Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#176 03/06/2017 09h29 → Quel capital pour vivre de la bourse ?

Membre
Réputation :   69 

Vegas : vous êtes propriétaire et sans emprunt à rembourser. Cela change beaucoup de choses non ?!

Hors ligne

 

#177 03/06/2017 10h29 → Quel capital pour vivre de la bourse ?

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   612 

AleaJactaEst a écrit :

A 80 centimes le kilo de riz, 2.5€ les 30 oeufs, 7€ le kilo de dinde, + fruit et légume du jardin on peut manger correctement pour 100€ par mois à trois.

Sinon comment ferait les 2 milliards de personnes qui vivent avec moins de 3€ par jours ?

Bon c’est un cas un peu extrême peut être.

Il faut rester réaliste. Non on ne mange pas pour 100€ par mois. Les œufs pas cher la viande pas chère et les miettes de riz peuvent vous faire économiser un peu mais cela peut se payer à long terme sur la santé car il y a des chances que ces produits soient d’une qualité moindre que des œufs frais d’élevages en plein air, idem pour le traitement et historique de la viande.

Le budget consensuel qui se dégage auprès des autres intervenants et aussi sur d’autres discussions est autour de 500€ mensuels pour une famille de 4. C’est aussi mon cas. C’est un budget serré mais tenable tout en consommant un peu de poisson, fromages et autres variétés de produits. Cela ferait 300€ mensuels pour un couple environ. En dessous on perd forcément en qualité ou on se prive.

Hors ligne

 

[+1]    #178 03/06/2017 11h25 → Quel capital pour vivre de la bourse ?

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   100 

Geoges a écrit :

Vegas : vous êtes propriétaire et sans emprunt à rembourser. Cela change beaucoup de choses non ?!

En effet il ne compte pas correctement, il lui faudrait réintégrer dans ses revenus mensuels le loyer fictif qu’il se verse lui même (= la rentabilité de son patrimoine immobilier en RP). Mais cela serait également un peu artificiel.

Hors ligne

 

#179 03/06/2017 11h39 → Quel capital pour vivre de la bourse ?

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   169 

Je le recommande pas du tout, mais il n’est pas sur que médicalement on mange mal en mangeant ainsi. Ca serait sans doute très ennuyeux, mais on gagnerait sans doute pas mal niveau troubles métaboliques. (avec ce régime, à mon avis, on ne mange que pour la faim, pas pour le plaisir, encore que).

En France, j’ai l’impression que les gens font un peu un blocage psychologique sur l’alimentation et pensent (a tord ou a raison) qu’en y mettant pas le prix, on mange du junk. Pourtant tous les aliments transformés/préparés, trop cuits, raffinés, sont souvent cher et sans doute très mauvais.

Vous l’avez sans doute vécu, on peut manger en Asie pour 1€/jour et ce très bien et sans mettre sa santé en danger (je l’ai d’ailleurs fais quand je vivais en Chine). Pourtant le cout des matières premières n’est pas vraiment moins cher, c’est surtout la préparation qui coûte rien.

Je vais caricaturer, mais si les candidats de Koh Lanta avait 30€ par mois à dépenser dans  un supermarché, il n’y aurait plus d’émission car ils mangeraient tous à leur faim !

Pour préciser le type de régime sur un mois :

- 5 kg de riz (5€)
- 5 kg de pattes (3.5€)
- 1 kg de dinde (7€)
- 1 kg de poisson blanc (5€)
- 30 oeufs (3€)
- 3 kg de bananes (3€)
- 3 kg de tomates (6€)
- 3 kg de pommes (3€)
- 30 barres de céréales discount (3.5€)
- 30 sachet de thé (1€)
- 3kg yaourt nature discount (3€)

Dernière modification par AleaJactaEst (03/06/2017 11h42)

Hors ligne

 

#180 03/06/2017 12h06 → Quel capital pour vivre de la bourse ?

Membre
Réputation :   12 

sven337 a écrit :

Geoges a écrit :

Vegas : vous êtes propriétaire et sans emprunt à rembourser. Cela change beaucoup de choses non ?!

En effet il ne compte pas correctement, il lui faudrait réintégrer dans ses revenus mensuels le loyer fictif qu’il se verse lui même (= la rentabilité de son patrimoine immobilier en RP). Mais cela serait également un peu artificiel.

Pourquoi je ne compte pas correctement ?!
Parce que je n’ai pas le droit d’être propriétaire alors qu’il y a un peu plus de 50 % de propriétaires en France ?
Parce que je n’ai pas le droit d’avoir déjà remboursé mon emprunt ?
Parce qu’il faudrait que je sois locataire comme ça je ne paye pas de TF ?

Si vous voulez, dans ce cas prenons un crédit de 800 €/mois (dedans je capitalise, c’est un peu de l’épargne). Mais je vais compter la CAF : - 130 €.

Ca fait +/- 1 000 € + 800 - 130 : +/- 1 670 € pour une famille de 4. Soit 835 € par adulte + 1 enfant + 1 emprunt ou 500 €/mois par adulte + 1 enfant sans emprunt.
Le reste, c’est déjà du confort et du luxe.
On est encore à des années lumières des 2 000 € pour 1 personne seule, seuil minimal de survie…

Et encore, je pense que pour la nourriture on peut être entre les 30 €/mois par personne d’Aleajactaest et les 300 € pour un couple sans enfant de KC44 soit 150 €/mois par personne.
En tant que célibataire, on peut vraiment se rapprocher de ça sans trop de soucis…

Hors ligne

 

#181 03/06/2017 12h21 → Quel capital pour vivre de la bourse ?

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   100 

Je précise que je suis d’accord avec vous qu’on vit très bien seul avec 2000€ par mois. Je ne défends pas la thèse contraire. Par contre, votre exemple n’est pas convaincant car sans compter le revenu "fictif" lié à la propriété de votre résidence, vous ignorez une partie de vos revenus : ceux liés à votre patrimoine immobilier. Donc votre exemple prouve seulement que vous vivez très bien avec 2000€ + le loyer, pas seulement avec 2000€. C’est pour cela que je dis que vous ne comptez pas correctement : ce que vous nous dites c’est qu’en étant déjà partiellement rentier (parce que votre logement est entièrement payé) vous vivez bien avec 2000€ par mois. C’est très différent de dire qu’on vit bien avec 2000€ par mois tout court.

Pour faire la bonne comparaison il faut la faire en intégrant l’intégralité des revenus du ménage, sans ignorer une partie du capital. Ainsi, faites le calcul avec l’hypothèse d’un locataire (ou crédit) à 2000€ par mois, et l’exemple sera plus correct… mais ça sera un peu moins "large" à la fin du mois.

Cela n’invalide pas votre cas, mais "vous" ne vivez avec 2000€ par mois comme vous le décrivez que parce que vous avez un gros poste de dépenses qui est payé par votre patrimoine immobilier, et ignorez donc une partie de vos revenus dans le calcul.

Hors ligne

 

#182 03/06/2017 12h45 → Quel capital pour vivre de la bourse ?

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   85 

Tanuky a écrit :

Je pourrai arrondir à 4000 € / mois (hors impôts) pour un peu plus confort.

Pour anticiper des dépenses complémentaires pour des enfants plus grands, etc. il faudrait avoir 5 000 € / mois pour être confort.

Tenez compte du fait qu’avec l’âge on dépense davantage aussi pour la santé, et les ados (activités, études) représentent un budget à mon avis bien supérieur à ce que vous prévoyez.
Nous avons le même budget de 4000€/mois pour un couple sans enfants, ce qui nous permet de consommer le capital. Dans cas 600-700K€ suffisent.

Après il y a un autre point que personne ne mentionne alors que ça devrait parler à tout le monde ici c’est la gestion des risques: nous gérons tous notre patrimoine en tenant compte des risques (que ce soit investissement en bourse ou dans l’immobilier ou autre) et au moment de passer en mode rente, chacun calcule au plus juste selon ses besoins actuels, ce qui est aberrant en terme de gestion des risques (forte remontée de l’inflation ou toute autre raison qui peut à l’avenir faire que le budget mensuel augmente). C’est à mon sens plutôt irrationnel d’abandonner complètement cet aspect justement au moment où l’on s’apprête à sauter le pas sans filet de sécurité.

Dernière modification par dangarcia (03/06/2017 12h55)

Hors ligne

 

#183 03/06/2017 23h45 → Quel capital pour vivre de la bourse ?

Membre
Réputation :   12 

@ Sven :
Honnètement je ne suis pas d’accord avec ce raisonnement de loyer fictif… Déjà à la base un emprunt sur RP, ce n’est pas à vie. C’est sur 15/20 ans en moyenne surement. Dans ce cas là, pourquoi ne pas mettre d’autres choses fictives ?!

Ensuite, la question de base était de dire : "est ce qu’il est possible de vivre correctement avec 2000 € pour une personne seule en France ?".
D’abord mon exemple était pour 2 adultes + 2 enfants ce qui génère plus de dépenses. Ensuite, même avec un "loyer fictif" on était à +/- 1 600 € toujours pour 2 adultes + 2 enfants (en réalité il y a 1 ado qui est supposé couter plus cher).

Un autre exemple : Si on suppose que je doive louer un bien seul j’aurais surement un T2 avec un loyer aux alentours de 500 € - des APL de 250/300 € (j’ignore le montant qu’ils donneraient) - 100 € de Taxe foncière.
J’aurais 200 € de nourriture/mois, moins d’eau et d’electricité, moins de chauffage aussi car l’appart serait 3/4 fois moins grand, 1 seule voiture donc au final moins de frais.

Donc locataire seul :

- Nourriture (incluant amis/familles): 200 €
- Loyer : 500 € - 250 € (APL) : 250 €
- TH : 70 €
- Electricité : 30 €
- Gaz : 30 €
- Assurance pour 1 voiture + appart : 40 €
- Mutuelles santé employeur incluse dans salaire : 9 € (à rajouter pour moi)
- Eau : 20 €
- Internet + portable : 37 €
- Essence : 50 €
- Pas de tabac, d’alcool, animaux (ç’est plus à cause de vacances…), cantine (très exceptionnellement), nounou et autres fioritures inutiles.

TOTAL : 736 € / mois. => +/- 700 €/mois (avec un "loyer fictif") bien sûr dans le cas où je n’ai aucun patrimoine immobilier sinon avec l’appart payé, on est à +/- 450/500 €/mois.
La nourriture peut plus ou moins varier, comme l’essence. Ce total, c’est "l’incompréssible".
Avec ça, je vis déjà bien sans me priver mais hors loisirs, hors voyages, hors imprévus.

On peut rajouter :

- Divers (Vacances, voyages, activités, loisirs, frais imprévus) : +/- 500 € (là je pense vraiment que c’est large car

TOTAL : +/- 1 200 € / mois
A ce stade là, je me fais vraiment plaisir. De quoi voyager plusieurs semaines.
A 2000 € ça serait la grosse fête !

Conclusion : pour un couple sans enfant, ça se situerait surement entre les 2 mais avec presque toutes les charges divisées par 2 et aussi 2 salaires au lieu d’un seul. Ce qui je pense serait encore plus confortable.
Donc seul avec 700 €/mois, c’est correct. c’est juste ce qu’il faut. Avec 1 000 € ou 1 200 € c’est confortable !

Dernière modification par vegas (03/06/2017 23h47)

Hors ligne

 

#184 04/06/2017 00h17 → Quel capital pour vivre de la bourse ?

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   130 

Vegas,vous ne pouvez-pas compter sur les APL pour établir le montant de vos dépenses, ni sur les allocs. Dans le sujet qui nous intéresse, vous êtes à la tête d’un patrimoine de plusieurs centaines de milliers d’euros pour générer des revenus . Donc exit les allocs et l’assistanat.

Je note que vous n’avez pas de budget auto: réparations (surtout que vous êtes assuré au tiers), ni achat de véhicule, loin d’être négligeable.

Néanmoins, effectivement 2000 € par personne sont bien suffisants pour vivre (et non survivre) en France.

Sinon pour revenir au sujet (le vrai), le patrimoine pour vivre de la bourse, c’est 25 fois les dépenses, soit ne pas prélever plus de 4% du capital par an.

Hors ligne

 

#185 04/06/2017 00h22 → Quel capital pour vivre de la bourse ?

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   587 

Trahcoh

25 fois les dépenses annuelles vous voulez dire ? A quel âge???

Dernière modification par sissi (04/06/2017 00h24)

En ligne

 

#186 04/06/2017 00h36 → Quel capital pour vivre de la bourse ?

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   130 

Oui Sissi, annuelles. Meerci d’avoir corrigé cette imprécision.

Les études sur la question partent du principe que les retraitées ne commencent pas à flamber leur magot à 80 ans je suppose!

Hors ligne

 

#187 04/06/2017 00h51 → Quel capital pour vivre de la bourse ?

Membre
Réputation :   

Bonsoir,

D’autres études suggèrent de diviser l’âge par 20 afin d’avoir un taux qui prend plus en compte la durée de vie restante. A 40 ans on pourrait alors retirer 2 % du capital, il faudrait donc avoir 50 fois les dépenses annuelles.

Hors ligne

 

#188 04/06/2017 09h57 → Quel capital pour vivre de la bourse ?

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   85 

sissi a écrit :

Trahcoh

25 fois les dépenses annuelles vous voulez dire ? A quel âge???

Peu importe l’âge. Si vous dépensez 4% de votre capital vous vivez sur les revenus de ce capital, qui reste donc intact.

Pour y parvenir, il suffit d’augmenter son capital et/ou réduire ses dépenses.

Exemple : vous dépensez 50k€ par an et vous avez un capital de 500k€ : soit vous augmentez votre capital à hauteur de 1,25M€ (4% de 1,25M€ donne 50k€/an), soit vous réduisez vos dépensez à 20k€ et voilà vous êtes rentier. La 1ère solution peut prendre du temps et demande du travail ; la 2ème solution est plus rapide mais demande certains sacrifices.
Comme souvent la vérité est quelque part entre ces 2 extrêmes.

Dernière modification par dangarcia (04/06/2017 09h59)

Hors ligne

 

#189 04/06/2017 10h35 → Quel capital pour vivre de la bourse ?

Membre
Réputation :   12 

@ Tracoh :

Ok pour les APL pourquoi pas, même si on les enlève on est en dessous de 1000 €/mois quand même.

Par contre, effectivement le budget voiture est compris plus loin dans les 500 €/mois dans les frais imprévus, loisirs et vacances. J’ai pris un budget de 500 €/mois soit 6 000 €/an qui est très large car on peut faire nettement mieux. Je pense que 200/300 € par mois en moyenne c’est largement OK.

Pour la voiture :
une voiture classique de 15 ans, presque plus aucune valeur donc oui assurance au tiers largement suffisante. Pour les réparations imprévues ou entretien, c’est épisodique donc ça ne revient pas si cher que cela.
Par exemple, un embrayage qui lache à 200 000 km en moyenne, c’est 550 € mais 1 fois tous les 15 ans. Une courroie de distribution c’est 500 € aussi mais tous les 5/7 ou 10 ans selon les modèles. Les pneus c’est 50/60 000 km donc tous les 3/4 ans en moyenne etc, etc… Telle qu’elle est aujourd’hui entre 200 et 250 000 km, je peux encore la garder 10 ou 15 ans sans problème.
Si je devais la changer pour X raisons, et bien je ne remettrais que 2/3/4 ou 5 000 € dessus.
Alors même avec les éventuels frais d’entretien et de réparations, il reste largement de quoi se payer de belles sorties et de belles vacances.

Hors ligne

 

#190 04/06/2017 10h51 → Quel capital pour vivre de la bourse ?

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   587 

Ah la theorie! Mais …je suis rassuree haha!

Je figure qu’il me reste 20 ans au grand max…- possiblement moins ! Ca change la perspective croyez moi… Et ça me motive a vivre mes rêves!
J’imagine aussi qu’a un moment donne j’en aurai marre de "boursicoter" mais quand?

En attendant je fais au moins 2 fois ce dont j’ai besoin/an  - peut-être 3 fois a 4 fois si la bourse tient…??? En diversifiant énormément : obligations, etfs, stocks, et un peu de CEFs défensifs.

Le souci étant: qu’acheter de défensif mais avec potentiel quand on vend dans ces marches "farfelus"?

Pour répondre a la question : quel capital ? ça dépend des risques pris , du rendement, du levier utilise…et beaucoup de la fiscalité

Aussi …suffit d’un ou 2 gros flops pour réduire le résultat de beaucoup de bons trades et ça c’est imprévisible …

Dernière modification par sissi (05/06/2017 00h46)

En ligne

 

#191 04/06/2017 23h26 → Quel capital pour vivre de la bourse ?

Membre
Réputation :   

Jef56 a écrit :

Si on prend un autre étalon: le seuil de pauvreté. Ce seuil est faible et personne je pense ne rêve d’être rentier avec un RSA. Pourtant à ma connaissance les gens qui vivent avec le RSA en France ne meurent ni de faim, ni de froid.
Certains pourraient dire que ça suffit pour être rentier et vivre à la campagne d’amour et d’eau fraiche avec son potager et sa hache pour couper le bois.

le seul de pauvreté est un indicateur à rendre avec précaution.
A ma connaissance, il existe 3 manières de l’aborder.
- en tant que proportion du salaire médian. De mémoire en France pour l’INSEE c’est 60% du salaire médian.
- en se basant sur les "privations" et les problèmes récurrents. Par exemple le compte bancaire et dans le rouge tout les mois ou le sacrifice du chauffage en hiver pour des raisons financières.
- à partir d’un panier de biens et de services "nécessaires", c’est la méthode des états unis et du canada par exemple. La constitution du panier évolue dans le temps et pose toujours beaucoup de questions.
Les dux  premières méthodes citées ont l’avantage d’intégrer automatiquement l’inflation.

Hors ligne

 

#192 05/06/2017 13h58 → Quel capital pour vivre de la bourse ?

Membre
Réputation :   10 

dangarcia a écrit :

sissi a écrit :

Trahcoh

25 fois les dépenses annuelles vous voulez dire ? A quel âge???

Peu importe l’âge. Si vous dépensez 4% de votre capital vous vivez sur les revenus de ce capital, qui reste donc intact.

Pour y parvenir, il suffit d’augmenter son capital et/ou réduire ses dépenses.

Exemple : vous dépensez 50k€ par an et vous avez un capital de 500k€ : soit vous augmentez votre capital à hauteur de 1,25M€ (4% de 1,25M€ donne 50k€/an), soit vous réduisez vos dépensez à 20k€ et voilà vous êtes rentier. La 1ère solution peut prendre du temps et demande du travail ; la 2ème solution est plus rapide mais demande certains sacrifices.
Comme souvent la vérité est quelque part entre ces 2 extrêmes.

Je me permets de revenir sur cette "règle" des 4% de prélèvements par an sans avoir à entamer le capital. Cela fait plusieurs fois que je vois cette remarque sur le forum.
Avez-vous le nom de l’étude ou un lien vers cette étude qui "démontre" ou "expose" cette théorie que j’ai bien envie de creuser

Hors ligne

 

[+1]    #193 05/06/2017 14h07 → Quel capital pour vivre de la bourse ?

Membre
Réputation :   

William P. Bengen a écrit :

http://www.retailinvestor.org/pdf/Bengen1.pdf

Hors ligne

 

[+2]    #194 05/06/2017 14h56 → Quel capital pour vivre de la bourse ?

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   322 

Job a écrit :

stokes a écrit :

rien que pour boire et manger.

…si un homme mange, boit et prend du plaisir dans tout son travail, c’est un don de Dieu.
Ecclesiate, 3/13

En effet, je prends du plaisir à boire et manger…..mais je ne travaille plus  !

Avec le budget que j’ai mentionné, ie 1000€/mois à cet effet, il ne manquerait plus que de surcroît cela soit mauvais !

Franchement, je ne sais pas comment font ceux qui annoncent 100€ ou 200€/mois pour se nourrir ; pour dire les choses en toute franchise, je n’aimerais pas être invité chez eux.

Je suis maintenant sur la Côte d’Azur : tout y est hors de prix ! Les haricots "de Provence" à 8,50€ le kg, les abricots de même provenance à 3€, les fraises à 4,50€ le panier d’une livre, les cerises de second choix (les plus petites, celles où il  n’y a que du noyau !) à 5€, le premier choix à 8,50€, les melons à 3,50€ la pièce. Bon, on peut évidemment se nourrir de fruits et légumes venus d’Espagne, mais je privilégie le circuit court, donc ici la qualité "de Provence"….c’est mûr et çà a du goût !

Hors ligne

 

[+2]    #195 05/06/2017 15h02 → Quel capital pour vivre de la bourse ?

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   253 

Stokes, j’ai cru comprendre, au travers de plusieurs fils de discussion que vous étiez un épicurien.
Il vous arrive d’être dans le Languedoc Roussillon (oups, l’Occitanie, je ne m’y ferai jamais !) et peut-être connaissez-vous alors le restaurant "Les grands buffets" à Narbonne ? Si ce n’est pas le cas, je vous invite à y aller (enfin, façon de parler!) car c’est un lieu extraordinaire, que ce soit par la beauté de son décor, par la qualité et la variété incroyable des mets proposés, tous à volonté, même le homard ou le foie gras.

C’est quand on mange dans ce restaurant qu’on regrette de ne pas avoir quatre estomacs comme les vaches !

Fin du hors-sujet.

Dernière modification par Isild (05/06/2017 15h25)

Hors ligne

 

#196 05/06/2017 15h26 → Quel capital pour vivre de la bourse ?

Banni
Réputation :   581 

stokes a écrit :

Franchement, je ne sais pas comment font ceux qui annoncent 100€ ou 200€/mois pour se nourrir ; pour dire les choses en toute franchise, je n’aimerais pas être invité chez eux.

+1 et tant pis si  certains vous collent ensuite l’étiquette fausse de snob ou élitiste, alors qu’on est simplement très exigeant sur la qualité de son alimentation.

Hors ligne

 

#197 05/06/2017 15h35 → Quel capital pour vivre de la bourse ?

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   612 

Eh bien Stokes je vous invite sur mon île. Je vous garantis des produits frais, de grosses crevettes et des fruits variés et non traités. Le tout pour un budget qui ferait saliver un amateur de plats cuisinés de grande surface en France. Mais c’est un peu hors sujet puisqu’en Asie.
En France je sais que je tiens un budget de 200€ par personne tout en mangeant franchement correctement. Mais on cuisine et élabore tout soi-même (enfin "on"…).
Avec 100€ ça n’a plus rien à voir, là je ne vois pas comment ce serait possible en effet.

Hors ligne

 

#198 06/06/2017 16h01 → Quel capital pour vivre de la bourse ?

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   127 

kc44 a écrit :

Le budget consensuel qui se dégage auprès des autres intervenants et aussi sur d’autres discussions est autour de 500€ mensuels pour une famille de 4. C’est aussi mon cas. C’est un budget serré mais tenable tout en consommant un peu de poisson, fromages et autres variétés de produits. Cela ferait 300€ mensuels pour un couple environ. En dessous on perd forcément en qualité ou on se prive.

Nous ne sommes que 2, mais après avoir fait le budget alimentation il y a quelques mois, on était au alentour de 350€, ce qui signifie que notre budget alimentation avait dérapé.

Là on a repris un peu les choses en main, donc faut que je refasse les comptes, mais on doit osciller de nouveau entre 150 et 200€ d’alimentation par mois (attention, pour mon budget alimentation = catégorisation par fournisseur, donc sac poubelle = alimentation).

Pour la diminution, 2 axes principales :
-> on a coupé totalement les dépenses dans les chochonneries/grignottage (chips, biscuits apéros, …) qui sont cher et mauvais pour la santé.
-> le printemps est là, donc il faut manger les légumes avant de les perdre (ceux qui ont un potager comprendront la blague). Beaucoup de salades mangé, beaucoup de donné, pas mal de perdu malgré tout Et je crains que le scénario perdure un bon moment (j’ai déjà beaucoup trop de pied de courgette, et les tomates ça ser sûrement similaire)

Conséquence du changement de régime alimentaire : malgré les repas pas spécialement léger (genre rapé + salade), et les dessert qui vont avec, les kilos de l’hiver partent en vacances les uns après les autres.

stokes a écrit :

Franchement, je ne sais pas comment font ceux qui annoncent 100€ ou 200€/mois pour se nourrir ; pour dire les choses en toute franchise, je n’aimerais pas être invité chez eux.

Je comprend, manger des produits bio et locaux c’est pas recommandé!

Hors ligne

 

#199 06/06/2017 17h07 → Quel capital pour vivre de la bourse ?

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   644 

Ne serait-ce que pour les fruits…
Si l’on en veut des "bons" (avec des saveurs, du jus, une bonne texture), c’est impossible de tenir un budget de 100 euros en alimentation (en additionnant tout le reste).
 
Pour une famille de 4, on doit être à 20 euros de fruits par semaine, achetés chez un artisan. Rien de très "exotique" (des pommes, des cerises, des abricots, des pêches…).
Mais on sait qu’ils seront excellents à chaque fois, et on ne se prive pas (en pensant au budget de X à ne pas dépenser).

Je ne pense pas pourtant que l’on "abuse".

Dernière modification par maxicool (06/06/2017 17h08)


Parrain BourseDirect  Yomoni  Linxea  Binck  Boursorama  Fortuneo  ENI  DirectEnergie  Igraal eBuyClub BLOG

Hors ligne

 

[+1]    #200 06/06/2017 17h33 → Quel capital pour vivre de la bourse ?

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   168 

Il semble qu’il y ait autant de réponses et de points de vue que de personnes ou presque. 

Entre les adeptes de la frugalité extrême effrayés par la simple idee de devoir (re)travailler un jour et les bourgeois assumes qui ne conçoivent pas d’etre rentier si cela ne permet pas un confort largement supérieur a la moyenne - catégorie a laquelle je m’associe davantage -  il parait difficile d’avoir une réponse simple.  Sans oublier de prendre en compte la situation familiale et géographique, nous avons autant de réponse que de cas ou presque.

Mon approche est d’augmenter progressivement mon revenu provenant du capital jusqu’à ce qu’il puisse remplacer le revenu provenant de mon travail. J’estime pour a part et c’est purement arbitraire qu’en dessous de $100,000 de revenu par an je ne vis pas a un niveau de confort qui me convient, cela s’entend residence principale payee.

Étant adepte de l’efficacité plutot que de la frugalité, je lis avec precaution les conseils de MisterMoneyMustache, et a mon sens son meilleur post, en tout cas celui qui m’a aide à bâtir mes plans est: the shockingly simple math behind early retirement. J’applique celle approche depuis maintenant 2 ans, et je dois avouer que la progression est meme plus rapide qu’espérée, d’ici quelques courtes annees je pourrais maintenir mon tres confortable niveau de vie sans avoir besoin de travailler. Je ne sais pas encore si j’arrêterai de travailler, ou si je prendrais une annee ou deux de plus a un rythme doux et relax pour me payer des rêves mercantiles comme une Lamborghini ou une maison aux Bahamas.

Etre rentier permet de vivre son rêve, chaque reve est different, pour certain il ’s’agit de plus travailler, pour moi il s’agit juste de ne plus avoir besoin de travailler (ce qui est tres different).

T.


Tyrion Lannister - "a Lannister always pays his debt"

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech