Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche :
PlanèteMembres  |  Mission

Forums de la communauté des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ? Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

Screeners actions Consultez l’analyse graphique et les dividendes de STEF sur nos screeners actions.

[+1]    #101 22/05/2019 19h15

Membre
Réputation :   7  

Bien voila une bonne surprise,

Je suis un des salariés, je plussoie que le fait nous encourageons vivement tous les collaborateurs à participer à l’actionnariat de l’entreprise. A titre personnel depuis que je suis entré dans le groupe, je met tous mes intéressements et primes diverses en actionnariat, lui seules bénéficiant d’un abondement d’ailleurs.

Je rebondis sur deux trois items de cette page,

Concernant l’immobilier, le groupe choisit en effet de monter en propre chacun de ses sites, cependant il y a quelques exceptions ou le partenaire/client choisi de faire STEF uniquement le 3 PL ou 4 PL suivant l’organisation.

Concernant la restauration hors domicile,
Les résultats ont été impactés par des conjonctures de l’année passé, cette année semble au beau fixe.
Les projets à venir confirme cela et le choix du groupe à choisir ce marché comme levier de croissance, le marché du transport et de la log sous température est en partie détenu par le groupe.

Le groupe a de la concurrence mais celle-ci reste sur son marché ou sur son secteur géographique.
La capillarité du réseau fait que aucun concurrent n’est en mesure de se positionner.

Edit : 24.04.2020

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Dernière modification par Lejeuneinvestisseur (24/04/2020 19h13)

Hors ligne Hors ligne

 

#102 25/05/2019 09h36

Membre
Réputation :   8  

Meridionale

En recherchant des infos sur la Méridionale, j’ai vu ce court article qui mentionne l’achat d’un nouveau bateau. Il semble que STEF ne jette pas l’éponge et continue à se battre pour sa présence sur les ligne Continent-Corse.
On ne comprend pas bien si cela sera suffisant ou dans les temps, ni non plus l’enjeu pour STEF.
Au final, 2 bâteaux ou 3 avec le nouveau, cela ne semble pas beaucoup.

STEF a en tous cas bien baissé vendredi, et retrouve des cours proche des creux de fin 2018.

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne Hors ligne

 

#103 10/06/2019 17h09

Membre
Réputation :   8  

Boursorama a écrit :

(AOF) - Gilbert Dupont reste à l’Achat sur STEF et abaisse son objectif de cours de 100,5 à 94,9 euros. Le bureau d’analyses a abaissé ses BPA de 7,3% en 2019 et 4,3% en 2020 "du fait de la prise en compte de la détérioration du profil opérationnel de l’activité Maritime à court terme". Gilbert Dupont ajoute par ailleurs que les autres divisions du groupe affichent des performances robustes avec une base de comparaison, qui devrait s’améliorer au second semestre.

Prise en compte des difficultés actuelles dans le secteur maritime, à court terme.

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne Hors ligne

 

#104 13/06/2019 15h38

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   583  

Délégation de service public : préavis de grève illimitée à la Méridionale à compter du 21 juin
La situation se tend encore un peu plus chez la Méridionale …
J’imagine que la période estivale est la haute saison… La grève reconductible pourrait coûter très cher à la société !?


"Espérez le meilleur, préparez le pire et attendez vous à être surpris" @StockPick_fr

Hors ligne Hors ligne

 

#105 24/06/2019 13h08

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   583  

Liaisons Corse-Marseille : la Méridionale en grève, le trafic est paralysé

L’express a écrit :

Les conditions de l’appel d’offres contestées
Dans un communiqué, La Méridionale, filiale du groupe logistique Stef, a annoncé dimanche engager une "procédure de référé auprès du tribunal administratif de Bastia pour contester les conditions de l’appel d’offres notamment sur le manque de mise en concurrence et la violation du principe de confidentialité de la procédure". 

Elle vise notamment la collectivité territoriale de Corse, dirigée par les nationalistes, soulignant qu’en tant qu’"autorité concédante" de cette DSP de continuité territoriale, elle doit être garante de ces principes. La compagnie annonce également avoir "alerté la Commission européenne de la violation manifeste des principes les plus élémentaires du droit des concessions publiques". 

Ecartée de "trois lots" au profit de Corsica Linea
La Méridionale a en effet appris dans un rapport de cette collectivité qu’elle allait être écartée de "trois lots" desservant Ajaccio, l’Ile-Rousse et Bastia, au profit de Corsica Linea (ex-SNCM), détenu par un groupement d’entrepreneurs corses. La Méridionale, avec ses trois navires mixtes, partageait jusqu’à présent avec elle la desserte de la Corse depuis Marseille. 

La Méridionale, qui opère sur le DSP depuis quatre décennies, estime que la procédure d’attribution de la prochaine délégation fait l’objet "de nombreuses et graves irrégularités", et dénonce "des manoeuvres déployées pour [la] fragiliser et [l’]exclure par tous les moyens sur les ports principaux de la desserte de la Corse". La direction promet qu’elle "utilisera tous les moyens à sa disposition pour préserver son avenir et celui de ses salariés".

STEF, opérateur historique de la DSP depuis plus de 40 ans perd le contrat au profit d’une "nouvelle" société Corse…… Cette affaire sent bon le souffre et les conflits d’intérêts… La bataille s’annonce difficile (ou déjà perdue !?) pour STEF !


"Espérez le meilleur, préparez le pire et attendez vous à être surpris" @StockPick_fr

Hors ligne Hors ligne

 

#106 24/06/2019 14h19

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   156  

RE de la méridionnal 5.7 M€ 2017, RE STEF 2017 93 M€.

Au pire, c’est pas très grave non ?

Hors ligne Hors ligne

 

#107 24/06/2019 16h13

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   583  

Le problème est que cela pourrait créer de grosses pertes d’exploitations :
- à court terme avec les grèves
- à moyen terme avec les provisions pour licenciement et dépréciations sur équipement (bateau) voire fermeture de la filiale si la société n’est plus rentable …(pour mémoire les DSP existent justement pour permettre de subventionner certains services qui ne sont pas rentables dans un marché de libre concurrence)
J’ai pas d’idée précise sur les montants en jeux mais cela pourrait être loin d’être anecdotique …
A LT, même si la branche maritime tire le rideau, le groupe devrait s’en sortir avec la branche logistique.
C’est précisément ce qui rend la situation intéressante.


"Espérez le meilleur, préparez le pire et attendez vous à être surpris" @StockPick_fr

Hors ligne Hors ligne

 

#108 26/06/2019 20h45

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   156  

Ma régression linéaire est environ à 100€ à ce jour. Je vise les 120 à 130 € à 4/5 ans. Les fondamentaux sont la, la valorisation est honnête. C’est un bon investissement, je pense, à moyen terme.

Hors ligne Hors ligne

 

#109 27/06/2019 12h24

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   583  

Quelles sont vos hypothèses de calcul pour votre régression linéaire ?
Le coût du capital est très important dans ce genre de simulation … Considérant la taille et l’historique de la société, je prendrais quelque chose entre 8 et 10% !?


"Espérez le meilleur, préparez le pire et attendez vous à être surpris" @StockPick_fr

Hors ligne Hors ligne

 

#110 27/06/2019 13h46

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   156  

Bonjour Oliv,

Ce n’est pas une simulation. J’ai pris le cours des 5 dernières années et ai lissé la volatilité. Vous pouvez trouver cette fameuse droite dans le message #74 de mon portefeuille (deuxième graphique).

J’utilise cette approche pour chacune de mes valeurs en PF. Je regarde d’abord les fondamentaux :
- Évolution positive des capitaux propres sur 5 ans
- Idem de la trésorerie
- CA en croissance depuis 5 ans
- Capitaux propre > Capitalisation,  ou proche
Puis l’évolution du cours :
- Cours 2 EC en deçà de la droite de régression

Quand ces critères sont là, j’achète.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #111 29/06/2019 20h16

Membre
Réputation :   8  

Appaisement en vue sur le dossier.

Mer et Marine a écrit :

DSP corse : Corsica Linea et La Méridionale se partagent la desserte

Ajaccio, Bastia et Ile-Rousse pour Corsica Linea. Propriano et Porto-Vecchio pour La Méridionale. L’assemblée de Corse a voté hier soir l’attribution des conventions de délégation de service public pour la desserte de l’île dans un contexte de forte tension. Et c’est finalement une répartition attendue des lignes entre les deux armements qui a été attribuée pour cette DSP provisoire qui va courir du 1er octobre 2019 au 31 décembre 2020.

Mer et Mairine 28-06-19

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne Hors ligne

 

#112 17/07/2019 21h59

Membre
Réputation :   8  

Je me suis demandé pourquoi l’action montait aujourd’hui, dans un marché en baisse et j’ai trouvé ceci. Difficile de comprendre quand on n’est pas sur les initiés.

Réponse à venir vendredi…

STEF-Eaux-troubles

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #113 19/07/2019 21h27

Membre
Réputation :   8  

STEF-communiqué du 2T a écrit :

STEF, leader européen des services de transport et de logistique pour les produits alimentaires sous température contrôlée, annonce un chiffre d’affaires pour le 2ème trimestre 2019 de 863,4 M€, en hausse de 8,3% par rapport à 2018 (+5,7% à périmètre constant). Au 30 juin 2019, le chiffre d’affaires cumulé du Groupe s’élève à 1 665,9 M€, en progression de +7% (+4% à périmètre constant).
Stanislas Lemor, Président-directeur général de STEF, a déclaré : « Cette bonne performance s’inscrit dans le cadre d’une consommation alimentaire toujours positive en Europe et du positionnement des Fêtes de Pâques au 2ème trimestre. Elle est soutenue par nos récentes acquisitions en France et dans les pays européens où nous sommes présents ».

Publication plutôt positive sur les chiffres du second trimestre, meilleurs que ceux du premier trimestre.
La croissance en organique de 4% sur le semestre est proche de celle de 2018 (4,3% hors surtaxe carburant). Alors que STEF s’attendait à une année 2019 plus difficile.

Il faudra voir les comptes semestriels publiés le 29/08 après bourse, car toutes les activités n’ont pas la même rentabilité.

Cette publication pourrait expliquer la remontée des cours ces derniers jours, même si j’ai l’impression que le communiqué est postérieur à la première journée de hausse. Rien vu sur la Méridionale depuis mon post précédant.

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne Hors ligne

 

#114 07/08/2019 21h30

Membre
Réputation :   8  

France 3 a écrit :

DSP : Corsica Linea et la Méridionale parviennent enfin à un accord

Pour le suivi, cet article daté du 1/08 qui confirme un accord pour une période courte de 4 mois, avant de relancer un nouvel appel d’offre pour 11 mois.

L’auteur indique que la méridionale n’est pas vraiment satisfaite de l’échange, devant payer des frais important sur un de ses bateaux sans compensation financière.

Rien n’est acquis pour les prochaines négociations…

Depuis le 1/08, STEF a baissé, mais plus probablement en raison de la chute généralisée des bourses.

Lien vers l’article

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Dernière modification par Norman (07/08/2019 21h34)

Hors ligne Hors ligne

 

#115 29/08/2019 18h24

Membre
Réputation :   8  

Boursorama/AOF a écrit :

STEF a enregistré au premier semestre un résultat net part du groupe de 39,9 millions d’euros en progression de 20,6 % et un résultat opérationnel (Ebit) de 67,40 millions d’euros, en augmentation de 40,4 %. Les revenus du spécialiste des services de transport et de logistique pour les produits alimentaires sous température contrôlée ont augmenté de 7 % à 1,66 million d’euros. En parallèle, le groupe a annoncé la signature d’un accord pour l’acquisition de la société DYAD, acteur spécialisé depuis vingt ans dans le conditionnement industriel.

Les résultats semestriels sont très bons, avec une augmentation de l’EBIT à la fois en France et à l’international. L’EBIT du premier semestre représente la moitié de celui de l’année 2018.

Les éléments communiqués par STEF sont tous positifs (voir le communiqué original), notamment sur l’activité en Espagne et en Italie. Seul point noir, l’activité maritime qui reste toutefois dans le vert.

La diversification me semble intéressante, et prouve que STEF continue à construire.

Seul point d’interrogation sur l’évolution du Résultat net qui n’augmente que de 20% (déjà très bien), alors que l’EBIT augmente de 40%. Pas vu d’éléments sur le communiqué.

STEF a écrit :

Le Groupe est bien positionné pour relever les défis du second semestre. L’engagement des équipes
auprès de ses clients et les actions liées à la spécialisation vont continuer à porter leurs fruits.
L’investissement immobilier soutenu, avec vingt chantiers en cours actuellement en Europe, permettra
d’accompagner cette dynamique de développement. Enfin, le Groupe va renforcer ses
investissements dans le digital et l’innovation afin d’apporter des solutions répondant aux nouveaux
besoins de ses clients.

Bonnes perspectives pour le second semestre.

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #116 29/08/2019 18h28

Membre
Réputation :   43  

Résultats du premier semestre tout à fait positifs, +20.9 % pour le RN, en dépit des soucis de la méridionale (qui ne font que commencer).
L’acquisition de DYAD pose plus question: si la partie conditionnement agro-alimentaire peut faire sens, la société est une entreprise adaptée (ie; emploie des handicapés, pourquoi pas) mais a des activités éloignées (imprimerie, cosmétique, marketing, paquet cadeaux…), pour un CA de 11 M€ .

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #117 30/08/2019 00h11

Membre
Réputation :   11  

Norman a écrit :

.

Seul point d’interrogation sur l’évolution du Résultat net qui n’augmente que de 20% (déjà très bien), alors que l’EBIT augmente de 40%. Pas vu d’éléments sur le communiqué.

Bonjour,
Ce sont les impôts (page 18). Le résultat avant impôts suit bien la même évolution (+41%). Après, les charges d’impôt ont explosé (X2), d’où cette divergence de performance.

Excellents résultats, dans une proportion inattendue. Quelle belle entreprise !

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne Hors ligne

 

#118 30/08/2019 07h42

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   156  

C’est solide, il n’y a pas de doute.

L’avantage majeur de ce business est la fragmentation.
Une base frais, doit être relativement proche de ses clients. Pour ainsi dire, avoir une base frais en Chine pour livrer Nantes, c’est pas vraiment possible.

Stef a un avantage concurrentiel important, en France notamment avec la présence de quasiment une base dans chaque département.

La proximité du fournisseur au client permet d’avoir un marché ou de petits acteurs locaux se sont développés.

Une entreprise comme Stef, avec un avantage concurrentiel important, peut donc racheter tous ces "petis acteurs". Une croissance externe peut donc être envisagée de manière durable.

D’ailleurs, si vous aimez Stef, Elis est un peu dans le même cas.

Hors ligne Hors ligne

 

#119 31/08/2019 10h18

Membre
Réputation :   8  

luch a écrit :

Norman a écrit :

.

Seul point d’interrogation sur l’évolution du Résultat net qui n’augmente que de 20% (déjà très bien), alors que l’EBIT augmente de 40%. Pas vu d’éléments sur le communiqué.

Bonjour,
Ce sont les impôts (page 18). Le résultat avant impôts suit bien la même évolution (+41%). Après, les charges d’impôt ont explosé (X2), d’où cette divergence de performance.

Excellents résultats, dans une proportion inattendue. Quelle belle entreprise !

Je n’avais pas vu le rapport semestriel, et uniquement le communiqué. D’après celui-ci, il semblait bien que l’explication soit à chercher du côté des impôts, mais l’écart me semblait plutôt grand.

En regardant de plus près, il y a un fort impact de la réforme du CICE. Celui-ci a en effet représenté 21,4 M€ en 2018, soit donc 11 M€ environ sur le premier semestre 2019 qui avec la réforme se traduisent par une réduction de charges d’environ le même montant. L’augmentation du Résultat opérationnel de 40% est donc due pour moitié à la baisse de charges, et devrait être plutôt de 20%. Le RN aurait dû par contre être un peu plus faible que celui annoncé.

J’aime bien regarder le ROC dans les résultats, et il apparaît clairement dans le cas de sociétés comme STEF que la réforme du CICE ait un impact direct dans les ratios, ce qui complique les suivis.

Hors ligne Hors ligne

 

#120 25/10/2019 07h09

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   156  

CA de 886.9 M€ au T3/2019.
+6.7 % par rapport au T3/2018.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #121 06/12/2019 18h28

Membre
Réputation :   11  

Heureux actionnaire de STEF et convaincu de ses fondamentaux, je suis tout de même passablement agacé par le bourbier corse qui plombe assez régulièrement le titre (donnant aussi, c’est vrai, des opportunités d’entrées ou de renforts smile ). Cela freine la progression du titre de manière peut-être disproportionnée. Encore ce jour, -5.5% dans des volumes assez nourris, pour une nième grève des salariés de la Méridionale, la branche maritime de Stef.

La Méridionale, c’est, sur la base des chiffres du RA2018, 3.4% de CA (112M€ de CA VS 3255M€), 5.6% du résultat opérationnel (7.7M€ VS 137.2M€) et 3% des effectifs (547 ETP VS 18053) de Stef. On parle donc d’un sujet marginal économiquement qui empêche la progression d’un ensemble aux fondamentaux pourtant solides (saine gestion, foncier, moat en construction, secteur de la logistique et du transport frigorifique en croissance, etc.).

Dans un scénario du pire, comme un PSE de 100% des ETP de La Méridionale, à combien peut-on évaluer le risque ? J’ai quelques métriques en tête sur des PDV mais n’ai aucune idée du coût d’un PSE et de son traitement fiscal et comptable.

Au plaisir d’en discuter !

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Dernière modification par luch (06/12/2019 18h35)

Hors ligne Hors ligne

 

#122 07/12/2019 10h05

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   156  

Pour Stef, au cours de 83,9€ et d’après les semestriels 2019 j’ai :

- PER = 18,5
- P/CF = 4,77
- P/B = 1,57
- VE/CA = 0,63

Avec la moyenne des 4 ratios (PER=15 ; P/CF = 6 ; P/B = 1 ; VE/CA = 0,75) , j’obtiens un cours cible de 81,33€ soit -3% par rapport au cours actuel de 83,9€.

Pour Stef, qui fait de l’argent, on peut raisonnablement évincer le critère P/B, et faire la moyenne des trois autres ratios.

J’obtiens ainsi 90,69 € soit +8% sur le cours actuel de 83,9€.

J’ai fait l’erreur de ne pas vendre STEF quand elle a flirté avec les 93€ pour arbitrer vers une valeur avec une décote plus intéressante.

On peut s’attendre à de bons résultats annuels, qui vraisemblablement amènerons la valeur au delà des 90€ et peut-être même toucher les 100€ si nous avons une surprise concernant un RNPG supérieur aux attentes. Le moment sera opportun pour quitter de Navire.

Déontologie : Actionnaire de la société.

Dernière modification par LoopHey (07/12/2019 10h06)

Hors ligne Hors ligne

 

#123 07/12/2019 10h10

Membre
Réputation :   56  

Sur une entreprise en croissance rentable, sur un marché porteur valorisé une entreprise sur la base des résultats passés c’est bizarre vous ne trouvez pas ?

Stef c’est pas de la value pour moi, c’est de la croissance à un prix raisonnable. La bourse valorise avant tout les résultats futurs, donc le cours peut aller bien plus haut que votre objectif de valorisation raisonnable sur la base des résultats semestriels 2019.

Hors ligne Hors ligne

 

#124 07/12/2019 10h25

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   156  

C’est juste Flosk.

J’essaie juste de valoriser une entreprise d’après ses publications de l’instant T. Je ne prends pas en compte la croissance futur que j’estime imprévisible.

Sur les 4 dernières années, le CA a augmenté en moyenne de 3,7 %.

D’après les 3 critères, et les semestriels, STEF vaut 90€.

Le moment me semblera opportun pour vendre et arbitrer vers une valeur avec un potentiel de hausse plus élevé.

Dernière modification par LoopHey (07/12/2019 10h26)

Hors ligne Hors ligne

 

[+2]    #125 07/12/2019 10h37

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   277  

LoopHey a écrit :

Pour Stef, au cours de 83,9€ et d’après les semestriels 2019 j’ai :

- PER = 18,5
- P/CF = 4,77
- P/B = 1,57
- VE/CA = 0,63

Avec la moyenne des 4 ratios (PER=15 ; P/CF = 6 ; P/B = 1 ; VE/CA = 0,75) , j’obtiens un cours cible de 81,33€ soit -3% par rapport au cours actuel de 83,9€.

Pour Stef, qui fait de l’argent, on peut raisonnablement évincer le critère P/B, et faire la moyenne des trois autres ratios.

J’obtiens ainsi 90,69 € soit +8% sur le cours actuel de 83,9€.

J’ai fait l’erreur de ne pas vendre STEF quand elle a flirté avec les 93€ pour arbitrer vers une valeur avec une décote plus intéressante.

On peut s’attendre à de bons résultats annuels, qui vraisemblablement amènerons la valeur au delà des 90€ et peut-être même toucher les 100€ si nous avons une surprise concernant un RNPG supérieur aux attentes. Le moment sera opportun pour quitter de Navire.

Déontologie : Actionnaire de la société.

PER de 18.5 ? Vous avez dû uniquement prendre le bénéfice semestriel et non annuel. Surtout que la majorité des profits se font historiquement sur le S2 de l’entreprise. On est plutôt dans un PER dans les 10-11 je crois.
En revanche, l’endettement a augmenté ces dernières années, mais c’est principalement des opérations de croissance comme ils l’ont fait historiquement.

Au prix actuel, nous avons une entreprise de croissance bien géré sur les plan opérationnel et financier.

Opérationnel car l’environnement de la logistique et transport est très fragmenté, donc un acteur parvenant à consolider le marché et bénéficier d’un effet réseau est très intéressant. La culture de l’entreprise est très orienté performance et satisfaction client. La logistique et transport à température dirigée est généralement indexé sur les biens de consommation primaire, donc marché plutôt résilient.
De plus, ils sont propriétaire d’un bon petit parc logistique, difficile à dire ce que ça peut valoir mais c’est toujours un bon plus.

Sur le plan financier, j’avais souvenir d’une opération de rachat d’action à un prix attractif, le dividende est limité à 1/3 du résultat net (ce qui est une bonne chose car il y a beaucoup à faire en croissance externe et interne dans ce milieu).

J’ai été actionnaire pendant 5 ans, et globalement elle est resté dans les 9-11 de PER de mémoire. Ce que je jugeais "à son prix" pendant toute cette période : ni trop cher, ni trop cheap.
Cela n’a pas empêché d’avoir commencé l’aventure à 35€ et sorti à 105€.

Je n’aime pas trop l’indicateur de PER car il est très incomplet mais c’est un des indicateur le plus connu, donc je me contenterai de dire qu’un PER de 15 me semble assez généreux. A voir s’ils parviennent à maintenir une croissance entre 5 et 10% par an.

Mais pour résumé, on a une entreprise de croissance style bon père de famille dans un secteur plutôt résilient, bien géré et pas très cher en ce moment j’ai l’impression (je n’ai pas refait de calculs récemment), cela ne m’étonne pas de voir William Higgons en détenir parmi ses plus grandes positions.

Dernière modification par Zera (07/12/2019 10h38)

Hors ligne Hors ligne

 

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ? Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

Screeners actions Consultez l’analyse graphique et les dividendes de STEF sur nos screeners actions.

Pied de page des forums

Parrains Faites-vous parrainer
Apprendre le bonheur