Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

Vous devez vous présenter pour pouvoir participer aux discussions.

#101 08/01/2018 14h15 → Le budget d'un investisseur heureux ?

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   112 

Phil25 a écrit :

D ’accord je poste le budget détaillé:
essai_budget2.pdf
Au plaisir

Votre budget assurance pour un 3008 de 109€/mois me semble elevé
( je paye 70€/mois sur 10 mois pour un Espace5 Initiale, et je n’ai pas particulierement negocié
car mon epouse veut que l’on reste à la MAIF.. )

Dernière modification par coyote (08/01/2018 14h19)

Hors ligne

 

#102 08/01/2018 15h16 → Le budget d'un investisseur heureux ?

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   266 

vonfleck a écrit :

Pas de sortie,ciné,restaurant??? vous vivez en Lozere ?

Enfin, quand même…Vonfleck ! Vous avez déjà été en Lozère ?

On y trouve de nombreux petits restaurants où les prix sont inversement proportionnels à la taille des portions. Il y a un cinéma à Mende pour les nouveautés, des projections itinérantes dans de nombreux villages. Il y a aussi le festival de Vébron qui permet de côtoyer acteurs et metteurs en scène de manière plus conviviale que sur la Croisette.

La nouvelle majorité de gauche plurielle, élue aux cantonales de 2015, a fait du développement culturel une priorité : le programme théâtral est désormais de qualité et s’étend sur toute l’année. Comme on ne craint guère les embouteillages, il est loisible de parcourir 200km AR pour aller assister à un spectacle.

Si c’est en revanche le sens premier de votre question, il est avéré que l’on peut bien et même très bien vivre en Lozère sans dépenser beaucoup d’argent. Seul le poste "chauffage" doit être conséquent.

Hors ligne

 

#103 08/01/2018 16h13 → Le budget d'un investisseur heureux ?

Membre
Réputation :   

Le poste comprend l’assurance tous risques d’un 3008 hybride  à 680 euros et d’une Honda civic à 634 euros.

Hors ligne

 

#104 08/01/2018 18h14 → Le budget d'un investisseur heureux ?

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   112 

Ha vous n’aviez pas tout dit :-)
C’est effectivement mieux.
Désolé pour ma remarque.
Bien à vous

Hors ligne

 

#105 08/01/2018 18h30 → Le budget d'un investisseur heureux ?

Membre
Réputation :   

Bonsoir,

Vous avez mis 2 fois "habillement" : 1 fois 100€ et 1 fois 0€.
"Argent de poche : 78€", c’est ultra précis comme prévision.
"entretien voiture : 75€" par mois ? je trouve ça très cher.

C’est tout ce qui me saute aux yeux smile

Hors ligne

 

#106 08/01/2018 18h53 → Le budget d'un investisseur heureux ?

Membre
Réputation :   19 

Vous pouvez supprimer la ligne médecin et pharmacie puisque vous êtes remboursé avec la mutuelle donc c’est une charge remboursée (sauf si le médecin n’est pas en secteur 1)

Hors ligne

 

#107 08/01/2018 19h32 → Le budget d'un investisseur heureux ?

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   235 

Tibo,

La ligne "entretien voiture" est peut-être un façon de provisionner, petit à petit, une somme conséquente en vue des entretiens à venir (pneus, pièces mécaniques,…). En tout cas c’est ainsi que moi je fonctionne dans mon propre budget.


http://petit-actionnaire.fr - Stratégie d'investissement et éducation financière // http://ecotidien.eu - le blog des économies au quotidien

Hors ligne

 

#108 08/01/2018 20h16 → Le budget d'un investisseur heureux ?

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   121 

Il me semble manquer la ligne Free à 20€ dans votre addition totale.

Sinon, voici les dépenses qui me semblent peut-être sous-estimées :
-> Habillement : 100€ pour toute la famille ? Seulement ?
-> Pas de budget vacances ?
-> Pas de budget équipement ? (nouveau meuble, nouvel ordinateur, nouveau lit, etc.)

Il est vrai que pour un budget dépense total > 6000€, les dépenses "loisirs" sont particulièrement sous-pondérées…

Hors ligne

 

#109 09/01/2018 22h44 → Le budget d'un investisseur heureux ?

Membre
Réputation :   27 

Tibo a écrit :

Bonsoir,

"entretien voiture : 75€" par mois ? je trouve ça très cher.

75€ par voiture et par mois, c’est exactement la somme que je provisionne.
J’y inclus l’entretien courant, les réparations, les révisions, les contrôles techniques et surtout de l’épargne qui doit nous servir pour inévitable remplacement d’un des véhicules.

Hors ligne

 

#110 09/01/2018 22h56 → Le budget d'un investisseur heureux ?

Membre
Réputation :   

Merci à vous tous pour ces remarques, j’en tiens compte et vais modifier en conséquence, étant moi-même utilisateur de ce budget et ainsi que vous le voyez,même avec une somme 6000 euros mensuels, nous n’avons que très peu de marge de manœuvre, ce qui me parait tout de même  assez incongru.
Je recherche encore des pistes pour faire baisser les dépenses mais celles-ci ne se laissent pas faire.
A bientôt.

Hors ligne

 

#111 10/01/2018 01h30 → Le budget d'un investisseur heureux ?

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   506 

Phil25 a écrit :

même avec une somme 6000 euros mensuels, nous n’avons que très peu de marge de manœuvre, ce qui me parait tout de même  assez incongru.

Enfin il y a 120€ d’emprunt pour un spa, loisirs non? Un peu luxe tout de même, détente et soin sans aucun doute, c’est très utile j’en ai déjà eu mais ça a bien un coût.
Vous avez surtout plus de 1500€ emprunts et charges pour 2 appartements, un des deux est en locatif? Auquel cas il augmente artificiellement le budget mensuel.

Phil25 a écrit :

Je recherche encore des pistes pour faire baisser les dépenses mais celles-ci ne se laissent pas faire.

Vos dépenses d’alimentation semblent très raisonnable. Sur les voitures vous ne privez pas, cela coûte notamment en assurance mais c’est surtout le poste santé qui me parait élevé. Près de 200€ de mutuelle plus 120€ pour diverses médecines dont douce.
Il doit surement être possible de baisser la mutuelle si elle ne prend pas tout en charge à ce prix ou si vous êtes plutôt attiré par la médecine alternative, mal prise en charge.

Dernière modification par kc44 (10/01/2018 01h31)

Hors ligne

 

#112 11/01/2018 09h05 → Le budget d'un investisseur heureux ?

Membre
Réputation :   34 

Bonjour,

sur la présentation, comme kc44, je séparerai complètement la partie investissement locatif.

Il me semble également manquer dans le budget habitation tous les coûts d’entretien et d’aménagement. Les impots/taxes sont ils inclus dans les charges?

De même je présenterai à part les coûts liés à votre activité professionnelle (URSAFF a minima) pour faire apparaître un véritable salaire net.

Hors ligne

 

#113 21/02/2018 00h04 → Le budget d'un investisseur heureux ?

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   120 

Pour ma part, je divise l’allocation de mes revenus en 4 catégories. Cette approche fait partie de ma stratégie visant à atteindre l’indépendance financière. C’est assez sommaire mais cela fonctionne pour moi.

- Premiere catégorie:  je me paie en premier, 50% du revenu est épargné (credit immobilier investissement, ETF, actions). Chacun peut moduler ce pourcentage en fonction de son ambition, sa capacité d’épargne, ses projets et de son avancement dans son projet d’indépendance financière, l’important est de se payer en premier.   

- Seconde catégorie: en cas de coup dur, 10% des revenus vont sur le fond d’urgence (savings). A la fin de l’année ce qui est en excès du montant de fond d’urgence que je me suis défini est ajouté à l’épargne (soit étape 1).

- troisieme catégorie les frais (presque) fixes: credit immobilier résidence principale, impots fonciers, assurance habitations et voitures, electricite, eau, gaz, téléphone, entretiens jardin, piscine etc et les courses d’alimentation. Cela représente environ 25% du revenu.

- quatrième catégorie : les dépenses d’habillements et de loisirs: environ 15% du revenus. Ce qui n’est pas dépensé est ajouté à l’épargne (étape 1).

Je fais un suivi pour observer les dépenses mensuelles et évaluer si elle sont supérieures ou inférieures au budget et à la moyenne de 12 derniers moi, afin de prendre d’eventuelle mesures correctives ou d’optimisation.

Cette méthode me demande environ 1 heure par mois de suivi et m’a permis d’augmenter régulièrement mon épargne, sans aucune frustration car les dépenses essentielles et de plaisirs sont couvertes par les différents budgets.

La stratégie vise a augmenter progressivement l’épargne (catégorie 1), on peut commencer modestement, l’important est de progresser un peu chaque année. Je n’épargnais encore que 25% de mon revenu il y a 3 ans.

Avec les baisses de certaines dépenses à venir (crêches des enfants, credit immobiliers résidence principale) le taux d’épargne va progressivement monter jusqu’à attendre 70% d’ici 5 ans ce qui me fera avancer rapidement vers le niveau d’indepedance financière que je me suis défini.


Tyrion Lannister - "a Lannister always pays his debt"

Hors ligne

 

#114 21/02/2018 07h20 → Le budget d'un investisseur heureux ?

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   1073 

Tyrion Lannister : vous auriez pu repréciser que vous vivez aux USA. Sans vouloir relancer une nième discussion sur la comparaison USA/France, il me semble que le profil épargne/dépenses courantes est forcément différent aux USA car le résident US a moins de protection sociale (au sens large : retraite, santé, assurance chômage, etc.). Votre pourcentage très élevé d’épargne (60 %) s’explique au moins en partie par le fait qu’une proportion de cette épargne volontaire correspond en France à des prélèvements obligatoires fournissant cette sécurité sociale. Donc le Français a sans doute moins de capacité d’épargne mais il a une épargne "forcée" sur des systèmes de protection sociale. En contrepartie, en France il est peu probable de se retrouver à devoir piocher de façon importante dans une épargne de précaution pour faire face à un accident de la vie.

Dernière modification par Bernard2K (21/02/2018 07h22)

Hors ligne

 

#115 21/02/2018 08h29 → Le budget d'un investisseur heureux ?

Membre
Réputation :   

Bonjour,

De mon coté mon budget se compose comme suit :

Revenus : 1 700 € nets lissé annuel

Logement : 0 € etant propriétaire sans crédit de ma RP je n’ai que les charges de copro qui s’élèvent à environ 100 € par mois.

Electricité : 35 € qui devrait baisser un peu, j’ai récemment remplacé l’ensemble de mes éclairages spot par des leds.

Eau : entre 10 et 15 € par mois

Assurances : 32 € pour la voiture et 12 € pour l’appartement.

Impots : Entre TF, taxe d’habitation et IR cela me revient à 150 € par mois

Essence : 1 à 1.5 plein par mois a 60 €

Sorties / restau : entre 100 et 150 € par mois sachant que je bénéficie de ticket restau donc ce poste est en grande partie prit avec les TR

Nourriture : Ma copine vivant avec moi, c’est elle qui s’occupe de ce poste (je ne lui demande aucune autre contribution).

Loisirs : j’ai un abonnement à la salle de sport qui me coute 30€ par mois je m’inscrit à quelques  courses régulièrement (marahton, spartan race etc… ) qui me revient à environ 200€ par an et j’essaie de me faire 1 voyage sympa tous les ans.

Au final mon épargne mensuelle se situe entre 600 et 900 € par mois j’essaie de me faire plaisir tout en gardant ce "socle" de 600 € minimum d’épargne mensuelle qui au final correspond à un loyer qu’aujourd’hui je ne paie pas.

Hors ligne

 

#116 21/02/2018 14h12 → Le budget d'un investisseur heureux ?

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   120 

Bernard2K a écrit :

Tyrion Lannister : vous auriez pu repréciser que vous vivez aux USA. Sans vouloir relancer une nième discussion sur la comparaison USA/France, il me semble que le profil épargne/dépenses courantes est forcément différent aux USA car le résident US a moins de protection sociale (au sens large : retraite, santé, assurance chômage, etc.). Votre pourcentage très élevé d’épargne (60 %) s’explique au moins en partie par le fait qu’une proportion de cette épargne volontaire correspond en France à des prélèvements obligatoires fournissant cette sécurité sociale. Donc le Français a sans douteé moins de capacité d’épargne mais il a une épargne "forcée" sur des systèmes de protection sociale. En contrepartie, en France il est peu probable de se retrouver à devoir piocher de façon importante dans une épargne de précaution pour faire face à un accident de la vie.

Bonjour Bernard2K,

J’ai précisé que les pourcentages sont moins important que la strategie: les 4 composants et augmenter le % d’épargne progressivement, je l’ai indiqué dans mon poste.

Je pense que le terme d’épargne forcé pour la France est impropre, il s’agit plutôt d’assurance forcée car la plupart des prélévement en France sont a fond perdus. Pour être complétement honnete mes pourcentages élevés sont plutôt liés a un niveau de salaire élevé, ce niveau est juste inconcevable en France, du moins dans ma profession. Mon épargne de précaution est de 10% quand mon épargne classique est de 50%.

Dernière modification par TyrionLannister (21/02/2018 14h16)


Tyrion Lannister - "a Lannister always pays his debt"

Hors ligne

 

#117 21/02/2018 14h37 → Le budget d'un investisseur heureux ?

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   135 

TyrionLannister a écrit :

Je pense que le terme d’épargne forcé pour la France est impropre, il s’agit plutôt d’assurance forcée car la plupart des prélévement en France sont a fond perdus.

Je comprends que vous préfériez le terme d’assurance forcée plutôt qu’épargne forcée, c’est tout à fait exact. Par contre, je ne comprend pas que vous disiez que ’en France’, c’est à fond perdu. C’est le propre d’une assurance que d’être à fonds perdu - les assurances aux États-Unis sont par nature et par définition aussi ’à fonds perdus’ : si le risque pour lequel on s’assure ne se réalise pas, j’imagine que que l’assurance aux USA ne vous rembourse pas les cotisations versées en fin d’année…

Pour les prélèvements qui ne sont pas des assurances (l’IR par exemple), il serait impropre de dire que c’est à fonds perdu. A fonds mal gérés et/ou inégalitaires, peut être ; mais à fond perdu non : ça finance des biens et des services comme par exemple l’administration ou l’éducation (publique et une partie du système privé). Le financement n’est certainement pas aussi efficient ni efficace qu’il devrait l’être mais il existe bien des contreparties non supportées par les budgets des ménages.

Dernière modification par carignan99 (21/02/2018 14h38)

Hors ligne

 

#118 21/02/2018 14h50 → Le budget d'un investisseur heureux ?

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   120 

Carigan99,

Relisez ma phrase, il est écrit "la plupart"

Nous pourrions repartir dans un échange passionné sur les différences entre les 2 pays mais cela serait une redite et hors sujet sur cette file. Pour ma part, j’ai le choix entre ces 2 pays: citoyen, immobilier, et même emploi, je me rends compte que certains des gens qui n’ont pas ou plus ce choix sont difficilement objectifs, ils ont souventbesoin de se convaincre que leur situation est plus enviable et puis après tout chaque pot à son couvercle. Bref revenons au sujet de cette file.


Tyrion Lannister - "a Lannister always pays his debt"

Hors ligne

 

#119 21/02/2018 15h10 → Le budget d'un investisseur heureux ?

Membre
Réputation :   

De mon coté (Couple + 1 enfant):

Epargne de précaution : 4 mois de dépenses sur un LDD

Salaire : 2300€/mois => j’épargne 1000€ dés le début du mois.

Dépenses mensuelles: 1100€ (dépenses lissés de 2017)

Pas de RP, pas de prêt (mais il va falloir s’y pencher prochainement).

L’épargne est dispatché entre:

- 20% AV F€
- 20 % AV UC
- 10% PEA
- 10 PEE
- 20 PEL
- 20 Wesave

Je cherche à optimiser mon épargne car j’ai pris beaucoup de retard dans la gestion de mon patrimoine financier.

Je cherche à rattraper le retard mais cela va être très compliqué sans se lancer dans l’immobilier (je n’y connais absolument rien en immo, et je ne suis pas du tout bricoleur pour restaurer des biens pour les revendre).

Hors ligne

 

#120 21/02/2018 15h33 → Le budget d'un investisseur heureux ?

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   135 

@Tyrion
Vous m’aurez mal lu : je ne compare pas les deux pays (c’est vous qui le faites) - en fait je dit que c’est exactement pareil : les assurances y sont (fort heureusement) en majorité à fonds perdus, en France comme aux USA ou comme n’importe où ailleurs dans le monde. Et je ne connais pas de prélèvement obligatoire qui soit à fonds perdu.

Ce qui n’est pas du tout hors sujet : cette file parle du budget des IH, et des arbitrages dans les postes de budget. Vous êtes dans un contexte où votre niveau d’épargne s’explique en partie par le pays où vous vivez. Ce n’est ni une insulte ni un débat passionné sur les mérites comparés des deux systèmes.

Une fois cela dit, je suis admiratif sur les différents intervenants qui ont une idée claire de la ventilation de leur budget.

Pour ma part, je sais juste que bon an mal an, c’est (à la louche) :
- 35% à 40% sur les emprunts immobiliers
- 10% sur l’épargne

- Sans doute 10% à 15% sur la nourriture/courses du quotidien
- Dans les 4 à 5% en crèche
- Dans les 2 à 4% en bouquins
- Dans les 2 à 4% en vins

- 20% pour IR/impôts fonciers

- Le reste est le tout venant : contingences, téléphonie, énergie, mutuelles, loisirs, restaus

Le seul ’vice’ que je n’ai pas : la voiture. Je n’en ai pas besoin au quotidien et ai juste besoin de trimbaler la famille d’un point A à un point B une fois de temps en temps. J’ai acheté la mienne 7k€ il y a 2 ans et entends bien l’essorer jusqu’à ce qu’elle rende l’âme. La précédente m’avait coûté 3.7k€ et m’avait fait 4 an (revendue à l’arrivée du 3ème enfant).

Dernière modification par carignan99 (21/02/2018 15h36)

Hors ligne

 

#121 21/02/2018 15h51 → Le budget d'un investisseur heureux ?

Membre
Réputation :   12 

Bonjour,

j’ai fait un petit fichier excel qui permet de gérer son budget en y entrant les dépenses/revenus.
Les listes sont modifiables si on le souhaite dans l’onglet Settings. Il suffit ensuite d’entrer ses postes de dépenses dans l’onglet Data (1 entrée par ligne). l’onglet CrossTab permet de visualiser correctement les données et de faire des filtres. L’onglet Dashboard est un graphique croisé dynamique (basé sur le tableau). On peut ainsi visualiser en quelques clics ses postes de dépendes par année/catégorie/mois…
Je suis encore en train de l’affiner pour mon besoin mais je trouve cela pratique.

compta.xls

PS: J’ai du enregistrer le fichier au format xls et non xlsx car le forum n’autorise pas ce type MIME. J’espère que les fonctionnalités n’auront pas disparu.

Hors ligne

 

#122 21/02/2018 16h15 → Le budget d'un investisseur heureux ?

Membre
Réputation :   56 

TyrionLannister a écrit :

Je fais un suivi pour observer les dépenses mensuelles et évaluer si elle sont supérieures ou inférieures au budget et à la moyenne de 12 derniers moi, afin de prendre d’eventuelle mesures correctives ou d’optimisation.

Cette méthode me demande environ 1 heure par mois de suivi

J’avoue que je reste toujours admiratif devant ce type d’évaluation temporelle.

Ne serait-ce que reprendre une à une chacune des dépenses de chaque membre de la famille (en général  pour un couple) pendant le mois écoulé faire l’addition de chacune (en direct sur calculatrice si on est d’un autre siècle, sur le téléphone si on est de celui-ci, sur Excel si on aime la saisie…)me semble prendre déjà pas mal de temps.
Et encore, il faut aussi compter sur le fait qu’un ticket de caisse n’est pas forcément affectable à 100% à 1 catégorie….

Hors ligne

 

#123 21/02/2018 19h24 → Le budget d'un investisseur heureux ?

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   120 

Bonjour Lemouz,

En fait le travail est prémaché par ma banque qui me fourni un service de suivi des dépenses similaires à ce qu’un MINT ou PERSONALCAPITAL peut offrir. J’imagine que ce type de services est également disponible en France, il me semble que certaines banque offrent cela mais je ne me souviens pas lesquelles.

Je fais 99% de mes achats en utilisant la carte de crédit ce qui me rapporte de l’argent (2% de cash back et la carte est gratuite), les dépenses sont donc pré-identifiées par catégorie par ma banque: groceries, utilities, restaurant, travel, etc. La carte de credit est gratuite et comme elle est payée avant la fin du mois je n’ai aucun intérets à verser. Je gagne environ $2000 par an de cashback, et mon budget est pré-analysé… je ne saurais demander plus.


Tyrion Lannister - "a Lannister always pays his debt"

Hors ligne

 

#124 21/02/2018 19h50 → Le budget d'un investisseur heureux ?

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   70 

lemouz a écrit :

J’avoue que je reste toujours admiratif devant ce type d’évaluation temporelle.

Toutes les banques en ligne proposent aujourd’hui au minimum le téléchargement des mouvements au format Excel ou équivalent. Sauf à avoir 15 comptes courants, il est facile d’importer ces données, les formater et les affecter à une catégorie (si ce n’est pas déjà fait par la banque comme c’est le cas pour TyrionLannister). 8 à 12 catégories suffisent amplement pour analyser assez finement le budget d’une famille moyenne.
Ensuite il suffit de quelques notions de base sur l’utilisation d’un tableur pour construire des tableaux donnant les dépenses par mois et par catégorie (voire par compte, par personne, etc.)

Pour ma part je distingue les dépenses incompressibles i.e. celles sur lesquelles je ne peux pas ou ne veux pas me contraindre (loyer, alimentation, santé, etc.) et les dépenses compressibles (restaurants, voyages, loisirs).
Mon patrimoine couvre à peu près les premières, je pourrais être un rentier oisif mais frugal ; si je veux m’offrir des extras il faut que je me bouge pour générer des revenus complémentaires, ce qui m’oblige à être un rentier actif ;o)

Hors ligne

 

#125 21/02/2018 21h35 → Le budget d'un investisseur heureux ?

Membre
Réputation :   27 

Je procède à un découpage assez similaire à celui de TyrionLannister,

Je ventile mon salaire fixe (2350€) comme suit:

Epargne de précaution:
PEL: 45€
Livret A: 50€
CEL    250€
Dans le passé, cette poche a servi d’apport pour les achats de RP, elle est donc en reconconstruction

Investissement:
SCPI: 200€
Titres cotés: 200€


dépenses quasi contraintes:

Crédit RP: 700€ (chacun)
mutuelles: 60€
Téléphone: 20€
Impôts: 150€
Dépenses courantes communes: 340€ (chacun sur un compte joint  pour l’alimentaire, l’essence, les assurances, la garderie…)
Epargne jointe: 85€ (chacun), qui sert les rares fois ou le budget courant ne suffit pas, comme une panne électroménager.
Epargne voiture: 75€ (chacun) pour l’entretien et le remplacement des 2 voitures.

Loisirs:
100€ (avant c’était bien plus, mais avec l’arrivée des gamins c’est plus une question de temps que d’argent!)

Mes primes et autres revenus irréguliers renforcent ma poche investissement.

L’immobilier locatif vit sa vie sur un compte dédié.

Pour vivre sans stress les petits aléas, j’essaye d’avoir 1 mois de salaire sur mon compte courant à la fin du mois. Ce devrais être le rôle de d’épargne de précaution, mais je plus à l’aise comme ça.

Je n’ai aucun regard sur les comptes de ma conjointe, en dehors des dépenses jointes citées. Elle est surement au moins aussi économe que moi, mais plus portée que l’épargne que l’investissement (même si elle m’accompagne dans nos projets l’immobiliers)

Je ne fait pas de suivi mensuel des dépenses, mais je suis l’évolution de mon epargne et de mes investissement sur un tableau excel avecun joli graphique. C’est probablement très narcissique, mais ça m’aide à être constant, car je n’aime pas voir une des courbes baisser :-).

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech