Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche :
PlanèteMembres  |  Mission

Forums de la communauté des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ?
Flèche Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

Screeners actions Consultez l’analyse graphique et les dividendes d’Olympique Lyonnais Groupe sur nos screeners actions.

#126 09/08/2020 18h56

Membre
Réputation :   8  

Bonjour Oliv,

Il s’agirait de 10,5M la qualification en quart. En plus des 15,5M pour la participation à la LdC.

Source onze mondial qui reprend a priori les données de l’UEFA

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #127 09/08/2020 19h14

Membre
Réputation :   38  

oliv21 a écrit :

Au delà de l’aspect sportif "palpitant" (on attend toujours un club français qui remporte la ligue des champions),

Marseille est le seule club français à l’avoir remportée (en 1993).

Hors ligne Hors ligne

 

#128 10/08/2020 01h44

Membre
Réputation :   83  

pertes financieres pour l’OL

FootMercato a écrit :

« l’arrêt du championnat nous coûte 100 millions. Donc les 8-9 millions que l’on gagne en net sur le match de la Juve ne sont rien. Avec du public chez nous, on aurait compensé à hauteur de 6 ou 7 millions. Là, on parle de 15-20 millions maximum à comparer aux 100 millions perdus et surtout à venir. Car si l’on n’est pas européen, ce sera 80 millions de plus de pertes. Ça fait 180 millions qui nous ont été subtilisés et ça, c’est terrible pour un club. Il y a eu des erreurs colossales de la ligue. »

La perte est vertigineuse et le club a une chance infime de gagner la champions league eu egard a l’effectif (je supporte lyon mais il faut etre realiste).

Donc l’année prochaine pas de League de Champions, l’equation va etre salé avec le stade en phase de remboursement.

Il faudra plusieurs années pour le groupe se remette sur pied.

Hors ligne Hors ligne

 

#129 10/08/2020 15h04

Membre
Réputation :   29  

Voici un article bien fait sur la répartition des droits TV au niveau national, pour les coupes d’Europe et pour le matchs internationaux.

On comprend ainsi que de plus en plus de grosses fortunes s’intéressent à ce secteur. Le magot des droits TV pour la ligue 1 a été multiplié par 10 en 20 ans.

On comprend aussi pourquoi les clubs anglais ont des moyens bien supérieurs aux clubs français.

On comprend aussi pourquoi l’OL a la volonté de se développer à l’étranger puisque la vente des droits TV à l’international pourrait représenter un sacré magot.

A noter:

Maxifoot a écrit :

La répartition est désormais la suivante : 25% pour la prime de participation, 30% pour la prime de performance, 30% pour le classement par coefficient, 15% pour les droits TV. Répartition des revenus totaux en C1 pour la saison 2018-2019

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne Hors ligne

 

#130 11/08/2020 16h15

Membre
Réputation :   0  

Bonjour à tous,

Une fois n’est pas coutume et avant de partager sur le forum une mise à jour de ma présentation effectuée il y a environ 1 an, je me permets de répondre à un fil de discussion sur un sujet que je connais assez bien pour travailler dans cet univers.

Concernant l’OL et comme évoqué par LoTo, la qualification en 1/4 de finale lui rapporte 10,5 M€. Cette somme s’ajoute à :
- la prime de participation à la LdC pour les clubs qualifiés pour la phase de matches de groupe (15,25 M€)
- les primes de performance en phase de groupe (2,7 M€ pour une victoire et 900 000€ pour un match nul) soit pour l’OL 7,2 M€
- un montant non défini à date lié au classement par coefficient sur la base des performances sur une période de dix ans (indice uefa sur 10 ans). Cela devrait rapporter entre 10 et 15 M€ pour l’OL.
- un montant lié au marché TV que représente la France (cela devrait tourner aux alentours de 10 M€ pour l’OL car les 3 clubs Français participant à la compétition vont en toucher une partie).
Donc, à date, la participation à la LDC de l’OL lui assure un revenu minimum de 50 M€ pouvant atteindre entre 90 M€ et 100 M€ s’il remporte la LDC.

Petit bémol lié aux effets du Covid, pas de recette billetterie pour les matchs de Coupe d’Europe actuels de l’OL et c’est à chaque fois environ 3 M€ de recettes complémentaires qui ne seront pas touchés.

Outre les pertes liées aux effets du Covid et l’arrêt de la Ligue 1, le vrai problème de l’OL et ce qui impacte sa capacité de développement et de recrutement, c’est surtout sa non qualification en Ligue des Champions pour cette nouvelle saison. C’est effectivement environ 70 / 80 M€ de chiffre d’affaires en moins pour le club rhodanien.

Quant à savoir si l’action du club est un bon investissement, je dirais que c’est un investissement "coup de coeur" comme toutes les actions de clubs de football dont les évolutions de cours suivent une logique surprenante où la performance sportive n’assure pas un cours de l’action haut.

Dernier point que je permets d’apporter suite au commentaire de FrenchFlair : "On comprend aussi pourquoi l’OL a la volonté de se développer à l’étranger puisque la vente des droits TV à l’international pourrait représenter un sacré magot ".
L’OL a effectivement la volonté de se développement à l’étranger (pour développer ses revenus commerciaux et de merchandising) mais cela n’a pas de rapport direct avec la vente des droits TV à l’international car la vente des droits TV en Ligue 1 comme dans le plupart des grands championnats, s’effectue de manière collective et non individuelle. La Ligue 1 va bien augmenter le montant de ses droits TV vendus à l’international lors des prochaines négociations mais l’OL ne va prendre qu’une quote-part de ce montant, quote-part plus ou moins grosse en fonction des performances de l’OL en Ligue 1.

Hors ligne Hors ligne

 

#131 17/10/2020 12h51

Membre
Réputation :   23  

Chronique du désastre MEDIAPRO annoncé de longue date:

Opinion | Mediapro et la Ligue 1 : le récit d’un désastre annoncé | Les Echos

Où l’avidité des dirigeant des grands clubs et de la ligue du foot francais de 2018 se heurtent à la réalité que les Amiens Lorient de ligue 1 et Chambly Châteauroux de ligue 2 ne valent pas 1 milliard et que 3 millions de français ne paieront pas 25 euros chaque mois pour voir ce spectacle.. Mediapro n’aura pas tenu 2 mois au final

Du coup l’action de l’OL et la valeur des club français s’effrondent.

Mon avis perso : franchement à ignorer  les avertissements de nombreuses personnes et de l’état sur la solvabilité de mediapro pendant 2 ans, à ne demander aucune garantie bancaire, à ne pas s’assurer, c’est bien fait pour eux.
On dirait un propriétaire d’un appart qui loue au plus offrant au premier quidam sans demander ni caution, ni bulletin de paye, ni mois de garantier et vient ensuite pleurnicher que le loyer n’est pas payé.

Seule issue possible apparement actionnée par Vincent Labrune: évincer le plus vite possible Mediapro, emprunter pour tenir les quelques mois du changement et renégocier des droits aux rabais avec canal + (j’imagine que les quataris de Bein sont plus préoccupés par les cours du pétrole que du foot français..)

Hors ligne Hors ligne

 

#132 17/10/2020 13h25

Membre
Réputation :   38  

Manureva12 a écrit :

Mon avis perso : franchement à ignorer  les avertissements de nombreuses personnes et de l’état sur la solvabilité de mediapro pendant 2 ans, à ne demander aucune garantie bancaire, à ne pas s’assurer,[b]

et de ne pas avoir gardé en tête l’expérience de la SERIE A sur le sujet…

On parle de bulle sur les GAFAM ou l’énergie verte mais celle sur les droits de football (français) l’étaient tout autant… Déjà les précédents droits s’étaient plus que bien vendus et le système Beinsport n’était pas rentable en France, alors que dire du business plan de Media Pro en France à 25€/mois …….

Puisque nous sommes sur le sujet OL, Jean Michel Aulas a signé un nouveau contrat de naming avec Groupama pour son stade pour une durée supplémentaire de 2 ans, à hauteur de 5.5M€/an (le précédent contrat de 3 ans signé entre les 2 parties, est estimé entre 5 et 7 M€/an).
Plutôt correct vu le contexte économique et sanitaire actuel (et la non participation de l’OL en coupe d’Europe)

A titre de comparaison sur un contrat très longue durée de 10 ans, l’OM a récupéré de la part d’Orange   de 2.45€M/an.

Alexandre Walraevens, Responsable Business Intelligence chez Lagardère Sports a écrit :

« En Europe, le contrat de naming moyen est de l’ordre de 4 millions d’euros par an » .
Un montant moyen qui devrait de plus fortement s’apprécier lors des saisons à venir en raison des futurs accords signés par certains mastodontes européens – FC Barcelone et Real Madrid notamment.

Hors ligne Hors ligne

 

#133 06/12/2020 09h47

Membre
Réputation :   65  

La situation financière continue à se tendre avec une augmentation des dettes  :

OLG a écrit :

L’Olympique Lyonnais informe avoir obtenu un pré-accord des prêteurs bancaires et obligataires pour la mise en place d’un PGE (Prêt Garanti par l’État)complémentaire*, dit «PGE Saison», de76,4M€,d’une maturité de 12 mois,au terme de laquelle une option d’amortissement de 1 à 5anspourra être activée. La documentation juridique est en cours de rédaction et pourrait être signée d’ici fin décembre,sous réserve de la levée de l’ensemble des conditions suspensives. Les fonds devraient être mis à disposition à l’issue du closing. Dans le contexte actuel de crise liée à la COVID-19, ce nouveau financement renforce la trésorerie disponible du Groupe afin de lui permettre d’avoir la flexibilité nécessaire pour envisager, avec sérénité, l’avenir et les développements futurs.En parallèle, compte tenu des impacts économiques liés à la pandémie COVID-19, le Groupe a obtenu de la part de ses prêteurs bancaires et obligataires, un«covenant holiday»**au 31 décembre 2020.

* Il est rappelé que le 23 juillet dernier, un PGE de 92,6 M€ a été souscrit, avec une maturité de 12 mois, au terme de laquelle une option d’amortissement de 1 à 5 ans pourra être activée.
**exemption provisoire au respect des ratios

www.actusnews.com/documents_communiques … -21-fr.pdf

Hors ligne Hors ligne

 

#134 06/12/2020 12h30

Membre
Réputation :   38  

Et c’est loin d’être les seuls. D’autres clubs sont sur la sellette.

Pendant ce temps la situation n’avance pas des masses entre la Ligue et les diffuseurs.
Media Pro est sur répondeur.
Vivendi et apparemment Beinsport sont en embuscades pour attendre que la bête (la Ligue) soit tellement acculée qu’elle fasse une grosse ristourne sur le prix des droits de la L1, remportant le pactole à "moindre frais".

L’avidité de la Ligue (et/ou le manque de sérieux dans l’attribution des droits) aura conduit à une situation incroyable.
Je me répète, mais MediaPro avait pourtant déjà fait parler de lui (en mal) en Italie dans l’attribution des droits TV quelques mois plus tôt pourtant…

(le prochain passage devant les gars de la DNGC va être … "rigolo").

Dernière modification par Elias (06/12/2020 12h30)

Hors ligne Hors ligne

 

#135 06/12/2020 13h46

Membre
Réputation :   30  

Ce qui fait peur, c’est que c’est loin d’être franco-français ! en Italie et Espagne c’est au même niveau !
La première league résiste pour l’instant et je suis très surpris vu l’envolée des salaires.

L’avantage de Lyon est d’avoir un centre de formation d’un niveau assez élevé… même si en étant exigeant, ça tarde à sortir dernièrement ou confirmer (Cherki)

Hors ligne Hors ligne

 

#136 09/12/2020 12h46

Membre
Réputation :   23  

Je trouve en tout cas très malin/cynique l’approche de Canal +/Bolloré

- soit Mediapro et la LFP tombe d’accord avec un montant de droits  au rabais et canal plus attaquera judiciairement en disant que l’appel d’offres n’a pas été respecté et que la chaîne crypté à été lésé pour favoritisme à mediapro

-soit l’accord tombe entre Mediapro et la LFP et Bolloré peut récupérer tout au rabais sans concurrent fort (bein ne jouera pas la surenchère vu la crise)

Il tient sa réputation d’homme d’affaires Bolloré, peut être le scenario était même froidement calculé depuis l’appel d’offres. Il se garde bien de faire une offre tant que Mediapro n’est pas éjecté.

Dernière modification par Manureva12 (09/12/2020 12h48)

Hors ligne Hors ligne

 

#137 09/12/2020 17h35

Membre
Réputation :   38  

Oui une fois de plus Bolloré (VB) se trouve dans une situation intéressante.
Il m’a semblé avoir lu par contre que Canal+ et la Ligue négociaient déjà.

Anyway, tous les acteurs savaient que les droits obtenus par Media Pro étaient surpayés.
VB a tout de même conservé 2 affiches par journée et a récuperé ultérieurement les droits du championnat anglais, championnat le plus suivi au monde et actuellement celui avec le meilleur niveau de jeu, ce qui est tout bénéf’ pour l’audimat (accessoirement le plus cher aussi…).

Media Pro a encore esquivé le paiement de la nouvelle tranche de droit TV. Des articles de presse évoquent la possibilité que Mediapro ne diffuse plus en 2021.
Les études et l’expérience montrent qu’à 15€/mois meme le modèle multisport de Beinsport n’était pas rentable alors penser que celui de MediaPro puisse l’etre à 25€/mois relève de l’utopie.
VB (et le Quatar… pardon Beinsport) le savaient. C’est un mec pragmatique. Il avait répété qu’il ne mettrait pas en danger Canal+ pour la Ligue1.
Le reste n’était plus qu’une question de temps…

Hors ligne Hors ligne

 

#138 09/12/2020 18h32

Membre
Réputation :   7  

La gestion des droits du foot de Canal sur ces derniers mois est clairement une masterclass qui pourrait être enseignée en école de commerce.

L’acquisition des droits de la Ligue des champions et le rachat à prix coûtant d’affiches de L1 à Bein ont clairement signé l’arrêt de mort de Téléfoot (l’équation de départ était déjà très compliquée).

Canal n’a aucune raison de se presser, ils peuvent à loisir regarder la situation pourrir. La LFP est à poil et viendra manger dans la main de Canal.

Le seul sujet de Canal désormais c’est de ne pas être trop radin pour éviter les faillites de club et une trop forte dépréciation du produit L1.

Je me demande dans quelle mesure les clubs peuvent se retourner contre la LFP pour négligence. Beaucoup de monde avait prédit que Mediapro finirait par faire défaut. Le covid n’est qu’un prétexte dans cette affaire.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #139 31/12/2020 16h34

Membre
Réputation :   8  

Bonjour à tous,

Plusieurs changements pour les clubs formateurs, Lyon en tête, pour les prochains mercati suite au Brexit :

1° L’Angleterre tombe sous le règlement de la FIFA et sera donc interdit de recrutement de joueurs de moins de 18 ans.
2° Nécessiter d’avoir un permis de travail afin de pouvoir jouer en Angleterre après le Brexit. Un permis de travail qui sera attribué en fonction d’un système par points. Des transferts comme Kanté ou Mahrez ne pourraient donc plus se faire (d’après BBC)

Journal l’Equipe a écrit :

L’attribution de ce permis se fera via un système par points, basé sur le nombre de sélections du joueur en équipe nationale et dans les catégories de jeunes, le prestige du club dont il provient (niveau de son championnat, classement dans ce championnat, parcours en compétition européenne) et son nombre d’apparitions avec ce club.

Les joueurs européens auront besoin d’un permis pour jouer en Angleterre après le Brexit - L’Équipe

Par exemple, sur les deu dernières années, voici les transferts de Lyon vers l’Angleterre :
2020/2021
Traoré 18,4M€ pour Aston Villan
Tete vers Fulham pour 3,2M€
Marçal vers Wolverhamton pour 2M€
Pret d’Andersen vers Fulham pour 1m€
2019/2020
N’Dombele pour 60M€ vers Tottenham (à voir car il avait joué en espoir avec la France)

Message édité par l’équipe de modération (04/01/2021 15h44) :
- correction de balises Quote

Hors ligne Hors ligne

 

#140 04/01/2021 15h41

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   325  

Le business model de la ligue 1 et du Portugal s’effondreraient si les règles d’antant s’appliquaient de manière restrictive.

Hors ligne Hors ligne

 

#141 01/02/2021 19h56

Membre
Réputation :   23  

L’appel d’offre de la LFP se solde par un fiasco général. Ni Canal, ni Bein, ni RMC, ni personne semblent être intéressés par notre championnat et ses Dijon - Lorient… La crise va être encore longue dans le foot français, avec un Vincent Bolloré fin stratège/homme d’affaire qui paiera le prix le plus possible pour la ligue1. Il doit bien savourer sa revanche de 2018 a l’instant même…

Dernière modification par Manureva12 (01/02/2021 19h56)

Hors ligne Hors ligne

 

#142 01/02/2021 20h19

Membre
Réputation :   7  

Incroyable ce qu’est en train de vivre le foot français.

Les perspectives étaient bonnes pour l’OL avec son stade, l’OL academy et l’augmentation des droits TV.

Entre le covid, Mediapro et même le brexit qui va avoir un impact sur les revenus de trading, tout s’est effondré. C’est annus horribilis.

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #143 01/02/2021 20h28

Membre
Réputation :   71  

Canal a attaqué en justice le principe même de cet appel d’offre, ils souhaitent que tous les lots soient remis en jeu (afin de pouvoir potentiellement payer moins cher AUSSI ceux qu’ils avaient gagnés). C’est pour cela qu’ils n’ont pas remis d’offre.

Droits TV de la Ligue 1 : l’appel d’offres de la LFP est un échec - Le Point

Dernière modification par Patience (01/02/2021 21h38)

Hors ligne Hors ligne

 

#144 05/02/2021 12h32

Membre
Réputation :   38  

Dénouement de cette pathétique série (comédie ?) de l’attribution des droits TV de la Ligue1/2.

C+ récupère à partir de la 25ème journée et jusqu’à la fin de la saison l’intégralité des matchs de L1 et 8 des 10 matchs de chaque journée de L2.

Finalement le prix total des droits TV de la L1 est de 650M€ cette année, très très loin des 1 153M€ initiaux qu’avait négociée la Ligue avec Media Pro. Sacré dépréciation d’actifs pour la Ligue….

A 1B€ les droits étaient clairement surestimés. Pour vous donner un ordre d’idée la Bundesliga a été vendue à 1.1B€/an.
Modestement, j’ai beaucoup de mal à croire que le produit français est de qualité similaire au produit allemand…

Pour rappel, sur la période 2016/2020 les droits français avaient été achetés pour 745.8M€/an.

Bien joué pour C+ qui récupère l’intégralité de la L1 avec une valorisation encore moins élevée que lors du précédent appel d’offre (2016/2020). Elle dispose en outre de la Premier League (à 115M€/an jusqu’en 2022) et reprendra la diffusion dès l’année prochaine la LDC…

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne Hors ligne

 

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ?
Flèche Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

Screeners actions Consultez l’analyse graphique et les dividendes d’Olympique Lyonnais Groupe sur nos screeners actions.

Discussions similaires à "olympique lyonnais groupe : seul club de football français coté en bourse !"

Pied de page des forums

Parrains Faites-vous parrainer
Apprendre le bonheur