Informations À propos…   Chercher Cherchez sur le site, les forums et nos screeners :
PlanèteMembres  |  Mission

Forums de la communauté des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies, sans jugement moral, sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ?
Flèche Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

#226 11/08/2022 10h06

Membre (2019)
Top 5 Année 2022
Top 10 Année 2021
Top 5 Expatriation
Top 5 Obligs/Fonds EUR
Top 5 Entreprendre
Réputation :   1007  

INTJ

Je pense que si la SCI verse des rémunérations, les dividendes seront soumis aux cotisations sociales ( comme pour les SARL/EURL ).

SCI : créer sa propre rémunération avec une SCI ? p.2
SCI : crer sa propre rmunration avec une SCI ? p.2


Parrain Interactive Brokers  - Parrain Qonto ( par MP ) -- La bible des obligations

Hors ligne Hors ligne

 

#227 11/08/2022 12h00

Membre (2014)
Top 20 Vivre rentier
Top 20 Immobilier locatif
Réputation :   383  

@Oblible: il n’est pas question de versement de dividendes ici, sauf erreur de ma part. Si il y a un retrait à faire hors salaire, il sera réalisé en priorité sur la somme apportée sur le compte courant d’associé. L’idée est de dimensionner correctement l’apport pour générer annuellement le salaire attendu.

@bed43fr: les charges que vous évoquez sont celle d’un gérant qui serait associé. Les charges d’un salarié au smic en France ne sont pas celle-ci:
Combien coûte un salaire au SMIC avec les charges patronales ?

J’ai précisé dans mon message que le salaire généré permettait d’éviter le paiement de la cotisation maladie puma. Néanmoins, vous conviendrez qu"il est difficile de l’estimer pour un cas général, car dépendante des revenus.

Je peux néanmois prendre un exemple: soit des dépenses d’un rentier de 40 000 € par an, constituées de 50% de plus value et de 50% de capital. Revenu déclaré: 20 k€, soit moins de 50% du PASS. Taxe puma=0, selon la formule de calcul: Montant de la cotisation = 6,5 % x (A – 0,5 x Pass) x [(1 – R / (0,2 x Pass)] avec A l’assiette de cotisation, et R les revenus salariaux.

Notez au passage la beauté de la capitalisation par rapport aux dividendes ou revenus foncier dans cet exemple: seuls la moité des dépenses sont déclarées au fisc en revenus.

Je précise que j’ai rédigé mes messages après la lecture de votre intéressante présentation, vu nos situations proches par certains aspects.

Dernière modification par Trahcoh (11/08/2022 12h05)

Hors ligne Hors ligne

 

#228 11/08/2022 12h19

Membre (2018)
Top 10 Dvpt perso.
Top 20 Vivre rentier
Top 5 Entreprendre
Top 20 Immobilier locatif
Réputation :   396  

ESTJ

@Bed43,

Je rejoins l’analyse de Tracoh sur le coût global : faites des simulations avec cogilog que j’ai déjà cité sur le forum.

Par contre, votre projet comporte un risque : qui dit SCI dit activité civile, vous courez le risque que la charge soit rejetée en cas de controle car activité non commerciale qui elle la justifierait.

C’est un point souvent occulté au stade de projet…


Trop vieux pour être FIRE, trop jeune pour être retraité…just in time pour profiter pourtant !

Hors ligne Hors ligne

 

#229 11/08/2022 12h55

Membre (2020)
Réputation :   2  

Je commence à regarder des genres de montages similaires, mais plutôt avec une SASU.
- Payer un salaire minimum afin de maintenir la validation de trimestres de retraite + éviter la taxe PUMA (~11k par an)
- Activité de consulting "léger" dans un premier temps afin de faire rentrer du chiffre et cotiser les derniers trimestres des 25 meilleurs année / apport de CCA en trésorerie à investir (SCPI? CTO ?)
- Et après sans activité, verser un salaire à partir des plus values de la trésorerie de la SASU ?

Je ne suis pas certain de la partie "verser un salaire sur la trésorerie sans activité", l’intérêt du montage par rapport à la SCI est de pouvoir faire l’activité de consulting sur les premières année dans mon cas.

Hors ligne Hors ligne

 

#230 11/08/2022 13h46

Membre (2020)
Réputation :   110  

ESTJ

Membre clivant Membre parfois clivant Membre clivant

serenitis a écrit :

Par contre, votre projet comporte un risque : qui dit SCI dit activité civile, vous courez le risque que la charge soit rejetée en cas de contrôle car activité non commerciale qui elle la justifierait.

Désolé, je ne comprends pas votre remarque, ou le lien avec des posts précédents. Pouvez-vous détailler le risque encouru ?

J’en ai discuté avec mon EC (spécialiste des SCI et des SCPI) et ça lui semblait logique de prévoir la rémunération des gérants dans quelques années, quand la SCI aura atteint une certaine taille.
Pour l’instant nous ne touchons que 33k€ de loyers, c’est faible, mais quand on en sera à 120k€ (vers 2030) ça parait envisageable de prévoir 2 salaires annuels de 10k€ (pour moi et ma femme). Si ce n’est pas suffisant je peux toujours viser 150k€.

D’après legalplace c’est tout à fait faisable tant que l’activité est réelle :
Rémunération en SCI : est-elle possible ? (2022)

Et dans cette file GBL confirme que c’est possible si le montant est réaliste aux vues de l’activité réelle du gérant :
p.9 Protection sociale d’un rentier/retraité précoce résident en France…


TdB PEA/CTO Parrainage Ohm Energie Parrainage Boursorama : NIPA2313

Hors ligne Hors ligne

 

#231 24/11/2022 16h37

Membre (2020)
Réputation :   110  

ESTJ

Membre clivant Membre parfois clivant Membre clivant

J’ai lu un article sur la réforme des retraites que prévoit Macron en 2023 et je trouve que ça change pas mal la donne par rapport à nos discussions.

Le projet tel qu’il est présenté actuellement est une retraite à 65 ans (si on a ses trimestres) et une retraite à taux plein à 67 ans (même sans les trimestres).
Avec de telles hypothèses il n’y a plus un grand intérêt à continuer de cotiser via un salaire de gérant de SCI ou autre, en effet il suffit d’attendre 2 ans pour être à taux plein.

Et pour la cotisation sécu il reste la PUMa donc pas de souci de ce côté là (tant qu’on ne dépasse pas 20% du PASS en revenus BIC et autre).

Qu’en pensez-vous ?

Voici pour info ma simulation avec un arrêt d’activité en 2030 (j’aurai 65 ans en 2042 et 67 ans en 2044):

On voit que l’écart entre une retraite à 67 ans (sans s’être versé de salaire de gérant) et une retraite à 65 ans (avec un salaire de gérant pour pouvoir partir à taux plein) est assez faible.
Note : on voit que le cas d’un départ à 65 ans (sans salaire de gérant avant) avec une décote n’est évidemment pas du tout intéressant.


TdB PEA/CTO Parrainage Ohm Energie Parrainage Boursorama : NIPA2313

Hors ligne Hors ligne

 

#232 24/11/2022 17h03

Membre (2019)
Top 5 Année 2022
Top 10 Année 2021
Top 5 Expatriation
Top 5 Obligs/Fonds EUR
Top 5 Entreprendre
Réputation :   1007  

INTJ

J’en pense que pour ceux qui ont la quarantaine ou moins, il vaut mieux cotiser un minimum dans ce système de retraite par répartition et ne compter que sur soi-même pour construire sa propre rente smile


Parrain Interactive Brokers  - Parrain Qonto ( par MP ) -- La bible des obligations

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #233 24/11/2022 17h21

Membre (2017)
Réputation :   20  

bed43fr a écrit :

J’ai lu un article sur la réforme des retraites que prévoit Macron en 2023 et je trouve que ça change pas mal la donne par rapport à nos discussions.

Le projet tel qu’il est présenté actuellement est une retraite à 65 ans (si on a ses trimestres) et une retraite à taux plein à 67 ans (même sans les trimestres).
Avec de telles hypothèses il n’y a plus un grand intérêt à continuer de cotiser via un salaire de gérant de SCI ou autre, en effet il suffit d’attendre 2 ans pour être à taux plein.

.

Oui vous obtiendrez le taux plein à 67ans, soit 0.5 du salaire moyen sur 25ans (PASS). Mais il faut aussi appliquer le coefficient de proratisation du nb de trimetres cotisés sur le nombre total necessaire, actuellement 172trimestres dans votre cas. Donc avoir des trimestres augmentera votre retraite de base. Est ce que votre simulation prend cela en compte ?

Hors ligne Hors ligne

 

#234 25/11/2022 08h38

Membre (2020)
Réputation :   110  

ESTJ

Membre clivant Membre parfois clivant Membre clivant

Merci pour l’info, je trouvais le résultat tellement trop avantageux que je me doutais qu’il y avait un loup, mais ils n’en parlaient pas dans l’article, j’ai bien fait de poster ici.

Donc en tenant compte du coefficient de proratisation cela change du tout au tout :



La cotisation pendant la période de rente reste donc indispensable.


TdB PEA/CTO Parrainage Ohm Energie Parrainage Boursorama : NIPA2313

Hors ligne Hors ligne

 

#235 25/11/2022 10h25

Membre (2011)
Réputation :   38  

bed43fr,

je ne comprends rien à votre graphique. Qu’y a -t-il en ordonnée et pourquoi va-t-il jusqu’en 2070 en abscisse ?
Pourquoi ces 3 courbes sont croissantes ?

Si vous voulez comparer ce 3 scénarios, faîtes 3 calculs de ce que vous toucherez et ce que ça vous coûte avant de liquider votre retraite. Éventuellement calculez aussi ce que rapporterait les sommes non dépensées pour vivre avant la retraite si vous la prenez au plus tôt, mais sur 2 ans, ça a moins d’intérêt. Et comparez ensuite les chiffres.

Personnellement, c’est ce que j’ai fait pour voir s’il valait mieux partir au plus tôt à 62 ans ou attendre 67 ans. J’étais avec une décote maximale puisque je n’ai que 136 trimestres, vous risquez d’être à peu près dans la même situation sur ce point, si vous partez à 53 ans. Et j’ai choisi de partir au plus tôt, c’est-à-dire en début d’année prochaine.

Le fait qu’il n’y aura plus que 2 ans d’écart entre l’âge minimal de départ et l’âge légal sans décote peut par contre changer la donne, à vous de faire les calculs pour choisir un départ à 65 ou 67 ans.

Quant à cotiser ou pas pour avoir tous les trimestres, il faut aussi calculer ce que ça coûte et ce que ça vous rapporte par rapport à ce que ces sommes rapporteraient si vous les placiez vous-même. Personnellement, j’avais la volonté de cotiser et des rasions personnelles ont fait que je n’ai pas pu m’en occuper. Au final, je pense que c’est une bonne chose parce qu’il aurait aussi fallu que je rachète 12 trimestres ce qui a un coût certain.

Hors ligne Hors ligne

 

#236 26/11/2022 19h10

Membre (2020)
Réputation :   110  

ESTJ

Membre clivant Membre parfois clivant Membre clivant

J’aurai mes 43 trimestres à 64 ans donc pas besoin de racheter, c’est pour ça que je n’en tiens pas compte dans ma simulation.

C’est vrai que j’aurais pu expliquer un peu mon graphique :
En abscisse il y a l’année
En ordonnée il y a le montant cumulé touché en euros (dividendes/salaires de la SCI puis retraite). Ce qui explique que les courbes soient croissantes.
Ca permet d’estimer en fonction de l’âge atteint à ma mort (60 ans, 65 ans, 70 ans etc) quelle serait la meilleure solution.

Les montants touchés avant la date de la retraite : j’ai pris 600€/mois net en dividende dans le cas où je ne touche pas de salaire de la SCI et 500€/mois net quand je touche le salaire. Le montant total versé par la SCI est équivalent dans les 2 cas, ce qui permet de comparer les 2 situations.

Explication des 600 et 500€, il s’agit d’approximations pour simplifier les comparaisons :
- Salaires : 1000€ brut /mois (mais qui ne coutent réellement que 850€/mois à la SCI à cause des 15% d’impôts économisés) ce qui donne à peu près 500€/mois net
- Dividendes : 850€ / mois (pour coller au coût du cas où le salaire est versé) -30% de PFU cela donne 600€/mois net


TdB PEA/CTO Parrainage Ohm Energie Parrainage Boursorama : NIPA2313

Hors ligne Hors ligne

 

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ?
Flèche Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

Pied de page des forums

Parrains Faites-vous parrainer
Apprendre le bonheur