Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#201 06/06/2017 18h13 → Quel capital pour vivre de la bourse ?

Membre
Réputation :   

La règle des 4% (et le calculateur fourni sur le site de M. Money Mustache) sont issus de très bonnes études académiques.
Mais ces études se basent sur un scénario théorique et il faut réfléchir à deux fois avant de les mettre en application tel quel (ou prendre une marge de sécurité un peu plus importante).

Parmi les hypothèses explicites de cette étude :
- vos dépenses suivent l’inflation d’un pays développé
- votre espérance de vie restante est inférieure à 30 ans
- vous ne payez pas d’impôts
- vous n’avez aucun frais sur vos placements
- votre allocation d’actif contient au moins 50% d’actions

Hors ligne

 

#202 07/06/2017 10h16 → Quel capital pour vivre de la bourse ?

Membre
Réputation :   

La meilleure simulation que j’ai pu croiser sur ce sujet est FireCalc :

Calculateur FireCalc

Cette simulation calcule un faisceau de courbes, en fonction de tout un tas de paramètres configurables (capital, revenus, dépenses, allocation actions/obligations…) et pour chaque année à laquelle vous auriez basculé en mode rentier depuis… 1871 !

Donc y compris la crise de 1929, les guerres mondiales, etc.

Comme toute simulation basée sur des données historiques, elle suppose que l’on estime que le futur sera raisonnablement similaire au passé…

Hors ligne

 

#203 07/06/2017 14h20 → Quel capital pour vivre de la bourse ?

Administrateur
Top 20 Réputation
Réputation :   1712 

Ces simulateurs donne un ordre d’idée, mais en pratique, sont quand même très limités, puisqu’ils partent du principe qu’il n’y aucune variabilité dans vos dépenses.

Alors que si le vent souffle de face, le retraité précoce peut normalement ajuster bcp plus facilement ses dépenses que celui qui travaille.

Il peut déménager temporairement à l’étranger, ou réduire ses dépenses de transport ou de voyages.

Alors qu’à l’inverse, quelqu’un qui travaille doit avoir une voiture/une carte de transport, soigner ses vêtements, ses équipements.

En réalité, le facteur absolument déterminant, et c’est ce qui explique la grande dichotomie entre les interventions de Parisien et les miennes ou celles de ZeTrader, ce sont les enfants.

Avec des enfants vous avez des dépenses incompressibles et perdez complètement les flexibilités temporelles et spatiales inhérentes à la retraite précoce : le capital nécessaire pour sécuriser sa famille est donc nécessairement très élevé.

Mais dès lors que vous faîtes ce que vous voulez, quand vous voulez et où vous voulez, vous pouvez abaisser vos dépenses à des niveaux inconcevables pour celui qui n’est pas dans cette situation et pour autant vivre très bien.

Hors ligne

 

#204 07/06/2017 14h48 → Quel capital pour vivre de la bourse ?

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   263 

Je ne partage pas forcément ce point de vue. J’ai des (beaucoup) d’enfants à charge et - s’il est évident que cela augmente le budget global - cela n’a pas un impact significatif sur le train de vie. Dans la mesure où nous avons fait le choix de vivre en Asie dans un pays où avoir une plus grande maison et où la nourriture en quantité ne coûte pas bien cher, les seuls luxes sont le fait d’avoir une grande voiture et les aller-retours en avion qui - au fur et à mesure que la famille s’agrandit - commencent à devenir un poste qui compte.

Nous avons beau voyager en périodes scolaires locales, je ne vois pas d’impact sur les billets d’avion et on se retrouve hors périodes scolaires en France pendant nos vacances.
Autre point: ils sont scolarisés localement. Pas d’école française. Cela ne les empêche pas d’être parfaitement bilingues mais pour cela il faut tout de même pouvoir rentrer en France chaque année et pas pour 2 ou 3 semaines seulement. La famille nous y assure l’hébergement.
Au niveau santé lorsque je fais des soins en France je réalise que le reste à payer (quand il y en a, il faut reconnaitre que l’essentiel des soins est bien pris en charge) est largement supérieur au coût des soins ici.

En conclusion à chacun son train de vie. Si on est heureux dans un habitat standard (bien que luxueux pour les locaux), que l’on mange local car à l’étranger ceux qui mangent français dépensent plus qu’en France et que l’on prend un peu les habitudes de vie du pays (emmener les petiots à l’école ou à la plage en scooter c’est du n’importe quoi, tous les français ici le disent mais on le fait tous), on arrive à se tenir à un budget raisonnable et compatible avec la vie d’indépendant financier.

Hors ligne

 

#205 07/06/2017 19h24 → Quel capital pour vivre de la bourse ?

Membre
Réputation :   26 

Ouh la ! Les enfants !
Je rejoins Kc44 sur son point de vue. Les enfants représentent un poste non négligeable mais ne sont pas le poste bloquant dans le choix d’une vie de rentier.
J’ai deux grands bambins en étude supérieure et je suis globalement dans les projections définies pour ma vie de rentier .
Je pense plutôt que les enfants vont limiter votre liberté ( voyages, choix des dates..) , bien sur il faudra un capital supérieur au départ ..et d’ailleurs si on pousse un peu votre logique IH il faut également vivre célibataire …la on est carrément libre à 1000 % ! …et bien  seul au monde …

Chtirentier

Hors ligne

 

#206 07/06/2017 20h35 → Quel capital pour vivre de la bourse ?

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   118 

Cela depend aussi de l’age des enfants.
A 20-25ans, ils devraient quasiment rien couté.
Mais pour des jeunes.

Hors ligne

 

#207 07/06/2017 21h00 → Quel capital pour vivre de la bourse ?

Membre
Réputation :   41 

Chtirentier a écrit :

J’ai deux grands bambins en étude supérieure et je suis globalement dans les projections définies pour ma vie de rentier .

Si vos enfants en sont déjà aux études supérieures j’imagine qu’ils étaient déjà là quand vous avez fait vos projections vous en avez donc tenu compte. Ceci explique sans doute cela.

Hors ligne

 

#208 07/06/2017 21h10 → Quel capital pour vivre de la bourse ?

Membre
Réputation :   26 

À 20 - 25 ans ils devraient quasiment rien coûter ? Euh non ils coûtent plutôt un max 😩😄😄

Les projections doivent tenir compte d’un maximum d’éléments et les enfants sont un élément relativement prévisible , je pense.
Après oui, il est clair que vous êtes rarement rentier avant , disons, la quarantaine donc la variable enfants peut être intégrée et quantifiée .

Chtirentier

Hors ligne

 

#209 07/06/2017 21h32 → Quel capital pour vivre de la bourse ?

Membre
Réputation :   18 

Je suis surpris, pourquoi un max?
Quelle type d’études supérieures ? Dans quelle ville?

Pour ma part j’ai deux licences dont une faites en Ecosse, et mes parents ne me donnaient que 200€ par mois… À moi de trouver le reste! J’ai travaillé à côté pour payer logement, nourriture, sortie. Je m’en suis trés bien sorti!

Après mes études ne sont pas des grandes écoles, et les frais d’inscription étaient faibles.


Il vaut mieux être plusieurs sur une bonne affaires, que seul sur une mauvaise.

Hors ligne

 

#210 07/06/2017 21h47 → Quel capital pour vivre de la bourse ?

Membre
Réputation :   41 

alex44 a écrit :

Je suis surpris, pourquoi un max?
Quelle type d’études supérieures ? Dans quelle ville?

Pour ma part j’ai deux licences dont une faites en Ecosse, et mes parents ne me donnaient que 200€ par mois…

200€ par mois c’est le budget alimentation de certains rentiers de ce forum wink

Hors ligne

 

#211 07/06/2017 21h47 → Quel capital pour vivre de la bourse ?

Membre
Réputation :   40 

Selon les écoles cela peut chiffrer à plusieurs milliers d’euros rien qu’en frais d’inscription pour l’année sur 3-5 ans, les stages non payés à l’étranger etc

Hors ligne

 

#212 07/06/2017 22h01 → Quel capital pour vivre de la bourse ?

