Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#51 27/11/2016 10h23 → Semi-rentier : une solution intermédiaire pour prendre une semi-retraite précoce ? (occupations, semi rentier, temps partiel)

Membre
Réputation :   68 

Je profite de la relance de cette discussion pour faire un petit bilan de mon passage au 3/5ème datant du premier janvier dernier.
D’autant plus que je viens de renouveler ma demande pour l’année prochaine. J’ai bien sur signé des deux mains !
Au travail, depuis 6 mois, je suis sur un nouveau projet qui connait des problèmes de retard et un sous effectif chronique. Mes interlocuteurs internes et externes et mes nouveaux chefs savent que je ne travaille ni les mercredi ni les vendredi mais je n’ai eu aucun "reproche" sur le sujet malgré le handicap que cela peut apporter dans l’organisation. J’en suis agréablement surpris.
Du coup, je compense par un peu plus de temps en fin de journée pour aider quand c’est nécessaire.

Coté personnel, je me suis aperçu que le temps passe très vite, les semaines défilent beaucoup plus rapidement qu’à plein temps alors que je ne me suis pourtant pas lancé dans de nouvelles activités par ailleurs.

En ce qui concerne le passage à rentier après semi-rentier, que je voyais comme un objectif, finalement il se fait beaucoup moins pressant car je me suis réconcilié avec mon travail d’une part et que je n’ai pas assez pour l’instant, vivant à Paris, d’activité nouvelle pour occuper une liberté à 100%.
Ceci ne pourra se faire à mon avis que par le passage d’une vie plus proche de la nature.

Financièrement, les 2000 euros de salaire qui continuent de tomber chaque mois, supérieurs à mon train de vie, me permettent d’être très sereins et d’augmenter la dose de risque dans mes placements boursiers et donc de gagner en efficacité pour l’augmentation de mon capital.

Vous concernant LMNP, ce ras le bol et les changements en cours dans votre administration sont effectivement pour vous l’occasion d’essayer de passer à temps partiel. Ce peut être une bonne piste si vos supérieurs vous le permette. Mais ce faisant, vous serez grillé pour toute évolution de carrière, il faut l’avoir à l’esprit.

Hors ligne

 

#52 27/11/2016 10h48 → Semi-rentier : une solution intermédiaire pour prendre une semi-retraite précoce ? (occupations, semi rentier, temps partiel)

Membre
Réputation :   

A kc44 : je suis fonctionnaire et je ne travaille pas dans une entreprise. Disons que je me suis habitué ainsi que ma femme à  trop de confort, …
A Arnval : paradoxalement le programme de Fillon , pourrait aller dans mon sens. Le passage de 35 à 39 heures pourrait rendre plus facile le passage à temps partiel , ce passage pouvant être financé à titre individuel par l’augmentation de la rémunération (39 heures payées 37 par exemple ) et par une hausse du plafonnement du quotient familial.Mais cela suppose que ledit candidat exécute réellement son programme (c’est un autre débat).
A Ostal : félicitations pour votre 3/5 ème.  Cela doit changer votre vie. Je suis curieux de savoir  moment vous avez réussi à convaincre votre hiérarchie ?
A titre personnel , je vois une possibilité pour bénéficier d’une demi journée par semaine sans perte de salaire. L’entrée en vigueur de la badgeuse au sein de mon administration  permet plusieurs  configurations de travail dont une qui consiste à travailler 4,5 jours par semaine (en acceptant de perdre 15 jours de RTT). Cela serait un bon début,…


Aide toi et le ciel t'aidera !

Hors ligne

 

#53 27/11/2016 11h40 → Semi-rentier : une solution intermédiaire pour prendre une semi-retraite précoce ? (occupations, semi rentier, temps partiel)

Membre
Réputation :   68 

Ce n’était pas compliqué de convaincre ma hiérarchie car l’année dernière, j’étais dans un département qui n’avait plus assez de travail à fournir (les valeurs mobilières, plus assez de clients dans une banque traditionnelle !). Donc ma démarche pour mon supérieur s’accompagnait pour lui par un moindre coût tout en conservant officiellement une ressource dans son département.
Et puis, à La Poste, depuis quelques années, il y a des efforts pour améliorer le bien-être au travail car les suicides chez France Telecom ont fait peur.
Il y a une grande liberté de choix de temps de travail laissée aux employés.
En échange, on fait trimer les prestataires et CDD à notre place mais c’est une autre histoire…

En ne prenant qu’une demi journée par semaine, votre hiérarchie ne va surement pas alléger votre charge de travail mais ça ne semble pas être un souci pour vous.
Mais je me demande si cela sera suffisant pour vous faire du bien. Et surtout, si vous faites cette "petite" demande, vous aurez joué votre joker, je ne pense pas que l’on vous laissera demander encore plus ensuite.
Si vos finances vous le permette, peut être faut il demander plus dès la première fois.

Hors ligne

 

#54 27/11/2016 11h50 → Semi-rentier : une solution intermédiaire pour prendre une semi-retraite précoce ? (occupations, semi rentier, temps partiel)

Membre
Réputation :   203 

Personnellement avant de cesser définitivement mon activité j’avais négocié une semaine de congé sans solde chaque semaine. Sur l’année avec les CP, ponts et RTT, je travaillais guère plus d’une semaine sur deux.

Hors ligne

 

#55 28/11/2016 09h40 → Semi-rentier : une solution intermédiaire pour prendre une semi-retraite précoce ? (occupations, semi rentier, temps partiel)

Membre
Réputation :   127 

kc44 a écrit :

j’avais négocié une semaine de congé sans solde chaque semaine.

Plutôt chaque mois j’espère ?
Car une semaine par semaine, effectivement, il ne reste pas longtemps à travailler! wink

Hors ligne

 

#56 28/11/2016 10h07 → Semi-rentier : une solution intermédiaire pour prendre une semi-retraite précoce ? (occupations, semi rentier, temps partiel)

Membre
Réputation :   203 

Ah oui je n’étais pas bien réveillé! Une semaine sans solde par mois en effet.

Hors ligne

 

#57 28/11/2016 16h11 → Semi-rentier : une solution intermédiaire pour prendre une semi-retraite précoce ? (occupations, semi rentier, temps partiel)

Membre
Réputation :   168 

kc44 a écrit :

L

@Arnvald, c’est vous qui avez peur de Fillon, ici personne ne le craint, même Stokes à qui l’on reproche de trop politiser les sujets - il n’est pas le seul finalement - aveuglé qu’il est par l’élimination de Sarkozy, se dit que c’est un moindre mal.

Ne travaillant pas, je n’ai guère de craintes à titre personnel vis-à-vis de l’élection éventuelle de F Fillon, réincarnation vivante de figures du XIXème siècle aussi sympathiques que celles de Guizot ou de Thiers.

Ceux qui travaillent ont quand même un peu de souci à se faire : fonctionnaire ou salarié du privé, il faudra en faire un peu plus voire beaucoup plus pour le même prix. Même les "semi-rentiers" vont devoir y passer sauf à accroître leur rente. Si on prend le cas certes extrême d’un salarié du privé passant de 35 à 48 heures hebdomadaires suite à référendum d’entreprise, son vécu quotidien risque tout de même de changer…..

Du coup, la situation du rentier ou à défaut du semi-rentier deviendra encore plus enviable ; il n’est d’ailleurs pas surprenant que l’on compte dans l’électorat de ce "Monsieur" une écrasante majorité de retraités qui ne travaillent plus depuis belle lurette.

Si son programme de baisses de charges est appliqué, conjugué à l’augmentation du temps de travail à coût salarial inchangé, il aura certainement pour effet une augmentation des flux de dividendes et donc une amélioration de la situation relative des rentiers par rapport aux travailleurs salariés. Plus de dividendes pour les uns, plus d’heures de turbin pour les autres….tout le monde y gagne en quelque sorte !

Dernière modification par stokes (28/11/2016 16h14)

Hors ligne

 

#58 01/12/2016 15h05 → Semi-rentier : une solution intermédiaire pour prendre une semi-retraite précoce ? (occupations, semi rentier, temps partiel)

Membre
Réputation :   

ostal a écrit :

En ne prenant qu’une demi journée par semaine, votre hiérarchie ne va surement pas alléger votre charge de travail mais ça ne semble pas être un souci pour vous.
Mais je me demande si cela sera suffisant pour vous faire du bien. Et surtout, si vous faites cette "petite" demande, vous aurez joué votre joker, je ne pense pas que l’on vous laissera demander encore plus ensuite.
Si vos finances vous le permette, peut être faut il demander plus dès la première fois.

Ostal, l’instauration de la badgeuse au sein de mon administration permettra à chacun des agents (titulaires ou non) de choisir librement un cycle de travail (l’accord de la hierarchie n’est pas requis). Parmi les cycles proposés, un consiste à travailler seulement 4 jours et demi par semaine avec (malheureusement mais c’est logique) en compensation, une réduction du nombre de jours de RTT (grosso modo au lieu de 20 on passe à 3,5 jours par an).
Je ne sais pas si la badgeuse sera mise en place (les syndicats s’y opposent fortement mais l’administration a semble t-il décidé de passer en force, …), mais je me prépare à cette éventualité. J’analyse ce cycle de 4 jours et demi par semaine comme la possibilité de bénéficier de travailler à 90% en étant rémunéré à 100%.
Vu comme ainsi, la possibilité semble avantageuse mais la perte de 16,5 jours d’ARTT par an me dérange aussi … Choisir ce cycle ne me laisserait "que" 25 jours de congés annuels + 3,5 jours de RTT et 2 jours de fractionnement soit au total 30,5 jours soit (30,5 / 4.5) 6 semaines et demi de vacances). Ce qui est un peu juste pour moi qui part en vacances en moyenne 7 semaines par an (systématiquement chaque vacances scolaires afin que mon petit garçon quitte Paris et aille s’aérer).
Bien entendu l’objet de mon message n’est pas de me plaindre (loin de là, une multitude de personnes sont beaucoup moins bien loties que moi) ) mais de vous préciser les choses Ostal.


Aide toi et le ciel t'aidera !

Hors ligne

 

#59 01/12/2016 16h46 → Semi-rentier : une solution intermédiaire pour prendre une semi-retraite précoce ? (occupations, semi rentier, temps partiel)

Membre
Réputation :   68 

Je me demande si tous ces calculs ne devront pas être remis en cause à mi-2017. Est ce que les RTT existeront encore ?

Hors ligne

 

#60 01/12/2016 17h25 → Semi-rentier : une solution intermédiaire pour prendre une semi-retraite précoce ? (occupations, semi rentier, temps partiel)

Membre
Réputation :   

Ostal vous avez deviné la question qui me taraude, …
Mais paradoxalement, peut-être que le passage aux 39 heures pourrait s’avérer une "bonne" chose à titre personnel ( bien égoïstement). Je vois 2 avantages :
-  faciliter le passage à temps partiel dans les administrations. Peut-être que l’augmentation de la durée du travail, rendra plus souple les administrations avec les demandes qui leur seront faites en ce sens (les agents étant plus présents) ?
- le passage à 39 heures se soldera par une augmentation de salaire (par exemple 39 heures payées 37) ce qui financerait en partie le coût d’un passage à 80% (payé 6/7ème).
De plus, une réforme de l’IRPP (notamment l’augmentation du plafond du quotient familial) aurait, à mon niveau, pour conséquence une baisse de l’impôt dû pouvant financer aussi une partie du coût du passage à 80%.
Tout cela est digne d’une partie d’échecs. Beaucoup de suppositions, de conditionnel. Qui sera président (Fillon ou un(e) autre ? ) et surtout l’élu(e) appliquera t-il réellement son programme électoral.
Sachant que les promesses n’engagent que ceux qui les croient, …


Aide toi et le ciel t'aidera !

Hors ligne

 

#61 01/12/2016 17h43 → Semi-rentier : une solution intermédiaire pour prendre une semi-retraite précoce ? (occupations, semi rentier, temps partiel)

Membre
Réputation :   168 

Bonsoir,

Je ne sais pas si vous êtes égoïste, mais je crains que ne vous ne soyez un peu trop optimiste quand aux conséquences sur votre situation du plan Fillon :

- avec 500 000 suppressions de postes prévues, les administrations auront bien du mal à accorder des temps partiels, même avec un horaire remonté à 39 heures, faute de quoi le service public ne sera plus rendu ;

- rien ne garantit à ce stade que la hausse du temps de travail des agents donnera lieu à compensation financière ; le nouveau gouvernement pourra s’il le souhaite augmenter les horaires à traitement inchangé. Si les agents se mettent en grève, l’Etat fait des économies contrairement à un employeur privé ;

- avec un seul enfant à charge, il n’est pas évident que l’augmentation du quotient familial, dont le montant reste inconnu à ce stade, compensera les deux points de TVA supplémentaire dans votre budget.

En tout état de cause, salarié du privé comme du public, la trame du plan Fillon est limpide ; travailler plus ou beaucoup plus pour un prix inchangé ou très légèrement supérieur.

Hors ligne

 

#62 01/12/2016 18h15 → Semi-rentier : une solution intermédiaire pour prendre une semi-retraite précoce ? (occupations, semi rentier, temps partiel)

Membre
Réputation :   

Bonsoir Stokes,

Peut^-être suis-je un (peu) trop optimiste.

- concernant le quotient familial : un montant de 3000 euros me semble t-il a été évoqué (à titre personnel mon ménage a subi de plein fouet les baisses récentes du plafond). Son rehaussement se solderait par une baisse de l’IRPP.

- concernant l’augmentation de la durée du travail des fonctionnaires. A mon humble avis, le prochain gouvernement sera obligé pour faire "passer" la pilule de revaloriser les salaires mais moins que proportionnellement à l’augmentation de la durée du travail (par exemple 39 heures payées 37). L’augmentation pourrait avoir lieu graduellement au rythme des économies générées par les suppressions de postes.

- concernant les suppressions de postes, vous marquez un point. J’avais oublié cette "contrainte" dans ma réflexion, … On pourrait s’attendre donc à des difficultés supplémentaires dans l’octroi de temps partiel.

Je tourne en rond. Décidément.

Ce qui est drôle dans l’histoire c’est le risque à mon avis de schizophrénie.
En tant qu’agent public je n’ai pas intérêt à ce que Fillon mette en œuvre son programme ;
En tant que bailleur LMNP (et aspirant rentier), j’ai tout intérêt à treme à ce que ce même programme soit mis en place (allègement de la fiscalité du patrimoine, maintien des règles avantageuses du LMNP, baisse des impôts des plus aisés, … ).

Inutile de vous dire que je compte bien davantage sur mes investissements pour m’assurer une retraite (et j’espère bien avant des compléments de revenus) que sur mon travail.


Aide toi et le ciel t'aidera !

Hors ligne

 

#63 01/12/2016 18h39 → Semi-rentier : une solution intermédiaire pour prendre une semi-retraite précoce ? (occupations, semi rentier, temps partiel)

Membre
Réputation :   278 

LMNP757575 a écrit :

Ce qui est drôle dans l’histoire c’est le risque à mon avis de schizophrénie.

Un programme/candidat doit-il être choisi selon ses convictions, à l’aulne de son petit intérêt personnel ou à celui de la nation ?


"Cesse de croire, instruis toi"- André Gide

Hors ligne

 

#64 01/12/2016 19h25 → Semi-rentier : une solution intermédiaire pour prendre une semi-retraite précoce ? (occupations, semi rentier, temps partiel)

Membre
Réputation :   

Dans l’absolu à celui de la Nation Dtee. Mais parfois ce n’est pas facile, …


Aide toi et le ciel t'aidera !

Hors ligne

 

#65 02/12/2016 00h01 → Semi-rentier : une solution intermédiaire pour prendre une semi-retraite précoce ? (occupations, semi rentier, temps partiel)

Membre
Réputation :   79 

LMNP757575 a écrit :

Vu comme ainsi, la possibilité semble avantageuse mais la perte de 16,5 jours d’ARTT par an me dérange aussi … Choisir ce cycle ne me laisserait "que" 25 jours de congés annuels + 3,5 jours de RTT et 2 jours de fractionnement soit au total 30,5 jours soit (30,5 / 4.5) 6 semaines et demi de vacances).

J’attire votre attention sur une erreur courante, si vous choisissez un cycle de 4,5 jours, vos congés annuels ne seront plus de 25 jours / ans mais de 22,5 jours /ans (5*nb de jours travaillés par semaine).

Du coup pour votre calcul vous n’êtes plus a 30,5 jours mais 28 jours / ans.

(Je fait actuellement des cycles de 4,5 jours …)

Pour les textes :
- Fonction publique d’état : article 1er
- Fonction publique territoriale : article 1er
- Fonction publique hospitalière : article 1er


Stay away from negative people. They have a problem for every solution.

Hors ligne

 

#66 02/12/2016 09h12 → Semi-rentier : une solution intermédiaire pour prendre une semi-retraite précoce ? (occupations, semi rentier, temps partiel)

Membre
Réputation :   206 

goldex a écrit :

J’attire votre attention sur une erreur courante, si vous choisissez un cycle de 4,5 jours, vos congés annuels ne seront plus de 25 jours / ans mais de 22,5 jours /ans (5*nb de jours travaillés par semaine).

Ca dépend des conventions d’entreprise.
Dans mon entreprise, les demi-journées non travaillées donnent lui à une accumulation de congés payés à plein régime, avec comme contrepartie de "coûter" 1 journée de congés si on veut la prendre (vous l’aurez compris: ne jamais prendre cette demi-journée !)

Cette particularité n’est peut-être pas applicable à la fonction publique, mais je pense utile de le signaler.


La vie d'un pessimiste est pavée de bonnes nouvelles…

Hors ligne

 

#67 02/12/2016 14h15 → Semi-rentier : une solution intermédiaire pour prendre une semi-retraite précoce ? (occupations, semi rentier, temps partiel)

Membre
Réputation :   79 

Je me suis peut être mal exprimé, je précise donc que je ne parlais que du cas des fonctionnaires.
Pour le privé je ne sais pas ce qu’il en est.

J’ai supposé (en l’absence de présentation) que LMNP757575 était fonctionnaire vu ce qu’il écrivait dans son message d’origine "dans mon administration…", "agents (titulaires ou non)" …


Stay away from negative people. They have a problem for every solution.

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech