Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS    Cherchez sur le site et les forums :
PlanèteMembres  |  Mission

Forums de la communauté des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies, sans jugement moral, sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ?
Flèche Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

[+1]    #76 15/11/2021 14h45

Membre (2021)
Réputation :   6  

Hors de ce forum, on évolue plus en version cachée pour tout ce qui est financier.
On expose le moins possible cette composante.
On considère qu’l y a plus intéressant à discuter en famille, entre amis et avec son entourage au global.

Et de toute façon ça intéresse qui ? A part nous, et notre communauté des Investisseurs Heureux bien sûr, animés par des sujets très spécifiques qui rallient.

Dans la vie de tous les jours, notre entourage est varié. La création, optimisation patrimoniale ne sont pas des centres d’intérêts pour beaucoup, alors que pour d’autres qui en parle oui. C’est cool,  ça change aussi des conversations qu’on peut avoir ici smile

Hors ligne Hors ligne

 

#77 15/11/2021 20h43

Membre (2011)
Top 20 Année 2021
Top 20 Dvpt perso.
Top 20 Vivre rentier
Top 20 Immobilier locatif
Réputation :   407  

quietstrength a écrit :

Et de toute façon ça intéresse qui ?

Je trouve qu’au contraire la demande "que faites vous dans la vie ?", sous entendant de quoi vivez vous et donc quel est votre catégorie sociale est assez souvent demandé!
Et selon la réponse, le comportement de l’interlocuteur peux changer de manière plus ou moins importante!

Je le sais pour ne pas donner cette réponse de manière intuitive.
Mais majoritairement, quand les gens apprennent qu’on est bailleur par exemple, tout de suite, on change de catégorie social, et le regard des gens change totalement!

Hors ligne Hors ligne

 

#78 15/11/2021 21h22

Membre (2021)
Réputation :   6  

Pour un bailleur privé ça qualifie la propriété je trouve, plutôt que le métier.
Puis il y a des bailleurs d’un bien et d’autres multi-propriétaires.
Vu ma vision, je répondrai  à cette question "gestionnaire immo" (ça induit gestion des biens des autres pour beaucoup , et il n’y aurait que ceux qui savent ou que vous décidez de mettre au parfum qui savent que ce ne sont que vos biens…) et sans mentir, vous faites bien au quotidien ce que vous énoncez smile

Hors ligne Hors ligne

 

#79 16/11/2021 21h53

Membre (2016)
Top 20 Dvpt perso.
Réputation :   84  

Membre clivant Membre parfois clivant Membre clivant

C’est vrai que des fois il faut savoir ruser , ne pas tout dire .
Mais des fois il faut savoir se faire respecter , car tout ou beaucoup se sait au bout d’un temps / années dans une ville ou a la campagne , surtout quand il y a des histoires d’argent .

Bon sinon , j’aime bien cette citation :

“ Les Anglo-saxons savent qu’il faut de la pierre, de la bourse, investir dès le plus jeune âge, voir à moyen-long terme et long-terme…  là ou nous Français pensons bourse = trading = spéculation = méchants garçons ”

Dernière modification par Serrure (16/11/2021 23h26)

Hors ligne Hors ligne

 

#80 12/09/2022 08h59

Membre (2018)
Réputation :   53  

Un article du Monde qui montre que le choix Rentier est à la mode - mais pas encore accepté


« Vite à la retraite », l’émission qui bouscule la Belgique

Dans ce programme suscitant la controverse, de jeunes Flamands racontent comment ils ont pu arrêter de travailler et vivre de leurs rentes alors qu’ils n’ont qu’une trentaine, voire une vingtaine d’années.


Fini le sexe, la déconnade, les jalousies et les tromperies, voire, plus trash encore, les joutes pour obtenir un don d’organes, goûter des drogues ou trouver un jeune migrant à expulser. Tous ces « exploits » de la téléréalité à la néerlandaise ne semblent plus dans l’air du temps, même s’il en subsiste quelques bribes ici et là avec, en France par exemple, les répétitives aventures des Marseillais aux quatre coins du monde.

Point trop n’en faut, le système doit continuer de tourner

Il est gênant qu’une chaîne publique diffuse une émission encourageant l’idée de l’argent facile, déplore aussi Oskar Seuntjens. Pourquoi des jeunes risquent-ils de tomber dans le panneau ? Parce que « la réalité est qu’ils savent qu’ils devront travailler jusqu’à 67 ans, parfois dans une fonction qui leur déplaît et qui ne leur rapportera pas assez pour qu’ils puissent s’acheter un logement », observe ce militant de gauche.

Le lien :
« Vite à la retraite », l?émission qui bouscule la Belgique

Dernière modification par Kundera (12/09/2022 19h39)


Gare aux gourous

Hors ligne Hors ligne

 

#81 12/09/2022 19h35

Membre (2013)
Réputation :   58  

@koundera
J’ai cherché à voir le Replay mais impossible a trouver avez vous un lien?


Mes offres de Parrainages

Hors ligne Hors ligne

 

#82 Hier 14h15

Membre (2021)
Réputation :   2  

franck1127, le 08/07/2021 a écrit :

Surtout pas smile ! Savoir se réjouir du bonheur des autres au lieu de le jalouser est une profonde source de bonheur et de paix intérieure. Bon nombre de personnes n’en sont malheureusement pas capables.

Ya rien de plus humain que la jalousie, elle est issue de la recherche de confort, elle meme au centre de norte système biologique :
* la maison/appart(logement)/conjoint(e)/travail est généralement les facteurs clés de succès (aka confort) d’une personne (enfin dans mon cas c’est comme ça qu’en situation "civilisée" je les définis)
avant ces trois quêtes, il y en a une beaucoup plus importante, mais souvent oubliée une fois obtenue :
* la survie, axée sur l’alimentaire évidemment et la santé (face à la maladie)…
Or, la jalousie est une émotion négative (ah, il y en a beaucoup plus de négatives que positives!) ressentie par toute personne en stade 2 (càd en "bonne" situation de santé) entouré de personnes qui ont beaucoup plus de confort. Et la mauvaise nouvelle, c’est que c’est naturel ; la seconde mauvaise nouvelle, c’est qu’hors bonne volonté et rare bienveillance, il n’y à rien à faire, et c’est même "contagieux" : toutes les révolutions s’amorçent sur une dose de jalousie évidente.

DDtee, le 07/07/2021 a écrit :

Article réservé aux abonnés Les échos Patrice Cavalier, le Sétois invisible à la tête d’un empire immobilier | Les Echos où l’on découvre (façon de parler) Patrice Chevalier, Sétois de 52 ans, 10e promoteur immobilier national, second de l’immobilier géré en France (après Pierre & Vacances)

C’est la première interview qu’il accepte en 25 ans et toujours aucune photographie.
Il fuit réseaux sociaux, fédérations professionnelles et toutes mondanité mais travaille 15H/24.

Autodidacte (titulaire d’un bac) et parti de rien, il gère aujourd’hui avec ses 1700 collaborateurs 150 résidences, 22 000 unités d’hébergements réalisées dont 17 000 gérées.

Il gère aujourd’hui :
Océanis Promotion, 10e promoteur immobilier national
Appart’City, leader national des appart’hôtels urbains
Ecla Campus, résidences étudiantes
Arkolia Energies énergies renouvelables
Les boulangeries Maman à New York.
La chaîne d’hôtels 4 et 5 étoiles 369 degrés
Le tout en fonds propres pour les 3 dernières lignes, les autres entités détenues à hauteur de 10% du capital.

Il va maintenant se lancer dans des résidences séniors de grande taille pour faire baisser les loyers pas effet d’échelle.

Belle trouvaille, je ne connaissais pas ; il est possible de rallonger la liste par :
* Emmanuel Besnier
* Rani Assaf
* beaucoup de mafieux et autres activités illicites fuient les objectifs
*

Il faut savoir qu’il n’y  pas que la richesse fiancière mais également la réussite de notoriété/médiatisée… Tous les lyonnais se souviennent que le créateur de la série télé Kaamelott ne sortait plus de chez lui car accosté chaque semaine (même presque quotidiennement) quand on le croisait dans lyon!

gunday, le 07/07/2021 a écrit :

Bref, dés qu’il y a du patrimoine, on a le droit à des remarques et des tentatives pas très honnête!
Se cacher me semble une solution illusoire. Avoir construit un patrimoine dans le but de vivre comme un rat m’échappe.

..Issu directement de la jalousie !
Pour preuve, un entrepreneur témoignait sur ses hauts revenus dans l’Obs :

Thomas, chef d’entreprise, 6500€, 37 ans, Grigny
«Je trouve qu’en France on a un souci avec les signes extérieurs de richesse. J’ai une grosse voiture car j’ai voulu me faire plaisir. Résultat, certains clients me font des remarques : Je comprends pourquoi t…on devis est super cher»

La réponse que nous a faite un analyste de crédit dans une grande banque française traduit assez bien l’esprit général : «l’idée de rendre publics mes revenus dans un magazine est une parfaite illusion de mes pires cauchemars»

Note de deux autres cas :
* le célèbre joueur Mbappé habitait encore avant la CdM 2018 dans son quartier d’enfance de Bondy, d’où il a finament été exfiltré
* les gagnants d’un gros lot dans les années 2000 ont également fait l’objet d’une exfiltration d’urgence lorsque la nouvelle s’est répandue comme une trainée de poudre dans un HLM..
Ce genre de cas, malheureusement c’est très répandu !
Et imaginez vous même que vous ayez sous le nez la jolie maison du voisin à quelques mètres de votre vieille bicoque, qu’il sort avec sa jolie compagne chaque semaine au volant d’un joli bolide, alors que vous avez perdu la votre et ne disposez pas de quoi vous payer un tel luxe. Emotion quand t…u nous tiens !

Il faut bien se rappeler que la France fait partie des pays développés et pays européens les plus concernés par la jalousie : n’oublions pas la révolution française, mais pas que. N’oublions pas que l’affaire Gregory comme des milliers d’autres affaires juridiques (une encore récemment publiée le mois dernier dans Le Monde) sont amorçées par… la jalousie. Et que dire des Gilets Jaunes, Mélenchon presque deux fois au second tour, et des derniers phénomènes politiques? Sans la jalousie et les émotions, je pense qu’on en serait pas là.. Mais bienvenue en France.

FastHand, le 22/06/2021 a écrit :

Bonjour,

Cette file reste très intéressante même si je n’en partage pas les usages.
Je ne suis pas rentier, mais j’aspire à développer mon patrimoine pour ma petite famille.
J’en parle facilement car on souffre en France d’un manque de culture économique et financière, et l’argent reste tabou. Plus jeune, j’aurai aimé connaître quelqu’un qui me fait partager sa philosophie et ses bonnes pratiques.

Je voulais rebondir là dessus :
Pour avoir appris mes notions financières en autodidaxie par internet.. Malgré la "petite richesse" familiale, hors ouvrir un livret A ou ne pas être dans le négatif, j’ai jamais eu de vrai apprentissage familial ou scolaire.
Je pense que c’est du à la confidentialité familale dans un premier lieu.. Mais quid pour la gestion financière en collège ou lycée? Mes compagnons de route de cet univers le réclament aussi. En plus, le bac change chaque année. Mais c’est face à un rouleau compresseur énorme : la richesse est très mal vue en France. Pour avoir cotoyé des personnes issues de tous milieux sociaux, il est presque impossible de tenir un cours financier sur la bourse (vue comme le mal absolu), ou l’épargne, par ex via l’assurance vie : économiser ou mettre de coté est plus que malsain selon certaines personnes, l’argent étant "suffisamment sale" pour le garder trop longtemps entre les mains. Pour continuer, lors de mes années étudiantes j’étais souvent à compter chaque sous, mettre beaucoup de coté : plusieurs compagnons de promo me l’ont reproché, d’autres issues de quartiers populaires ont voulu m’apprendre à "claquer de l’argent", texto !
Sans compter le fait que le niveau en maths baisse fortement, et que faire la différence entre assurance vie et assurance décès est synonyme pour énormément de monde, culture populaire oblige. En complément, cela raviverait l’éternel conflit riche/pauvre qui enlise l’éducation nationale sur une éducation à deux vitesses, selon les critères d’origine. En pleine tectonique des plaques sur notre politique "sociale" actuelle !

J’avais deux autres notions à évoquer, mais je les ai oubliées en rédigeant ce pavé. Damn!

Dernière modification par hrld (Hier 15h43)


Parrain IB - Boursorama - Hello Bank - Fortuneo - et beaucoup d'autres!

Hors ligne Hors ligne

 

#83 Hier 14h44

Membre (2014)
Top 20 Année 2022
Top 20 Expatriation
Top 20 Obligs/Fonds EUR
Top 5 Crypto-actifs
Top 20 Finance/Économie
Réputation :   532  

Il y a la jalousie et la relation à l’argent et les fantasmes associés.

On ne peut rien contre la jalousie sauf choisir ses amis mais on peut éviter les fantasmes et autres rejets face à l’argent en limitant les signes de richesse en fonction de l’environnement dans lequel on évolue.
L’exemple du chef d’entreprise qui se plaint des réflexions de ses clients en est l’exemple parfait.
S’il a une fonction commerciale, et si en plus il vend des clous, il est en effet pas très finaud d’aller en clientèle en Ferrari…
Mbappé qui peut se payer le niveau de vie qui va avec son salaire, ne peut décemment plus vivre dans un quartier populaire. C’est même manquer de respect aux autres et les inviter à des exactions sauf à continuer à vivre le même style de vie qu’eux.
Il y a une bonne raison pour laquelle les riches vivent entre eux, "parqués" dans des quartiers privilégiés et en vacances sur des îles exclusives.

Comparer à deux reprises la femme à une voiture, ou une maison, c’est un peu suranné et pas très dans la tendance actuelle de reconnaître une place égale aux femmes dans la société…


Le train de la vie ne s'arrête jamais deux fois à la même gare.

Hors ligne Hors ligne

 

#84 Hier 16h02

Membre (2020)
Réputation :   5  

Jef56 a écrit :

Comparer à deux reprises la femme à une voiture, ou une maison, c’est un peu suranné et pas très dans la tendance actuelle de reconnaître une place égale aux femmes dans la société…

J’ignorais que la beauté des femmes était exclue du registre des sources de jalousie.
Je ne saisis pas en quoi souligner le contraire n’est "pas très dans la tendance actuelle de reconnaître une place égale aux femmes dans la société".

Au-delà de la pertinence de ce propos, ce forum ne m’en semble pas un réceptacle adéquat.

Hors ligne Hors ligne

 

#85 Hier 16h23

Membre (2014)
Top 20 Année 2022
Top 20 Expatriation
Top 20 Obligs/Fonds EUR
Top 5 Crypto-actifs
Top 20 Finance/Économie
Réputation :   532  

Cela m’a choqué. C’est mon droit de le dire.
Comparer la beauté d’une femme ou une femme a un bien matériel que l’homme peut posséder pour en faire étalage devant ses congénères est pour moi totalement « has been ».

Maintenant sur le fond, je ne suis pas une femme donc je n’ai pas plus à dire que cela.

Il est possible d’ailleurs que sur le fond hrld soit d’accord avec moi, mais la forme de son message était maladroite.

Dernière modification par Jef56 (Hier 16h33)


Le train de la vie ne s'arrête jamais deux fois à la même gare.

Hors ligne Hors ligne

 

#86 Hier 16h33

Membre (2016)
Top 5 Année 2022
Top 5 Année 2021
Top 10 Portefeuille
Top 5 Dvpt perso.
Top 10 Expatriation
Top 20 Vivre rentier
Top 10 Actions/Bourse
Top 5 Invest. Exotiques
Top 10 Crypto-actifs
Top 20 Entreprendre
Top 10 Finance/Économie
Réputation :   1005  

INTJ

hrld a écrit :

Mais quid pour la gestion financière en collège ou lycée? Mes compagnons de route de cet univers le réclament aussi. En plus, le bac change chaque année. Mais c’est face à un rouleau compresseur énorme : la richesse est très mal vue en France. Pour avoir cotoyé des personnes issues de tous milieux sociaux, il est presque impossible de tenir un cours financier sur la bourse (vue comme le mal absolu), ou l’épargne, par ex via l’assurance vie : économiser ou mettre de coté est plus que malsain selon certaines personnes, l’argent étant "suffisamment sale" pour le garder trop longtemps entre les mains. Pour continuer, lors de mes années étudiantes j’étais souvent à compter chaque sous, mettre beaucoup de coté : plusieurs compagnons de promo me l’ont reproché, d’autres issues de quartiers populaires ont voulu m’apprendre à "claquer de l’argent", texto !

Peut-être s’agit-il d’une différence de génération ? Mais la grande majorité des trentenaires/quadra* que je connais ne sont pas hostiles à la bourse. Certains en ont un peu peur, ou plutôt peur d’être jugés s’ils posent des questions, mais je vois plutôt une fascination qu’une détestation, voire même une soif d’information. Les crypto ont par ailleurs achevé de décoincer beaucoup de gens de milieux très populaires sur ces sujets. Peut-être que cela dépend aussi de la façon dont on en parle. Venant moi-même d’un milieu très populaire, quand j’évoque des optimisations financières, l’immo ou la bourse je le fais du point de vue de quelqu’un "d’en bas", c’est à dire comme autant d’astuces permettant d’améliorer son sort. Boursicoter et ouvrir un PER a toute sa place dans le système D. Toujours ça que les boches n’auront pas.

Au sujet de la radinerie, je pense qu’il y a une incompréhension. Dans les milieux populaires, quand on gagne on partage : on invite au restau, on offre des cadeaux, etc… Un type qui mange des pâtes et refuse toute sortie pour acheter deux ou trois actions Total chaque mois pour sa retraite aura en effet du mal à rester sympathique smile Et puis je crois que c’est surtout un faux espoir. Quand on vient du ruisseau, généralement on n’en sort qu’avec un gros coup, pas des années d’économies de bouts de chandelle (invariablement ruinées par une perte d’emploi, un véhicule qui lâche, bref toutes les emme*des qui définissent le fait d’être pauvre). Et quand on fait un gros coup, on partage ! On peut donc être radin pour soi, mais pas avec les autres.

* c’est vrai qu’avec les personnes plus âgées on ne parle presque jamais d’argent, puisqu’elles sont retraitées et donc ne s’inquiètent généralement plus de tout ça…

P.S.: @Jef56, on dirait que vous êtes en train de faire dévier cette file avec un hors sujet à la limite du whiteknighting. Reprenez-vous smile

Dernière modification par doubletrouble (Hier 16h46)


Parrain Curve ✯ Mangia bene, caca forte, e non aver paura della morte.

Hors ligne Hors ligne

 

#87 Hier 16h59

Membre (2021)
Réputation :   2  

Jef56 a écrit :

Comparer à deux reprises la femme à une voiture, ou une maison, c’est un peu suranné et pas très dans la tendance actuelle de reconnaître une place égale aux femmes dans la société…

Non, parce que les deux dépendent de l’offre et de la demande, et sont souvent critères d’exigence. À noter que c’est dans les deux sens (compagne et compagnon)… qui veut rester seul toute sa vie ? sans logement ? sans travail?
Pour mon exemple, les "jeunes" générations que je représentent trouve du travail via le numérique. Pas d’exception à la règle pour les rencontres affectives, tout se fait par le mobile, les rencontres au lieu de travail ou études c’est terminé.

La messe est dite.


Parrain IB - Boursorama - Hello Bank - Fortuneo - et beaucoup d'autres!

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #88 Hier 17h08

Membre (2015)
Top 20 Année 2022
Top 20 Dvpt perso.
Réputation :   218  

INFP

Cette vision au sujet de la "jalousie" m’interpelle quelque peu.
Surtout quand je la lis reliée à la Révolution Française.
Faut-il rappeler qu’alors 98 (ou 96, mais on dira une très grande majorité) pour cent de la population faisait partie de ce que j’ai appris au collège comme étant le tiers état, donc ni du clergé, ni de la classe noble. C’est à dire n’accèdant pas aux privilèges et possibilités liées à ces classes ?
La jalousie c’est quand on envie ce qu’on n’a pas alors que peut-être on peut l’obtenir autrement.
Quand on ne peut accéder à l’obtention de ce qu’on a pas car on sait que c’est statutairement barré, n’est-ce pas plutôt un sentiment d’injustice ?
En ce sens je pense que la culture anglo-saxonne est très différente en ce sens qu’elle donne plus de respect et de considération à la prise de risque. D’ailleurs personnellement, étant actuellement sans emploi avec ma compagne, en fin de droit et donc sans revenus actuels, nous sommes hébergés par quelqu’un gratuitement, et avons tout récemment reçu une proposition pour créer un projet d’accueil familial. Cette dernière personne est d’origine québécoise, et la première fille d’une mère américaine.
La Révolution Française ne m’a pas semblé être une révolution de petits citoyens jaloux d’autres, derrière il y avait quand même d’immenses problèmes structurels sociaux et économiques ayant abouti à cette crise historique. On pourrait d’ailleurs se demander si l’on ne vit pas des choses similaires aujourd’hui.
Le fait est que ce n’est pas les plus pauvres qui en ont bénéficié le plus, pour changer dans cette tendance bien humaine d’être mû par des forces bien animales, même habillé en costard cravate.
Un ami me racontait travailler dans une banque, aller chez un patron d’entreprise qui changeait de voiture tous les ans, roulant dans des super voitures de sport onéreuses…et le voir négocier son crédit juste en sortant d’une réunion d’entreprise où il annonçait à ses salariés qu’ils ne seraient pas augmentés parce que les résultats de la boîte n’étaient pas à la hauteur…à savoir que sa femme était adjointe de direction ainsi que d’autres membres de la famille, dans un joyeux népotisme où la redistribution du capital produit par l’entreprise était savamment orientée.
Tout ça au-delà d’un tableau qui peut sembler caricatural mais est néanmoins une réalité existante, pour dire qu’il peut y avoir des raisons objectives suscitant un sentiment que l’on peut appeler jalousie, mais qui peut provenir aussi d’un sentiment d’injustice légitime.

Quand on a les moyens, il est facile d’avoir la force de s’en sortir. Quand on ne les a pas, on n’a parfois juste la force de survivre et sans aide, il est difficile de trouver les ressources pour aller au-delà de cette situation.
C’est deux psychologies totalement différentes et deux regards totalement différents sur le monde.
Qui bien souvent ne communiquent pas entre elles et donc ont du mal à se comprendre.

Et à la fin la névrose de la fidélité à sa classe sociale est un ressort puissant pour que les segmentations sociales perdurent malgré la possibilité d’en changer.

Mais le fait est qu’aujourd’hui avec 100 euros et moins on peut ouvrir un PEA, ce qui était impossible il y à 15 ans, voire impensable.

Dernière modification par Lausm (Hier 17h09)

Hors ligne Hors ligne

 

#89 Hier 21h44

Membre (2020)
Top 20 Année 2022
Réputation :   119  

INTJ

Membre clivant Membre parfois clivant Membre clivant

Ce qui est à tout le moins cocasse, c’est la coïncidence entre le titre de cette discussion et la thèse de la doctorante Lorraine Bozouls soutenue il y a 3 ans de cela :

Lorraine Bozouls, "Pour vivre heureux, vivons cachés" : pratiques résidentielles, styles de vie et rapports de genre chez les classes supérieures du pôle privé      | isidore.science

L’auteure est venue présenter ses travaux cette année à la fête de l’Huma, son exposé sur les "petits riches" étant vraiment captivant.

Hors ligne Hors ligne

 

#90 Aujourd’hui 01h16

Membre (2021)
Réputation :   2  

Malheureusement, hors du coté financier il y a également d’autres composantes, notamment sur le jugement des autres :
* les habitudes peu ordinaires (rouler avec une vieille voiture de collection, aller à la chasse, manger au dela de sa faim)
* les différences peu appréciées (ex différence d’age importante dans un couple, tatouages/piercings..)

Ils peuvent etre des moteurs de critique, ce qui ne favorise pas le "vivons heureux" lorsque cela se sait/ressent.
Je pense qu’il peut y en avoir beaucoup d’autres, pas forcément basés sur l’argent


Parrain IB - Boursorama - Hello Bank - Fortuneo - et beaucoup d'autres!

Hors ligne Hors ligne

 

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ?
Flèche Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

Pied de page des forums

Parrains Faites-vous parrainer
Apprendre le bonheur