Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#201 09/09/2013 16h51 → Dell devient une valeur de rendement ! (dell, dividendes, tech)

Administrateur
Réputation :   1307 

Carl Icahn jette l’éponge :

(CercleFinance.com) - L’investisseur Carl Icahn vient de publier une lettre à l’attention des actionnaires de Dell, dans laquelle il annonce jeter l’éponge.

Comparant les méthodes de ses adversaires à celles des dictateurs, il considère que l’offre d’achat de Michael Dell et Silver Lake ’sous-évalue beaucoup’ la société.

Pour rappel, l’accord conclu début août avec le comité spécial des administrateurs de Dell prévoit le lancement d’une OPA de 13,75 dollars par action, contre une première offre libellée à 13,65 dollars, ainsi que le versement d’un dividende extraordinaire de 13 cents par titre et le paiement du dividende de troisième trimestre, établi à huit cents l’action.

L’assemblée générale extraordinaire se tiendra jeudi 12 septembre, afin de permettre aux actionnaires de se prononcer sur l’offre de reprise de Michael Dell.

Tous les actionnaires ayant acquis leurs titres avant la date du 13 août seront autorisés à y participer.

Carl Icahn estime qu’’il sera presque impossible de gagner la bataille le 12 septembre’. Par conséquent, il se retire de la course. ’J’imagine que certains actionnaires seront déçus’, souligne-t-il.

’Nous sommes tristes de ne pas remporter la bataille, mais notre défaite est d’autant plus acceptable que notre engagement aura contribué au relèvement de l’offre de Michael Dell et Silver Lake’, ajoute Carl Icahn.

Source : Dell: Carl Icahn jette l’éponge.

Sauf retournement de situation dans 3 jours, l’affaire est pliée.

Hors ligne

 

#202 09/09/2013 17h32 → Dell devient une valeur de rendement ! (dell, dividendes, tech)

Membre
Réputation :   87 

Merci pour l’information.

Vente aujourd’hui suite à cette annonce (les qqes cents de dividendes complémentaires prévus - 0,9% - ne valent plus le temps de l’attente de la mise en paiement par rapport aux renforcements/ouvertures possibles de certaines lignes d’autres actions US).

Dernière modification par BearBullCarpeDiem (09/09/2013 17h32)


Parrainage : Boursorama

Hors ligne

 

#203 09/09/2013 19h25 → Dell devient une valeur de rendement ! (dell, dividendes, tech)

Membre
Réputation :   10 

Mon raisonnement est le suivant:

Si l’assemblée générale vote pour l’offre de Dell et qu’elle sort de la cote, cela m’amène à liquider ma position afin de récupérer de la trésorerie.

La conservation me semble assez risquée puisque l’entreprise ne serait plus aussi liquide qu’en ce moment.

Des avis?

Hors ligne

 

#204 12/09/2013 18h06 → Dell devient une valeur de rendement ! (dell, dividendes, tech)

Administrateur
Réputation :   1307 

Ca y est, les actionnaires ont approuvé le retrait de la cote :
Dell Shareholders Approve Buyout

Comme il ne sert plus à rien de garder la position et pour éviter une mauvaise manip de Bing, autant vendre maintenant.

Hors ligne

 

#205 12/09/2013 18h13 → Dell devient une valeur de rendement ! (dell, dividendes, tech)

Membre
Réputation :   

Cela ne sert à rien de conserver jusqu’à la fin ?

Mieux vaut vendre donc ? Je vais attendre que le dollar repasse sous les 1,33 et je le ferais dans ce cas.

Mais qui va acheter nos actions ? Il n’y a plus de bénéf a se faire avant le retrait de la côte non ?

Hors ligne

 

#206 13/09/2013 10h08 → Dell devient une valeur de rendement ! (dell, dividendes, tech)

Administrateur
Réputation :   1307 

En fait, les arbitragistes prennent en compte toutes les informations et effectivement, maintenant il n’y a plus de différence entre vendre maintenant ou attendre.

Le cours de Dell devrait rester scotcher à 13,85 en attendant le retrait effectif.

Hors ligne

 

#207 11/11/2013 10h14 → Dell devient une valeur de rendement ! (dell, dividendes, tech)

Membre
Réputation :   

Petit message pour y voir un peu plus clair pour mes prochains retrait de cotation.

J’avais 280 actions DELL et donc le 31/10, mon courtier Binck ma crédité de 2821,86€.
Pas d’informations supplémentaires dans le Statement.

Du coup je me pose comme question, à savoir s’il y a des frais de retrait de cotation comme une vente par exemple ou bien non ce sont les actions qui sont retirées et sans frais l’argent est envoyé.

Merci d’avance

Hors ligne

 

#208 11/11/2013 12h06 → Dell devient une valeur de rendement ! (dell, dividendes, tech)

Membre
Réputation :   34 

Pour ma part, chez Bourse Direct, 250 actions:

- 2540.02 EUR reçus le 4 novembre, soit 10.16008 par action;
- 10,15 EUR de dividende le 29 octobre.

Hors ligne

 

#209 02/06/2014 19h11 → Dell devient une valeur de rendement ! (dell, dividendes, tech)

Membre
Réputation :   

Ce que devient Dell depuis son retrait de la cote :
http://www.forbes.com/sites/rogerkay/20 … omes-dell/

Hors ligne

 

#210 02/06/2014 21h23 → Dell devient une valeur de rendement ! (dell, dividendes, tech)

Membre
Réputation :   162 

Merci car s’il est vrai qu’il n’y a plus d’actionnaires "publics" de Dell il reste des investisseurs au travers de ses obligations. J’avais demandé à Dell des nouvelles et ils étaient restés silencieux. Maintenant je vois qu’en faisant la preuve la détention d’obligations, on peut recevoir des infos financières.

Pour plus de détails :
http://www.dell.com/learn/us/en/uscorp1 … l-investor

Hors ligne

 

#211 06/01/2015 22h29 → Dell devient une valeur de rendement ! (dell, dividendes, tech)

Membre
Réputation :   25 

Bonjour,

J’aimerais rapidement revenir sur ce sujet.

Il a été dit dans ce post que le board pouvait être attaqué en justice pour avoir lésé les actionnaires (en l’occurrence pour avoir approuvé le deal)

Mais n’est-ce pas également le cas de Michael Dell qui était CEO au moment des faits ? (il avait donc un devoir de bienveillance envers les actionnaires)

Mais finalement je me demande si on peut vraiment en vouloir à Michael Dell et si une poursuite en justice est possible : il n’a rien imposé (à ma connaissance) et ses propres droits de votes ne comptaient pas lors de l’approbation du deal.

Peut-t-on lui reprocher d’avoir voulu faire une affaire en proposant un deal aux actionnaires ? (quand un CEO rachète les actions de sa boite à prix cassé, on ne cri pas au scandale, si ?)

Evidemment forcer la contre-partie du vote à subir la décision, c’est très discutable, mais il y a eu un vote tout de même. En terme de manque de respect des actionnaire on déjà a vu largement pire…

Tout ça pour dire que je trouve que le board est plus à blâmer que M.Dell…

Qu’en pensez-vous ?

Hors ligne

 

#212 12/10/2015 10h29 → Dell devient une valeur de rendement ! (dell, dividendes, tech)

Membre
Réputation :   325 

Dell lance une OPA de 51 Milliards sur EMC.

Bloomberg a écrit :

Dell Inc. will announce Monday that it’s acquiring data storage provider EMC Corp., according to a person familiar with the matter, creating a corporate-computing giant in the largest-ever technology merger.

Dell plans to pay slightly more than $25 a share in cash, plus tracking stock in cloud software maker VMware Inc. valued at about $8 for each EMC share, said the person, who asked not to be identified because the information isn’t public.

The deal hasn’t been signed yet because the parties as of late Sunday were still negotiating a so-called collar around the VMware stock, the person said. In a stock merger agreement, collars offer buyers and sellers protection against steep fluctuations in the price of a security in the time between signing the deal and closing.

Dell is speaking to banks about raising at least $40 billion to finance the purchase, a person with knowledge of the matter has said. VMware, which makes tools that help servers run software more efficiently, is valued at $32.3 billion, while EMC has a market capitalization of $53.6 billion. The deal would eclipse the pending $37 billion Broadcom-Avago merger, currently the biggest tech tie-up.

“This merger bodes well for the next generation of innovator,” said Matt McIlwain, a managing director at Madrona Venture Group, which invested in Isilon, which EMC acquired, and other storage startups that compete with EMC. “Legacy tech companies have little alternative than to use financial engineering to keep shareholders happy in an era of fundamental technology disruption.”

Dave Farmer, a spokesman for Hopkinton, Massachusetts-based EMC, didn’t immediately respond to messages seeking comment. Jim Hahn, a spokesman for Dell, declined to comment.
Corporate Colossus

The deal would combine EMC’s leadership in digital storage with Dell’s share of the market for servers, which businesses use for computing tasks. Dell, which was taken private for about $25 billion in 2013, could use the combination to expand its product lineup in high-end data storage equipment and seek to lure customers away from Hewlett-Packard Co. and other rivals.

“Dell has transformed away from just PCs to offering end-to-end services, and EMC could help them do more of that,” said Bryan Ma, a Singapore-based analyst at IDC. “The PC business is still critical to them up-selling enterprise services.”

An agreement would put to rest questions over leadership succession at EMC and help to resolve a standoff with activist investors. EMC had been looking at strategic options for boosting its share price, while activist investor Elliott Management Corp. had pushed for EMC to sell itself or spin off VMware. EMC Chief Executive Officer Joe Tucci had delayed his planned retirement amid the wrangling. The current plan would have Michael Dell run the combined entity, a person with knowledge of the matter has said.

While a merger would create one of the biggest providers of enterprise computing products, that would also go against prevailing trend in technology of focusing on fewer businesses to compete against nimbler competitors. Hewlett-Packard Co. is splitting in two next month, a step that EBay Inc. took earlier this year. Though Dell and EMC have done business together for years and have complementary cultures, the sheer size of a combined entity could slow decision-making and hamper speedy product development.


Portefeuille - Le poker est un jeu passionnant permettant de perdre son argent, son temps et ses amis

En ligne

 

#213 12/10/2015 14h11 → Dell devient une valeur de rendement ! (dell, dividendes, tech)

Membre
Réputation :   51 

Je suis très surpris par le fait qu’il laisse de coté VMW qui est la pépite d’EMC. Peut être que l’ensemble combiné était trop gros pour Dell. Par conséquent le deal me parait plus défensif qu’offensif un peu à la HP compaq par exemple.

Maintenant que VMW est sans actionnaire de référence on peut s’attendre à une OPA dessus de la part d’un des gros de la tech un d’un fond de PE.

En tout cas si j’étais à la fed je commencerais à devenir nerveux de voir ce type de deal se multiplier.

Hors ligne

 

#214 12/10/2015 14h16 → Dell devient une valeur de rendement ! (dell, dividendes, tech)

Membre
Réputation :   554 

J’imagine qu’il trouve que VMW est très chère, tandis que le core business d’EMC hors VMW est très bien et peu cher ?

Hors ligne

 

#215 12/10/2015 15h28 → Dell devient une valeur de rendement ! (dell, dividendes, tech)

Membre
Réputation :   51 

Difficile à valoriser les boites dans la techno car les metrics usuels ne sont pas pertinents.

La seule chose qui fait l’unanimité est que le HW est en train de devenir une commodité (sauf quelques niches comme le storage flash et encore ça se discute) alors que le SW et les solutions sont l’avenir.

Si dell veut revenir en bourse il va lui falloir avoir une belle histoire à raconter car même IBM dont le positionnement concurrentiel est nettement meilleur (services / financement / brand recognition) est à la peine.

Hors ligne

 

#216 12/10/2015 17h09 → Dell devient une valeur de rendement ! (dell, dividendes, tech)

Membre
Réputation :   97 

Dell et IBM ne sont pas (plus) sur le même créneau : IBM n’est quasiment plus dans l’infrastructure HW, et de moins en moins avec les reventes progressives à Lenovo (PC, puis serveurs x86 et une partie du stockage).

Dell est à fond dans l’infra et va devenir le seul "gros" acteur "de bout en bout" intégré dans ce domaine pour le moment : HP se scinde et sa partie "vache à lait" (Printer) part avec les PC, IBM n’est plus interessé, Lenovo n’a pas (encore) le bon portfolio, Cisco pas d’offre propre en stockage.

EMC représente un énorme atout pour toute la partie stockage, sur laquelle Dell se positionne depuis qq années avec les rachats d’Equallogic, puis de Compellent (et ils ont raté 3Par) mais qui étaient de petits acteurs.

La on va avoir un vrai mastodonte de l’infra pour les entreprise, depuis les postes de travail (PC + thin client avec le rachat de Wyse) en passant par les serveurs x86 ( Dell est numéro 2) jusqu’aux stockage (Dell+ EMC) et des débuts prometteurs dans le réseau et dans l’hyperconvergé avec son "alliance" avec Nutanix (et ils récupérent VSPLEX Blue d’EMC).

Le HW est certes une "commodité", mais il faut bien des machines pour faire tourner les softs et héberger les données!

Prochaine étape : rachat de NetApp (et VMWare) par Cisco ?

Petite note perso : J’adore ce milieu de l’IT, on ne s’ennuie jamais :-) !


L'Investisseur Individuel, mon blog orienté "Dividendes Pérennes": http://investisseur-individuel.com/

Hors ligne

 

#217 12/10/2015 17h14 → Dell devient une valeur de rendement ! (dell, dividendes, tech)

Membre
Réputation :   29 

Question sans doute naive : mais on a une offre a ~33USD par action EMC si je comprends bien.

Pourquoi le titre cote-t-il encore ~18% sous ce niveau ?
Je comprends bien que le deal n’est pas encore fait, mais a priori c’est bien parti… ?

Hors ligne

 

#218 12/10/2015 17h54 → Dell devient une valeur de rendement ! (dell, dividendes, tech)

Membre
Réputation :   97 

Peut être une partie de la réponse (simple hypothése de ma part) est parce qu’une partie du rachat ne se fera pas en cash mais par l’intermédiaire de "tracker", il y a peut être une décote pour ce genre d’instrument financier?

Les Echos a écrit :

Dell versera 24,05 dollars en numéraire et le reste en "trackers", des titres spéciaux qui répliqueront l’évolution du cours de Bourse de VMWare, la filiale de logiciels de virtualisation d’EMC. VMWare conservera son indépendance et restera une société cotée, ont précisé Dell et EMC dans un communiqué commun.


L'Investisseur Individuel, mon blog orienté "Dividendes Pérennes": http://investisseur-individuel.com/

Hors ligne

 

#219 12/10/2015 18h00 → Dell devient une valeur de rendement ! (dell, dividendes, tech)

Membre
Réputation :   29 

Certes mais les tracking stocks sont des instruments côtés et liquides…

Hors ligne

 

#220 12/10/2015 23h30 → Dell devient une valeur de rendement ! (dell, dividendes, tech)

Administrateur
Réputation :   1307 

Quant je vois le montant de la transaction, je repense au montant de l’OPR "sauvage" organisée par M. Dell il y a quelques années.

On s’est bien fait voler…

Hors ligne

 

#221 14/10/2015 13h21 → Dell devient une valeur de rendement ! (dell, dividendes, tech)

Membre
Réputation :   78 

Dell s’est bien rattrapé ( du moins autant qu’on peut savoir avec de la private equity) mais à l’époque de l’OPR, ils étaient quand même en sale état,et sans réel avenir.

Hors ligne

 

#222 14/10/2015 17h25 → Dell devient une valeur de rendement ! (dell, dividendes, tech)

Administrateur
Réputation :   1307 

Bof… En quoi le fait d’être non coté a-t-il changé les choses sur l’environnement technologique auquel Dell avait à faire face ?

La vérité c’est qu’à l’époque on était en plein délire sur les PCs qui se vendaient plus et les tablettes qui allaient tout remplacer.

Comme d’habitude, ce cirque médiatique a fait pschitt, mais en attendant M. Dell s’est emparé de Dell à vil prix.

Depuis, HP qui est resté côté a bien rebondi en bourse et si sa division PC n’est pas la plus rentable, on est loin de la "faillite" :
http://www.devenir-rentier.fr/uploads/2_hpq-pc.gif

Hors ligne

 

#223 14/10/2015 18h35 → Dell devient une valeur de rendement ! (dell, dividendes, tech)

Membre
Réputation :   97 

Bonjour Gaspode,

Je rejoins IH : je ne vois pas en quoi Dell était "en sale état" d’un point de vue business.
Le cours de l’action était peut être bas, mais Dell avait déjà largement entamé sa mue vers le datacenter et l’infrastructure au sens large, et n’était déjà plus à 100% une "PC-company", trés loin de là.

Coté financier, certes leur revenu était légèrement décroissant du à la baisse des vente de PC, mais la moitié environ de la marge n’était plus drivée par les PC. Ils étaient profitable (+/- 500 M$/semestre)  Et ils avaient un peu de cash de coté ($13.9 billion of cash, cash equivalents, and investments as of August 2, 2013)…
On peut sans doute trouver pire comme société en sale état…

Dernier 10-Q dispo: http://i.dell.com/sites/doccontent/corp … FY2014.pdf

Ils étaient n°2 des serveurs x86 juste derrière HP et loin devant IBM; avaient une offre stockage correcte (MD, Compellent, Equallogic), et avaient mis la main sur Quest pour les aspect logiciels. Et coté PC étaient quand même loin d’être ridicules (3eme place mondiale tout confondu, perso et business je crois).

Le seul point "négatif" à mon avis était le manque de réelle division Service digne de ce nom, et pas d’offre datacenter/hébergement cloud. Mais quand on voit le succès tout relatif de l’intégration d’EDS dans HP…

Bref Michael Dell a profité d’un sentiment très pessimiste du marché pour racheter sa société avec l’aide de SilverLake.

Bien joué…


L'Investisseur Individuel, mon blog orienté "Dividendes Pérennes": http://investisseur-individuel.com/

Hors ligne

 

#224 01/06/2016 11h47 → Dell devient une valeur de rendement ! (dell, dividendes, tech)

Administrateur
Réputation :   1307 

Trois ans après, un juge du Delaware "confirme" que Michael Dell et Silver Lake ont sous-payé pour l’OPR sur Dell :

Michael Dell and Silver Lake underpaid by more than 20% when they took Dell private three years ago for $24.4 billion, a Delaware judge ruled Tuesday.

The decision comes in a long-running shareholder lawsuit that argued Dell’s founder and his private-equity partner shortchanged shareholders when they bought the company for $13.75 a share in 2013. Vice Chancellor J. Travis Laster, of Delaware’s special corporate court, determined the company’s shares were actually worth $17.62 at the time.

But the ruling likely won’t cost Dell and Silver Lake much because only a tiny fraction of shares are eligible for the bump, because of quirks in Delaware law. The largest holder is hedge fund Magnetar Capital, which has rights to about 3.8 million shares and stands to collect about $15 million.

Representatives for Dell and Silver Lake couldn’t immediately be reached for comment.

When they struck the deal in 2013, the buyers urged investors to approve the deal, arguing that Dell was facing stiff challenges in the personal-computer market. The deal was approved following months of shareholder angst, but only after Michael Dell kicked in another 10 cents a share and after the board changed the election rules to ease the deal’s passage.

Source : Judge Finds Michael Dell, Silver Lake Underpaid for Dell in 2013  - WSJ

Pour moi cette OPR reste un vrai scandale et une leçon, en montrant :
1) qu’un CEO également actionnaire de l’entreprise n’aligne pas forcément les intérêts des minoritaires et des majoritaires, loin de là ;
2) qu’avoir des hedge funds ou fonds au capital (Carl Icahn, Mason Hawkins, T Rowe et Yacktman…) n’empêche pas forcément une spoliation des minoritaires.

Hors ligne

 

#225 01/06/2016 22h28 → Dell devient une valeur de rendement ! (dell, dividendes, tech)

Membre
Réputation :   104 

Et a 20% de plus, l’opération ne se fait pas, Dell n’achète pas EMC à la barbe de Hewlett Packard. HP ne se retrouve plus en position de maillon faible, il ne se sépare plus de sa division PC/Printer, ne détruit plus sa division service car absorbé par l’intégration de EMC, et reste un leader intégré sur le marché au détriment de Dell qui devient alors le maillon faible.
Aujourd’hui le leader intégré est Dell qui via les produits EMC va prendre les clients serveurs de HP Enterprise et précipiter la mort de HP Enterprise dans les 2 ou 3 prochaines années. HP Enterprise devra vendre ses activités Telco à Nokia ou un autre, et bradera ses activités hardware à Microsoft ou un asiatique. La division Software qui vit 15 ans de  le passé n’intéresse de toute façon personne. HP Enterprise deviendra très vite une coquille vide qui sera apssé de 100 milliards de $ de CA annuel à zéro en l’espace de 10 ans !

Comme quoi, le crime paie dans ce milieu et en partant d’une situation très désavantageuse, Mikael Dell aura su arnaquer son monde pour reprendre la main.

A+
Zeb

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech