Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#151 30/05/2017 12h49 → Quel capital pour vivre de la bourse ?

Membre
Réputation :   

Pour Monsieur au Liban

Logement + internet: 500 euros  en coloc (pas de taxe d’habitation)
Pas de voiture, pas de transport en commun.
Pas d’abonnement téléphone
Pas d’assurance
Pas d’enfant
Impôt sur le revenu : 150 euros à brûle pourpoint je pense  (si l’on déduit mes primes non imposables, je touche 1750 euros nets.)
Courses: 300 euros
Resto + bars= 250 euros
Voyage, tourisme, autres = 250 euros.

1450

Pour Madame en France (Villeneuve d’Ascq, en coloc également)

Logement + internet: 400 (elle vit à titre gratuit dans une maison. Elle paye toutes les factures, assurances, impôts fonciers, taxe d’habitation mais sous loue une partie de la maison, donc 400 euros reste une estimation haute)
Pas d’enfant
téléphone: 1 euro
Voiture ou transport + assurance: 150
Courses: 300 euros
Restos + sorties= 100
Impôts revenus= 150 je crois, elle touche 1750 euros nets
Voyage, tourisme, autres= 250 euros

1350 (je ne compte pas le forfait à 1 euro)

Soit 2800 euros pour 2 personnes mariées vivant séparées. Etant donnée la quantité d’argent que nous avons réussi à économiser cette année,  mon estimation doit être un peu large. 2 personnes sous certaines conditions et dans certains pays doivent pouvoir vivre avec 1000 euros chacune. Une seule personne en France, c’est certain.

Hors ligne

 

#152 30/05/2017 15h55 → Quel capital pour vivre de la bourse ?

Membre
Réputation :   

Le smic net au Luxembourg est de 1750€ pour un célibataire et 1800€ pour une personne mariée avec enfants (2000€ brut avec prélèvement à la source - qui marche très bien, en passant-).

Combien en Espagne?

Projet immo au Kirchberg, près des institutions européennes:
appart 2ch 63m² pour… 665700€ soit+ de 10000€ /m² et çà va partir.

IMMOTOP.LU - Projet de construction 3 chambres à vendre à Luxembourg-Kirchberg (Luxembourg) - Réf. P3TP

voiture indispensable car ter ou bus surchargé-annulé-retardé (cocher la réponse) en permanence.
mais diesel à 0.97€ et sp à 1.18€.

Nounou pour 1 enfant à temps plein + 2/3 pour le grand hors maternelle: 900€/mois -->  ce qui est rare est cher.

L’immobilier frontalier est quasi inaccessible si 1 des 2 ne travaille pas au Lux;ou alors en Meuse…
Le Luxembourg construit plutôt du bureau que du résidentiel.
Après, c’est vrai que le système de santé est très pointu et que les alloc luxembourgeoises ont réputées pour leur générosité.

Et oui, un garage dans Luxembourg-ville, c’est 40000€  atHome.lu | Annonces immobilières au Luxembourg. Le portail immobilier n°1 au Luxembourg.

Hors ligne

 

#153 30/05/2017 16h31 → Quel capital pour vivre de la bourse ?

Membre
Réputation :   39 

Quel que soit le pays, je dirais que:

En monnaie du pays
un SMIC = on survit
deux SMIC = on vit, mais vraiment rien d’extravagant
Trois SMIC = on vit bien , voyages etc…
Quatre SMIC = on peut se permettre certains luxes assez souvent

Reste a calculer le capital dont vous avez besoin pour generer ce revenu et penser a votre ennemi numéro un : L’inflation.

Je me situe a quatre SMIC et ma femme a trois SMIC , et evidemment on a les dépenses en conséquences , nous sommes septuagenaires et grosso modo il nous reste dix ans a voyager , ensuite on verra.

Un détail , le capital a tout été accumulé a la bourse au fil des années actives, et le régime de retraite que nous recevons et le régime minimal que nous donne le gouvernement  (Canada), nous vivons donc de dividendes et de transactions boursières.

Une maison en ville, une autre au bord d’un lac , deux autos (dont une assez vieille), bateau tout ça coute assez cher a entretenir sauf que nous desirons un certain confort. En plus a la campagne on reçoit assez souvent.

L’hiver chaque année c’est deux mois en Thailande  (8000 euros) , le budget Thailande peut varier enormément d’un individu a l’autre , tout dépends de l’hotel, les repas etc…. sauf que c’est le prix annuel que j’y consacre.

Voyage en Europe une année sur deux , la aussi c’est 8000 euros pour 4-5 semaines quand on a mis les locations , restos, location voiture etc… on en passe une partie dans la famille sauf que faut aussi visiter et avoir une certaine indépendance.

De temps en temps une sortie de 2-3 jours a l’extérieur….

Les frais de maison sont plus cher que quand j’etais plus jeune , maintenant je fais deneiger, couper le gazon , tailler les haies , de temps en temps une femme de ménage etc… , bien des loisirs gratuits mais bien des payants aussi .

J’ai déja eu un appartement , il y a 15 ans les frais mensuels etaient de 150 euros pour les taxes municipales-scolaires et ensuite les frais de condos , qui etaient plus proches de 100 euros par mois  (concierge , fleurs - gazon , ménage des parties communes , enlever la neige , lavage des vitres communes etc…) quand je vois des montants de 10 euros je me demande ce que ça couvre.

C’est sur que je pourrais rester dans un petit appartement avec peu de frais , faire du balconville etc… j’ai beaucoup donné dans ma jeunesse par manque d’argent

J’ai préféré travailler plus longtemps , faire un travail que j’aimais  et maintenant en recolter les fruits ..

C’est des choix personnels , d’ailleurs quand on voit les réponses nous avons tous des façons différentes de voir les choses et c’est bien ainsi.


La fidélité est souhaitable en amour , mais elle est une tare sur les marchés.

Hors ligne

 

#154 30/05/2017 17h01 → Quel capital pour vivre de la bourse ?

Membre
Réputation :   

Silicon a écrit :

Quel que soit le pays, je dirais que:

J’ai préféré travailler plus longtemps , faire un travail que j’aimais  et maintenant en recolter les fruits ..

C’est des choix personnels , d’ailleurs quand on voit les réponses nous avons tous des façons différentes de voir les choses et c’est bien ainsi.

Cela dépend en effet beaucoup de sa relation au travail et plus précisément à son propre travail. N’ayant pour ma part aucun attachement au travail en général et un goût que peu prononcé pour le métier que j’exerce, je me vois bien arrêter avant la retraite même avec de minces revenus.

Quand je vois que je suis obligé de cotiser à une retraite que je ne toucherai peut-être pas et que les membres de ma famille ont cette tendance saugrenue à mourir assez jeunes, je préfère largement m’arrêter le plus tôt possible.

Hors ligne

 

#155 30/05/2017 17h07 → Quel capital pour vivre de la bourse ?

Membre
Réputation :   36 

Amoilaitunes a écrit :

Cela dépend en effet beaucoup de sa relation au travail et plus précisément à son propre travail. N’ayant pour ma part aucun attachement au travail en général et un goût que peu prononcé pour le métier que j’exerce, je me vois bien arrêter avant la retraite même avec de minces revenus.

Avez-vous envisagé d’autres options ? Présenté comme ça c’est plutôt pathétique : mon travail ne me plait pas alors tant pis j’arrête et je vais vivre avec le peu que j’ai pu économiser…

Une reconversion ? Une création d’entreprise ? Rejoindre un projet en cours dans un domaine qui vous passionne ? Il y a tellement de moyens de générer des revenus par son activité.

Dernière modification par dangarcia (30/05/2017 17h08)

En ligne

 

#156 30/05/2017 17h18 → Quel capital pour vivre de la bourse ?

Membre
Réputation :   11 

Dangarcia,
je vous trouve un peu dur.
Tout d’abord, monétiser une passion n’est pas si simple (exemple bidon : si ma passion c’est d’éduquer mes enfants, c’est un peu difficile de le monétiser).
J’ai moi même passé beaucoup de temps à me creuser les méninges pour trouver une voie professionnelle qui me passionne… pas si simple que cela. Je pense qu’il faut garder à l’esprit que ceux qui vivent de leur passion sont peu nombreux. Beaucoup en rêvent peu y arrivent.
D’autre part, la reconversion, c’est très bien, et je suis admiratif de ceux qui se lancent dans ce parcours du combattant (pour quadra ou quinqua avec enfants à charges et salaire faible car métier pourri et fatigant, dur dur).
Pour ma part, j’ai pris le parti de conserver mon emploi qui a le mérite de bien rémunérer, d’être stable, ce qui me permet d’investir et d’assurer le confort à mes enfants… Je fais une croix sur le sens, mais je compte m’arrêter bien avant la retraite légale. Car j’ai envie de faire plein de choses, non monétisables, mais tellement plus intéressantes !

Hors ligne

 

#157 30/05/2017 18h03 → Quel capital pour vivre de la bourse ?

Membre
Réputation :   

dangarcia a écrit :

Amoilaitunes a écrit :

Cela dépend en effet beaucoup de sa relation au travail et plus précisément à son propre travail. N’ayant pour ma part aucun attachement au travail en général et un goût que peu prononcé pour le métier que j’exerce, je me vois bien arrêter avant la retraite même avec de minces revenus.

Avez-vous envisagé d’autres options ? Présenté comme ça c’est plutôt pathétique : mon travail ne me plait pas alors tant pis j’arrête et je vais vivre avec le peu que j’ai pu économiser…

Une reconversion ? Une création d’entreprise ? Rejoindre un projet en cours dans un domaine qui vous passionne ? Il y a tellement de moyens de générer des revenus par son activité.

1. Je me permets de vous corriger puisque vous vous permettez de me juger: ce n’est pas pathétique. Dites plutôt que VOUS trouvez ça pathétique. Sur ce forum, l’on ne me verra jamais émettre de jugements de valeur. C’est l’une de mes rares qualités.
2. Mon boulot me semble être la meilleure option dans le sens où c’est le travail rémunéré qui me convient le mieux même si je n’en suis pas fou. D’ailleurs, vous remarquerez que je n’ai pas dit que mon boulot ne me plait pas. J’ai juste dit qu’il me plait peu, ce qui est en soi un miracle puisque je déteste le travail en général.
3. Même si j’avoue volontiers un infime faible pour le casino, je ne suis pas attiré par l’argent mais plus par la simplicité du grand air. Le problème (qui n’en est pas un), c’est que je ne peux pas faire ce que je veux. En effet, il me faut penser à assurer un minimum de stabilité pour la femme que j’aime.
4. Je serais incapable (dans tous les sens du terme) de gagner de l’argent par le biais d’une passion.

Hors ligne

 

#158 30/05/2017 18h54 → Quel capital pour vivre de la bourse ?

Membre
Réputation :   469 

Neo45 a écrit :

…budget mensuel… couple (avec 1 enfant en bas âge) :
- nourriture : 100€ (nous bénéficions d’avantages en nature, avec, à deux, au moins 9 repas pris en charge chaque semaine scolaire)

Bonjour Neo45,

je ne sais pas comment vous faites pour être à 100 euros de nourriture par mois pour 3 !
Même si l’on déduit les 18 repas que l’on vous offre chaque semaine scolaire, ça fait très peu par repas.

Un petit calcul rapide (j’oublie volontairement les petits-déjeuners) :
- 52.14 semaines par an x 7 jours x 2 repas = 730 repas x 3 personnes = 2190 repas
- repas offerts : 36 semaines x 18 = 348 repas
- Reste à financer : 2190 - 348 = 1842 repas / an

Budget nourriture : 12 mois x 100 = 1200 euros
Budget par repas : 1200 euros / 1842 = 65 centimes / personne / repas.

Vous cultivez un potager de 3000 m2 ?
Vous élevez vos poules, vos chèvres, etc ?
Vous êtes végétarien ?
Vous faites l’impasse sur la viande, le poisson ?
Vous n’achetez jamais chez des artisans ?

Je suis curieux de connaître votre secret ;-)

Cordialement,
Frédéric


Parrain : WeSave - Yomoni - LINXEA - Bourse Direct - BINCK - Fortuneo - Boursorama - MAIL BLOG

En ligne

 

#159 30/05/2017 19h11 → Quel capital pour vivre de la bourse ?

Membre
Réputation :   

maxicool a écrit :

Neo45 a écrit :

…budget mensuel… couple (avec 1 enfant en bas âge) :
- nourriture : 100€ (nous bénéficions d’avantages en nature, avec, à deux, au moins 9 repas pris en charge chaque semaine scolaire)

Vous faites l’impasse sur la viande, le poisson ?
Vous n’achetez jamais chez des artisans ?

Je suis curieux de connaître votre secret ;-)

Cordialement,
Frédéric

Le jeûne? Le vol à l’étalage? Les spaghettis?

Hors ligne

 

#160 30/05/2017 19h17 → Quel capital pour vivre de la bourse ?

Membre
Réputation :   68 

Resto tous les jours peut-être…


Travail: 750 h/an. Siestes, voyages et loisirs le reste du temps…

Hors ligne

 

#161 30/05/2017 19h27 → Quel capital pour vivre de la bourse ?

Membre
Réputation :   128 

A 80 centimes le kilo de riz, 2.5€ les 30 oeufs, 7€ le kilo de dinde, + fruit et légume du jardin on peut manger correctement pour 100€ par mois à trois.

Sinon comment ferait les 2 milliards de personnes qui vivent avec moins de 3€ par jours ?

Bon c’est un cas un peu extrême peut être.

Dernière modification par AleaJactaEst (30/05/2017 20h03)

Hors ligne

 

#162 30/05/2017 21h15 → Quel capital pour vivre de la bourse ?

Membre
Réputation :   124 

@Amoilaitunes : Ne pas sous-estimer les économies que peuvent permettre le canibalisme, plus deux ou trois chats errants chaque mois. Et lorsque cela devient trop répétitif, des pigeons à la mode "Un Indien dans la ville" ! smile

@Tous : Plus sérieusement… Disons que les 100€ ce n’est pas pour un mois, mais plutôt en général pour 4 semaines. À priori cela ne change pas grand chose, mais tout de même.

Pour ce qui est des courses en elles-mêmes, nous les faisons chez un hard discounter. Nous n’hésitons pas à prendre des produits en promo, parfois parce que la date de péremption approche. De même, nous prenons régulièrement les mêmes produits (afin d’éviter les tentations inutiles), y compris certains produits en bio.
Nous n’achetons que peu de gâteaux, pas d’alcool, peu de produits sucrés et de salés… Jamais de sodas, ni d’eau (l’eau du robinet nous conviens). Sinon nous prenons à chaque fois de la viande (pas mal de blanche au passage), ainsi que du poisson (en plus faible quantité certes). Par contre, non, nous n’achetons jamais chez des artisans.

Je rajouterais que de part notre travail (même travail tous les deux), nous sommes également régulièrement amenés à travailler durant les vacances scolaires. Dans ce cadre nous déjeunons donc sur place. Il ne s’agit même pas là d’avantages en nature, mais d’une continuité de service. Durant les vacances nous ne payons donc pas nos repas du midi lorsque nous travaillons (contre environ 80 cts en période scolaire). Mais il est vrai que comme l’a écris Mado, c’est bien resto tous les jours scolaires… mais resto scolaire (où l’on mange vraiment bien et varié !)

Pour notre fille, elle ne mange pas toujours comme nous (elle est parfois compliquée). Nous lui prenons donc régulièrement des plats / purées enfants en 12 / 18 mois. Ceux-ci sont achetés en grande surface classique, mais se sont pas comptabilisés dans les 100€ de courses mensuelles. Idem pour ce qui est du lait de croissance. Acheté bio, en ligne, trois fois plus cher que le lait classique, et non comptabilisé dans le budget nourriture.
Je pense donc pouvoir dire que ces 100€ par mois ce serait plutôt pour deux personnes "et demi", et non pas pour trois.


https://petitactionnaire.wordpress.com/ - ma stratégie et informations débutants // http://ecotidien.eu - le blog des économies au quotidien

Hors ligne

 

#163 30/05/2017 21h18 → Quel capital pour vivre de la bourse ?

Membre
Réputation :   469 

Je ne sais pas si Neo45 consomme "fruits et légumes du jardin" toute l’année…

Sinon, de la dinde tous les jours, ça ne doit pas être courant ;-)
De plus, à 7 euros le kg, il faut soit :
- traquer constamment les promos
- se contenter de "dindes dopées aux hormones"
Car, même pour de la dinde premier prix, on est plus à 10-12 euros le kg que 7…

Sinon, de la viande à 7 € le kg maximum, le choix est très limité (comme sa qualité, je pense).

Sinon comment ferait les 2 milliards de personnes qui vivent avec moins de 3€ par jours ?

Vous pensez vraiment que c’est comparable aux cas évoqués dans ce topic ?

---

EDIT
Oui, nous avons posté en même temps, Neo.

Dernière modification par maxicool (30/05/2017 21h22)


Parrain : WeSave - Yomoni - LINXEA - Bourse Direct - BINCK - Fortuneo - Boursorama - MAIL BLOG

En ligne

 

#164 30/05/2017 21h20 → Quel capital pour vivre de la bourse ?

Membre
Réputation :   124 

J’ai posté une réponse quelques instants avant votre dernier message. Nos deux postes ont donc du se croiser.


https://petitactionnaire.wordpress.com/ - ma stratégie et informations débutants // http://ecotidien.eu - le blog des économies au quotidien

Hors ligne

 

#165 30/05/2017 21h31 → Quel capital pour vivre de la bourse ?

Membre
Réputation :   469 

Merci de votre réponse, sinon.

Il est très compliqué de comparer un budget alimentaire, de toute façon, car il dépendra forcément des habitudes et du mode de vie du foyer.

Personnellement, nous n’achetons ni fruits (trop de pesticides, de conservateurs), ni viande (qualité gustative moindre, traçabilité plus aléatoire, etc) en GSD… mais chez des artisans ou en circuit court.
De même, nous apprécions la variété (hors de question de ne consommer que de la viande de dinde ou de poulet, et encore moins si elle provient d’élevage en batterie) !

Pour les fruits, c’est un peu pareil.
Des fruits sans réelle saveur, qui perdent leur texture au bout de 3 jours, qui pourrissent avant de mûrir (issus de GSD), etc… Bof Bof. Notre artisan ne nous a jamais déçu par ses choix, mais là aussi, le coût est plus élevé. 

Il va sans dire que le budget n’est pas le même, c’est une question de "choix de vie" (voir même d’éthique si l’on réfléchit aux conditions de production).
Ca ne se discute pas, c’est un choix personnel.

De même, entre un foyer qui réalisera de nombreux repas familiaux et/ou entre amis, et un autre qui n’en fera que très épisodiquement, le budget ne sera pas le même.
D’autant plus si ces repas sont dit "festifs" (présence d’alcool par exemple).

Etc…

Frédéric

Dernière modification par maxicool (30/05/2017 21h35)


Parrain : WeSave - Yomoni - LINXEA - Bourse Direct - BINCK - Fortuneo - Boursorama - MAIL BLOG

En ligne

 

#166 30/05/2017 21h39 → Quel capital pour vivre de la bourse ?

Membre
Réputation :   228 

maxicool a écrit :

Sinon, de la viande à 7 € le kg maximum, le choix est très limité (comme sa qualité, je pense).

A 7€/kg, vous avez accès à une multitude d’abats aussi bons au gout que pour la santé: foie, rognon, tripes, langue, gésiers, coeur (de volaille et surtout de boeuf: meilleur qu’un steak pour 3 fois moins cher)…
Ca permet de varier avec la viande blanche.


La vie d'un pessimiste est pavée de bonnes nouvelles…

Hors ligne

 

#167 30/05/2017 21h45 → Quel capital pour vivre de la bourse ?

Membre
Réputation :   68 

Le foie de veau c’est quand même 25€/kg…pas donné  et en général les abats ne sont pas sur faciles à trouver. Et pourtant j’adore ça…


Travail: 750 h/an. Siestes, voyages et loisirs le reste du temps…

Hors ligne

 

#168 30/05/2017 21h48 → Quel capital pour vivre de la bourse ?

Membre
Réputation :   228 

mafo a écrit :

Le foie de veau c’est quand même 25€/kg…

Le prix du veau est absurde, je suis d’accord.

et en général les abats ne sont pas sur faciles à trouver.

Dans les superettes, c’est difficile, mais sur les marchés ou les grandes surfaces, je n’ai jamais eu de problème à en trouver (en province comme à Paris)

Dernière modification par Faith (30/05/2017 21h49)


La vie d'un pessimiste est pavée de bonnes nouvelles…

Hors ligne

 

#169 30/05/2017 21h58 → Quel capital pour vivre de la bourse ?

Membre
Réputation :   85 

Pour calculer le capital pour vivre de la bourse, il faut avoir une bonne idée de ses dépenses afin d’en déduire le patrimoine nécessaire.

Un petit récap de mon budget mensuel moyen (analyse sur 4 ans) en ne se privant de rien et en privilégiant la qualité alimentaire & vacances confortables :

Couple avec 2 enfant (en bas-âge) en RP :
Loyer : 1000 €
Alimentaire (dont 100 € resto) : 700 €
Divers & Loisirs : 500 €
Vacances : 350 €
Voiture : 300 €
Vêtements : 300 €
Crèche & Ecole : 200 €
Charges : 150 €
Equipement maison : 100 €

Total (hors impôt) : 3600 €

Je pourrai arrondir à 4000 € / mois (hors impôts) pour un peu plus confort.

Pour anticiper des dépenses complémentaires pour des enfants plus grands, etc. il faudrait avoir 5 000 € / mois pour être confort.

En bourse, le rendement moyen historique me semble être à environ 8% / an net d’inflation ? Pour être conservateur et en diversifiant pour limiter la volatilité, je serai plus confortable avec un rendement cible de 5% / an.

Pour mon profil, le patrimoine cible pour vivre de la bourse serait donc d’environ 1,5M€ (->5% : 75K€ brut -> 65K€ après CSG)

Dernière modification par Tanuky (30/05/2017 21h59)

Hors ligne

 

#170 30/05/2017 21h59 → Quel capital pour vivre de la bourse ?

Membre
Réputation :   68 

tout dépend où vous habitez…..moi qui suis lyonnais d’origine, les abats , c’est presque une religion!!
Mais j’habite dans le Languedoc et là c’est différent. On trouve du foie (veau ou agneau), des rognons (mais c’est hors de prix ça aussi), un peu de tripes (à certaine saisons). Les abats ne sont pas ici bien consommés…le Sud aime la viande rouge, toros oblige!

Quand je vais chez mes parents (qui habitent en Rhône Alpes), je me régale avec un cœur de bœuf farci cuit au vin rouge….

Mafo


Travail: 750 h/an. Siestes, voyages et loisirs le reste du temps…

Hors ligne

 

#171 30/05/2017 22h42 → Quel capital pour vivre de la bourse ?

Membre
Réputation :   187 

Isild a écrit :

stokes a écrit :

La campagne dont je parle, c’est la Lozère, département très rural mais pas vraiment bon marché.

La Lozère est sûrement le département de France où l’on retrouve le plus de gens ayant tout plaqué pour vivre une nouvelle vie "loin de la foule déchaînée" et de la "rat race".
Notamment dans le sud du département, les Cévennes, où le temps est plus clément que vers Mende.

Mes parents font partie de ces gens là et vivent en Lozère.
Ils rénovent leur maison seuls et cultivent leurs 8 ha de terrain.
Nombre de leurs voisins ont quitté une belle situation en ville pour se lancer dans la production de pélardons ou ouvrir des gîtes.
Des retraités aisés choisissent aussi de se retirer dans la campagne cévenole pour y vivre une existence saine et apaisée.

Et dans ce département, il y a aussi beaucoup de personnes qui ont fait le choix d’une vie minimaliste et bohème, sans travail mais sans dépenses, en fonctionnant sur l’autosubsistance, le troc et l’entraide.

On peut l’écrire comme cela si vous voulez, même si  pas mal de villages des vallées cévenoles ne voient guère le soleil pendant les mois d’hiver.

Les choses sont moins riantes dans le centre et le  nord du département. La rudesse du climat fait que l’on n"y rencontre guère de hippies ni de retraités aisés, ou alors ces derniers ont-ils l’intelligence de dissimuler leur aisance. C’est d’ailleurs mieux ainsi, car les gens du coin n’apprécient ni les hippies ni les personnes trop aisées. A la vitesse où passe internet, celui qui vit de la bourse sera ici bien inspiré d’adopter une gestion passive ne nécessitant que peu de transactions.

Outre le prix de la nourriture, assez élevé, il faut aussi prendre en compte les frais de bar. Je ne fréquente guère les débits de boisson en région parisienne, alors que j’y laisse environ 10€/jour à la campagne, cela en ne buvant presque jamais d’alcool ! Cela représente quand même grosso modo 300€ par mois. Point n’est besoin d’être pochard pour laisser pas mal d’argent au café : le matin en venant chercher son journal, il est bien rare que l’on ne tombe pas sur une connaissance déjà installée au comptoir ; en fin de journée, la "tournée" amicale est le prolongement naturel des parties de pétanque. Il est difficile d’échapper à ce poste de dépense sauf à passer pour un "fier qui ne parle pas" ou pis encore pour un profiteur qui aime "se faire rincer".

En additionnant tous ces frais, on arrive à un budget de 1000€/mois rien que pour boire et manger. Les aménités rurales ont leur charme, mais elles ne sont pas données.

Hors ligne

 

#172 31/05/2017 10h12 → Quel capital pour vivre de la bourse ?

Membre
Réputation :   90 

stokes a écrit :

rien que pour boire et manger.

…si un homme mange, boit et prend du plaisir dans tout son travail, c’est un don de Dieu.
Ecclesiate, 3/13


Ericsson…!  Qu'il entre !

Hors ligne

 

#173 31/05/2017 13h04 → Quel capital pour vivre de la bourse ?

Membre
Réputation :   

mafo a écrit :

Le foie de veau c’est quand même 25€/kg…pas donné  et en général les abats ne sont pas sur faciles à trouver. Et pourtant j’adore ça…

C’est le foie de génisse qui est à 7 euros.

AleaJactaEst a écrit :

Sinon comment ferait les 2 milliards de personnes qui vivent avec moins de 3€ par jours ?

Bon c’est un cas un peu extrême peut être.

Vous voulez parler de ceux qui meurent de sous-nutrition ou de ceux qui souffrent de malnutrition?

mafo a écrit :

tout dépend où vous habitez…..moi qui suis lyonnais d’origine, les abats , c’est presque une religion!!

Quelle chance! Dans le nord, l’on a quelques abats comme les boyaux gras mais ça se perd à cause du manque de goût des dernières générations. Au Liban, l’on a le sawda nayé, c’est à dire des cubes de foie de mouton ou de boeuf crus accompagnés de cubes de gras crus aussi. Un délice à déguster avec un verre d’Arak pour tuer les vers.

Neo45 a écrit :

@Amoilaitunes : Ne pas sous-estimer les économies que peuvent permettre le canibalisme

Ça me fait penser au film "Ma loute"

Dernière modification par Amoilaitunes (31/05/2017 13h27)

Hors ligne

 

#174 03/06/2017 09h15 → Quel capital pour vivre de la bourse ?

Membre
Réputation :   12 

Pour nous 4, avec 2 enfants qui ne sont pas en bas âge à 15 km d’une grande ville de l’ouest. On est pas dans un petit village non plus. D’où la TF qui fait mal.

- Nourriture (incluant amis/familles): +/- entre 500/600 € (Et encore, ma femme n’est pas "regardante" sur ce qu’elle achète… je pense qu’on pourrait baisser ce budget sans soucis mais bon…)
- TF + TH : 170 €
- Electricité : 40 €
- Gaz : 60 €
- Assurance pour 2 voitures + maison : 60 €
- Mutuelles santé employeurs incluses dans salaire : 9 € (à rajouter pour moi)
- Eau : 30 €
- Internet + 2 portables : 37 €
- Essence : 50 €
- Pas de tabac, d’alcool, animaux (ç’est plus à cause de vacances…), cantine (très exceptionnellement), nounou et autres fioritures inutiles.

TOTAL : +/- 1 000 € / mois à 4.
La nourriture peut plus ou moins varier, comme l’essence. Ce total, c’est "l’incompréssible". et encore, je ne compte pas la CAF que presque tout le monde a (même d’assez gros revenus) qui se monte à 130 € pour 2 enfants. Si je compte ça on est +/- à 800 ou 900 € / mois.
Avec ça, on vit déjà bien sans se priver mais hors loisirs, hors voyages, hors imprévus.

On peut rajouter :

- Divers (Vacances, voyages, activités, loisirs, frais imprévus) : +/- 500 €

TOTAL : +/- 1 500 € / mois pour la famille.
A ce stade là, on se fait vraiment plaisir. A 2000 € pour 4, c’est carrément la fête.

Conclusion : 2000 € pour une personne seule, c’est très possible, c’est confortable et c’est même du luxe pour vivre en France sans soucis.

Dernière modification par vegas (03/06/2017 09h17)

Hors ligne

 

#175 03/06/2017 09h29 → Quel capital pour vivre de la bourse ?

Membre
Réputation :   324 

Merci Vegas de votre exemple.

Je dis et redis ce qu’ont dit d’autres, il y aura autant ou presque de niveau de rente souhaitée que de personne.
Ce qui est sûr c’est qu’on vit avec 2000€ évidemment même si pour certains ils le qualifient de survie.

Après en fonction de la vie que l’on veut et souvent par rapport à la vie que l’on a aujourd’hui, on considère que c’est beaucoup ou peu.

Si on prend un autre étalon: le seuil de pauvreté. Ce seuil est faible et personne je pense ne rêve d’être rentier avec un RSA. Pourtant à ma connaissance les gens qui vivent avec le RSA en France ne meurent ni de faim, ni de froid.
Certains pourraient dire que ça suffit pour être rentier et vivre à la campagne d’amour et d’eau fraiche avec son potager et sa hache pour couper le bois.


To achieve fair investment results is easier than you think; superior results are harder than you thought

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech