Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

Nouveau venu dans cette longue discussion ? Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

#51 10/06/2018 17h04 → Olympique Lyonnais Groupe : seul club de football français coté en bourse ! (football, loisir, lyonnais)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   124 

Beaucoup de choses ont changé depuis l’introduction. L’OL dominait le foot français, les Qataris n’étaient pas là.
L’OL s’assurait chaque année des revenus de la ligue des champions.
Les résultats comptables étaient de 30m environ de mémoire, grâce à la vente des meilleurs joueurs et les fonds propres s’accumulaient.
Le stade allait être construit avec de belles recettes à la clé.
De nombreux recours ont fait perdre 5 ans pour la construction du stade, soit plus de 200m pour le club.
Les Qataris sont arrivés, squattant systématiquement une place qualificative pour la ligue des champions.
La politique sportive du club s’est tournée vers le lyonnisme (le principe étant qu’une personne née à Lyon avec 30 de QI soit préférée à une personne née ailleurs et beaucoup plus compétente) avec tous ses inconvénients (déni, copinage, incompétence).
Le force passée du club est devenue sa faiblesse : la gouvernance.
A noter que le centre de formation a sauvé le club pendant plusieurs années…

Donc pour résumer, le prix d’autrefois était aussi cohérent que le prix d’aujourd’hui.

Hors ligne

 

[+1]    #52 10/06/2018 22h39 → Olympique Lyonnais Groupe : seul club de football français coté en bourse ! (football, loisir, lyonnais)

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   1177 

Quelques éléments de comparaison avec d’autres clubs de foot cotés :
https://www.devenir-rentier.fr/uploads/12850_2018-06-10_foot_table.jpg

Répartition du chiffre d’affaires :
https://www.devenir-rentier.fr/uploads/12850_2018-06-10_clubs_de_foot.jpg

Je veux bien admettre que la Premier League a une puissance marketing incomparable, se traduisant par d’énormes recettes récurrentes de diffusion et de ventes de produits, mais quand même Manchester United me semble surévalué par rapport aux autres clubs… (d’autant plus que Manchester United fait face à une concurrence plus rude pour accéder à la Champions League chaque année que la Juventus, le Borussia ou Lyon)

Le Borussia et Manchester sont nettement moins endettés que Lyon ou la Juventus.

C’est pourquoi je me suis décidé pour le Borussia Dortmund (même si je suis plutôt fan de la Juventus… et du TFC) :
1) pas d’endettement
2) faible valorisation (VE/EBITDA 3,5)
3) très fort support populaire (le meilleur public d’Europe ?)
4) toujours de très bonnes chances d’accéder à la Champions League (par exemple les cotes pour gagner la Bundesliga 2018-2019 sont : Bayern 1,07, Borussia 8, Leipzig 25, Schalke 25, Leverkusen 70, Hoffenheim 70)
5) capacité à dénicher de jeunes bons joueurs en Allemagne (Götze, Reus…) et à l’étranger (Lewandowski, Kagawa, Mkhitaryan, Dembélé, Aubameyang…), d’en faire des stars…
6) … et de les revendre très cher, avec un débouché permanent, le Bayern.

Ma théorie, c’est que d’un point de vue de la profitabilité, les clubs de premier rang du type Bayern, Barcelone ou Real, obligés à la victoire et enclins à la surenchère des recrutements toujours plus dépensiers, ne sont pas l’idéal. Je préfère un club formateur, de second rang, qui leur sert de vivier. Outre le Borussia, l’AS Monaco m’intéresserait s’il était coté… Le FC Porto aussi (qui ne pèse que 14M€).

Je suis aussi actionnaire d’Evonik, premier actionnaire (15%) et sponsor du Borussia.

Hors ligne

 

#53 11/06/2018 08h40 → Olympique Lyonnais Groupe : seul club de football français coté en bourse ! (football, loisir, lyonnais)

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   117 

Je constate plusieurs choses :
- le cours d’introduction du Borussia aussi était élevé et s’est effondré;
- le cours de l’action du Borussia se comporte plutôt bien depuis une certaine période mais ne remonte jamais nettement, comme s’il avait également été largement surévalué au départ; et une nouvelle fois ce sont les supporters investisseurs qui auraient payé la note; 
- le Borussia n’est plus endetté et verse des dividendes, ce qui lui confère de meilleurs ratios (VE, PER);
- le Borussia est "condamné", comme Lyon, à ne pas être premier (sauf exception) de son championnat et à jouer les seconds rôles en Europe, ce qui ne l’empêche pas d’être économiquement performant et de verser du dividendes.

Lors de l’introduction de l’OL, le club n’était pas endetté mais il n’était pas non plus propriétaire du stade. Ensuite, il s’est endetté, ce qui a logiquement plombé son résultat. Mais c’était prévu ! Dire que le retard dans la construction du stade a eu un impact, ok, mais je trouve cela étonnant que l’impact dure si longtemps, puisque désormais le stade existe (à moins que la dette ne soit pas la même que prévue).

Finalement, les clubs ne vendent-ils pas leurs actions comme leurs maillots ? Avec une prime à la marque ? Les maillots du PSG se vendent 140 euros en boutique …

Des interventions des uns et des autres, ma conclusion (provisoire) de novice est qu’au bout d’un moment le marché évalue plutôt "rationnellement" l’action (en fonction des performances économiques), mais que lors de l’introduction c’est plutôt l’affectif qui permet la souscription à un prix objectivement excessif.

Hors ligne

 

#54 20/05/2019 12h56 → Olympique Lyonnais Groupe : seul club de football français coté en bourse ! (football, loisir, lyonnais)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   124 

Quelques mots sur les évolutions du management d’OL Groupe, dans un business où cela compte bien plus que sur d’autres…

L’entraîneur de l’OL au règne le plus long depuis des décennies quitte (enfin) le club de l’OL, en fin de contrat.
3 ans et demi en poste, dont 3 ans de trop amha. Cette phrase étant subjective, concentrons-nous sur les faits…

Revenons au mois de mars. Jean-Michel Aulas, le président d’OL Groupe, et premier actionnaire (juste devant Seydoux et un partenaire chinois), souhaite prolonger le contrat de l’entraîneur en poste, Genesio. Jean-Michel Aulas est tellement sûr que l’OL va  se qualifier en finale de coupe de France (face au PSG, grosse finale en vue !) face à Rennes, qu’il annonce 2 ou 3 semaines avant, que la décision sur la prolongation va être annoncée après le match. Les supporters, qui ont demandé élégamment et poliment le départ de l’entraîneur par une simple banderole en mai 2018, se sont alors mis à grogner un peu. Puis plus fort. Jean-Michel Aulas rencontre les grands groupes de supporters (pas n’importe lesquels, il y a le plus grand de France parmi eux). Un membre de la Comédie Française écrit même une lettre blanche à Jean-Michel Aulas. Jean-Michel Aulas étant à l’écoute malgré ses idées arrêtées, l’invite le jeune comédien autour d’un verre !
Patatras, L’OL se fait éliminer de la coupe de France début avril face à Rennes, qui a la réputation d’avoir les jambes tremblantes dans les matchs à enjeu. La conférence de presse qui suit, où devait être annoncée la prolongation de Genesio malgré la grogne "populaire" (sous condition d’une place sur le podium pour faire passer la pilule), est dantesque. Je n’ai jamais vu ça de ma vie. Jean-Michel Aulas ne savait pas quoi dire. Les poules avaient des dents ! Il n’y a pas plus gros baragouineur que Jean-Michel Aulas. Il s’est pris la réalité du football dans la figure. La plus grosse équipe ne gagne pas toujours. La prolongation bat de l’aile et est repoussée à la fin de la saison. Genesio annoncera 2 défaites plus tard qu’il ne prolongera pas…

Situation alors très particulière. 1 mois et demi avant la fin de la saison, Jean-Michel Aulas sait qu’il doit trouver un nouvel entraîneur, et pourquoi pas changer la gouvernance sportive du club. Il sait qu’il est trop impliqué, et doit truster la presse à chaque mauvaise performance de l’OL (Dieu sait qu’il y en a eu !), pour protéger Genesio. Jean-Michel Aulas vieillit, à tout juste 70 ans, il n’a plus l’énergie pour cela. Il prépare d’autres projets pour l’OL, bien plus constructifs pour le club (salle de spectacle, franchise aux US, rapprochement avec l’ASVEL de Tony Parker, construction du centre de loisirs à Décines…).

Jean-Michel Aulas sait qu’avoir des bonnes relations avec ses supporters est crucial. Et pour prendre du recul, il doit nommer un directeur sportif qui fera l’intermédiaire entre lui, le Président, et le futur entraîneur (les grands clubs ont quasiment tous un directeur sportif, comme l’OM ou le PSG en France). Quel meilleur choix aurait-il pu faire pour enterrer la hache de guerre que nommer comme directeur sportif le plus grand joueur de l’histoire du club ? Certes il débute, mais Juninho a toutes les qualités humaines pour réussir.
Là où Aulas m’a surpris, c’est qu’il a laissé carte blanche à Juninho pour choisir le futur entraîneur. Il n’aurait agi comme ça avec personne d’autre, j’en suis certain.

Pour le choix de l’entraîneur, oubliés les critères d’un autre âge tels que :
- avoir joué au club en tant que joueur
- être Français (on est passé récemment à être francophone, puis parler anglais !)
- être moins que pas gourmand sur le salaire (Genesio, dans le 2ème club le plus riche de France, n’était que le 9ème entraîneur le plus payé !)

Juninho a choisi un compatriote, ancien bon joueur Brésilien, Sylvinho. Que vaut-il en tant qu’entraîneur ? Personne ne le sait, il n’a jamais entraîné d’équipe. Il est adjoint depuis plusieurs années, pour apprendre le métier. Il a joué sous les ordres de Wenger, Guardiola ou encore Mancini (qui sont dans le top 10 ou top 20 des meilleurs entraîneurs depuis 20 ans), il a gagné des ligues des champions, et une quinzaine de trophées au total. Malgré son inexpérience, il devrait donc être crédible à ce poste aux yeux des joueurs.
Un entraîneur débutant, ce n’est pas nouveau à l’OL, 3 des 4 derniers n’avaient jamais entraîné de club pro.

Juninho et Sylvinho sont connus pour être exigeants et travailleurs, pas pour changer d’objectifs en cours de saison au gré des mauvais résultats (suivez mon regard). Il n’y a aucune garantie sportive sur le futur de l’OL, mais les clés semblent être entre de bonnes mains. Et Jean-Michel Aulas gardera son énergie pour là où il est le meilleur, entreprendre.

Comme je l’avais annoncé il y a 3 ans environ, qu’à la fin du contrat de Genesio, je reviendrais sur le titre, et que le choix de son successeur me semble plutôt prometteur sans être tape à l’œil, je vais réinvestir sur OLG.

La participation à la prochaine ligue des champions (+ 60 M€ environ de recettes) est encore incertaine (85% de probabilité à mes yeux). L’OL y sera si :
-  Chelsea gagne la ligue Europa face à Arsenal (50% de chance)
sinon :
- si l’OL franchit les barrages de ligue des champions (75% de chance face à des équipes théoriquement plus faibles).

J’attends donc de profiter d’une baisse de cours si l’OL ne se qualifie pas, quitte à sacrifier une légère hausse dans le cas contraire.

Hors ligne

 

#55 20/05/2019 13h49 → Olympique Lyonnais Groupe : seul club de football français coté en bourse ! (football, loisir, lyonnais)

Membre
Réputation :   20 

footeure a écrit :

Jean-Michel Aulas sait qu’avoir des bonnes relations avec ses supporters est crucial. Et pour prendre du recul, il doit nommer un directeur sportif qui fera l’intermédiaire entre lui, le Président, et le futur entraîneur (les grands clubs ont quasiment tous un directeur sportif, comme l’OM ou le PSG en France). Quel meilleur choix aurait-il pu faire pour enterrer la hache de guerre que nommer comme directeur sportif le plus grand joueur de l’histoire du club ? Certes il débute, mais Juninho a toutes les qualités humaines pour réussir.
Là où Aulas m’a surpris, c’est qu’il a laissé carte blanche à Juninho pour choisir le futur entraîneur. Il n’aurait agi comme ça avec personne d’autre, j’en suis certain.

Pour le choix de l’entraîneur, oubliés les critères d’un autre âge tels que :
- avoir joué au club en tant que joueur
- être Français (on est passé récemment à être francophone, puis parler anglais !)
- être moins que pas gourmand sur le salaire (Genesio, dans le 2ème club le plus riche de France, n’était que le 9ème entraîneur le plus payé !)

Il n’y avait pas de DS à Lyon mais un rôle de conseiller !
Après je suis aussi surpris qu’il laisse un si grand rôle à Juninho wink par contre j’attendrai un peu avant de juger, a-t-il un réel réseau ? a-t-il les qualités pour le faire ?
Pour l’entraîneur, je suis sceptique aussi !

Par contre, vu de l’extérieur, la très bonne pioche de l’OL ces dernières années, c’est Florian Maurice !

Par contre, autant je déteste le personnage (Aulas) autant je respecte ce qu’il a fait à Lyon (mais pas la manière wink )

Hors ligne

 

#56 20/05/2019 16h16 → Olympique Lyonnais Groupe : seul club de football français coté en bourse ! (football, loisir, lyonnais)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   124 

Un conseiller conseille, un DS décide wink
Les 2 postes n’ont rien à voir. Il y a plusieurs conseillers d’ailleurs (des anciens entraîneurs recyclés).

Absolument, Maurice a joué un rôle très important ces dernières années, il déniche des joueurs peu chers dont certains sont revendus une fortune :
Ndombele 10 M€ => revendu 60 M€ ?
Cornet 0,5 M€ => revendu 20 M€ ?
Mendy 5 M€ => revendu 40 M€ ?
Il y a des échecs bien sûr, mais peu coûteux et sans impacts financiers, depuis le cas Gourcuff qui a failli mettre le club en grave difficulté.

Hors ligne

 

#57 04/07/2019 14h40 → Olympique Lyonnais Groupe : seul club de football français coté en bourse ! (football, loisir, lyonnais)

Membre
Réputation :   17 

Voici une petite analyse après cette saison réussie économiquement et sportivement.
Le chiffre d’affaire devrait battre le précédent record et dépasser largement les 300 millions grâce notamment à :
- un bon parcours en ligue des champions générant de copieux droits TV
- de belles plus values sur les contrats joueurs
- une place de 3 ème au championnat de France chez les hommes et une place de première chez les femmes et victoire de la ligue des champions féminine. (faible contribution pour les femmes, mais qui peut avoir une belle croissance vue l’engouement pour l’actuelle coupe du monde)
L’EBITDA devrait également avoir une très belle croissance et enregistré un nouveau record de profitabilité (estimé à plus de 90 millions)

Depuis quelques mois, OL Groupe rachète ses actions par bloc de dizaine de milliers d’actions, ce qui a participé à gonfler le cours et qui présage aussi d’une bonne santé financière.

Pour l’année sportive à venir, des nouveaux renforts sont arrivés (Nouveau Directeur sportif et nouvel entraineur) qui je l’espère inculqueront la culture du "On ne choisit pas ses matchs, on ne lâche aucun match!"
De nouvelles recrues prometteuses ont signé.
La participation à la ligue des champions va rapporter de copieux droits TV toujours en augmentation.
Ndombelé a signé à Tottenham pour 60 millions + bonus de 10 millions sécurisant en partie le prochain CA.

Des ratios de valorisations qui semblent pouvoir s’améliorer :

EV/EBITDA estimé de 4
Cours/actifs net de 0,7 (alors que la valeur des contrats joueurs ne compte pas les plus values potentielles estimés à plus de 300 millions selon TransferMarkt)

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne

 

#58 04/07/2019 16h35 → Olympique Lyonnais Groupe : seul club de football français coté en bourse ! (football, loisir, lyonnais)

Membre
Réputation :   

N’étant pas supporter d’un club de ligue, je suis d’un naturel bienveillant envers JMA pour ce qu’il a bâti sur toutes ces années.

Je pense qu’un bon dirigeant devrait se mettre a l’abri le plus possible des aléas sportifs et ne pas trop compter sur sur le trading de joueur, mais construire une marque et rentabiliser ses actifs (stade, produits dérivés etc..).

Ceci dit, en regardant les chiffres, c’est une valeur très speculative pour moi, entre autres sur les dernières années:
- Revenus en dents de scie
- Résultats et cash flow opérationnels négatifs
- ROE faible

Hors ligne

 

#59 04/07/2019 20h01 → Olympique Lyonnais Groupe : seul club de football français coté en bourse ! (football, loisir, lyonnais)

Membre
Réputation :   

C’est une action que je suis aussi de près. Je trouve comme Swingueur que JMA est un grand dirigeant si ce n’est le plus respecté dans le monde sportif aujourd’hui (et je ne suis pas du tout supporter de l’OL, loin de là…). Je suis assez admiratif de ce qu’il a pu construire avec ce club, et du potentiel qu’il y a encore à exploiter.

Je trouve cependant que l’action à 3,3€ aujourd’hui est à son juste prix. J’attends un baisse vers 2,5€ pour éventuellement rentrer et espérer un rebond spéculatif. Je ne la vois pas dépasser les 4€ avant la fin de la saison prochaine.

Hors ligne

 

#60 08/07/2019 09h51 → Olympique Lyonnais Groupe : seul club de football français coté en bourse ! (football, loisir, lyonnais)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   124 

Excellente nouvelle pour OLG avec la signature hier du premier contrat pro de R. Cherki.
Il pouvait partir gratuitement dans les meilleurs clubs d’Europe,  et après plusieurs semaines de réflexion a refusé ces ponts d’or et a signé à l’OL, où il est depuis ses 7 ans.
Depuis la création de la Youth League, c’est le joueur le plus jeune à avoir marqué dans la compétition. Il est doublement surclassé depuis plusieurs années, et devrait commencer à jouer en L1 cette saison.
Amha, cette signature fait gonfler l’actif joueur caché de plusieurs dizaines de millions.

Swingueur a écrit :

N’étant pas supporter d’un club de ligue, je suis d’un naturel bienveillant envers JMA pour ce qu’il a bâti sur toutes ces années.

Je pense qu’un bon dirigeant devrait se mettre a l’abri le plus possible des aléas sportifs et ne pas trop compter sur sur le trading de joueur, mais construire une marque et rentabiliser ses actifs (stade, produits dérivés etc..).

Ceci dit, en regardant les chiffres, c’est une valeur très speculative pour moi, entre autres sur les dernières années:
- Revenus en dents de scie
- Résultats et cash flow opérationnels négatifs
- ROE faible

Bonjour,
OLG n’est plus la même entreprise depuis l’inauguration du nouveau stade en janvier 2016. Les résultats précédents n’apportent pas grand chose. Le premier exercice plein avec le nouveau stade est donc seulement 2017-2018.

Dernière modification par footeure (08/07/2019 09h57)

Hors ligne

 

#61 08/07/2019 11h42 → Olympique Lyonnais Groupe : seul club de football français coté en bourse ! (football, loisir, lyonnais)

Membre
Réputation :   68 

footeure a écrit :

Depuis la création de la Youth League, c’est le joueur le plus jeune à avoir marqué dans la compétition. Il est doublement surclassé depuis plusieurs années, et devrait commencer à jouer en L1 cette saison.

Je n’espère pas, il va avoir seulement 16 ans dans un mois. Il y a la case CFA à passer d’abord à mon avis, avant de venir se faire démonter en L1.

D’accord sinon avec le fait que l’entreprise est différente, mais il faut aussi compter une certaine marge de sécurité liée à la présence ou non en ligue des champions, qui fait une part importante des revenus.
Sinon, dans un contexte d’inflation du prix des joueurs (des indemnités de rupture de contrats de joueurs, en fait), il y a du potentiel.
Mais la dernière fois que j’ai fait un calcul prenant en compte les OCEANE et les OSRANE, c’était certes il y a un moment, mais ça n’était pas bien alléchant (et j’ai vendu le peu que j’avais).

Dernière modification par parentier (08/07/2019 11h52)

Hors ligne

 

#62 08/07/2019 16h23 → Olympique Lyonnais Groupe : seul club de football français coté en bourse ! (football, loisir, lyonnais)

Membre
Réputation :   

Ça ne change pas trop mon avis précédent, les chiffres Morningstar Sur 2017-2018 ne sont pas encourageants.

