Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche :
PlanèteMembres  |  Mission

Si ce message s'affiche, le changement de serveur qui a eu lieu mercredi 14 avril au matin a réussi !

Forums de la communauté des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ?
Flèche Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

#326 02/04/2021 16h18

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   115  

Oui, il n’y a que l’aspect fiscal -et successoral- qui puisse faire pencher la balance vers des UC SCPI en AV. Si la distribution est (ou serait dans un avenir prévisible assujettie à ce taux du barême actuel de l’IRPP) imposée à TMI 11%   je ne vois pas l’interet d’avoir des UC SCPI. A TMI 30% ou plus il faut calculer (j’ai comparé les frais sur UC avec l’IR). Je me suis peut être trompé mais la détention directe des SCPI de rendement françaises du type cité  ne me parait pas une bonne idée.

L’ alignement du régime fiscal et successoral de l’AV sur le droit commun transformerait les UC SCPI (en fait toutes les UC) en placement à fuir.

Hors ligne Hors ligne

 

#327 02/04/2021 16h26

Membre
Réputation :   3  

Bonjour, il y a aussi sur AV la facilité de revente qui rentre en compte.

Hors ligne Hors ligne

 

#328 02/04/2021 17h18

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   1017  

Encore une assertion non étayée. Je ne sais pas ce que les assureurs ont fait mais ils ont très bien réussi à ancrer dans l’esprit des investisseurs des qualités qui ne se sont pas démontrées/avérées.
Si "facilté" c’est l’histoire des deux clics contre un timbre RAR, franchement, ça ne justifie pas de payer des frais d’UC en sus, il faut comparer sur des critères pertinents, à la façon de Caratheodory, en fonction de sa situation personnelle (et oui ça prend du temps, c’est du travail et ça peut changer dans le temps !).

Hors ligne Hors ligne

 

#329 02/04/2021 17h29

Membre
Réputation :   3  

Hi @surin vous vous y connaissez beaucoup mieux que moi donc je vous fais confiance mais j’avais compris que comme les parts de scpi était achetées par l’assureur en cas de problème grave de la scpi on pouvait revendre rapidement tandis qu’en direct s’il n’y a pas d’acheteur en face des vendeurs la revente rapide n’est pas possible.

Hors ligne Hors ligne

 

#330 02/04/2021 17h44

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   1017  

C’est écrit nulle part en ces termes et le cas ne s’est jamais produit jusque-là, sur aucune SCPI (sauf à ce que quelqu’un ait un exemple de parts qu’il aurait pu vendre en AV et que d’autres en direct n’auraient pu vendre au même moment, à des prix comparables).
Ce n’est pourtant pas faute de l’avoir rappelé dans plusieurs discussions.

Hors ligne Hors ligne

 

#331 02/04/2021 22h43

Membre
Réputation :   54  

Surin a écrit :

Non, mis à part les frais de timbre pour la souscriptions de 4 SCPI en direct, je ne vois pas. Et encore, c’est largement inférieurs aux frais sur UC (plus de 10% du dividende).
Les SCPI en AV coûtent moins cher à court-terme grâce à leurs frais réduits lors de la souscription mais après quelques années, les frais sur UC rendent les SCPI en direct plus intéressantes.
Après il y a l’aspect fiscal qui pourra orienter le choix vers l’un ou l’autre.

Ce délai de "quelques" années peut parfois dépasser les 10 ans sur certaines scpi, sans prendre en compte la fiscalité ! Je crois me souvenir que vous aviez d’ailleurs participé à une ébauche de calcul. Bref à mon sens sur ce contrat ça se regarde au cas par cas. Je pense que les avantages et inconvénients ont déjà été discutés sur ce forum.

Pour Abitbol vous aurez les réponses à toutes vos questions et bien davantage en lisant ce sujet, celui sur les scpi en direct vs en uc, et enfin ceux dédiés à chaque scpi.

Dernière modification par NicolasV (02/04/2021 22h47)

Hors ligne Hors ligne

 

[-1]    #332 04/04/2021 01h42

Membre
Réputation :   -1  

Surin, le 02/04/2021 a écrit :

Non, mis à part les frais de timbre pour la souscriptions de 4 SCPI en direct, je ne vois pas. Et encore, c’est largement inférieurs aux frais sur UC (plus de 10% du dividende).
Les SCPI en AV coûtent moins cher à court-terme grâce à leurs frais réduits lors de la souscription mais après quelques années, les frais sur UC rendent les SCPI en direct plus intéressantes.
Après il y a l’aspect fiscal qui pourra orienter le choix vers l’un ou l’autre.

PS : un espace client par société de gestion, pas par SCPI.

De mon point de vue, l’intérêt de SCPI en AV (dans le contrat spirica) c’est surtout l’achat à valeur de retrait avec 100% des revenus avec un délai de jouissance presque immédiat.

Je vous rejoins sur le fait que la liquidité énoncée par les assureurs semble être plus du marketing que de la réalité en cas de problème.

MAJ : Merci à Surin pour son -1 en loucedé, sans réponse ni débat…

Dernière modification par Stef1010 (05/04/2021 00h51)

Hors ligne Hors ligne

 

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ?
Flèche Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

Pied de page des forums

Parrains Faites-vous parrainer
Apprendre le bonheur