Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche :
PlanèteMembres  |  Mission

Forums de la communauté des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ? Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

#226 27/04/2020 11h49

Membre
Réputation :   69  

Le rapport annuel, la convocation à une AG virtuelle ou à minima une communication auprès des actionnaires liée au contexte covid-19 se font attendre….

Je m’interroge sur le sujet de la créance de 63M€ sur Pathé, vu la situation des salles de cinéma un report du paiement est envisageable.

La réforme audiovisuelle est toujours sur la table, toujours avec la volonté d’obliger les plateformes (Netflix, Disney,…) à participer au financement d’un contenu Européen ou Français.

La période de confinement a permis la diffusion de vieux classiques du catalogue Gaumont : Hibernatus, 7éme compagnie. Les audiences télé ont considérablement augmenté (Si les clients vont mieux c’est parfait) même si les multiples allocutions politiques ont du peser dans la balance. Netflix clôture son T1 2020 à +28% de CA versus T1 2019.

La fermeture des salles de cinéma va entraîner un "bouchon" de sorties de films quand elles rouvriront.  Le CNC a demandé à ce que certains films puissent être directement distribués en VOD sans passer en salle ou sur un calendrier plus court que ce qui est prévu actuellement.

Vu la suspension des tournages pendant 3-6mois, cela va également entraîner une pénurie temporaire de films et séries. Dans cette situation, avoir un catalogue important (Et familial) pourrait être un atout.

On peut envisager (Mais à confirmer ) une situation de "corner" pour les plateformes, contraintes de proposer des contenus du pays dans lequel est commercialisé le service (Et vu la croissance forte de leur CA encore plus que prévu à l’origine) alors que les tournages prévus n’ont pas eu lieu. Netflix vient d’ailleurs d’annoncer le 20/04/2020 l’intégration de 12 films de François Truffault à son catalogue, faut-il y voir un signe ou est ce parce que MK2 était en besoin urgent de cash?

Dans tous les cas très rassuré que la thèse repose sur le cash, l’immobilier, et le catalogue, 3 valeurs qui ne devrait pas évoluer défavorablement. Les crises amènent par ailleurs des opportunités et la situation financière de Gaumont devrait lui permettre de les saisir.

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.


Dear Optimist, Pessimist and Realist. While you were arguing about the glass of water. I drank it. -The opportunist

Hors ligne Hors ligne

 

#227 27/04/2020 12h24

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   585  

Je ne sais pas si la "situation de corner" profiterait réellement à Gaumont.
Pour moi, la demande est surtout portée par les nouvelles productions dont le coût ne cesse d’augmenter… Les films en catalogue continuent d’avoir une consommation résiduelle mais IMO beaucoup plus marginale que les nouvelles productions. Ça assure une petite récurrence des revenus mais je ne vois pas de croissance "dynamique" (genre 5 à 10% / an) et pérenne à long terme.
Pour jouer la production de série, Mediawan me semble bien placé (je suis actionnaire).

Avec mon expérience personnelle, je vois une valeur très hétéroclite entre les différents types de catalogue :
- dans ma jeunesse, je suis longtemps resté accro à certains RPG / jeu de stratégie meme s’ils étaient passés de mode,
- j’écoute toujours ma playlist avec des titres des années 2000,
- j’ai très rarement revisionné le même film même si je l’ai trouvé très bien. La situation est "pire" pour les séries qui sont encore plus chronophage …

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.


"Espérez le meilleur, préparez le pire et attendez vous à être surpris" @StockPick_fr

Hors ligne Hors ligne

 

#228 04/05/2020 12h17

Membre
Réputation :   9  

Bonjour,

Savez-vous où je peux trouver le document de référence 2019 de Gaumont ? J’ai trouvé seulement le communiqué sur les résultats ici : REGInfo: Gaumont - Audiovisuel et divertissements

J’ai l’impression qu’il n’a pas encore été publié alors que pour l’exercice 2018, il était sorti début avril 2019.

Hors ligne Hors ligne

 

#229 04/05/2020 21h13

Membre
Réputation :   9  

Visiblement il n’est toujours pas disponible… Super en terme de communication pour les actionnaires minoritaires… Bon courage aussi pour trouver la catégorie finance sur leur site !

Hors ligne Hors ligne

 

#230 10/05/2020 17h20

Membre
Réputation :   9  

Il est enfin disponible :

www.worldreginfo.com/rd/idocument_lst2. … lor=FF0033

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne Hors ligne

 

[+5]    #231 20/05/2020 18h47

Membre
Réputation :   69  

Rapport Annuel 2019 a écrit :

« Gaumont s’organise en vue de poursuivre ses activités de négoce, de vente et de développement actif de projets, en prévision d’une demande qui pourrait être accrue en raison d’une pénurie de programmes frais sur le marché.

Market Cap (100€/action) : 312M€
Endettement : 133M€
Trésorerie : 86M€
EV :359M€

Principales lignes de l’actif :

(1)L’immobilier : 197M€ dans les comptes
Le siège de Neuilly : Valorisé à 20M€ par l’expert immobilier de l’OPRA 2017
La maison de Chatou : Valorisée à 1M€ par l’expert SORGEM en 2017
L’immeuble Ambassade des Champs Elysées : 176M€ par soustraction

L’info était passée dans le dernier rapport trimestriel mais rappelons-le, le passage aux normes IFRS 16 a conduit Gaumont à devoir comptabiliser des loyers à recevoir pour 66M€. Pour l’essentiel (64,4M€) il s’agit des loyers à percevoir sur l’immeuble Ambassade (Champs Elysées) auprès (A priori) de Lacoste (Maus Frères holding : Lacoste, Aigle, Gant, The Kooples). Je crois comprendre que ces engagements se comptabilisent sur 9 ans (Pour tabler à la durée la plus longue du bail 3/6/9 mais point à confirmer) ce qui nous donnerait des loyers annuels de 7,3M€ (66/9) et toute la surface n’est pas encore louée. A titre de comparaison Apple loue pour 14M€ aux Champs-Elysées sur un immeuble valorisé à 600M€. Le prix vient du fait que c’est Apple en locataire mais pour Lacoste je vous invite à consulter leurs bilans LACOSTE FRANCE à PARIS (75016), bilan gratuit 2018, sur SOCIETE.COM (307258301) c’est solide également, ce qui pourrait fortement intéresser (Un assureur, une caisse de retraite), qui plus est dans un contexte de taux bas qui est parti pour durer.

Chacun pourra se faire sa propre opinion mais 197M€ (Pour tout l’immobilier du groupe) apparaît très conservateur.
L’entreprise reconnait pour la première fois dans le rapport annuel que le chantier des Champs-Elysées est « un enjeu majeur à la fois économique, opérationnel et juridique » pour le groupe.

(2)La créance sur Pathé : 64M€
Pas d’informations positives ou négatives sur le sort de cette créance qui doit être réglée dans l’année 2020.
Il peut y avoir un sujet sur cette créance, sur le court terme uniquement. Je ne pense pas que les perspectives à long terme de la fréquentation des cinémas puissent être remises en cause donc pas de problématiques de solvabilité de Pathé dans le futur, surtout avec les mesures de soutien mises en place.

(3)Le catalogue : 126M€
Doté de 1100 films, on apprend dans le dernier rapport annuel que les revenus sont tirés par 180 films pour 21,2M€.
La note sur l’OPRA 2016 valorisait ce catalogue à 115M€.
La valeur brute du catalogue s’élève à 2,7 Milliards € et sa valeur nette comptable s’élève à 126M€ soit un amortissement/dépréciation de près de 95,4%.

(4) Le catalogue Roissy films : 7,8M€
Valorisé dans le dernier rapport annuel

(5) La part dans Gaumont Television USA : 129ME
Valorisé à 136M€ (Selon le rachat de 15% du capital pour 24 MUSD par Gaumont).
Gaumont détenant 88,6% des parts-> 129M€ (Ajusté au taux de change du jour)
Une négociation est en cours pour reprendre le solde de 11% non encore détenu.

La sommes des parties nous donne ici une valeur à 523,8M€ face à une EV de 359M€ soit une marge de sécurité de 45% sur le cours actuel. Une EV qui rejoindrait la somme des parties (Avec immobilier en valo basse) correspondrait à un cours de 145€.

(6) L’activité

C’est le plus complexe à valoriser, le marché la valorise actuellement à -165M€.
Cela revient à faire le pari (Si toutes les constantes précédentes 1,2,3,4,5) n’évoluent pas que Gaumont va continuer à brûler 15-20M€ tous les ans en vain. Ce scénario est bien sur totalement improbable.

Cette valorisation négative se comprend néanmoins mieux au regard des charges de structures, très élevées face à des recettes qui tardent à venir. Gaumont est aujourd’hui en pleine phase d’investissement, avec l’ouverture récente de bureaux en Allemagne et en Angleterre et le maintien (Même si un remaniement de l’équipe à eu lieu) d’une filiale aux USA qui n’a pour l’instant pas encore su délivrer une nouvelle cash-machine (Narcos en était une). La filiale animation n’a pas encore délivré non plus toutes ses promesses.

Gaumont s’adapte sur les derniers exercices à sa nouvelle clientèle (Beaucoup plus internationale) de plateformes, qui devraient être très gourmandes en production et en acquisition de contenus dans le futur. La réglementation Européenne et Française devrait protéger l’émergence d’acteurs de taille significative sur ce segment.

Puisqu’il est à la fois difficile d’évaluer la réelle valeur de l’immobilier (Qui vaut à mon sens plus que ce qui est comptabilisé) et celle de l’activité (Qui pour moi ne peut pas être négative du moins pas durablement) j’ai réalisé un tableau à double entrée qui propose des prix en fonction de ces variables (Valeurs en millions d’euros et cours de l’action en € au centre). Ceci suppose une valeur stable du 2,3,4 et 5 mais la zone de valorisation sélectionnée en orange m’apparait plutôt cohérente.

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/14385_double_entree.png

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Dernière modification par GreenLock (20/05/2020 19h00)


Dear Optimist, Pessimist and Realist. While you were arguing about the glass of water. I drank it. -The opportunist

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #232 21/05/2020 13h15

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   129  

Le 79 de 7700m²SU dont 4300m² de surface commerciale fut vendu à 613M€ soit 80 000€/m²SU. (Locataire : Nike pour 16,8M€/an)

Le 114 de 5500m²SU dont 2900m² de surface commerciale fut vendu à 600M€ soit 109 000€/m²SU (locataire : Apple pour 12M€/an)

Le 50 Avenue des Champs Elysées fera 3 519m² de surface commerciale.
Spie batignolles est l’entreprise générale de travaux qui concernent visiblement (du moins de l’extérieur) le RDC, le R+1 coté champs et le bâtiment de la parcelle 16 coté rue du Colisée.
Le futur locataire est bien Lacoste. (1)
Le loyer de 7,3M€HT/HC/AN indiqué par Greenlock est cohérent avec la surface commerciale et l’adresse.

Je n’ai pas trouvé la surface utile du bâtiment. Avant le confinement, on aurai pu consulter le Permis de construire en demandant au BASU avec la référence PC 075 108 17 V0023 M01 ou M02.
A défaut, je me lance dans des calculs approximatifs, taillés à la serpe.
La surface du terrain de la parcelle 16 et 17 fait 1312m²
Le bâtiment, occupe tout le terrain, est partiellement R+10 avec des retraits coté champs et R+6 coté rue du Colisée. on va moyenner cela en un R+8 (!)
1312*8~10500m² SHOB~ 9000m²SDP ~ 8000m² SU. (marge d’erreur estimé à 15%)

En comparable locatif on est proche d’un Nike au n°79, la surface commerciale étant bien plus fortement valorisée que les bureaux en étage je dirai 550M€ +/-15% pour le n°50 avant covid.

Une autre approche consiste à capitaliser le loyer commercial :
7,3M€HT/HC/AN à 2,5% = 292M€.
+ ~4500m² bureaux sur les Champs. Du coup je dirai aussi 550M€ +/-15% avant covid.

C’est éloigné du prix de l’expert, pouvons nous confirmer que Gaumont est propriétaire de tout l’immeuble et pas juste du volume commercial via un EDDV ?

! Les sigles se réfèrent à des surfaces : surface de plancher, surface utile, surface commerciale, on parle aussi de surface pondérée.
! Je n’ai pas regardé Gaumont, et recherche juste à valoriser cet immeuble.
! L’optimiste se comparera au n°114 en arguant que le coté pair est ensoleillé, que un n°50 plus proche de F.D. Roosvelt est mieux valorisé pour trouver 800M€.
! Le pessimiste dira que le covid balaye toutes ces valorisations passées.

Dernière modification par Mi345 (21/05/2020 13h21)


Buy sheep, Sell deer and Give to WHO.

Hors ligne Hors ligne

 

#233 21/05/2020 23h35

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   691  

Gaumont n’est pas propriétaire de tout l’immeuble. Gaumont est bien propriétaire de 3500 m2 de commerce mais de seulement 800 m2 de bureaux (qui n’ont pas encore trouvé locataire à ma connaissance).

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Dernière modification par JeromeLeivrek (21/05/2020 23h36)

Hors ligne Hors ligne

 

#234 22/05/2020 07h07

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   129  

Je comprends mieux la valeur d’expertise. 176M€ se retrouve en faisant 7M€/an à 4%.
En pied d’immeuble parisien, je prendrai 3%. Sur les Champs j’ai pris 2,5%.
Maintenant, l’expert ne commet pas de faute en prenant 4%, il pourra expliquer cela par les grèves, les gilets jaunes et à postériori, le covid.

La vraie valorisation se fait par DCF en connaissant le droit d’entrée, (j’estime à 7M€) et les CAPEX sur 25 ans. Sans ces informations, on ne peut pas être "précis".

Vraisemblablement les 800m² sont loués à Lacoste pour l’équipe de vente et du stock.

Donc le prix serait dans l’intervalle [176M€ ; 292M€]

Edit : je suis remonté aux messages 129 et 185 qui concluent similairement.

Dernière modification par Mi345 (22/05/2020 07h27)


Buy sheep, Sell deer and Give to WHO.

Hors ligne Hors ligne

 

#235 13/01/2021 11h16

Membre
Réputation :   92  

La série Lupin produite par Gaumont cartonne sur Netflix!
Elle est no1 sur la plateforme dans de nombreux pays, y compris aux USA.

Article Forbes
Teaser Lupin

Hors ligne Hors ligne

 

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ? Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

Pied de page des forums

Parrains Faites-vous parrainer
Apprendre le bonheur