Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#1 10/10/2010 10h03 → Portefeuille d'actions de Jean-Marc

Membre
Réputation :   94 

En complément de mon profil où j’ai décrit les principes de ma méthode d’investissement, voici une présentation de mon portefeuille à ce jour.
Je présélectionne les titres ’éligibles’ au vu de dix critères (visibilité, politique de dividende affirmée, marge opérationnelle élevée, endettement maîtrisé etc.)
Parmi les sociétés éligibles, je choisis celles dont le rendement est le plus élevé. Pour comparer les titres entre eux, le critère est le rendement ’coupon zéro’ analogue de l’information communiquée pour les obligations.
Lorsqu’un titre détenu présente un rendement inférieur de plusieurs points de base à un autre titre non détenu, je permute. Ainsi, les revenus des dividendes augmentent régulièrement.
Le nombre de lignes est fixe. Je le choisis de telle sorte que le ’brassage’ soit maximal. J’ai observé que les rendements les plus élevés correspondent à des titres qui restent durablement dans cette catégorie, ils ne sont jamais en situation d’être arbitrés pour d’autres (ABCA, FTE par exemple). Ainsi, s’ils produisent des revenus substantiels, je suis un peu ’scotché’ avec. C’est pourquoi j’ai récemment augmenté mon portefeuille de 2 lignes.
J’ai pour objectif, entre l’effort d’épargne, le réinvestissement des dividendes (pendant la phase d’épargne), l’augmentation des dividendes des titres détenus d’un exercice à l’autre, et surtout des permutations que j’effectue, d’augmenter les dividendes perçus de 30% par an. en 2010, j’ai réussi le tour de force (a priori quand-même assez heureux) de +61% de revenus par rapport à 2009.

A ce jour, je dispose de 13 lignes; par ordre décroissant de rendement :
ABCA, FTE, DNX, IML, FMU, CRBP2, AURS, ES, VIV, EIFF, RAL, NEO, FDR.
Les foncières représentent environ 33% du portefeuille, ce qui est raisonnable au regard de la décote assez importante du secteur depuis la crise. Je précise d’ailleurs que je n’ai aucune règle d’allocation d’actifs : j’opte pour les meilleurs rendements sans me préocuper de diversification.
D’ailleurs, le travail de présélection et de suivi des titres éligibles me permet de travailler des titres qui ont toute ma confiance. Le nombre de lignes est calé pour obtenir le maximum de permutations, et non pour diversifier. Il y a un an et demi, lorsque j’ai commencé, je n’avais que 8 lignes.

L’avantage principal que je trouve à cette méthode est son caractère non-directionnel : je me fiche du cours, je ne regarde que les revenus. Je peux vendre un titre en moins-value pour acheter un titre qui a plus baissé et dont le rendement est supérieur.


Mon blog : Ma méthode d'optimisation des cash-flows    |     parrainages Boursorama, Fortuneo et Binck ;)

Hors ligne

 

#2 20/10/2010 17h02 → Portefeuille d'actions de Jean-Marc

Membre
Réputation :   94 

J’ai vendu mes FDR pour des CCN; FDR me semble plafonner d’autant plus que le titre cote 1.25 X son ANR. Par ailleurs, CCN semble sur un plancher. Le rendement de CCN est 1.14 fois plus élevé que celui de FDR au cours où j’ai permuté. J’aurais préféré un peu plus d’amplitude mais bon…


Mon blog : Ma méthode d'optimisation des cash-flows    |     parrainages Boursorama, Fortuneo et Binck ;)

Hors ligne

 

#3 20/10/2010 21h38 → Portefeuille d'actions de Jean-Marc

Membre
Réputation :   143 

Hors ligne

 

#4 20/10/2010 21h51 → Portefeuille d'actions de Jean-Marc

Membre
Réputation :   94 

C’est le meilleur rendement de la troupe des CCI. Le résultat à 9 mois progresse de 23%, le dividende 2009 était de 1.17, le dividende 2010 sera au moins de 1.24 soit un rendement de 7.1% au cours de ce soir.
Tous les autres critères m’importent peu. Ceci dit la décote est de 54%, ce qui rend serein l’investisseur dans le valeur.


Mon blog : Ma méthode d'optimisation des cash-flows    |     parrainages Boursorama, Fortuneo et Binck ;)

Hors ligne

 

#5 20/10/2010 22h01 → Portefeuille d'actions de Jean-Marc

Membre
Réputation :   143 

Le rendement sur dividendes est peut être le plus élevé (ou de peu), mais tout les autres ratios ne sont pas parmi les meilleurs des CRCAM (PER, rentabilité des capitaux propres, décote…).

J’ai posté un fichier comparatif dans une file à ce sujet. CCN, CIV ou CNF proposent un rendement équivalent pour des ratios bien meilleurs.

Le PER de CRBP2 est le plus élevé des CRCAM ! La rentabilité des capitaux propres n’est que de 25%, alors que la moyenne est de 40%. Son pay out est le plus élevé (25%)… D’autres caisses ont un meilleur potentiel de rendement sur dividendes (pay out plus faible, rentabilité plus élevée…) et de plus values (faible part des CCI dans le capital, décote sur capitaux propres…).

Cependant, ça reste une très belle valeur. wink

Dernière modification par Super_Pognon (20/10/2010 22h02)

Hors ligne

 

#6 20/10/2010 22h08 → Portefeuille d'actions de Jean-Marc

Membre
Réputation :   94 

J’ai un peu bouleversé ma hiérarchie des CCI au vu des résultats du S1. Exemple CNF est le seul CCI à avoir un PNB en hausse et un résultat en baisse. Je doute que le dividende 2010 soit maintenu au niveau de 2009 (payé en 2010).
Attention à ne pas prendre comme référence les rendements passés, mais bien les prévisions lucides et étayées des dividendes à venir. CRBP2 fait un beau parcours 2010. CCN est plus dans la lignée de 2009, CNF est en baisse.
Je ne suivais pas CIV mais sur vos conseils je m’y plonge…
Bonne soirée et merci pour votre regard sur mon portif.


Mon blog : Ma méthode d'optimisation des cash-flows    |     parrainages Boursorama, Fortuneo et Binck ;)

Hors ligne

 

#7 20/10/2010 22h20 → Portefeuille d'actions de Jean-Marc

Membre
Réputation :   69 

Jean-Marc a écrit :

Attention à ne pas prendre comme référence les rendements passés, mais bien les prévisions lucides et étayées des dividendes à venir.

à graver en lettres d’or partout, c’est l’essentiel !


Ericsson…!  Qu'il entre !

Hors ligne

 

#8 04/12/2010 22h29 → Portefeuille d'actions de Jean-Marc

Membre
Réputation :   

Bonjour
initiateur du forum " boursier et consommateur êtes vous schizopherene? "je me permets de faire un petit sondage: actionnaire de rallye, faites vous vos courses dans les magasins du groupe?

Merci
Jean

Hors ligne

 

#9 05/12/2010 11h20 → Portefeuille d'actions de Jean-Marc

Membre
Réputation :   94 

jean a écrit :

actionnaire de rallye, faites vous vos courses dans les magasins du groupe?

Si j’appliquais ces principes, je serais actionnaire de Casino en direct. Mon but est de maximiser les revenus de mon portefeuille d’actions. Conjoncturellement, j’ai du France telecom et du Vivendi (SFR), ça devient compliqué d’être client de tout le monde.
Dans les grands principes boursiers que j’ai assimilé à mes dépens, c’est qu’il faut éliminer l’affect dans ses décisions d’investissement. Ce n’est pas parce qu’on aime bien telle société qu’il faut en être actionnaire (ou alors ce n’est pas pour faire de la performance). Le regard doit servir à apprécier si l’entreprise X est sur un créneau porteur, si elle a des concepts innovants, si elle a une politique volontariste etc., mais la démarche d’analyse ne doit pas aller jusqu’à son propre affect.
Par conception, les titres que je détiens sont amenés à changer. La durée de renouvellement de mon portefeuille est de 8 à 9 mois; sachant que certaines lignes ne changent jamais (comme ABCA qui reste le recordman du rendement), ça traduit une rotation, pour certaines lignes, tous les 3 à 6 mois. Je ne change pas mes habitudes d’achat à ce rythme…
Je serais curieux de savoir, parmi les abonnés du forum (lectorat particulièrement aisé au regard de la moyenne de la population), qui s’habille chez Vet’Affaires. Et pourtant cette société présente beaucoup d’atouts pour l’investisseur dans la valeur, les Daubasses l’avaient d’ailleurs identifiée.
Bref, je ne crois pas à l’intérêt d’établir un lien entre ses actions et ses achats.

Dernière modification par Jean-Marc (29/12/2010 15h56)


Mon blog : Ma méthode d'optimisation des cash-flows    |     parrainages Boursorama, Fortuneo et Binck ;)

Hors ligne

 

#10 05/12/2010 22h32 → Portefeuille d'actions de Jean-Marc

Membre
Réputation :   15 

Jean-Marc a écrit :

jean a écrit :

actionnaire de rallye, faites vous vos courses dans les magasins du groupe?

Je serais curieux de savoir, parmi les abonnés du forum (lectorat particulièrement aisé au regard de la moyenne de la population), qui s’habille chez Vet’Affaires. Et pourtant cette société présente beaucoup d’atouts pour l’investisseur dans la valeur, les Daubasses l’avaient d’ailleurs identifiée.
Bref, je ne crois pas à l’intérêt d’établir un lien entre ses actions et ses achats.

Et dire que j’ai été heureux actionnaire… Vendu trop tôt à 19€, maintenant le titre peut se vendre 28 €. Soupir…


Chaque semaine, mon portefeuille analysé sur http://valeuretperformance.posterous.com/

Hors ligne

 

#11 27/12/2010 19h08 → Portefeuille d'actions de Jean-Marc

Membre
Réputation :   94 

Ulysse a écrit :

Depuis combien d’années gerez vous votre portefeuille avec cette stratégie jean marc et pour quel résultat global ?
Ca m’intéresse beaucoup et j’espère d’ailleurs que vous continuerez à tenir à jour votre rubrique à ce sujet.

Je suis un vieux boursicoteur qui a pris sa dose de revers. Il m’a fallu de longues années pour peaufiner la stratégie qu’est la mienne. Je l’applique scrupuleusement et je résiste aux tentations de toutes sortes qui sortent de mon cadre.
J’ai mis en place ma stratégie fin février 2009, ce qui ne représente qu’une petite paire d’années; ma performance à ce stade est de 83% sur 22 mois; je conviens que c’est trop court pour en tirer des conclusions à long terme, d’autant plus que cette date correspond grosso modo au point bas du marché. Il faudra que je me teste sans concession en phase de grosse correction.
Ceci dit, j’aborde l’avenir avec sérénité car le rendement courant de mon portefeuille est aujourd’hui de 7,4% net, ce qui représente une bonne sécurité à la baisse. Sur les 22 mois d’activité, ce rendement a oscillé entre 7,1% et 8,6%, je ne crois donc pas à une baisse significative de mon portefeuille.
Actuellement, je suis sur 13 valeurs : ABCA, DNX, FTE, IML, FMU, AURS, CRBP2, EIFF, VIV, CCN, ES, CIV et FDR.
Mon but est d’augmenter les dividendes perçus par :
- l’augmentation annuelle des dividendes de chaque société détenue (en pratique c’est peu)
- l’apport d’épargne
- le réinvestissement des dividendes tant que je n’en ai pas besoin
- et enfin et surtout les permutations de valeurs dès qu’une société présente un rendement plus élevé que le plus petit rendement de mes lignes.
En 2010, j’ai augmenté mes revenus nets de 61%, performance que je n’espère plus renouveler; mais je pense que +30% est jouable en 2011.
Je consacre le suivi boursier à essayer d’appréhender au mieux les dividendes des sociétés ’éligibles’ en suivant les résultats et anticipant leur politique de distribution.
Quant à l’éligibilité, j’apprécie chaque société selon 10 critères qui font que j’inscris, ou pas, le titre en watching list. Ensuite, c’est de l’arithmétique (peu stressant).


Mon blog : Ma méthode d'optimisation des cash-flows    |     parrainages Boursorama, Fortuneo et Binck ;)

Hors ligne

 

#12 28/12/2010 23h10 → Portefeuille d'actions de Jean-Marc

Membre
Réputation :   48 

votre stratégie s’assimile à une sorte de "dogs of the dow" restreinte à une liste de sociétés de qualité.
Belles performances à ce jour!

Hors ligne

 

#13 29/12/2010 03h34 → Portefeuille d'actions de Jean-Marc

Membre
Réputation :   

Merci beaucoup pour votre réponse très complète. J’espère que nous aurons le loisir de suivre l’évolution de votre portefeuille dans les mois à venir.

Une question (parmi d’autres) qui me passent par la tête. Comment faites vous pour évaluer du mieux possible l’évolution du dividende à venir. C’est indispensable pour que votre stratégie fonctionne correctement mais ça semble difficile à matérialiser pour des néophytes.

Sinon j’avoue que votre absence totale (et choisie) de diversification fait bizarre. Ca ne rentre vraiment pas du tout dans vos critères de décision ? Les foncières et CRCAM sont très présentes.

Hors ligne

 

#14 29/12/2010 15h46 → Portefeuille d'actions de Jean-Marc

Membre
Réputation :   94 

Ulysse a écrit :

Une question (parmi d’autres) qui me passent par la tête. Comment faites vous pour évaluer du mieux possible l’évolution du dividende à venir. C’est indispensable pour que votre stratégie fonctionne correctement mais ça semble difficile à matérialiser pour des néophytes.

Plusieurs pistes :
- pour les valeurs très suivies type CAC40, le consensus donne généralement une bonne idée, même si elle doit être critiquée.
- il arrive que les dirigeants envoient des signaux. Exemples : FTE a annoncé un dividende de 1,40 pour les trois exercices 2010 à 2012; une interview récente du président de EIFF permet de capter que le dividende 2010 sera de 4,00 €. etc.
- autres signaux : les acomptes; ES a versé 3,00 € d’acompte, le dividende total sera très vraisemblablement de 6,00 € malgré un consensus à 8.50 €.
- les "vraies" valeurs de rendement ont en général une politique affichée de distribution, il est fréquent de trouver des indications dans les communiqués, rapports semestriels etc. Les sociétés attachées à la distribution peuvent aller jusqu’à annoncer un dividende quel que soit le résultat de l’exercice, même si je conviens qu’un dividende supérieur au RN n’est pas de bon augure à long terme.
- les résultats intermédiaires renseignent sur la performance en cours de l’exercice. Il faut ensuite apprécier, par exemple, si le dividende sera maintenu (décision politique) si le résultat subit une petite baisse.
Je conviens qu’il y a une part de feeling dans cette histoire, et il m’arrive régulièrement d’actualiser les prévisions, ce qui peut avoir des conséquences directes dans la liste sélectionnée.

Ulysse a écrit :

Sinon j’avoue que votre absence totale (et choisie) de diversification fait bizarre. Ca ne rentre vraiment pas du tout dans vos critères de décision ? Les foncières et CRCAM sont très présentes.

Là, je ne vais pas me faire des amis sur ce site ! la diversification sert à moyenner les pertes; elle moyenne aussi les gains. Je fais partie du courant de pensée qui estime qu’on peut (doit) miser gros sur une conviction forte. Mon seul risque est une franche erreur d’appréciation sur le montant d’un dividende. C’est relativement faible par rapport à un choix de trend qui est toujours relativement hasardeux (oups, encore des ennemis en perspective). Je rappelle que mon objectif en bourse est de maximiser mes revenus, pas d’augmenter mon capital. Peu importe d’où viennent lesdits revenus.
S’agissant des foncières, il y a une forte tradition de distribution; pour les CRCA, il m’est arrivé de ne pas en avoir, actuellement j’en ai trois, ça va ça vient.

swantonbomb a écrit :

votre stratégie s’assimile à une sorte de "dogs of the dow" restreinte à une liste de sociétés de qualité.

Une autre façon plus mathématique de décrire ma méthode est d’introduire une relation d’ordre entre les sociétés. Le bon vieux rêve de vendre ’haut’ et acheter ’bas’ trouve ici une réponse : qu’est-ce qu’un cours ’haut’, un cours ’bas’ ? C’est relatif. Si on trouve ’mieux’ au sens de la relation d’ordre, on change. J’applique cette relation d’ordre à un sous-ensemble de la cote moyennant un filtrage.


Mon blog : Ma méthode d'optimisation des cash-flows    |     parrainages Boursorama, Fortuneo et Binck ;)

Hors ligne

 

#15 29/12/2010 17h07 → Portefeuille d'actions de Jean-Marc

Administrateur
Réputation :   1307 

Jean-Marc a écrit :

Là, je ne vais pas me faire des amis sur ce site ! la diversification sert à moyenner les pertes; elle moyenne aussi les gains..

Même pas, nous sommes d’accord. :-) Une bonne diversification améliore le couple rendement / risque, mais tire le gain "maximum" "potentiel" vers le bas.

Hors ligne

 

#16 05/01/2011 18h25 → Portefeuille d'actions de Jean-Marc

Membre
Réputation :   94 

Jean-Marc a écrit :

ES a versé 3,00 € d’acompte, le dividende total sera très vraisemblablement de 6,00 € malgré un consensus à 8.50 €.

Les comptes semestriels font apparaître un résultat net hors effets stocks négatif. L’acompte est donc puisé dans les réserves. Je sors définitivement cette valeur de ma watching list, même si la société mère ponctionne régulièrement sa filiale : ce n’est pas sain à long terme. Les surcapacités de raffinage françaises finiront par peser.

Jean-Marc a écrit :

Je présélectionne des titres sur une dizaine de critères (peu de dettes, visibilité du secteur, politique de distribution de dividendes affirmée, marge opérationnelle confortable etc.).

J’ai aussi précisé mon critère relatif à un endettement maîtrisé. En soi, la dette n’est pas rédhibitoire : c’est un levier pour l’investissement. Ce qui peut poser souci, c’est la capacité à rembourser, notamment lorsque les taux se tendent. Je m’étais penché dans un premier temps sur la solvabilité de la société, en vérifiant que les actifs tangibles (actifs - incorporels et goodwills) couvraient les passifs exigibles (passif - capitaux propres). un ratio supérieur à 1 me semblait de bon augure. Mais ceci ne renseigne pas sur le poids de la dette : la société est-elle en capacité de rembourser sa dette à un horizon raisonnable ?
J’ai donc regardé la durée de remboursement théorique de la dette, soit le ratio de la capacité d’autofinancement (CAF) par les passifs exigibles. Surprise : pour des sociétés présentant une faible solvabilité (VIV, FTE, RAL, NEO qui sont toutes à environ 0,9), les durées sont très différentes : FTE : 6 ans; VIV 3 ans; NEO 7 ans; RAL 14 ans.
Je pense me caler sur une durée maximale de 10 ans pour considérer une société éligible à ma watching list, s’agissant du critère sur la dette.
Qu’en pensez-vous ?

Dernière modification par Jean-Marc (30/11/2013 17h16)


Mon blog : Ma méthode d'optimisation des cash-flows    |     parrainages Boursorama, Fortuneo et Binck ;)

Hors ligne

 

#17 05/01/2011 23h55 → Portefeuille d'actions de Jean-Marc

Membre
Réputation :   83 

Rallye controle Casino et peut décideer d’augmenter la remontée de cash si besoin. De plus il y a 500M d’actif à la vente.

Hors ligne

 

#18 04/03/2011 22h01 → Portefeuille d'actions de Jean-Marc

Membre
Réputation :   14 

est ce possible de voir vos dernières rotations et la situation de votre portif à ce jour?


Le dire ça fait rire, le faire ça fait taire

Hors ligne

 

#19 05/03/2011 09h57 → Portefeuille d'actions de Jean-Marc

Membre
Réputation :   94 

Kool31 a écrit :

est ce possible de voir vos dernières rotations et la situation de votre portif à ce jour?

Depuis le 27 décembre, date de mon dernier pointage ici, j’ai changé ES pour ALTA, puis FDR pour CNF et enfin CIV pour KMU.
Mes 13 lignes sont donc, par ordre décroissant de rendement : IML, FTE, ABCA, DNX, AURS, KMU, VIV, CCN, FMU, EIFF, CRBP2, CNF, ALTA.
Je rappelle que mon objectif est l’augmentation de mes revenus, je pense que je tiens le bon bout pour tenir mon objectif annuel de +30% de dividendes par rapport à 2010. Hier soir, IML a annoncé un dividende à 2,43, très supérieur aux pronostics qui le situaient plutôt vers 1,30 à 1,40. Cette augmentation est due à l’obligation de distribution des SIIC.
Depuis le 1er janvier, mon portefeuille progresse de 8,0% mais je ne vise pas son augmentation, seulement son rendement. Sur 24 mois, j’affiche +97% contre +49% pour le CAC40.

swantonbomb a écrit :

votre stratégie s’assimile à une sorte de "dogs of the dow" restreinte à une liste de sociétés de qualité.

La référence aux dogs of the dow consiste à prendre, en début d’année, les quelques titres offrant le plus fort rendement et à comparer leur performance sur l’année. Pour ma part, je change le plus fréquemment possible les titres que je porte pour détenir en permanence les plus rémunérateurs. C’est assez différent.

Dernière modification par Jean-Marc (06/03/2011 20h16)


Mon blog : Ma méthode d'optimisation des cash-flows    |     parrainages Boursorama, Fortuneo et Binck ;)

Hors ligne

 

#20 06/03/2011 19h25 → Portefeuille d'actions de Jean-Marc

Membre
Réputation :   

Le cours de toutes vos actions a énormément monté (excepté viv et fte) depuis quelques semaines/mois. A aucun moment cela n’influence votre stratégie dans les mouvements ?

Par exemple vous dites avoir vendu FDR, est ce parce que le cours a remonté ou bien uniquement parce que son rendement n’est pas optimal par rapport à vos autres titres ?

De plus, si vous deviez repartir à zero aujourd’hui avec cette stratégie et votre experience. Comment constituriez vous votre portefeuille ? Avec quelle valeur et quelles erreurs à éviter ?

Merci d’avance, c’est une chance de pouvoir lire vos commentaires sur le forum vu que vous etes le seul (du moins que j’ai remarqué) à suivre cette stratégie

Hors ligne

 

#21 06/03/2011 19h56 → Portefeuille d'actions de Jean-Marc

Membre
Réputation :   94 

Ulysse a écrit :

Le cours de toutes vos actions a énormément monté (excepté viv et fte) depuis quelques semaines/mois. A aucun moment cela n’influence votre stratégie dans les mouvements ?

Comme je l’ai indiqué, je ne suis jamais liquide car c’est ce qui rapporte le moins (en tant que revenu). Je ne vends un titre que lorsque je trouve un autre titre, éligible à ma watching list, qui présente un rendement d’au moins 10% de plus. (5,5% pour l’un contre 5% pour l’autre par exemple).
Certes, la hausse récente me met de bonne humeur, mais je surveille surtout la progression du titre qui a le plus petit rendement en espérant pouvoir l’échanger contre un autre.

Ulysse a écrit :

Par exemple vous dites avoir vendu FDR, est ce parce que le cours a remonté ou bien uniquement parce que son rendement n’est pas optimal par rapport à vos autres titres ?

J’avais observé que FDR annonce plutôt des bonnes nouvelles avec ses résultats, je l’avais intégré avec une prévision de dividende à 5,30 €. L’annonce d’un dividende de 4,20 a mécaniquement déclassé le titre et, ce jour-là, CNF était en tête de watching list.
Ceci me permet de rappeler que les deux risques auxquels je suis exposé sont la fiscalité et l’imprécision des prévisions de dividendes. Sur ce second point, j’aborde la partie de l’année la plus confortable, celle où je permute les titres au vu de dividendes connus (période de mars à juin); En juillet, je bascule sur les prévisions de dividendes N+1 (je choisis juillet car c’est le mois où la plupart des sociétés ont détaché).

Ulysse a écrit :

Si vous deviez repartir à zero aujourd’hui avec cette stratégie et votre expérience, comment constituriez-vous votre portefeuille ? Avec quelle valeur et quelles erreurs à éviter ?

Je partirais exactement du même portefeuille puisque ce soir, les 13 titres que je possède sont les 13 meilleurs rendements de ma watching list. Les quelques erreurs que j’aie pu faire (et qui ne sont pas nombreuses ces deux dernières années, je touche du bois) ont toujours été l’acquisition de titres qui étaient en violation d’un ou plusieurs critères d’éligibilité à ma watching list, au motif que la tentation du rendement très élevé était trop forte. Disons que dans le petit groupe des valeurs à rendement élevé, il y a ceux qui sont sains et ceux qui ont des problèmes de fond qui finiront par remonter à la surface.
Donc, mon conseil : listez des critères les moins subjectifs possible, soyez sans concession lorsque vous passez la cote en revue et ensuite, prenez les meilleurs rendements de la liste. C’est tout !
Un titre est éligible à la watching list, ou bien il ne l’est pas. Au sein de la watching list, je n’ai, par définition, aucune préférence entre les titres.
Quant au nombre de lignes, c’est empirique : je recherche le brassage maximal pour augmenter le nombre de permutations, sachant que plus le nombre de lignes augmente, moins le poids d’une ligne est important et donc l’intérêt d’une permutation diminue.

Ulysse a écrit :

Merci d’avance, c’est une chance de pouvoir lire vos commentaires sur le forum vu que vous etes le seul (du moins que j’ai remarqué) à suivre cette stratégie

C’est un plaisir d’échanger sur ce forum, d’apporter sa contribution et progresser en analysant celle des autres.

Dernière modification par Jean-Marc (06/03/2011 20h06)


Mon blog : Ma méthode d'optimisation des cash-flows    |     parrainages Boursorama, Fortuneo et Binck ;)

Hors ligne

 

#22 06/03/2011 20h22 → Portefeuille d'actions de Jean-Marc

Membre
Réputation :   

Bonjour
je lis votre stratégie depuis pas mal de temps et dernièrement encore, vous l’exposez avec clarté.
je la trouve pour ma part déterminée sur le principe et censée ( puisque vous vous interessez à la qualité et à la perennité du rendement)

Cependant, vous vous basez sur un revenu qui est détaché , en totalité, qu’une fois par an…et j’ai cru comprendre que vous ne gardiez pas vos tritre jusqu’au jour du détachement mais faisiez tourner en cours d’année les valeurs en fonction des opportunités.
comment conciliez vous cela avec les frais inhérents aux ordres? avec une situation de plus value, compensant éventuellement les frais?

Pour ma part, j’ai un peu votre stratégie mais temperée en ce que je ne recherche pas "les plus beaux rendements" mais "les plus beaux rendements perennes et croissants".
à ce titre je relève en ce moment SANOFI,RALLYE BOUYGUES TOTAL et GDF. ( ca fait quand même du 5% qui sauf nouveau cataclysme ne devrait pas baisser voire augmenter

Je suis preneur de vos remarques..

cordialement
Jean

Hors ligne

 

#23 06/03/2011 20h46 → Portefeuille d'actions de Jean-Marc

Membre
Réputation :   14 

J’ai une petite question niveau stratégie. Prenons un exemple concret sur les dividendes futurs.
Ce n’est sans doute pas dans votre watching list vu que je n’ai rentré que les actions du cac40

ex:
détachement Axa le 29/04 et paiement le 04/05 (4.60%)
détachement soc gen le 31/05 paiement le 24/06 (3.68%)
détachement Vivendi 05/05 et paiement le 10/05 (7.04%)

Quelle serait votre stratégie en ayant ces informations?
- acheter axa vendre au détachement 30/04, acheter vivendi le 04/05 avec le dividende d’axa (4.60+7.04=11.64%)
- acheter vivendi en 1er vu qu’il a un dividende plus intéressant ( 7.04%)
- acheter axa et vendre axa apres le paiement dividende et prendre soc gen apres (4.60+3.68=8.28%)
- autre

Quels délais attendait vous pour faire vos permutations? Attendez-vous seulement la date de détachement ou le paiement des dividendes?


Le dire ça fait rire, le faire ça fait taire

Hors ligne

 

#24 06/03/2011 20h58 → Portefeuille d'actions de Jean-Marc

Membre
Réputation :   94 

jean a écrit :

Vous vous basez sur un revenu qui n’est détaché, en totalité, qu’une fois par an… et j’ai cru comprendre que vous ne gardiez pas vos tritre jusqu’au jour du détachement mais faisiez tourner en cours d’année les valeurs en fonction des opportunités.
comment conciliez vous cela avec les frais inhérents aux ordres? avec une situation de plus value, compensant éventuellement les frais?

Très bonne remarque. Tout d’abord, la fiscalité attaque fortement cette méthode qui s’épanouit pleinement dans un PEA (cas de 60% de mon portefeuille). Pour les autres lignes, j’avoue disposer encore d’une petite réserve de moins-values collectées en pleine crise avant que je ne cale la stratégie exposée ici.
Toutefois, en cas de plus-value imposable, soit l’impôt rabotera votre capacité d’épargne de l’année N+1, soit vous intégrez qu’une partie de la vente ne va pas à l’achat de titres mais doit être provisionnée. Il s’ensuit une augmentation mécanique de l’écart de rendement nécessaire pour procéder à l’échange pour préserver l’augmentation des revenus de 10% (la formule Excel est un tout petit peu plus sophistiquée).
Dans les projections à quelques années, j’ai anticipé une baisse du taux de progression des revenus à cause de ça.
Par ailleurs, il faut comparer des choses comparables : le rendement entre un titre ayant détaché, et un autre ne l’ayant pas encore fait, ne doit pas être comparé brutalement. J’opte pour le calcul que font les obligataires, à savoir un rendement "coupon zéro" : je rapporte le dividende au cours une fois le dividende versé. Ainsi, il n’y a pas de discontinuité le jours du détachement.
Du coup, je peux permuter un titre qui n’a pas détaché avec un qui a déjà détaché. Visant des revenus à long terme, ceci ne me semble pas fatal. Même si, au cas par cas, je peux adapter le moment de la permutation, ou son amplitude, selon le bon vieux proverbe : un tiens vaut mieux que deux tu l’auras.

jean a écrit :

Pour ma part, j’ai un peu votre stratégie mais temperée en ce que je ne recherche pas "les plus beaux rendements" mais "les plus beaux rendements perennes et croissants".
à ce titre je relève en ce moment SANOFI,RALLYE BOUYGUES TOTAL et GDF. (ça fait quand même du 5% qui sauf nouveau cataclysme ne devrait pas baisser voire augmenter).

Je suis preneur de vos remarques.

Mais ma watching list ne contient que des titres qui ont un rendement pérenne et, de ce que l’on en pressent, stable ou en hausse.
Evidemment, plus un dividende est attendu en hausse sensible, plus le cours est élevé par anticipation (on tend vers le ’groupe’ des valeurs de croissance).
Dans votre liste, j’ai renoncé à RAL qui est beaucoup trop endetté pour moi (35 ans environ pour rembourser sa dette au vu de sa capacité d’autofinancement du moment).


Mon blog : Ma méthode d'optimisation des cash-flows    |     parrainages Boursorama, Fortuneo et Binck ;)

Hors ligne

 

#25 06/03/2011 21h02 → Portefeuille d'actions de Jean-Marc

Membre
Réputation :   94 

Kool31 a écrit :

J’ai une petite question niveau stratégie. Prenons un exemple concret sur les dividendes futurs.
Ce n’est sans doute pas dans votre watching list vu que je n’ai rentré que les actions du cac40

ex:
détachement Axa le 29/04 et paiement le 04/05 (4.60%)
détachement soc gen le 31/05 paiement le 24/06 (3.68%)
détachement Vivendi 05/05 et paiement le 10/05 (7.04%)

Quelle serait votre stratégie en ayant ces informations?
- acheter axa vendre au détachement 30/04, acheter vivendi le 04/05 avec le dividende d’axa (4.60+7.04=11.64%)
- acheter vivendi en 1er vu qu’il a un dividende plus intéressant ( 7.04%)
- acheter axa et vendre axa apres le paiement dividende et prendre soc gen apres (4.60+3.68=8.28%)
- autre

Quels délais attendez-vous pour faire vos permutations? Attendez-vous seulement la date de détachement ou le paiement des dividendes?

Comme je viens de l’indiquer à Jean, je raisonne en ’coupon zéro’. Donc sur votre exemple, j’achète directement VIV et, dans l’hypothèse où ma watching list ne contiendrait que 3 titres, j’attends que les mouvements relatifs des cours me permettent de vendre VIV pour obtenir un revenu majoré de 10%.
Si ce n’est pas clair, dites-le moi…

En fait, je cherche le maximum de revenu PAR LIGNE. Il ne faut pas se laisser tenter par la quête de tous les dividendes successifs qui érodent la capacité de la ligne : le jour du détachement, vous gagnez le dividende et perdez autant sur le capital.

Dernière modification par Jean-Marc (06/03/2011 21h04)


Mon blog : Ma méthode d'optimisation des cash-flows    |     parrainages Boursorama, Fortuneo et Binck ;)

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech