Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#1 05/03/2015 10h00 → AbbVie rachète Pharmacyclics, une opportunité d'arbitrage ? (arbitrage, incertitude, lampert)

Membre
Réputation :   

Bonjour,
AbbVie compte racheter Pharmacyclics pour $261.25 par action en cash ou en actions AbbVie ou une combinaison au choix des actionnaires sous réserve "d’une répartition proportionnelle" (quelqu’un comprend ce que ça veut dire ?). AbbVie compte payer 58% en cash, et les 42% restant en actions donc je suppose qu’il y a peu de chance de pouvoir toucher les 261.25 dollars cash.

AbbVie a écrit :

Pharmacyclics’ stockholders will be permitted to elect cash, AbbVie common stock or a combination, subject to proration

La raison de mon message c’est que l’action côte $237 en pré-ouverture, bien en dessous des $261.25.  D’après AbbVie le deal devrait s’effectuer en milieu d’année. Est-ce que certain d’entre vous pratique des arbitrages ? Quelle est la probabilité que le deal ne s’effectue pas ? Quelle est la probabilité de ne pas recevoir les $261.25 en cash si on en fait la demande ?
Je suis intéressé par les situations d’arbitrage. J’ai vu quelques opportunités dernièrement, je n’en ai saisis aucune, le manque à gagner a été conséquent mais je ne suis toujours pas à l’aise avec ces opérations. Bien trop de facteurs semblent m’échapper mais comme dit Edward Lampert, génie de l’arbitrage : "In investing, you constantly make decisions under conditions of uncertainty" ou encore [On evaluating risk quickly in a situation, often with incomplete information] "It’s like shooting layups or foul shouts".


Par ailleurs, celui qui aurait investi dans Pharmacyclics en 2009 aurait pu multiplier son capital par 230 aujourd’hui (et peut être 260 d’ici quelques temps) ! Je me tiens à l’écart des pharma, c’est un secteur que je ne comprends pas mais je vais faire l’effort de faire du reverse engineering sur le dossier pour essayer de comprendre la réussite de cette entreprise. Si AbbVie rachète l’entreprise $21 milliard je suppose que la réussite de Pharmacyclics n’est pas uniquement boursière et qu’il y a bien eu des fondamentaux intéressants là dessous.

Source : AbbVie to Acquire Pharmacyclics, including its blockbuster product Imbruvica®, Creating an Industry Leading Hematological Oncology Franchise - Mar 4, 2015

Citations de Edward Lampert : Edward Lampert Quotes

Mots-clés : arbitrage, incertitude, lampert

Hors ligne

 

#2 05/03/2015 10h32 → AbbVie rachète Pharmacyclics, une opportunité d'arbitrage ? (arbitrage, incertitude, lampert)

Membre
Réputation :   17 

Environ 10% (261/237) de "prime" sur arbitrage, c’est pas mal.

Je suis rentré sur Audika pour seulement 4% de prime, mais sans risque de change et avec moins de frais.

Où trouvez vous la cote "en prè-ouverture" ?
J’ai trouvé sur le site du nasdaq il y a les cours "avant ouverture" (pour les lèves tôt ?) et le cours "après cloture" (pour les couches tard ?) où elle varie entre $247 et $257

Dernière modification par yihk (05/03/2015 10h54)


L'ombre du zèbre n'a pas de rayure.

Hors ligne

 

#3 05/03/2015 10h53 → AbbVie rachète Pharmacyclics, une opportunité d'arbitrage ? (arbitrage, incertitude, lampert)

Membre
Réputation :   194 

Hors ligne

 

#4 05/03/2015 11h15 → AbbVie rachète Pharmacyclics, une opportunité d'arbitrage ? (arbitrage, incertitude, lampert)

Membre
Réputation :   

J’ai pu acheter des actions pour $240 en pré-ouverture pour mon compte de simulation. Le cours est aux environs des $247 donc la prime c’est quand même bien réduite.

Il me faut des heures, des jours pour connaître une société. Et je ne peux pas investir du capital durement acquis dans une entreprise que je ne connais pas. Dans le cas où le deal ne se réalise pas je me retrouve avec des actifs dont je ne connais rien aux fondamentaux et potentiellement sur-évalué.
Je pense que pour réalisé un arbitrage il faut connaître plusieurs facteurs :
1) le gain en cas de réussite
2) la perte en cas d’échec
3) la probabilité de succès
4) le temps de détention (jusqu’à la réalisation de la transaction)

Je n’avais que le 1 et 4 et aucune indication sur le 2. Je pense qu’on peut plus facilement réaliser des arbitrages lorsque la société en question fait déjà parti de notre cercle de compétence. Mes connaissances étant très limitées, j’ai vraiment un champs d’intervention très réduit en ce qui concerne les arbitrages d’où l’importance d’élargir ses connaissances à un plus grand nombre d’entreprises.

Est-ce que vous connaissez des lectures pour se former au domaine de l’arbitrage ? Je compte commencer par les lettres du Buffett Partnership. A l’époque il faisait pas mal d’arbitrage, j’espère qu’il communique dessus dans ses lettres.

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech