Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#1 04/09/2010 15h58 → ABC Arbitrage : une pure valeur de rendement (abc arbitrage)

Membre
Réputation :   15 

Bonjour,

J’ai bouclé l’essentiel de mes achats sur des valeurs sous-valorisées. Je vais maintenant compléter mes placements sur des entreprises à fort rendement. Sur le SBF 250 j’ai repéré les valeurs suivantes:
- ABC Arbitrage
- Esso (pour renforcer même si le dividende va être en baisse)
- Internationale Plantation Hévéas
- Vivendi (pour renforcer mais c’est peut-être un peu haut)
- Tour Eiffel (pour revenir mais c’est là aussi un peu haut)
- Véolia (dividende peut être un peu juste)
- Total (dividende peut être un peu juste)

Je suis preneur de vos avis, en particulier sur ABC Arbitrage. Le dividende est très tentant mais je ne comprends pas assez bien l’activité pour oser me lancer.

Je pense utiliser mon compte titres pour faire ces placements, je ne m’amuserai donc pas à faire des A/R. Je ne recherche que des titres en euros, je ne veux pas gérer les problématiques de change.

Mots-clés : abc arbitrage


Chaque semaine, mon portefeuille analysé sur http://valeuretperformance.posterous.com/

Hors ligne

 

#2 05/09/2010 09h38 → ABC Arbitrage : une pure valeur de rendement (abc arbitrage)

Administrateur
Réputation :   1307 

Pour ABC Arbitrage, je ne suis pas spécialiste, mais voici ce que je peux vous en dire :

Les équipes réalisent des arbitrages financiers (par exemple en profitant des écarts de cours sur une même valeurs sur deux places de marché différents). Le risque est nul sur 75% des arbitrages et faibles sur les 25% restants. Ils ne font pas de spéculation.

Les profits d’ABC Arbitrage sont donc décorrélés de l’économie mais plutôt liés à la volatilité et aux inéfficiences des marchés.

ABC Arbitrage est une sorte de hedge fund cotée, qui rentre d’une certaine façon dans le cadre de la gestion alternative.

C’est une pure valeur de rendement, car il n’y a pas de perspectives d’arbitrages aussi illimité que le nbr de de consommateurs chinois ou indiens pour Coca Cola, par exemple.

Pour le reste des valeurs, pourquoi pas ! Je préfère Total à Véolia, cette dernière est trop endettée.

Hors ligne

 

#3 08/09/2010 23h18 → ABC Arbitrage : une pure valeur de rendement (abc arbitrage)

Membre
Réputation :   151 

Bonsoir,

ABCA offre deux avantages au sein d’un portefeuille diversifié :

- un gros dividende, versé en deux parties chaque année, actuellement de l’ordre de 11% sur le cours actuel, auquel s’ajoute des perspectives de croissance des bénéfices et donc de revalorisation du titre à moyen terme.

- un bonne décorrélation par rapport au reste de la bourse. S’il y a baisse de la bourse, cela se fait généralement avec une forte volatilité. ABCA en profite très largement, ce qui contrecarre une partie de la baisse enregistrée par ailleurs dans le portefeuille. En cela, ABCA est une sorte "d’assurance de portefeuille"

La performance financière d’ABCA est essentiellement impactée par la volatilité de la bourse. Un bon indicateur pour se faire une idée de la marche des affaires de cette boite est de surveiller le VIX.

Les arbitrages d’ABCA font l’objet de programmes informatiques mis au point par les ingénieurs salariés de la boite. A chaque stratégie d’arbitrage correspond un programme informatique qui surveille le marché en permanence et se déclenche s’il y a de l’argent à faire…

J’aime comparer ABCA à une équipe de pêcheurs à la ligne (ingénieurs/mathématiciens) munis d’un grand nombre de cannes à pêche (stratégies d’arbitrage pré-programmées grâce à l’informatique), toutes sorties à l’eau (surveillance permanente), pour attraper un maximum de poissons (inefficiences des marchés) lorsque le banc s’agite (volatilité & volumes)…

Dernière modification par stephane (13/09/2010 20h43)

Hors ligne

 

#4 23/05/2012 15h31 → ABC Arbitrage : une pure valeur de rendement (abc arbitrage)

Membre
Réputation :   11 

pour revenir sur ABCA, le PDG fait ses emplettes à 6.8 :

Recherche avancée - Autorité des marchés financiers
Recherche avancée - Autorité des marchés financiers
Recherche avancée - Autorité des marchés financiers
Recherche avancée - Autorité des marchés financiers
Recherche avancée - Autorité des marchés financiers

il représente une grosse partie du volume de ces jours là d’ailleurs.

Insider fiable ? smile

Dernière modification par snoobrouf (23/05/2012 15h32)

Hors ligne

 

#5 23/05/2012 17h27 → ABC Arbitrage : une pure valeur de rendement (abc arbitrage)

Membre
Réputation :   44 

J’hésite sur ABCA pour me protéger de la crise qui s’annonce (sortie de l’euro ? QE, LTRO, Credit default swap en circulation…).

Mais ne trouvez-vous pas que l’émission d’actions pour les salariés (oui c’est normal qu’ils en profitent c’est eux qui font vivre la boite) ne cesse de diluer le cours à des niveaux très important?
Cette dilution ne semble pas prêt de s’arrêter bien au contraire, ABC prévoit de continuer de la sorte.

Hors ligne

 

#6 23/05/2012 20h03 → ABC Arbitrage : une pure valeur de rendement (abc arbitrage)

Membre
Réputation :   11 

il faudrait regarder combien d’action sont ainsi émises mais en tout cas il y a un programme de rachat d’action qui va être proposer à la prochaine AG : http://www.abc-arbitrage.com/wp-content … ctions.pdf

à voir si ce programme est utilisé judicieusement mais en tout cas je n’ai pas l’impression qu’il y ai un fort risque de dilution particulier sur ABCA.

j’aime bien ABCA car elle peut permettre de protéger un portefeuille car en cas de montagnes russes cette boite va remplir son bilan et nous en délivrer une partie en dividende.

je vais peu être en prendre une ligne long terme un de ces quatre

AMF : je  n’ai pas d’ABCA en portefeuille

Hors ligne

 

#7 23/05/2012 21h38 → ABC Arbitrage : une pure valeur de rendement (abc arbitrage)

Membre
Réputation :   

Connaissez-vous des sociétés à l’international qui ont la même activité…..et qui pourrait avoir donc le même avantage…..c’est à dire de protéger un peu son portefeuille quand il y a une forte volatilité

Hors ligne

 

#8 23/05/2012 22h19 → ABC Arbitrage : une pure valeur de rendement (abc arbitrage)

Membre
Réputation :   194 

snoobrouf a écrit :

il faudrait regarder combien d’action sont ainsi émises mais en tout cas il y a un programme de rachat d’action qui va être proposer à la prochaine AG
à voir si ce programme est utilisé judicieusement mais en tout cas je n’ai pas l’impression qu’il y ai un fort risque de dilution particulier sur ABCA.

Dans ce PDF, le deuxième point concernant les objectifs de ce rachat d’action concerne quand même les salariés, que ce soit pour des attributions d’actions ou pour exercer des stocks options…

En simplifiant un peu, pour nous actionnaires, un rachat d’action n’est intéressant que pour annuler ces mêmes actions. Il l’est encore plus si le rachat s’effectue à bon prix !
Mettons par exemple, une société qui possède 100 titres et trois situations de rachat d’actions :
- 1. Elle en rachète 10 et les annule, il en reste 90. Mécaniquement, le bénéfice par action augmente de 11%.
- 2. Elle en rachète 10 et les distribue à ces salariés, au titre d’actions gratuites. La société paye pour racheter ces actions. Il s’agit ni plus ni moins que d’une redistribution des actions ET de l’argent généré par l’activité de la société ; parfaitement légitime pour encourager les salariés. Pour autant, le BPA ne risque pas d’augmenter du fait du rachat.
- 3. Elle en rachète 10 pour honorer des stocks options offertes pour encourager les salariés. Même situation qu’au point 2.

Personnellement, je préfère la situation 1.
ABCA, de par son activité, est dépendante de ces cerveaux - les mathématiciens / informaticiens / etc. qui conçoivent les algorithmes d’arbitrage. ABCA n’a aucun intérêt à les voir partir et préfère les intéresser pour qu’ils restent : stock options, etc.

Je vous invite à lire quelques éléments dans le Portefeuille de Jean-Marc au sujet d’ABCA.

Après relecture : je note l’avant dernier point sur les objectifs du rachat d’action, pour le paiement (semestriel) du dividende en action. De mémoire, au mois de décembre, ce sont 44 000 actions qui ont été créées, soit 0.08% du capital.

Hors ligne

 

#9 25/05/2012 12h02 → ABC Arbitrage : une pure valeur de rendement (abc arbitrage)

Membre
Réputation :   44 

Sur le site D’ABCA on peut voir à Core businessMétier - ABC arbitrage section 8 "A quoi l’arbitrage peut être sensible?" qu’il est impacté négativement lors d’une forte chute du CAC pour les "Arbitrages sans risques exogènes" et surtout impacté négativement pour tous les types d’arbitrage lors de "crédits bancaire".

Je ne comprends pas bien le lien avec les crédits bancaires sur l’activité d’ABCA : est-ce que ABCA emprunte auprès des banques pour faire ses opérations et serait dans l’impossibilité de réaliser ses opérations en cas de bank run (Grèce, Espagne…) ou de faillites de banques (comme c’est possible que ça arrive)?

Hors ligne

 

#10 25/05/2012 13h37 → ABC Arbitrage : une pure valeur de rendement (abc arbitrage)

Membre
Réputation :   30 

InvestisseurHeureux a écrit :

Pour ABC Arbitrage, je ne suis pas spécialiste, mais voici ce que je peux vous en dire :

Les équipes réalisent des arbitrages financiers (par exemple en profitant des écarts de cours sur une même valeurs sur deux places de marché différents). Le risque est nulle sur 75% des arbitrages et faibles sur les 25% restants. Ils ne font pas de spéculation.

Les profits d’ABC Arbitrage sont donc décorrélés de l’économie mais plutôt liés à la volatilité et aux inéfficiences des marchés.

ABC Arbitrage est une sorte de hedge fund cotée, qui rentre d’une certaine façon dans le cadre de la gestion alternative.

C’est une pure valeur de rendement, car il n’y a pas de perspectives d’arbitrages aussi illimité que le nbr de de consommateurs chinois ou indiens pour Coca Cola, par exemple.

Pour le reste des valeurs, pourquoi pas ! Je préfère Total à Véolia, cette dernière est trop endettée.

Sans parler d’escroquerie type Madoff ou autre :
Chez LTCM non plus il n’y avait pas de risque…pourtant il y avait beaucoup de prix nobel…
Chez JP Morgan non plus il n’y avait pas de risque pourtant la baleine est au chômage maintenant…

Il y a forcement un risque sinon tout le monde ferait la même chose et aurait les mêmes rendements sur capitaux investi.
ABC Arbitrage est plutôt très risqué.

Ne surtout pas croire que c’est une valeur buy&hold, c’est une valeur très spéculative.

Un article du forum où je détaille les différents risques


Dans la tempête : cash is king

Hors ligne

 

#11 25/05/2012 17h15 → ABC Arbitrage : une pure valeur de rendement (abc arbitrage)

Membre
Réputation :   421 

Vic a écrit :

Il y a forcement un risque sinon tout le monde ferait la même chose et aurait les mêmes rendements sur capitaux investi.

Bien sur que non. Ils ont des ingénieurs financiers qui détectent des petites inéficiences qui passent inaperçues et qu’ils les exploitent a coup d’algorithmes. Ils sont les seuls à faire ca.

Vic a écrit :

ABC Arbitrage est plutôt très risqué.

Affirmation complètement gratuite, l’historique des résultats dément complètement cette affirmation.

Vic a écrit :

Ne surtout pas croire que c’est une valeur buy&hold, c’est une valeur très spéculative.

Au contraire, la valeur n’est absolument pas spéculative car le cours est encadré par les dirigeants qui vendent leurs actions gratuites quand le cours est interressant et qui rachètent quand il trouvent le cours trop bas.

Je ne vois pas le rapport avec ABC Arbitrage…

Le problème d’ABC Arbitrage c’est qu’ils savent gagner de l’argent avec des millions, pas avec des milliards (c’est pour ca que ca n’interresse pas les banques).
Il doivent donc multiplier les opérations pour améliorer leurs résultats qui sont en grande partie redistribués aux salariés.

ABC Arbitrage est une de mes plus grosses positions depuis 4 ans. J’ai eu jusqu’à 20% de mon portefeuille dessus. J’ai été un peu refroidi par les distributions massives d’actions gratuites, mais j’ai toujours 5% de mon portefeuille dessus.


Le pouvoir doit se définir par la possibilité d'en abuser

Hors ligne

 

#12 25/05/2012 18h25 → ABC Arbitrage : une pure valeur de rendement (abc arbitrage)

Membre
Réputation :   30 

bifidus a écrit :

Bien sur que non. Ils ont des ingénieurs financiers qui détectent des petites inéficiences qui passent inaperçues et qu’ils les exploitent a coup d’algorithmes. Ils sont les seuls à faire ca.

Il n’y a pas qu’ABC Arbitrage comme arbitragiste dans la place.
Une des principales fonction du trading haute fréquence est de faire des arbitrages.

bifidus a écrit :

Vic a écrit :

ABC Arbitrage est plutôt très risqué.

Affirmation complètement gratuite, l’historique des résultats dément complètement cette affirmation.

L’historique des performances de LTCM aussi avant la chute.

bifidus a écrit :

Je ne vois pas le rapport avec ABC Arbitrage…

Dans cet article, j’invitais les lecteurs à chercher le risque. Il y a inévitablement un risque quelque part sur tout investissement. Le retour sur capitaux investi donne une idée du niveau de risque.


Dans la tempête : cash is king

Hors ligne

 

#13 25/05/2012 19h14 → ABC Arbitrage : une pure valeur de rendement (abc arbitrage)

Membre
Réputation :   421 

Une fois qu’on a dit que tout investissement est risqué et que l’espérance de gain est en général proportionnelle au risque on peut peut etre approfondir un peu non ?
On peut aussi dire que les marchés sont par essence spéculatifs et risqués et quelques autres généralités…

Cela fait 20 ans qu’ABCA augmente régulièrement son résultat de avec des années un peu meilleures ou moins bonne suivant les conditions de marché. ABCA augmente aussi son dividende.

Très peu d’entreprises font ca, ABCA se place donc dans les entreprises les moins spéculatives.
Aprés DC peut péter un câble et se mettre a prendre des positions énormes comme Total ou Sanofi peuvent avoir une catastrophe…

Ils sont les seuls à faire ce type d’arbitrage. Ils ramassent les miettes alors que les banques font du trading automatique sur de trés gros montants. Cela n’a rien a voir. Ils ne prennent pas de positions importantes mais font des centaines de petites opérations. Ce qu’ils font interresse peu les banques.

Aucun rapport avec LTCM il n’y a qu’a regarder l’évolution du cours pour comprendre.
Le problème d’ABC Arbitrage est justement qu’ils ne peuvent pas augmenter leurs résultats de facon exponentielle (contrairement à LTCM) car ils ne peuvent réaliser leurs arbitrages que sur de petites sommes.

Mais la aussi une catastrophe peut arriver dans toute entreprise et on peut se prendre une tuile sur la tete en sortant…

J’aimerai bien savoir ce qu’est une action pas risquée…


Le pouvoir doit se définir par la possibilité d'en abuser

Hors ligne

 

#14 25/05/2012 20h02 → ABC Arbitrage : une pure valeur de rendement (abc arbitrage)

Membre
Réputation :   30 

Donc selon vous, ABC Arbitrage a trouvé la martingale pour transformer 125 M€ de capitaux propres au 1 janvier 2011 en 50M€ d’euros de résultat net au 31 décembre juste en faisant des arbitrages "sans risque" sur les marchés.

Je pense que vous ne comprenez pas que c’est l’activité de l’entreprise qui est risquée.

Dernière modification par Vic (25/05/2012 20h05)


Dans la tempête : cash is king

Hors ligne

 

#15 25/05/2012 20h08 → ABC Arbitrage : une pure valeur de rendement (abc arbitrage)

Membre
Réputation :   166 

Bonjour,

Je rate peut etre quelque chose d’évident, mais il me semble plutot que ABC est la societe de gestion. Donc quand vous achetez une action vous achetez une part de la soc de gestion, qui, elle gere des fonds. Ce sont des fonds d’arbitrage en l’occurrence.

Donc ce qui fait le rendement de l’action, c’est certes lié à la performance de la gestion d’ABC, mais aussi et surtout à la taille des actifs sous gestion, à la structure des coûts etc.

A ma connaissance les SdG sont ce qui se rapproche le plus des situations de rente dans l’économie, donc il est normal que l’action performe bien et que les dividendes soient importants.

La seule chose que je ne m’explique pas du tout c’est pourquoi une SdG irait se financer en emettant des actions. C’est bien plus juteux de tout financer en interne, d’autant plus que les couts sont souvet faibles au regard du chiffre d’affaire.

Hors ligne

 

#16 25/05/2012 20h17 → ABC Arbitrage : une pure valeur de rendement (abc arbitrage)

Membre
Réputation :   421 

J’aimerai bien qu’il y ait beaucoup de titres que je comprenne aussi peu qu’ABCA… Mon prix de revient est de -4 euros par action avec une rentabilité de 30% annualisée en 5 ans ou le marché a fait -50%…

ABCA n’a pas de martingale pour faire 40% par an. ABCA a des centaines de martingales (trés dépendantes des conditions de marché et qu’il faut renouveler en permanence) pour gagner X millions mais cette somme ne peut etre augmentée, d’ou le dividende généreux et la rémunération des collaborateurs.

ABCA n’augmente pas ses FP car les gains ne sont pas proportionnels aux FP. C’est la grosse différence avec un Hedge Fund ou une Madofisation.

ABCA sait gagner 50 ME (dans certaines conditions de marché), ABCA ne sait pas gagner 40%;


Le pouvoir doit se définir par la possibilité d'en abuser

Hors ligne

 

#17 25/05/2012 20h21 → ABC Arbitrage : une pure valeur de rendement (abc arbitrage)

Membre
Réputation :   94 

Pour avoir suivi de très près l’activité d’ABCA pendant de nombreuses années, je confirme tout-à-fait l’analyse et les propos de Bifidus.
J’invite Vic à se pencher sur le dossier. Les PPT des AG expliquent assez bien tout ça. L’idéal (ce que je fais tous les ans) est d’aller à l’AG.


Mon blog : Ma méthode d'optimisation des cash-flows    |     parrainages Boursorama, Fortuneo et Binck ;)

Hors ligne

 

#18 25/05/2012 21h20 → ABC Arbitrage : une pure valeur de rendement (abc arbitrage)

Membre
Réputation :   44 

La question de bifudus demeure, quel est l’intérêt pour ABCA d’être en bourse ?

bifudus a écrit :

pourquoi une SdG irait se financer en emettant des actions. C’est bien plus juteux de tout financer en interne, d’autant plus que les couts sont souvet faibles au regard du chiffre d’affaire.

Hors ligne

 

#19 25/05/2012 21h23 → ABC Arbitrage : une pure valeur de rendement (abc arbitrage)

Membre
Réputation :   30 

Jean-Marc a écrit :

Pour avoir suivi de très près l’activité d’ABCA pendant de nombreuses années, je confirme tout-à-fait l’analyse et les propos de Bifidus.
J’invite Vic à se pencher sur le dossier. Les PPT des AG expliquent assez bien tout ça. L’idéal (ce que je fais tous les ans) est d’aller à l’AG.

Je vais m’y pencher un peu d’autant que je viens de regarder le rapport annuel et il est très intéressant et plein d’humour. En tout cas, pour l’instant c’est le plus agréable qu’il m’ait été donné à lire. (bon, je n’ai lu que 2 pages pour l’instant)

Par contre, pour Crosby, ABCA , n’est pas une société de gestion mais avait des velléités pour le devenir si je me souviens bien. Est-ce encore d’actualité ?

Per contre, si on suit la theorie de Bifidus, ils n’ont aucun intérêt à devenir une société de gestion car si leurs gains sont élevé uniquement parce qu’il s’attaque à des niches et qu’ils ne peuvent pas grandir, ils n’ont aucun intérêt à faire entrer des fonds supplémentaires qui ne leur apporterai qu’une commission.

--> Je vais m’occuper du rapport annuel, étudier la chose et je reviens.


Dans la tempête : cash is king

Hors ligne

 

#20 25/05/2012 22h03 → ABC Arbitrage : une pure valeur de rendement (abc arbitrage)

Membre
Réputation :   30 

Bon j’avais regardé l’entreprise il y a quelque année et c’est toujours le même hedge fund.

Extrait du rapport annuel 2010 :

En 2010, ABC arbitrage a réalisé son 16e exercice
bénéfi ciaire consécutif depuis sa création.
Le groupe enregistre un résultat net part du groupe
de 29 millions d’euros. Le produit d’activité courante
ressort à 60,6 millions d’euros, tandis que le rendement
brut, rapport du produit d’activité courante sur
la moyenne des fonds propres de l’exercice, s’élève
à 50,16%, dépassant l’indice de référence de la gestion
alternative sur la même période (10,95% pour
le DJCS Hedge Fund Index). Depuis 1995, l’entreprise
a accumulé 203 millions d’euros de bénéfi ces.
Au 31 décembre 2010, les fonds propres s’élèvent
à 130 millions d’euros, le groupe gérant à cette date
près de 180 millions d’euros d’actifs.

ABCA se compare bien aux hedges fund et utilise le même ratio que moi (rentabilité des fonds propres)

L’activité de société de gestion est en hausse (toujours le rapport annuel)

La montée en puissance de la contribution de
l’activité de gestion pour compte de tiers est un
autre ingrédient important de la diversifi cation
du groupe.

C’est positif, c’est pas le même risque.

mais bizarre tout de même si on se fie à ce que nous dit Bifidus et qu’ils ne peuvent pas augmenter de taille en effet, ils veulent augmenter les fonds gérer : (rapport annuel)

Le groupe entend poursuivre le développement
de son activité de gestion pour compte de tiers,
ambitionnant une collecte de 100 millions d’euros
complémentaires en 2011.

Or avec une rentabilité des fonds propres de 50%, 100 millions en plus en fond propre donne 50 millions d’euros alors que 100 millions en gestion donne 10 millions maxi avec des commissions de performance de 20% (taux moyen pour un hedge fund) sur 50 millions.

Je confirme que je ne souhaite pas investir dans ABCA et que je trouve le métier trop risqué.
Je considère ABCA comme un fond alternatif et je ne l’envisage que comme tel dans une stratégie d’investissement. (qui n’est pas la mienne)
Personnellement, je déconseille cette action aux personnes souhaitant avoir une stratégie buy & hold avec dividende d’action comme moi.


Dans la tempête : cash is king

Hors ligne

 

#21 25/05/2012 22h24 → ABC Arbitrage : une pure valeur de rendement (abc arbitrage)

Membre
Réputation :   166 

Vic a écrit :

Par contre, pour Crosby, ABCA , n’est pas une société de gestion mais avait des velléités pour le devenir si je me souviens bien. Est-ce encore d’actualité ?

Selon le site StructureStructure - ABC arbitrage oui "Société de gestion agréée par l’AMF" ça veut bien dire ça.

Si je vous comprends bien, ABC investirait donc ses fonds propres dans les fonds qu’elle gère. Je trouve ça assez étrange parce que c’est totalement à l’encontre des principes prudentiels. Le capital d’une société de gestion a pour vocation de garantir son bon fonctionnement et de protéger les investisseurs dans les fonds. Pas d’être investi avec les fonds.

Hors ligne

 

#22 26/05/2012 08h31 → ABC Arbitrage : une pure valeur de rendement (abc arbitrage)

Membre
Réputation :   30 

Quand j’avais regardé l’entreprise a l’époque elle ne faisait pas du tout de gestion pour compte de tiers maintenant, elle s’y met mais cela reste encore moins important que la gestion des fonds propres

Toujours le rapport annuel 2010 :

1/ aCtivité de gestion des Fonds ProPres
La société mère ABC arbitrage est le premier client
de la société de gestion ABC arbitrage Asset Management. En 2010, ABC arbitrage a investi une partie de
ses capitaux dans les fonds d’investissements alternatifs ABCA Opportunities Fund Plc et ABCA Reversion Fund Plc, une autre partie étant gérée sous mandat de gestion.

La première et principale activité de l’entreprise (gestion de 125M€ de fonds propres au 31/12/10) et ensuite (gestion de 50 M€ au 31/12/10)

2/ aCtivité de gestion Pour ComPte de tiers
Ce type de gestion proposé à des tiers…

et un peu plus loin encore plus intéressant toujours dans la gestion de compte de tiers :

Ces fonds, non commercialisés en France, sont destinés à des investisseurs qualifiés au sens du droit irlandais,

et de toute façon pas pour le commun des mortels

Le ticket d’entrée souhaité est d’un minimum de 5 millions d ́euros


Dans la tempête : cash is king

Hors ligne

 

#23 26/05/2012 08h48 → ABC Arbitrage : une pure valeur de rendement (abc arbitrage)

Membre
Réputation :   421 

plusieurs posts de personnes ne connaissant la société que superficiellement… (Ca fais très longtemps qu’ABCA a gère un Hedge fond de facon marginale).
C’est une activité indépendante de son activité principale.
Il est normal et rassurant qu’ABCA investisse des fonds propres dans sa gestion de compte tiers (ca permet de faire face à des retraits, de saisir des opportunités etc…).
Avec ses résultats ABCA pourrait lever beaucoup plus de fonds… Mais ils ne savent pas les gérer ! Si ils veulent augmenter cette gestion c’est qu’ils trouvent de nouveaux moyen de rentabiliser ces fonds.

Je ne me permettrais pas de donner un conseil d’achat sur cette société ou sur aucune autre. Peut être que Vic pourrait s’abstenir de donner des conseils sur une société qu’il ne connait manifestement pas…


Le pouvoir doit se définir par la possibilité d'en abuser

Hors ligne

 

#24 26/05/2012 09h16 → ABC Arbitrage : une pure valeur de rendement (abc arbitrage)

Membre
Réputation :   30 

Je n’ai donné que mon "déconseille" personnel de ne pas investir pour les gens qui ont la même stratégie d’investissement que moi en détaillant que bien qu’on pourrait le croire, cette action ne s’inscrit pas dans ce type de stratégie. Cet action ne rentre pas dans mon périmètre d’investissement et c’est à ce titre que j’invite les gens à ne pas investir dans ce cadre.
Mon "déconseille" ne vaut que ce qu’il vaut.
Je n’ai ni donné de conseil d’achat ni de vente, ce que je serais bien incapable de donner, j’ai uniquement dit qu’elle ne rentre pas dans mon périmètre.
Peut-être que cette action est très interressante pour quelqu’un qui a un autre périmètre d’investissement et qui investi en connaissance de cause.

Je suis sans doute notoirement incompétent pour choisir une action.
Par contre je suis plus intéressé par la gestion des risques et quand je vois le premier paragraphe juste après le sommaire du rapport annuel (c’est moi qui ai mis le "sans risque" en gras):

L’arbitrage est une combinaison de plusieurs opérations permettant de réaliser un béné-
fice sans risque en tirant partie des seules imperfections susceptibles d’apparaître entre différents marchés financiers.

Je me sauve en courant et je n’ai pas besoin d’en savoir plus sur la société (donc effectivement, je ne l’a connais que superficiellement). Car il s’offre à moi deux solutions :
- Soit les dirigeants sont incompétents et il ne savent pas que tout investissement dans des marchés financiers est risqué. Ce qui m’étonnerait très fort.
- Soit les dirigeants vous prennent pour un pigeon.


Dans la tempête : cash is king

Hors ligne

 

#25 26/05/2012 23h36 → ABC Arbitrage : une pure valeur de rendement (abc arbitrage)

Membre
Réputation :   71 

Bonjour Vic,

Connaissant un petit peu le métier d’ABCA (pas ABCA, mais le métier d’arbitragiste sur les marchés financiers), je ne peux rester indifférent devant : Soit les dirigeants sont incompétents, Soit les dirigeants vous prennent pour un pigeon

Par définition, un arbitrage est une position gagnante SANS prise de risque, due à des anomalies de marché.

Maintenant, je ne connais pas le détail des arbitrages mis en place par ABCA, mais sur le principe, les marchés n’étant pas totalement efficients (quoi qu’en disent certains :-)), des opportunités d’arbitrage existent toujours.

Pour approfondir le sujet, je vous renvoie à l’article Wikipédia sur les mathématiques financières - Mathématiques financières ? Wikipédia - car c’est bien de cela dont on parle quand on parle de stratégie d’arbitrage "sérieuse".

Enfin, pour finir de vous convaincre grâce à un exemple hors finance, je vous renvoie à l’article de Wikipédia sur les paris sportifs dits surebet - http://fr.wikipedia.org/wiki/Surebet. Dans ces paris, quelque soit l’issue de l’évènement sportif, le parieur est certain d’empocher un gain non nul; le principe d’arbitrage sur les marchés financiers est exactement le même, à la différence près qu’il est moins risqué (l’évènement sportif peut être annulé, un bookmaker peut limiter les mises, …).

Amicalement,

R.


Développeur d'outils pour investisseurs : Le Quant 40

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech