Informations À propos…   Chercher Cherchez sur le site, les forums et nos screeners :
PlanèteMembres  |  Mission

Forums de la communauté des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies, sans jugement moral, sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ?
Flèche Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

Sondage 

Synthèse des avis :

En 2022, recommanderiez-vous Bricks.co à un proche ?


Oui, complètement (avis positif)

3% - 5
Oui, avec des réserves (avis assez positif)

3% - 5
Je ne sais pas (avis neutre)

7% - 10
Non, probablement pas (avis assez négatif)

6% - 8
Non, certainement pas (avis négatif)

77% - 98
Nombre de recommandations : 126   Recommandation moyenne : 0,5/4 Avis plutôt négatif

#126 21/12/2021 13h21

Membre (2018)
Top 20 Année 2021
Top 20 Expatriation
Réputation :   272  

@ Superinvest,

Soit, mais si une certaine "jeunesse" (mais pas que) apprécie le côté far west des cryptos, nft, wsb etc, c’est avec l’optique de faire du x2/5/10 en un an. Risqué mais en cas de réussite le retour est à la hauteur.

Là on parle de 3-4% par an pour une maison à Pont Audemer, 10.000 habitants en région. Le risque additionnel est vraiment mal payé.

Dernière modification par Liberty84 (21/12/2021 14h15)


“It ain’t what you don’t know that gets you into trouble. It’s what you know for sure that just ain’t so.” M.Twain

Hors ligne Hors ligne

 

#127 21/12/2021 13h43

Membre (2015)
Top 20 Obligs/Fonds EUR
Réputation :   76  

@Liberty84, je ne pense pas que c’est directement comparable aux cryptos, nft, wsb.

Avec ces plateformes (je parle de ce genre d’intermédiaire en général avec un track record de plusieurs années, pas de ce cas précis qui est sans track record), on a un rendement sub-optimal avec des (nombreux) risques mais on ne fait pas le travail d’investir et de gérer soi-même son investissement. C’est là le trade-off risque/rendement/travail.

Investir en direct (immo, action), ça demande du travail mais le rendement est supérieur. Le seul "cheat code" pour moi sont les ETF qui permettent d’avoir le profil risque-rendement des actions, très peu de travail et très peu de frais.

Edit suite à la réponse directement dessous: @Liberty84, vous avez raison, on est d’accord.

Dernière modification par Stouf (21/12/2021 14h54)

Hors ligne Hors ligne

 

#128 21/12/2021 14h14

Membre (2018)
Top 20 Année 2021
Top 20 Expatriation
Réputation :   272  

@ Stouf

Superinvest faisait la comparaison avec la tokenisation, robinhood, etc.

Investir dans l’immo sans gérer soi même pour 5% avec une mise réduite,  c’est ce que proposent aussi les SCPI et avec un profil de risque moindre. Et en AV ça commence à 50e de mise.

Idem avec des REITs.

A chacun de choisir selon son profil.
A noter que je ne suis pas contre le principe, j’ai quelques tokens realt que je traite comme du high yield (et j’ai aussi des scpi et des reits)

Mais que Bricks annonce offrir une rentabilité supérieure aux scpi quand les chiffres montrent le contraire et en sous estimant volontairement les risques ("nous garantissons") pose un gros problème éthique.

Dernière modification par Liberty84 (21/12/2021 14h32)


“It ain’t what you don’t know that gets you into trouble. It’s what you know for sure that just ain’t so.” M.Twain

Hors ligne Hors ligne

 

#129 26/12/2021 20h13

Membre (2021)
Réputation :   3  

Michel, le 21/12/2021 a écrit :

La frontière entre un article indépendant et une publicité déguisée est relativement mince. Elle se distingue parfois dans l’épaisseur du trait. Le site ADI surfe sur cette tendance de manière habile certes mais cela décrédibilise à mon sens la démarche intellectuelle.

Avis Bricks.co : interview de son fondateur Cédric O’Neill

Avant même de parcourir le sommaire, Nicolas - co-auteur - nous indique avoir été séduit par ce nouveau concept. D’ailleurs on peut bénéficier de l’offre parrainage. Difficile de le louper c’est écrit en majuscule. Ensuite il y a moult captures d’écran dont une avec un lien vers le site.
Quel crédit accorder à un article tel que celui-ci ? Quelle confiance accorder aux auteurs ?

Je ne sais pas trop quoi en penser… ça donne l’impression que les influenceurs se positionnent de plus en plus rapidement pour gagner en visibilité ou en parrainage. Dommage car le site ADI est qualitatif.

"Quand c’est gratuit, c’est que vous êtes le produit"

J’avoue que j’ai étais très très surpris de cet article sur CE site . Il me semblait que ADI était un site très sérieux dont je me suis beaucoup servi pour débuter dans le monde de l’investissement. Serait-il beaucoup moins sérieux que ce que je croyais ou bricks serait-il finalement un peu plus recommandable que ce que nous pensions tous ? J’avoue beaucoup m’interroger et ne pas être assez "expert" pour arriver à me faire une opinion objective . Que pensez de l’attitude de ADI ?

Hors ligne Hors ligne

 

#130 27/12/2021 08h49

Membre (2013)
Top 20 Année 2022
Top 20 Année 2021
Top 10 Actions/Bourse
Top 5 Obligs/Fonds EUR
Top 5 Monétaire
Top 5 Banque/Fiscalité
Top 5 SCPI/OPCI
Réputation :   1330  

ISTJ

ADI a commencé à se "monétiser" depuis plusieurs mois déjà : liens d’affiliation, publicités, interviews avec un contenu (trop ?) positif amenant vers une affiliation, comparatifs (exemple : celui sur les contrats d’assurance-vie, où figurent 3 contrats, amenant chacun vers une affiliation), etc.

Une partie du contenu reste intéressant mais la monétisation est de plus en plus visible.
A chacun de conserver son esprit critique (comme cela doit être le cas sur TOUS les sites de la toile, et sur tous les médias en général).

PS : ce n’est que mon humble avis.
PS2 : fin du HS

Dernière modification par maxicool (27/12/2021 08h56)


Parrain LINXEA. Boursorama (FRVE9093). Fortuneo (12662218). Zen'Up. Vattenfall. Bourse Direct (2019704537)

Hors ligne Hors ligne

 

#131 27/12/2021 10h48

Membre (2019)
Réputation :   4  

Bonjour,
Je suis depuis 12 mois investi fortement dans le crowdfunding immobilier et ai réalisé plus de 100 investissements sur cette période, en ne retenant que des opérations entre 10% et 13%. Mon rendement brut moyen est de 10,85% à ce jour.

A ce titre j’ai investi chez Iwimo.com, qui a été racheté récemment par bricks.co.
C’est ainsi que je suis arrivé par hasard sur bricks.co, mon apport crowdfunding sur Iwimo ayant été converti en bricks.

J’ai lu avec intérêt tous les avis et commentaires sur bricks.co.
Je me permets d’en parler en tant qu’utilisateur.

Grace à la mise en place de la marketplace, j’ai revendu mes bricks et ai réalisé un gain net de 10% en 41 jours. Je ne peux donc pas dire de mal de cette plateforme. C’est le meilleur placement réalisé depuis un an.

Pris au jeu, j’ai réinvesti sur Bricks la semaine dernière, sur une opération annoncée à 11,95% de rendement cible.

Ce ne fut pas facile car tout est parti en quelques secondes, mais j’ai l’habitude, car c’est toujours le cas en crowdfinding, pour les petites opérations dont le taux annoncé est supérieur à 11%.

Je précise que Bricks n’est pas du Crowdfunding immobilier au sens originel du terme, mais cela s’en rapproche.

Je vous tiendrai au courant de mon expérience, qui me verra probablement revendre mes bricks avec une nouvelle plus value de 10% dans quelques semaines. Entre temps je pense remettre des fonds sur Bricks pour participer aux prochaines émissions, comme je le fais sur mes autres plateformes fétiches.

Hors ligne Hors ligne

 

[+2]    #132 28/12/2021 08h55

Membre (2021)
Réputation :   90  

Un retour éclairant !

Jihel22, le 27/12/2021 a écrit :

Je précise que Bricks n’est pas du Crowdfunding immobilier au sens originel du terme, mais cela s’en rapproche.

Finalement ça ressemble très fortement au concept "révolutionnaire" développé par Aucoffre il y a quelques années. On achète un jeton (pièce d’or ou "brique" selon le cas) dans un système fermé, généralement trop cher (car surévalué par la plateforme + nombreux frais), en faisant entièrement confiance à l’intermédiaire quant à son existence réelle (photo de la pièce ou du bien acquis), sans avoir la volonté ou la possibilité d’en matérialiser physiquement la propriété, et désormais avec l’espoir de dégager une plus-value à la revente sur la place de marché interne auprès d’un autre acheteur moins expérimenté.

Pour que le business fonctionne il faut donc de nouveaux arrivants en permanence, d’où les messages simples voire simplistes ("investissez dans l’or sans avoir à le stocker" ou "achetez une brique d’immeuble, c’est facile et pas cher") et la communication agressive.

On est quand même très loin du crowdfunding immo.


Être célèbre sur internet c'est comme être riche au Monopoly

Hors ligne Hors ligne

 

#133 28/12/2021 09h08

Membre (2019)
Réputation :   4  

Exact, c’est un produit hybride qui tend vers la tokenisation de biens immobiliers, tout en utilisant le levier du crédit pour en booster le rendement. Fallait y penser.
On croise les doigts pour espérer que le gestionnaire gèrera déontologiquement le concept et saura trouver le nombre suffisant de projets pour répondre à l’engouement qu’il suscite.

Hors ligne Hors ligne

 

#134 28/12/2021 10h18

Membre (2011)
Réputation :   16  

fpiv, le 26/12/2021 a écrit :

Michel, le 21/12/2021 a écrit :

La frontière entre un article indépendant et une publicité déguisée est relativement mince. Elle se distingue parfois dans l’épaisseur du trait. Le site ADI surfe sur cette tendance de manière habile certes mais cela décrédibilise à mon sens la démarche intellectuelle.

Avis Bricks.co : interview de son fondateur Cédric O’Neill

Avant même de parcourir le sommaire, Nicolas - co-auteur - nous indique avoir été séduit par ce nouveau concept. D’ailleurs on peut bénéficier de l’offre parrainage. Difficile de le louper c’est écrit en majuscule. Ensuite il y a moult captures d’écran dont une avec un lien vers le site.
Quel crédit accorder à un article tel que celui-ci ? Quelle confiance accorder aux auteurs ?

Je ne sais pas trop quoi en penser… ça donne l’impression que les influenceurs se positionnent de plus en plus rapidement pour gagner en visibilité ou en parrainage. Dommage car le site ADI est qualitatif.

"Quand c’est gratuit, c’est que vous êtes le produit"

J’avoue que j’ai étais très très surpris de cet article sur CE site . Il me semblait que ADI était un site très sérieux dont je me suis beaucoup servi pour débuter dans le monde de l’investissement. Serait-il beaucoup moins sérieux que ce que je croyais ou bricks serait-il finalement un peu plus recommandable que ce que nous pensions tous ? J’avoue beaucoup m’interroger et ne pas être assez "expert" pour arriver à me faire une opinion objective . Que pensez de l’attitude de ADI ?

Bonjour,

Je suis Nicolas, cofondateur du site ADI.
J’ai retrouvé (avec l’aide de Philippe !) mon pseudo historique, compte créé il y a 10 ans déjà, j’avais été actif seulement en 2013 smile

Nous avons raconté la genèse dans notre dernière newsletter.
Il y a encore 2-3 mois, nous étions très sceptiques sur Bricks. On répondait à nos lecteurs  (et c’est encore visible en commentaire de l’article sur le crowdfunding immobilier) :

    - société très jeune avec seulement 1000 € de capital social
    - on n’est pas propriétaire du bien, on a juste le droit de percevoir les revenus à vie (royalties) ;
    - 10-15 % de rendement annuel…vraiment ? (On comprendra plus tard qu’il y avait confusion entre "rendement" et "rentabilité" sur le site Bricks…on rappelle que la rentabilité tient compte de la plus-value) ;
    - et surtout : pas d’enregistrement ORIAS. Red flag, on refusait d’aller plus loin.

Puis la société Bricks a été immatriculée ORIAS, ils sont devenus présentables et nous avons décidé d’interviewer le fondateur pour avoir des éclaircissements sur les points que nous avions identifié comme ambigus ou troublants.
Nous avons challengé Bricks sur certaines questions sans langue de bois et les échanges en commentaires ont été nourris.

Dans notre article, on présente bien les qualités et défauts, les tenants et aboutissants. J’interviens toujours pour tempérer l’interviewé avec mes notes. Donc chacun est en mesure de décider si on investit ou non et quelle part de son patrimoine.
Clairement il y a un risque de capital, un risque de MV à ne pas écarter d’un revers de la main, et la rentabilité tient compte d’hypothèses optimistes de revalo du marché. Je parle même de bulle immobilière en renvoyant vers notre article avec graphiques sur la bulle immo. On l’explique dans l’article, on n’enjolive pas la situation, contrairement à d’autres blogueurs, on fait toujours attention à être justes et objectifs.

A titre personnel, j’ai investi 1000 € pour tester la plateforme en pratique et pouvoir donner mes remarques de terrain.
J’explique tout, même le fait que le serveur était surchargé et que j’ai été exécuté de 2 ordres au lieu d’1 ! Mais j’ai pu annuler mon ordre doublon heureusement.
Je relate mon expérience comme je le fais toujours et si j’ai une expérience malheureuse je mettrai à jour l’article. Pour l’instant la liquidité me semble très bonne, les bricks partent dans la journée sur la marketplace.

A cette occasion j’ai donné mon code parrain (en majuscule oui car le code est en majuscule) dans l’article effectivement, car c’est du win-win (le filleul est gagnant aussi). Tout comme IH le fait avec son partenariat SCPI et les parrainages Bourso Fortuneo etc. (et il a raison car ce sont de bons services que l’on met en avant aussi).

De mon côté comme expliqué pour expliquer ma stratégie, je souhaite investir en immobilier "pierre-papier" en bonne partie avec les SCPI à crédit (90 %) et plus marginalement avec les Bricks au comptant (10 % maximum, c’est prudent, mais j’espère ne pas me tromper sur mon appréciation). Même stratégie qu’avec mes actions où je vise un coeur de portefeuille (90 % de trackers) et où je m’autorise un "bac à sable" de 10 % maximum en stock picking. Chacun doit investir selon son allocation patrimoniale et se rappeler que tout investissement (immobilier, actions, cryptos, etc.) comporte un risque de perte en capital. On le rappelle également.

J’espère que c’est plus clair, on ne veut pas soulever de polémique. Bien sûr s’il s’avère qu’il y a le moindre problème avec Bricks qui pourrait nuire aux lecteurs, on mettra à jour l’article. Comme on l’a fait en retirant Binck de notre classement des meilleurs CTO quand on a eu beaucoup de retours négatifs sur le service client (quand bien même nous avons perdu un partenaire, peu importe).
Par ailleurs on reçoit beaucoup de sollicitations pour présenter des services que l’on n’apprécie pas (Et…, M…) et nous refusons toujours. Hors de question d’envoyer des lecteurs au casse-pipe.

Merci, à bientôt !

Dernière modification par nico6259 (28/12/2021 19h33)

Hors ligne Hors ligne

 

#135 28/12/2021 10h59

Membre (2019)
Top 5 Année 2022
Top 10 Année 2021
Top 5 Expatriation
Top 5 Obligs/Fonds EUR
Top 5 Entreprendre
Top 5 Banque/Fiscalité
Réputation :   1005  

INTJ

@ADINicolas : mis à part le lien de parrainage, avez-vous été payé directement ou indirectement par Bricks ?

Pour information ils sont inscrits à l’ORIAS en tant qu’IFP ( Intermédiaire en financement participatif ), ça n’apporte aucune crédibilité supplémentaire ni un quelconque gage de sérieux ou de sécurité.


Parrain Interactive Brokers  - Parrain Qonto ( par MP ) -- La bible des obligations

Hors ligne Hors ligne

 

#136 28/12/2021 12h52

Membre (2012)
Top 20 Crypto-actifs
Réputation :   145  

ENFP

Dire que Bricks n’est inscrit à l’ORIAS qu’en tant qu’intermédiaire en financement participatif semble dans la bouche de certains sonner comme quelque chose qui est possible pour le premier venu et qu’une inscription autre, du genre CIP ou CIF, que sais-je encore, serait plus crédible et une garantie de sérieux.

Wiseed, bien connu et ancien, ne possède qu’une inscription en tant qu’IFP (Même si dans le passé ils ont été CIF) .
October est IFP.
Etc….

Après, je vous l’accorde, le capital social n’est pas le même (288 288 € pour October, et 1 106 489 € pour wiseed), et c’est plutôt ça qui est anormal.


Parrain Crypto.com aswk9j6a22,  Ebuyclub, Vivid, AFER, traderepublic, MAX, Fortunéo, Bourso,  Linxea, BUX orange bk……

Hors ligne Hors ligne

 

#137 28/12/2021 12h58

Membre (2011)
Réputation :   16  

Non, précision importante : c’est nous qui avons sollicité bricks pour une interview et non le contraire.

Nous avions les questions des lecteurs, mes questions d’investisseur assez sceptique sur leurs services, et des critiques lues ici et par ailleurs.

L’interview était là pour mieux comprendre les services et une sorte de droit de réponse sur les questions critiques. Et par la suite j’ai été séduit par le concept (dans une certaine mesure, j’investirai max 10 % de ma poche pierre-papier donc une petite part de mon patrimoine global, et l’article met bien en avant qu’il faut être prudent et ne pas dépasser 5-10 % de son patrimoine en tout en catégorie crowdfunding en diversifiant sur plusieurs plateformes et projets) donc j’ai mis à jour l’article en racontant mon investissement.

On est beaucoup moins consensuels dans notre article que ce que l’on peut lire sur les autres blogs. Et aussi dans le podcast La Martingale que j’ai écouté hier, interview du fondateur de Briks très consensuelle sans vraiment évoquer les risques.
De notre côté on a fait en sorte d’être complet sur le montage alambiqué et les risques et l’article sera mis à jour dans le temps, comme toujours, pour toujours rester juste.

Hors ligne Hors ligne

 

#138 29/12/2021 14h32

Membre (2021)
Réputation :   0  

Je trouve que les informations concernant bricks.co ne sont pas très claires.

J’ai pas l’impression que les personnes qui investissent dans des bricks soit conscient qu’ils ne sont pas propriétaires du bien en question.

S’ils étaient vraiment propriétaires du bien ils toucheraient des revenus locatifs et pas des redevances.

Sommes nous d’accord ?

Dernière modification par Raphael67 (29/12/2021 14h32)

Hors ligne Hors ligne

 

#139 29/12/2021 15h42

Membre (2018)
Top 20 Année 2022
Top 20 Année 2021
Réputation :   252  

@Raphael67, vous vous êtes "inscrit" juste pour cette phrase ?

Pourquoi ?


Donne un cheval à celui qui dit la vérité, il en aura besoin pour s'enfuir.

Hors ligne Hors ligne

 

#140 29/12/2021 19h44

Membre (2019)
Réputation :   74  

Raphael67 a écrit :

Je trouve que les informations concernant bricks.co ne sont pas très claires.

J’ai pas l’impression que les personnes qui investissent dans des bricks soit conscient qu’ils ne sont pas propriétaires du bien en question.

S’ils étaient vraiment propriétaires du bien ils toucheraient des revenus locatifs et pas des redevances.

Sommes nous d’accord ?

Page d’accueil du site a écrit :

L’investissement immobilier dès 10€
Recevez un rendement locatif tous les mois
Et bénéficiez de la plus-value immobilière

Bon une fois qu’on voit ça, je pense que l’investisseur lambda a conscience qu’il "investit" dans un contrat de redevance…
Sur la page Fonctionnement, c’est clairement expliqué?
Bah non…

Hors ligne Hors ligne

 

#141 29/12/2021 20h26

Membre (2021)
Réputation :   0  

Oui comme vous dites : "Bah non …" … (Ce n’est pas clairement expliqué et j’ai du creuser pour trouver l’information)

Je suis curieux de savoir combien de personnes ont investit en pensant devenir propriétaire d’un bien immobilier.

Si j’ai bien compris c’est la foncière bricks.co qui est pleinement propriétaire du bien ,mais elle vous reverse une redevance correspondant au montant du loyer (l’usufruit bien que vous ne soyez pas usufruitier).

Initialement je pensais trouver une alternative en France à RealT (détroit), mais cela n’a rien à voir.

Du coup je ne vois pas l’utilité de brick.co, si quelqu’un peux m’expliquer …

Dernière modification par Raphael67 (29/12/2021 20h30)

Hors ligne Hors ligne

 

#142 31/12/2021 09h05

Membre (2011)
Réputation :   16  

De notre côté nous avons clairement mis en avant ce point de "non propriété" et de redevances dans notre article.
Et Bricks ne parle que de plus-value, alors que nous mettons en avant aussi la moins-value possible.

Hors ligne Hors ligne

 

[+5]    #143 31/12/2021 09h17

Admin (2009)
Top 5 Année 2022
Top 5 Année 2021
Top 10 Portefeuille
Top 5 Dvpt perso.
Top 20 Expatriation
Top 5 Vivre rentier
Top 5 Actions/Bourse
Top 5 Monétaire
Top 5 Invest. Exotiques
Top 10 Crypto-actifs
Top 10 Entreprendre
Top 5 Finance/Économie
Top 5 Banque/Fiscalité
Top 20 Immobilier locatif
Réputation :   3438  

INTJ

Que de complications et de risques quand on peut simplement acheter des SCPI ou des foncières cotées sur des marchés réglementés.

Çà me dépasse complètement.

Peut-être que l’on devrait rebaptiser les actions de foncières cotées ou de SCPI, "tokens de titres de propriétés" pour être dans l’air du temps.

Hors ligne Hors ligne

 

#144 31/12/2021 17h25

Membre (2011)
Top 20 Année 2021
Top 20 Dvpt perso.
Top 20 Vivre rentier
Top 20 Immobilier locatif
Réputation :   407  

@nico6259, je n’avais pas lu l’article je viens de le lire.

Déjà vous ne relevez aucun des bizarreries mentionnées.
Exemple :

ADI a écrit :

nous nous engageons à reverser 100 % des revenus nets
[…]Une partie des loyers sert à rembourser ce prêt.

En gros, l’investisseur rembourse l’emprunt du gestionnaire et se rémunère sur le restant après dépense.
Le concept me choque : vous me prêtez 50€, j’emprunte 50, les 100 me rapporte 6 annuel, j’en prend 4 pour rembourser l’emprunt des 50, le reste étant réparti entre frais de gestion et rémunération de l’investisseur…
Dit autrement l’investisseur donne de l’argent, paye l’emprunt de la foncière sur ses revenus et récupère les miettes de loyer.
Mais bon, c’est restitué via l’expertise (déduit des revenus de l’investisseur) qui indique la plus value du bien.
Clairement très alambiqué!
Il faut faire confiance aveuglément dans le gestionnaire.

Quand au risque :

ADI a écrit :

les épargnants qui investissent ne sont pas propriétaires du foncier
[…]
Et à aucun moment la perte totale de son capital n’est possible, notamment parce que l’immeuble quoiqu’il arrive garde une valeur.

Donc que l’immeuble garde une valeur, c’est bien pour la foncière mais pour le détenteur d’un contrat de royalties, ça ne change absolument rien, vu qu’il n’est pas propriétaire.

Après, il y a quand même des pépites :

ADI a écrit :

Il est également possible de souscrire un crédit à la consommation pour investir sur notre plateforme
[…]
Par ailleurs, nous disposons d’avantages comparatifs dont ne disposent pas les SCPI. Nous proposons des rentabilités bien plus élevées que celles proposées par les SCPI. Du simple au double !

Comparer un taux hypothétique futures avec des taux ayant plusieurs décennies d’historiques, fallait quand même oser….
Tout comme comparer un crédit foncier déductible des revenus fonciers avec un crédit à la consommation…

ADI a écrit :

nous investissons majoritairement à 90 % dans des immeubles résidentiels. Et ce contrairement aux SCPI

Et là aucune remarque sur la différence entre un bail commercial, de droit privé et un bail d’habitation ?
Non parce que bon, le bail d’habitation est très protecteur…
En cas de crise, les impayés augmentent. J’avais d’ailleurs lancé un sujet concernant les impayés liés au COVID sur de l’habitation.
Sujet qui a conclu sur une baisse des loyers en pleine période covid.
C’est sûr qu’ils sont bien plus sécurisé que le commercial!

C’est quand même dommage de les avoir sous le coude et de ne relever aucun des points problématiques.
Et surtout de répéter leurs discours imprécis et erronés.
Avec ce genre d’article tout investisseurs un peu débutant trouvera se placement génial et sans risque!

Dernière modification par gunday (31/12/2021 17h26)

Hors ligne Hors ligne

 

#145 31/12/2021 17h56

Membre (2021)
Réputation :   0  

Ce qui me frappe le plus, c’est que tout le monde est super emballé.

En moins de 6 mois : 50 000 Investisseurs - 17 immeubles financés

Note de 4,1 / 5 sur Trust Pilot (pour 450 Avis)

Tout le monde est super rassuré parce qu’ils ont un enregistrement auprès de l’AMF.

Alors que cet enregistrement n’est qu’une autorisation pour faire du financement participatif.

Ils n’ont aucun enregistrement pour faire du conseil en investissement (CIF).

Un truc de fou ..

Il y a une forte demande, tout le monde se jette dessus et cela part comme des petits pains.

Le CEO semble répondre à une forte demande, c’est peut-être moi qui suis dans le faux, donc bravo à lui.

Hors ligne Hors ligne

 

#146 31/12/2021 18h09

Membre (2018)
Top 20 Entreprendre
Réputation :   12  

J’ai l’impression que vous faites un grand mélange pour le coup.

Le statut d’IFP correspond bien à l’activité de Bricks.co et ça n’a à peu près rien à voir avec du conseil en investissement.

Vous avez le détail de ce statut ici :
https://www.orias.fr/documents/10227/29 … IPATIF.pdf

Hors ligne Hors ligne

 

#147 31/12/2021 18h29

Membre (2011)
Top 20 Année 2021
Top 20 Dvpt perso.
Top 20 Vivre rentier
Top 20 Immobilier locatif
Réputation :   407  

Raphael67 a écrit :

Note de 4,1 / 5 sur Trust Pilot (pour 450 Avis)

Trust Pilot, c’est pas non plus très fiable.
Surtout face à un marketing bien huilé.

Raphael67 a écrit :

Il y a une forte demande, tout le monde se jette dessus et cela part comme des petits pains.

Le CEO semble répondre à une forte demande, c’est peut-être moi qui suis dans le faux, donc bravo à lui.

Non, le CEO s’appuye sur un réseau d’infopreneur prescripteur pour écouler son produit.
C’est ainsi que vivent ou que de nombreuses marques, plateformes de dropshipping voir même arnaques. qui utilisent ce support publicitaire.

Il y a le même phénomène pour des plateformes de trading binaire ou crypto.
Ce n’est pas spécialement une demande du public, mais le manque de connaissance financière cumulé à la puissance des médias sociaux et à l’influence des prescripteurs.
Tout cela permet de vendre tout et n’importe quoi.

Sur youtube, certains debunkeur comme maxestla, le radis irradié et d’autres pointent les influenceurs qui prescrivent des produits illégaux.
Donc quand on est prêt à prescrire de l’illégal, recommander du pas très clair et discutable (comme bricks) c’est plutôt une amélioration…

Ceci dit, il est vrai que l’inscription à l’Orias est une bonne chose.
Ca montre une volonté d’être en règle.
Mais de mon point de vue, c’est leur slogan marketing qui est mensonger.
Sur ce point, je vous conseille le message d’AloneinKyoto que je trouve très pertinent sur cette mode.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #148 31/12/2021 18h45

Membre (2019)
Top 5 Année 2022
Top 10 Année 2021
Top 5 Expatriation
Top 5 Obligs/Fonds EUR
Top 5 Entreprendre
Top 5 Banque/Fiscalité
Réputation :   1005  

INTJ

Quand on sait que le fondateur a osé mettre sur la première page de leur site internet, un faux agent immobilier, un faux développeur web, une fausse chargée de marketing et de fausses annonces, on peut s’attendre à tout !

Bricks.co → avis sur cette plateforme d’immobilier participatif ?

Dernière modification par Oblible (31/12/2021 18h46)


Parrain Interactive Brokers  - Parrain Qonto ( par MP ) -- La bible des obligations

Hors ligne Hors ligne

 

#149 01/01/2022 11h37

Membre (2013)
Top 20 Année 2022
Top 20 Année 2021
Top 10 Actions/Bourse
Top 5 Obligs/Fonds EUR
Top 5 Monétaire
Top 5 Banque/Fiscalité
Top 5 SCPI/OPCI
Réputation :   1330  

ISTJ

Cela doit faire 15 jours que la société a contacté IH à propos de cette file, en lui demandant "d’agir dessus".
Il était question de lui accorder un droit de réponse.

La société n’a toujours pas répondu depuis (il me semble).
Faute d’arguments ? 
Argumentation en construction ?


Parrain LINXEA. Boursorama (FRVE9093). Fortuneo (12662218). Zen'Up. Vattenfall. Bourse Direct (2019704537)

Hors ligne Hors ligne

 

#150 01/01/2022 12h10

Membre (2010)
Top 20 Obligs/Fonds EUR
Top 20 Monétaire
Top 20 Invest. Exotiques
Réputation :   220  

C’est simple. Faites ce que je dis, pas ce que je fais.

Et doubles standards.

On nous demande plus que eux exigent avec eux même.

Hors ligne Hors ligne

 

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ?
Flèche Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

Pied de page des forums

Parrains Faites-vous parrainer
Apprendre le bonheur