Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#51 25/05/2017 11h17 → Quel capital pour vivre de la bourse ?

Administrateur
Réputation :   1565 

C’est tout de même un peu méprisant comme remarque, alors qu’avec 2000 € brut on se situe au-dessus du revenu médian en France :

http://www.inegalites.fr/IMG/jpg/frontieres_niv_vie_2014.jpg

naphto a écrit :

Il est possible de trouver des actions à dividende perenne qui ont un rendement de 5 % par an. Ce qui permet de générer 25k par an soit approximativement 2 000 euros / mois.

N’oubliez pas la CSG/CRDS et les impôts sur vos 25 k€ ; et il faut que les dividendes augmentent au rythme de l’inflation.

Hors ligne

 

#52 25/05/2017 11h27 → Quel capital pour vivre de la bourse ?

Membre
Réputation :   131 

2000€ net c’est le 4° décile en 2016, donc c’est mieux que 60% des Français.

Hors ligne

 

#53 25/05/2017 11h32 → Quel capital pour vivre de la bourse ?

Membre
Réputation :   205 

Queenstown a écrit :

Je sais pas si on peut appeler ca ’vivre’ avec 2000€ par mois.. ou alors en creuse.
Q

Le monde est bien plus vaste, avec 2k€ par mois on vit au soleil dans bien des endroits du monde, bien heureux et comme un pacha. Enlevez vos œillères wink

Hors ligne

 

#54 25/05/2017 11h49 → Quel capital pour vivre de la bourse ?

Membre
Réputation :   504 

Non, on ne peut pas vivre convenablement en France avec 2000€/mois brut, avant prélèvements sociaux (bientôt plus de 17%) et IR.

Ce n’est pas parce que 40% ou 60% des foyers français - d’après vos statistiques - sont hélas obligés de s’en contenter que c’est bien. La preuve: la plupart de ces Français-là disent préférer gagner davantage, s’ils le pouvaient. Mais malheureusement pour eux, ils ne le peuvent pas généralement (sauf à travailler bien plus, d’un travail généralement pas intéressant).

Alors que celui qui a déjà atteint 2000€ brut/mois avec ses seuls revenus financiers peut continuer à travailler pour gagner davantage et s’arrêter seulement quand les 2000€/mois deviendront 3500€ ou 5000€ ou bien davantage (en fonction de la taille de la famille, des âges des enfants et des âges des parents - dans ce dernier cas pour savoir si consommer partiellement son capital est une option raisonnable ou pas).

Rien n’est pire que d’être rentier et d’être obligé de renoncer à des dépenses raisonnables faute d’argent suffisant (frais médicaux non remboursés par la Sécu, voyage onéreux pour aller un mois au chevêt de sa fille majeure ou de sa soeur souffrante à l’autre bout du monde, etc., ou pour une idée plus gaie, envie de faire un voyage touristique autour du monde).

Que le simcard y renonce faute de moyen financier se comprend, car il n’a pas le choix.
Mais le rentier se  culpabilisera à juste titre, car lui avait le choix de s’arrêter quelques années plus tard pour éviter que son pécule soit trop juste.

Dernière modification par parisien (25/05/2017 11h50)

En ligne

 

#55 25/05/2017 11h57 → Quel capital pour vivre de la bourse ?

Membre
Réputation :   205 

Dîtes plutôt que vous ne vous sentiriez pas capable de vivre en dehors de vos RP à 500k€, de vous passer de voitures récentes, d’activité extra-scolaires pour les enfants ou du dernier téléphone à la mode.
Je maintiens que l’on vit très convenablement avec 2000€ par mois y compris en France. Certains s’en sortiront mieux que d’autres, un célibataire c’est l’évidence, une famille de 4 avec 2K€ de ressource c’est sûr que c’est bien plus limite mais on parle du rentier et je suis persuadé que beaucoup sur le forum rêveraient de vivre sans travailler avec ce revenu et s’en accommoderaient parfaitement.

Cela n’empêche ni de sortir, ni de voyager. Mais le rentier voyage en dehors des périodes scolaires, je crains que certains ne puissent comprendre cela par exemple.

Hors ligne

 

#56 25/05/2017 12h00 → Quel capital pour vivre de la bourse ?

Membre
Réputation :   168 

Queenstown a écrit :

Je sais pas si on peut appeler ca ’vivre’ avec 2000€ par mois.. ou alors en creuse.
Q

Attention aux idées reçues sur la vie "pas chère" à la campagne, les choses ne sont pas si simples.

Dès lors que vous êtes propriétaire de votre logement, le différentiel n’est pas évident sauf pour les personnes heureuses possédantes d’un jardin, d’un poulailler et de quelques clapiers.

Passant 3 ou 4 mois de l’année à la campagne, je puis vous assurer que cela coûte plus cher qu’à Paris de s’y nourrir  : fruits, légumes et viande y sont  plus chers et souvent de moindre qualité quand on se fournit auprès des petits commerces de proximité rurale. Ainsi, le boucher vend la viande plus cher qu’à Paris sans faire l’effort de la parer en retirant le gras et les nerfs. Un budget de 150€ par personne et par semaine est nécessaire pour bien se nourrir, ce qui représente près du tiers du revenu du rentier à 2000€ mensuels. Ajoutons à cela les frais de carburant : faute de transports en commun on ne peut se déplacer qu’en voiture.

Hors ligne

 

#57 25/05/2017 12h18 → Quel capital pour vivre de la bourse ?

Membre
Réputation :   504 

En tout cas, mon meilleur conseil à ceux qui hésiteraient entre ma position et celle de kc44, IH, etc. est de préférer ma position, ne serait-ce que par prudence !

Car s’arrêter de travailler et devenir rentier est un choix généralement irréversible, a fortiori si on a plus de 40-45 ans. Si on découvre ensuite trois ans plus tard que son capital est insuffisant au regard de ses dépenses souhaitables, aie aie …

En ligne

 

#58 25/05/2017 12h24 → Quel capital pour vivre de la bourse ?

Membre
Réputation :   

inkk a écrit :

Si les 70 k c’est toute votre épargne ce n’est pas raisonnable.

20%/ans c’est pas énorme pour du trading

Quelqu’un d’expérimenté peut faire beaucoup plus, je vois pas l’intérêt d’aller sur le forex si c’est pour faire moins de 20%/ans en réalité.

L’intérêt, c’est de ne prendre que très peu de risque, ce qui est tout l’opposé du forex, j’en conviens !
----

Pour rebondir sur l’intéressante discussion en cours, je pense que la notion même de besoin diffère grandement d’un individu à l’autre.
Je vis à la campagne en tant que propriétaire, 2000 € me suffisent, je ne me prive pas, voyage régulièrement et à maintes reprises dans l’année, me rachète ce que j’ai besoin (je viens par exemple de racheter une voiture cash avant de revendre la mienne, certes ce sont tous deux des véhicules d’occasion à mille kilomètres de la technologie dont je me contrefous dans ce domaine), apprécie d’avoir certains gadgets technologiques, etc.

Après, je ne considère pas que j’ai des besoins et une approche de la vie qui correspond à la majorité des gens.

Donc pour moi, oui, 2000 € PAR PERSONNE suffisent amplement, y compris en France.

Ceci dit,  il est BEAUCOUP plus raisonnable de partir sur des rendements de 5/6 % par an si on veut espérer durer. Que ce soit par un trading peu risqué ou des dividendes pépères, la méthode importe peu, mais la durée et un rendement faible me semblent primordiales.
Si d’aventure on gagnait plus, ou bien plus certaines années, et bien tant mieux, cela fera des extras tout comme une prime d’intéressement "surprise" pour un salarié.

Donc, effectivement, il faut donc disposer de sommes conséquentes, mais pas impossibles à atteindre à un âge raisonnable pour un cadre qui n’a pas gaspillé ses ressources n’importe comment (que ce soit dans des voitures de luxe ou des pensions alimentaires d’ailleurs…).

Hors ligne

 

#59 25/05/2017 13h36 → Quel capital pour vivre de la bourse ?

Membre
Réputation :   11 

Oui, bien sûr qu’avec 2000€ / mois on vit très très bien en France.
Avec 700 €/ mois je vis déja très bien sans trop de soucis. Avec 1200 €/mois je me fais un beau voyage l’été. Alors avec 2000€/mois c’est juste énorme, c’est pas 1 beau voyage mais au moins 2 ou 3 que je fais.
A 4 (dont 2 enfants) et 2500€/ mois pour 2 salaires on vit très bien. Sans problème.
Alors une personne seule avec 2000€/mois c’est plus que confortable.

J’estime que seul avec 1500€/mois on vit déjà très bien alors 2000…

Hors ligne

 

#60 25/05/2017 13h58 → Quel capital pour vivre de la bourse ?

Membre
Réputation :   121 

stokes a écrit :

Ainsi, le boucher vend la viande plus cher qu’à Paris sans faire l’effort de la parer en retirant le gras et les nerfs. Un budget de 150€ par personne et par semaine est nécessaire pour bien se nourrir,

Franchement je sais pas comment vous faites… Mais 650€/mois pour vous nourrir à la campagne….

J’ai vécu un an en rase campagne et je m’en sortais très bien pour 150€/mois pour mon budget alimentation, en me faisant plaisir.

Alors ok, deux samedi par mois, je prenais ma voiture, je faisais 20 kilomètre pour aller chez Carrefour (ville de 20000hab). C’est vrai que ce carrefour n’était pas moins cher que celui dans lequel j’allais en grande agglomération.

Mes voisins : Un jeune couple de 17 et 22 ans, avec deux enfants en bas age, vivait de RSA et alloc, dans une maison aussi bien que la mienne (300€ de loyer). Il passait du temps pour acheter sur le bon coin, revendre plus tard au même prix (surtout tout ce qui étaient poussette, balançoire, vélo), faire du jardin et du bricolage, et s’occuper des enfants. La mamy (35 ans) aidait pas mal aussi pour garder les petits pendant les concerts et les festivals. Matériellement il ne manquait clairement de rien. Par contre ok, ils tournaient en rond toute la journée et s’ennuyait pas mal…

parisien a écrit :

En tout cas, mon meilleur conseil à ceux qui hésiteraient entre ma position et celle de kc44, IH, etc. est de préférer ma position, ne serait-ce que par prudence !

Car s’arrêter de travailler et devenir rentier est un choix généralement irréversible, a fortiori si on a plus de 40-45 ans. Si on découvre ensuite trois ans plus tard que son capital est insuffisant au regard de ses dépenses souhaitables, aie aie …

On doit tous composer avec ses limites et ses frustrations, même les ultra riches sont limités matériellement par des tas de choses.

On ne sera jamais assez riche, ni assez prudent, pourtant, tôt ou tard, on passera tous l’arme à gauche (quoique, la science fait des progrès mais bon).

Un ami, cadre de 45 ans, avait tout quitter pour faire un tour du monde. L’aventure aura duré plus de 5 ans. Il a repris le travail en région parisienne depuis 3 ans. La transition a été rude, il en a "déjà" à nouveau marre. Il est retourné au point où il en était avant son départ. Quelque part il n’y a ni miracle, ni fatalité. Il est revenu surtout pour des questions d’ennui et pour être plus proche de la famille.

Dernière modification par AleaJactaEst (25/05/2017 14h16)

Hors ligne

 

#61 25/05/2017 14h21 → Quel capital pour vivre de la bourse ?

Membre
Réputation :   152 

Je pense qu’il s’agit plutôt d’une histoire de standard. Chaque individus est différent de part son éducation, son entourage, ses convictions et j’en passe. Tout dépend de l’état d’esprit et de notre rapport à la vie, et dans une moindre mesure notre rapport à l’argent.

D’un côté je suis d’accord avec Parisien, une approche relative peut arriver à des conclusions qui sont intrinsèquement limitées… Si le revenu médian était à 100€, gagner 200€ serait-il intrinsèquement beaucoup mieux (en dehors du fait qu’il y a une certaine indexation entre le revenu et le coût de la vie) ? Ou bien c’est juste pour se rassurer qu’on gagne 2x plus par rapport à la moyenne de la population (on a été conditionné pour être compétitif depuis notre enfance) ?
Par contre, persister dans un travail que l’on déteste par peur du manque, je trouve ça plus limité car ce sont les sentiments qui prennent le contrôle et on réagit plus qu’on ne réfléchit.. Par contre, si vous êtes satisfait de votre travail (genre capable de travailler gratuitement), un peu d’argent de poche peut se révéler utile.

En parallèle, et ça risque d’être hors sujet, mais je ne pense plus que l’argent soit vraiment ce qui rend heureux, et je dis ça en tant qu’ancien matérialiste, consumériste, nihiliste etc. Mais je ne vais pas m’étaler sur le sujet.

Pour en revenir à la rente, je trouve qu’à ce jour 2000€ par mois est une somme très raisonnable pour quelqu’un de humble. C’est sûr que pour des personnes orgueilleuses, je pense que ça peut sembler limitée.

Exemples tout bête : voyager tout seul vs blablacar, vivre seul vs colocation, cultiver ses propres légumes (ou se fournir directement au producteur local) vs tout acheter à proximité. Se déplacer en vélo au lieu d’une voiture.
(ce ne sont pas forcement les meilleurs exemples, mais ils sont tout frais d’un collègue qui m’avait confié que l’économie de partage était le "déshonneur", qu’avoir une belle voiture était signe de réussite et tout le discours qui va avec, en vérité je pense qu’il s’agissait plutôt d’une réaction de défense de sa part pour justifier inconsciemment son acharnement au travail).

Hors ligne

 

#62 25/05/2017 14h27 → Quel capital pour vivre de la bourse ?

Membre
Réputation :   121 

Zera a écrit :

En parallèle, et ça risque d’être hors sujet, mais je ne pense plus que l’argent soit vraiment ce qui rend heureux, et je dis ça en tant qu’ancien matérialiste, consumériste, nihiliste etc. Mais je ne vais pas m’étaler sur le sujet.

Je vous rassure l’immense majorité des gens renseignée sur le sujet vous le confirmeront.

Très clairement le manque d’argent peut créer le malheur ou y contribuer. Mais l’argent ne fait pas le bonheur. Dans une certaines mesure et très indirectement elle peut quand même contribuer un peu au bonheur. Mais l’argent n’est qu’un moyen, jamais une fin.

Bref, il y a une différence quand même entre le ressentir profondément et le savoir. Parfois le savoir ne remplace pas l’expérience.

Dernière modification par AleaJactaEst (25/05/2017 14h28)

Hors ligne

 

#63 25/05/2017 14h51 → Quel capital pour vivre de la bourse ?

Administrateur
Réputation :   1565 

Il suffit de lire les présentations des uns et des autres (Queenstown, Parisien) pour comprendre aussi la teneur des différents messages…

Si vous êtes en couple, avec des enfants, dans une maison en proche banlieue Parisienne, que vous partez en vacances en même temps que les autres, que vous sortez le WE comme tout le monde, que vos enfants tombent malades comme tous les autres de l’école, que vous devez avoir un budget transport/voitures/costumes/restaurants pour le boulot, que vous devez avoir deux véhicules pour Madame et Monsieur, etc. c’est sûr que vous allez avoir un budget énorme pour avoir un train de vie juste "normal".

Par contre, si vous faîtes les choses systématiquement hors-saison, sortez en semaine et pas le WE, voyagez systématiquement sur les promotions, n’avez pas besoin de jouer un rôle social avec des costumes, une belle voiture, des restaurants le midi, pas de maison à entretenir mais un appartement en centre-ville d’une ville provinciale, une seule voiture d’occasion au lieu de deux, etc. ça change tout.

Depuis plus de trois ans j’ai voyagé avec ma compagne partout en Europe et franchement, notre budget général est moins élevé que quand nous habitions dans un 2 pièces proche Paris où absolument tout était hors-de-prix (loyer, véhicule, nourriture, services, sorties, parking, assurances) !

Par contre j’ai déjà évoqué dans un autre message comment la location saisonnière au mois était ridiculement bon marché par rapport à la semaine ou pire à la nuitée :
https://www.devenir-rentier.fr/uploads/2_voyage-espagne.gif

Mais avec des enfants, cela change tout, c’est clair. Dès lors que vous devez caler votre "vie" sur celles de la majorité, une grande partie des "bons plans" s’en vont.

Toutefois pour corroborer ce que dit Parisien, 500 k€ de capital pour tenir "jusqu’à la mort", c’est tout de même léger. Le moindre aléa (fiscal, économique, santé) peut vous fragiliser. 600-800 k€ offre plus de sérénité.

Hors ligne

 

#64 25/05/2017 14h52 → Quel capital pour vivre de la bourse ?

Membre
Réputation :   68 

Bonjour,

Je suis divorcé, sans plus aucune charge de famille et mon revenu net mensuel moyen (moyen car il change tous les mois) est d’environ 2 300 €.
Je peux vous dire qu’on vit très bien avec ça. J’ai certes un logement qui ne me coûte pas très cher (400 € de remboursement d’emprunt par mois) mais j’arrive à voyager et même à économiser, tout en allant 1 ou 2 fois par mois au restaurant.
Mais il faut savoir parfois chercher les bons plans et ne pas se laisser abuser par les pubs ou les "conseils d’amis".
Par exemple, j’ai loué une maison "les pieds dans l’eau" au Sénégal tout le mois d’août, pour 350 €. Je l’ai trouvé à la 40 ème page de ma recherche Google. Sur les pages précédentes, c’était dans de grandes stations et c’était 500 € la semaine. Là c’est dans une petite bourgade, au bout d’une route qui s’arrête à la mer. Dépaysement garanti.
L’année dernière j’ai passé une semaine en Ukraine dans un chouette appartement pour moins de 100 €. Je faisais mes courses au supermarché du coin, achetait des produits locaux pour…4€ par jour. Pour les fumeurs, le paquet est à moins d’un euro….

Autre chose, la structure des dépenses d’une personne qui travaille est différente de celle qui ne travaille pas. Moins de frais de transport (a-t-on encore besoin d’une voiture?), moins de frais de vêtements (moi je bosse en costard cravate)

Je pense qu’il faut établir un budget prévisionnel conforme à son nouveau mode de vie.

Et comme il a été dit, rien ne nous oblige à rester en France. Mon fils, qui travaille et vit en Zambie, dépense 600 € par mois, femme de ménage et jardinier compris.

Mafo


Travail: 750 h/an. Siestes, voyages et loisirs le reste du temps…

Hors ligne

 

#65 25/05/2017 14h58 → Quel capital pour vivre de la bourse ?

Membre
Réputation :   152 

AleaJactaEst a écrit :

Je vous rassure l’immense majorité des gens renseignée sur le sujet vous le confirmeront.

Très clairement le manque d’argent peut créer le malheur ou y contribuer. Mais l’argent ne fait pas le bonheur. Dans une certaines mesure et très indirectement elle peut quand même contribuer un peu au bonheur. Mais l’argent n’est qu’un moyen, jamais une fin.

Bref, il y a une différence quand même entre le ressentir profondément et le savoir. Parfois le savoir ne remplace pas l’expérience.

Je sais bien, mais disons que dans un forum aspirant à devenir rentier, il peut y avoir certain dogmes qui nécessitent de mettre des gants quand on s’exprime sur le sujet. Je ne souhaite pas endosser le rôle de l’opposition mais juste donner une perspective différente.

Au sujet de l’argent, j’ai découvert récemment quelques travaux de Michael Tellinger et du concept Ubuntu qu’il propose "A World Without Money". Je vous invite à jeter un œil par acquis de conscience.

Hors ligne

 

#66 25/05/2017 15h04 → Quel capital pour vivre de la bourse ?

Membre
Réputation :   121 

Je crois que la plupart des gens ici cherche à savoir comment fuir la rat race, comment ne plus être dépendant de leur travail, ou comment gérer leur épargne.

Je ne suis pas certains que la plupart cherche le bonheur en devenant riche smile

Merci pour votre proposition de lecture.

Hors ligne

 

#67 25/05/2017 15h09 → Quel capital pour vivre de la bourse ?

Membre
Réputation :   68 

Zera a écrit :

Au sujet de l’argent, j’ai découvert récemment quelques travaux de Michael Tellinger et du concept Ubuntu qu’il propose "A World Without Money". Je vous invite à jeter un œil par acquis de conscience.

Je suis un peu surpris que votre mélange entre Ubuntu et argent. Ubuntu(qui signifie humanité) est un concept humaniste apparu en Afrique du Sud à la fin de l’apartheid et développé entre autres par Desmond Tutu.

Pourriez vous en dire plus?

Mafo


Travail: 750 h/an. Siestes, voyages et loisirs le reste du temps…

Hors ligne

 

#68 25/05/2017 15h25 → Quel capital pour vivre de la bourse ?

Membre
Réputation :   152 

Pour être totalement franc, j’ai découvert ce concept que récemment et je n’ai pas encore visionné toutes les vidéos de la série sur le sujet. Donc je ne pense pas être le mieux placé (pour le moment) pour en parler.
C’est peut être une erreur de ma part d’en parler précocement, mais c’est juste que j’ai découvert une perspective différente de ce que j’ai l’habitude de voir. C’est pour cela que je l’ai présenté sous le concept présenté par Michael Tellinger.

Je vous propose de visionner cette vidéo, je ne l’ai pas spécifiquement visionné mais la description résume bien la série de vidéos que je suis en train de regarder.

Hors ligne

 

#69 25/05/2017 15h48 → Quel capital pour vivre de la bourse ?

Membre
Réputation :   68 

Merci pour votre lien.
Tellinger s’appuie sur le Ubuntu primaire conçu et pensé pour les sociétés tribales africaines, ce qui est bien loin du Ubuntu sud africain défendu par Tutu (et par Obama aussi d’ailleurs).
C’est très intéressant mais Tellinger oublie que ces sociétés sont avant tout des sociétés de subsistance. Le partage est essentiel car personne n’a rien. Pour éviter l’éclatement du système, le partage devient essentiel. Sinon le village disparaît.
Pas sûr que cela puisse fonctionner dans des sociétés dites " évoluées" (je prends des précautions vous le voyez). Ces sociétés sont composées de milliards de personnes, bien loin du village de 200 âmes.

Mais nous sommes tous Ubuntu car c’est le propre de l’humanité de l’être. Vous partagez vos connaissances (avec vos enfants peut être. Moi avec mes étudiants), vous donnez à des œuvres caritatives, vous vous révoltez face à une guerre ou à une famine. Vous voyagez pour rencontrer d’autres cultures.  Vous adhérez à une association. Vous parrainez un enfant du bout du monde. Vous êtes Ubuntu.

Merci pour ce partage.

mafo


Travail: 750 h/an. Siestes, voyages et loisirs le reste du temps…

Hors ligne

 

#70 25/05/2017 21h47 → Quel capital pour vivre de la bourse ?

Membre
Réputation :   148 

Cela dépend du train de vie que l’on veut mener …

Si on reste à l’essentiel , c’est largement suffisant …

La fameuse rate race …. et puis c’est tellement dans les moeurs de vouloir toujours plus… plus de sécurité dirait on …

Bref …


Bye bye la rat race :)

Hors ligne

 

#71 25/05/2017 21h59 → Quel capital pour vivre de la bourse ?

Membre
Réputation :   316 

Tout est en effet relatif. Je fais vivre (bien vivre) une famille africaine de 4 personnes, bientôt 5 (plus l’aide qu’ils doivent donner au père et aux frères et soeurs) pour 450€ par mois.

Personnellement je vis aussi en Afrique, je suis célibataire et je ne fais pas d’extra (depuis 2 ans à peine 1 resto par mois), je ne paye pas mon loyer, mon électricité, mon eau, mon téléphone, mon assurance, mon carburant, etc. En fait je ne paye que ma nourriture, le personnel de maison et mes loisirs et je dépense quand même environ 1000€ par mois.

Ce n’est vraiment qu’une question de niveau de vie choisi, le débat est en fait un peu stérile.

Je vise 4000€ de revenus avant de considérer arrêter de travailler.

Dernière modification par Jef56 (25/05/2017 22h00)


To achieve fair investment results is easier than you think; superior results are harder than you thought

Hors ligne

 

#72 25/05/2017 22h01 → Quel capital pour vivre de la bourse ?

Membre
Réputation :   168 

AleaJactaEst a écrit :

stokes a écrit :

Ainsi, le boucher vend la viande plus cher qu’à Paris sans faire l’effort de la parer en retirant le gras et les nerfs. Un budget de 150€ par personne et par semaine est nécessaire pour bien se nourrir,

Franchement je sais pas comment vous faites… Mais 650€/mois pour vous nourrir à la campagne….

J’ai vécu un an en rase campagne et je m’en sortais très bien pour 150€/mois pour mon budget alimentation, en me faisant plaisir.

Alors ok, deux samedi par mois, je prenais ma voiture, je faisais 20 kilomètre pour aller chez Carrefour (ville de 20000hab). C’est vrai que ce carrefour n’était pas moins cher que celui dans lequel j’allais en grande agglomération.

.

Bonsoir,

Simplement, j’aime manger des bonnes choses et je me fournis majoritairement dans les petits commerces du village car je ne souhaite pas les voir fermer.

Tomates, radis, melon, charcuterie artisanale, viande de boeuf, haricots verts, petits pois, salade, fromages fermiers, cerises, fraises de Carpentras….tout cela a un prix qui tourne comme je l’ai indiqué autour de 150€ la semaine, et encore je ne compte pas les boissons.

Le budget que vous indiquez de 150€/mois, cela fait du 5€ par jour et 2,5€ par repas ; à ce prix la les nouilles et les patates doivent revenir assez souvent dans l’assiette.

Hors ligne

 

#73 28/05/2017 01h18 → Quel capital pour vivre de la bourse ?

Membre
Réputation :   36 

stokes, vous parlez de quel endroit? Parce que bon, à "la campagne", en général il y a le marché, ce genre de chose. Si vos fruits et légumes sont plus chers et moins bons qu’à Paris, franchement ça m’interpelle.

Pour ma part je suis plus sur la ligne parisien, avec une nuance. Je pourrais considérer que 2000€ par mois est un bon coussin pour pouvoir éventuellement m’affranchir d’un boulot que je n’aime pas.
Après, comme l’a dit IH, quand on a des enfants ça change pas mal de choses. C’est aussi une responsabilité à long terme qu’il faut sécuriser.


A mon grand dam

Hors ligne

 

#74 28/05/2017 02h43 → Quel capital pour vivre de la bourse ?

Membre
Réputation :   

parentier , il y a également " le marché " à Paris et en banlieue. Les fruits et légumes sont plus chers en zone rurale tout simplement parce que les commerces ont bien moins de débit.

Hors ligne

 

#75 28/05/2017 10h03 → Quel capital pour vivre de la bourse ?

Membre
Réputation :   68 

En zone rurale, même si n’avez pas de terrain autour de la maison, vous trouverez toujours un bout de jardin à louer pour une somme dérisoire.
J’ai vécu longtemps dans une maison de village (avec seulement une cour) et je louais 300 m² en bordure de rivière pour 100 €/ an. Et un apéro de temps en temps…

Mafo


Travail: 750 h/an. Siestes, voyages et loisirs le reste du temps…

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech