Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

Nouveau venu dans cette longue discussion ? Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

#551 01/05/2019 21h54 → Quel capital pour vivre de la bourse ?

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   416 

Bonsoir !

@Gandolfi, les calculs sont assez bien. Mais attention, car :

gandolfi a écrit :

Pour un TMI 14%

le TMI est le Taux Marginal, et une partie seulement des revenus sera imposée à ce taux ; en 2019 les premiers 9964 € seront imposés à 0 % (impôt sur les revenus).

Sinon, vous avez, sans l’avoir dit, pris en compte la partie déductible de la CSG (6,8 % à 14 %). C’est bien.

Enfin, comme l’a signalé Toufou, si vous n’avez pas d’autres revenus suffisants, PUMA vous prélèvera 8 % des revenus…

Dernière modification par M07 (01/05/2019 21h55)


M07

Hors ligne

 

#552 01/05/2019 22h21 → Quel capital pour vivre de la bourse ?

Membre
Réputation :   10 

Bonsoir,

Je comprends votre remarque pour le TMI.

Pour l’instant hélas je ne suis pas rentier. Mon salaire actuel est imposé au TMI de 14%. Donc les dividendes supplémentaires seront dans cette tranche et ne me permettront pas non plus d’attendre les 30%.

- C’est vrai que c’est important pour un vrai rentier car il pourra déduire 830 euros/mois qui seront non imposable à l’IR.

- Pour PUMA c’est ne nouvelle taxe pour les rentiers ? 8 % des le premier euro et cumulable avec l’IR ensuite ?

- Donc au vu de ces calculs vous conseillez quoi comme type de supports et produits dans mon cas ?

Pour l’instant:
- AV SPIRICA 10% --> SCPI (4,5% brut avec 6% de frais d’entré).
- AV SPIRICA 10% --> SIIC françaises de maniere progressive pour atteindre 20% dans 2 ans
- PEA 10% avec investissement progressif pour viser 40% dans 2-3 ans --> 1/2 ETF world  et 1/2 actions aristocrates (sanofi, air liquide, total, eutelsat, bouygues, IPSOS
- SPIRICA et SURAVENIR 70% --> mix fonds euros "boostés" et normal.

Hors ligne

 

#553 01/05/2019 23h28 → Quel capital pour vivre de la bourse ?

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   416 

Re !

@Gandolfi, je suis désolé, mais je ne vous donnerai pas de conseil. Ma situation et ma façon d’investir sont trop différente de votre style, et je ne suis donc pas adéquat pour suggérer quoi que ce soit.

Mais vous progressez. Depuis que vous êtes sur ce forum, vous avez appris un peu ; mais c’est déjà beaucoup, relativement au Vulgum Pecus. Alors, continuez.


M07

Hors ligne

 

#554 02/05/2019 12h07 → Quel capital pour vivre de la bourse ?

Membre
Réputation :   19 

Dooffy a écrit :

Pour continuer dans la même veine que cricri77700 (qui appréciera le clin d’oeil à son ancien métier):
J’ai lu quelque part effectivement ce rationnel simplifié qui consiste à avoir 25 fois son niveau de dépenses annuelles sous forme d’actif générateur de valeur. Si quelqu’un retrouve la source ce serait utile (de mémoire j’avais lu ça dans un livre ou peut-être sur le site MMM).
Bonne nouvelle: suivant ces critères je peux me lancer dans la vie de rentier smile

En revanche, lorsque j’entends 1,5 M€ plus RP payée je suis déçu à la vue du résultat des quelques calculs grossiers ci-dessous:

Hypothèses:
- K à atteindre : 1,5 + 0,4 (RP) = 1,9 M€
- K initial : 0€
- IFI non pris en compte
- Inflation non prise en compte (elle serait de l’ordre d’1% dans les années qui viennent)
- Taux de croissance annuelle des marchés: 7%
- Epargne 100% investie en actions monde
- Foyer d’une personne touchant le revenu moyen français de 3 000€ brut/mois
- Tranche d’imposition : 30% / Taux d’imposition à la source ~12%
- Taux d’épargne de 50% du montant restant après impôt

Résultat des courses: la durée nécessaire est de 34 années de labeure pour arriver à coffrer 1,8M€. Si on fait l’hypothèse qu’il n’a pas d’enfant et qu’il commence à travailler à 21 ans après une licence ou un BTS, il faut attendre 55 ans l’âge de la retraite.
Nota: ç partir de l’année 27, on fait +100k€ par an de croissance quand même

1.5 millions nécessaires, ca serait dans ma situation d’expatrié à l’île Maurice.
ça correspond aussi aux 60k annuels de dépenses estimées (de manière large).

Sinon j’ai mis hors résidence principale, mais c’est une erreur, car dans mon cas je loue en expatration pour + de flexibilité tant que je ne suis pas fixé à un endroit à long terme et aussi qu’il est souvent + intéressant de louer qu’acheter (j’ai juste une résidence secondaire en France qui est mon ancienne résidence principale)
Donc en corrigeant ce point et en me basant sur 20k de dépenses de loyer en moins, 40k nécessaires / an soit un capital de 1 million.
+ la résidence principale (minimum 500k) = total de 1.5M (on retombe sur la même chose de toute façon).

Avant d’être expat, dans un département français à coût de la vie peu élevé, on vivait tranquillement avec 30k/an.
Donc en France, un capital de 750k aurait été suffisant si je me base sur cette règle des x 25.

Actuellement à Malte où le coût de la vie est très correct aussi (mais en augmentation), dans les 45-50k/an (dont loyer 20k inclus).

Pendant nos quelques années dans une île des caraïbes, on a multiplié presque par 3 nos dépenses annuelles (dont loyer 30k) là bas à cause du coût de la vie (car conservant une vie à la française).
Là bas ça serait 2 millions plutôt nécessaire.

Comme je le disais précédemment, je ne connais pas la fiscalité française sur ces placements (ou très vaguement).
Avec 3 parts (2 enfants), l’abattement de 40% sur une partie (sans parler des enveloppes PEA, Assurances Vies, nu propriété…etc), et même avec la PUMA (*) je pense que l’imposition nette doit être relativement "clémente" non !?

(*) Entre avoir une mutuelle d’expat et la taxe PUMA sur 40-50k de revenus, la différence doit être assez faible.
En expatriation avec enfants, le poste éducation fait vite monter la facture également (écoles internationnales souvent à 4-5k / an, voir +).

La fiscalité dicte aussi les choix d’investissement. Je n’ai pas d’imposition certes, mais comme Maurice n’a pas de convention fiscale une retenue à la source 30% sera appliquée par exemple sur les actions US.
Je devrai donc priviligier les ETF irlandais, les obligations.
Aussi oublier les revenus de SCPI françaises qui sont très taxées en tant qu’expat.

Dernière modification par byann22 (02/05/2019 12h10)

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech