Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à notre newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche :
PlanèteMembres  |  Mission

Forums de la communauté des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

Attention Cette page affiche seulement les messages les plus réputés de la discussion.
Flèche Pour voir tous les messages et participer à la discussion, cliquez ici.

[+1]    #1 01/01/2012 09h04

Membre (2011)
Réputation :   8  

Un moyen très simple est d’utiliser le money center proposé aux clients Boursorama : c’est un logiciel en ligne qui récupère vos relevés de comptes de toutes vos banques et vous calcule votre budget, réévalué votre patrimoine, etc…

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #2 01/01/2012 12h45

Membre (2011)
Réputation :   8  

Myrtilles a écrit :

Par contre j’ai un mari très dépensier : s’achète de 200 à 500 euros (moyenne de 300 euros) de CD par mois, avant c’était les DVD, je n’ai pas encore trouvé de méthode efficace pour le convaincre de réduire ses dépenses…

faites lui connaître Spotify ! pour 10 euro par mois, il a accès à un catalogue de plusieurs millions de disques en écoute légale et illimitée.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #3 02/01/2012 17h49

Membre (2011)
Réputation :   52  

Compris !

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #4 07/08/2012 13h36

Membre (2011)
Réputation :   41  

neymar a écrit :

Je compte résilier ma ligne fixe FT et mon modem lorsque mon quartier sera cablé (en fin d’année en principe) et prendre un opérateur cable au tarif annoncé d’environ 35 €.

Je suis abonné à Numéricable internet + téléphonie (sans leur ridicule bouquet télé de base donc), c’est 23€/mois, offre accessible uniquement en ligne (ils ne font aucune publicité car ils préfèrent vendre des abonnements plus chers…).

Shagrath a écrit :

Par contre Sinclair quel est "ce processus bien rodé" qui vous permet d’écrire " sans faire la queue à la Poste notamment" ) ?

Je découvre cette question après plusieurs mois. Donc, le principe consiste à envoyer mes colis au format lettre. On a le droit jusqu’à 3 kg à condition que ce soit un format document. Et de les affranchir (il faut une balance) et les mettre dans la boite moi-même (si ça ne rentre pas, je le donne à l’accueil), car au guichet, vous allez attendre et en plus ils risquent de vous les refuser et d’exiger un tarif colis, ce en quoi ils sont juridiquement dans leur tort (l’ARCEP le leur a rappelé) mais soit ne le savent pas, soit refusent de l’admettre car ils ont des consignes pour vous vendre les "solutions" les plus chères.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #5 08/01/2018 15h16

Banni (2015)
Réputation :   287  

vonfleck a écrit :

Pas de sortie,ciné,restaurant? vous vivez en Lozere ?

Enfin, quand même…Vonfleck ! Vous avez déjà été en Lozère ?

On y trouve de nombreux petits restaurants où les prix sont inversement proportionnels à la taille des portions. Il y a un cinéma à Mende pour les nouveautés, des projections itinérantes dans de nombreux villages. Il y a aussi le festival de Vébron qui permet de côtoyer acteurs et metteurs en scène de manière plus conviviale que sur la Croisette.

La nouvelle majorité de gauche plurielle, élue aux cantonales de 2015, a fait du développement culturel une priorité : le programme théâtral est désormais de qualité et s’étend sur toute l’année. Comme on ne craint guère les embouteillages, il est loisible de parcourir 200km AR pour aller assister à un spectacle.

Si c’est en revanche le sens premier de votre question, il est avéré que l’on peut bien et même très bien vivre en Lozère sans dépenser beaucoup d’argent. Seul le poste "chauffage" doit être conséquent.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #6 21/02/2018 15h51

Membre (2017)
Réputation :   15  

Bonjour,

j’ai fait un petit fichier excel qui permet de gérer son budget en y entrant les dépenses/revenus.
Les listes sont modifiables si on le souhaite dans l’onglet Settings. Il suffit ensuite d’entrer ses postes de dépenses dans l’onglet Data (1 entrée par ligne). l’onglet CrossTab permet de visualiser correctement les données et de faire des filtres. L’onglet Dashboard est un graphique croisé dynamique (basé sur le tableau). On peut ainsi visualiser en quelques clics ses postes de dépendes par année/catégorie/mois…
Je suis encore en train de l’affiner pour mon besoin mais je trouve cela pratique.

compta.xls

PS: J’ai du enregistrer le fichier au format xls et non xlsx car le forum n’autorise pas ce type MIME. J’espère que les fonctionnalités n’auront pas disparu.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #7 21/02/2018 19h50

Membre (2015)
Top 50 Réputation
Top 20 Portefeuille
Réputation :   533  

lemouz a écrit :

J’avoue que je reste toujours admiratif devant ce type d’évaluation temporelle.

Toutes les banques en ligne proposent aujourd’hui au minimum le téléchargement des mouvements au format Excel ou équivalent. Sauf à avoir 15 comptes courants, il est facile d’importer ces données, les formater et les affecter à une catégorie (si ce n’est pas déjà fait par la banque comme c’est le cas pour TyrionLannister). 8 à 12 catégories suffisent amplement pour analyser assez finement le budget d’une famille moyenne.
Ensuite il suffit de quelques notions de base sur l’utilisation d’un tableur pour construire des tableaux donnant les dépenses par mois et par catégorie (voire par compte, par personne, etc.)

Pour ma part je distingue les dépenses incompressibles i.e. celles sur lesquelles je ne peux pas ou ne veux pas me contraindre (loyer, alimentation, santé, etc.) et les dépenses compressibles (restaurants, voyages, loisirs).
Mon patrimoine couvre à peu près les premières, je pourrais être un rentier oisif mais frugal ; si je veux m’offrir des extras il faut que je me bouge pour générer des revenus complémentaires, ce qui m’oblige à être un rentier actif ;o)

Hors ligne Hors ligne

 

[+3]    #8 01/05/2018 19h31

Membre (2018)
Top 150 Réputation
Réputation :   129  

Bonsoir à tous,

Pour ma part, je gère mon budget avec un fichier excel que j’avais récupéré sur le net il y a de nombreuses années. Je l’utilise toujours aujourd’hui avec quelques aménagements personnels.
Je vous ai fait un petit template en enlevant mes données. Il y a deux ou trois petites choses à adapter mais vous avez un exemple pour le mois de janvier.
Ma contribution ci dessous :

template.xls

Avec ce fichier et un suivi mensuel, j’ai pu optimisé mes dépenses car j’ai une vue claire des postes qui me consomment vraiment beaucoup de ressources.
Si vous avez des idées d’améliorations n’hésitez pas à partager smile
A +

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #9 14/06/2018 13h19

Membre (2013)
Top 20 Réputation
Top 20 Actions/Bourse
Top 10 Banque/Fiscalité
Top 20 SIIC/REIT
Top 10 SCPI/OPCI
Réputation :   1165  

On pourrait aussi parler de "perte", plutôt que de "gain".

Manger un "repas" en poudre (même équilibré), c’est perdre :

- (sans doute) le goût de certains aliments
- (assurément) la texture propre à chaque aliment (et l’odeur des plats)
- (assurément) le plaisir des yeux (voir arriver un plat appétissant plutôt que de la poudre)
- (sans doute) un moment de convivialité

Mais bon, chacun voit midi à sa porte.
Effectivement, si manger (ou plutôt partager un repas) est une perte de temps, une dépense d’argent trop importante, une corvée (celle de cuisiner), je comprends que les repas en poudre soient une alternative.

Dans un pays réputé pour sa gastronomie (comme dans plein d’autres), je trouve cela dommage toutefois.

Dernière modification par maxicool (14/06/2018 13h19)


Parrain Linxea . Yomoni . Boursorama . Vattenfall . Fortuneo . Total (105579483) . Binck . Igraal . eBuyClub . BLOG

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #10 17/06/2018 13h36

Membre (2016)
Top 100 Réputation
Top 20 Entreprendre
Top 20 Immobilier locatif
Réputation :   222  

Je consomme du Joylent (désormais nommé Jimmy Joy à cause de soucis évidents de marque) depuis plusieurs années, essentiellement au petit déjeuner. Ça me permet d’avoir un petit déjeuner équilibré et rapidement prêt. J’ai essayé de nombreux produits mais c’est, et de très loin, Jimmy Joy (vanille, mangue, fraise) que je trouve le meilleur sur le segment. Accessoirement, c’est aussi le moins cher. smile

Dernière modification par sven337 (17/06/2018 13h37)

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #11 16/12/2020 12h15

Membre (2013)
Réputation :   93  

Bonjour,
Le site Retraite.com a effectué une estimation des surcoûts dus à l’âge avec trois tranches (65-75 ans, 75-85 ans, plus de 85 ans) et trois niveaux de tarifs (bas, moyen, haut). Je ne sais pas évaluer la qualité de ces estimations (des retours concrets de forumeurs?) mais c’est néanmoins à méditer pour les futurs retraités/rentiers.
Cdt

[url=]

Hors ligne Hors ligne

 

[+2]    #12 12/02/2021 02h14

Membre (2015)
Top 100 Réputation
Top 5 Expatriation
Top 20 Finance/Économie
Réputation :   216  

… (reduction du niveau de détails)

Depuis que j’ai soldé mes crédits et optimisé mes dépenses (sans me priver), mes dépenses sont très significativement inférieures à mes revenus. Je constate la validité  de la théorie de Mr Money Mustache, celle-ci est  détaillée sur son blog: The Shockingly Simple Math Behind Early Retirement. La bonne surprise a été de constater l’accéleration de l’augmentation du capital et des revenus associés une fois les dettes réglées et le seuil symbolique du premier million dépassé. Dans ce poste MMM n’insiste pas assez sur l’effet accélérateurs des intérêts composés une fois un certain seul atteint.

Dernière modification par TyrionLannister (22/02/2021 13h09)


Tyrion Lannister - "a Lannister always pays his debt"

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #13 25/02/2021 16h23

Membre (2021)
Réputation :   37  

Caratheodory a écrit :

A moins de pouvoir acheter son pain en transférant 0.08 action air liquide sur le compte titres du boulanger.

Vous misez sur un krack d’Air Liquide bientôt? Parce qu’au cours actuel, votre baguette à 10€, c’est pas donné! J’espère qu’a ce prix là vous avez les croissants :)

Hors ligne Hors ligne

 

Favoris 1   [+1]    #14 27/02/2021 18h06

Membre (2019)
Top 150 Réputation
Top 20 Finance/Économie
Réputation :   157  

Vous avez sans doute raison.

Le problème ne se posera toutefois vraiment pour moi qu’au décès de mon père ou de ma mère. Ou quand j’aurai 65 ans. Je ne suis donc pas très pressé. D’ailleurs, si je n’y arrive pas tout seul,  j’irai voir un CGPI. J’irai aussi voir mon notaire. C’est le point de départ obligé de toute réflexion centrée sur la transmission.

À moyen terme, j’ai deux « problèmes  financiers » (je mets des guillemets par respect pour ceux qui ont de vrais problèmes de cette nature): les études supérieures de ma fille qui est en terminale et la constitution d’un capital retraite.

De la discussion, je retire toutefois que je n’ai pas assez étudié l’aspect successoral du PER (qui ne m’a pas paru un outil adapté à ma situation dans l’hypothèse d’une sortie en capital échelonnée à partir de mon départ à la retraite).

Une fois ces deux « problèmes » résolus ou en voie de l’être, il faudra en effet s’occuper plus sérieusement de transmission. Je comprends bien que je devrais au plus vite filer 100k à ma fille et dire à ma femme de faire pareil mais on n’arrivera pas à courir ces trois lièvres à la fois. Je peux certes prendre date avec un PER mais par exemple je ne monterais jamais une SCI familiale IR ou IS sans en discuter les détails avec ma fille à qui ça imposerait des contraintes à terme.

Or, elle est aujourd’hui bien incapable de comprendre de quoi il s’agit même si ce ne sera plus le cas dans 10 ans. Ça tombe bien,  c’est le moment où mes deux « problèmes financiers » seront résolus ou en passe de l’être.

Je ne suis pas non plus d’une rigueur absolue sur mon budget. Je l’ai été pendant un an dans ma vie, l’année d’études que j’ai passée aux USA,  où ma capacité d’épargne était très exactement égale à zéro.

Les seules variables que je contrôle sont:

1- le montant des mensualités de crédit (et le fait que leur échéance ne dépasse pas la date prévue de ma cessation d’activité ou de celle de ma femme),
2- un montant mensuel minimal d’épargne,
3- l’encours des livrets réglementés (ne doit pas dépasser une limite fixée a priori égale à 2,5 mois de salaires et si elle descend sous 1 mois doit être reconstituée en priorité)
4- un encours minimal du compte courant après versement des salaires (tout ce qui vient en sus étant épargné)
5- que le compte courant ait toujours un solde positif (dans le passé, il m’est arrivé  d’avoir temporairement de légers découverts autorisés et inférieurs à l’encours du livret A).

De temps à autre, je fais une revue des dépenses. Mais je trouve inutile de pomper l’air à ma femme (qui s’en fiche un peu, tant que je ne l’embête pas avec mes lubies et qu’il y a assez d’argent en particulier pour partir en vacances) pour gratter 50 € d’épargne mensuelle. Je ne m’occupe que des deux premiers chiffres significatifs.

L’optimisation, c’est bien gentil,  mais pas si ça consomme beaucoup trop de ressources pour le gain escompté. Je ne fais pas beaucoup d’heures complémentaires à la fac entre autres parce qu’elles me sont payées 40€ mais quand je fais de la gestion de patrimoine personnelle ou de l’optimisation de dépenses et que je calcule à la marge ce que rapportent les heures que j’y passe c’est moins rentable. Or,  faire cours est une activité que je préfère à gérer mes finances personnelles. 

De plus j’ai conscience que ma marge de progression se situe d’abord dans la préparation des décisions d’ investissement.  Quand je me suis inscrit sur ce forum il y a 2 ans, je devais me concentrer sur la structuration du patrimoine et la mécanique élémentaire des classes d’actifs, car je m’étais occupé principalement de mon immobilier résidentiel jusqu’alors. Il me semble plus important d’être bien structuré que d’être optimisé.

Un ménage n’est pas une entreprise, c’est beaucoup plus simple économiquement, et il n’y a pas besoin d’établir une comptabilité à double entrée. En revanche il est possible et raisonnable d’ établir des prévisions à long terme du couple (patrimoine, revenus annuels) en tenant compte de son aspect aléatoire. Le fait que je sois fonctionnaire enlève une part d’aléa sur les revenus à moyen terme et facilite beaucoup les choses, je le reconnais. Mais il y a toujours l’aléa d’un accident grave ou d’un décès d’un des membres du ménage et à celà j’ai prêté attention. 

Je constate empiriquement que, depuis que j’ai commencé de travailler, le patrimoine du foyer fiscal progresse de 20 à 33% des revenus nets chaque année (à l’exception ci dessus près) avec une pointe à près de 40%  en 2020,  le budget vacances n’ayant pas pu être dépensé. 

Quant à l’alternative moustachienne d’un taux d’épargne supérieur a 50%, dans le cadre d’une famille nucléaire, il faut que les deux adultes en soient adeptes pour que ce soit viable.

D’ailleurs,  la bonne façon de faire est d’augmenter son revenu, à la Tyrion, mais ça demanderait de changer de profession ou de s’expatrier, ce dont je n’ai aucune envie. Il faut garder un minimum de cohérence dans ses choix. Si on choisit de faire une carrière universitaire, on ne peut en tirer beaucoup d’argent que dans des circonstances très précises qu’on peut difficilement prévoir. Il vaut mieux choisir une autre voie si on veut la retraite à 40 ans ou un patrimoine de 3M€ ou plus si affinités.

En fait le problème des impôts domine presque tout le reste quand on fait le choix de l’investissement immobilier. Le choix de privilégier PEA et AV et de ne pas investir en immobilier résidentiel direct le rend moins urgent. Bien sur que mon premier budget à moi aussi c’est les impôts mais vu que l’IR porte sur mon traitement et que les impôts locaux sont assez incompressibles  je n’ai guère de moyen d’y échapper.

Dernière modification par Caratheodory (27/02/2021 18h15)

Hors ligne Hors ligne

 

[+4]    #15 28/02/2021 10h11

Membre (2020)
Réputation :   120  

Tous ces tableurs Excel pour optimiser quelques euros sur le budget mensuel vont-ils faire le poids face aux dépenses contraintes et très élevées liées au financement de la dépendance de nos parents respectifs ?
En effet, je n’ai pas épluché tous les articles de blogs sur le mouvement FIRE mais j’ai du mal à conceptualiser que l’on puisse à la fois prendre sa retraite à 35 ans, avoir 2 enfants (et les dépenses qui vont avec), une RP de qualité dans un coin sympa (Paris ou 1ère couronne par ex), partir en vacances l’hiver (4 personnes min 3000 € la semaine), l’été (4 semaines, 4 personnes villa en location + voyage à l’étranger près de 10k), financer leurs études supérieures, les aider financièrement à l’entrée dans la vie active et en plus de tout cela prendre soin financièrement de nos parents.

Cette thématique de la dépendance est quasi-entièrement occultée dans tous les débats du mouvement FIRE comme s’ils avaient tous des parents à l’abri du besoin (ce qui n’est évidemment pas le cas).

J’en viens à la conclusion que le mouvement FIRE (je sais bien que MM n’est pas dans ce cas) ne s’adresse qu’aux frugalistes. Et dans ce cas, de mon point de vue, on devient esclave de son propre argent : faire un tableur, respecter un budget à la lettre, lister toutes les dépenses… C’est exactement tout l’inverse que je demande à mon capital. Ne pas regarder, ne pas me prendre la tête sinon il n’y a vraiment pas de différence avec le mode de vie "étudiant" où on fait attention à tout.

Voilà ma petite réflexion du jour, bon dimanche à tous.


Primum non nocere

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #16 28/02/2021 14h05

Membre (2011)
Top 50 Réputation
Top 20 Finance/Économie
Top 20 Immobilier locatif
Réputation :   355  

RadioInvest a écrit :

En effet, je n’ai pas épluché tous les articles de blogs sur le mouvement FIRE mais j’ai du mal à conceptualiser que l’on puisse à la fois prendre sa retraite à 35 ans, avoir 2 enfants (et les dépenses qui vont avec), une RP de qualité dans un coin sympa (Paris ou 1ère couronne par ex), partir en vacances l’hiver (4 personnes min 3000 € la semaine), l’été (4 semaines, 4 personnes villa en location + voyage à l’étranger près de 10k), financer leurs études supérieures, les aider financièrement à l’entrée dans la vie active et en plus de tout cela prendre soin financièrement de nos parents.

Quelques éléments de réponses : pourquoi RP de qualité = Paris ou 1ère couronne ?
Perso, c’est même le contraire, RP de qualité != Paris!

3k€ de vacances en hiver + 10k€ en été ?
Un Smic juste en congés ?
Ca me semble un excessif, et pas forcément représentatif!

Rien que ces 2 exemples :
- pour les vacances, partir à contre courant (je vous laisse chercher les anciennes newsletters IH, comme celle-ci qui parlaient de ses séjours à l’étranger, ça devrait être intéressant)
- pour le logement, un grande ville régionale, vous diminuerez énormément le coût de la vie pour une qualité supérieure!

En fait, les critiques faites sur le mouvement FIRE et autres approches similaires, c’est de projeter ses besoins, et son budget sur ces approches.

Edit : ajout de lien

Dernière modification par gunday (28/02/2021 14h17)

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #17 28/02/2021 15h27

Membre (2020)
Réputation :   57  

RadioInvest a écrit :

une RP de qualité dans un coin sympa (Paris ou 1ère couronne par ex

A chacun sa définition d’un coin sympa. Ce que vous décrivez içi ressemble plutôt à l’enfer pour nombre de provinciaux de toujours. D’ailleurs, je me demande pourquoi les 75/78/92 ont envahi mon coin sympa de Normandie depuis 15 jours. Vivement ce soir qu’ils retournent dans leur coin sympa à eux.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #18 28/02/2021 16h50

Membre (2014)
Top 50 Réputation
Top 20 Finance/Économie
Top 20 Banque/Fiscalité
Top 20 Immobilier locatif
Réputation :   344  

Ce courant de pensée établi que chacun doit prendre son avenir financier en main, pas celui des autres, ni compter sur les autres ou l’état.

Entre nous, si avec des revenus de médecin et une résidence principale de plus d’un million d’euros, vous ne savez pas comment financer la dépendance de vos parents, ou les forfaits de ski, je pense que personne ici ne peut vous aider.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #19 28/02/2021 17h58

Membre (2018)
Réputation :   17  

Je pense que vous n’avez pas conscience des coûts générés par la dépendance.

"Chacun doit prendre en main son avenir financier sans compter sur les autres ni sur l’Etat" ?

Pour les retraites ? Et la santé ?

Égoïstement cela m’arrangerait bien financièrement et je pense que cela éviterait beaucoup de gaspillage.

Mais au plan général une Nation ne doit-elle pas inclure une certaine solidarité, la question étant le juste milieu ?

Au plan individuel les enfants n’ont-ils pas un devoir moral d’aider leurs parents ?

Et concrètement, une fois ce poncif hors sol du chacun pour soi affirmé, comment gère-t-on le parent qui a travaillé toute sa vie, en perte d’autonomie, et qui perçoit une retraite inférieure à 1000 euros (oui, dans la vraie vie cela existe) ou à peine supérieure ?

On lui récite la cigale et la fourmi ?

Nous sommes dans une situation où le coût de la dépendance augmente fortement et ni l’Etat ni les générations précédentes ne l’ont anticipé, laissant la charge aux générations en activité (un peu comme le financement des retraites quoi… et le financement de la dette que nous faisons depuis 40 ans).

Idem pour les enfants, le coût "courant" et de l’éducation est important et me semble souvent sous-estimé dans les projections.

Même avec une résidence en région parisienne et un salaire de médecin (à mon grand regret je n’ai aucun des deux) le financement de ces deux postes (éducation des enfants et soutien aux ascendants) importants à tous points de vue peut être tendu, alors avec un prévisionnel Fire prévoyant camping et pâtes pour les enfants et autofinancement pour nos parents, attention aux soucis à venir !

En synthèse oui au Fire ! Oui à la règle des 3% ! Mais si vous n’avez pas encore d’enfant, pensez à l’intégrer dans le projet, et si vous avez encore des ascendants, pensez à les intégrer aussi par précaution.

Hors ligne Hors ligne

 

[+3]    #20 28/02/2021 18h55

Membre (2014)
Top 50 Réputation
Top 20 Portefeuille
Top 20 Immobilier locatif
Réputation :   542  

A mon sens :

Je pars au ski chaque année depuis que j’ai 5 ans ( sauf cette année ) j’ai 2 filles de 5 et 7 ans et cela ne me coûte pas 3000 euros la semaine ( je vais en Andorre , un appartement avec 1 chambre lit superposé et un canapé lit dans le salon style 40m2 ) au pied des pistes ( enfin 300m ) la vie est moins chère en Andorre et on est depaysé contrairement à la France.
Cela me coûte 1500 euros tout compris !
Journée de ski puis on fait les courses en fonction de ce qu’on souhaite manger , apero en famille et dodo car ski le lendemain !

Pour le budget été 5000 euros ? Sérieusement c’est une fourchette très haute et pas une moyenne également !

De tout de manière c’est toujours la même chose entre parisien et province , chacun parle de ce qu’il connaît et généralise vite.
J’ai vécu et je suis né en région parisienne et je suis maintenant en province . J’ai préféré venir en province car mon salaire infirmier était identique et m’endettais pas pour un logement beaucoup plus petit pour ma famille en région parisienne.

J’ai constaté que dans les grandes villes , les gens pensent exister en fonction de leurs travaille , leurs responsabilités ou autre! Comme si leurs identités dépendait de cela !
Et depense en fonction de leurs salaires dans du matériel, toujours plus grand, plus haut , plus fort !

La rate race quoi.

Ensuite pour les enfants et nos parents bien sur.

Pour les parents : si pas d’argent il y a une grosse partie payer par l’état sinon effectivement on prends sur les finances de nos parents puis les enfants .

Les enfants peuvent nécessiter des études, logements ect.

Mais ce qui me fait sourir , c’est que pendant des années ses personnes ont acheté la dernière audi neuve ou sont partis 1 semaine au ski pour 3000 euros ou 5000 euros et ont pas d’argent. Ils reduisent leurs train de vie au moment venu.

Apres je generalise mais c’est la ratrace dans toute sa splendeur à mon sens.

La règle des 3 ou 4 % en fonction des personnes permet normalement d’augmenter également sa rente car le patrimoine continue de grandir , et en France on a une sécurité sociale , divers aides alors qu’au usa cela se paie.
Dans cette méthode il y a également l’héritage non pris en compte ect …

En soit je ne cherche pas à juger ou autre, c’est un sujet que j’ai beaucoup creusé et que j’utilise personnellement depuis 2017 .
La rente augmente , le patrimoine aussi .
Je suis en phase de consommation , travaille par plaisir ( reprise d’étude également par plaisir ) avec cette regle j’ai 3500 euros de rente par exemple .
Je depense donc cette somme et me fait plaisir avec cela .

Cela a permit à ma femme de faire de même depuis quelques mois: avec 300 euros de rente mais on est pas salarié .

Je précise que les rentes sont net d’impôt.

A 3800 euros pour une famille de 4 en province ont est au top , sur paris non.

Chacun son choix de vie , son questionnement dans son propre budget et il n’y a aucune vérité la dessus .

Mais celui qui est frugal avec 200k de patrimoine et une rente à 8000 euros / ans et rale car il a pas assez n’a tout simplement pas pris le bon chemin.

Celui qui gagne 6000 euros /mois et qui rale car il voit pas ses enfants ou est fatigué de son travail trop prenant n’a également pas pris le bon chemin .

Tout le monde à raison et à tord en même temps quoi smile

Personnelement ma conclusion : je vis avec ma rente et cherche pas plus , je suis plus heureux en province pour l’éducation de mes enfants ; le cout de la vie .
Je me fais plaisir dans les voyages et le matériel de plus en plus en fonction de ma rente et je ne cherche pas plus car le fait d’être libre d’un point de vu travail est énorme, je profite de ma famille , mes passions .

Je souhaite toujours avoir une petite activité en parallèle pour ne pas être déconnecté de la vie , pour l’éducation de mes enfants également. Mais par choix et quelques heures par semaines ! Donc cela fait un peu plus de budget du coup que la rente !

Pour mes enfants ou parents , j’ai 32 ans , le capital va monter et la rente aussi : donc cela aidera sans problème ma famille si besoin et c’est un paramètre à prendre en compte c’est vrai .
Ne pas oublié aussi de prendre en compte le CRD de vos emprunts , un enrichissement important chaque année qui permet d’avoir un patrimoine nécessaire pour aider vos familles par la suite ( investissement avec effet de levier )

Bref encore une fois chaque personne est unique en fonction de tout ses paramètres !

Dernière modification par cricri77700 (28/02/2021 18h59)


Maintenant je profite !!!

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #21 28/02/2021 21h38

Membre (2018)
Top 50 Réputation
Top 5 Entreprendre
Top 20 Immobilier locatif
Réputation :   331  

Difficile d’être factuel sur la dépendance car derrière ce mot des situations très différentes :

Le maintien à domicile restera toujours le moins onéreux, il existe des aides à l’adaptation du logement comme au financement  des heures d’aide, à la téléalarme, au repas livre, etc.,.le reste a charge du bénéficiaire varie selon l’aide (APA variable d’un département à l’autre tant en valeur de l’heure d’aide qu’en volume selon le travailleur social qui pourtant utilise la même grille GIR nationale). Souvent l’aidant (conjoint le plus souvent) est un travailleur de l’ombre épuise : il n’est pas rare que l’aidant disparaisse avant la personne aidée…. principal souci, toutes les pathologies ne sont pas conciliables avec le domicile (démences, handicaps lourds ….)

L’établissement : entre le foyer logement de province et une unité ALZ en Ehpad parisien, le tarif peut facilement aller de 1 à X5… pour faire court, même si pas tout à fait exact,  l’Apa établissement est récupérable sur la succession par opposition au domicile.

Confronte à une situation temporaire de dependance d’un de mes parents, nous l’avons pris à la maison 3 mois : pas simple avec le quotidien des actifs, et heureusement que nous avions un logement adapté et un emploi du temps que nous maîtrisions globalement. Énorme plus à mon sens, prendre le temps ensemble m’a permis de ressusciter des souvenirs enfouis  qui après coup me semblent bien plus précieux que les affaires que j’ai sans grand doute perdues sur le même temps…

Concernant les études des enfants, réflexion perso la encore : chacun place le curseur de ses devoirs generationnels comme il l’entend, mais la encore, je ne me verrai pas siroter sous les palmiers tant que je n’ai pas assuré leur envol dans de bonnes conditions.

On en vient à une notion d’équilibre global, ou la génération pivot que nous sommes est tiraillée entre ses ascendants et ses enfants, à qui je trouve, on donne une belle leçon de vie de savoir être en répondant présent même quand c’est pesant.

Hors ligne Hors ligne

 

[+5]    #22 01/03/2021 11h03

Membre (2019)
Top 150 Réputation
Top 20 Finance/Économie
Réputation :   157  

Le mouvement FIRE même frugaliste repose sur toute une série d’hypothèses qui ne sont pas évidentes. En particulier que la machine economique continue à fonctionner de la même manière  en particulier en ce qui concerne la valorisation des actifs et leur rendement ainsi que la formation des prix des produits de consommation de base pendant plusieurs décennies (5 ou 6). Or rien n’est moins sûr.

Les crises décennales transforment assez brutalement l’économie pouvant dévaloriser complètement certains actifs et assécher leur rendement ou créer des pénuries de certains biens faisant exploser leur prix.

D’autre part le droit et la régulation économique (qui sont des déterminants majeurs de l’économie) peuvent aussi évoluer et aller dans ce sens. Le cas d’internet est vraiment très révélateur. Il n’y avait aucune raison a priori que les entreprises de télécommunication détentrices des réseaux physiques (Orange et ses concurrents sur les différents marchés) soient les dindons de la farce au profit des fournisseurs de contenu (Google, Netflix, etc…). C’est une conséquence de la neutralité du net. Si Orange pouvait faire payer un péage aux plus gros consommateurs de bande passante, comme un cablo-opérateur de TV,  la situation économique d’internet serait très différente. C’est la régulation qui a engendré cette situation ou les fournisseurs de contenu géants sont ultra favorisés et l’exemple de la TV par câble indique très clairement qu’une autre regulation aurait engendré une autre situation. Pour donner un exemple plus grossier,  si la Chine décide de virer LVMH de son marché, ce ne serait plus la plus grande capitalisation du CAC40. Et puis il y a l’exemple évident de l’immobilier locatif en France où le marché est extrêmement distordu par l’action des pouvoirs publics et pourrait l’être plus encore.

On peut appeler ça le risque politique. Celui que d’autres acteurs se coalisent pas pour imposer un ordre politique et juridique qui vous soit défavorable. Or le rentier par son activité contribue au PIB  beaucoup moins que ses revenus alors ses revenus et ceux des autres acteurs sont corrélés positivement au PIB. Il y a plein de façons de biaiser avec ce fait têtu mais je ne crois pas qu’il en existe sur le très long terme (30 ans) surtout si les rentiers jeunes ne sont pas ultra-minoritaires.

Il en va de même pour toute planification financière personnelle à long terme. La mienne repose sur l’hypothèse que ma retraite de fonctionnaire sera suffisante pour couvrir mes frais fixes. Dans la réglementation actuelle et avec les prix constatés aujourd’hui, elle l’est largement. Ce qu’il en sera dans 20 ans n’est pas si clair. On peut toujours s’adapter et s’ajuster, sauf que plus on vieillit  plus c’est dur.

Mon intuition est que les structures sur lesquelles nous nous appuyons sont moins solides que nous le croyons. C’est la leçon que je tire de l’échec du projet social-démocrate des années 70-80. Mais elle peut s’appliquer à ce qui l’a supplanté à savoir une situation où les grandes sociétés par actions dominent l’économie et la société.

N’oublions pas que dans l’idéologie FIRE il y a une critique de l’aliénation par le travail dans la société productiviste moderne qui n’est pas sans rappeler certaines critiques socialistes ou écologistes (dont l’application des idées tuerait les formes actuelles de la rente économique en les collectivisant)  .  La différence est juste une meilleure perception des lois du marché telles qu’elles sont et une absence d’envie de les modifier collectivement de façon à les faire correspondre à des normes différentes.

Lisez Piketty et voyez comment ses préconisations fiscales conduiraient à une euthanasie rapide du rentier et un passage assez rapide à une économie de type socialiste (qui est son but). Je ne pense pas que ce soit la voie dans laquelle on s’engage mais en cas d’appauvrissement généralisé et rapide (par exemple en cas d’effondrement de l’Etat-providence en France) le consensus politique qui soutient les mécanismes de marché s’évaporerait vite.

C’est pour ça que les communistes et assimilés cherchent à saboter l’économie (il n’y a pas d’autre mot pour décrire l’action de la CGT depuis 75 ans en France). Pour ramasser le pouvoir  une fois délégitimé l’ordre politique courant. C’est pour ça aussi que les libéraux cherchent à saboter  les services publics,  pour réduire drastiquement le pouvoir de l’Etat.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #23 01/03/2021 12h41

Membre (2016)
Top 20 Réputation
Top 10 Portefeuille
Top 20 Expatriation
Top 20 Entreprendre
Top 5 Finance/Économie
Réputation :   643  

@Caratheodory : vous soulignez des points très importants rarements pris en compte par les disciples FIRE.

J’avais fait un petit post il y a quelques temps qui cherchait à tester la validité d’un montage douteux à base de démembrement (Démembrement d’un bien immobilier et régime des monuments historiques ?), l’objectif n’était pas réellement la transmission mais de voir s’il était possible pour un individu lambda de monter une structure ressemblant à un trust afin de blinder un peu les garanties au niveau du droit de la propriété.

Vous parlez de changements au niveau du droit, voire de nationalisations/socialisations, mais au final il y a toujours une classe d’apparatchiks qui a besoin d’un droit à la propriété et/ou répugnent à avoir une trop mauvaise image à l’étranger (n’est pas Kim Jong Un qui veut) et donc prennent soin de respecter les droits des sociétés/personnes étrangères.

La tendance actuelle n’est pas au vrai communisme (où tout appartient à l’Etat) mais à une sorte de néo-fascisme où l’Etat en collusion avec les entreprises réduit le citoyen au statut de consommateur (le fameux "You will own nothing and be happy") qui loue ou doit partager tout ce qu’il utilise. Dans cette optique, les biens loués ou "partagés" appartiennent évidemment toujours à quelqu’un, ici des personnes (im)morales. Quelque part, Citizen United annonçait déjà la donne en 2010.

J’espère donc que le droit de propriété reste très solide, voire renforcé, pour les sociétés, même s’il est érodé voire rendu trop coûteux pour rester à la portée des personnes physiques.

Les moyens de pressions qui me semblent considérés :
- l’énergie - on a vu ces texans avec des factures d’électricité monstrueuses lors de la tempête de neige, et c’était les chanceux qui avaient encore de l’électricité avec un réseau rendu totalement inopérant grâce aux éoliennes gelées et une centrale nucléaire qui n’était pas prévue pour fonctionner à ces températures.
- les taxes foncières - on sait qu’il y a un grand recalcul dans les tuyaux
- le fameux "loyer virtuel" des infâmes propriétaires habitants que Terra Nova aimerait taxer depuis des années
- les obligations de travaux "écolo" de la même façon qu’on va réduire le nombre d’automobilistes en augmentant le poids des réglementations

Pour lutter contre ça du point de vue de l’individu :
- chercher des habitations avec un puits et/ou la possibilité de générer sa propre électricité
- les monuments historiques permettent de défalquer la plupart des taxes stupides de son impôt sur le revenu - et a priori c’est une niche qu’il est difficile de toucher politiquement
- détenir ses biens et ses véhicules avec une entreprise - même si les obligations sont généralement les mêmes, les pénalités sont souvent moins sévères (et uniquement pécuniaires) pour une entreprise.
- ne pas oublier ce que disait Mao : 须知政权是由枪杆子中取得的 - la Loi reste une piêtre alliée face à un pouvoir devenu tyrannique.

Bon, je vais passer pour un grand paranoiaque, mais avouez que si vous extrapolez les tendances actuelles … smile

Dernière modification par doubletrouble (01/03/2021 12h59)


Parrain Stockopédia ✯ Mangia bene, caca forte, e non aver paura della morte.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #24 01/03/2021 23h31

Membre (2019)
Réputation :   18  

Le travail c’est à la fois aliénant car contraignant, et à la fois libérateur car structurateur de son moi.
Il y a l’activité rémunérée contraignante (que l’on s’en aperçoive ou non) : le travail; et l’activité rémunérée dont on n’est pas dépendant : la vie active.
Il y a à peu près toujours dans la vie un juge de paix cad un moment où la survenue d’une étape, d’une fracture par un événement (intérieur type crise de la quarantaine… ou extérieur deuil…) remet en question la balance permanente entre ces deux types d’activité, plutôt pour l’une ou plutôt pour l’autre.
En anticipant la libération de la contrainte ou la volonté d’une activité réellement voulue ( elle peut être voulue à un moment mais pas à un autre et il faut s’y préparer) on œuvre pour soi même.
Avant ses parents ou ses enfants il faut œuvrer pour soi même car c’est à partir de ce point  là que l’on aide vraiment les autres.
Dans le FIRE le retirement ce n’est pas l’arrêt de toute activité rémunérée c’est l’arrêt de la contrainte aliénante répétitive du travail forcé par la rémunération.

Dernière modification par Double6 (01/03/2021 23h47)

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #25 02/03/2021 14h12

Membre (2011)
Top 50 Réputation
Top 20 Finance/Économie
Top 20 Immobilier locatif
Réputation :   355  

dangarcia a écrit :

Ah, vous vous placez du point de vue de "on" i.e. la société c’est ça ?

non, votre définition qui inclus distinction entre travail imposé budgétairement et travail non nécessaire budgétairement.
Il est vrai que l’emploi du "vous" aurez été plus adapté.

Perso, comme Ririsama, je considère que la définition d’un travail n’est pas lié à la motivation de celui ci!

Hors ligne Hors ligne

 

Attention Cette page affiche seulement les messages les plus réputés de la discussion.
Flèche Pour voir tous les messages et participer à la discussion, cliquez ici.

Discussions similaires à "le budget d'un investisseur heureux ?"

Pied de page des forums

Parrains Faites-vous parrainer
Apprendre le bonheur