Mais pour en avoir le cœur net j’ai été voir le rapport annuel.
Points positifs:
- Les premiers paragraphes sont liés au stade, a ol city, aux partenariats d’academys. Ce qui me conforte dans l’idée que des considérations footballistiques doivent être mis au second plan (genesio etc…)
- Le paragraphe 4.1 sur les risques et comment le groupe tente de les atténuer

Point négatif:
- la cession des joueurs a gonfle le resultat global, et masque une perte dans les activités hors contrats des joueurs.
Pour moi c’est juste "nogo". Je ne suis pas allé au bout du rapport.

Mais a suivre. Au moins c’est le seul club côté en bourse et on entend souvent parler du PDG… C’est intéressant. Il y a une comparaison faite du cours avec le DJ STOXX FOOTBALL. Je ne connaissais pas cet indice!

Dernière modification par Swingueur (08/07/2019 16h24)

Hors ligne

 

#63 08/07/2019 16h28 → Olympique Lyonnais Groupe : seul club de football français coté en bourse ! (football, loisir, lyonnais)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   124 

L’exercice 2017-2018 s’est fait sans ligue des champions. Bon courage pour trouver un club rentable hors transferts dans cette situation wink

Hors ligne

 

#64 08/07/2019 16h51 → Olympique Lyonnais Groupe : seul club de football français coté en bourse ! (football, loisir, lyonnais)

Membre
Réputation :   13 

A la louche je dirais Manchester United.

En dehors de ça, bien que grand fan de foot devant l’Eternel, je ne comprends pas ce qu’un investisseur avisé peut trouver en investissant dans ce type d’action.

Certes le Stade et son développement ont poussé l’action vers le haut mais comment investir sereinement son argent quand en plus du climat économique il faut assurer le sportif ?

Un club français est bien trop dépendant d’une qualification en CL, de grosses cessions et des droits TV.

Et encore je trouve ce club bien géré.

Hors ligne

 

#65 09/07/2019 06h07 → Olympique Lyonnais Groupe : seul club de football français coté en bourse ! (football, loisir, lyonnais)

Membre
Réputation :   

Puisque la LdC est une obsession, on comprend pourquoi le président pousse pour des ligues fermées pour assurer des résultats (financiers) plus stable.

Des fois je m’amuse à pousser le raisonnement au bout: suppression des ligues nationales, suppressions des équipes nationales, création d’une équipe USE, suppression de l’Euro…l’UEFA ferait la tronche, et politiquement ça serait moderne.

En tous cas je pense que le sport de haut niveau devrait se tourner de plus en plus vers "le show" pour arrêter avec ces histoires sans fin d’arbitrage, de dopage ou de matchs truqués

Hors ligne

 

#66 09/07/2019 10h49 → Olympique Lyonnais Groupe : seul club de football français coté en bourse ! (football, loisir, lyonnais)

Membre
Réputation :   17 

parentier a écrit :

D’accord sinon avec le fait que l’entreprise est différente, mais il faut aussi compter une certaine marge de sécurité liée à la présence ou non en ligue des champions, qui fait une part importante des revenus.

Mais la dernière fois que j’ai fait un calcul prenant en compte les OCEANE et les OSRANE, c’était certes il y a un moment, mais ça n’était pas bien alléchant (et j’ai vendu le peu que j’avais).

Je crois que j’avais fait le calcul du nombre d’année sans ligue des champions sur les 20 dernières années pour l’OL ; je n’ai plus le chiffre exact en tête mais cela n’arrive pas souvent…
De mémoire, les OCEANE ont été remboursées en 2015 , il reste les OSRANE qui peuvent se transformer en un peu plus de 91 millions d’actions nouvelles en 2023. Pour mémoire, un peu moins de 60 millions d’actions sont en circulation aujourd’hui,ce qui ferait 2.5 fois la capitalisation actuelle. Sachant que les principaux détenteurs d’OSRANE sont les principaux actionnaires, le risque sur cette obligation me semble limité.

Swingueur a écrit :

Ceci dit, en regardant les chiffres, c’est une valeur très spéculative pour moi, entre autres sur les dernières années:
- Revenus en dents de scie
- Résultats et cash flow opérationnels négatifs
- ROE faible
…..
Point négatif:
- la cession des joueurs a gonfle le resultat global, et masque une perte dans les activités hors contrats des joueurs.
Pour moi c’est juste "nogo". Je ne suis pas allé au bout du rapport.

Il faut plutôt regarder l’EBITDA plutôt que le résultat net sur ce genre d’entreprise qui a fait de lourds investissement. Connaissez-vous le coût de la construction du stade ? environ 450 Millions. Maintenant vous pouvez imaginer les amortissements qui passent dans les comptes depuis 2 ans…
Pour moi, le chiffre d’affaire est en croissance.. L’EBITDA et le résultat opérationnel vont également être en croissance et positif depuis 2 ans. (Depuis la mise en production du stade).

C’est vrai, la cession des joueurs gonflent le résultat global, mais cela fait partie du business plan : à savoir s’appuyer sur un très bon centre de formation et détecter de très prometteurs jeunes pro pour faire une PV par la suite.

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne

 

#67 09/07/2019 11h40 → Olympique Lyonnais Groupe : seul club de football français coté en bourse ! (football, loisir, lyonnais)

Membre
Réputation :   -1 

FrenchFlair a écrit :

Il faut plutôt regarder l’EBITDA plutôt que le résultat net sur ce genre d’entreprise qui a fait de lourds investissement. Connaissez-vous le coût de la construction du stade ? environ 450 Millions. Maintenant vous pouvez imaginer les amortissements qui passent dans les comptes depuis 2 ans…
Pour moi, le chiffre d’affaire est en croissance.. L’EBITDA et le résultat opérationnel vont également être en croissance et positif depuis 2 ans. (Depuis la mise en production du stade).

C’est vrai, la cession des joueurs gonflent le résultat global, mais cela fait partie du business plan : à savoir s’appuyer sur un très bon centre de formation et détecter de très prometteurs jeunes pro pour faire une PV par la suite.

Vous avez raison, cependant je mettrais un bémol sur le centre de formation. Rien n’est gagné comme on peut le voir dans les derniers classements avec un réel recul de l’OL.
Leurs derniers transferts, c’est du trading de joueur et comme on le sait tous, en trading les bonnes passes sont suivis de mauvaises.

Hors ligne

 

#68 09/07/2019 13h45 → Olympique Lyonnais Groupe : seul club de football français coté en bourse ! (football, loisir, lyonnais)

Membre
Réputation :   

FrenchFlair a écrit :

Pour moi, le chiffre d’affaire est en croissance.. L’EBITDA et le résultat opérationnel vont également être en croissance et positif depuis 2 ans. (Depuis la mise en production du stade).

C’est vrai, la cession des joueurs gonflent le résultat global, mais cela fait partie du business plan : à savoir s’appuyer sur un très bon centre de formation et détecter de très prometteurs jeunes pro pour faire une PV par la suite.

Vous prenez quels chiffres ?
Comme je vois des chiffres différents selon les sources, je vais me baser sur le rapport 2017-2018:
Page xxiv: le CA est en croissance effectivement.
Page 113: Résultats opérationnel courant passe de 30 MEUR a 25 MEUR.

Je ne me fie pas a l’ebitda car je ne sais pas le trouver ou calculer rapidement.

Page 116: les flux de trésorerie opérationnel et de clôture sont en baisse.

Hors ligne

 

#69 13/07/2019 08h44 → Olympique Lyonnais Groupe : seul club de football français coté en bourse ! (football, loisir, lyonnais)

Membre
Réputation :   17 

Voici les derniers comptes semestriels :

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/12320_compte_ol.jpg

Voici une projection des analystes sur les comptes à fin juin (qui est réaliste puisqu’il est possible de calculer le CA (montant transfert, montant droit tv, etc…, les charges et autres amortissements)

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/12320_prev_2019.png

NB : l’EBE est très proche de l’EBITDA en terme de calcul. On retranche les interets et taxes dans le premier, mais pas dans le second de mémoire.

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne

 

#70 13/07/2019 10h28 → Olympique Lyonnais Groupe : seul club de football français coté en bourse ! (football, loisir, lyonnais)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   124 

Swingueur a écrit :

FrenchFlair a écrit :

Pour moi, le chiffre d’affaire est en croissance.. L’EBITDA et le résultat opérationnel vont également être en croissance et positif depuis 2 ans. (Depuis la mise en production du stade).

C’est vrai, la cession des joueurs gonflent le résultat global, mais cela fait partie du business plan : à savoir s’appuyer sur un très bon centre de formation et détecter de très prometteurs jeunes pro pour faire une PV par la suite.

Vous prenez quels chiffres ?
Comme je vois des chiffres différents selon les sources, je vais me baser sur le rapport 2017-2018:
Page xxiv: le CA est en croissance effectivement.
Page 113: Résultats opérationnel courant passe de 30 MEUR a 25 MEUR.

Je ne me fie pas a l’ebitda car je ne sais pas le trouver ou calculer rapidement.

Page 116: les flux de trésorerie opérationnel et de clôture sont en baisse.

Si vous ne faites pas l’effort minimal de lire les posts des intervenants, on va vite tourner en rond wink Vous prenez comme référence un exercice sans ligue des champions, qui ajoute 20 à 30% de CA supplémentaires avec un levier opérationnel très important. Forcément, les résultats sont en baisse.
Après, vous pouvez retenir cela comme votre hypothèse centrale bien sûr, mais il faut en être conscient.

Comme l’a dit Frenchflair, l’OL a du se qualifier au moins 4 fois sur 5 ces 20 dernières années en LDC. Vous pouvez donc, pour bâtir un business plan à moyen terme, prendre 4/5èmes d’un exercice avec ligue des champions, et 1/5ème sans. Cela reste plutôt prudent, vu que l’OL est, semble t’il aujourd’hui, la seule équipe avec le PSG à arriver à ne pas régresser d’année en année.
De plus, Aulas a dit clairement hier, que la part des ventes réinvestie en joueurs va rester élever comme cet été. De ce fait, l’actif joueurs comptable va progresser, tout comme les amortissements.

Hors ligne

 

#71 13/07/2019 11h04 → Olympique Lyonnais Groupe : seul club de football français coté en bourse ! (football, loisir, lyonnais)

Membre
Réputation :   

Aulas est plus proche de la fin que du début et sans lui on ne sait pas ce que deviendra l’OL. Le centre de formation est moins performant depuis le nouveau stade et c’est bien de former local mais le réservoir de joueurs à former reste en IdF. Après il y a de coups de trading comme Mendy et Ndombélé mais ce sera pas tous les ans. Si Lyon peut se réjouir des sous performances actuelles de l’OM et de Monaco, Ineos vient de racheter l’OGC Nice qui est déjà le club ayant le plus progresser ces dernières années avec l’objectif d’investir massivement comme dans le cyclisme ou l’America’s cup et sera un sérieux concurrent de plus pour les places en LDC.

Hors ligne

 

#72 13/07/2019 11h49 → Olympique Lyonnais Groupe : seul club de football français coté en bourse ! (football, loisir, lyonnais)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   163 

La lecture de la presse locale est riche d’enseignement.
La succession de JMA est quasiment annoncée. Ce ne sera pas quelqu’un de la famille Seydoux, qui semble se diriger vers d’autres horizons, mais ce sera une structure à cheval sur les activités de l’OL et de l’ASVEL. Tony Parker sera à la tête de cette structure. TPA est un business man, riche, avec un carnet d’adresse long comme le bras. C’est une personne qui sait déléguer et choisir ses collaborateurs. On peu voir comment actuellement comment il structure l’ASVEL.
TPA investis sa fortune dans des activités régionales, mais à chaque fois avec une idée derrière la tête. Il a racheté la société qui gère la station de ski de Villard de Lans. Avec sa culture américaine, ce n’est pas pour y passer ses weekends d’hiver ….. Pragmatique, il va a mon avis développer les activités historiques de la station (vacances familliales, piste, et fonds pour le grand public), mais il va se concentrer sur les points forts de la station et la compétition. On va probablement voir émerger des structures d’entrainement de haut niveau pour le fonds, le biathlon, et le développement des activités d’été. Je pense que nombre d’événements vont voir le jour tout au long de l’année sur la station. Il va développer le business de la station à l’international.
TPA va transformer OLG, d’une entreprise locale à visibilité européenne, en une société globale à visibilité globale.
De plus, avec son image extraordinaire auprès de public, des médias, des politiques, son attachement maintes fois affirmer pour la France (il a payé ses propres assurances plusieurs millions de dollars pour jouer avec l’équipe de France, contre l’avis de sa franchise NBA),  son sourire et sa bonne humeur affichée, il a tout pour porter OLG/ASVEL très haut.

A+
Zeb

Dernière modification par zeb (13/07/2019 11h54)

Hors ligne

 

#73 13/07/2019 17h42 → Olympique Lyonnais Groupe : seul club de football français coté en bourse ! (football, loisir, lyonnais)

Membre
Réputation :   20 

Je me permets d’apporter mes réflexions concernant OL Group. Je ne suis pas actionnaire, mais je surveille ce club depuis quelques mois.

1. Trading des joueurs.

Une stratégie très clairement orientée vers l’achat de jeunes joueurs prometteurs avec une moyenne d’âge de 22,6 ans, soit la 3e équipe la plus jeune (en terme d’âge d’achat) parmi les cinq grands championnats d’Europe (1). Un plan qui semble payant, mis en avant cet été : Mendy acheté 1,25M en 2017, revendu 48M en 2019 (2). Ndombelé acheté 8M en 2018, revendu 60M l’année suivante (3).

Lyon dispose d’un fort avantage concurrentiel sur le reste des équipes de ligue 1, à savoir sa vitrine médiatique. Je peux vous assurer qu’à niveau de jeu égal, Ndombelé ne vaut pas 60M s’il évolue à Dijon ou Amiens. La raison est simple, il est impossible de jauger ou de prédire le niveau du joueur dans des grands matches (Champions League). De plus, les cellules recrutement des grands clubs européen couvre peu les matchs du vendre mou de ligue 1.

2. Formation des joueurs

Lyon est considéré comme le troisième meilleur club formateur d’Europe durant les cinq dernières années (4). Par le passé la formation à su faire ses preuves : Umtiti vendu 25M à Barcelonne (5); Tolisso vendu 41.5M au Bayern (6); Lacazette vendu 53M à Arsenal (7)

bubulle a écrit :

Le centre de formation est moins performant depuis le nouveau stade et c’est bien de former local mais le réservoir de joueurs à former reste en IdF

Le réservoir de jeunes talents de la région n’est qu’un pourvoyeur parmi d’autres. Quand on cherche à former des futurs joueurs de classes mondiales, on ne peut se limiter à cela, il faut recruter dans le monde entier et dès le plus jeune âge. Au hasard, Messi issu de Rosario (Argentine) qui rejoint Barcelonne à 13 ans (8) ou Mbappe issu d’IDF qui évolue à Monaco à partir de ses 14 ans (9).

Pour conclure concernant le trading et la formation. Bien entendu, on ne réalise pas des coups d’éclat chaque année. La question est de savoir si à moyen terme (3-5 ans), le club est capable de générer des revenus substantiel à travers ces deux leviers. Concernant l’OL, le passé nous prouve très clairement que oui.

3. League des champions

footeure a écrit :

Comme l’a dit Frenchflair, l’OL a du se qualifier au moins 4 fois sur 5 ces 20 dernières années en LDC

Intéressant très cher Footeure, essayons d’avoir des chiffres tangibles.

1999/2000 : -
2000/2001 : qualifié (poule)
2001/2002 : qualifié (poule)
2002/2003 : qualifié (poule)
2003/2004 : qualifié (1/4)
2004/2005 : qualifié (1/4)
2005/2006 : qualifié (1/4)
2006/2007 : qualifié (1/8)
2007/2008 : qualifié (1/8)
2008/2009 : qualifié (1/8)
2009/2010 : qualifié (1/2)
2010/2011 : qualifié (1/8)
2011/2012 : qualifié (1/8)

2012/2013 : -
2013/2014 : -
2014/2015 : -
2015/2016 : qualifié (poule)
2016/2017 : qualifié (poule)

2017/2018 : -
2018/2019 : qualifié (1/8)

Lyon est présent à 15 éditions sur 20 (10).

Comme pour le trading ou la formation, nous ne sommes jamais à l’abri d’une période noire (2012-2015). Mais en tant qu’investisseur, nous savons tous qu’une entreprise ou un secteur peut connaître une mauvaise passe durant quelques années (auto / BTP actuellement). La différence avec OL Group ? Le passé nous montre que ces périodes difficiles durent 3 ans maximum. La saison se termine et le compteur redémarre à zéro. Un secteur d’activité peut bien être en crise durant cinq ans ou plus. A contrario, il semble peu probable qu’un club de football très stable enchaîne les contres performances cinq années de suite.

Sources:
(1) Lettre hebdomadaire 260
(2) Ferland Mendy - Profil du joueur 19/20 | Transfermarkt
(3) Tanguy Ndombélé - Profil du joueur 19/20 | Transfermarkt
(4) Lettre hebdomadaire 250
(5) Samuel Umtiti - Profil du joueur 19/20 | Transfermarkt
(6) Corentin Tolisso - Profil du joueur 19/20 | Transfermarkt
(7) Alexandre Lacazette - Profil du joueur 19/20 | Transfermarkt
(8) Lionel Messi ? Wikipédia(2000-2004)
(9) Kylian Mbappé ? Wikipédia
(10) Historique du parcours européen de l’Olympique lyonnais ? Wikipédia

Dernière modification par thomas69 (13/07/2019 18h09)

Hors ligne

 

#74 13/07/2019 18h38 → Olympique Lyonnais Groupe : seul club de football français coté en bourse ! (football, loisir, lyonnais)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   197 

thomas69 a écrit :

1999/2000 : -
2000/2001 : qualifié (poule)
2001/2002 : qualifié (poule)
2002/2003 : qualifié (poule)
2003/2004 : qualifié (1/4)
2004/2005 : qualifié (1/4)
2005/2006 : qualifié (1/4)
2006/2007 : qualifié (1/8)
2007/2008 : qualifié (1/8)
2008/2009 : qualifié (1/8)
2009/2010 : qualifié (1/2)
2010/2011 : qualifié (1/8)
2011/2012 : qualifié (1/8)

2012/2013 : -
2013/2014 : -
2014/2015 : -
2015/2016 : qualifié (poule)
2016/2017 : qualifié (poule)

2017/2018 : -
2018/2019 : qualifié (1/8)

Lyon est présent à 15 éditions sur 20 (10).

Comme pour le trading ou la formation, nous ne sommes jamais à l’abri d’une période noire (2012-2015). Mais en tant qu’investisseur, nous savons tous qu’une entreprise ou un secteur peut connaître une mauvaise passe durant quelques années (auto / BTP actuellement). La différence avec OL Group ? Le passé nous montre que ces périodes difficiles durent 3 ans maximum.

Ne faites vous pas un exercice d’extrapolation / d’analyse technique dénué de sens ?

On remarque juste que depuis que le PSG a été racheté par le Qatar et est devenu un adversaire féroce, la probabilité pour Lyon de qualifié pour le poule ou plus est passé de "quasi certaines" à "une chance sur deux".

Si demain Nice était racheté par le Koweit, Bordeaux par le Bahrein et Marseille par l’Arabie Saoudite, que vaudrait votre raisonnement probabiliste ?

Hors ligne

 

#75 13/07/2019 18h50 → Olympique Lyonnais Groupe : seul club de football français coté en bourse ! (football, loisir, lyonnais)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   163 

AleaJactaEst a écrit :

Si demain Nice était racheté par le Koweit, Bordeaux par le Bahrein et Marseille par l’Arabie Saoudite, que vaudrait votre raisonnement probabiliste ?

Et si la 3ème guerre mondiale éclate, et si les océans montent de 2 mètres, et si le Rhône ne coule plus et si …..

Analyser une entreprise est avant tout tenir compte de toutes les informations connues, et y intégrer les évolutions les plus probables.

Faire de telles supposition ne relève plus de l’analyse d’une société et ne fait pas de sens.

Si les données connues changent, et bien, chacun refait son analyse en fonction des nouvelles données.

A+
Zeb

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech