurs et intermédiaires vont chercher à faire flamber les prix et il faudra suspendre la liberté des prix. On a vu ça avec le gel hydro alcoolique, sans compter le vol de masques chirurgicaux vendus au marché noir à des prix scandaleux.

Que celà peut se produire est peut-être incompatible avec vos croyances mais  les faits sont têtus.

Quelque part c’est triste que nous n’arrivions pas à être sociaux entre nous sans le truchement de ce parasite grotesque.

Dans les moments où la survie physique de la population est en jeu (ou seulement la survie des institutions sociales permettant à l’économie de fonctionner), il y a besoin d’une coordination centralisée des efforts car le libre jeu des intérêts égoïstes amène au désastre.

Le pire est atteint quand les gens commencent à se piller et à se massacrer les uns les autres. Il suffit pour celà que l’Etat s’effondre sans être remplacé une structure qui assume le monopole de la violence légitime. 

Hobbes disait Homo homini lupus. 

Celà dit, dans une société marquée par la division du travail, si l’économie s’effondre, l’Etat s’effondre aussi, donc l’Etat se trouve obligé de sauver l’économie aussi. Mais quand là situation sera rétablie, il faudra payer des impôts.

Cela se manifeste par l’incivisme de ceux qui fuient les zones contaminées - en France, les Parisiens qui vont fièvreusement se réfugier en bousie comme les Nordistes ont fuit chez les Terroni - le manque de moyens des soignants, les vols de masques et de gel, les supermarchés dévalisés… Chacun pour sa gueule. Cela rend les libertés individuelles difficiles à défendre, effectivement, vu ce que l’on en fait.

Le civisme est la propension à agir en cives, c’est à dire en citoyen responsable. La notion de citoyen ne fait pas sens sans qu’il y ait de Cité. La Cité est précisément la structure sociale formée de L’Etat (ou de toute structure politique remplissant ses fonctions) et de la société civile. Aussi votre plainte qu’il est bien malheureux qu’on ne puisse pas faire société sans État et que la population manque de civisme est tout simplement incohérente logiquement.

Scipion ne ferait pas une telle faute de raisonnement.

La seule chose positive que je vois dans tout cela, c’est que cette expérience de télétravail forcé pourra peut-être faire comprendre à une masse critique d’employés et de décideurs qu’il est absurde au XXIème siècle d’entasser des cols blancs dans les "métropoles" alors qu’on parle avec fatalisme d’une diagonale du vide, comme si tout cela résultait de phénomènes naturels et pas de politique ; et peut-être aussi raccourcir les chaînes logistiques et introduire de la redondance ?

Au risque de diminuer la profitabilité. Mais pour l’intérêt général en cas de crise.

Hors ligne Hors ligne

 

#393 23/03/2020 18h44

Membre
Réputation :   0  

Scipion8 a écrit :


5) Horizon : Même si je suis très peiné par la situation actuelle et les dégâts humains considérables occasionnés par le coronavirus, à moyen terme je demeure en effet optimiste : nous finirons par trouver les solutions, sanitaires et économiques, au coronavirus. Le civisme de tous en est une composante essentielle. Les politiques monétaire et budgétaire très expansionnistes qui sont lancées en réponse au virus devraient permettre un rebond rapide de l’économie mondiale et des marchés, une fois que la crise sanitaire sera sous contrôle.

Vous ne mentionnez pas le risque de retour de l’inflation post crise (entre les programmes d’injection de liquidité et de rachat d’actifs). Aucun risque de retour d’une hyperinflation d’après vous?

Hors ligne Hors ligne

 

[+2]    #394 23/03/2020 19h28

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   275  

@Caratheodory : L’incohérence que vous relevez était volontaire, c’était une façon un peu ironique d’exprimer le fait que malgré mes idéaux viscéraux de Liberté, je m’incline avec une certaine amertume devant la vision de bon berger exprimée par Scipion dans les circonstances actuelles.

Je voulais aussi évoquer l’idée que ce n’est pas une constante historique et que cette situation me semble être cultivée à dessein : les stratégies de division (toujours plus fine, sur les axes de la classe, du genre, de la race, de la croyance et de l’environnement) de la population et d’exacerbation de l’individualisme n’ont que trop bien fonctionné. L’idée de Nation est morte et il n’y a plus de cohésion que par la carotte et le bâton de l’Etat dealer. Il suffit de comparer avec le Japon ou Taiwan pour voir la différence.

Quant aux libertés perdues actuellement, ne vous en faites pas, l’Etat ne rend jamais volontairement les pouvoirs acquis lors de circonstances exceptionnelles(*). Les Lois extravagantes qui sont en train d’être passées au Royaume Uni et ailleurs resteront à portée de main lorsque la normale aura été rétablie, comme le Patriot Act, l’Etat d’Urgence etc…

(*) pas besoin d’étayer cette affirmation, dans le sens où je vous met au défi de trouver un vrai contre exemple smile

Hors ligne Hors ligne

 

#395 23/03/2020 21h10

Membre
Réputation :   85  

doubletrouble a écrit :

@Caratheodory : L’incohérence que vous relevez était volontaire, c’était une façon un peu ironique d’exprimer le fait que malgré mes idéaux viscéraux de Liberté, je m’incline avec une certaine amertume devant la vision de bon berger exprimée par Scipion dans les circonstances actuelles.

Je voulais aussi évoquer l’idée que ce n’est pas une constante historique et que cette situation me semble être cultivée à dessein : les stratégies de division (toujours plus fine, sur les axes de la classe, du genre, de la race, de la croyance et de l’environnement) de la population et d’exacerbation de l’individualisme n’ont que trop bien fonctionné. L’idée de Nation est morte et il n’y a plus de cohésion que par la carotte et le bâton de l’Etat dealer. Il suffit de comparer avec le Japon ou Taiwan pour voir la différence.

L’individualisme consumériste est effectivement une idéologie nocive. 

Mais est-ce bien l’Etat qui l’a propagée? N’est ce pas la société du spectacle qui l’a encouragée?  N’avons nous pas voté pour des politiques portant ces valeurs? Êtes vous certain que l’Etat soit le fossoyeur de l’idée de Nation alors qu’il a historiquement été le principal promoteur? Ne confondez vous pas l’Etat et les politiciens rivalisant de démagogie dans le combat électoral?

Quant aux libertés perdues actuellement, ne vous en faites pas, l’Etat ne rend jamais volontairement les pouvoirs acquis lors de circonstances exceptionnelles(*). Les Lois extravagantes qui sont en train d’être passées au Royaume Uni et ailleurs resteront à portée de main lorsque la normale aura été rétablie, comme le Patriot Act, l’Etat d’Urgence etc…

(*) pas besoin d’étayer cette affirmation, dans le sens où je vous met au défi de trouver un vrai contre exemple smile

L’état d’urgence proclamé en 2015 est il toujours en vigueur?

Quels pouvoirs l’Etat français est-il en train d’acquérir? Il est surtout en train de faire des dettes en ce moment.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #396 24/03/2020 11h55

Membre
Réputation :   1  

Une bonne partie des mesures relatives à l’état d’urgence de 2015 ont été retranscrites directement dans le droit commun, d’où je suppose la remarque de doubletrouble.

cf article du monde de 2017

Hors ligne Hors ligne

 

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ? Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

Discussions similaires à "olivier delamarche : gérant pessimiste de platinium gestion"

Pied de page des forums

Don Faites un don
Apprendre le bonheur