Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à notre newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche :
PlanèteMembres  |  Mission

Forums de la communauté des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

[+2]    #1 28/02/2021 01h35

Membre (2020)
Réputation :   34  

Bonjour,

Après quelque mois sur le forum je vais ouvrir un topic afin d’effectuer un suivi de mon portefeuille.

A la date d’aujourd’hui, mon patrimoine est composé de :
- un appartement en location, qui me rapporte environ 700 à 800€ par mois une fois déduit du loyer la taxe foncière, les charges, l’assurance, la vacance locative etc. Ce n’était au départ pas un investissement locatif mais mon ancienne résidence principale en France avant que je parte vivre en Espagne. Crédit remboursé (a posteriori une erreur puisque je ne profite plus de l’effet levier, mais bon c’est aussi une source de tranquillité).
- des parts de SCPI qui me rapportent entre 300 et 400€ par mois
- un portefeuille boursier qui va être investi en utilisant des options et fera l’objet de cette file. Ce portefeuille a été initié en août 2020, après une longue pause de 8 ans sans investir en bourse. J’ai déjà un peu d’expérience néanmoins ayant acheté mes premières actions en 98 ou 99, j’ai connu le krach de 2001 de la bulle Internet et celui de 2008 déclenché par les subprimes. J’ai découvert les options il y a quelques années mais je n’ai commencé à les utiliser que depuis quelques mois avec ce portefeuille démarré l’été dernier.

Le portefeuille a été crédité petit à petit de 70 k€ qui ont ensuite été convertis en $, en profitant d’un EUR/USD vers les 1,21 / 1,22 ces dernières semaines qui semble assez haut (le temps me dira si c’était effectivement un bon point d’entrée ou pas).
En effet il va être principalement investi sur la zone $ pour les raisons suivantes :
- Les Etats-Unis continuent à avoir une économie plus dynamique que notre vieillissante Europe, c’est triste à dire mais c’est un fait, ils ont davantage d’emplois; d’entreprises innovantes, de croissance.
- diversification géographique de mes avoirs, immobilier, salaire et lieu de vie en zone € et actions en zone $.
- accès au plus grand et plus liquide marché d’options mondial.

Je ne m’interdis pas toutefois d’investir à l’occasion dans d’autres zones géographiques.

A suivre…

Dernière modification par Skyfall (17/03/2021 09h27)

Mots-clés : action, options, portefeuille

Hors ligne Hors ligne

 

[+2]    #2 01/03/2021 16h42

Membre (2020)
Réputation :   34  

Je vais commencer par partager la performance du portefeuille depuis son ouverture :


Celui-ci a connu 2 gros accidents de parcours :

1 - septembre 2020 : premier accident de parcours : l’annonce de l’augmentation de capital de Unibail Rodamco, alors que j’avais vendu pas mal de puts dessus. Plusieurs puts ont été assignés. Je me suis retrouvé avec une position jusqu’à 600 actions URW (6 assignations x 100 actions). J’ai ensuite vendu des calls dessus pour me refaire.
2 - novembre 2020 : l’assemblée générale de URW a lieu, et vote contre l’augmentation de capital. Mes calls vendus couverts par les actions URW détenus sont assignés. Je ne suis plus actionnaire. Je sors avec une moins value de 2000€ sur Unibail, compensée par 2750€ de premiums sur les options vendues, donc ça se termine bien avec au global 750€ de plus value.

3 - 2ème accident de parcours : j’en ai parlé sur la file du portefeuille de Miguel. Le fait d’ouvrir ma propre file me permettra d’arrêter de faire du hors sujet là-bas wink
Vente de 2 strangles sur l’action Tesla : alors que Tesla côtait 620$, je vends 2 puts au strike de 530$ et 2 calls au strike de 670$.
Je parie donc que l’action Tesla se maintiendra entre 530$ et 670$, en prenant un risque en théorie illimité si ça devait ne pas être le cas.

En faisant cela j’ai pris beaucoup trop de risques car :
- cela m’expose à une somme d’argent trop importante par rapport à la taille de mon portefeuille (2000$ de moins value par variation de 10$ de l’action en dehors de l’intervalle 530$ - 670$.
- les strikes choisis ne sont pas suffisamment éloignés pour avoir une marge de sérénité.
- l’échéance du strangle coincide avec l’inclusion de Tesla au SP500, ce qui promet une forte volatilité!

J’avais couvert ce risque en achetant également des puts et des calls mais la protection achetée n’a servi à rien car par manque d’expérience je n’ai pas géré correctement la sortie du trade.

Le dernier jour, le cours de Tesla se rapproche de la partie haute du strangle, 670$. Je prévois de le racheter juste avant l’échéance.

Quelques minutes avant la cloture, l’action retombe vers 640$. Alors je me dis que mes options vont expirer sans valeur et je ne prends pas la peine de les racheter.

Puis, ça remonte tout juste à la clotûre, pour terminer à 695$ en after market. Je me retrouve assigné.
Suite à cela je me retrouve short de 200 actions Tesla.
N’ayant pas anticipé cela je vais être pris au dépourvu et ne vais donc pas le gérer correctement ensuite.

