Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

Nouveau venu dans cette longue discussion ? Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

[+1]    #176 05/12/2018 08h40 → Gaumont : le producteur et distributeurs de films le moins cher (gaumont, immobilier, opra, trésorerie)

Membre
Réputation :   44 

gdauph a écrit :

Bonjour,
Bon aucune news à mon sens, juste du réchauffé, mais cela permet de se remettre un peu dans le dossier..
Annonce Cushmann

Çà c’est la version 3300m², il y a aussi la version 2300m² un peu plus bas.
Je vous fais grâce de la video Youtube de commercialisation, qui elle n’apporte VRAIMENT rien.

Bonjour le forum.
Je réagis sur mon propre post.
Je scrutais régulièrement cette annonce qui faisait état d’une disponibilité au T4 2019.. et depuis hier, voici ce qu’affiche le site.

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/11008_annonce_plus_dispo.gif

Il se pourrait donc que l’on ait des news bientôt..

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne

 

#177 10/01/2019 14h22 → Gaumont : le producteur et distributeurs de films le moins cher (gaumont, immobilier, opra, trésorerie)

Membre
Réputation :   57 

Gaumont International cède les droits de diffusion de 3 saison NARCOS à MEDIAWAN pour la France

L’info colle avec les déclarations faites lors de la dernière AG sur la fin de l’exclusivité NETFLIX en 2019.
Ça présage de bonnes recettes pour 2019, la série a un potentiel de diffusion à l’international et c’est à ma connaissance le premier accord.
En rappel, Gaumont détient 88,6% de la filiale qui commercialise Narcos.
La série ayant été amortie en termes de charges (Le Deal Netflix couvre les frais de production) et en termes de cash (L’intégralité des dettes liées à la saison 3 ont été remboursées en 2017) on devrait logiquement voir apparaître profit et cash dans les comptes.

En suivi, l’Empereur de Paris me semble être un flop financier (22M€ de budget, 727 138 entrées).

Déjà cité sur le blog de JL, Investir entrevoit un retrait à 150€/Action :
https://investir.lesechos.fr/actions/co … 816482.php

Dans le secteur Canal relance une plateforme de streaming :
https://www.journaldugeek.com/2019/01/0 … ix-exclus/

Mediawan est actif et disposait de 60M€ de cash au 30/06/2018.

EuropaCorp : au 31/12/2018 la structure avait pour 252M€ de dettes pour 31M€ de tréso. Market Cap à 50M€ ce jour soit une EV de 270M€ environ. En rappel EV Gaumont=353M€ avec min. 100M€ d’immobilier dedans..

La Chronologie des médias change au 01/01/2019, les films sortiront plus vite sur "petit écran".

actus.fr a écrit :

Dans les faits, les films sortis au cinéma passeront (un peu) plus rapidement sur vos écrans.

La location vidéo (DVD ou VOD à l’acte) passe de 4 à 3 mois, si le film a fait moins de 100 000 entrées après quatre semaines d’exploitation, sinon 4 mois.
La télévision payante (Canal+) passe de 10-12 à 8 mois, et 6 pour les films ayant fait moins de 100 000 entrées.
La télévision gratuite (TF1, France Télévisions), passe de 28 à 22 mois, et 20 pour les films ayant fait moins de 100 000 entrées.
La vidéo à la demande par abonnement (Canal Play, OCS, SFR Play) passe de 36 à 17 mois, 15 pour les films ayant fait moins de 100 000 entrées.
Pour pouvoir bénéficier de cette réduction de délai, les plateformes de streaming payantes doivent s’engager à investir dans la production européenne. Pour cette raison, rien ne changera pour Netflix, qui n’a conclu aucun accord et répété plusieurs fois qu’il donnait priorité à ses abonnés.

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Dernière modification par GreenLock (10/01/2019 14h26)

Hors ligne

 

#178 14/01/2019 15h54 → Gaumont : le producteur et distributeurs de films le moins cher (gaumont, immobilier, opra, trésorerie)

Membre
Réputation :   46 

Pour donner du grain à moudre, dans un autre registre, Michel Seydoux a cédé sa participation dans Immobilière Dassault (environ 25m€ au cours actuel même s’il est probable qu’une décote ait été appliquée).

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Dernière modification par ilovevalue (14/01/2019 16h11)

Hors ligne

 

[+6]    #179 28/02/2019 18h36 → Gaumont : le producteur et distributeurs de films le moins cher (gaumont, immobilier, opra, trésorerie)

Membre
Réputation :   57 

Arrêté des comptes au 31/12/21018

Trésorerie nette : 27,7M€
Market Cap (110,5€/action) : 345M€
EV : 317,3M€

Soit 109,1M€ de moins sur l’EV que lors du dernier point du 24/09/2018 (Voir message 171)

Principales lignes de l’actif :
Gaumont Television USA : Valorisé à 136M€ (Selon le rachat de 15% du capital pour 24 MUSD par Gaumont). Gaumont détenant désormais 88,8% des parts-> 120M€.
Immobilier Champ-Elysées : ->86,5M€ (Selon cabinet SORGEM mandaté par Gaumont)
Immobilier Neuilly-sur-Seine :->20M€ (Selon cabinet SORGEM mandaté par Gaumont)
Créance sur Pathé : 63,3M€ qui sera versée en juin 2020

Valeur induite du catalogue (Hors droits détenus par Gaumont Television USA) : (EV-Actifs listés ci-dessus) : 11,5M€ pour 1 100films…

Les résultats m’apparaissent bons avec un CA, un résultat opérationnel et une génération de trésorerie en progression.

Comme déjà annoncé par le management en 2017, 2019 sera une année de retour sur investissements après des recrutements en Europe et aux USA.
Je crains que nous n’ayons peut-être même pas l’occasion de constater ces retours à savoir scénario de retrait obligatoire. La loi Pacte sera rediscutée mi-mars, en rappel elle contient l’abaissement du seuil de détention de 95% à 90% pour pouvoir lancer la procédure de RO.

Dé mémoire (C’est un point qui reste à vérifier mais je n’ai pas vu de déclaration de franchissement de seuil) il manque encore quelques actions au groupe familial pour monter à 90% ce qui voudrait dire dépôt d’une offre publique pour aller gratter les % manquant puis retrait obligatoire (Au prix de l’OPRA j’imagine).

Je ne manquerai pas de me rendre à la prochaine AG.

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Dernière modification par GreenLock (28/02/2019 18h38)

Hors ligne

 

#180 28/02/2019 19h04 → Gaumont : le producteur et distributeurs de films le moins cher (gaumont, immobilier, opra, trésorerie)

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   539 

Bon boulot.
A mon avis, l’immobilier des Champs vaut plutôt entre 140 à 190 M€ (net des travaux et impôts sur PV). Le reste vaut au moins 300 M€ (valeur liquidative). Plus 100 M€ de tréso + créances. On arrive au minimum à 180 €/action.
Si les Seydoux veulent sortir de la cote, ce que j’espère, alors en cas de vil prix il ne sera pas très compliqué pour les minoritaires de prouver devant l’AMF que l’action vaut au moins 180 €. A mon avis.

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.


Investisseur value et deep value. Blog : Le projet Lynch. Parrainages Binck et Boursorama.

Hors ligne

 

#181 20/03/2019 10h25 → Gaumont : le producteur et distributeurs de films le moins cher (gaumont, immobilier, opra, trésorerie)

Membre
Réputation :   

Pour une raison que j’ignore, le cours de Gaumont s’envole depuis quelques jours.

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/16272_capture1.jpg

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne

 

#182 20/03/2019 11h03 → Gaumont : le producteur et distributeurs de films le moins cher (gaumont, immobilier, opra, trésorerie)

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   539 

L’annonce de location du 50 des Champs Elysées n’est plus visible sur le net depuis quelques semaines. Ca a probablement été loué. Le prix de location (qui finira bien par fuiter dans la presse) donnera une bonne estimation de la valeur du bien.

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.


Investisseur value et deep value. Blog : Le projet Lynch. Parrainages Binck et Boursorama.

Hors ligne

 

[+1]    #183 20/03/2019 11h10 → Gaumont : le producteur et distributeurs de films le moins cher (gaumont, immobilier, opra, trésorerie)

Membre
Réputation :   44 

C’est ça ou l’article de Hinault sur boursematch, ou les deux.

Boursematch

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne

 

#184 25/03/2019 19h43 → Gaumont : le producteur et distributeurs de films le moins cher (gaumont, immobilier, opra, trésorerie)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   197 

Annonce du rachat du catalogue Roissy Film à EuropaCorp.
Pas d’information a priori sur le prix.

le lien

Hors ligne

 

[+7]    #185 20/05/2019 17h06 → Gaumont : le producteur et distributeurs de films le moins cher (gaumont, immobilier, opra, trésorerie)

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   539 

D’après le journal "La correspondance de l’enseigne" d’aujourd’hui, Lacoste a loué la partie commerciale du 50 des Champs Elysées. Les 2700 m2 (sur 3600 disponibles) ont été loués autour de 4,8 M€ assorti d’un progressif (loyer progressif au fil du temps). L’ouverture est prévue en 2021.

Il faut ajouter à ce loyer celui des 900 m2 restants, et celui de Pomme de pin revalorisé (à vue de nez dans les 1 M€).

Le rendement sur cette partie des champs est entre 2,5 % et 3 %. Le calcul de la valeur brute est alors facile à estimer.

Je trouve ensuite, comme valeur nette d’impôt et de travaux, pour le total du 50 des Champs : 140 à 187 M€. Au lieu des 40 et quelques au bilan, ou des 85 de l’expert.

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.


Investisseur value et deep value. Blog : Le projet Lynch. Parrainages Binck et Boursorama.

Hors ligne

 

#186 21/05/2019 09h13 → Gaumont : le producteur et distributeurs de films le moins cher (gaumont, immobilier, opra, trésorerie)

Membre
Réputation :   

Beau travail JL !

Cela ferait donc une valeur liquidative conservatrice dans les 180€/action ?

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Dernière modification par RedOx (21/05/2019 10h48)

Hors ligne

 

[+1]    #187 21/05/2019 14h57 → Gaumont : le producteur et distributeurs de films le moins cher (gaumont, immobilier, opra, trésorerie)

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   539 

Tout à fait.
Avec 140 M€ pour l’immobilier des Champs, une valeur liquidative des activités de 325 M€, et une trésorerie nette de 83 M€ (incluant la créance à Pathé), j’arrive à une valeur liquidative pour le groupe de 182 €/action.
On pourrait ajouter l’immobilier du siège (au moins 7 €/action).

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.


Investisseur value et deep value. Blog : Le projet Lynch. Parrainages Binck et Boursorama.

Hors ligne

 

#188 11/09/2019 10h19 → Gaumont : le producteur et distributeurs de films le moins cher (gaumont, immobilier, opra, trésorerie)

Membre
Réputation :   50 

https://www.worldreginfo.com/cp2.asp?ui … language=1

Les résultats trimestriels semblent assez médiocres.

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne

 

#189 11/09/2019 10h45 → Gaumont : le producteur et distributeurs de films le moins cher (gaumont, immobilier, opra, trésorerie)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   163 

On ne peut pas reprocher aux manageurs de ne pas faire les choses à fond. Le CA s’effondre dans chaque sous-secteur activité de l’entreprise.

Il ne manquerait plus que l’état coupe les subventions au cinéma pour enfoncer les clous du cercueil.

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne

 

[+3]    #190 11/09/2019 22h20 → Gaumont : le producteur et distributeurs de films le moins cher (gaumont, immobilier, opra, trésorerie)

Membre
Réputation :   57 

Un semestre n’est pas significatif sur ce type d’activité, il y a des effets de bord et des effets de base. Même un exercice complet n’est pas forcément représentatif. On va attendre le rapport semestriel complet qui devrait être publié demain pour avoir plus d’informations.
Les investissements ont progressé de 49%, si le management va dans le mur alors il est en train d’appuyer sur l’accélérateur.

Sur le sujet des subventions par contre j’ai la vision inverse je ne pense pas que le sujet de la suppression ou de la réduction soit sur la table car il est explosif. Derrière ce sont les intermittents du spectacle qui peuvent se mobiliser et Macron n’a pas besoin de ça en ce moment.

Dominique Boutonnat (Soutien de Macron) vient d’être nommé à la tête du CNC après une vive polémique mené par certains professionnels du cinéma. Et ces polémiques apparaissent car il est l’auteur d’un rapport qui propose de rediriger les subventions vers les films qui réalisent des entrées alors que le système actuel subventionne tous les films, même les films les plus confidentiels. (La France m’apparaît championne du monde des films d’auteurs que personne ne regarde mais qui sont fortement subventionnés).

Et cette position va tout a fait dans le sens des majors comme Gaumont au détriment des petits producteurs donc plutôt du mieux à attendre de ce côté là.

Du mieux à attendre aussi du coté de la réforme audiovisuelle qui va parfaitement dans le sens de Gaumont.

Au passage "La vie scolaire" est à +800 000 entrées pour un budget réduit à 5,3M€ c’est un beau succès.

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne

 

#191 12/09/2019 17h30 → Gaumont : le producteur et distributeurs de films le moins cher (gaumont, immobilier, opra, trésorerie)

Membre
Réputation :   14 

Rapport semestriel 30 juin 2019

Dernière modification par capital (12/09/2019 17h31)

Hors ligne

 

#192 12/09/2019 23h09 → Gaumont : le producteur et distributeurs de films le moins cher (gaumont, immobilier, opra, trésorerie)

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   77 

Greenlock a écrit :

Au passage "La vie scolaire" est à +800 000 entrées pour un budget réduit à 5,3M€ c’est un beau succès.

Cela n’enlève rien à la pertinence du reste de votre message mais avec les chiffres que vous donnez je pense au contraire que pour l’instant ce film est dans le rouge.

800,000 entrées avec un ticket moyen autour de 10 euros = 8M
- 20% vont au CNC, à la TVA et à la SACEM
- L’exploitant de salles touche environ 40%
- Il reste 40% pour le distributeur soit 3.2M

Le distributeur a des coûts élevés de marketing (publicité) et de distribution (moins vrai maintenant que les "films" sont en fait des "disques durs"). Ceux-ci varient énormément d’un film à l’autre en pourcentage du budget. Un exemple extrême: le film "Paranormal Activity" avait un budget de $11,000 mais Paramount a décidé d’y allouer un budget "Prints and advertizing" très conséquent (des millions), et ils ont eu raison. Il serait néanmoins trompeur de comparer ces $11,000 avec le nombre d’entrées pour calculer le profit réel.

On peut donc penser à la grosse louche que la part des revenus qui subsiste après exploitation et distribution est quelque part entre 1M et 2.5M. C’est avec cet argent uniquement que le producteur peut rembourser son "budget", c’est a dire la somme des coûts de pré-production (le scenario, les frais légaux, la préparation du tournage) de production (le plateau, l’équipe, les acteurs, les assurances…) et de post production (le montage, l’étalonnage, les effets spéciaux, le design sonore…), ainsi que les intérêts de la banque qui a prêté pour tout ça pendant 1-3 ans. Une fois le budget remboursé, les profits sont partagés en "cascade" dans un ordre et une proportion compliqué entre le producteur principal, les investisseurs associés au projets ("producteurs exécutifs"), souvent les acteurs et le réalisateur (le "talent"). Je ne connais pas la part réelle des profits touchés par le producteur ici mais elle est très certainement inférieure à 2M, peut-etre de beaucoup.

Parfois le producteur, le distributeur et/ou l’exploitant portent le même nom, par exemple Gaumont, mais il n’en demeure pas moins que chaque entité (Gaumont salles de cinema, Gaumont distribution, Gaumont production) doit générer sa part de profit pour rester rentable.
Après arriveront les revenus DVD/Bluray, vod, streaming, télévision… et c’est encore une autre histoire.

Enfin voila, je ne connais pas "La vie scolaire" en particulier, je voulais juste rappeler par cet exemple qu’on ne peut pas comparer "budget" et "box office" sans faire de très gros ajustements si on veut une idée de la profitabilité ou non d’un film en salles.

Dernière modification par WayWardCloud (12/09/2019 23h24)


"Year after year // On the monkey's face // A monkey face."

Hors ligne

 

#193 12/09/2019 23h25 → Gaumont : le producteur et distributeurs de films le moins cher (gaumont, immobilier, opra, trésorerie)

Membre
Réputation :   57 

Waywarcloud a écrit :

(Après arriveront les revenus DVD/Bluray, vod, streaming, télévision… et c’est encore une autre histoire.)

C’est effectivement là où Gaumont va se payer. Je suis d’accord avec vous sur le fait que chaque film est un contrat qui implique une rémunération qui varie selon le rôle qu’occupe Gaumont. Producteur ou distributeur, à quelle hauteur, sur quel marché, etc.

Je dis juste qu’un film de 5,3Meuros de Budget qui réalise un CA au cinéma du même ordre est un succès. La répartition on ne la connait pas elle releve du secret des affaires. Mais tous les participants vont gagner de l’argent avec ce film, ce qui en fait une exception dans ce milieu.

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Dernière modification par GreenLock (12/09/2019 23h26)

Hors ligne

 

#194 12/09/2019 23h44 → Gaumont : le producteur et distributeurs de films le moins cher (gaumont, immobilier, opra, trésorerie)

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   77 

Je dis juste qu’un film de 5,3Meuros de Budget qui réalise un CA au cinéma du même ordre est un succès. La répartition on ne la connait pas elle releve du secret des affaires. Mais tous les participants vont gagner de l’argent

Désolé et respectueusement, mais non.
Ou en tout cas on n’en sait rien et ça n’a rien d’évidement.

Ce que j’essayais de vous expliquer, peut-être maladroitement, c’est qu’il y a une différence énorme entre "budget" et "coûts total" et que donc on ne peut absolument pas mettre les deux chiffres que vous citez l’un à coté de l’autre et en tirer la conclusion que vous en faites.

Dernière modification par WayWardCloud (12/09/2019 23h44)


"Year after year // On the monkey's face // A monkey face."

Hors ligne

 

#195 13/09/2019 00h25 → Gaumont : le producteur et distributeurs de films le moins cher (gaumont, immobilier, opra, trésorerie)

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   406 

Qui prend les paris sur l’OPRO à court terme ?

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

En ligne

 

#196 13/09/2019 00h47 → Gaumont : le producteur et distributeurs de films le moins cher (gaumont, immobilier, opra, trésorerie)

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   539 

Vous pensez à une OPRO car les résultats semblent mauvais ?
Je ne me risquerai par à un pari mais effectivement une OPRO sous 6 mois ne m’étonnerait pas.

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.


Investisseur value et deep value. Blog : Le projet Lynch. Parrainages Binck et Boursorama.

Hors ligne

 

#197 13/09/2019 08h23 → Gaumont : le producteur et distributeurs de films le moins cher (gaumont, immobilier, opra, trésorerie)

Membre
Réputation :   14 

Attention, beaucoup de "Si" dans ce texte.

Si une OPRO venait à être annoncée, nous devons nous préparer à l’éventualité de se faire siphonner.

Si tel est le cas, une option serait de faire un groupement de minoritaires contestant le prix aupres de l’AMF.

Si un fonds tel celui que gère JF Delcaire est prêt à monter au combat, nous pouvons avoir un contrepoids forçant les Seydoux de s’assoir à notre table.

Soyons donc prêts à rapidement se partager nos positions respectives si cela devait arriver afin de commencer à monter un dossier.

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne

 

#198 13/09/2019 09h34 → Gaumont : le producteur et distributeurs de films le moins cher (gaumont, immobilier, opra, trésorerie)

Membre
Réputation :   42 

Ca semble être la nouvelle tendance sur les smallcaps:
1/Attendre un contexte de marché déprimé
2/charger la barque sur les résultats pendant 1 ou 2 semestres
3/faire une OPR 20% au dessus d’un cours déprimé le tout sous la bénédiction d’un expert "indépendant" et sans que l’AMF n’y trouve rien à redire…

cf exemples sur Tessi, Evolis,Coheris etc..

Pour Gaumont si OPR il doit y avoir, les dirigeants auraient peut-être intérêt à attendre que le cours se stabilise autour des 100€ quelques mois avant de faire une offre…

Hors ligne

 

[+1]    #199 13/09/2019 10h37 → Gaumont : le producteur et distributeurs de films le moins cher (gaumont, immobilier, opra, trésorerie)

Membre
Réputation :   57 

WayWardCloud a écrit :

Je dis juste qu’un film de 5,3Meuros de Budget qui réalise un CA au cinéma du même ordre est un succès. La répartition on ne la connait pas elle releve du secret des affaires. Mais tous les participants vont gagner de l’argent

Désolé et respectueusement, mais non.
Ou en tout cas on n’en sait rien et ça n’a rien d’évidement.

Ce que j’essayais de vous expliquer, peut-être maladroitement, c’est qu’il y a une différence énorme entre "budget" et "coûts total" et que donc on ne peut absolument pas mettre les deux chiffres que vous citez l’un à coté de l’autre et en tirer la conclusion que vous en faites.

Je partage votre vision mais nous n’aurons jamais les infos permettant de calculer exactement combien gagne Gaumont sur ce film. Nous sommes donc contraints de baser notre raisonnement sur des chiffres qui ne sont pas précis mais qui permettent (J’en suis convaincu) de classer un film en top ou en flop.

Pour citer un investisseur célèbre : "Quand je vois quelqu’un en surpoids je n’ai pas besoin d’une balance pour en conclure qu’il est en surpoids"

Le taux d’amortissement en salle est un indicateur qui est suivi par les professionnels du cinéma. S’il atteint +100% il est d’usage dans l’industrie d’en conclure que le film rentre dans ses frais . Moins de 10% des films atteignent ou dépassent ce ratio.Si vous êtes persuadé que "ce film est dans le rouge" alors vendez l’action Gaumont parce que s’ils ne sont pas capables de gagner de l’argent sur ce film c’est effrayant.

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Dernière modification par GreenLock (13/09/2019 10h38)

Hors ligne

 

#200 13/09/2019 11h26 → Gaumont : le producteur et distributeurs de films le moins cher (gaumont, immobilier, opra, trésorerie)

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   77 

OK je comprends mieux ce que vous vouliez dire.
Comme quoi en discutant on y arrive smile

Pour info je ne possède pas d’actions Gaumont.

Belle journée,

Dernière modification par WayWardCloud (13/09/2019 11h26)


"Year after year // On the monkey's face // A monkey face."

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech