Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ? Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

#1 13/05/2017 10h48

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   120  

bonjour
ado à Paris dans les années 70, la Fnac a fait partie assez vite de mon paysage culturel pour achat de disques, livres et matériel HIFI ou multimédia.
Ensuite c’est devenu un show-room avec carnets techniques sérieux… et on allait acheter ailleurs moins cher si possible.
Il parait que le management de Bompard a ranimé le cours de Bourse depuis quelques années, le rapprochement avec darty est-il un jackpot ?
Je n’ai jamais souhaité détenir des actions de cette chaîne de magasins qui pourtant m’a procuré tellement de bons souvenirs.
J’ai cependant détenu des actions PPR à une époque
Reste-t-il quelques actionnaires fidèles Fnac depuis l’arrivée de Bompard ?
Si oui, ils ne l’ont pas trop regretté me semble-t-il !

Dernière modification par Job (13/05/2017 10h51)

Mots-clés : bompard, darty, fnac


Ericsson…!  Qu'il entre !

Hors ligne Hors ligne

 

#2 15/06/2018 09h51

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   614  

Un petit up…

L’action se rapproche de 80 euros après avoir été au-dessus de 100
Quelqu’un suit?

Hors ligne Hors ligne

 

#3 01/09/2018 16h19

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   884  

Bonjour,

D’après un article d’Investir ce weekend.

S1 publié le 27/07 :

+20 points de base sur la marge brute, très bon point dans ce secteur hyper concurrentiel (Amazon…)
Intégration réussie de Darty, synergies de 105 M€ réalisées au 30 juin contre 130 M€ objectivés sur l’année 2018.

Distribution omni-canal via les points de vente/retrait des deux enseignes + logistique et achats communs de mémoire.

Le T3 subira un effet de base défavorable du fait de nombreux lancements de produits l’an dernier.

70 magasins franchisés ouverts cette année.

Investir estime que la MOP devrait s’accentuer de 1 à 1.5% dès 2019.
La valorisation actuelle apparaît raisonnable.

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/11791_valo-fnac.jpg


Parrain Ing Direct - Binck - Bourse Direct - Boursorama - DeGiro - Fortuneo 12470190 eBuyClub Poulpeo iGraal

Hors ligne Hors ligne

 

#4 01/09/2018 17h35

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   199  

Au niveau client, la fusion avec Darty permet de livrer des produits FNAC en magasin Darty, sans surcout.

En ce qui me concerne, j’ai un Darty sur le même parking que le gymnase ou je m’entraine. Le magasin est ouvert jusqu’à 20h00 !

Donc rien de plus facile que de se faire livrer la bas et de retirer la commande avant l’entrainement.

Et pour en avoir discuter avec le personnel Darty, c’est un succès phénoménal, Darty ne s’y attendait absolument pas et n’était pas suffisamment organiser pour traiter un flux de livraison aussi important.

Il semblerait donc que la synergie soit importante que ce sujet des points de livraison.

A+
Zeb


Tout ce qui peut merder, va inévitablement merder.

Hors ligne Hors ligne

 

#5 01/09/2018 17h57

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   824  

Encore une belle réussite de Bolloré ! Incroyable sur plusieurs décennies le nombre de "coups" à plusieurs milliards qu’il a réalisés… je suis ravi d’être actionnaire de sa galaxie. Et si nous avions déjà parlé sur le forum des achats d’actions Fnac par Bolloré, le dénouement complet et l’annonce officielle ont eu lieu hier lors de l’annonce des résultats semestriels :

Groupe Bolloré a écrit :

Fnac Darty([8])

Le 16 janvier 2018, Vivendi a conclu une opération de couverture afin de protéger la valeur de sa participation de 11 % dans le capital de Fnac Darty. Le 2 juillet, Vivendi a opté pour un dénouement par livraison d’actions qui est intervenu le 10 juillet. Le 12 juillet, Vivendi a reçu le règlement de 267 millions d’euros correspondant au cours de couverture de 91 euros par action, pour un investissement initial, en mai 2016, de 159 millions d’euros, soit 54 euros par action.


Do your homework! Parrain pédago pour Bourso, Binck et Bourse Directe : écrivez-moi en MP :-) et  mon portif

Hors ligne Hors ligne

 

#6 02/09/2018 06h57

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   372  

@Zeb, moi aussi j’utilise souvent la livraison chez Darty quand je commande à la Fnac.

Et d’ailleurs, je commande de plus en plus chez eux car ils ont une politique promotionnelle agressive avec des bons d’achats offerts (en ce moment 10 euros par tranche de 100 euros dépensés pour les adhérents) :

[Adhérents] 10? crédités sur votre compte fidélité tous les 100? d’achat (hors exceptions) ? Dealabs.com

Et cet été, il y a eu cette offre qui revient souvent et qui est vraiment symathique car on peut cumuler les e-cartes cadeau sur un même compte :

E-Carte Cadeau Fnac / Darty d’une valeur de 40? pour 30? ? Dealabs.com

Fnac commence à devenir une alternative intéressante à Amazon pour les produits culturels et high tech.
Si les prix de base sont légèrement plus élevés, avec toutes ces promos et astuces, au final, on paye moins cher que chez Amazon et consort.

Il faut aussi surveiller la fameuse adhésion à la carte Fnac+. Elle est parfois proposée gratuitement pour une année.

Et puis, ne pas oublier le cashback d’Ebuyclub pour tout nouvel inscrit : 10% chez Fnac pour l’achat d’un premier article.

Je vais peut-être me pencher sur les actions Fnac, tiens…

Dernière modification par Isild (02/09/2018 07h00)

Hors ligne Hors ligne

 

#7 17/06/2019 16h23

Membre
Réputation :   0  

Bonjour,

Il y’a du mouvement, le cours subissait déjà une baisse à partir d’un plus haut à 78€ en mai jusqu’à 68€50 au moment de l’annonce, vendredi, d’une amende contre le SFAM, 2e actionnaire du groupe.
Le mouvement baissier continue jusqu’à 61.50 ce jour.

Possible opportunité?
Fnac Darty : une opportunité à saisir ?

Visiblement on craint une sortie de l’actionnaire?

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne Hors ligne

 

#8 26/11/2019 19h53

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   110  

Salut,

Analyse multicritères sur Fnac darty, d’après les comptes 2018 et le cours d’aujourd’hui à 50,7€ j’ai :

PER = 7,66
P/CF = 5,08
P/B = 1,07
VE/CA = 0,38

Avec les objectifs PER = 15, P/CF = 6, P/B=1 et VE/CA = 0,75 j’obtiens un cours cible de 78,82€ soit + 55% par rapport au cours actuel.

SI l’on prend que les 3 critères et en enlevant le P/B, j’obtiens un objectif à 89€ soit +75% par rapport au cours actuel.

Déontologie : Actionnaire de la société.

Hors ligne Hors ligne

 

#9 26/11/2019 20h43

Administrateur
Top 20 Réputation
Réputation :   2553  

Pourquoi pas, mais sur quelle argumentation avez-vous en objectif un multiple de 15 comme PER ?

C’est assez rare que les distributeurs soient valorisés sur un tel niveau, sauf s’ils sont un moat élevé (comme Walmart). Je ne suis pas sûr que cela puisse s’appliquer au groupe Fnac.

Hors ligne Hors ligne

 

#10 27/11/2019 07h58

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   110  

Un PER de 15 correspond à un rendement 6.66 % ce qui me semble être une valorisation normale.

La base du multicritères est justement de se baser sur plusieurs critères pour obtenir une moyenne de cours cible.

Dernière modification par LoopHey (27/11/2019 08h01)

Hors ligne Hors ligne

 

#11 27/11/2019 09h22

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   246  

LoopHey a écrit :

Un PER de 15 correspond à un rendement 6.66 % ce qui me semble être une valorisation normale.

Bonjour,

Pourriez vous en dire plus qu’est ce qu’une valorisation "normale" et comment calculez vous le 6,66% ?

Merci

Hors ligne Hors ligne

 

[+3]    #12 27/11/2019 09h33

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   884  

Bonjour Loophey,

Utiliser une moyenne de méthodes signifie qu’on ne sait pas laquelle est bonne et c’est source de déconvenues à mon humble avis, surtout quand les résultats divergent…

Je vous suggère de lire ce chouette document, et sa synthèse.

D’ailleurs dans ce doc on retrouve certains points que je vous avais proposé de lire dans la file d’Actia Group.


Parrain Ing Direct - Binck - Bourse Direct - Boursorama - DeGiro - Fortuneo 12470190 eBuyClub Poulpeo iGraal

Hors ligne Hors ligne

 

#13 27/11/2019 09h54

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   110  

rocambole a écrit :

LoopHey a écrit :

Un PER de 15 correspond à un rendement 6.66 % ce qui me semble être une valorisation normale.

Bonjour,

Pourriez vous en dire plus qu’est ce qu’une valorisation "normale" et comment calculez vous le 6,66% ?

Merci

Je me trompe peut-être mais pour moi, un PER de 10 signifie qu’en 10 ans de bénéfices, on obtient la capitalisation boursière à l’instant du calcul. On a donc doublé son capital (+ 100 %). 100/10=10% de rendement par an.

Pour PER=15, 15 ans de bénéfices pour doubler le capital soit 100/15=6.66% par an.

Le  CAC40 long terme fait 8%, ainsi je pense que prendre un PER de 15 me parait être une valorisation correct. C’est un point de vue qui n’engage que moi, je ne parle pas la d’une vérité générale. Reprenez moi si j’ai tord.

@Bibike,

Merci pour le document big_smile

La moyenne de ratios sert à mon sens à pondérer les calculs en fonction de différents paramètres au bilan.
Prendre un seul ratio me parait être risqué car il ne prend en compte que la dette ou que la MBA ou que le RNPG ou que le CA.
L’avantage de faire la moyenne est, je pense, de prendre en compte le bilan dans sa globalité.
Une société a un P/B intéressant car elle a bien capitalisé dans le passé mais à l’instant de l’étude une MBA mauvaise. Le P/CF sera donc défavorable et compensera le P/B favorable par exemple.
Encore une fois, je me trompe peut-être, j’essaie d’apprendre chaque jour sur l’analyse fondamentale.
En attendant votre retour,

Dernière modification par LoopHey (27/11/2019 10h20)

Hors ligne Hors ligne

 

#14 27/11/2019 12h56

Administrateur
Top 20 Réputation
Réputation :   2553  

LoopHey a écrit :

La moyenne de ratios sert à mon sens à pondérer les calculs en fonction de différents paramètres au bilan.

Je trouve cela sage aussi, et c’est ce qui est fait dans XlsValorisation avec la valorisation par les multiples historiques ou les multiples comparables.

Par contre, plutôt qu’une moyenne, j’utilise une moyenne pondérée, en fonction de l’amplitude des ratios historiques. C’est une manière de donner plus de poids aux ratios qui semblent le plus s’appliquer à la valorisation de la société considérée.

LoopHey a écrit :

Pour PER=15, 15 ans de bénéfices pour doubler le capital soit 100/15=6.66% par an.

C’est la théorie, mais en pratique, il y a des valorisations selon les activités, et les PER de 15 pour la distribution sont rares, et donc vous avez statistiquement peut de chance d’avoir une telle revalorisation du multiple. Probablement une croissance poussive explique cela.

Hors ligne Hors ligne

 

#15 27/11/2019 13h04

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   110  

Quel ratio sur-ponderez/sous-ponderez vous Philippe ?

Hors ligne Hors ligne

 

#16 27/11/2019 13h39

Membre
Réputation :   23  

LoopHey a écrit :

Un PER de 15 correspond à un rendement 6.66 % ce qui me semble être une valorisation normale.

Sur ce dossier le marché anticipe - à tort ou à raison - une poursuite de la baisse du taux de marge brute et du taux de marge opérationnelle (cf les publications 2019, sachant que le 4ème trimestre en cours est majeur dans leur business).
Se cantonner à l’analyse de multiples 2018 peut donc être trompeur.
La vraie question c’est est-ce que vous croyez à leur capacité à maintenir voire augmenter leurs marges dans un marché ultra-concurrentiel (Amazon,…). Si oui c’est vraiment pas cher effectivement

Hors ligne Hors ligne

 

#17 27/11/2019 14h13

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   110  

Je ne prévois pas la croissance de la marge ou la croissance tout court dans mes analyses. Je me cantonne à évaluer ce que vaut la société à l’instant T et à la comparer au cours du jour.

Quand j’estime trouver une décote de 55% sur mes critères, une boite avec un PER de 7/8, avec un CA qui augmente, j’estime avoir de bonnes chances de faire une bonne affaire.

Pour Amazon, j’ai comparé rapidement les prix et il n’y a pas de différences significatives avec Darty.
Sachant que chez Darty, il y a un SAV au top, on peut voir les produits, les toucher etc.

Bref, il y aura toujours des points positifs/négatifs.

Dernière modification par LoopHey (27/11/2019 16h24)

Hors ligne Hors ligne

 

#18 27/11/2019 14h49

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   291  

LoopHey a écrit :

Je ne prévois pas la croissance de la marge ou la croissance tout court dans mes analyses. Je me cantonne à évaluer ce que vaut la société à l’instant T et à la comparer au cours du jour.

Ce faisant, vous prévoyez implicitement que la société va se maintenir i.e. que ses résultats, dans les années qui viennent seront comparables à ceux sur lesquels vous avez évalué combien elle valait ; une décote signifie que le marché, lui, anticipe une dégradation de la situation.

Hors ligne Hors ligne

 

#19 27/11/2019 15h01

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   126  

LoopHey a écrit :

Pour Amazon, j’ai comparé rapidement les prix et il n’y a pas de différences significatives avec Darty.
Sachant que chez Darty, il y a un SAV au top, on peut voir les produit, les toucher etc.

Le SAV d’Amazon est très performant. Donc je ne vois pas ça comme un avantage Darty.

Hors ligne Hors ligne

 

#20 27/11/2019 15h20

Membre
Réputation :   21  

Ha que fait Amazon si ma machine à laver / four/ frigo/ lave vaisselle tombe en panne?
Ils viennent chez moi sous 24h?

Que se passe-t-il si mon appareil à raclette reçu le samedi est en panne? Dois je renvoyer les invités du samedi soir chez eux ou ai je le temps de le faire remplacer ?

Dernière modification par JBeurer (27/11/2019 15h27)

Hors ligne Hors ligne

 

#21 27/11/2019 15h23

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   184  

Bonjour

info lue ce jour dans Capital et ouest France : partenariat Carrefour et Fnac Darty pour créer 30 shop in the shop dans 30 hyper du groupe :

fnac darty et Carrefour

ce test grandeur nature me semble particulièrement prometteur : complémentarité de couverture (même s’il y aura des doublons à grande échelle..) dans un business où le coût de l’immobilier est une charge énorme, et où les fabricants de blanc ont bien affiné le concept dans les grandes enseignes parisiennes en se positionnant comme concurrent direct des distributeurs, assez peu de chances que ce test soit un échec, ce qui pourrait être une vraie révolution.

Gros plus également à mon sens pour Carrefour dont les nouveaux concepts recentrés sur l’alimentaire me semblent bien tristes et fades, donnant un caractère surdimensionné à certains hypers qui avaient fait un bond en arrière de 30 ans ainsi : de sacrés synergies avant même que leurs marketings ne s’emparent du sujet !

A suivre…

EDIT modération : correction du lien.

Hors ligne Hors ligne

 

#22 27/11/2019 17h22

Membre
Réputation :   41  

Le lien ne fonctionne pas pour moi.

Je me permets de vous proposer celui-ci.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #23 19/12/2019 14h01

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   416  

Boursier.com a écrit :

Fnac Darty : au-delà des grèves…

En dépit des tensions sociales qui pèsent actuellement sur la fréquentation des commerces, le dossier Fnac Darty conserve des qualités certaines qu’ignore la bourse… Effectif depuis 2016, le rapprochement entre les deux enseignes s’est parfaitement déroulé avec d’importantes synergies au rendez-vous et une appréciation des parts de marché. La société bénéficie d’un dispositif ’omnicanal’ bien rodé qui permet de palier certains déboires en provenance des magasins qui subissent les mouvements de grève des transports. La reprise de BilletReduc et de Nature & Découvertes permet aussi de diversifier l’offre vers de nouveaux univers bénéficiant d’un bon potentiel de croissance.

Avec un contrôle des coûts plus serré, mais aussi grâce à la poursuite des synergies entre les enseignes Fnac et Darty, la société est engagée dans une trajectoire d’amélioration continue de ses résultats. La marge opérationnelle courante est déjà passée de 2,7% en 2016 à 3,6% en 2017 avant d’d’atteindre 4% l’an dernier… A moyen terme, l’objectif du patron Enrique Martinez consiste à atteindre une marge opérationnelle courante de 4,5% à 5%. Malgré une concurrence toujours vive, la croissance à données identiques de Fnac Darty s’est élevée à 1,7% au 30 septembre dernier. Confronté à un contexte de consommation contraint en France, avec l’effet du mouvement des ’Gilets jaunes’, le distributeur a toutefois dévoilé des résultats trimestriels décevants mi-octobre. S’il faudra patienter jusqu’au mois de février pour connaître la teneur des comptes 2019, la fin d’année est donc importante pour la firme qui doit composer avec l’impact des grèves des transports.

D’un point de vue capitalistique, la structure du tour de table semble appelée à bouger : L’allemand Ceconomy, qui est en situation de premier actionnaire avec 24,2% des parts, pourrait chercher à sortir pour faire face à ses difficultés financières. En possession de 11,4% du capital, le courtier en assurances SFAM est par ailleurs en froid avec le management et pourrait lui aussi songer à se retirer… Dans ces conditions, un groupe de distribution comme Carrefour, ou un fonds d’investissement, pourrait venir s’intéresser de près au sort de la société, tandis qu’en dépit des avantages concurrentiels du dossier, Fnac Darty n’est pas cher, à moins de 10 fois le résultat net prévu cette année. De quoi contribuer à faire reverdir le cours de bourse tombé trop bas à nos yeux dans la zone des 50 euros. Renforcer

Source
non actionnaire mais le dossier mérite d’être approfondi !


"Espérez le meilleur, préparez le pire et attendez vous à être surpris"

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #24 19/12/2019 22h19

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   884  

Ce qui est "fou" avec IFRS 16, c’est que sur ce type de boite cette norme a fait exploser "l’endettement", donc l’EV et certains ratios associés.

Sur ZoneBourse l’EV est à 2mds€ dont 706M€ de dettes nettes en prévision décembre 2019.

Dans le rapport semestriel on a 452M€ d’endettement financier net, 935M€ de dettes locatives soit 1 387 M€ d’endettement y compris IFRS 16.

De quoi est composé le 700M€ de dette nette prévisionnelle FY2019 sur ZoneBourse ?

Le rapport semestriel nous dit que l’EFN est traditionnellement élevé au S1 du fait de la saisonnalité de l’activité. Cela est confirmé par l’historique, par exemple, au 30/06/2018 on avait 417 M € de dettes nettes pour 7M€ de trésorerie nette en fin d’année 2018. Sur un an glissant l’endettement a peu évolué.

Dans les news depuis le rapport semestriel je n’ai rien vu concernant une hausse de l’endettement financier, je pense que l’EV est bien plus proche de la capitalisation que ce que laisse penser les données financières prévisionnelles des sites boursiers.

L’EBITDA est aussi fortement impacté par cette norme puisque les loyers étaient comptabilisés jusqu’à cette année en charges externes avant l’EBITDA, puis en dotations aux amortissements et charges financières post norme…

L’EBITDA s’établit à 207,3M€, en progression de 112,8M€ par rapport au 1er semestre 2018, dont 116,2M€ liés à l’application de la norme IFRS 16. Hors IFRS 16, l’EBITDA s’établit à 91,1M€, contre 94,5M€ l’année précédente.

L’endettement obligataire a été refinancé à moins cher courant du S1.

RFS 2019 a écrit :

Fnac Darty a finalisé, le 15 mai 2019, l’opération de refinancement de son emprunt obligataire après avoir placé avec succès ses obligations senior d’un montant principal cumulé de 650 millions d’euros, composé d’un montant en principal cumulé de 300 millions d’obligations senior échues en 2024 et d’un montant en principal cumulé de 350 millions d’obligations senior échues en 2026. Les obligations 2024 verseront un coupon annuel de 1,875%. Les obligations 2026 verseront un coupon annuel de 2,625%. Le produit de l’offre a été utilisé pour rembourser intégralement les 650 millions d’euros d’obligation senior à 3,25% en circulation arrivant à échéance en 2023.

La restructuration de la dette menée par le Groupe ces 18 derniers mois, permettra de réduire les frais financiers d’environ 10M€ en année pleine.

Fnac-Darty a acquis cette année, Nature et Découvertes ainsi que BilletReduc.

Fnac Darty : lance un service inédit d’abonnement à la réparation pour allonger significativement la durée de vie des produits gros électroménager

Directeur commercial Produits et Services de Fnac Darty a écrit :

Nous sommes fiers d’être le premier distributeur à s’engager aussi fortement pour l’allongement de la durée de vie des produits à travers Darty MAX, un service qui va permettre aux clients de garder leurs produits gros électroménager jusqu’à 15 ans. Cet engagement, nous l’inscrivons dans le Nouveau Contrat de Confiance Darty et nous le tiendrons grâce à notre position de premier réparateur de France avec 2,5M d’interventions par an. Cet engagement, fidèle à l’héritage et à l’ADN de Darty, démontre qu’il est possible de faire du commerce différemment tout en agissant concrètement pour l’environnement »

…/…

Muter vers un modèle économique plus circulaire : l’économie circulaire est un nouveau levier de croissance pour les distributeurs et contribue au dynamisme des territoires avec la création d’emplois qualifiés non délocalisables. Le groupe Fnac
Darty va ainsi recruter et former 300 techniciens réparateurs dans les 3 années à venir.

L’article détaille le tarif de l’abonnement à ce service et ses conditions d’utilisation, personnellement je trouve cela cher mais qu’importe, si cela est vertueux pour l’environnement et porteur de business en France pour Fnac.

Le T3 est en croissance de 3,7% et 1,7% à PCC (+9,5% zone Benelux).

Plus de 10% de croissance sur les ventes digitales qui représentent 19% du CA du T3.
Marge brute en retrait cf semestriels.

Fnac Darty confirme ses objectifs à moyen terme, et vise une croissance supérieure à ses marchés, et une marge opérationnelle courante de 4,5% à 5%.

Difficile d’imaginer les résultats annuels, tout se joue au T4 et dépend beaucoup du succès du black friday et de noël, mais on va encore avoir un impact grèves en France et gilets jaunes. Avec une vision plus long terme les perspectives (prévisions de cash-flow et BNA sur ZoneBourse) sont encourageantes.


Parrain Ing Direct - Binck - Bourse Direct - Boursorama - DeGiro - Fortuneo 12470190 eBuyClub Poulpeo iGraal

Hors ligne Hors ligne

 

#25 26/12/2019 00h49

Membre
Réputation :   85  

J’ai longtemps hésité à entrer sur ce titre puisque - en plus de ratio financiers qui redeviennent attractifs - je suis un consommateur occasionnel …

Mais à chaque fois que j’entre dans une magasin FNAC, je me pose la question suivante : quel rayon existera encore dans 10 ans ? Et là j’ai soudainement plus de mal à me projeter.

Comme je suis un investisseur plutôt buy and hold, j’ai plutôt tendance à éviter ce genre de business "pas trop cher" mais terriblement à la merci des évolutions des modes de consommation …

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne Hors ligne

 

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ? Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

Pied de page des forums

Don Faites un don
Apprendre le bonheur