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   189 

La on va dans des extrêmes.
Mais dans les généralités ?


Bye bye la rat race :)

Hors ligne

 

#213 07/06/2017 22h08 → Quel capital pour vivre de la bourse ?

Membre
Réputation :   11 

Les stages a l’etranger sont generalement plus payés qu en france, et il y a des bourses spéciales. Des bonnes écoles gratuites il y en a pléthore, et sinon, à eux de se le payer smile

Hors ligne

 

#214 07/06/2017 22h11 → Quel capital pour vivre de la bourse ?

Membre
Réputation :   40 

Rien d’extrême à parler d’écoles d’ingénieur (ou de commerce), un cursus bien représenté chez les IH ! Les frais d’inscriptions flambent bien plus vite que le CACGR wink

Les IH et donc par extension les enfants des IH ne représentent pas la généralité, ça me parait donc peu conservatif de tabler sur 3 ans de fac à 450€/an..

Hors ligne

 

#215 07/06/2017 22h13 → Quel capital pour vivre de la bourse ?

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   68 

Bonjour,

Mon fils a fait Sciences Po Paris et étant boursier, n’a pratiquement rien payé.
Ma fille est en 6 ème année de médecine et n’a rien payé (sauf les livres qui coûtent une fortune mais offert lors des Noels et des anniversaires).

Il faut arrêter avec ces études merveilleuses et généralement chères….Il existe des tas de bonnes filières quasiment gratuites qui offrent de bons débouchés

Mafo


Travail: 750 h/an. Siestes, voyages et loisirs le reste du temps…

Hors ligne

 

#216 07/06/2017 22h19 → Quel capital pour vivre de la bourse ?

Membre
Réputation :   40 

Bien évidemment la vie étudiante est moins cher quand on est boursier, vous esquivez le problème.

Droit de scolarité pour science po Paris : de 0 à 14 100€/an. Vous conviendrez que cela change la donne selon là où vous vous situez sur les échelons boursiers wink

Hors ligne

 

#217 07/06/2017 22h21 → Quel capital pour vivre de la bourse ?

Membre
Réputation :   35 

alex44 a écrit :

Je suis surpris, pourquoi un max?
Quelle type d’études supérieures ? Dans quelle ville?

Pour ma part j’ai deux licences dont une faites en Ecosse, et mes parents ne me donnaient que 200€ par mois… À moi de trouver le reste! J’ai travaillé à côté pour payer logement, nourriture, sortie. Je m’en suis trés bien sorti!

Après mes études ne sont pas des grandes écoles, et les frais d’inscription étaient faibles.

Bonjour,

@francoisolivier, j’ai bien ri en lisant votre intervention.
Vous avez dû être traumatisé par le coût des Pampers, mais franchement vous êtes à côté de la plaque.

@Alex44

Comme beaucoup d’intervenants sur le forum, une expérience personnelle ne fait pas une généralité. :-)
Bravo cependant pour la façon dont vous avez conduit vos études.

- de nombreuses études ont montré que les étudiants qui sont obligés de travailler pendant leurs études ont un taux d’échec plus important.
- un logement dans une ville edudiante lambda, c’est 300€ à 400€ de loyer, mini. + la nourriture, + les quelques sorties inhérentes à la vie étudiante, + le transport. Il suffit de lire les interventions de quelques bailleurs sur le forum.
- coût de scolarité d’une fac ou d’un IUT= supportable. Coût d’une école de commerce= plusieurs milliers d’euros.
- coût d’études à l’étranger: je vous rejoins sur le fait que ce n’est pas beaucoup plus cher. Le transport éventuellement.

Pour ma part, j’ai commencé ma vie de jeune travailleur avec un emprunt étudiant ( études en ESC) et j’ai eu l’occasion de faire des petits boulots en école. En classe prépa, par contre, c’est inenvisageable.

Hors ligne

 

#218 07/06/2017 22h31 → Quel capital pour vivre de la bourse ?

Membre
Réputation :   

Bonsoir,
totalement d’accord avec fasthand.
En particulier bien du courage a celui qui doit avoir un travail en CPGE.

En fonction des filières et des bourses la variation de prix est énorme. Rien que sur le prix d’inscription aux concours il y a quelques années après ma CPGE j’étais heureux d’être boursier.
@alex44  je ne sait pas à quel moment on été faites vous études mais leur prix ne me semble pas aller en diminuant. Mais malgré tout félicitation à vous pour compléter des études en travaillant ce n’est pas une tache aisée.

Hors ligne

 

#219 07/06/2017 22h59 → Quel capital pour vivre de la bourse ?

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   68 

Kiwai10 a écrit :

Bien évidemment la vie étudiante est moins cher quand on est boursier, vous esquivez le problème.

Droit de scolarité pour science po Paris : de 0 à 14 100€/an. Vous conviendrez que cela change la donne selon là où vous vous situez sur les échelons boursiers wink

non je n’esquive pas le problème.
Je veux simplement dire qu’un rentier avec moins de 2000 € par mois peut offrir de bonnes études à ses enfants….le coût des études peut être proportionnel à ce que vous gagnez, c’est tout….Et je m’en réjouis pour tout vous dire…


Travail: 750 h/an. Siestes, voyages et loisirs le reste du temps…

Hors ligne

 

#220 07/06/2017 23h39 → Quel capital pour vivre de la bourse ?

Membre
Réputation :   41 

mafo a écrit :

Je veux simplement dire qu’un rentier avec moins de 2000 € par mois peut offrir de bonnes études à ses enfants….le coût des études peut être proportionnel à ce que vous gagnez, c’est tout….Et je m’en réjouis pour tout vous dire…

Si vous le dites.

Enfin s’il suffit d’affirmer les choses pour qu’elles soient vraies, alors 150€ par mois suffisent pour vivre très confortablement : vous serez tous d’accord qu’on se loge très bien pour 50€ par mois avec les APL, les études des enfants c’est 30€ avec une bourse,  et encore s’ils font des études longues, on nourrit une famille de 4 personnes avec 20€ par mois, reste une belle enveloppe de 50€ pour les voyages, les loisirs et l’abonnement internet.
Et pour générer un revenu de 150€ par mois, eh bien un capital de 9000€ bien placé qui rapporte 20% par an suffit largement, les plus prudents viseront 10000€.

Quel capital pour vivre de la bourse ? 10000€. CQFD. wink wink wink

Dernière modification par dangarcia (07/06/2017 23h39)

Hors ligne

 

#221 08/06/2017 00h31 → Quel capital pour vivre de la bourse ?

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   144 

Après tout dépends peut-être seulement des revenus qui étaient perçus AVANT de passer en mode rentier. Celui qui s’en sortait avec 1000€ par mois avant de devenir rentier s’en sortira toujours aussi bien (en théorie) lorsqu’il touchera ses 1000€ de rente mensuelle.
De même, celui qui vivait sans soucis avec 2000€/m, du moment qu’il perçoit toujours autant, que ce soit sous forme de salaire ou de rente… il s’en moque, il ne perd rien.

D’ailleurs, celui ou celle qui touche 1000€ / 2000€ de rente mensuelle n’aura pas plus de difficultés à payer les études de sa progéniture que si il touchait 1000€ ou 2000€ de salaire mensuel. Ce sera kif kif.

Sachant que pour quelqu’un qui émarge à 1000€ par mois, il est quand même plutôt compliqué d’épesrer obtenir un patrimoine de plusieurs centaines de milliers d’euros, il vaut peut-être quand même mieux être rentier, voir semi rentier, (temps libre, pas/moins de soucis de travail, …) avec 1000€/mois que de rester salarié.
Dans tous les cas le fait d’être rentier peut même être source d’économies. Dans l’absolu du moins. Moins d’essence (plus besoin de se déplacer pour aller travailler). Moins de frais de garde d’enfants (si enfants à garder)…
Tout ceci en considérant une rente pérenne, bien évidement.

À côté de cela, certains futurs rentiers estiment que pour être confortable en tant que rentier, il faut toucher plus que le salaire avant d’arrêter de travailler. Ça relève là encore d’une vision toute personnelle et tout à fait respectable.


http://petit-actionnaire.fr - portefeuille Dual Guidance // http://ecotidien.eu - le blog des économies au quotidien

Hors ligne

 

#222 08/06/2017 07h21 → Quel capital pour vivre de la bourse ?

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   118 

@fasthand :
c’est bien simple : avant d’avoir des enfants, je pouvais mettre de l’argent de côté maintenant je ne peux plus.
Les destinations vacances sont moins prestigieuses et 3 fois plus cheres (suite ou appart obligatoire)
Changement de fringues tous les 6 mois, changement d’affaires.
Apres si vous voulez que vos enfants fassent de belles etudes et bien faudra passer l’ecole privée. ( cela depend votre lieu d’habitation mais moi à moins d’aller dans les beaux quartiers les ecoles c’est …)

Dernière modification par francoisolivier (08/06/2017 07h25)

Hors ligne

 

#223 08/06/2017 07h28 → Quel capital pour vivre de la bourse ?

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   68 

dangarcia a écrit :

mafo a écrit :

Je veux simplement dire qu’un rentier avec moins de 2000 € par mois peut offrir de bonnes études à ses enfants….le coût des études peut être proportionnel à ce que vous gagnez, c’est tout….Et je m’en réjouis pour tout vous dire…

Si vous le dites.

Enfin s’il suffit d’affirmer les choses pour qu’elles soient vraies, alors 150€ par mois suffisent pour vivre très confortablement : vous serez tous d’accord qu’on se loge très bien pour 50€ par mois avec les APL, les études des enfants c’est 30€ avec une bourse,  et encore s’ils font des études longues, on nourrit une famille de 4 personnes avec 20€ par mois, reste une belle enveloppe de 50€ pour les voyages, les loisirs et l’abonnement internet.
Et pour générer un revenu de 150€ par mois, eh bien un capital de 9000€ bien placé qui rapporte 20% par an suffit largement, les plus prudents viseront 10000€.

Quel capital pour vivre de la bourse ? 10000€. CQFD. wink wink wink

Vous caricaturez mes propos ce qui ne vous honore pas…Je ne vous parle pas de 150 € par mois mais de 2 000 ce qui est la somme dont on parle depuis au moins 4 pages sur ce forum.
Si vous considérez qu’il vous faut 10 000 € par mois, libre à vous mais évitez ce ton acerbe et mesquin envers les autres

Mafo


Travail: 750 h/an. Siestes, voyages et loisirs le reste du temps…

Hors ligne

 

#224 08/06/2017 09h58 → Quel capital pour vivre de la bourse ?

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   127 

Pour les études supérieurs, c’est surprenant que personne ne parle d’alternance!

C’est devenu la norme dans de nombreuses filières, et même dans les écoles d’ingénieurs.
L’avantage est que l’étudiant a un revenu, lié à son cursus.

Hors ligne

 

#225 08/06/2017 22h36 → Quel capital pour vivre de la bourse ?

Membre
Réputation :   18 

Mon cursus est le suivant:

IUT, (encore logé chez mes parents, avec un 16 heures semaine chez carrefour)
License management/engineering à Edimbourg 2007/8, aide au départ de 1000€ de la région, puis les 200€ par mois de mes parents+20heures semaine dans un centre commercial (bon la fac en écosse quand on sort de l’iut à 36h/semaine cela ressemble à un mi temps wink )
License de commerce de retour en France, en alternance donc beaucoup plus simple financièrement.

Je vous remercie pour vos félicitations mais je ne ferai pas de fausse modestie, j’avais les capacités pour aller facilement en école d’ingénieur, j’ai choisi la facilité, et de suivre les copains… donc je n’avais pas besoin de travailler les cours à côté…
cependant j’avais encore le temps de faire 8 heures de sport par semaine, donc je veux dire que c’est faisable et même motivant de travailler à côté (dans un job non qualifié que certain feront parfois pendant 20 ans…)


Il vaut mieux être plusieurs sur une bonne affaires, que seul sur une mauvaise.

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech