Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#126 29/05/2017 19h58 → Quel capital pour vivre de la bourse ?

Membre
Réputation :   365 

CRICI77000 "Je serai intéressé de voir le détail comme j’ai fais alors… smille"

Tant mieux si vous y arrivez avec 2000 euros…chapeau!

J’ai fait et refait mes calculs : l’incompressible est a 2k pour un couple sans enfants mais 2 petits loups - résidence principale et voiture payee.

175 en assurances voiture, maison
220 assurance santé
205 en frais copros
100 tele, internet fixe + mobile
200 restos
100 vin et whisky
100 poison (tabac)
170 diesel  (on bouge!)
  60 chiens, veto, anti-tiques …
500 bouffe
  70 fringues
100 lunettes, medocs , acupuncture
-----
2000 euros

S’ajoutent a ça le budget voyage , budget amis/famille, le camping-car (200/MOIS gaz, ass , plaque) meme si paye, la maison d’hiver bord de mer au Portugal (750 en intérêts, taxes, ass , electricite, eau , gaz, internet…)
Bref on est a 2950 euros sans imprévus de réparations … sans "luxe"

On pourrait dire que le c-c ou la maison vue mer sont du luxe … mais arrive a un certain âge ou il  faut "profiter" et "vivre" -

ET je rembourse 1k de capital pour cette maison de "mon" reve /mois pour encore 8 ans.

DONC 4k a debourser = 50k min/an arrondi pour l’imprévisible et ce SANS facture d’impots!!!

Au passage plutôt effrayant ce chiffre - j’essaye de ne pas y penser - me content de travailler en bourse pour faire rentrer le max !!!

Comme Tssm écrivait c’est vivre au Luxembourg qui change la donne et me permet de dégager le nécessaire tres vite - notre premier 34k/ couple étant exempt de taxes, les divendes exemptes a 50% et les P-V non non-taxees apres 6 mois de détention

Finalement suis d’accord avec Tssm qui a écrit plus haut:

"Et sur ce point un désaccord profond est apparu entre ceux qui pensent que 2000€/mois brut (ou moins) suffisent et ceux qui comme moi pensent que ce n’est pas la peine d’être rentier si on se contente ensuite d’un train de vie modeste."

Dernière modification par sissi (29/05/2017 20h18)

Hors ligne

 

#127 29/05/2017 20h23 → Quel capital pour vivre de la bourse ?

Membre
Réputation :   22 

Bonsoir cricri

Pour ma part il y a longtemps que je ne fais plus le détail. À votre âge , je m’y suis essayé mais ça m’a vite plumé…
Actuellement je gère , globalement …et je n’ai plus besoin de ce type de calcul .

Pour le grand saut en mode rentier, j’avoue avoir posé les grandes lignes des flux d’entrée et appliquer les impositions respectives (AV, bourse …) , j’ai présenté le dossier à mon comptable et j’ai plongé !

Toutefois je comprends ce type de calcul si le budget est un peu serré.

Mais pour la voiture c’est juré 280000 km 10 ans …!! Donc 1500 euros à tout casser ! j’ai conduit de belles voitures au travers de mon entreprise mais cela ne me manque pas .( pour le moment ).

Chtirentier

Hors ligne

 

#128 29/05/2017 20h32 → Quel capital pour vivre de la bourse ?

Membre
Réputation :   56 

sissi a écrit :

CRICI77000 "Je serai intéressé de voir le détail comme j’ai fais alors… smille"

Tant mieux si vous y arrivez avec 2000 euros…chapeau!

J’ai fait et refait mes calculs : l’incompressible est a 2k pour un couple sans enfants mais 2 petits loups - résidence principale et voiture payee.

175 en assurances voiture, maison
220 assurance santé
205 en frais copros
100 tele, internet fixe + mobile
200 restos
100 vin et whisky
100 poison (tabac)
170 diesel  (on bouge!)
  60 chiens, veto, anti-tiques …
500 bouffe
  70 fringues
100 lunettes, medocs , acupuncture
-----
2000 euros

S’ajoutent a ça le budget voyage , budget amis/famille, le camping-car (200/MOIS gaz, ass , plaque) meme si paye, la maison d’hiver bord de mer au Portugal (750 en intérêts, taxes, ass , electricite, eau , gaz, internet…)
Bref on est a 2950 euros sans imprévus de réparations … sans "luxe"

C’est par mois tout ça ? Si c’est par mois c’est juste énorme…je crois qu’il y en a effectivement qui doivent pas comprendre ce besoin de dépenser autant, parce que dans cette liste il y a plusieurs trucs qui sont à zéro la plupart des mois pour pas mal de gens….
Les 750 euros/mois toute l’année pour une maison où vous êtes là-bas juste l’hiver, si c’est pas un luxe je me demande ce que c’est…en tout cas cela n’a rien de vital et si c’est pour y passer 2 mois par an, on peut se demander si louer 2 mois par an ne serait pas plus approprié…
Après les 100 de vin et whisky quand on n’aime pas l’alcool c’est à zéro, idem les 100 de tabac si on n’aime pas la cigarette, les frais de copros sont assez énormes aussi, mais bon soit c’est peut-être le tarif en étant sur Paris ou une ville chère (c’était un autre point que j’évoquais, entre 10/15 euros par mois de frais de copro et 205 euros il y a une différence…).
Les assurances voitures et maison aussi c’est énorme 175*12 c’est du 2100 euros par an, perso pour l’assurance du logement je ne paie qu’une centaine d’euros par an pour mon appart…
Bref, forcément avec un tel train de vie (choisi, on est très loin du vital, il y a même des investissements "anti-vitaux" comme vous dites : poison, c’est un choix), il faut beaucoup plus d’argent pour être rentier, mais il faut comprendre que vos envies (car il s’agit d’envies) ne sont pas forcément celles de tout le monde, notamment boire, fumer, payer une villa pour ne pas y être l’essentiel du temps etc…
Et les gens qui ont besoin de moins pour vivre n’en sont pas plus malheureux (je ne vois pas en quoi par exemple fumer, boire ou payer une villa sans y être l’essentiel du temps rend plus heureux, vous peut-être, d’autres non).

Dernière modification par zetrader (29/05/2017 20h34)

Hors ligne

 

#129 29/05/2017 20h51 → Quel capital pour vivre de la bourse ?

Membre
Réputation :   182 

dangarcia a écrit :

cricri77700 a écrit :

500 euros de course
100e de gasoil
30e de forfait mobile
Assurance divers : 100 euros
Impot tt confondu : 350 euros
Cantine : 60 euros
Crèche : 100 euros
EDF : 110
Eau :30
Divers : 500 euros ( vêtement sortie imprevu ect )

Pas de loisirs ? Pas de vacances ? Pas de culture (livres, cinéma, théâtre, concerts) ? etc.
Si vous êtes heureux comme ça très bien pour vous.
Comprenez tout de même que pour beaucoup de personnes vivant en europe de l’ouest (a fortiori pour le membre moyen de ce forum) c’est un peu ’sec’ comme régime.

Pour les sorties , c’est dans divers .
En plus nous avons des ticket restaurant de l’employeur de ma femme .150e environs .. budget restaurant .
Pour les loisirs , comme je l’ai dit un peu plus haut , j’aime recevoir des amis pour un bon barbecue .. Je m’amuse beaucoup plus que sortir pour sortir … on se fait 4/5 resto Par mois quand même …

Et je m’épanouis beaucoup à faire du sport également .

Mais je suis beaucoup sur les chantiers /
Visite / administratif bref la vie d’un bailleur quoi… donc pas le temps de dépenser trop d’argent …

Nous avons aussi la mutuelle de prise en charge par l’employeur et donc déjà débité du salaire .

Sissi , vous avez déjà 400 euros par mois ( poison , vin , et frais de copro ) que je n’ai pas .. Pour le budget téléphone et internet , sa peut sorti miser avec des offres sans engagement de durée .
Et 220 pour euros de frais de santé , comme dit dans se message , déjà intégré .. on a donc à peu près la même qualité de vie …mais j’ai 600 euros de moins …

… c’est intéressant avec des chiffres …


Bye bye la rat race :)

Hors ligne

 

#130 29/05/2017 21h08 → Quel capital pour vivre de la bourse ?

Membre
Réputation :   56 

cricri77700 a écrit :

Et je m’épanouis beaucoup à faire du sport également .

Idem, et il y a plusieurs sports où cela coûte quasi rien, faire de la musculation chez soi ou dehors en plein air, en profitant du soleil (c’est souvent mon cas), courir ou danser etc…
J’adore aussi prendre le soleil sur la terrasse ou le balcon, ou ailleurs, j’aime aller à la plage de temps en temps, et tout cela quand on est dans un endroit ensoleillé cela coûte quasi rien (pour le soleil ça coûte zéro quand on est sur place…).
En fait je vois que les différences de dépenses viennent surtout de préférences / goûts pour des choses différentes dans la vie (quelqu’un qui n’aime pas fumer et boire ne va pas se forcer juste pour dire "ah voilà j’ai un plus gros train de vie, je vis donc mieux…"), mais en aucun cas de choses vitales.
Le problème avec les envies / préférences où on n’est plus du tout dans le vital, c’est qu’on peut aller très loin, un peu vouloir un château, un autre un jet, un gros bateau, un autre une voiture à 500kE et trouver que c’est "vital" pour lui d’avoir le château ou la voiture de luxe, que sais-je…
Donc à la limite pourquoi pas avoir besoin de 20kE/mois juste pour "vivre" si on va par là, si on a des envies assez luxueuses, il n’y a pas de limites en fait.
Si on prend par exemple la case "poison", si on décide de se droguer (c’est un choix), cela peut coûter très cher selon le type de drogue choisie, mais encore une fois on n’est pas dans le vital ni même le "nécessaire" pour être heureux en fait.
Maintenant si on revient à des choses plus basiques, un logement, manger les choses qui nous plaisent, se déplacer, se soigner, regarder des films et documentaires de temps en temps, se promener, faire du sport de temps en temps, jouer à ceci ou cela de temps en temps, échanger sur internet etc…c’est beaucoup moins que ça.

Dernière modification par zetrader (29/05/2017 21h22)

Hors ligne

 

#131 29/05/2017 21h15 → Quel capital pour vivre de la bourse ?

Membre
Réputation :   83 

zetrader a écrit :

J’aime aller à la plage de temps en temps, et tout cela quand on est dans un endroit ensoleillé cela coûte quasi rien (pour le soleil ça coûte zéro quand on est sur place…).

J’habite dans une ville moyenne du Sud-est, une des plus pauvres de France.
Mais nous avons la chance d’avoir de chouettes rivières dans le coin avec de superbes endroits de baignades profonds et non pollués à 10 mn top chrono du centre ville.
C’est gratuit, facile d’accès, super agréable,et avec les températures caniculaires que nous connaissons chez nous, ça devrait être bondé de monde et pourtant, ce n’est pas le cas. Je m’y suis plusieurs fois retrouvée seule avec mes enfants en plein mois d’août.

Dernière modification par Isild (29/05/2017 21h18)

Hors ligne

 

#132 29/05/2017 21h21 → Quel capital pour vivre de la bourse ?

Membre
Réputation :   122 

@Zera : Deux à trois fois par an, il est même possible d’obtenir un forfait mobile tout illimité (internet compris) pour des tarifs de 2,99€ (Free) et 3,99€ (Bouygues). Cela se fait via des ventes privées.
Si peu que là où vous habitez vous captez bien la 3G/4G, et pour même pas 4€/mois vous avez un forfait mobile ET un accès internet. C’est tout bénéfice.

Sinon je vais également publier mon budget mensuel. Il s’agit de celui mon couple (avec 1 enfant en bas âge) :

- loyer : 400€
- électricité : 90€ (chauffage électrique)
- mutuelle : 95€
- assurance voitures : 82€
- nourriture : 100€ (nous bénéficions d’avantages en nature, avec, à deux, au moins 9 repas pris en charge chaque semaine scolaire)
- nounou : 580€ (dont il faut déduire 290€ versés par la CAF).
- notre fille : 120 à 150€
- épargne pour depenses anticipées : 300 à 500€ (loisirs, chat, famille, voitures, …)
- épargne : 50€
- investissement : le reste
- pas de tabac, d’alcool, et autres "joyeusetés" du genre

TOTAL : environ 1760€

Avec 2000€ par mois c’est donc parfaitement viable pour ma part. Cela me permettrait même de continuer à investir !


https://petitactionnaire.wordpress.com/ - ma stratégie et informations débutants // http://ecotidien.eu - le blog des économies au quotidien

Hors ligne

 

#133 29/05/2017 21h38 → Quel capital pour vivre de la bourse ?

Membre
Réputation :   11 

Bonjour,
En refaisant mes estimations, j’arrive grosso modo aux chiffres de Sissi pour les dépenses incompressibles (avec quelques différences, notamment en termes de santé non/peu remboursée).

zetrader a écrit :

Idem, et il y a plusieurs sports où cela coûte quasi rien, faire de la musculation chez soi ou dehors en plein air, en profitant du soleil (c’est souvent mon cas), courir ou danser etc…

Oui, mais, de fait, vous vous imposez des sports qui ne coûtent rien. Si demain vous vous mettez au parapente, entre stages d’initiation et matériel, vous allez tout de suite sortir quelques k€, puis viendra la révision et le changement, normal ou non, de matériel (une voile qui finit dans un arbre …). Et si je dis à Mme qu’on ne peut plus voler parce que nous n’avons plus d’argent, je vais passer un sale quart d’heure …
Idem pour l’escalade et le ski de rando: il y a l’investissement initial en matériel puis les changements, prévus ou non:  une pierre qui endommage la corde, le camalot qu’on a laissé tomber, les cailloux qui ont bouffé les peaux de phoque neuves, le DVA qui tombe en rade… Tout cela m’est arrivé sur ces deux dernières années et fait des sous à sortir par centaines d’€.
Est-ce du luxe? Peut-être, mais je préfèrerais reprendre le travail que laisser tomber escalade, ski de rando et parapente!
Et je sais qu’avec 2k€/mois, nous ne pourrions pas nous le payer.

Hors ligne

 

#134 29/05/2017 21h50 → Quel capital pour vivre de la bourse ?

Membre
Réputation :   56 

Alpins a écrit :

Bonjour,
En refaisant mes estimations, j’arrive grosso modo aux chiffres de Sissi pour les dépenses incompressibles (avec quelques différences, notamment en termes de santé non/peu remboursée).

zetrader a écrit :

Idem, et il y a plusieurs sports où cela coûte quasi rien, faire de la musculation chez soi ou dehors en plein air, en profitant du soleil (c’est souvent mon cas), courir ou danser etc…

Oui, mais, de fait, vous vous imposez des sports qui ne coûtent rien. Si demain vous vous mettez au parapente, entre stages d’initiation et matériel, vous allez tout de suite sortir quelques k€

Dans mon cas je ne m’impose rien, qui vous dit que je suis attiré par le parapente ? On ne peut pas prêter ses envies à tout le monde, certains aimeront faire de la formule 1, du racing, et forcément ce sera plus coûteux, mais le fait que je ne passe pas mon temps à faire de la formule 1 ne veut pas dire que cela me manque ou même que j’en ai envie…c’est en cela que je dis que vous ne pouvez pas transposer vos "désirs/envies" à quelqu’un d’autre, car il se peut que tout simplement son envie ne soit pas la même.
Si je vous disais mon envie réelle, elle pourrait être probablement beaucoup plus coûteuse (cela pourrait se chiffrer en dizaines ou centaines de millions ou plus, tout dépend de l’approche et même avec des centaines de millions d’euros c’est pas dit que mon envie soit réalisée, car ce n’est pas quelque chose de "bêtement matériel"…) que la plupart des intervenants ici, et elle n’a aucun rapport ni avec une grosse voiture ni un château ni un sport coûteux. Cette envie en fait serait en fait beaucoup plus "vitale" au sens propre du terme que la plupart de celles citées ici, et pourtant je ne la cite pas comme vitale, pas dans la vie telle qu’on la connaît jusqu’ici sur terre.
Pour revenir aux niveaux de dépenses, je vois que cela dépend donc surtout des désirs/envies de chacun :
- si on a des envies/désirs coûteux : mauvaise news, il faudra beaucoup plus pour être rentier, il y a un risque de ne jamais y arriver ou d’y arriver très tardivement, à un âge où c’est déjà moins intéressant.
- si on a des envies/désirs peu coûteux : bonne news, on aura besoin de beaucoup moins pour être rentier, donc plus de chances d’y arriver, et d’y arriver plus tôt.

Dernière modification par zetrader (29/05/2017 21h53)

Hors ligne

 

#135 29/05/2017 21h51 → Quel capital pour vivre de la bourse ?

Membre
Réputation :   164 

@Néo > C’est bien cela, et ça arrive même plus souvent que 3-4 fois par an j’ai l’impression. Après sur ces offres, il y a souvent des conditions de durée (j’utilise l’offre free pour mon téléphone 3€/mois pendant 12 mois avec 12€ de frais carte sim de mémoire).

Hors ligne

 

#136 29/05/2017 21h56 → Quel capital pour vivre de la bourse ?

Membre
Réputation :   365 

Zetrader… un peu de respect s’il vous plait

Vous écrivez

C’est par mois tout ça ? Si c’est par mois c’est juste énorme…je crois qu’il y en a effectivement qui doivent pas comprendre ce besoin de dépenser autant, parce que dans cette liste il y a plusieurs trucs qui sont à zéro la plupart des mois pour pas mal de gens….
Les 750 euros/mois toute l’année pour une maison où vous êtes là-bas juste l’hiver, si c’est pas un luxe je me demande ce que c’est…en tout cas cela n’a rien de vital et si c’est pour y passer 2 mois par an, on peut se demander si louer 2 mois par an ne serait pas plus approprié…
Après les 100 de vin et whisky quand on n’aime pas l’alcool c’est à zéro, idem les 100 de tabac si on n’aime pas la cigarette, les frais de copros sont assez énormes aussi, mais bon soit c’est peut-être le tarif en étant sur Paris ou une ville chère (c’était un autre point que j’évoquais, entre 10/15 euros par mois de frais de copro et 205 euros il y a une différence…).
Les assurances voitures et maison aussi c’est énorme 175*12 c’est du 2100 euros par an, perso pour l’assurance du logement je ne paie qu’une centaine d’euros par an pour mon appart…
Bref, forcément avec un tel train de vie (choisi, on est très loin du vital, il y a même des investissements "anti-vitaux" comme vous dites : poison, c’est un choix), il faut beaucoup plus d’argent pour être rentier, mais il faut comprendre que vos envies (car il s’agit d’envies) ne sont pas forcément celles de tout le monde, notamment boire, fumer, payer une villa pour ne pas y être l’essentiel du temps etc…
Et les gens qui ont besoin de moins pour vivre n’en sont pas plus malheureux (je ne vois pas en quoi par exemple fumer, boire ou payer une villa sans y être l’essentiel du temps rend plus heureux, vous peut-être, d’autres non).

1. D’abord j’ai fait l’effort de répondre honnêtement a Cricri

2. Mes depenses d’assurance sont le minimum au Luxembourg - petit pays = ass plus chères Mais zéro déductible donc la PAIX Les frais de cproprietes sont standard pour un 85m2 au Luxembourg vu les hivers

3. Je n’ai pas inclus ma maison bord de mer ni les frais rattaches ni les payements …dans mon budget de base de 2k ++ avants impôts, avant cout d’acquisition RP et voiture
Contrairement a vos insinuations  c’est pour moi essentiel de voir la mer et de ne pas être au froid et a la grisaille pour ma santé et mon moral
D’ailleurs j’y vais aussi souvent que possible. ce n’est pas " pour y passer 2 mois" comme vous écrivez. J’y suis CHEZ MOI - J’y ai plus d’amis qu’au Lux aussi  - d’autres navigateurs , des gens de partout… Mais je me sens chez moi aussi au Lux - j’y ai juste moins de vie sociale -

4. Les depenses perso vin ou whisky c’est un minimum quand on invite les copains pour l’apéro ou souper. C’est meme peu -

5. L’assurane=sante "volontaire" c’est un "bargain" a 110 par mois pour des remboursements secu de 80 a 88% quand on vient de l’autre bout du monde. C’est ça ou une assurance privée a 3k/personne/an … mais avec un âge limite.
Toit expat qui n’a pas droit a la secu car expatrie hors europe le gros de sa vie  sait de quoi je parle - si vous ne le savez pas.

Suis decue Zetrader. J’au toujours lu vos posts et admire votre débrouillardise ., votre parcours et courage. Mais ce genre de jugement- besoin de dénigrer ou ridiculiser est déplorable.

La meilleure c’est que mes copains et voisins me disent que je ne suis pas depensiere haha!

Chacun sa vie … ses choix. J’ai bosse dur " a la sueur du front" alors excusez moi … je dirai encore comme Tssm plus haut que "personne n’a le droit de juger" notre train de vie.

Dernière modification par sissi (29/05/2017 22h07)

Hors ligne

 

#137 29/05/2017 22h09 → Quel capital pour vivre de la bourse ?

Membre
Réputation :   122 

Zera a écrit :

@Néo > C’est bien cela, et ça arrive même plus souvent que 3-4 fois par an j’ai l’impression. Après sur ces offres, il y a souvent des conditions de durée (j’utilise l’offre free pour mon téléphone 3€/mois pendant 12 mois avec 12€ de frais carte sim de mémoire).

Les frais de carte sim chez Free sont de 10€ à la commande. Pour ce qui est de la durée de l’offre, c’est 12 mois. Mais sans engagement. Arrivé à la fin de la période promo il suffit donc (si qualité de réseau suffisante) passer chez un concurrent qui fmpropose une offre du même niveau de prix… et d’alterner chaque année.


https://petitactionnaire.wordpress.com/ - ma stratégie et informations débutants // http://ecotidien.eu - le blog des économies au quotidien

Hors ligne

 

#138 29/05/2017 22h15 → Quel capital pour vivre de la bourse ?

Membre
Réputation :   56 

sissi a écrit :

1. D’abord j’ai fait l’effort de répondre honnêtement a Cricri

2. Mes depenses d’assurance sont le minimum au Luxembourg - petit pays = ass plus chères Mais zéro déductible donc la PAIX Les frais de cproprietes sont standard pour un 85m2 au Luxembourg vu les hivers

3. Je n’ai pas inclus ma maison bord de mer ni les frais rattaches ni les payements …dans mon budget de base de 2k ++ avants impôts, avant cout d’acquisition RP et voiture
Contrairement a vos insinuations  c’est pour moi essentiel de voir la mer et de ne pas être au froid et a la grisaille pour ma santé et mon moral
D’ailleurs j’y vais aussi souvent que possible. ce n’est pas " pour y passer 2 mois" comme vous écrivez. J’y suis CHEZ MOI - J’y ai plus d’amis qu’au Lux aussi  - d’autres navigateurs , des gens de partout… Mais je me sens chez moi aussi au Lux - j’y ai juste moins de vie sociale -

4. Les depenses perso vin ou whisky c’est un minimum quand on invite les copains pour l’apéro ou souper. C’est meme peu -

5. L’assurane=sante "volontaire" c’est un "bargain" a 110 par mois pour des remboursements secu de 80 a 88% quand on vient de l’autre bout du monde. C’est ça ou une assurance privée a 3k/personne/an … mais avec un âge limite.
Toit expat qui n’a pas droit a la secu car expatrie hors europe le gros de sa vie  sait de quoi je parle - si vous ne le savez pas.

Suis decue Zetrader. J’au toujours lu vos posts et admire votre débrouillardise ., votre parcours et courage. Mais ce genre de jugement- besoin de dénigrer ou ridiculiser est déplorable.

La meilleure c’est que mes copains et voisins me disent que je ne suis pas depensiere haha!

Chacun sa vie … ses choix. J’ai bosse dur " a la sueur du front" alors excusez moi … je dirai encore comme Tssm plus haut que "personne n’a le droit de juger" notre train de vie.

Désolé si je vous ai offensé, ce n’est pas le but, je dis juste que pour beaucoup de gens ce niveau de dépenses va paraître énorme et pas forcément nécessaire pour vivre une vie de rentier, comme je le disais plus haut, en fait je vois que ce qui va faire le gros de la variation pour la rente nécessaire va surtout dépendre des envies/désirs de chacun (qui peuvent donc être sans limites), pas des choses vitales/nécessaires.
Pour ce qui est du point 5 (l’assurance santé), vous remarquerez que je ne l’ai même pas évoqué car le niveau d’assurance peut être très variable et cela ne m’a pas paru spécialement cher les 220 euros/mois si c’est une assez bonne assurance santé, je parlais de l’assurance maison/voiture qui ne semblait énorme, maintenant vous me dites que vous êtes au Luxembourg, peut-être que la vie est globalement beaucoup plus chère là-bas pour tout, y compris les assurances.
Pour ce qui est de la maison, comme vous aviez dit que vous y alliez en hiver (ce qui est donc asses court), je me suis dit que c’est dommage, acheter une maison pour ne pas y être l’essentiel du temps, c’est loin d’être optimal et c’est pour ça que je disais que c’est peut-être plus approprié de louer dans ce cas, maintenant vous dites que vous y allez assez souvent, quand cela vous chante, c’est différent.
Vous dites que "personne n’a le droit de juger" le train de vie, mais quelque part, n’est-ce pas ce que vous faites quand vous estimez que ce n’est pas possible de vivre avec 1500/2000 euros par mois en France ?
Il faut que vous compreniez cette différence entre désirs/envies et choses vitales/nécessaires, la différence entre ces mots peut être de plusieurs milliers d’euros par mois ou plus (puisque pour les désirs/envies cela peut être sans limite en fait).
Moi ce que j’en retiens, c’est surtout que :
- certains vont être chanceux et avoir globalement des désirs/envies pas très coûteux, ce sera donc plus facile d’être rentier
- d’autres seront moins chanceux et auront globalement des désirs/envies très coûteux (et seront peut-être malheureux sans ces choses là), ce sera plus dur d’être rentier

Dernière modification par zetrader (29/05/2017 22h24)

Hors ligne

 

#139 29/05/2017 22h50 → Quel capital pour vivre de la bourse ?

Membre
Réputation :   365 

Zetrader

Imaginez bien que j’ai eu mon choc en découvrant les tarifs d’ass auto en arrivant au Lux … Pas le choix! J’ai demande avec un déductible - ils ne font pas - j’ai insiste : prix presque pareil!
Le plus bizarre : vous achetez une voiture qui a 6 mois a disons 20k - eh bien on vous assure pour la valeur neuve de la bagnole! Si je me souviens bien c’était dans les 1300/an en 2013 - Entre temps on est passe a un break a cause des 2200 kms a faire avec nos chiens et hop 1800 .
Je coris que ce serait moins de la moitié en France mais avec moultes déductibles et limites..

Vous écrivez "Vous dites que "personne n’a le droit de juger" le train de vie, mais quelque part, n’est-ce pas ce que vous faites quand vous estimez que ce n’est pas possible de vivre avec 1500/2000 euros par mois en France ?"

En fait j’admire les gens qui y arrivent - sais pas comment ils font ! surtout en ville!

Perso je n’y suis pas arrivée en 2011 - et pourtant j’allais au Dia, Lidl etc… et je n’ai pas compte le cout de la place a la marina mais c’était la Cote d’azur.

Je me suis expatriee etudiante et j’ai vécu comme une étudiante le gros de ma vie …et pratiquement tout mis de cote …  puis apres la mort de mes proches …j’ai tout vendu et suis partie naviguer car c’était mon reve …… un 5-6 ans loin du béton … a vraiment voir les etoiles ou les dauphins…

Apres … arrive a 60+ les envies changent - les aptitudes aussi.
Depuis juillet 16 je me bats juste pour remarcher depuis une chute stupide sur un plancher de cuisine. Rien de casse mais une réaction rare au traumatisme … du coup pas moyen de marcher dans le sable … me balader… juste admirer de ma terrasse … Bon depuis 10 jours je peux marcher sans cannes apres perfusion choc … la médecine est top au Lux. heureusement!

Et en fait j’adore lire, voir des films , rnecontrer des copains ou en faire de nouveaux au petit resto du village de pêcheurs ou nous vivons (pas de "villa")- ou chez eux/ nous… et boursicoter pour payer les factures haha! Helas danser… je ne eux plus - dois plus..
J’emprunte meme les livres de la biblio locale vu qu’il est difficile d’acheter autour…
Rien de bien "fancy" croyez moi… les petits plaisirs de tous les jours … les citrons et clémentines dans mon min-jardin… et les oiseaux de paradis , bougainvilliers… et mes petits loups!

Dernière modification par sissi (29/05/2017 23h06)

Hors ligne

 

#140 29/05/2017 23h20 → Quel capital pour vivre de la bourse ?

Membre
Réputation :   177 

gunday a écrit :

stokes a écrit :

Passant 3 ou 4 mois de l’année à la campagne, je puis vous assurer que cela coûte plus cher qu’à Paris de s’y nourrir  : fruits, légumes et viande y sont  plus chers et souvent de moindre qualité quand on se fournit auprès des petits commerces de proximité rurale. Ainsi, le boucher vend la viande plus cher qu’à Paris sans faire l’effort de la parer en retirant le gras et les nerfs. Un budget de 150€ par personne et par semaine est nécessaire pour bien se nourrir, ce qui représente près du tiers du revenu du rentier à 2000€ mensuels.

Vivant 12 mois par an, je ne me retrouve pas dans ces chiffres.
Alors certes, je mange beaucoup plus local et bio que ce que propose les commerçants du coin.
Pourtant, je dépense bien moins.
Essayez de voir directement les producteurs, d’avoir des relations dans l’entourage, …
En gros développez votre réseau local!

stokes a écrit :

Ajoutons à cela les frais de carburant : faute de transports en commun on ne peut se déplacer qu’en voiture.

C’est effectivement un des gros points noir de la campagne.
Mais faut relativiser!
Les voitures de la maison coute cher, car il faut les prendre pour aller au boulot et qu’on a pas le temps pour l’entretien régulier approfondi car on bosse!
Donc en étant rentier, c’est un coût bien plus faible!

stokes a écrit :

Simplement, j’aime manger des bonnes choses et je me fournis majoritairement dans les petits commerces du village car je ne souhaite pas les voir fermer.

Tomates, radis, melon, charcuterie artisanale, viande de boeuf, haricots verts, petits pois, salade, fromages fermiers, cerises, fraises de Carpentras….tout cela a un prix qui tourne comme je l’ai indiqué autour de 150€ la semaine, et encore je ne compte pas les boissons.

Le budget que vous indiquez de 150€/mois, cela fait du 5€ par jour et 2,5€ par repas ; à ce prix la les nouilles et les patates doivent revenir assez souvent dans l’assiette.

Effectivement, en achetant tout en commerce, ça revient assez cher.
Mais en vivant sur place, vous développez d’autres réseaux, qui permettent d’esquiver les commerçants.
Par exemple, chez les particuliers, vous n’imaginez pas la quantité de nourriture abandonné tout les ans!
Suffit d’être sympa avec les gens, voir de demander poliment, beaucoup vous diront oui sans trop de problème. (en particulier si vous êtes connu comme étant sérieux! wink )
Rien que tomates et salades, ça pousse bien. Et en pleine saison, il y a surplus (y a un mois j’ai récupéré une 20aine de salade, donc activation du réseau pour écouler le stock) !

Bonjour,

La campagne dont je parle, c’est la Lozère, département très rural mais pas vraiment bon marché. Les jardins ne commencent à produire que fin juin jusqu’à mi-septembre environ. Je connais en effet quelques personnes qui cèdent des légumes de leur production, mais bon on leur donne toujours plus cher que chez l’épicier car ces gens-là disent "donnez-nous ce que vous voulez" ou même "rien du tout". Dans la psychologie du coin, "rien du tout" ne veut surtout pas dire rien du tout !

Louer un jardin pour le cultiver serait possible, mais bon cela commencerait à être du travail !

Il y a certes les baies sauvages qui sont gratuites (framboises, myrtilles, mures)  et aussi les champignons quand ils veulent bien sortir ; enfin, manger des cèpes tous les jours n’est pas vraiment conseillé pour les intestins….

Il y a bien un petit marché hebdomadaire dans mon village : un seul primeur aussi cher que l’épicier, un fromager ne vendant aucun fromage à moins de 20€/kg, quelques producteurs locaux vendant miel et confitures maison à prix d’or, parfois un vendeur de saucisson "de montagne" fabriqué avec du cochon industriel de Bretagne…., le marchand de truites d’élevage a fini par renoncer. A Mende (40 km AR), il y a un marché plus important mais quand même assez cher ; pour trouver un marché intéressant, il faut se rendre à Langogne (80 km AR) où il y a en effet des produits de qualité à prix assez bas.

Voilà comment on  peut dépenser 150€/semaine pour bien se nourrir en province, manger la même chose en banlieue parisienne me revient moins cher.

Pour le reste, vivre de la bourse est sans doute possible à condition de bien en vivre et pas seulement en survivre. Avec environ 8000€ de dividendes annuels, la bourse me nourrit (7000€ de repas maison et environ 1000€ de restaurants), ce qui n’est déjà pas si mal.

Je comprends bien qu’il est doux d’être au soleil en hiver, à l’ombre en été et que c’est encore mieux si on a la chance de vivre dans un pays où l’on dispose d’un pouvoir d’achat important ; pour autant, tout le monde ne peut pas manger du riz à chaque repas ou supporter les températures caniculaires de Valencia en période estivale. Quand de surcroît, on est joueur de pétanque, le choix des pays d’accueil se réduit singulièrement.

Hors ligne

 

#141 29/05/2017 23h21 → Quel capital pour vivre de la bourse ?

Membre
Réputation :   56 

sissi a écrit :

Zetrader

Imaginez bien que j’ai eu mon choc en découvrant les tarifs d’ass auto en arrivant au Lux … Pas le choix! J’ai demande avec un déductible - ils ne font pas - j’ai insiste : prix presque pareil!
Le plus bizarre : vous achetez une voiture qui a 6 mois a disons 20k - eh bien on vous assure pour la valeur neuve de la bagnole! Si je me souviens bien c’était dans les 1300/an en 2013 - Entre temps on est passe a un break a cause des 2200 kms a faire avec nos chiens et hop 1800 .
Je coris que ce serait moins de la moitié en France mais avec moultes déductibles et limites..

Vous écrivez "Vous dites que "personne n’a le droit de juger" le train de vie, mais quelque part, n’est-ce pas ce que vous faites quand vous estimez que ce n’est pas possible de vivre avec 1500/2000 euros par mois en France ?"

En fait j’admire les gens qui y arrivent - sais pas comment ils font ! surtout en ville!

En fait cela m’a choqué le coût du package assurance auto/maison 175*12 soit 2100 par an, car j’ai d’autres chiffres en tête, autant en France qu’en Espagne.
Pour ce qui est d’une voiture, bien que j’ai le permis B depuis longtemps je n’en ai jamais acheté et je n’ai quasiment jamais conduit post obtention du permis car j’en ai rarement l’usage ou la nécessité (je me connais, je la laisserais garée quelque part environ 350 jours par an sans l’utiliser), ne voyant en la voiture qu’un côté utilitaire, me déplacer d’un point A à un point B ou transporter quelque chose que je ne pourrais pas transporter autrement.
Mais j’ai une idée du prix de l’assurance d’une voiture en Espagne car ma copine en a une pour aller travailler, et pour une "fiat punto grande" en assurance ces dernières années, elle payait un peu moins de 300 euros par an.
Pour ce qui est de l’assurance logement ici, depuis plusieurs années une centaine d’euros par an pour un 60 mètres carrés.
Le tout assurance voiture+appartement ferait donc environ 400 euros par an ici, c’est une sacrée différence avec les 2100 euros cités.
Et si l’appartement faisait 80 mètres carrés, je sais que cela ne changerait pas grand chose ici, peut-être 5/10 euros de plus par an pour l’assurance…
Pour les frais de copropriété que vous dites de 205 euros par mois pour un 80 mètres carrés, idem pendant des années ici j’ai payé 10 euros par mois de frais de copropriété pour un 60 mètres carrés, récemment (sur les 2 dernières années) on a monté à 15 euros par mois, et il se peut que cela se soit rebaissé ensuite (car j’ai déjà vu dans l’historique que cela s’est déjà fait, de passer de 10 à 15/mois puis revenir à 10/mois).
Ce qui m’amuse c’est qu’avec ces chiffres on voit clairement qu’il y a des différences de coût de la vie énormes selon les endroits, et on semble étonné quand je dis que cela peut être un facteur quatre en pouvoir d’achat entre Paris et Valencia, donc de vivre aussi bien que sur Paris avec 1 million d’euros avec 250kE à Valencia, pourtant certains chiffres qu’on voit ici sont bien supérieurs à un facteur quatre pour le Luxembourg par exemple, et Paris n’est pas spécialement peu cher.

Car je l’ai dit ici, certains frais de copropriété sur Paris, juste les frais de copropriété d’un 60 mètres carrés sur Paris, sans compter tout le reste (le prix d’achat etc…), cela peut être le prix d’un loyer d’un appartement (meublé en plus !) d’environ 60 mètres carrés ici…j’ai eu plusieurs exemples concrets cités de frais de copros parisiens équivalent à des loyers d’apparts ici de même surface, et je parle pour Paris ou ici, d’appartements dans des configurations similaires (pas d’ascenseur, copro simple etc…). Cela laisse quand même songeur de se dire que juste des frais de copros parisiens c’est le montant du loyer ici, non ?
Et après cela on me dit que j’exagère quand je parle d’un facteur d’environ quatre en pouvoir d’achat entre Paris et Valencia, que cela n’existe pas. Dans les choses de base, le logement reste souvent le poste de dépense numéro un des ménages Le logement, premier poste de dépenses pour les ménages, coûte de plus en plus cher (en France comme en Espagne), ensuite vient souvent la nourriture.

Dernière modification par zetrader (29/05/2017 23h35)

Hors ligne

 

#142 29/05/2017 23h32 → Quel capital pour vivre de la bourse ?

Membre
Réputation :   36 

Alpins a écrit :

je préfèrerais reprendre le travail que laisser tomber escalade, ski de rando et parapente!
Et je sais qu’avec 2k€/mois, nous ne pourrions pas nous le payer.

Tout est dit dans cette phrase.

A la question combien faut-il par mois pour vivre, la réponse est connue : quelques euros.
Il y a des gens dans le monde qui ont ça et qui survivent malgré tout. CQFD.

Après se pose la question de savoir combien faut-il par mois pour vivre et être satisfait, heureux de la vie qu’on mène.
Et à cette question chacun à sa réponse.
Certains n’envisagent pas une vie de rentier sans avoir tout le confort moderne, belle maison, belle voiture, etc.
Certains préfèrent limiter leurs dépenses à quelques centaines d’euros par mois parce qu’ils n’ont pas besoin ou envie de plus ou parce qu’ils placent leur indépendance financière au dessus de tout.
Les uns et les autres ne peuvent pas se comprendre car ils ne vivent pas dans le même monde. Mais à mon avis il ne sert à rien d’essayer de se convaincre puisqu’il n’y a pas un bon et un mauvais choix.

Dernière modification par dangarcia (30/05/2017 13h42)

Hors ligne

 

#143 29/05/2017 23h53 → Quel capital pour vivre de la bourse ?

Membre
Réputation :   128 

Je pense qu’aujourd’hui en France avec RSA+APL, nous pouvons vivre matériellement dans un environnement que n’importe quel homme ayant vécu sur Terre depuis la nuit des temps jusqu’à il y a peine une centaine d’année, nous envierait quasi systématiquement. Pourtant on se plains encore… C’est sans doute que le matériel n’est pas source d’épanouissement. On en veut toujours plus ? C’est normal c’est un reflex bien humain pour essayer de mettre toutes les chances de son côté de puis le début de notre espèce.

Quand je parle de matériel, je parle : Santé (CMU/accès au soin), Sécurité, Paix, Accès au savoir universel, possibilité de déplacement, confort de l’habitat (chauffage, électricité), téléphonie, communication etc.

Sans doute que certains de nos ancêtres ont eu des vies magnifiques, mais si se fut le cas, ce n’était pas grâce à un confort matériel supérieur.

Louis XIV aurait sans doute échanger Versailles contre un accès à notre système de santé. Il aurait donné le Louvre pour une pharmacie actuelle. John Rockefeller aurait sans doute donnée la moitié de sa fortune pour pouvoir lire l’actuelle Wikipédia. César aurait échanger l’empire romain contre pas mal de truc un peu futile de nos jours ( je vous laisse imaginer quel objet dérisoir de nos jours aurait pu lui faire faire cette échange smile ).

Tout ça pour dire que nous parlons que de matériel. Et le problème n’est pas là. Le problème il est comment se réaliser socialement ?
Du coup la question serait plutôt, combien faut t-il que je gagne pour matériellement pouvoir réaliser la vie qui me permette d’être épanoui socialement.

C’est pour ça que la réponse de certains peut être 1000€/mois, quand d’autres ont besoin de 20000€.

Dernière modification par AleaJactaEst (29/05/2017 23h54)

Hors ligne

 

#144 29/05/2017 23h53 → Quel capital pour vivre de la bourse ?

Membre
Réputation :   365 

Ce qui m’amuse c’est qu’avec ces chiffres on voit clairement qu’il y a des différences de coût de la vie énormes selon les endroits, et on semble étonné quand je dis que cela peut être un facteur quatre en pouvoir d’achat entre Paris et Valencia, donc de vivre aussi bien que sur Paris avec 1 million d’euros avec 250kE à Valencia, pourtant certains chiffres qu’on voit ici sont bien supérieurs à un facteur quatre pour le Luxembourg par exemple, et Paris n’est pas spécialement peu cher.

Tout a fait d’accord . D’ailleurs je le vois bien au Portugal - la viande de boeuf de qualité et directement du boucher est a moitié prix de la France et 1/3 du Lux !

Juste a voir le salaire min de 530 euros - le double ? en France et le quadruple au Lux - c’est évident
Mais des trucs comme couts d’assurance on ne s’y attend pas.

Apres au Lux les gens vont en France, en Belgique ou en Allemagne en 10 minutes pour y acheter moins cher . Pas de taxes municipale ou d’habitation, peu d’impôts, pas d’ISF… et tranquillité et sécurité. Un excellent système de santé….

Hors ligne

 

#145 30/05/2017 00h16 → Quel capital pour vivre de la bourse ?

Membre
Réputation :   56 

sissi a écrit :

Ce qui m’amuse c’est qu’avec ces chiffres on voit clairement qu’il y a des différences de coût de la vie énormes selon les endroits, et on semble étonné quand je dis que cela peut être un facteur quatre en pouvoir d’achat entre Paris et Valencia, donc de vivre aussi bien que sur Paris avec 1 million d’euros avec 250kE à Valencia, pourtant certains chiffres qu’on voit ici sont bien supérieurs à un facteur quatre pour le Luxembourg par exemple, et Paris n’est pas spécialement peu cher.

Tout a fait d’accord . D’ailleurs je le vois bien au Portugal - la viande de boeuf de qualité et directement du boucher est a moitié prix de la France et 1/3 du Lux !

Juste a voir le salaire min de 530 euros - le double ? en France et le quadruple au Lux - c’est évident
Mais des trucs comme couts d’assurance on ne s’y attend pas.

Exact, en plus le Luxembourg regroupant pas mal d’assureurs on pourrait s’attendre à une concurrence féroce et de meilleurs prix pour les gens au Lux, c’est l’inverse qui se produit, probablement parce qu’ils savent aussi le niveau de salaire minimum au Lux, et qu’au Portugal ou en Espagne, ces tarifs ne passeraient pas (avec leurs revenus, les gens n’assureraient pas, tant pis, comme cela se voit dans les pays pauvres).
Sinon je disais ici Quel capital pour vivre de la bourse ? (4/6) que comparé à la Grèce ou au Portugal et d’autres pays, je choisirais probablement à nouveau Valencia si c’était à refaire.
En y repensant, il y a un pays intéressant que j’ai découvert l’année dernière au hasard justement d’une comparaison des salaires minimums en Europe, avec effectivement le Luxembourg au taquet avec environ 2000 euros par mois, et la Bulgarie tout en bas avec 215 euros par mois !
Des différences de salaires aussi grandes sont impressionnantes au sein de l’Europe.
J’ai alors regardé les prix de l’immobilier là-bas par curiosité, et bingo, pour ce qui est de maisons avec terrains, c’est encore moins cher que sur Valencia, des biens équivalents qui coûteraient bien plus cher même ici aux alentours de Valencia.
Et comme j’aime le soleil et la mer aussi, j’ai regardé pas trop loin de la mer, prix attractifs pour l’endroit et le climat vers les latitudes où j’ai regardé…
Bon, le problème de la langue (je ne connais pas un mot de Bulgare wink ) et la culture sont à voir, mais quand on regarde, il y a l’air d’avoir des coins très sympas.
L’autre point c’est un peu plus loin de la France.
Il est probable qu’au niveau coût de la vie, ce soit encore un cran en dessous de Valencia et alentours.
Bon maintenant je suis installé ici, j’ai amélioré grandement mon espagnol et je sais mieux comment les choses fonctionnent ici, donc meilleure intégration, le plus dur à l’expatriation c’est souvent les débuts, je n’ai pas forcément envie de tout changer juste pour avoir un coût de la vie un peu moins cher.
Mais pour quelqu’un qui serait en France et qui voudrait vivre de la bourse avec un capital modeste, cela peut être une option intéressante si le cadre de vie l’interpelle (comme je disais il y a l’air d’avoir de jolis coins, agréables, en Bulgarie).

Hors ligne

 

#146 30/05/2017 05h33 → Quel capital pour vivre de la bourse ?

Membre
Réputation :   230 

Je ne vois pas en quoi Sissi votre démonstration est incompatible avec le fait de pouvoir vivre avec 2000€ par mois.
Vous ne pourriez pas mais beaucoup y arrivent ou y arriveraient volontiers, il y a plein de postes de dépenses que l’on peut réduire facilement sans se priver pour autant. Ca ne correspond pas à votre train de vie mais il est plutôt élevé c’est tout, même si vous n’en avez pas l’impression.

Hors ligne

 

#147 30/05/2017 06h12 → Quel capital pour vivre de la bourse ?

Membre
Réputation :   83 

stokes a écrit :

La campagne dont je parle, c’est la Lozère, département très rural mais pas vraiment bon marché.

La Lozère est sûrement le département de France où l’on retrouve le plus de gens ayant tout plaqué pour vivre une nouvelle vie "loin de la foule déchaînée" et de la "rat race".
Notamment dans le sud du département, les Cévennes, où le temps est plus clément que vers Mende.

Mes parents font partie de ces gens là et vivent en Lozère.
Ils rénovent leur maison seuls et cultivent leurs 8 ha de terrain.
Nombre de leurs voisins ont quitté une belle situation en ville pour se lancer dans la production de pélardons ou ouvrir des gîtes.
Des retraités aisés choisissent aussi de se retirer dans la campagne cévenole pour y vivre une existence saine et apaisée.

Et dans ce département, il y a aussi beaucoup de personnes qui ont fait le choix d’une vie minimaliste et bohème, sans travail mais sans dépenses, en fonctionnant sur l’autosubsistance, le troc et l’entraide.

Dernière modification par Isild (30/05/2017 06h18)

Hors ligne

 

#148 30/05/2017 08h56 → Quel capital pour vivre de la bourse ?

Membre
Réputation :   365 

kc44 a écrit :

Je ne vois pas en quoi Sissi votre démonstration est incompatible avec le fait de pouvoir vivre avec 2000€ par mois.
Vous ne pourriez pas mais beaucoup y arrivent ou y arriveraient volontiers, il y a plein de postes de dépenses que l’on peut réduire facilement sans se priver pour autant. Ca ne correspond pas à votre train de vie mais il est plutôt élevé c’est tout, même si vous n’en avez pas l’impression.

C’est juste …

Mais faut tout de meme réaliser qu’a 60 ans et plus si on est "rentier" par la bourse et SANS cheque de pension a venir comme bien des expats qui ont vécu au loin mais ont bien capitalise .. on a envie de se gater un peu

Ma réponse plus haut avait été qu’il serait prudent de calculer 50% de plus que 2k/mois pour être "tranquille" dans le futur

Avec l’âge certaines dépenses augmentent - dont bien sur celles de santé mais aussi comme je viens de le vivre depuis juillet passe on peut être obligée d’engager des gens pour faire du boulot autour de la maison car on ne peut pas le faire soi-même.
J’en vois et j’ai parle a des expats au Portugal avec petites pensions de moins de 2k - pas de revenus de dividendes ou autres, peut-être un 250k de la vente de leur maison en assurance-vie traditionnelle et quelques économies en livrets … ils disent tous que s’expatrier était impératif vu le cout de la vie …

Apres …a votre âge mes dépenses tournaient autour de 1k - moins que la plupart de mes locataires et je bossais tellement que je n’avais pas le temps de depenser de toute façon!

Alors quel capital pour vivre de la bourse? Ca me prendrait 2x plus de capital si je vivais en France pour faire rentrer 60k net de coupons ça c’est sur.
Si on s’expatrie selon l’endroit ça en prend peut-être moins qu’au Lux ex la Thailande ou la Bulgarie ou Valencia ou le Portugal (RNH pour 10 ans)… ou Malte

Dernière modification par sissi (30/05/2017 08h57)

Hors ligne

 

#149 30/05/2017 09h55 → Quel capital pour vivre de la bourse ?

Membre
Réputation :   127 

stokes a écrit :

La campagne dont je parle, c’est la Lozère, département très rural mais pas vraiment bon marché. Les jardins ne commencent à produire que fin juin jusqu’à mi-septembre environ. Je connais en effet quelques personnes qui cèdent des légumes de leur production, mais bon on leur donne toujours plus cher que chez l’épicier car ces gens-là disent "donnez-nous ce que vous voulez" ou même "rien du tout". Dans la psychologie du coin, "rien du tout" ne veut surtout pas dire rien du tout !

Vous auriez pas indiqué le département, j’aurai juré qu’on était voisin! big_smile
Je suis dans la brie, zone très rurale, majoritairement céréalière et sucrière.
A tel point que beaucoup estime impossible de trouver des producteurs locaux.

Par contre la période de production me choque un peu.
Chez nous, les premières récoltes tombent en Avril, voir Mars sous serre (pas les tomates, d’abord les légumes feuilles, salade, chou, …).
Pourtant, c’est toujours une période difficile où faut négocier avec l’humidité et le gel.

stokes a écrit :

Louer un jardin pour le cultiver serait possible, mais bon cela commencerait à être du travail !

Oui et non.
Il y a des façons de cultiver et des variétés qui demande des efforts minimum.
Sans compter les plantes vivaces qui restent en place plusieurs années (chou, oseille, topinambour, radis d’hiver, toutes les baies, …)

Typiquement les courges ça poussent facilement chez moi. Et quand je vois le prix dans le commerce, je m’étrangle!

stokes a écrit :

Il y a bien un petit marché hebdomadaire dans mon village : un seul primeur aussi cher que l’épicier, un fromager ne vendant aucun fromage à moins de 20€/kg, quelques producteurs locaux vendant miel et confitures maison à prix d’or, parfois un vendeur de saucisson "de montagne" fabriqué avec du cochon industriel de Bretagne…., le marchand de truites d’élevage a fini par renoncer.

Mes fromagers sont des éleveurs, de vache pour le brie, le lait, ou les yaourts, de chèvre pour les fromages de chèvres.
D’ailleurs, je crois que mon céréalier fait des légumes. (pas sûr ma dernière visite remonte à Décembre…)

Pour les truites, un sujet en vogue en ce moment est l’’aquaponie.
Ca semble possible à mettre en place, mais j’ai pas eut le temps de m’y intéresser sérieusement! wink

stokes a écrit :

Pour le reste, vivre de la bourse est sans doute possible à condition de bien en vivre et pas seulement en survivre. Avec environ 8000€ de dividendes annuels, la bourse me nourrit (7000€ de repas maison et environ 1000€ de restaurants), ce qui n’est déjà pas si mal.

8.000€ pour la nourriture donne un capital entre 200 et 300k€. J’ai pris un rendement relativement conservateur entre 2,5 et 4%.
Donc il faut ajouter les autres frais, mais 500k€ ne semble pas délirant non plus, surtout si on obtient un rendement un poil plus agressif que celui que j’ai pris.

Après, effectivement, tout dépend des dépenses, ET du rendement!

Hors ligne

 

#150 30/05/2017 10h41 → Quel capital pour vivre de la bourse ?

Membre
Réputation :   56 

kc44 a écrit :

Je ne vois pas en quoi Sissi votre démonstration est incompatible avec le fait de pouvoir vivre avec 2000€ par mois.
Vous ne pourriez pas mais beaucoup y arrivent ou y arriveraient volontiers, il y a plein de postes de dépenses que l’on peut réduire facilement sans se priver pour autant. Ca ne correspond pas à votre train de vie mais il est plutôt élevé c’est tout, même si vous n’en avez pas l’impression.

Pourtant moi je la comprends mieux quand elle a donné en réponse 2 données qui changent tout :
1) Luxembourg
2) son âge (plus de 60 ans)

1) Il est évident que dans un endroit petit comme le Luxembourg où le salaire minimum est d’environ 2000 euros/mois, on aura plus de mal à vivre avec 2000 euros que dans un endroit où le salaire minimum est d’environ 1100 euros/mois comme la France.
Et l’effet province pas chère vs grandes villes n’est à mon avis pas trop possible contrairement à la France ou l’Espagne, donc à mon avis on se prend le surcoût de la vie de plein fouet en vivant au Luxembourg.
En Espagne, vivre avec 1500 euros c’est vivre avec environ 2 smics locaux, c’est comme vivre avec environ 2200/2300 euros en France, là encore, cela va dépendre des endroits, un espagnol qui vit au SMIC à Madrid, cela va être problématique, il vit sur Valencia au SMIC, il aura de quoi se loger et vivre (sans folies), si il a l’équivalent de 2 smics, il pourra vivre mieux, cela passera tranquille.
Si cet espagnol vit sur Valencia avec l’équivalent de 2 smics et la résidence principale payée, alors là, il a de quoi bien vivre.
La même chose pour la France, une personne qui touche l’équivalent d’un smic sur Paris, c’est problématique, surtout vis à vis du logement, cette même personne vit à Roanne, elle aura de quoi vivre correctement, et si la résidence principale est payée, elle aura même de quoi bien vivre, les frais de copropriété seront également beaucoup plus faibles que sur Paris (ce qui est une donnée importante si les revenus ne sont pas énormes).
Visiblement au niveau surcoût immobilier, le Luxembourg est similaire à Paris, tant au niveau des prix de vente que des frais de copropriétés.
Ce soir j’ai un contact qui va venir visiter Valencia, il vient justement du Luxembourg, et les prix sur Valencia ont attiré sa curiosité, il y a des prix d’appartements ici qui sont des prix de places de garage au Luxembourg (c’est lui même qui m’a fait la remarque, et cela ne me surprend pas…), là aussi, c’est encore assez significatif du différentiel du coût de la vie.

2) Quand on arrive à la soixantaine, il y a certains frais où cela devient imprudent d’économiser comme la santé ou une bonne assurance santé, quand on est jeune la vingtaine, trentaine voire quarantaine, et qu’on est en bonne santé, on peut se passer de mutuelle si on est très rarement malade et qu’on va rarement voir un médecin. Par exemple dans mon cas (je vais avoir 42 ans), sur les 22 dernières années, j’ai du avoir une mutuelle à peine un an, et en un an je ne l’ai même pas amorti, idem pour la sécurité sociale, j’ai probablement bien plus cotisé que j’ai utilisé. Le raisonnement de "j’en ai pas besoin" vaut quand on est jeune et en bonne santé, cela peut durer 20/30 ans à partir du début de la vie active.
Mais à la soixantaine les probabilités d’avoir des problèmes de santé importants augmentent, donc c’est dur de faire l’impasse là-dessus et c’est plutôt sage d’avoir une bonne assurance maladie arrivé là.
Autre chose, vers la soixantaine, on est normalement plus dans la phase de vouloir épargner/progresser, mais plutôt celle de dépenser petit à petit ce qu’on a gagné (être le plus riche du cimetière n’est pas un objectif), car on sait qu’on est a priori quand même plus près de la fin que du début…

Dernière modification par zetrader (30/05/2017 11h20)

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech