Informations À propos…   Chercher Cherchez sur le site, les forums et nos screeners :
PlanèteMembres  |  Mission

Forums de la communauté des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies, sans jugement moral, sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ?
Flèche Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

#76 31/05/2019 17h37

Membre (2013)
Top 5 Dvpt perso.
Top 20 Vivre rentier
Réputation :   154  

Bonjour,

Je suis en "congés " depuis mardi soir.
Il me reste une quinzaine d’heures à faire début juillet puis je ne reprends le travail que début septembre.
Entre septembre et novembre , j’aurai là encore une petite dizaine d’heures par semaine.
Ensuite ce sera un peu plus soutenu.

La vie de semi rentier est ma foi bien agréable parfois…

Mafo

Dernière modification par mafo (31/05/2019 17h42)

Hors ligne Hors ligne

 

#77 02/06/2019 10h08

Membre (2016)
Réputation :   0  

dangarcia a écrit :

crowax a écrit :

Je me reconnais complètement dans ce raisonnement et c’est aussi l’objectif que nous avons.

Le fait d’être à temps partiel permet :

Un autre avantage intéressant -en particulier pour ceux qui ont des revenus élevés- est de faire baisser drastiquement son taux moyen d’imposition, et par là même d’augmenter son salaire horaire (ou journalier) net.
Travailler moins pour gagner moins "en tout", mais pour gagner plus "à l’heure". wink

Exact. Dès que j’ arriverai à 30% de TMI, je travaillerai moins (d’ ici 2 ans je pense). Un bon moyen de défiscaliser est de s’ acheter du temps libre.

Hors ligne Hors ligne

 

#78 02/06/2019 10h44

Membre (2013)
Top 5 Dvpt perso.
Top 20 Vivre rentier
Réputation :   154  

Bonjour,

Oui, c’est ce que j’ai fait.
Rester à 14%  si possible et échanger de la rémunération contre du temps libre..
Je dois normalement toucher une rémunération exceptionnelle de 6 000 € brut en fin d’année.  Je négocie avec mon employeur un paiement sur 2020 et je diminuerai mes heures l’an prochain.

Mafo

Hors ligne Hors ligne

 

#79 15/01/2021 14h12

Membre (2018)
Réputation :   83  

ISTP

Bonjour,

J’ai la quarantaine, suis enseignant dans le public et j’ai environ 300k d’économie (PEA, AV). Mon métier me devient de plus en plus insupportable (enfants, parents, Ministère…). Anciennement je travaillais dans le privé dans les domaines techniques (nucléaire, electronique, informatique). Mon choix de devenir enseignant était un choix de sécurité (après des années de galère à changer de boulot),  de vie (avec du temps libre pendant les vacances) et familial.

Je n’ai pas de RP. Je devrai emprunter environ 130k (650 euros/mois sur 20 ans) pour faire un achat avec ma compagne.

Je voudrais m’orienter petit à petit vers un mode de vie semi-rentier car devenir rentier me semble très compliqué avec mon salaire de 1,8k et mes pénibles 500 euros mis de coté chaque mois.
Ma retraite évaluée serait de 900 euros à 62 ans et 1100 à 67 ans….

Pour l’instant plutôt que de tout envoyer balader, je me dis que je devrai essayer de profiter de mon statut avec la possibilité de travailler à temps partiel ou d’être en dispo.
En étant dans le corps des fonctionnaires à temps partiel, je cotiserai des trimestres plein, j’aurai une protection sociale, pas de taxe PUMA ou autres.

- Le plus difficile est de savoir comment compléter ce temps partiel (50%, mi temps annualisé) ou cette mise en dispo pour atteindre au moins le même salaire (1,8k/mois) soit 22k/an. Je désirerai travailler de chez moi.

Pour l’instant mes pistes sont :
- Acheter un bien que je retape (electricité, cuisine, sdb…) pour ensuite le revendre avec plus value ou bien que l’économie réalisée par mon travail couvre le manque à gagner du temps partiel. J’ai déja fait cela pendant une période de chômage avec mon ancienne RP.

- Ayant une licence d’informatique, je pourrais me former à un logiciel spécifique pour travailler à distance sur des projets brefs (quelques jours, semaines). Pour l’instant, je ne connais pas le niveau de compétence à avoir ni le rapport temps/rémunération.

- Acheter une grande RP, pour à la fois la retaper pour économiser et y gérer des locations saisonnières. Mais je ne sais pas si c’est assez rentable avec le Covid. Je pense qu’il me faudrait au moins 2 apparts pour generer un revenu de 900 euros/mois sur l’année.

- Faire du trading ? Ce serait top. Cela fonctionne surtout pour vendre des formations quand on habite à l’ile Maurice. Mais je ne pense pas que je puisse en generer un revenu assez important ni régulier.

- Quelqu’un du forum a déja envisagé ce type de travail hybride ? Les avantages vous paraissent ils intéressants ?


PARRAINAGE : DEGIRO, ING, BOURSORAMA - MESSAGE

Hors ligne Hors ligne

 

#80 15/01/2021 14h42

Membre (2011)
Réputation :   42  

Bonjour,
J’ai eu une expérience qui par certains côtes peut ressembler à la vôtre.
J’ai été professeur agrégé, en université a temps partiel ( 80 puis 50 %) et en même temps expert comptable libéral. Ceci pendant 23 ans. J’ai ensuite démissionne de l’´EN et ai continue mon activité libérale a mi temps. Je précise que je n’avais pas de problème d’argent.
Je vois immédiatement le problème que vous avez probablement entrevu: l’autorisation de cumul. Autant vous dire qu’ayant un mi temps, vous ne l’aurez pas. Reste la possibilité de travailler sans autorisation, ce que beaucoup font, ou de ne pas être inscrit , ce qui vous limite a faire des "coups" dans l’immobilier, retaper des maisons et faire de la plus value. Pourquoi pas..
Commencer par demander un temps partiel, pas facile a obtenir si vous êtes dans le secondaire. La disponibilité est aussi très encadrée par des règles.. Quand on entre dans la prison Education Nationale, le piège classique de ceux ayant un début de carrière difficile dans le prive, les portes ne s’ouvrent pas facilement..attention aussi a la démission, le problème de la compétence réelle se pose alors a tout enseignant . Le bricolage ce n’est pas être compétent pour gérer une affaire pérenne..
Je pense qu’il faut plutôt autour de 500 a 600 Ke pour voir venir, le temps de développer une affaire qui remplace votre traitement.Mon expérience me laisse aussi a penser qu’il est difficile d’être professionnel et compétent, en parallèle, et dans deux métiers différents. A un certain moment, il faut faire un choix..
Bonne réflexion.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #81 15/01/2021 14h48

Membre (2014)
Top 20 Vivre rentier
Top 20 Immobilier locatif
Réputation :   384  

Vous pouvez augmenter votre salaire et votre retraite de professeur en travaillant dans les caraïbes ou en guyane.

Comme déjà discuté ailleurs avec Maxicool, c’est le bon moment pour se mettre en grève pour obtenir une augmentation. Le pays a besoin de vous pour garder ses entreprises ouvertes.

Dernière modification par Trahcoh (15/01/2021 14h49)

Hors ligne Hors ligne

 

#82 15/01/2021 15h03

Membre (2017)
Réputation :   34  

gandolfi a écrit :

Je voudrais m’orienter petit à petit vers un mode de vie semi-rentier car devenir rentier me semble très compliqué avec mon salaire de 1,8k et mes pénibles 500 euros mis de coté chaque mois.
Ma retraite évaluée serait de 900 euros à 62 ans et 1100 à 67 ans….

- Le plus difficile est de savoir comment compléter ce temps partiel (50%, mi temps annualisé) ou cette mise en dispo pour atteindre au moins le même salaire (1,8k/mois) soit 22k/an. Je désirerai travailler de chez moi.

Avez-vous vraiment l’obligation (immédiate) de compléter ce mi-temps ? Votre train de vie est de 1300 (1800 - 500). Il vous faut donc 400 pour compléter votre mi-temps. Avec 300k d’épargne à 0%, vous tenez 62 ans…
Ça vous laisse le temps de chercher un demi-plan B

EDIT : pourquoi pas travailler dans la gestion de patrimoine ?

Dernière modification par Hazdrubal (15/01/2021 16h27)

Hors ligne Hors ligne

 

#83 15/01/2021 15h27

Membre (2018)
Top 10 Dvpt perso.
Top 20 Vivre rentier
Top 5 Entreprendre
Top 20 Immobilier locatif
Réputation :   414  

ESTJ

Gandolfi,

pour avoir déjà échangé avec vous dans le passé sur cette thématique, je vous maintiens mon incrédulité face au montant de la retraite extrêmement pessimiste que vous envisagez.

Si toutefois votre estimation était la bonne, vous devriez alors envisager un rachat massif de trimestres au titre des études sup dans les dernières années de votre carrière en prenant soin d’avoir alors un revenu d’activité assez bas (moyenne prise des 3 années précédentes de mémoire).

Pourquoi ne pas envisager un complément en soutien scolaire avec votre profil ?


Trop vieux pour être FIRE, trop jeune pour être retraité…just in time pour profiter pourtant !

Hors ligne Hors ligne

 

#84 15/01/2021 16h28

Membre (2011)
Réputation :   42  

Le montant de retraite  envisage par Galnolfi n’est pas irréaliste. Tout dépend du nombre d’année ou il aura cotisé. Pour ma part, agrégé hors classe et 23 ans d’ancienneté en ayant toujours surcotise pour un équivalent temps plein, j’anticipe 1250 euros net de retraite, en tenant compte de la décote de 25% puisque je n’aurai pas, comme tous ceux qui ont fait de longues études, le nombre de trimestres suffisant.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #85 15/01/2021 18h10

Membre (2018)
Réputation :   83  

ISTP

Serinitis a écrit :

pour avoir déjà échangé avec vous dans le passé sur cette thématique, je vous maintiens mon incrédulité face au montant de la retraite extrêmement pessimiste que vous envisagez.

Mes chiffres sont réels et pris sur le site officiel du calcul de retraite pour les profs des écoles. Ils faut arrêter de croire que les fonctionnaires ont tous une retraite en "or". On a une forte décote et pas de complémentaire ni de primes. Mon oncle simple employé de banque sans diplôme touche 2,5k de retraite….

J’ai travaillé 12 ans dans le privé et maintenant 6 ans dans le public.
A 62 ans : retraite privé = 200 euros et public = 700 euros.
A 67 ans : retraité privé = 270 euros et public = 930 euros.

Patrick a écrit :

Pour ma part, agrégé hors classe et 23 ans d’ancienneté en ayant toujours surcotise pour un équivalent temps plein, j’anticipe 1250 euros net de retraite,

Sachant qu’un agrége hors classe c’est 3.000 euros minimum. On est loin de mon salaire de prof des écoles à 1800 euros.

vous devriez alors envisager un rachat massif de trimestres au titre des études sup dans les dernières années de votre carrière en prenant soin d’avoir alors un revenu d’activité assez bas (moyenne prise des 3 années précédentes de mémoire)

à l’epoque un syndicat m’avait dit qu’il était impossible e racheter les études mais apparemment c’est accessible sur le site du gouvernement. C’est en fonction de l’indice salarial.

Coût de votre rachat pour 3 ans (le maximum possible)
Pour obtenir un supplément de liquidation uniquement :     23k €
Pour augmenter la durée d’assurance :     49k €
Pour obtenir un supplément de liquidation et augmenter la durée d’assurance :     72k  €

- Que pensez vous de ces sommes par rapport aux gains ?

Trahcoh a écrit :

Vous pouvez augmenter votre salaire et votre retraite de professeur en travaillant dans les caraïbes ou en guyane.

J’ai travaillé dans un DOM et à l’étranger pendant quelques années. Effectivement on est bien mieux payé avec des avantages retraite. Mais ce n’est pas la meme vie. Je trouve très dommage et décevant de ne pas avoir de bonnes conditions dans mon propre pays.

HS : Pour la grève c’est illusoire vu les syndicats inexistant qui programme un jour par ci, un un jour par là avec 50 revendications. Cela fait juste chier les parents 1 jour en nous faisant passer pour des branleurs désorganisés. Sans parler des enseignants qui se croient indispensable ou qui sont trop peureux. Moi je serai pour une vrai grève d’une semaine minimum mais c’est un autre sujet….

Hazdrubal a écrit :

EDIT : pourquoi pas travailler dans la gestion de patrimoine ?

Cela peut etre une idée intéressante si je peux faire une formation assez rapide ou en alternance. Vous avez des conseils ?


PARRAINAGE : DEGIRO, ING, BOURSORAMA - MESSAGE

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #86 15/01/2021 18h28

Membre (2013)
Top 20 Année 2022
Top 20 Année 2021
Top 10 Actions/Bourse
Top 5 Obligs/Fonds EUR
Top 5 Monétaire
Top 5 SCPI/OPCI
Réputation :   1331  

ISTJ

vous devriez alors envisager un rachat massif de trimestres au titre des études sup dans les dernières années de votre carrière

Ca coute très cher pour ce que c’est.
A moins de les racheter rapidement en tout début de carrière !
Après, plus on attend, plus c’est un pari sur l’avenir (pour récupérer les sommes investies).

--

J’avais calculé l’année passée (étant à l’indice 806).

En ne prenant que l’option A (augmenter la « durée de services et bonification », celle qui permet d’obtenir une meilleure pension lors de la liquidation, SANS EFFET SUR LA DECOTE), le rachat de 9 trimestres me coûtaient 34 0000 €.

Avec un paiement étalé sur 7 ans (84 mois), je devais payer 403 € par mois.

La différence de retraite avec ou sans ces 9 trimestres serait de 151,86 €.
Je dois donc vivre 21 ans (après mes 62 ans) après la retraite pour "récupérer" ce que j’ai payé.

Sans compter que ces 34000 € auraient pu être placés pendant ces années.
Imaginons sur un placement à 4%, ça fait 39 000 € après 7 ans, donc 5k€ de plus, ce qui ajoute 3 ans de vie en plus pour récupérer le capital placé et ces intérêts.

Bref, un pari sur l’avenir ! Pas intéressant, je trouve.
Sauf (peut-être) à racheter en début de carrière. Mais à 25 ou 30 ans, comment se projeter sur une retraite qu’on obtiendra (ou pas) 40 ans plus tard ?

--

PS : il y a 3 formules de rachat

- option A = augmenter la « durée de services et bonification », celle qui permet d’obtenir une meilleure pension lors de la liquidation (SANS EFFET SUR LA DECOTE)
- option B = augmenter la durée d’assurance pour réduire l’effet de la décote
- option C = obtenir les deux résultats précédents à la fois.

Dans le cas précédent, rachat de 9 trimestres à l’indice 806 :
- option A : 33856 €
- option B : 70976 €
- option C : 105240 €

Pas la peine de réfléchir beaucoup pour y trouver un quelconque intérêt !

Dernière modification par maxicool (15/01/2021 18h31)


Parrain LINXEA. Boursorama (FRVE9093). Fortuneo (12662218). Zen'Up. Vattenfall. Bourse Direct (2019704537)

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #87 15/01/2021 18h36

Membre (2018)
Top 20 Année 2021
Réputation :   150  

@Gandolfi: pas tenté pour donner des cours particuliers ? Ca enlèverait déjà le ministère de l’équation.
Soit soutien à des élèves à la ramasse, soit préparation à des concours. (au moins on a des élèves motivés)

Un de mes profs de prépa donnait des cours de préparation à l’agrégation car nous l’ennuyions ;-)

Hors ligne Hors ligne

 

#88 15/01/2021 18h58

Membre (2018)
Réputation :   83  

ISTP

@Gandolfi: pas tenté pour donner des cours particuliers ? Ca enlèverait déjà le ministère de l’équation.
Soit soutien à des élèves à la ramasse, soit préparation à des concours. (au moins on a des élèves motivés)

Un de mes profs de prépa donnait des cours de préparation à l’agrégation car nous l’ennuyions ;-)

J’ai un master de bio, et une licence d’informatique mais je n’ai pas le niveau d’un prof de prépa.

- J’ai été formateur pour adulte (prépa aide soignant, infirmier…) mais ce n’était pas mieux payé. Des cours particuliers cela pourrait être plus sympa. Mais je ne sais pas si le public primaire, collègue est demandeur et pour un tarif de 20 euros/h mini.

- Je ne veux pas forcément rester dans l’enseignement car en général ça paye peu à mon niveau.

- La piste de l’immobilier, rénovation, location ne vous parait pas intéressante ?


PARRAINAGE : DEGIRO, ING, BOURSORAMA - MESSAGE

Hors ligne Hors ligne

 

#89 15/01/2021 22h07

Membre (2016)
Réputation :   12  

Acheter une grande RP, pour à la fois la retaper pour économiser et y gérer des locations saisonnières. Mais je ne sais pas si c’est assez rentable avec le Covid. Je pense qu’il me faudrait au moins 2 apparts pour generer un revenu de 900 euros/mois sur l’année.

Voilà, vous avez écrit vous-même la solution.

Je ne connais pas le marché immobilier dans votre secteur, mais vous auriez le choix entre la location saisonnière ou la location longue durée ou un mixte des deux.

C’est la stratégie que j’ai suivie à partir de 2010 pour fuir l’EN qui année après année s’enfonçait dans des discours et des pratiques insupportables. J’ai acheté une grande résidence principale et j’ai loué des meublés. Cela m’a permis de rembourser rapidement mon crédit. J’ai pu m’arrêter fin 2016 alors que l’EN a refusé ma demande de disponibilité. Ensuite, j’ai refait une opération immobilière pour m’assurer des revenus conséquents. Avec le recul, j’aurais dû arrêter bien avant.
Mes amis m’ont dit "tu vas donner des cours particuliers". Eh bien surtout pas

Concernant les travaux, ce n’est pas très compliqué. Au début, j’ai mis la main à la pâte. Et progressivement, j’ai pris des professionnels. Aujourd’hui, je ne touche plus à rien.

Enfin, vu les chiffres que vous donnez, la piste de rachat de trimestre ne m’apparaît pas pertinente.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #90 15/01/2021 22h41

Membre (2017)
Réputation :   34  

gandolfi a écrit :

Hazdrubal a écrit :

EDIT : pourquoi pas travailler dans la gestion de patrimoine ?

Cela peut etre une idée intéressante si je peux faire une formation assez rapide ou en alternance. Vous avez des conseils ?

Il y a une discussion ici :
Devenir CGPI (Conseiller en Gestion de Patrimoine Indépendant) ? p.3
(Formation à distance à Toulouse)

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #91 16/01/2021 14h08

Membre (2016)
Réputation :   258  

Bonjour Gandolfi (et tout le monde)

Gandolfi a écrit :

Mes chiffres sont réels et pris sur le site officiel du calcul de retraite pour les profs des écoles. Ils faut arrêter de croire que les fonctionnaires ont tous une retraite en "or". On a une forte décote et pas de complémentaire ni de primes. Mon oncle simple employé de banque sans diplôme touche 2,5k de retraite….

J’ai travaillé 12 ans dans le privé et maintenant 6 ans dans le public.
A 62 ans : retraite privé = 200 euros et public = 700 euros.
A 67 ans : retraité privé = 270 euros et public = 930 euros.

Ca ne fera pas grande différence sur votre retraite et votre "rêve secret" en l’attendant …

1/ Mais avez-vous pensé à faire noter votre service militaire ? (si vous l’avez fait)= 4 trimestres
2/ Il existe des retraites complémentaires (Arrco -employé- ou Agirc -cadre- pour le privé , et Ircantec dans le public) à minima, pour tous les salariés ;
Elle sont souvent notées dans les simulations du site "lassuranceretraite", à part, vers le bas du document, en "nombre de points" (qui sera multiplié en fonction du taux du point en vigueur, lors de la liquidation)

Ce n’ est pas grand chose, je vous l’ accorde, mais "une miette+une miette" font 2 miettes toujours bonnes à prendre

3/ Vos heures de ex-Dif+formation sont notées sur votre "compte personnel de formation"(site en ligne),
Vous trouverez sur ce site, une suggestion de choix de métiers en fonction d’ un questionnaire, une sélection de formations et établissements agréés "CFP" (donc payables avec votre pécule formation)
  Voyez également pour une formation à distance (CNED, ..) ou cours du soir (Cnam), ou un "congé individuel de formation" par votre employeur (long à obtenir, mais pas impossible), pour une formation "à temps complet"  En alternance avec le CFA (Centre de Formation pour Adultes) ?
  Une idée de prospection également : Qwant

Bonne continuation dans vos projets de reclassement !
Mimizoé1

Dernière modification par mimizoe1 (16/01/2021 14h11)


Parrainages Binck, BourseDirect, Véracash, BullionVault, WeSave, (Me contacter en MP)

Hors ligne Hors ligne

 

#92 16/01/2021 21h05

Membre (2016)
Réputation :   9  

gandolfi, le 15/01/2021 a écrit :

Bonjour,
J’ai la quarantaine, suis enseignant dans le public et j’ai environ 300k d’économie (PEA, AV). Mon métier me devient de plus en plus insupportable (enfants, parents, Ministère…).

300k€ d’économie, ça devrait pas mal aider à compenser le temps partiel.
Sur une base de dividendes rapportant 3% nets par an, ce qui me semble réaliste, on obtient 750€ mensuels.

gandolfi, le 15/01/2021 a écrit :

Pour l’instant plutôt que de tout envoyer balader, je me dis que je devrai essayer de profiter de mon statut […].

En effet. Pourquoi ne pas tenter d’obtenir un détachement dans un autre corps et/ou dans un autre ministère ?

Théoriquement un prof devrait pouvoir devenir Attaché, mais je me souviens avoir lu sur Cap-Public ou Neoprof des témoignages de profs ayant demandé et obtenu leur intégration dans le corps des SAENES.

Même ministère donc, et dans une catégorie inférieure, mais avec la pression éducative en moins.
De plus je crois qu’une sorte de compensation salariale s’applique dans ce genre de cas (passage d’une grille de cat. A à grille de cat. B).

Par ailleurs, si l’on a un passé d’ingé, il est peut-être d’obtenir une affectation sur un poste technique dans un autre ministère.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #93 16/01/2021 21h54

Membre (2018)
Top 20 Dvpt perso.
Réputation :   125  

Bonsoir ami gandolfi,

Je n’avais pas imprimé que vous étiez, vous aussi, prof des écoles. Et que vous avez la 40aine. Ça fait un bout de temps que je cherche un profil semblable au mien : pas beaucoup d’évolution de carrière, faible capacité d’épargne, la 40 aine.. Je remercie Néo45 de tenir son profil à jour. Ça me permet d’y voir plus clair. Je vais me pencher un peu plus sur votre profil. Ça me donnera certainement des idées.

J’en suis au même point de réflexion que vous.
- Comment tenir jusqu’à 67 ans ?
- Comment tenir après 67 ans ? Personnellement, quand je fais les simulations, il est écrit que j’aurai 1300€ /mois à 67 ans si je continue sur cette trajectoire… Et si les futurs gouvernements ne changent pas cette trajectoire d’ici là, ce que je crains. J’ai beaucoup rêvé de mi-temps annualisé. Mais je me rends compte que ça serait très difficile de l’atteindre : il me faudrait 600k d’investissement actif. On doit être à 50k. Et mes enfants sont à la veille de leurs études.

Déjà, je voudrais remercier Patrick pour ses réponses mais lui rappeler qu’un poste de prof agrégé n’a pas grand chose à voir avec un poste de prof des écoles, que ce soit en terme de présence devant élèves, de préparation et de fatigue. En ce moment, avec le Corona et Vigipirate, je suis 8heures par jour devant élèves. S’ajoute à cela, 3 heures de préparations par semaine (je suis en maternelle et je m’estime hyper efficace) + 2 heures de montages de dossiers / suivi de familles / formation pour 3 élèves qui sont particuliers mais qui n’ont pas de diagnostiques posés. S’ajoutent à cela les 108h par an de réunions (dont 5h de réunion avec les familles. Pour ma part, c’est plutôt 12 h). En général, je m’endors à 21h30 pour pouvoir tenir le coup.

J’ai réfléchi à faire des études le soir (31€ brut /h). Si j’en fait 4 par semaine, ce qui est intenable en terme de fatigue mais pourquoi pas rêver , je gagne 270 € nets par mois en plus. Comme dit mini Zoé, c’est une petite miette en plus.

Je peux aussi faire des colonies chez Telligo : 31€/jour. Si j’en fais 1 mois : 600 € net. La miette est petite. A ce prix là, il vaut mieux peut être éviter les side effects et ne rien faire.

J’ai regardé pour passer le capes. Ce serait vraiment pas de gaité de cœur car je pense être vraiment douée pour enseigner en maternelle. À échelon équivalent, je gagnerais 300€ de plus par mois. Aussi faut il arriver au même échelon. Aussi faut il tenir dans un niveau pour lequel je ne serai pas faite.

J’ai regardé pour passer l’agrégation. Je n’ai certainement pas le niveau.

J’ai regardé pour passer un doctorat, histoire de poser par écrit tout ce que je sais faire de bien avec la petite enfance. Beaucoup d’investissement (même pécuniaire : il faut payer les frais d’inscription en fac pendant 3 ans) pour un retour proche de zéro : tout le monde s’en fout que je sois calée sur telle ou telle forme d’autisme, du moment que je garde 28 pioupious de 8h à 17h dans des conditions potables et à moindre coût.

Une possibilité pour ajouter une moyenne miette au porte feuille : être formateur de futurs professeurs des écoles. Ça me ferait mon 13eme mois, si mes calculs sont bons.

Je regarde pour un investissement locatif. Pour l’instant, dans mon coin de grande banlieue parisienne, j’arrive à atteindre du 6% bruts pour des biens de très faible qualité et le risque qui va avec. Avec notre taux d’imposition, on y mettrait forcément de notre poche. Mieux vaut pour nous acheter des actions Air Liquide.

J’ai commencé à comprendre ce que c’est qu’un investissement actif il y a 2 ans. Depuis, j’ai l’impression d’avoir ouvert une boîte de Pandore. Je calcule tout. J’ai des éléments de comparaison qui me montre ce que j’aurais pu avoir si j’avais fait d’autres choix (que je n’aurais pas pu faire : j’ai fait les choix correspondants à ma personnalité). Je regrette le temps où je vivais sans me soucier de combien il nous restait à la fin du mois et encore moins combien on mettait en épargne…

Le 04 est un magnifique département pour vivre de façon complètement frugale (attention aux impôts locaux, si je me souviens bien). Je serais vous, c’est là dessus que je jouerais.

Tenez nous au courant de vos recherches.

PS : j’ai fait la dernière journée de grève. (Je suis syndiquée.) Mes parents d’élèves, adorables, m’ont offert une écharpe la veille pour ne pas attraper froid dans le cortège et pour pouvoir me reconnaître si je passais a6 la télé (écharpe orange fluo). C’est sympa mais ça n’a rien changé.

🌲🌲🌲🌲

Dernière modification par Flower (16/01/2021 21h57)

Hors ligne Hors ligne

 

#94 17/01/2021 00h33

Membre (2018)
Réputation :   83  

ISTP

YSTAVA a écrit :

300k€ d’économie, ça devrait pas mal aider à compenser le temps partiel.
Sur une base de dividendes rapportant 3% nets par an, ce qui me semble réaliste, on obtient 750€ mensuels.

Je dois encore acheter ma RP avec un crédit sur 20 ans. C’est pour cela qu’il me manque encore un dernier coup de collier.
Mais plus j’y pense et plus je me dis qu’à 50% je pourrais tenir bien plus longtemps. J’irai travailler seulement 2 jours par semaine et j’aurai les vacances. Je suis très efficace pour préparer mes cours et je n’aurai aucune pression des parents vu mon statut. J’échapperai également à la moitié de mes 108 h de présences administratives non payées. (18h de formations le mercredi, reunion le soir….). Il ne me manquerai plus qu’a faire de l’aide au devoir 1h le soir (20eur/h) pour gratter 80 euros/mois.

YSTAVA a écrit :

En effet. Pourquoi ne pas tenter d’obtenir un détachement dans un autre corps et/ou dans un autre ministère ?

J’ai déja demandé car je voulais retourner travaillais sur le site du CEA mais on m’a répondu qu’il n’y avait aucune filliere, qu’il fallait postuler directement comme un demander d’emploi lambda. Autant vous dire qu’avec une experience de prof vous ne valait plus rien aux yeux d’un employeur…
Je vais continuer à me renseigner sur neoprofs.
Pour le secrétariat, j’ai pas envie de me taper un salaire encore plus merdique à BAC+8.

Flower ça fait plaisir d’avoir un témoignage de prof sur ce site. Je me rend compte que je ne suis pas tout seul à réflechir à mon avenir, je commençais à sérieusement en douter vu les réflexions de mes collegues….. Il faut dire que j’ai connu le privé avant et ce boulot est principalement alimentaire. D’un autre coté je ne suis pas un tire au flanc et je m’investis car je me dis que je peux peut etre en eveiller quelque uns comme j’aurai aimé qu’on m’éveille.

Je ne suis pas dans la meme situation car je suis séparé mais j’ai quand meme une pension. J’ai fait 2 achats revente de maison et appart que j’ai rénové avec plus value. Je suis allé passé le concours dans un DOM où je gagnais 3k par mois et je suis allé travaillé en Afrique pendant 1 an pour le meme salaire mais un coup de la vie moindre.

Je continue ma réflexion grâce à l’aide et au partage des gens du forum que je remercie chaleureusement.

En ce moment je monte un dossier pou etre prof de science en college lycée pour gagner un peu plus et peut etre pouvoir repartir à l’étranger.
- Par contre je me demande s’il vaut mieux etre à mi temps dans le 1er degré ou le 2eme degré par rapport aux temps partiels accordés et aux horaires. Un PE à mi temps aura 2 jours de boulot, un certifiés peu se retrouver à y aller tous les jours pour quelques heures non ?


PARRAINAGE : DEGIRO, ING, BOURSORAMA - MESSAGE

Hors ligne Hors ligne

 

#95 17/01/2021 12h12

Membre (2018)
Top 10 Dvpt perso.
Top 20 Vivre rentier
Top 5 Entreprendre
Top 20 Immobilier locatif
Réputation :   414  

ESTJ

Gandolfi a écrit :

J’ai travaillé 12 ans dans le privé et maintenant 6 ans dans le public.
A 62 ans : retraite privé = 200 euros et public = 700 euros.
A 67 ans : retraité privé = 270 euros et public = 930 euros.

Mon propos n’est pas d’opposer privé et public, mais il me semble totalement incohérent qu’on puisse avoir côtisé sur en gros une durée de 50 trimestres dans le privé (seul domaine que je connais..) pour un  retour espéré de 200 euros mensuel pour un diplômé du supérieur pouvant espérer bien plus qu’un smic :

Mimizoe a soulevé plusieurs points intéressants qui peuvent être la source de notre incompréhension mutuelle sur vos 200 euros :

- il me paraît possible que cette somme soit plutôt la multiplication de vos points de complémentaire (sur 12 ans cela me semble plausible ) ?
- comment avez vous quantifié la valeur de ces 12 années dans la retraite de base, ce peut être la source du bug ?
- en phase pour le service militaire, on doit avoir en gros le même âge, mais 3 trimestres si vous avez fait 10 mois comme la majorité de nos classards.

Le cas de Patrick me semble différent, comme vous l’avez certes dit, mais aussi surtout car comme indépendant au ex RSI, si les côtisations sont bien moindres qu’un salarié, le retour également !

Pour imager mon incompréhension devant vos chiffres, un salarié cadre du privé touchant 3600 net mois, génère environ 400 euros de droits à la seule complémentaire par an avec les paramètres actuels : il mettrait donc seulement 6 ans pour générer 200 euros par mois de complémentaire sur ce seul aspect.

Je vous recommande donc de revérifier vos données, et vous souhaite, comme je le pense, une agréable surprise à l’issue qui pourrait changer vos perspectives !


Trop vieux pour être FIRE, trop jeune pour être retraité…just in time pour profiter pourtant !

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #96 17/01/2021 13h16

Membre (2018)
Réputation :   83  

ISTP

serenitis a écrit :

Pour imager mon incompréhension devant vos chiffres, un salarié cadre du privé touchant 3600 net mois, génère environ 400 euros de droits à la seule complémentaire par an avec les paramètres actuels : il mettrait donc seulement 6 ans pour générer 200 euros par mois de complémentaire sur ce seul aspect.

Je pense que nous ne vivons pas sur la meme planete professionnelle, ni sociale  vous et moi, d’où la source de l’incompréhension.
J’ai effectivement Bac+8 mais mes emplois précédents m’ont rapporté en moyenne 1500 euros par mois. Je fais parti de ces diplômés de la fac qui malgré des mentions très bien ont galéré pour trouver un job, se sont vu accepter des boulots mal payés pour avoir de l’expérience et par ce que dans la biologie écologie il y a de toute façon très peu de boulot convenables. La plupart des anciens étudiant de DESS travaillent dans une autre branche.

Malgré mes études complémentaires (licence informatique) à mon DESS, je ne me suis jamais vu proposer mieux que technicien.

J’ai pu avoir accés au nouveau simulateur qui est plus favorable à 67 ans (1380 euros) mais identique à 62 ans (900 euros). je mets les images pour preuve. Il ne change pas dans les faits que j’aurai  entre 200 (62 ans) et 300 euros (67 ans) de retraite du privé.

Je précise que je n’ai pas fait le service militaire à cause de mes études mais que par contre j’ai cotisé 7 trimestres pendant mes études. j’ai redoublé 1 an. J’ai fait une partie de mes études en alternance pour cotiser. J’ai exactement fait 13 ans et 3 mois dans le privé. Je n’ai aucun "trou" de cotisations depuis ma sortie des études, il me manque 1 trimestre à régulariser.

Cela veut dire que pour un étudiant qui fini un master sans redoubler à 23 ans, il devra cotiser "minimum" 172 trimestres (43 ans) pour l’instant. Et devra donc travailler jusqu’à 66 ans pour ne pas avoir de décote.






Dernière modification par gandolfi (17/01/2021 15h49)


PARRAINAGE : DEGIRO, ING, BOURSORAMA - MESSAGE

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #97 17/01/2021 13h53

Membre (2013)
Top 20 Vivre rentier
Top 20 Finance/Économie
Réputation :   160  

@Gandolfi: si votre situation n’a pas changé, vous êtes à Oraison, dans le 04. C’est-à-dire dans un secteur à la fois rural (avec résidences secondaires) et touristique (Manosque, Gréoux-les-Bains, Moustiers, La Palud, Sainte-Croix, etc …).
Avez-vous pensé à une activité à temps partiel permettant de tirer profit des touristes et résidents secondaires?
Il n’y a pas que les gîtes/restaurants/guides. Il y a d’autres pistes: micro-brasserie, épicerie ambulante, camionette-pizza ambulante, ressemelleur de chaussons à la Palud (non, je ne plaisante pas), taxi pour les randonneurs du sentier Martel …

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #98 17/01/2021 17h34

Membre (2016)
Réputation :   258  

Bonjour Gandolfi (et Flower, et tout le monde)

Allez, encore 2 pistes de réflexion :

1/ Contacter des centres de "validation des acquis" (VAE), qui vous aideront à cerner vos choix et diplômes y menant, avec une partie en "Validation des acquis" aussi grande que possible (dossier des expériences, développement des compétences acquises, ..) et donc un diplôme accessible avec moins de formations/modules complémentaires à faire…

Aparté
Pour Flower : aide éducatrice ou éducatrice spécialisée dans un centre d’accueil de pioupious ? Mieux payée en Convention Collective66, ou mieux CC 58, congés trimestriels, pas de préparation, gardes de nuits possibles au lieu de travail de jour ?

2/ Pour le 04,
-Site touristique : Voir à "gérer des biens" en location occasionnelle, .. mais pour des tiers, habitant loin ? (accueil, menu entretien, conciergerie..); Je ne sais pas si les agences immobilières font ce genre de services ?
-Résidences secondaires : surveillance régulière ?= dégâts, menu entretien, squat …
-Chauffeur ponctuel (courses, médecin), petit bricolage/entretien chez des personnes âgées ? (les artisans ne se déplacent pas pour changer une ampoule, ou mettre des rideaux)

Pas à pas…

Cordialement
Mimizoé1


Parrainages Binck, BourseDirect, Véracash, BullionVault, WeSave, (Me contacter en MP)

Hors ligne Hors ligne

 

#99 26/01/2021 15h35

Membre (2018)
Réputation :   83  

ISTP

Bonjour et merci pour vos idées.

Je continue mon introspection et vais essayer d’exploiter au mieux mes spécificités d’enseignant fonctionnaire (temps partiel, localisation de mon lieu de travail) et de bricoleurs.

Mon manque à gagner à mi-temps serait d’environ 11k par an.

Pour l’instant je fixe ma priorité sur la recherche de ma RP au calme, peu chère avec possibilités.

Au calme après avoir vécu une grosse densité de population en expat :

Le fait d’être instit me permet "théoriquement" de travailler dans des coins paumés s’il y a un peu de turn over. Autant profiter de cet "avantage" non ?

Je m’intéresse donc à des zones à faible densité de population (éloignées des grands axes) car on y trouve des biens assez grand et pour un prix au m2 plus faible. MAis je me concentre sur des zones touristiques saisonnières. Ainsi je me laisse une chance de pouvoir revendre pour pas avoir un RP dans un coin paumé invendable et surtout de pouvoir faire de la location saisonnière.

Un coin comme Castellane (connu pour la secte du Mandarom) me parait pas mal car c’est excentré (peut etre trop) mais c’est touristique l’été.

RP peu chère:
Je trouve que c’est un point très important surtout avec un salaire comme le mien (credit max de 600 euros de mensualité / mois). SI économise 60k cela représente 9 ans de crédit.

RP avec possibilités

Je cherche aussi une maison avec des travaux pour faire baisser le prix et me permettre d’acquérir un bien avec des possibilités de gites. Ainsi je rentabiliserai également mon mi-temps par des travaux qui me couteraient bien moins cher qu’un pro (carrelage, placo, electricité, isolation, cuisine, sdb…). J’espère bien économiser au moins 1 an de perte à cause du mi-temps (11k).

La location saisonnière serait également un complément de revenu.

Que pensez vous de mes réflexions ? Des idées, critiques ou mises en garde ?

Dernière modification par gandolfi (26/01/2021 15h36)


PARRAINAGE : DEGIRO, ING, BOURSORAMA - MESSAGE

Hors ligne Hors ligne

 

#100 26/01/2021 17h03

Membre (2011)
Réputation :   42  

Bonjour,

Autre piste éventuelle: obtenir une décharge syndicale d’enseignant. Je crois avor lu qu’en moyenne les décharges syndicales étaient de l’ordre de 30% du service, toutes activites confondues, dans le secteur public.Bien sur, je ne parle pas de responsabilités nationales, mais un syndicat est une PME avec de nombreux domaines de compétence, allant par exemple de l’ administration de site internet a la compétence juridique pointue en droit administratif. Cela vous permettrait de garder un temps plein et le salaire qui va avec, et une activite technique et humaine intéressante a cote. Sans compter que vous ne seriez pas enfermé dans un bahut toute la journée. C’est une possibilite de respirer. Peut être devriez vous essayer de faire votre trou dans ce genre de structure, ou il n’y a pas tout de meme que des fanatiques genre CGT…Quoique j’ai connu des responsables CGT nationaux d’une très grande compétence en droit du travail ( secteur prive).

Dernière modification par patrick (26/01/2021 17h04)

Hors ligne Hors ligne

 

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ?
Flèche Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

Pied de page des forums

Parrains Faites-vous parrainer
Apprendre le bonheur