Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

Nouveau venu dans cette longue discussion ? Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

#101 19/12/2017 22h41 → Gaumont : le producteur et distributeurs de films le moins cher (gaumont, immobilier, opra, trésorerie)

Membre
Réputation :   41 

L’évolution du cours m’a poussé à regarder ce que je n’avais pas vu sur le dossier.

1) €63m payés d’avance en juillet par LCGP, qui aurait dû porter mon calcul de l’EV/EBITDA de l’époque à 2 plutôt que 3. Mais à 130, on est revenu sur des niveaux EV/EBITDA de 3x.

2) l’excellent post de stanny m’a fait notamment prendre conscience de points que je n’avais pas vus, à savoir:
-des productions déjà financées / qui s’autofinanceront davantage une fois LGCP tout payé
-des barrières à l’entrée importantes au vu des montants de besoins à financer

3) Je me dis que la catalogue a plus de valeur pour:
- un OTT qui veut se lancer avec des blockbusters (par ex Netflix avec Narcos) ou
- un acteur qui veut le consolider avec son propre catalogue (comme Disney avec Fox à une autre échelle / Mediawan avec des idées de rapprochement ou valorisation).

4) Toutefois, j’attends de voir la rentabilité des séries notamment aux usa et l’impact des entrées d’en revoir là haut et du sens de la fête, à 5m d’entrées, ce ne devrait pas être byzance non plus.

J’espère que le dossier montera à 180 pour ceux qui y sont. Perso, je trouve qu’à 130 / 150, il est déjà bien pricé.

AMF: aucune action GAUMONT.

Hors ligne

 

#102 19/12/2017 22h50 → Gaumont : le producteur et distributeurs de films le moins cher (gaumont, immobilier, opra, trésorerie)

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   539 

EV/EBITDA = 3 vous trouvez ça "très bien pricé" ?


Investisseur value et deep value. Blog : Le projet Lynch. Parrainages Binck et Boursorama.

Hors ligne

 

[+1]    #103 19/12/2017 23h59 → Gaumont : le producteur et distributeurs de films le moins cher (gaumont, immobilier, opra, trésorerie)

Membre
Réputation :   41 

Peu importe le multiple… Où va l’EBITDA ? Il est réinvesti dans l’actif , à savoir le catalogue, avec lequel je n’ai pas d’affinité particulière parce que j’ai du mal à le valoriser. Et j’estime que réinjecter quasi tout  l’EBITDA dedans pendant 3 ans, c’est déjà beaucoup par les temps qui courent.

Côté rentabilité, j’attends aussi de voir ce que cela donne en avril.

Mais bon, je peux me tromper et suis là pour apprendre. Le sens de mon post précédent en tout cas.

Hors ligne

 

#104 16/02/2018 16h25 → Gaumont : le producteur et distributeurs de films le moins cher (gaumont, immobilier, opra, trésorerie)

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   588 

Gaumont publie ses résultats annuels 2017

Version pdf

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/11791_gaumont-ra-2017.jpg

Quelques points :

Le résultat tient majoritairement du fait de la plus value de cession des Cinémas Pathé à hauteur de 143.9M€.

Sur la cession de 380M€, 190M€ ont été encaissés immédiatement + 1/3 du solde en juillet (anticipation du versement 2018).
Il reste 128M€ à recevoir étalés jusqu’en 2020.

98.73€ de book value par action (en tenant compte des annulations d’actions et de l’exercice d’options)

CA en baisse de 11.7M€ (177 versus 188.7), dont 18.5M€ liés aux productions cinématographiques (ventes de droits de diffusion aux chaînes de télévision françaises en l’occurrence).
Compensés en partie par la production TV en hausse de 6.9M€ (+10M€ sur les séries américaines)

Il faudra attendre le RA complet car avec les éléments détaillés dans le communiqué je ne comprends pas ce qui plombe le RO hors PV de cession.

On voit bien que l’on perd 17M€ sur les activités cinématographiques et 12M€ sur l’exploitation des salles mais il en manque pour atteindre un ROC négatif de 10.8M€.

Le manque vient peut-être du "hors frais de structure" du RO cinématographique…

L’endettement financier net du Groupe est en forte baisse 27,7M€ contre 205,3M€ fin 2016.

PERSPECTIVES
Dix films sortiront en salles en 2018 + livraison de huit séries TV


Prochaine communication
 : résultats semestriels consolidés au 30 juin 2018 publié le 27 juillet 2018.

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Dernière modification par bibike (16/02/2018 16h41)


Parrain Ing Direct - Binck - Bourse Direct - Boursorama - DeGiro - Fortuneo 12470190 eBuyClub Poulpeo iGraal

Hors ligne

 

#105 16/02/2018 16h39 → Gaumont : le producteur et distributeurs de films le moins cher (gaumont, immobilier, opra, trésorerie)

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   539 

On attend effectivement les détails mais à première vue ce n’est pas terrible : le bénéfice net est de 123 M€ alors que la cession des Cinémas Gaumont Pathé a engendré une plus-value dans les comptes consolidés de 144 M€. Hors cession, le groupe enregistre donc une perte de 21 M€ sur l’année 2017. Bon, il faudra voir l’EBITDA et les amortissements…

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.


Investisseur value et deep value. Blog : Le projet Lynch. Parrainages Binck et Boursorama.

Hors ligne

 

[+1]    #106 21/02/2018 14h38 → Gaumont : le producteur et distributeurs de films le moins cher (gaumont, immobilier, opra, trésorerie)

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   588 

Bonjour,

Après échange avec Fabrice BATIEAU, le DAF de Gaumont qui a eu la gentillesse de me répondre, je confirme que les frais de structures sont calculables par déduction entre les RO hors frais par activité et le RO total, et qu’ils sont en dégradation.

De ce fait on peut en déduire le chainage (sur RN) suivant (M€) :

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/11791_gaumont-ra17-recon2.jpg

Je suis curieux de connaitre le détail concernant la production/distribution…

Le rapport annuel sera déposé auprès de l’AMF première quinzaine d’avril et permettra d’être plus précis sur la comparabilité des périmètres mais cela donne un ordre d’idée.

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.


Parrain Ing Direct - Binck - Bourse Direct - Boursorama - DeGiro - Fortuneo 12470190 eBuyClub Poulpeo iGraal

Hors ligne

 

[+4]    #107 21/02/2018 16h01 → Gaumont : le producteur et distributeurs de films le moins cher (gaumont, immobilier, opra, trésorerie)

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   406 

Il faut surtout pouvoir différencier ce qui est cash et ce qui ne l’est, et ce qui a pour objectif de rendre les comptes plus mauvais qu’ils ne le sont avant une éventuelle OPRO et ce qui se passe réellement.

Sauf erreur de ma part :
- l’endettement net est passé de -205M€ à -27M€, soit une variation de +178M€, c’est à dire du cash net entrant.

Ces 178M€ contiennent de l’exceptionnel :
- en flux sortant, 96M€ d’euros de cash déboursé dans le cadre de l’OPRA.
- en flux entrant, 253 M€ ont été reçus dans le cadre de la vente de Pathé

Par ailleurs il y a le décaissement du dividende, pour 3M€.

Soit sur FCF sur l’opérationnel que l’on peut estimer à +24M€.

On peut évaluer un pseudo EBITDA en ajoutant les investissements de 113M€, soit 137M€.
Capi actuelle : 390M€
EV = 420 M€ => EV/EBITDA = 3.1
Et en intégrant les 128 M€ à recevoir de la vente de Pathé.
EV = 290 M€ => EV/EBITDA = 2.2

La moyenne du secteur est à 6, la médiane à 4.

Si on prend un EV/EBITDA=5, ça nous situe entre 210€ et 250€.

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Dernière modification par Geronimo (21/02/2018 16h27)

En ligne

 

#108 21/02/2018 16h21 → Gaumont : le producteur et distributeurs de films le moins cher (gaumont, immobilier, opra, trésorerie)

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   588 

Votre manière d’estimer FCF opérationnel et l’EBITDA est intéressante.

La variation de BFR peut également avoir un fort impact sur le pur CFO si l’entreprise paie en avance ses fournisseurs comme l’avait fait Graines Voltz en 2016.

Peut-on vraiment prendre en compte aujourd’hui les 128M€ restant à encaisser ?
En théorie on devrait les actualiser pour intégrer la valeur temps liée aux décalages d’encaissement.

Bien sûr, même sans les compter on reste en dessous des comparables…

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.


