Informations À propos…   Chercher Cherchez sur le site, les forums et nos screeners :
PlanèteMembres  |  Mission

Forums de la communauté des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies, sans jugement moral, sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ?
Flèche Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

Sondage 

Synthèse des avis :

En 2022, recommanderiez-vous Bricks.co à un proche ?


Oui, complètement (avis positif)

3% - 5
Oui, avec des réserves (avis assez positif)

3% - 5
Je ne sais pas (avis neutre)

7% - 10
Non, probablement pas (avis assez négatif)

6% - 8
Non, certainement pas (avis négatif)

77% - 98
Nombre de recommandations : 126   Recommandation moyenne : 0,5/4 Avis plutôt négatif

#26 19/09/2021 14h14

Membre (2013)
Réputation :   184  

Bonjour,

La discussion étant lancée sur cette plateforme d’investissement, voici ma perception du produit proposé sur ce sujet que j’ai creusé il y quelques temps

Juridiquement comment ça fonctionne ?
Juridiquement, nous signons un contrat de redevance qui vous donne le droit à une fraction de l’usufruit qui sera dégagé par le bien immobilier dans lequel vous investissez. En fonction du nombre de bricks que vous possédez, vous avez alors une fraction des loyers nets qui vous sont reversés, ainsi que l’intégralité de la plus-value immobilière si le bien immobilier était revendu.
Cela s’apparente donc à une cession à vie de l’usufruit au prorata du nombre de bricks que vous possédez.

Le site met en avant la simplicité de l’investissement ainsi qu’un rendement attractif.

1) A aucun moment, les modalités de détermination du contrat de redevance que les investisseurs achètent ne sont mentionnées.
Il y a un asymétrie absolue entre l’acquéreur d’une brique et le vendeur de la brique. Selon mon analyse cela revient a acquérir un bien les yeux fermés sans en connaitre la valeur.
Par conséquent bon courage à la sortie si un jour il y a une sortie

le site met en avant que votre investissement est sur car c’est de l’immobilier



2) Il  existe un risque important pour qu’un investisseur ne comprenne pas ce qu’ils achète. Avec une brique il n’achète pas un bout d’immeuble, il n’achète pas l’usufruit d’un immeuble, il achète un contrat de redevance.

3) Par ailleurs, comme cité plus haut, il n’est même pas certain que le contrat de redevance porte sur la totalité de l’usufruit

4) Au niveau des frais, ils s’empilent

Conclusions
C’est un produit financier adossé à de l’immobilier qui se présente comme de l’immobilier alors que c’est avant tout un contrat de redevance.
2 gros sujets: l’opacité du prix de la brique vendue à un investisseur et la liquidité.
Pour terminer sur une note positive, je dirais que le principe n’est pas sans intérêt mais qu’à ce stade les dirigeants de cette plateforme ont des efforts à faire pour améliorer la transparence du produit et sa compréhension.

A titre personnel, je passe mon tour et j’attire l’attention sur ces zones d’ombres

Hors ligne Hors ligne

 

[+2]    #27 19/09/2021 15h38

Membre (2019)
Top 5 Année 2022
Top 10 Année 2021
Top 5 Expatriation
Top 5 Obligs/Fonds EUR
Top 5 Entreprendre
Top 5 Banque/Fiscalité
Réputation :   1005  

INTJ

RadioInvest a écrit :

Article flatteur sur La Tribune à propos de Bricks : Bricks.

Internet est devenu un vaste champ de mines où exercer son esprit critique est une épreuve au quotidien.

Ce n’est pas réellement un article de La Tribune mais un "Article partenaire", c’est à dire que Bricks a payé une agence de communication pour publier un article publicitaire sous forme d’article de presse et ils osent fièrement dire sur leur page FB que La Tribune parle d’eux !

Ils ont fait la même chose avec Forbes chez qui ils ont acheté un article promotionnel.

Bricks.co : une solution pour permettre à tous d?investir dans l?immobilier locatif - Forbes France



Pour info, on en parle ici :

Les articles publicitaires "masqués" sur les différents sites boursiers…

Dernière modification par Oblible (19/09/2021 16h22)


Parrain Interactive Brokers  - Parrain Qonto ( par MP ) -- La bible des obligations

Hors ligne Hors ligne

 

#28 19/09/2021 17h16

Membre (2020)
Top 20 Année 2021
Réputation :   196  

@Oblible

Je sais bien ! C’était l’objet de la remarque du début de mon message :

RadioInvest a écrit :

Dans toutes ces histoires, ce qui est navrant c’est de voir à quel point des journaux "sérieux" sont prêts à fermer les yeux sur leur éthique professionnelle pour se faire graisser la patte.

Ces journaux "sérieux" vendent d’une certaine manière leur image de marque (et leur nombre de visiteurs mensuels) en acceptant de publier un article rédigé dans le seul but de faire la promotion d’un site marchand qui n’a pas encore fait la preuve de son sérieux.

La loi devrait être plus protectrice du consommateur : au lieu d’avoir en bas de page la mention "article partenaire", il faudrait les obliger à publier un bandeau en début d’article "article publicitaire rédigé par un partenaire".


"Il faut de la mesure en toutes choses" Horace.

Hors ligne Hors ligne

 

#29 19/09/2021 18h15

Membre (2013)
Réputation :   110  

Dans le domaine marketing, plus votre pub s’apparente à du contenu naturel/organique plus elle est efficace et donc vendue chère. C’est en partie la raison pour laquelle les influenceurs sont si biens payés. Je vois que Corsaire00 parlait de far west en 2016, c’est sans doute pire 5 ans plus tard.

J’ai aussi noté que le site laisse entendre que la revente se fera forcément en plus-value "A partir du moment où vous vendez vos bricks pour empocher la plus-value sur ces dernières […]"

Vu que les mensonges s’accumulent, je ne serais pas surpris que les investissements indiqués comme financés ne le soient pas. C’est une technique marketing vieille comme le monde. Pourtant avec une formation de pharmacien, une expérience dans un secteur très réglementé et probablement pas mal de trésorerie suite à la revente de sa 1ère boite, on aurait pu s’attendre à un peu plus d’éthique et de sérieux.

Pour ma part en matière d’investissement à partir du moment où la confiance est rompue c’est un nogo absolu.

Rq : Publier des liens vers ce site ne risque-t-il pas de favoriser son référencement ?

Hors ligne Hors ligne

 

#30 19/09/2021 18h52

Modérateur (2014)
Top 20 Année 2021
Top 20 Invest. Exotiques
Top 10 Banque/Fiscalité
Réputation :   639  

Bonsoir,

Il s’agit d’un article partenaire, donc de la pub qui ne dit pas son nom.
Bref du "contenu"  pour site web qui est rémunéré sans en regarder le contenu, ni même les vérifications de base.
Exemple encore récent partagé ici

Édit : désolé de la redite, j’étais resté sur la 1ère page… Fatigant ce WE !


"Never argue with an idiot. They will drag you down to their level and beat you with experience" Mark Twain

Hors ligne Hors ligne

 

[+2]    #31 19/09/2021 21h27

Membre (2015)
Top 5 Année 2022
Top 5 Année 2021
Top 5 Dvpt perso.
Top 10 Vivre rentier
Top 5 Invest. Exotiques
Top 20 Crypto-actifs
Top 5 Entreprendre
Top 20 Finance/Économie
Top 10 Banque/Fiscalité
Top 5 Immobilier locatif
Réputation :   2836  

Quelques remarques :

- sur leur chaîne Youtube, il y a de jolies vidéos qui présentent deux immeubles : celui de Montagnac et celui de Pézenas. Ca permet d’avoir quelques infos. Cela montre que ces immeubles existent vraiment et qu’ils ont fait l’effort d’aller les visiter et de les filmer. Donc ce n’est pas aussi creux que ce que certains suspectent : ces deux immeubles existent vraiment ; les fiches ne sont pas montées de toute pièce. Cela dit, ces vidéos sont disponibles pour seulement deux immeubles sur les N qu’ils disent avoir déjà "vendus".

- dans l’immeuble de Pézenas, il n’y a pas que le sushi : l’immeuble se continue derrière. Cette seconde partie abritait, il y a peu, des bureaux et des cabinets paramédicaux, d’après les plaques apposées sur la porte et visibles sur google street view ; mais c’est désormais un restaurant gastronomique très haut de gamme, avec une très belle déco, tenu par un chef très réputé et avec d’excellentes notes sur google et sur tripadvisor (chercher "L’alchimie" à Pézenas). Je ne sais pas si ça donne une grande valeur à l’immeuble (ça dépend du montant du loyer ; si c’est le restaurant qui a financé toute la rénovation et la déco, le loyer est peut-être modeste), mais en tout cas il est clair que le standing de l’immeuble a grimpé d’un cran.

- une remarque que je me fais : comment font-ils pour offrir à la souscription des biens immobiliers alors qu’ils n’en ont pas encore sécurisé l’achat ? Ils disent en substance : "d’abord, vous souscrivez, et quand on a atteint le montant nécessaire, on achète". Or, en ce moment, tout ce qui est au prix part quasiment dans la journée. Comment font-ils pour que l’immeuble ne soit pas vendu à quelqu’un d’autre, pendant le temps qu’ils rassemblent les fonds ? Est-ce qu’ils sont aussi l’AI qui a le mandat de vente de ces immeubles ? Est-ce qu’ils contactent l’AI qui vend l’immeuble et qu’ils lui demande de le leur réserver le temps de réunir les fonds pour l’achat, moyennant un geste généreux de leur part ?

- qui fait la valorisation ? S’ils proposent des biens qui sont réellement à vendre, cela signifie que ces biens étaient à vendre à un certain prix. Quel était ce prix avant que Bricks ne "valorise" l’immeuble ? C’est ça qu’il faudrait savoir. Ca serait vachement intéressant de savoir le vrai prix qui était proposé sur l’annonce de vente, avant que Bricks ne s’empare de ce "projet". On saura certes le vrai prix auquel ils se sont vendus (s’il y a bien eu vente), quand ça passera sur DVF, mais ça sera dans plusieurs mois. D’ici là, de l’eau aura coulé sous les ponts.

-  Ils annoncent dans leur FAQ prendre 10 % de commission (ce qui est déjà très élevé : sur des montants pareils, la commission habituelle d’un AI est entre 5 et 7 %)), mais bon, 10 % c’est ce qu’ils disent. Quand on est prêt à poster des photos de faux collaborateurs, on n’est pas à une imprécision près. Est-ce que le modèle ne serait pas : on prend un immeuble à 250 k€ et on le "valorise" à 350 k€ ? Du coup, on prend une comm’ de 100 k€ ? Je ne sais pas, je n’affirme rien, je me pose juste des questions.

- je pense que Aaron Ben est très naïf (pour rester poli) quand il écrit "je m’interroge sur le business model et sur ce placement qui me paraît innovant" : quand on s’interroge, on creuse. C’est ce qu’ont fait gunday, Rodin et d’autres. Eux, ils s’interrogent vraiment. Vous, vous ne creusez rien du tout. Vous présentez tout sous son meilleur jour. Par exemple, vous dites que Bricks propose des "des parts de logements résidentiels (un peu à la manière des parts de SCPI pour des locaux professionnels)". Des parts de logement, vraiment ? Vous ne vous êtes pas interrogé longtemps ; vous servez au contraire la propagande publicitaire de Bricks, sans aucun recul. Bricks elle-même parle de "royalties", "redevances" et de "contrat sur revenus futurs" (je ne retrouve pas la page mais je l’ai lu). Comme l’ont relevé d’autres avant moi, il semble qu’ils vendent seulement un droit à redevance sur une partie du loyer, mais pour le prix de la pleine propriété ! C’est évidemment une forte survalorisation. C’est un peu comme de vendre l’usufruit au prix de la pleine propriété ! Si c’est bien le cas, voilà donc une partie du "business model" sur lequel vous vous interrogez.

- à chaque fois qu’un opérateur fragmente un marché pour le rendre accessible aux petits acteurs, ces petits acteurs, au moindre problème, se retrouvent le bec dans l’eau. Ils sont tout petits, crédules, nombreux et inorganisés : en face, il y a un gros malin unique et très bien organisé. Je l’ai déjà expliqué pour le cas des résidences de tourisme. Vous achetez en VEFA, très cher au m², une chambre dans une résidence hôtelière qui sera réalisée dans un vieil immeuble rénové en haut de gamme. Sauf que l’emplacement n’est pas top pour du tourisme (par contre il est top pour la marge du promoteur, puisqu’il a eu l’immeuble pour beaucoup moins cher que si c’était un emplacement premium). Quand l’hôtel fonctionne, le loyer est bien plus faible qu’annoncé (car clause d’indexation), et les charges de copropriété bien plus élevées que prévu. Ensuite, cet hôtel fait faillite. Qu’est-ce qu’il vous reste ? La propriété d’un "lot" à l’intérieur d’une copropriété totalement inexploitable. Non, seulement ça vaut que dalle et vous n’arriverez ni à le vendre ni à en faire quoi que ce soit. Mais surtout, vous vous retrouvez complètement démuni et impuissant car vous êtes un simple particulier crédule et que vous n’avez donc aucune compétence pour gérer une situation aussi tordue : être propriétaire d’un lot à l’intérieur d’une résidence hôtelière dont l’exploitant a fait faillite.
AMHA, voilà donc une autre partie du business model sur lequel vous vous interrogiez : avoir une myriade de petits souscripteurs pour qu’ils soient totalement impuissants, incompétents et soumis à tout ce qu’on leur dictera.

- quelle garantie ont les investisseurs ? Dans le publi-reportage sur la Tribune "La première propriété, située à Montagnac, a trouvé 124 acheteurs. Pour la deuxième, 300 investisseurs se sont réunis". Il y a donc au moins 424 personnes qui ont versé au total des centaines de milliers d’euros à une société en échange de simples contrats de redevance ? Des contrats garantis par quoi ? Par le capital social de 1000 € de la SAS ?
Dans le monde de l’entreprise, une société à 1000 €, c’est un simple ballon d’essai. C’est un fusible prêt à disjoncter. Si ça marche, ça marche. Mais si ça coule, le fondateur n’aura qu’à se tourner vers de nouvelles aventures et laisser le mandataire liquidateur gérer l’intendance. Comment des gens peuvent-ils vraiment payer de l’argent en échange d’un contrat sur revenus futurs, donc en échange d’une simple promesse, faite une boîte toute récente, qui a seulement 1000 € de capital social ? Où est la garantie de percevoir les revenus et de revoir leur argent ?
S’il y a vraiment des gens qui ont souscrit cela, ça signifie qu’ils n’ont aucune notion de finance et d’investissement, aucune connaissance du monde des affaires. De là à dire qu’ils méritent ce qui va leur arriver… Non, je n’irai pas jusque là, mais je suis tenté.

Dernière modification par Bernard2K (19/09/2021 22h19)


Une autre voix ? Une autre voie ?

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #32 19/09/2021 23h51

Membre (2021)
Réputation :   25  

Bernard2K a écrit :

- je pense que Aaron Ben est très naïf (pour rester poli) quand il écrit "je m’interroge sur le business model et sur ce placement qui me paraît innovant" : quand on s’interroge, on creuse. C’est ce qu’ont fait gunday, Rodin et d’autres. Eux, ils s’interrogent vraiment. Vous, vous ne creusez rien du tout. Vous présentez tout sous son meilleur jour. Par exemple, vous dites que Bricks propose des "des parts de logements résidentiels (un peu à la manière des parts de SCPI pour des locaux professionnels)". Des parts de logement, vraiment ? Vous ne vous êtes pas interrogé longtemps ; vous servez au contraire la propagande publicitaire de Bricks, sans aucun recul. Bricks elle-même parle de "royalties", "redevances" et de "contrat sur revenus futurs" (je ne retrouve pas la page mais je l’ai lu). Comme l’ont relevé d’autres avant moi, il semble qu’ils vendent seulement un droit à redevance sur une partie du loyer, mais pour le prix de la pleine propriété ! C’est évidemment une forte survalorisation. C’est un peu comme de vendre l’usufruit au prix de la pleine propriété ! Si c’est bien le cas, voilà donc une partie du "business model" sur lequel vous vous interrogez.

Je confesse ne pas être au niveau de la plupart des membres de ce forum.

Néanmoins, ma "naïveté" que vous soulevez et qui m’a valu des réactions négatives a permis de lancer les recherches de sachants.  Visiblement, un certain nombre de personnes se posaient la question au vu du nombre de personnes ayant réagi (ce qui ne m’étonne guère au vu du marketing de cette société sur YouTube / LinkedIn).

Comme indiqué plus haut, cette discussion a été postée dans la rubrique "douteux / très risqué" donc il y avait suspicion de ma part, toutefois sans avoir d’éléments concrets.

Il me semble que c’est l’objectif de ce forum que d’échanger et de permettre ainsi aux "naïfs" de ne pas se faire plumer.

Hors ligne Hors ligne

 

[+4]    #33 20/09/2021 08h57

Membre (2011)
Top 20 Année 2021
Top 20 Dvpt perso.
Top 20 Vivre rentier
Top 20 Immobilier locatif
Réputation :   407  

AaronBen, le 19/09/2021 a écrit :

Néanmoins, ma "naïveté" que vous soulevez et qui m’a valu des réactions négatives a permis de lancer les recherches de sachants.

de sachant ?
Vous voulez dire que savoir faire une recherche google fait de nous des êtres supérieurs ? roll

Allez, je vous aide à devenir supérieur.
Ce que j’ai fait : j’ai tapé dans la barre de recherche de ce forum une lettre au hasard.
Une fois arrivé sur google, j’ai remplacé l’adresse du forum par l’adresse du site bricks.
Et j’ai feuilleté les résultats.

Ensuite, sur le site, sur différentes photos, j’ai fait click droit "rechercher une image avec google"

Pour finir, j’ai fait un tour sur société.com

Il faudra tout de même m’indiquer la partie de ces actions qui demandent un savoir complexe, car je ne vois pas le besoin de savoir.
Par contre, il faut avoir envie de chercher, mais là on n’est pas dans la connaissance mais dans l’envie.

Hors ligne Hors ligne

 

#34 20/09/2021 11h34

Membre (2021)
Réputation :   25  

Je passerai outre la forme de votre message quelque peu condescendante.

Sur le fond, les étapes que vous mentionnez, si elles vous semblent évidentes, ne le sont pas pour la plupart des investisseurs qui débutent.

Aussi, je vous saurais gré d’avoir plus de considération pour ceux qui ont une expérience limitée dans ce domaine.

AaronBen

Message édité par l’équipe de modération (20/09/2021 12h51) :
- suppression de la citation du message immédiatement précédent

Hors ligne Hors ligne

 

#35 20/09/2021 11h44

Membre (2018)
Top 20 Année 2022
Top 20 Année 2021
Réputation :   252  

Si j’ai bien compris, vous connaissez ASSEZ bien votre clientèle potentielle.

"""la plupart des investisseurs qui débutent"""

Et c’est vous-même qui dites que ces gens ne savent pas utiliser un moteur de recherche.


Donne un cheval à celui qui dit la vérité, il en aura besoin pour s'enfuir.

Hors ligne Hors ligne

 

#36 20/09/2021 12h02

Membre (2021)
Réputation :   25  

Je parle pour moi d’abord, mais j’imagine que beaucoup de débutants n’ont pas le réflexe d’aller voir sur societe.com par exemple, ou de vérifier si des images ne sont pas déjà pas utilisées ailleurs.

Au risque de me répéter : je ne suis pas affilié à cette société. En témoigne notamment le fait d’avoir posté cette discussion dans "douteux"… ou alors je ne suis pas très doué pour la vendre ! smile

AaronBen

Message édité par l’équipe de modération (20/09/2021 12h52) :
- suppression de la citation du message immédiatement précédent

Hors ligne Hors ligne

 

#37 20/09/2021 12h29

Membre (2018)
Top 20 Année 2022
Top 20 Année 2021
Réputation :   252  

Ce n’est absolument pas une preuve !

Désolé de vous contredire, car j’ai cru remarquer que vous ne goûtez que très peu ce genre d’exercice.

Je vais vous faire une confidence.
Vous savez, au quotidien, lorsque j’essaie de négocier, je joue au faux naïf.
Je ne pense pas être le seul sur terre à utiliser cette technique.

Ou alors, je suis un génie💪


Donne un cheval à celui qui dit la vérité, il en aura besoin pour s'enfuir.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #38 20/09/2021 12h43

Membre (2011)
Top 20 Année 2021
Top 20 Dvpt perso.
Top 20 Vivre rentier
Top 20 Immobilier locatif
Réputation :   407  

AaronBen a écrit :

Je parle pour moi d’abord, mais j’imagine que beaucoup de débutants n’ont pas le réflexe d’aller voir sur societe.com par exemple, ou de vérifier si des images ne sont pas déjà pas utilisées ailleurs.

Vous êtes en train de me dire, que vous vérifier jamais à qui vous confiez votre argent ?
Même pour ma banque je vérifie la brochure tarifaire pour confirmer ce que me dit mon conseiller!

C’est quand même la base.
D’ailleurs, c’est même une formation interne obligatoire que j’ai vu dans plusieurs entreprises.
Entre pour éviter la divulgation d’information.
Vous connaissez la technique d’appeler des salariés pour avoir des infos sur l’entreprise, puis le comptable et grâce aux infos d’arriver à le convaincre de faire un virement sortant…

Les escroqueries sont la normes, et elle deviennent de plus en plus sophistiqués, donc ne pas développer son esprit critique, et faire un minimum d’effort de recherche, c’est chercher à se faire avoir.

Donc quand vous dites faire une recherche google c’est compliqué, désolé de vous prendre de haut.

@Aigri, je pense que la cible n’est pas les investisseurs débutants, mais plutôt les adeptes des infopreneurs qui cherchent à devenir riche en 5 jours.
D’habitude c’est plutôt des pigeonneries basés sur le forex, une basé sur l’immobilier c’est original pour le coup!

Hors ligne Hors ligne

 

[+3]    #39 20/09/2021 13h02

Membre (2012)
Top 20 Crypto-actifs
Réputation :   145  

ENFP

Je vous trouve durs avec Aaronben.
Certe il n’a pas beaucoup creusé le sujet et commis l’erreur de poser ce type de question sur un placement douteux dès son arrivée, mais il avait demandé conseil dans d’autres files auparavant .

Je connais quantité de gens qui ne vérifient pas sur Google, si ne savent pas que l’on peut faire une recherche par image , qui ne lisent pas les conditions générales et la plaquette de la banque en détail . J’en connais même plus que ceux qui comme moi cherchent des informations.

Concernant bricks, la boîte peut mettre à son crédit le dirigeant, qui n’est pas inconnu.

Cédric o Neil. a participé à la création de 1001 pharmacies, il a un profil LinkedIn.
En cherchant sur le net, on trouve des liens en tant que gérant d’une autre boîte
ONEILL LANDREVILLE, dont l’activité est la location de biens.. puis l’associée, Mme Landreville, qui possède aussi une SCI.

Il a aussi été jusqu’à 2020 propriétaire d’une entreprise d’homéopathie/ Phyto qu’il a revendu.

Bon, le site ne casse pas des briques pour le moment, 😊 alors je n’y investirai pas.


Parrain Crypto.com aswk9j6a22,  Ebuyclub, Vivid, AFER, traderepublic, MAX, Fortunéo, Bourso,  Linxea, BUX orange bk……

En ligne En ligne

 

[+1]    #40 20/09/2021 14h46

Membre (2015)
Réputation :   7  

Lorsque j’ai vu la pub sur La Tribune, je me suis dit, allez, allons nous inscrire.
Puis j’ai laissé tomber. Comme explicité depuis les premiers messages, cela semble plus que farfelu: une véritable arnaque: de par les rendements, la complexité pour des immeubles loin d’être premium, les frais de gestion presque 25% du revenu etc…

En fait, ils mangent à tous les rateliers: "autres frais d’acquisition" et "frais de gestion".
Sous couvert de "fintech", de "disruption", ils se permettent tout.

Si une agence immobilière nous disait: voici ce bien, il est vraiment top, c’est l’affaire du siècle (alors que nous sommes dans une ville de 9000 habitants…) je prend 15% de com sur le bien que je vous vend, je le garde, vous en payez la moitié et je prends 25% des revenus pour gérer le côté financier mais nous prendrons aussi une agence qui prendra en plus de tout ça environ 7%TTC pour gérer les locataires, on la regarderai avec des yeux ronds, soufflé par ce culot rustre de maquignon de foire.
Mais là c’est sur un joli site internet… On se permet tout.

Voici quelques captures d’écran tirées du site en question:











Hors ligne Hors ligne

 

Favoris 1   [+1]    #41 20/09/2021 19h18

Membre (2015)
Top 5 Année 2022
Top 5 Année 2021
Top 5 Dvpt perso.
Top 10 Vivre rentier
Top 5 Invest. Exotiques
Top 20 Crypto-actifs
Top 5 Entreprendre
Top 20 Finance/Économie
Top 10 Banque/Fiscalité
Top 5 Immobilier locatif
Réputation :   2836  

AaronBen a écrit :

Je parle pour moi d’abord, mais j’imagine que beaucoup de débutants n’ont pas le réflexe d’aller voir sur societe.com par exemple, ou de vérifier si des images ne sont pas déjà pas utilisées ailleurs.

Et donc, qu’allez-vous faire :
- continuer à croire à tout ce qu’on vous raconte ?
- continuer à poster sur le forum toutes les idées "innovantes" que vous croisez pour que d’autres les analysent pour vous, et admirer ces sachants qui ont le "réflexe" d’utiliser google ?
- ou bien allez-vous vous inspirer de ce qu’ont fait gunday et les autres, et commencer à utiliser votre propre esprit critique et commencer à apprendre mettre en pratique des techniques de recherche et de vérification ? En tout cas, ça pourrait vous être fort utile, et je vous y encourage.

Par ailleurs, je me rends compte aussi qu’un certain nombre de souscripteurs et de curieux ont pu être attirés par le département de l’Hérault. Du point de vue de la personne peu renseignée, l’Hérault, c’est Montpellier, et l’Hérault, c’est la mer donc les vacances et le littoral et la fréquentation touristique, donc c’est forcément bien. En fait, pour connaître un peu ce département, c’est plutôt l’inverse : il y a un peu de valeur à Montpellier et villes alentours, et puis le littoral quand même. Mais tout le reste du département est vraiment bof au niveau du dynamisme socio-économique et au niveau de la valeur de l’immobilier. Et en fait, dès qu’on s’éloigne de la mer et de Montpellier, c’est vite la misère (avec toute la sympathie que je peux avoir pour cette misère-là). On n’est pas à Lyon ou Bordeaux !

Donc, Bricks fait son marché dans des zones de faible valeur. Pézenas et Montagnac, c’est pas Byzance. Certes, dans l’Hérault, c’est mieux que Bédarieux et Saint-Pons-de-Thomières, mais quand même… Même leurs immeubles à Montpellier c’est à Celleneuve et les Hauts de Massanne, des quartiers réputés… pour leur réputation. Aller dans des zones de faible valeur, c’est une bonne idée pour ne pas payer cher. Celui qui voudrait investir en direct aurait sans doute raison d’aller par là (à condition de faire très attention où on met les pieds : "bon marché donc intéressant" côtoie de très près "bon marché donc pourri").

Mais, en l’occurrence, qui est-ce qui ne paie pas cher ? Bricks. Qui paie cher ? Les souscripteurs de bricks, à force de frais, commission et même de "réserve d’argent" (ça j’adore : souscrivez des bricks pour nous faire 60 k€ de tréso, on ne vous dit même pas pourquoi ! Nous les créateurs, on a apporté 1000 € de capital social c’est vous dire si on s’implique, et vous les souscripteurs, vous nous apportez 60 k€ de tréso gratuite par immeuble, et tout va bien !).

On retrouve la même logique que celle du promoteur de résidences de tourisme que j’ai déjà décrit : aller dans les zones moins chères, pour faire un peu plus de marge. Et tant pis si la résidence de tourisme périclite à cause d’un emplacement de second choix. La même opération dans un emplacement premium, la résidence hôtelière aurait été un succès, mais le promoteur aurait gagné moins d’argent.
On retrouve aussi les astuces des promoteurs de Pinel. Je me rappelle aussi d’un cas qui nous avait été présenté sur Toulouse : la plaquette vendait "le quartier de Nougaro", "10 minutes du centre ville". En fait, c’était une banlieue très bof, à 20 minutes du centre ville… A chaque fois, le point commun de tous ces montages, de tous ces "business models" comme vous dites, c’est : comment payer moins cher ce qu’on va revendre nettement plus cher aux souscripteurs, grâce à un marketing habile qui abusera les gens qui ne connaissent pas bien la valeur de l’immobilier dans la zone, grâce à des paillettes qui font oublier la misère…

Dernière modification par Bernard2K (20/09/2021 19h44)


Une autre voix ? Une autre voie ?

Hors ligne Hors ligne

 

#42 20/09/2021 20h50

Membre (2020)
Top 20 Année 2021
Réputation :   196  

Une arnaque est parfois difficile à déceler.

Personne n’est à l’abri, même les investisseurs les plus aguerris.

Je rappellerai à toutes fins utiles l’affaire Aristophil, arnaque financière sorte de ponzi du manuscrit ; le prix d’entrée n’était pas de 10€ la brique et les investisseurs loins d’être des smicards écervelés et pourtant beaucoup y ont laissé des plumes…

En ce qui concerne Bricks, ils ont manifestement un agrément ACPR Banque de France (registre REGAFI) et une inscription à l’Orias ; cela peut suffire à rassurer certains.

Il ne faudrait pas non plus confondre arnaque (site frauduleux, intermédiaire véreux opérant depuis l’étranger…) et mauvais investissement.

In fine, Bricks n’est peut être pas une arnaque au sens légal mais simplement un investissement à éviter.


"Il faut de la mesure en toutes choses" Horace.

Hors ligne Hors ligne

 

#43 20/09/2021 21h54

Membre (2011)
Top 20 Année 2021
Top 20 Dvpt perso.
Top 20 Vivre rentier
Top 20 Immobilier locatif
Réputation :   407  

@RadioInvest, effectivement au niveau légal, je pense que ce n’est pas une arnaque.

Néanmoins, on est plus sur une sorte de drop shipping amélioré que sur un véritable investissement immobilier.
C’est un modèle qui fonctionne grâce aux infopreneurs qui en font la publicité.

Rien que ce modèle marketing pose la question du sérieux de l’investissement.


Pour être clair, je parlais d’arnaque non dans un sens légal, mais dans le sens où le but est de plumer le pigeon client.

Pour la blague de fin : j’espère que leur agent immobilier fictif est plus compétence que leur développeur web fictif, sinon ça promet…

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #44 21/09/2021 11h07

Membre (2019)
Réputation :   8  

Pour défendre un peu ce pauvre AaronBen à qui j’accorde la présomption d’innocence et de naïveté, j’ai hésité il y a quelques jours à poster un sujet sur Bricks car ça me paraissait une opportunité comme une autre, et elle n’avait pas encore été débattue sur ce forum. Belle pub, site accrocheur… j’en ai même entendu parler via des groupes de discussion immobiliers plutôt sérieux, alors je me suis dit, pourquoi pas, l’idée est peut-être bonne !
Et de fil en aiguille, en naviguant sur le site de Bricks, on ne sait plus sur quel pied danser.
Certes, les immeubles ne sont pas fringuants, mais pour avoir du rendement, il faut savoir mettre les mains dans le charbon et acheter des biens pas forcément premiums. Certes. Pourquoi pas.
Là où je suis très dubitatif, c’est effectivement sur le modèle de revenus, car je me suis dit : tiens, si jamais ça fonctionne, comment sont classés les revenus ? BIC ? Revenus fonciers ? Revenus du capital mobilier ?
Du coup j’ai creusé, et on passe de copropriétaire à actionnaire à royalties à … bref voyant ça, ça me semble une trop grosse usine à gaz, pour des biens que je pourrais trouver par moi-même avec beaucoup moins d’intermédiaires et sans toute la complexité de montages alambiqués.
Peut-être que ce n’est pas une arnaque, mais je vais passer mon chemin.

Hors ligne Hors ligne

 

#45 21/09/2021 13h16

Membre (2019)
Top 5 Année 2022
Top 10 Année 2021
Top 5 Expatriation
Top 5 Obligs/Fonds EUR
Top 5 Entreprendre
Top 5 Banque/Fiscalité
Réputation :   1005  

INTJ

Même leur FAQ n’est pas très claire sad

FAQ - Bricks.co

Le montant imposable apparaît automatiquement sur votre déclaration de revenus (formulaire 2561) dans la case 2TT

Si le montant de votre plus-value ne s’affiche pas automatiquement sur votre déclaration de revenus, vous devez l’indiquer dans la zone suivante :

    Cadre 2 : Revenus des valeurs et capitaux mobiliers
   Case 2EE : Autres revenus soumis soumis à un prélèvement ou une retenue libératoire


Parrain Interactive Brokers  - Parrain Qonto ( par MP ) -- La bible des obligations

Hors ligne Hors ligne

 

#46 21/09/2021 14h01

Membre (2014)
Réputation :   4  

Franchement, vous allez sur leur site, faites un clic droit sur la photo du développeur web, "rechercher avec Google" vous le retrouvez sur une pub de fringues :
https://manualdohomemmoderno.com.br/vid … alca-jeans
Il y a quand même mieux en matière d’honnêteté. Quel crédit apporter à cette boite ?

Hors ligne Hors ligne

 

#47 21/09/2021 14h12

Membre (2015)
Top 5 Année 2022
Top 5 Année 2021
Top 5 Dvpt perso.
Top 10 Vivre rentier
Top 5 Invest. Exotiques
Top 20 Crypto-actifs
Top 5 Entreprendre
Top 20 Finance/Économie
Top 10 Banque/Fiscalité
Top 5 Immobilier locatif
Réputation :   2836  

elbobo a écrit :

Du coup j’ai creusé, et on passe de copropriétaire à actionnaire à royalties à … bref voyant ça, ça me semble une trop grosse usine à gaz, pour des biens que je pourrais trouver par moi-même avec beaucoup moins d’intermédiaires et sans toute la complexité de montages alambiqués.

Ce qui prouve qu’il n’y a pas besoin d’être un "cador" du forum pour faire ses propres vérifications.

Vous aussi, vous avez pensé "pourquoi pas, l’idée est peut-être bonne !". La différence, c’est qu’ensuite vous avez cherché. C’est cela qu’on lui reproche : le niveau zéro de la recherche. Lorsque quelqu’un poste "voilà un sujet, j’ai déjà creusé et trouvé ceci et cela, est-ce qu’autres auraient des remarques ?", ça passe. Quand quelqu’un poste "voilà l’idée qui vient de me traverser la tête (ou que je viens de voir sur l’internet) et je la poste pour avoir vos remarques", là ça passe toujours moins bien, car ça sous-entend "j’ai la flemme de chercher moi-même, par contre votre temps de travail est gratuit". On aura beau nous passer la brosse à reluire "vous êtes tellement des cadors, vous savez tellement bien utiliser google alors que moi je suis un oisillon tombé du nid", on a du mal à y croire. Bon allez, j’arrête, je crois que c’est bien clair maintenant. wink

Dernière modification par Bernard2K (21/09/2021 14h18)


Une autre voix ? Une autre voie ?

Hors ligne Hors ligne

 

#48 22/09/2021 12h57

Membre (2021)
Réputation :   0  

Bonjour,

Je vous parle ici en tant que "mini testeur" de bricks depuis ses débuts.

Le gérant est très imbu de lui même, il devais depuis tout début juillet, me rembourser 34€ que j’avais mis sur un immeuble pour tester, celui-ci ma indiqué avoir fait le remboursement.

Nous voilà plusieurs mois après ce fait, Malgré mes relances incessantes, Malgré les différents injonction de me rembourser et les réponses positives "oui nous allons vous rembourser". Ils ont osés me dire que mon passeport était invalide (celui qui ma fait passer une frontière il y a peu) et qu’il fallait le valider pour être remboursé.

Il n’en ai rien. Bricks m’a arnaquer car mon compte à disparu, et l’argent lui, n’est pas réapparu sur mon compte en banque.

J’ai fait un signalement sur le site signal-arnaque, et j’essai d’informer le plus de monde possible.

Mais comme vous pouvez voir, ledit gérant paye des "youtubers" et des médias pour faire parler de lui, et donner une image positive. Ce qui attire beaucoup de personnes crédule, qui elles, investissement des très gros montants…

Je peux bien sûr vous fournir la preuve d’une vingtaine de mails échangées avec leurs équipes.

Dernière modification par Voltrush (22/09/2021 13h18)


Nathan, 22 ans, débutant dans le milieu des affaires

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #49 22/09/2021 13h25

Membre (2020)
Réputation :   24  

Pourquoi laisser ouvert un tel sujet après tant de drapeaux rouges agités depuis le lancement de la discussion ?

Toute publicité, même mauvaise, est bonne à prendre pour eux.

Hors ligne Hors ligne

 

#50 22/09/2021 13h36

Membre (2019)
Top 5 Année 2022
Top 10 Année 2021
Top 5 Expatriation
Top 5 Obligs/Fonds EUR
Top 5 Entreprendre
Top 5 Banque/Fiscalité
Réputation :   1005  

INTJ

Voltrush a écrit :

Ils ont osés me dire que mon passeport était invalide (celui qui ma fait passer une frontière il y a peu) et qu’il fallait le valider pour être remboursé.

C’est le coup classique pour retarder les remboursements, certains vont ensuite demander une demande de remboursement par lettre manuscrite puis invoquer la législation anti-blanchiment pour demander la source de vos fonds investis chez eux …


Parrain Interactive Brokers  - Parrain Qonto ( par MP ) -- La bible des obligations

Hors ligne Hors ligne

 

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ?
Flèche Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

Pied de page des forums

Parrains Faites-vous parrainer
Apprendre le bonheur