Je décide de vendre 2 puts pour essayer de racheter mes 200 actions.
Le premier sera assigné 1 semaine plus tard. Tout va bien j’engrange la prime et je rachète 100 actions mais suis encore débiteur de 100 autres actions.
Le second put je suis trop gourmand, je choisis une échéance plus longue pour collecter plus de premium et un strike plus bas en espérant me racheter moins cher.
C’est donc un risque immense en cas de poursuite de la hausse, qui sera matérialisé début janvier, quand Tesla monte de 200$ en une dizaine de jours, jusqu’à 890$.
Je perds environ 19000$ entre le plus haut le 28 décembre et le plus bas du portefeuille le 10 janvier. Pendant tout le mois de janvier je vends des puts hebdos mais la montée est trop rapide, les premiums collectés ne compensent pas. Je ne suis pas couvert correctement contre le risque.

4 - début février : je continue mon apprentissage sur les options et commence à couvrir correctement ma position de vendeur à découvert :
J’achète un call Tesla longue échéance hors de la monnaie, et je continue à vendre des puts courte échéance à la monnaie.

La stratégie fonctionne bien :
- Delta neutre : je perds la sensibilité au variations de l’action (delta actions -1 call acheté +0,5 put vendu +0,5).
- Theta positif : le put vendu perdent plus de valeurs temps que le call acheté.

La position cesse d’avoir des variations énormes et commence à gagner de l’argent presque quotidiennement, mais elle est instable :
- Gamma négatif : dès qu’il y a une variation importante la position commence à être perdante, il faut faire fréquemment des ajustements (mais je pense que c’est le propre des stratégies où on vend de la valeur temps, on ne peut pas tout avoir…)

Je décide donc dans un 2ème temps de larguer le put et le call et de vendre à la place un put dans la monnaie, échéance vendredi 26 février. Suite à la baisse de Tesla celui-ci a été assigné et ma postion sur Tesla est close.

Conclusion de ce début 2021 : un mois de janvier catastrophique pour le portefeuille, février très bon.

Dernière modification par Skyfall (01/03/2021 16h46)

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #3 01/03/2021 17h02

Membre (2020)
Top 100 Réputation
Top 20 Portefeuille
Top 20 Invest. Exotiques
Réputation :   265  

C’est assez technique à faire, mais vous pouvez être thêta positif et gamma positif en même temps ce qui est royal comme position.
Si vous voulez y réfléchir je vous dirais juste qu’il faut regarder des échéances et strike différents.
Bonne continuation dans votre apprentissage.

Hors ligne Hors ligne

 

#4 01/03/2021 17h10

Membre (2020)
Réputation :   34  

Je débute le mois de mars avec beaucoup de liquidités, et de nombreuses positions soldées.

Positions en cours :

Télécom :
AT&T : 4 puts vendus échéance 16 avril strike 28$

Oil & Gas :
MMP : 200 actions en portefeuille. Puts en cours de vente pour éventuellement augmenter cette position.
- 2 puts vendus strike 42,5 échéance 19 mars.
- 1 put vendu strike 40 échéance 19 avril.

Immobilier :
URW : 1 put vendu strike 48€ échéance 19 mars (URW a monté depuis que je l’ai vendu le put ne vaut plus grand chose).

Industrie :
Position prise aujourd’hui :
Air Liquide a consolidé ces derniers jours de 133€ a 126€.
Ca me semble un niveau intéressant. Je vends le put strike 124€ échéance 21 mai pour 4,75€.
Je note d’avoir 12400€ immobilisés pour acheter 100 actions à un PRU de 124 - 4,75 = 119,25€ en cas d’assignation.

JohnGaltTagart a écrit :

C’est assez technique à faire, mais vous pouvez être thêta positif et gamma positif en même temps ce qui est royal comme position.
Si vous voulez y réfléchir je vous dirais juste qu’il faut regarder des échéances et strike différents.
Bonne continuation dans votre apprentissage.

Des calendars spreads.
Ca m’intéresse d’un point de vue théorique / intellectuel.
Mais pour avoir déjà essayé d’échaffauder ce type de montage je suis presque sûr que ça va impliquer de s’exposer fortement à l’évolution de volatilité implicite, et que la position se mette à perdre beaucoup d’argent si la VI évolue dans le sens défavorable.

Or l’évolution de la volatilité implicite me paraît le facteur le plus difficile à prévoir dans le prix d’une option (sauf si on est en plein krach, que la VI est très élevée et qu’on peut donc raisonnablement s’attendre à ce qu’elle diminue).
Donc pour l’instant je ne pense pas mettre en oeuvre ce type de stratégie.

Dernière modification par Skyfall (01/03/2021 18h26)

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #5 05/03/2021 22h56

Membre (2020)
Réputation :   34  

Opérations de la semaine :

MMP : Magellan Midstream Partners : un exploitant de pipelines aux Etats-Unis.
L’action a monté (donc les puts ont baissé et les calls ont monté). Je rachète les 3 puts vendus qui ne valent plus grand chose avec 348$ de plus value et je vends 2 calls couvert par les 200 actions en portefeuille.
Echéance juillet donc si je ne rachète ces call pas avant leur échéance et que je suis assigné à vendre je toucherai quand-même  un trimestre de dividende sur ces 200 actions avant leur vente.

TSLA : je disais que je n’y toucherais plus (position trop grosse, trop spéculative) mais oups, I did it again…
Avec un risque modéré cependant puisque j’ai vendu un put TRÈS hors de la monnaie : échéance 19 mars strike 395$.
Prime collectée de 4.20$ (x100) pour seulement 11 séances ça me semble bien payé pour le risque pris : il y a 30% de marge avant d’être dans la monnaie.
Probabilité qu’il expire sans valeur de 96% (le put a un delta de -0.04, la valeur absolue du delta est une approximation de la probabilité d’une option de finir dans la monnaie, même si c’est très théorique, dans la pratique tout peut arriver).
Même si la baisse continue ça m’étonnerait que ça soit aussi rapide. La baisse de cette semaine a déjà été assez brutale comme ça donc je m’attends à ce qu’il expire sans valeur. Dans le scénario improbable où cependant ça arriverait j’aviserai. Acheter les actions, rouler l’option à la semaine suivante?

OHI : Omega Healthcare Investors : résidences médicalisées.
WPC : WP Carey : immobilier d’entreprises diversifié.
Je me suis positionné sur ces 2 REIT en vendant 2 puts OHI et 2 puts WPC en vue d’éventuellement me porter acquéreur de 200 actions de chacun d’entre eux.

Le compte est à 90% cash qui sera utilisé en cas d’assignation sur un ou plusieurs des puts vendus en cours.

Hors ligne Hors ligne

 

#6 16/03/2021 18h02

Membre (2020)
Réputation :   34  

Gamestop

La semaine dernière Gamestop est remonté à nouveau très fortement avec Wall Street Bets.

Alors que le titre était vers 278$ j’ai vendu le call 800$ échéance 16 avril pour 39$. C’était le strike le plus haut disponible donc le moins risqué à vendre, avec malgré tout une prime énorme pour une option aussi loin hors de la monnaie… avec Wall Street Bets la volatilité est infinie on est totalement en dehors de toutes les normes.

En faisant ça si je le gardais jusqu’à échéance je gagnais 3900$. Mais si Gamestop dépassait les 800$ le 16 avril je me retrouve short de 100 actions Gamestop. Comme toute vente de call non couvert c’est donc un risque immense si ça arrive, mais ça m’a paru hyper improbable : le short interest a beaucoup baissé depuis le premier short squeeze donc ça me paraît difficile qu’il y ait un 2ème short squeeze et que ça remonte à de tels niveaux, donc j’ai tenté le coup.

Cette prise de position m’a malgré tout beaucoup stressé une fois prise car avec ces fous de Wall Street Bets qui vont bientôt recevoir leur stimulus check de 1400$ on ne sait pas ce qui peut arriver.
J’ai donc finalement profité d’un point bas pour racheter le call un peu plus tard à 34$… 500$ de PV en moins de 4 heures, c’est indécent.

4 jours plus tard GME est à 200$ et le call en question 15$ donc si je n’avais pas clos la position j’aurais une plus value latente de (39-15)*100 = 2400$ en seulement 4 jours!

Mais au moins j’ai passé un week-end serein, ce n’aurait pas été le cas si j’avais porté cette position tout le week-end sans savoir ce qui allait se passer à l’ouverture de la bourse lundi avec ce titre dont les évolutions sont totalement aléatoires et correlées à rien!

Edit : prendre cela uniquement comme un témoignage. Cette opération n’est pas un exemple de bonne gestion des risques : c’est comme un loto inversé, il y avait une probabilité très élevée de gagner, mais une probabilité très faible de perdre TRES GROS. Tout s’est bien passé mais je ne recommande pas de copier ce type de prise de position.

Dernière modification par Skyfall (16/03/2021 18h37)

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #7 16/03/2021 20h28

Membre (2020)
Réputation :   34  

Dollarisation du portefeuillle

Skyfall a écrit :

URW : 1 put vendu strike 48€ échéance 19 mars (URW a monté depuis que je l’ai vendu le put ne vaut plus grand chose).

Air Liquide a consolidé ces derniers jours de 133€ a 126€.
Ca me semble un niveau intéressant. Je vends le put strike 124€ échéance 21 mai pour 4,75€.

Air Liquide a remonté, buté pendant 3 jours sur les 134 puis les a franchi aujourd’hui et est remonté dans les 135. Cela a fait bien baisser la valeur du put vendu : 1,40€.
Par opportunisme j’ai décidé de le racheter aujourd’hui : je préfère faire une plus value de 335€ en 15 jours que de 475€ en 75 jours.

Le put URW ne vaut presque plus rien. Pas besoin de le racheter, il va expirer sans valeur d’ici 3 jours. A l’échéance du 19 mars je n’aurai plus de position en € en cours.

Avantages pour moi d’investir en USD
J’avais cité dans le premier post du topic les raisons suivantes :

Skyfall a écrit :

1 - Les Etats-Unis ont une économie plus dynamique et plus puissante que l’Europe.
2 - diversification monétaire / ne pas avoir tout mon patrimoine dans la même devise : immobilier, salaire, lieu de vie en zone €, actions en zone $.
3 - le marché des options US est beaucoup plus liquide que le marché européen

J’ai identifié 2 autres raisons supplémentaires :
4 - je suis abonné aux données en temps réel sur le marché américain, pas à euronext, une fois qu’on est habitué à avoir les données temps réel c’est un peu gênant de passer les ordres à l’aveuglette en ayant les données en différé de 15 minutes.
5 - meilleure gestion personnelle de mon temps : ça fait une plage de temps journalière plus courte sur laquelle je risque de me disperser avec la bourse.

L’inconvénient c’est que ça peut me faire éviter des entreprises que je connais très bien.

Dernière modification par Skyfall (16/03/2021 20h31)

Hors ligne Hors ligne

 

[+2]    #8 16/03/2021 20h49

Membre (2018)
Top 150 Réputation
Réputation :   131  

Cool le partage d’information lié aux options.
Je reste sur des opérations très simples mais j’aime bien lire les approches différentes et ici je pense trouver des choses intéressantes.

Attention depuis quelques jours la bourse US finie à 21h (donc gaffe aux vendredis jusqu’au 28 Mars).

Attention aussi à vos mouvements, GME par exemple fallait les avoir grosses pour faire ce que vous avez fait xD (même si j’ai lu que vous avez pleinement conscience que c’était très risqué). Vu l’IV et prime associée ça donne envie d’être greedy mais faut se contrôler smile

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #9 20/03/2021 00h37

Membre (2020)
Réputation :   34  

Ne sachant pas trop quoi faire avec tous les marchés qui me paraissent très hauts, je me suis  positionné sur une action à dividende aristocratique, ces entreprises qui ont augmenté leur dividende tous les ans depuis plus de 25 ans : Colgate Palmolive, qui fait même partie du cercle restreint des actions à King dividendes : plus de 50 ans de hausse consécutives de dividende, depuis 1964 dans ce cas précis.

Échéance ce 19 mars.
Les 4 puts vendus suivants sont arrivés à expiration :

CL MAR 19’21 75 Put
Colgate Palmolive a fini à $74,98 => assigné à 2 cents près!
Option vendue $0.68 donc le PRU est de 75-0.68 = $74.32

WPC MAR 19’21 70 Put
WP Carey finit a $68,58 => assigné.
Option vendue $2,6 donc le PRU est de 70 - 2,6 = $67.4.

TSLA MAR 19’21 395 Put
Tesla finit à $654. => expire sans valeur.
Premium acquis $3,59 * 100.

URW MAR 19’21 48 Put
Unibail finit à 69.16€. => expire sans valeur.
Premium acquis 1,88€ * 100.

Je suis donc acquéreur de 100 titres Colgate Palmolive et 100 WPCarey, sans l’avoir su jusqu’au dernier moment car le cours a terminé très proche des strikes donc je ne savais pas si les options allaient finir dans la monnaie ou hors de la monnaie.

Un put vendu sur Apple a été racheté avant échéance avec un profit de $0.98 * 100.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #10 20/03/2021 08h27

Membre (2018)
Top 150 Réputation
Réputation :   131  

Hello Skyfall,

Pourquoi ne fermez-vous pas les options avant la clôture ?
Souhaitiez-vous être acquéreur de ces deux titres ?

Personnellement, par précaution, je ferme au possible mes options avant la clôture, on ne sait jamais ce qui peut arriver pendant les after-hours (par exemple si on oublie que la société publie ses résultats après clôture,…).

Hors ligne Hors ligne

 

#11 20/03/2021 20h58

Membre (2020)
Réputation :   34  

Bonjour cikei,

Parfois je rachète les options avant échéance, parfois je les vends très loin hors de la monnaie car je ne souhaite pas être exercé (exemple sur Tesla à 395$ ou URW à 48€ j’avais pris pas mal de marge), parfois je vends les options proches de la monnaie en acceptant l’idée de me faire éventuellement assigner.
Ca ne me gêne pas d’entrer quelques actions en portefeuille.
J’ai encore 70% de cash pour acheter d’autres actions si je me fais assigner sur d’autres options.


85 000 € de fonds ont été versés au total, et le portefeuille est valorisé 91 k€ (94-3) donc en plus value environ d’environ 6000€.

Une fois les actions en portefeuille je pourrai vendre un call couvert lorsque cela me semblera judicieux. Ca peut être dès lundi ou alors je peux essayer d’attendre d’observer un mouvement de hausse qui fera aussi monter les premiums des calls, pour tenter de vendre le call un peu plus cher…

Un call couvert, c’est à dire une position 100 actions long + un call short est équivalente à un put short :
En effet avec un put short :
- si on finit en dessous du strike le put est assigné on se retrouve long 100 actions.
- si on finit au-dessus du strike le put expire sans valeur, la position est soldée.

Avec 100 actions long + un call short c’est exactement la même chose :
- si on finit en dessous du strike le call expire sans valeur on reste long 100 actions.
- si on finit au dessus du strike le call est exercé ce qui fait vendre les 100 actions, la position est soldée également.
- par contre cerise sur le gâteau, si un dividende est versé avant que la position ne soit close, on en profite alors que ça ne serait pas le cas si on avait un put short. Parfois il peut arriver que l’acheteur du call vendu décide de l’exercer et de nous assigner avant le versement du dividende sans attendre l’échéance, parce qu’il souhaite acquérir les actions pour toucher lui le dividende. Dans ce cas là la position est close avant l’échéance, on ne touche pas le dividende mais on garde l’intégralité du premium du call vendu alors que théoriquement celui-ci avait encore de la valeur extrinsèque.

Recovery 2021
Il y a quelques jours après plusieurs semaines consécutives où tout s’est bien passé pour mon portefeuille j’ai vu celui-ci repasser dans le vert sur 2021, plus rapidement que je ne l’espérais.

Il faut garder la tête froide, tout ne va pas toujours se passer aussi bien, je suis exposé à certains risques et il y aura d’autres revers, mais après le drawdown de 20% la première semaine de janvier, ça fait plaisir!

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #12 01/04/2021 13h05

Membre (2020)
Réputation :   34  

Reporting mars 2021

Depuis l’ouverture du compte en août 2020 j’ai versé 85 000€ soit environ 10 000€ tous les mois et parfois un peu plus.
Ces versements vont ralentir voire s’arrêter parce que j’ai déjà bien gratté mes comptes courants, livrets A, Plan d’Epargne Entreprise de mon ancienne boîte et autres fonds de tiroir, parce que j’envisage de reconstituer un apport personnel pour acheter une résidence principale (on est en location en ce moment) et parce qu’avec ce capital y a déjà de quoi faire des choses intéressantes.

Valorisation au 31/03/2020 : 93 530€
Performance depuis le 1er janvier 2021 : +3,15%
Performance Mars 2021 : +7,67%

Une bonne partie de la performance de mars est due en partie à la chute de l’EURUSD qui a lâché 3% ces 2 dernières semaines. Si on regarde la performance en USD elle est donc de 3% moindre.



Titres en portefeuille :
100 actions Colgate Palmolive avec vente d’un call couvert en cours.
200 actions MMP. Des calls couverts ont été vendus mais comme l’action a baissé je les ai racheté sans attendre l’échéance. J’attends que ça remonte un peu pour revendre des calls.
200 actions Iron Mountain avec vente de 2 calls couverts en cours.
100 actions WPCarey

Constitution d’un portefeuille comprenant avec une poche de REIT pour essayer de tirer un bon rendement en combinant les dividendes avec des ventes de calls.

Quelques autres ventes de puts sont en cours, notamment sur Discovery (DISCK) :
J’ai profité de la grosse chute de la semaine dernière pour me positionner sur la vente de 3 puts :
- Avril 2021 32,5$
- Avril 2021 37,5$
- Mai 2021 40$
1300$ de primes encaissées au total sur ces 3 puts. A suivre pour voir si un ou plusieurs sera assigné me faisant devenir actionnaire de cette entreprise. Merci à vbvaleur pour l’analyse fondamentale sur ce forum et merci au fond Archegos qui dans son malheur me donne un point d’entrée pour prendre une position sur ce titre à côté duquel j’étais passé auparavant.

Dernière modification par Skyfall (02/04/2021 19h24)

Hors ligne Hors ligne

 

#13 18/04/2021 00h40

Membre (2020)
Réputation :   34  

Pas mal de vente de puts sont arrivés à échéance ce 16 avril.

Discovery a continué à baisser et j’ai été assigné. J’ai maintenant 200 actions Discovery en portefeuille; et 2 ventes de puts supplémentaires pour l’échéance du 21 mai.

Des puts ont été vendus sur Viacom (dans la même lignée de Discovery mais pour l’instant c’est encore pire), AMD et Renault.

Le compte globalement est en légère baisse de 0,6% sur cette première quinzaine d’avril; rien d’inquiétant car l’EURUSD a remonté de presque 2%, donc en dollars qui est la devise majoritaire du portefeuille ça fait quand même une progression supérieure à 1% malgré la baisse sur Discovery et Viacom.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #14 01/05/2021 15h53

Membre (2020)
Réputation :   34  

Echéance des options du 30 avril :

Vente du put AMD 78$ 30 avril expire sans valeur.

Le call couvert 78$ vendu sur Colgate Palmolive est assigné, ce qui déclenche la vente des 100 actions CL détenues en portefeuille.
J’ai pu toucher un coupon de 0,45$ x 100 = 45$ de dividendes sur CL courant avril avant la vente de la position.

Apple a perdu 3% malgré l’annonce de résultats excellents cette semaine.
J’ai décidé de me positionner sur une vente de put sur Apple strike 129$ échéance 28 mai.

Suivi du portefeuille :

Performance sur le mois d’avril : -0,18%.
Le portefeuille a presque compensé la baisse du dollar par rapport à l’euro de 2,6% ce mois-ci.
Performance depuis le 1er janvier 2021 : +3,06%.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #15 04/05/2021 17h38

Membre (2020)
Réputation :   34  

Aujourd’hui je mets en oeuvre une stratégie que je n’avais pas encore testée auparavant pour jouer un mouvement directionnel du marché avec un risque limité : un spread c’est à dire l’achat d’une option et la vente simultanée d’une autre option sur le même sous-jacent.

Le Nasdaq a atteint des nouveaux records en avril mais le mouvement semble un peu cassé avec des bougies bien rouge en ce début de semaine.

Je prends une position à la baisse qui va je l’espère un peu couvrir mes autres positions qui sont haussières et souffrent un peu dans ce contexte.

Vente du bear call spread 342/344 sur le QQQ :
- Vente call QQQ 342$ 24 mai 2021 @1,78$
- Achat call QQQ 344$ 24 mai 2021 @ 1,34$

L’achat du call 344 permet de couvrir la vente du call 342 pour éviter la vente de call à découvert. Le risque est limité à 200$ par call spread et donc l’exigence de marge est très faible. Je le fais x10.
Prime encaissée (1,78$ - 1,34$) * 100 * 10 = 440$.

C’est le broker qui est content car il encaisse les frais de 20 options. Il sera encore plus content si je dois clore avant avant l’échéance et repayer des frais.

Risque maximum 2000$ - 440$ = 1560$.
Dans la pratique je mets un stop loss à 1$ par call spread qui sera déclenché si le QQQ reprend des couleurs et remonte à 343$ avant le 24 mai ce qui correspondrait à un nouveau plus haut sur le NASDAQ et invaliderait mon scénario que le mouvement haussier s’essouffle et qu’il n’ya aura pas de nouveau record à très court terme. Avec ce stop loss la perte maximale est de 1000$ - 440$ = 560$.

Hors ligne Hors ligne

 

#16 05/05/2021 11h13

Membre (2018)
Réputation :   46  

Bonjour,

Si vous êtes baissier sur le Nasdaq, pourquoi ne pas prendre une position à base de puts plutôt que de calls?
En passant un ordre sur 10 lots, avez-vous payé des frais comme 10 ordres indépendants ou avez-vous eu une réduction? Sur les options d’actions, il n’est pas rare d’avoir des rabais, voire des commissions négatives. Sur les indices, je n’ai testé que sur le compte démo et je n’ai jamais vu de rabais…

Bonne journée.

Hors ligne Hors ligne

 

#17 05/05/2021 13h32

Membre (2020)
Réputation :   34  

as98qr53 a écrit :

Bonjour,

Si vous êtes baissier sur le Nasdaq, pourquoi ne pas prendre une position à base de puts plutôt que de calls?

J’aurais pu. En fait une curiosité des options c’est qu’on peut faire ce spread avec des calls ou avec des puts, mathématiquement ça reviendra au même. Du moins si les options sont pricées correctement ce qui est normalement le cas. S’il y a une anomalie, une incohérence de pricing entre les puts et les calls, normalement les markets makers le détectent, en profitent et ce sera vite réajusté.
La seule différence c’est que dans un cas l’ouverture du trade est créditrice dans l’autre cas elle est débitrice :

Si je vends le call 342 et j’achète le call 344 :
A l’ouverture du trade :
- j’encaisse un crédit de 440$.
A l’expiration
- en dessous de 342 les 2 calls expirent sans valeur. PV 440$.
- au dessus de 344 les 2 calls sont exercés ce qui me fait acheter QQQ à 344 et le revendre à 342 : je perds 2000$ - 440$ = 1560$ de MV
- entre 342 et 344 : on termine quelque part entre +440 et -1560$. A 343 pile au milieu du spread ça fait une perte de 560$ c’est là que je mets le stop loss. En tout cas si c’est au dessus de 342 il faut clore le trade avant l’expiration.

Si je vends le put 342 et j’achète le put 344 :
A l’ouverture du trade :
- je vais payer un débit de 1560$.
A l’expiration
- en dessous de 342 les 2 puts sont assignés ce qui me fait acheter QQQ à 342$ et le vendre à 344$. J’engrange donc 2000$ - 1560$ = 440$ de plus value.
- au dessus de 344 les 2 puts expirent sans valeurs. Les 1560$ payés à l’entrée sont une perte sèche.

Je ne souhaite pas acheter un put car je ne sais pas si le Nasdaq va continuer à baisser. Je fais simplement un pari sur où la marché ne va pas aller (il faut que le tracker Nasdaq QQQ ne remonte pas au-dessus de 342$ dans ce cas de figure).

En passant un ordre sur 10 lots, avez-vous payé des frais comme 10 ordres indépendants ou avez-vous eu une réduction? Sur les options d’actions, il n’est pas rare d’avoir des rabais, voire des commissions négatives. Sur les indices, je n’ai testé que sur le compte démo et je n’ai jamais vu de rabais…

Bonne journée.

Pas de réduction lorsque je traite plusieurs lots, j’ai des frais de comissions fixes. Je ne suis pas directement chez IB mais chez Lynx Broker, qui utilise la plateforme et la techno IB, mais qui est sensé être un peu plus accessible / facile pour les clients européens. Un jour je songerai peut-être à migrer chez IB pour supprimer l’intermédiaire et payer un peu moins de frais de transaction, mais pour mes débuts ça avait un côté rassurant d’avoir ce support adapté aux clients européens.

Dernière modification par Skyfall (05/05/2021 13h33)

Hors ligne Hors ligne

 

#18 05/05/2021 18h50

Membre (2018)
Réputation :   46  

Bonjour,

A la base, le trade que vous avez ouvert a les caractéristiques suivantes:
  - gain de 44$,
  - perte maximale de 156$,
  - expiration 24/05.

Vous l’avez monté avec des calls.

Avez-vous regardé comment avec des puts vous pouviez le faire?
Les strikes ne seront certainement pas les mêmes que ceux des calls.

Mais c’est un exercice intéressant à faire avec certainement plusieurs solutions que ce soit à base de puts ou de calls.

L’étape suivante est de comparer pour chaque solution la marge consommée pour s’orienter vers le trade le moins consommateur de marge et maximiser les gains.

Bonnes simulations!

Hors ligne Hors ligne

 

#19 05/05/2021 19h27

Membre (2020)
Réputation :   34  

Si, les strikes sont les mêmes. Dans la chaîne d’option il existe toujours un put pour chaque call et vice versa et sur QQQ il y a énormément de liquidité, c’est un des sous-jacents les plus traités du marché avec SPY, AAPL et TSLA. Si les options sont pricées correctement la différence entre le prix des puts + la différence entre le prix des calls doit être égale à la différence entre les strikes.

Illustration :


Si on prend la valeur moyenne entre le bid et ask (colonne du milieu)
Différence calls (à gauche) : 1,57 - 1,12 = 0,45
Différence puts (à droite) : 13,73-12,16 = 1,57
1,57 + 0,45 = 2,02 donc à 2 centimes près on retrouve bien la différence entre les strikes donc ça revient bien au même.

Je n’ai pas vérifié les conditions de marge mais je suppose que ça serait pareil car le risque est strictement le même. En tout cas ça m’est un peu égal car je ne fais pas de levier, ça fait 3 mois que j’ai arrêté mes expériences malencontreuses de m’être mis short non couvert sur TSLA et j’ai assez de liquidités excédentaires pour acheter tous les sous-jacents correspondants si toutes mes ventes de puts en cours étaient assignées.

Hors ligne Hors ligne

 

#20 05/05/2021 19h34

Membre (2017)
Top 150 Réputation
Top 20 Banque/Fiscalité
Réputation :   130  

Hello Skyfall,

si vous avez assez de liquidités pour acheter les puts, vous devriez envisager de prendre des naked puts, ce serait plus rémunérateur que des spreads.
C’est à dire que vous pourriez empocher un premium bien supérieur tout en prenant un short put bien plus OTM, donc moins risqué et plus de chances de garder votre premium… d’autant plus si vous n’utilisez pas la marge.


Parrain : Linxo, Mintos, YomoniNalo Grisbee, N26, Revolut.

Hors ligne Hors ligne

 

#21 06/05/2021 18h13

Membre (2020)
Réputation :   34  

Oui je le fais déjà, la vente de puts ça doit être les 3/4 de mes opérations.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #22 21/05/2021 19h08

Membre (2020)
Réputation :   34  

Point avant l’échéance du 21 mai :

EURO : j’ai rebasculé une partie de mes liquidités en euros, car j’ai perdu 4% de mon portefeuille rien que sur le taux de change depuis début avril (1,17 -> 1,22), et la tendance haussière moyen terme de l’EUR par rapport à l’USD n’est pas enrayée pour l’instant.

Renault : je viens de racheter 2 ventes de puts avnt qu’ils ne soient assignés avec une moins value de 225€.

Discovery (DISCK) : j’ai une grosse position 200 actions, 500 ce soir car j’ai 3 ventes de puts qui vont être assignés à la cloture et encore 3 puts supplémentaires au strike 30$ le 18 juin (je comptais sur le support des 30$ mais il a cédé). Annonce de la fusion avec WarnerMedia a dans un premier temps propulsé l’action de +20% à 37$ mais ça s’est retomé aussi vite. J’ai tout juste eu le temps de vendre un call couvert qui va expirer sans valeur en me faisant empocher une petite prime, mais avec le recul je me dis que j’aurais du en profiter pour racheter quelques puts qui ne valaient plus rien à ce moment là et réduire un peu ma position, mais bon du coup on reste sur une optique plus long terme, à voir ce que donne cette fusion avec WarnerMedia. Mais pour l’instant je suis à plus de 1200$ de pertes sur Discovery.

Apple : j’ai fait 3 ventes de puts en gains  de 220$ et 1 vente de put en perte que j’ai voulu protéger par une vente de call pour finalement décider de racheter le put et le call en moins value de 167$.
En ce moment j’ai 1 vente de put en cours à échéance du 18 juin strike 125$.

Tesla : j’ai fait 2 ventes de puts assez vite rachetées dès que ça allait dans le bon sens en engrangeant 482$ de PV. J’ai une position baissière ouverte : spread 665 / 695 échéance 18 juin, avec une légère moins value latente pour l’instant).

QQQ : ma position baissière sur le tracker Nasdaq expirera lundi. Il faut que QQQ soit à moins de 342$ lundi soir pour qu’elle expire sans valeur. Comme on est à 327 j’ai un peu de marge donc je vais prendre le risque de ne pas la clore et d’attendre lundi où elle devrait vraisemblablement expirer sans valeur.

Iron Mountain : une assez belle tendance à la hausse pour ce REIT de serveur de données d’archivage informatique. J’ai une position de 200 actions et un call couvert en cours de vente.

Analyse technique :
Je me suis documenté sur l’indicateur Ichimoku qui permet de détecter des tendances haussières, baissières ou absence de tendance sur différents horizons temporels, dans le but d’essayer de filtrer les corrections pour détecter les signaux de vrais retournements de tendance.
C’est ça qui m’a décidé à clore ma position sur Renault par exemple. Bien que fondamentalement l’entreprise n’est pas valorisée très chère, graphiquement ça semble plutôt orienté à la baisse aussi bien sur le court terme que sur le moyen terme, donc pas d’urgence à rentrer dessus.

En principe graphiquement c’est mauvais pour Discovery aussi. Mais en ce moment il y a une actualité chargée avec la fusion qui me semble une nouvelle positive même si le marché réagit mal. Donc je conserve… à suivre…

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #23 23/05/2021 10h58

Membre (2015)
Réputation :   10  

Skyfall, d’après vos prises positions sur les options vous êtes plutôt en train de vendre de la volatilité.
Mais la volatilité a beaucoup augmenté depuis 2 semaines sur le marché US.
Vaut-t-il pas mieux de changer la stratégie?

Hors ligne Hors ligne

 

#24 23/05/2021 12h56

Membre (2020)
Réputation :   34  

Bonjour pamir,

J’essaie surtout de vendre de la valeur temps (avoir du theta positif pour les amateurs de grecques). Alors oui ça va revient presque toujours à être short sur la volatilité (vega negatif)

La seul manière d’être à la fois theta positif et vega positif, c’est de mettre en place des stratégies où on va jouer sur des combinaisons d’options avec des dates d’échéance différentes (acheter une option et vendre une autre option sur le même sous-jacent mais avec une date d’échéance différente). J’ai un peu testé mais c’est des positions qui m’ont semblées assez instables. Ca va bien fonctionner dans une certaine plage de prix de sous-jacent mais il faut les surveiller de près! Et justement si la volatilité est élevée le prix du sous-jacent bouge beaucoup et peut sortir assez vite de la plage de prix où la stratégie fonctionnait bien. Donc ça va nécessiter de faire des ajustements de positions, des arbitrages vers de nouveaux choix de strikes… c’est pas si évident à gérer je trouve…

Au final je préfère me contenter de faire des opérations plus basiques et plus faciles à suivre.

De toute façon la volatilité n’a de l’influence que sur les variations court terme des options. Au final avec le temps qui passe, le prix de l’option va tendre vers sa valeur intrinsèque (zéro si l’option est hors de la monnaie, la différence entre le strike et le prix du sous-jacent si elle est dans la monnaie) lorsque la date de son échéance approche, quoiqu’il arrive, indépendamment de la volatilité.

Hors ligne Hors ligne

 

#25 23/05/2021 14h54

Membre (2015)
Réputation :   10  

Skyfall a écrit :

Bonjour pamir,

J’essaie surtout de vendre de la valeur temps (avoir du theta positif pour les amateurs de grecques). Alors oui ça va revient presque toujours à être short sur la volatilité (vega negatif)

La seul manière d’être à la fois theta positif et vega positif, c’est de mettre en place des stratégies où on va jouer sur des combinaisons d’options avec des dates d’échéance différentes (acheter une option et vendre une autre option sur le même sous-jacent mais avec une date d’échéance différente).

Oui, les spreads calendaires comme bull/bear put/call spread

Skyfall a écrit :

J’ai un peu testé mais c’est des positions qui m’ont semblées assez instables. Ca va bien fonctionner dans une certaine plage de prix de sous-jacent mais il faut les surveiller de près! Et justement si la volatilité est élevée le prix du sous-jacent bouge beaucoup et peut sortir assez vite de la plage de prix où la stratégie fonctionnait bien. Donc ça va nécessiter de faire des ajustements de positions, des arbitrages vers de nouveaux choix de strikes… c’est pas si évident à gérer je trouve…

Des ajustements pour les rendre delta-neutres?

Skyfall a écrit :

Au final je préfère me contenter de faire des opérations plus basiques et plus faciles à suivre.

De toute façon la volatilité n’a de l’influence que sur les variations court terme des options. Au final avec le temps qui passe, le prix de l’option va tendre vers sa valeur intrinsèque (zéro si l’option est hors de la monnaie, la différence entre le strike et le prix du sous-jacent si elle est dans la monnaie) lorsque la date de son échéance approche, quoiqu’il arrive, indépendamment de la volatilité.

Il peut arriver qui les options soient exercées et donc on se retrouve en position longue sur une action.

Hors ligne Hors ligne

 

Pied de page des forums

Parrains Faites-vous parrainer
Apprendre le bonheur