Parrain Ing Direct - Binck - Bourse Direct - Boursorama - DeGiro - Fortuneo 12470190 eBuyClub Poulpeo iGraal

Hors ligne

 

[+2]    #109 21/02/2018 16h25 → Gaumont : le producteur et distributeurs de films le moins cher (gaumont, immobilier, opra, trésorerie)

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   406 

bibke a écrit :

La variation de BFR peut également avoir un fort impact sur le pur CFO si l’entreprise paie en avance ses fournisseurs comme l’avait fait Graines Voltz en 2016.

Bien sûr, il y a plein de choses qui peuvent jouer à la marge, il s’agit bien d’une estimation.
Par exemple si vous regardez la baisse de CA, elle est due essentiellement à l’absence de pré-vente de films aux chaines françaises… c’est potentiellement uniquement un décalage de CA (volontaire ou non).

bibike a écrit :

Peut-on vraiment prendre en compte aujourd’hui les 128M€ restant à encaisser ?
En théorie on devrait les actualiser pour intégrer la valeur temps liée aux décalages d’encaissement.

Les 128M€ incluent les intérêts sur le différé de paiement (le montant de la vente incluaient cette valeur temps), donc oui pourrait actualiser dans l’autre sens, mais je n’en vois pas trop l’intérêt (ça jouerait sur pouillème, le versement étant certain) : il y aura bien 128M€ de plus dans les caisses dans 2ans, par contre il est probable qu’aucun de nous ne sera actionnaire pour le voir smile

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Dernière modification par Geronimo (21/02/2018 16h30)

En ligne

 

#110 21/02/2018 21h13 → Gaumont : le producteur et distributeurs de films le moins cher (gaumont, immobilier, opra, trésorerie)

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   539 

Geronimo a écrit :

Soit un FCF sur l’opérationnel que l’on peut estimer à +24M€.
On peut évaluer un pseudo EBITDA en ajoutant les investissements de 113M€, soit 137M€.
[…]
La moyenne du secteur est à 6, la médiane à 4.
Si on prend un EV/EBITDA=5, ça nous situe entre 210€ et 250€.

Bonne idée d’évaluer un FCF et EBITDA approché comme ça, je n’y avais même pas pensé.
Au final, vous trouvez les mêmes chiffres que dans mon article. Cela veut dire que l’EBITDA n’a guère changé en 2017 et confirme peut être  que le revenu net donné récemment (<0) est destiné à faciliter la future OPR…

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.


Investisseur value et deep value. Blog : Le projet Lynch. Parrainages Binck et Boursorama.

Hors ligne

 

[+4]    #111 29/03/2018 17h42 → Gaumont : le producteur et distributeurs de films le moins cher (gaumont, immobilier, opra, trésorerie)

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   353 

Pour ceux qui suivent et les autres…

Le projet au n°50 prend forme :
BNP Paribas et Cushman&Wakefield commercialiseront le 50 Champs-Elysées - Actualité : Distribution (#962046)

une p’tite photo :
https://www.devenir-rentier.fr/uploads/8751_gaumont_projet_2019.jpg

Un plan et une légende bien pratique…
www.immoweek.fr/wp-content/uploads/2018 … lysees.pdf

@+
Bons trades
Stan

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Dernière modification par stanny (29/03/2018 20h02)


stock picker de small et micro caps - France - compartiments B, C et Alternext

Hors ligne

 

#112 12/04/2018 22h57 → Gaumont : le producteur et distributeurs de films le moins cher (gaumont, immobilier, opra, trésorerie)

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   588 

Bonjour,

Gaumont sort son DDR 2017.

J’ai juste regardé vite fait le TFT page 73 et comme "redouté" dans le message #108, la variation de BFR augmente la trésorerie de 31M€, ce qui est loin d’être anodin.

La Capacité d’autofinancement avant coût de l’endettement financier net et impôts se rapproche le plus de l’EBITDA et est de 92M€.

On a donc une VE de : 393M + 28M = 421 soit VE/EBITDA de 4.6

Ou en intégrant les 128M à venir comme Geronimo l’avait fait, 421 - 128 = 293 / 92 = 3.2

C’est un peu moins "discount" qu’imaginé même si cela reste faiblement valorisé.

Bien sûr, une lecture plus approfondie est nécessaire pour juger de l’exhaustivité des flux présents dans le TFT (l’absence de pré-ventes soulevés par Geronimo par exemple).

Bonne lecture à tous.

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.


Parrain Ing Direct - Binck - Bourse Direct - Boursorama - DeGiro - Fortuneo 12470190 eBuyClub Poulpeo iGraal

Hors ligne

 

[+3]    #113 13/04/2018 06h08 → Gaumont : le producteur et distributeurs de films le moins cher (gaumont, immobilier, opra, trésorerie)

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   353 

Pas sûr Bibike que la VE / EBE soit la bonne méthodologie pour le secteur et GAUMONT en particulier (voir message 3 de ma présentation).

Nous avons page 39 du document de référence 2017 un début de réponse concernant la manière dont GAUMONT compte dépenser la manne encaissée et le reste à percevoir :

Cela me fait un peu penser à la cigale et la fourmi (la cigale c’est Gérard…)

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/8751_gaumont_2017_page_39.png

En tant que copropriétaire de la boîte, je trouve cet argent bien investi…

Notez au passage -par une simple opération de calcul mental- la valeur de GAUMONT USA… (bien pratique pour mes calculs ci-dessous)

Cela me permet de mettre à jour ma somme des parties (IS latent à déduire sur les actifs déjà amortis) :
- Patrimoine immobilier 300 – travaux à réaliser au 50
- Catalogue 200
- Œuvres (films et séries) pré-financées 200
- Tréso nette (yc à le reste à encaisser) 100
- GAUMONT USA : 96 (voir détail du calcul fait par JL ci-dessous)
- autres Goodwill ? et le compte est presque bon…

@suivre…
Bons trades
Stan

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Dernière modification par stanny (14/04/2018 09h36)


stock picker de small et micro caps - France - compartiments B, C et Alternext

Hors ligne

 

#114 13/04/2018 09h52 → Gaumont : le producteur et distributeurs de films le moins cher (gaumont, immobilier, opra, trésorerie)

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   539 

De mieux en mieux.
Cela fait un total de 900 M€ (*).
Enlevons 120 d’IS et 20 de travaux.
On arrive à 760 M€ soit 245 €/action.
Miam miam !

(*) Edit suite au convertisseur €/$ de Stanny (merc.i smile) . Je considère qu’actuellement Gaumont possède 73,6 % de GaumontUS et non 100 %. Je trouve donc 96 pour Gaumont US : 24/0,15*0,736/1,23.

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Dernière modification par JeromeLeivrek (13/04/2018 10h11)


Investisseur value et deep value. Blog : Le projet Lynch. Parrainages Binck et Boursorama.

Hors ligne

 

#115 13/04/2018 10h03 → Gaumont : le producteur et distributeurs de films le moins cher (gaumont, immobilier, opra, trésorerie)

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   353 

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/8751_parite_13-4-2018.jpg

@+
Bons trades
Stan

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Dernière modification par stanny (13/04/2018 10h18)


stock picker de small et micro caps - France - compartiments B, C et Alternext

Hors ligne

 

#116 13/04/2018 11h14 → Gaumont : le producteur et distributeurs de films le moins cher (gaumont, immobilier, opra, trésorerie)

Membre
Réputation :   14 

Même en appliquant des décotes additionnelles à ce que vous proposez comme valorisation stanny et JL, le cours semble toujours offrir une marge de sécurité importante.
Je reprends une couche (après un 1er achat à 75,8€, et un 2ème à 90,5€).

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne

 

#117 04/05/2018 17h34 → Gaumont : le producteur et distributeurs de films le moins cher (gaumont, immobilier, opra, trésorerie)

Membre
Réputation :   44 

Bonjour le forum,

Pour nous faire patienter en attendant le CR promis par Jérôme (un grand merci à lui)

Dans le cadre de l’AG qui s’est déroulée hier, voici 19 pages de réponses aux questions écrites de trois fonds dont Amiral Gestion (qui totalisent d’ailleurs 57000 actions)
J’ai bien du mal à saisir toutes les ramifications, mais il est certain que les sujets "Gaumont USA" et "50 champs Elysées" y sont largement développés.

On peut y lire entre autre :
- un chiffrage du "50 champs Elysées" à 440 M€ pour Amiral Gestion vs 86M€ par l’expert indépendant
- une commercialisation prévue en 2020, à un prix en négociation donc confidentiel..

Réponses questions fonds

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne

 

#118 04/05/2018 17h54 → Gaumont : le producteur et distributeurs de films le moins cher (gaumont, immobilier, opra, trésorerie)

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   539 

Au sujet du "50 champs Elysées", j’ai failli m’étrangler quand ils ont lu ça (page 17) pour justifier la valorisation :

tout d’abord, depuis l’étude de 2016 prise en référence, le marché a fortement évolué :
o le marché s’est contracté suite aux différents attentats et la zone de chalandise notamment des touristes étrangers est en baisse ;
o la concurrence est plus forte avec des emplacements ou futurs emplacements libres plus nombreux qu’en 2016.

Alors que j’ai lu x fois que les prix ont fortement augmenté en 2 ans sur les Champs. Par exemple, sur le 52 (Galeries Lafayette).

Peut-être que Seydoux ne veut pas trop qu’on connaisse la vraie valeur ? smile

On a entendu aussi (page 10) :

S’agissant du loyer cible, c’est une donnée qui doit rester confidentielle car la commercialisation est en cours. La location devrait cependant pouvoir commencer en 2020.
Concernant le planning des travaux, le chantier de curage et de désamiantage va commencer en mai 2018. A la suite du permis de construire qui vient d’être obtenu, les travaux pourraient commencer à l’été. Toutefois, par prudence, Gaumont souhaite avoir une offre ferme d’une enseigne pour commencer les travaux de restructuration afin de prendre en compte les besoins éventuels de la future enseigne et/ou de pouvoir ajuster le programme fonction des nouveaux besoins du marché.

Si on veut une offre ferme avant le début des travaux et que ceux-ci pourraient commencer "à l’été" c’est qu’on s’attend à avoir un prix ferme (et donc une valorisation) bientôt… Officiellement ou officieusement…

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Dernière modification par JeromeLeivrek (04/05/2018 18h06)


Investisseur value et deep value. Blog : Le projet Lynch. Parrainages Binck et Boursorama.

Hors ligne

 

#119 04/05/2018 18h06 → Gaumont : le producteur et distributeurs de films le moins cher (gaumont, immobilier, opra, trésorerie)

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   406 

Et le 114 loué par Apple et vendu par EPI à BVK

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Dernière modification par Geronimo (04/05/2018 18h08)

En ligne

 

[+7]    #120 04/05/2018 19h44 → Gaumont : le producteur et distributeurs de films le moins cher (gaumont, immobilier, opra, trésorerie)

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   225 

gdauph a écrit :

Pour nous faire patienter en attendant le CR promis par Jérôme (un grand merci à lui)

Pour vous faire patienter, je peux vous informer que cette AG était une triste farce avec d’un côté la famille Seydoux - père et fille, qui n’avaient manifestement aucune envie d’être là ce jour-là et les actionnaires aux cheveux gris dont la bouche n’était destinée qu’à recevoir les coupes de jus de pamplemousse et les bouchées fourrées.
Dès les premières minutes, je me suis pincé pour voir si je ne rêvais pas : dans sa seule tâche qui a consisté à lire un petit powerpoint totalement insipide, la Directrice Générale n’a cessé de bafouiller, se faisant aider pour se remémorer les succès de sa propre entreprise rencontrés à peine quelques mois auparavant.

Suite à cette brillante démonstration de mépris envers les actionnaires, s’en est ensuivi la lecture des questions/réponses des institutionnels. Les questions étaient d’une profonde pertinence, pointant habilement du doigt les questions épineuses : comment la direction explique le décalage de valorisation de l’immobilier entre celui publié pour l’OPA et celui estimé actuellement ? Comment justifie-elle une rémunération aussi élevée ? Et comment a-t-elle estimé son catalogue ?

Au fil des réponses, qui étaient floues et parfois mensongères, je commençais à comprendre la mascarade pour laquelle j’ai pris un jour de congés et bravé les grèves des cheminots. Quand la direction passe moins de quelques minutes sur la présentation des comptes en prenant soin de ne surtout pas commenter quoi que ce soit, refuse de livrer des informations sous prétexte qu’elles sont confidentielles, ne donne aucune indication sur ses orientations pour l’année à venir, est prise à plusieurs reprises à minimiser les avoirs de la société, et conclue sur la réponse suivante à un actionnaire individuel : "le cours est beaucoup trop cher", je n’en tire qu’une seule conclusion : ils
veulent tout le gâteau pour eux tout seuls.

A ce titre, cette AG valait le déplacement. Cela n’a fait que me conforter dans l’idée que le titre vaut beaucoup plus que cela. Et je soupçonne la direction (actionnaire ultra majoritaire avec 89% des parts) de mentir en affirmant que l’immeuble des Champs-Elysées ne sera jamais vendu. Je doute en effet qu’une famille aussi avisée en affaires que les Schlumberger souhaitent conserver un bien qui ne rapporte quasiment rien… Je me trompe peut-être, mais je pressens de leur part une course contre la montre : ils doivent finaliser l’acquisition des 11% restants avant que la valorisation de cet immeuble soit avérée. A suivre…

Il n’est pas impossible que je renforce ma position ce jours-ci.

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne

 

[+1]    #121 04/05/2018 19h56 → Gaumont : le producteur et distributeurs de films le moins cher (gaumont, immobilier, opra, trésorerie)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   197 

Je n’arrive toujours pas à m’expliquer pourquoi autant de gens ont apporté à l’OPR à 75usd.

La famille Dassault n’a-t-elle pas les moyens de se payer un analyste ?

Boris, Géronimo, FI, ou JV (ou d’autres) auraient pu leur faire gagner quelques millions facilement…

EDIT : A part les Voltz, je ne connais pas grand monde qui se plaint que le cours des actions de son entreprise est trop élevé…

Dernière modification par AleaJactaEst (04/05/2018 20h10)

Hors ligne

 

[+1]    #122 04/05/2018 19h58 → Gaumont : le producteur et distributeurs de films le moins cher (gaumont, immobilier, opra, trésorerie)

Membre
Réputation :   57 

Je ne sais plus si on l’a évoqué quelque part mais j’avais noté cette phrase dans le rapport annuel 2017 au sujet de l’immeuble, phrase reprise dans les réponses aux questions formulées par Axxion et Amiral Gestion :

Gaumont a écrit :

« compte tenu de l’avancement des opérations, notamment la commercialisation en cours des espaces disponibles, Gaumont estime que la juste valeur de l’ensemble immobilier à la date de clôture n’est pas
représentative de la juste valeur du bien à l’issue du projet et que la communication de cette valeur pourrait porter
atteinte à la pertinence de l’information financière pour l’utilisateur des états financiers »

Autrement dit, si jamais le bien est revalorisé dans le bilan vous ne pourrez pas dire que vous n’avez pas été prévenus….

Deux moments m’ont particulièrement fait sourire pendant l’AG, quand Nicolas Seydoux nous dit :
« Le rôle d’un chef d’entreprise n’est pas de se préoccuper de combien vaut son entreprise »
Ce qui s’entend, mais il ajoute quelques minutes plus tard.
« En tant que chef d’entreprise je trouve que le cours de l’action est très élevé»
Alors maintenant on s’en préoccupe ?

Et celui où un échange rapide débute sur le prix de rachat des actions fixé à 75€( résolution permettant à Gaumont de procéder à des rachats d’actions sur le marché), que Nicolas Seydoux prône que ce prix est totalement justifié et qu’un Investisseur (Individuel ou Pro je n’ai pas pu l’identifier mais bravo à lui ) lui lance :
"CINEPAR a acheté des actions à 98 euros ça prouve bien que le prix de 75€ n’est pas correct"
Je n’ai pas pu entendre la réponse de M. Seydoux à cette remarque (Peut être qu’il n’y a pas eu de réponse en fait smile )

Ma crainte initiale sur ce dossier était que le l’OPR se ferait à un prix « déterminé » par CINEPAR et habillé par divers rapports d’experts « indépendants ». J’ai été rassuré par l’activisme des fonds présents (Amiral Gestion, HMG Découvertes, Axxion Capital)  dont les questions et les remarques en AG ont été pertinentes (Les réponses de Gaumont ont été parfois moins pertinentes, sur certaines questions ils n’ont d’ailleurs pas répondu en réalité).

Sur le timing de l’opération difficile de lire dans le jeu de M. Seydoux, attendra-t-il de contrôler 95% des droits de vote (Avec les actions acquises récemment et les droits de vote qui doublent au bout de 2 ans), attendra-t-il la loi Pacte qui abaissera le seuil de détention à 90%…quoiqu’il en soit le temps sembler jouer en notre faveur, notamment sur la revalorisation de l’immobilier au bilan.

EDIT : Sur ce que vous soulevez AJE je me suis aussi  beaucoup posé la question, ça a d’ailleurs été pointé du doigt par Nicolas Seydoux pour défendre son "juste prix", il a souligné que si le prix n’était pas juste, pourquoi les DASSAULT et BOLLORE, financiers reconnus, seraient sortis à ce prix là ?

La j’ai l’impression qu’on nous balance de la poudre aux yeux, regardez Christophe Riandee, DG, il est sorti de Gaumont…par contre à combien est-il monté dans CINEPAR ?
Par ailleurs les groupes BOLLORE et GAUMONT ont des activités croisées via CANAL..et Gaumont vient de racheter des droits à la financière DASSAULT….(Pour un montant (4,5M€) sans commune mesure avec le manque à gagner sur la cession à 75€ certes mais peut être reste-il encore des droits de films à acquérir dans la Financière DASSAULT ? )

On ne va pas tomber dans des théories fumeuses mais je reste convaincu que ces familles ont les moyens de se renvoyer l’ascenseur de milles manières. Un autre argument serait tout simplement de dire que vu la part importante du capital détenus par ces derniers, et la volonté de Gaumont de rester indépendant à qui d’autre auraient-ils pu céder une telle quantité d’actions ?

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Dernière modification par GreenLock (04/05/2018 20h20)

Hors ligne

 

[+1]    #123 04/05/2018 20h06 → Gaumont : le producteur et distributeurs de films le moins cher (gaumont, immobilier, opra, trésorerie)

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   539 

GreenLock a écrit :

Deux moments m’ont particulièrement fait sourire pendant l’AG, quand Nicolas Seydoux nous dit :
« Le rôle d’un chef d’entreprise n’est pas de se préoccuper de combien vaut son entreprise »
Ce qui s’entend, mais il ajoute quelques minutes plus tard.
« En tant que chef d’entreprise je trouve que le cours de l’action est très élevé»
Alors maintenant on s’en préoccupe ?

Très juste smile

GreenLock a écrit :

Et celui où un échange rapide débute sur le prix de rachat des actions fixé à 75€( résolution permettant à Gaumont de procéder à des rachats d’actions sur le marché), que Nicolas Seydoux prône que ce prix est totalement justifié et qu’un Investisseur (Individuel ou Pro je n’ai pas pu l’identifier mais bravo à lui ) lui lance :
"CINEPAR a acheté des actions à 98 euros ça prouve bien que le prix de 75€ n’est pas correct"
Je n’ai pas pu entendre la réponse de M. Seydoux à cette remarque (Peut être qu’il n’y a pas eu de réponse en fait smile )

L’investisseur en question est Jeremie Couix de HC Capital Advisors (Axxion).

Vous auriez du vous identifier, vous seriez venu manger avec nous.

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.


Investisseur value et deep value. Blog : Le projet Lynch. Parrainages Binck et Boursorama.

Hors ligne

 

#124 04/05/2018 20h59 → Gaumont : le producteur et distributeurs de films le moins cher (gaumont, immobilier, opra, trésorerie)

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   225 

GreenLock a écrit :

[…] je reste convaincu que ces familles ont les moyens de se renvoyer l’ascenseur de milles manières.

C’est également mon point de vue.
Non seulement la sortie des "gros" actionnaires ne justifie en rien que le cours de 75€ corresponde au juste prix, mais surtout, j’imagine facilement des tractations en arrière-plan entre ces grandes familles françaises, pour lesquelles Gaumont n’est qu’un petit morceau, pouvant aboutir à d’éventuelles compensations. Je reste prudent, car comme vous le dites, cela frise la théorie du complot. Mais on en a vu d’autres.

Hors ligne

 

#125 04/05/2018 21h04 → Gaumont : le producteur et distributeurs de films le moins cher (gaumont, immobilier, opra, trésorerie)

Membre
Réputation :   44 

Merci encore à Boris et Jérôme pour le déplacement. Je suis désolé qu’il n’ait pas été aussi productif que vous le croyiez.
Les daubasses nous avait prévenu sur celle de Voltz…
Mais bon  quand on a une part importante de son portefeuille sur une action, on se sent obligé de faire le maximum non ?

Moi aussi j’ai le sentiment d’une course contre la montre sur fond de loi PACTE.. Et suis bien rassuré de la présence et la pertinence de ces fonds..

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Dernière modification par gdauph (04/05/2018 21h05)

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech