Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ? Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

#51 14/01/2019 17h07

Membre
Réputation :   80  

J’ai vendu complètement Liberty SiriusXM (LSXMA) aujourd’hui et repris un peu de Tessenderlo, Alphabet et Idorsia en contre-partie. Ma perte est d’environ 10%.

Pourquoi?

J’avais acheté LSXMA il y a un an et demi pour parier sur une élimination des 30% de discount par rapport à SIRI car j’avais estimé qu’au rythme des buybacks il suffirait environ 1 an 1/2 pour franchir le seuil des 80% et pouvoir légalement utiliser les cash flows de SIRI dans LSXMA pour racheter des actions. De plus, Maffei promettait qu’il était sur le coup et allait faire quelque chose très vite. Le business sous-jacent ne me plaisait pas plus que ça (technologie en voie d’obsolescence, clientèle âgée, très cyclique, assez cher) et surtout je n’avais aucune confiance dans le CEO qui me semblait plein d’hubris et trop promotionnel.

La thèse s’est déroulée au départ sans accroc mais dernièrement l’acquisition de Pandora contre des parts a été annoncée ce qui va avoir pour effet de diluer le pourcentage de Liberty. Par ailleurs, on entend parler d’Universal (droits musicaux), de CAA (agence de stars) et de iHeart (40% des chaînes de radio US) comme potentielles acquisitions. J’admire le géant qu’est en train de construire Maffei mais ça devient trop compliqué pour moi et s’il échoit a Jim Meyer de merger tout ça ensemble alors je préfère récupérer mes billes. Ce serait une autre histoire si Michael Rapino s’en occupait…
De toute façon ce ne sont que des spéculations et ma thèse est caduque. Le chairman a même explicitement repoussé l’idée de collapser le discount pour le moment pendant le dernier Investor Day.

Nouveau portefeuille:

23.4 GCI Liberty
  9.8 Liberty Latin America
  9.2 Liberty Global
  7.1 Liberty Formula One
13.1 General Motors
12.7 JD
10.0 Tessenderlo
  4.3 Apple
  4.0 Alphabet
  3.4 Peyto
  2.8 Idorsia

J’espère que mes petites aventures en intéressent encore certains… Et pardon pour le franglais!

Dernière modification par WayWardCloud (14/01/2019 17h36)


"Year after year / On the monkey's face / A monkey face."

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #52 20/06/2019 23h25

Membre
Réputation :   80  

23.7 GCI Liberty
  7.5 Millicom
  6.5 Liberty Latin America
  8.5 Liberty Global
  6.0 Liberty Formula One
12.0 JD
10.7 General Motors
10.1 Tessenderlo
  6.1 Alphabet
  3.5 Idorsia
  3.2 Wells Fargo
  2.1 Peyto

GCI Liberty Charter se porte bien et ma thèse se poursuit sans accroc. Le prix est certes moins intéressant à présent qu’il l’était quand j’ai investi mais cette entreprise reste le plus évident des "no brainer" à mes yeux et je pense qu’il reste de très nombreuses années de croissance tranquille du FCF devant elle avec effet de levier. J’ai donc conservé toutes mes actions. Lending Tree continue de battre des plus hauts et je ne suis pas complètement à l’aise car bien que je trouve le business model magnifique, aime beaucoup le CEO Doug Lebda, et fait confiance à Maffei (qui a réinvesti dedans assez récemment) pour identifier les bonnes affaires dans ce domaine qui est pile sa spécialité (TREE veut être le "Trip Advisor" du service financier), je suis complètement incapable de la valoriser et son succès lui donne une pondération trop importante dans un tracker qui n’a rien à voir (vivement le spin-off de Liberty Lending Tree!). GCI fini son intégration des multiples systèmes acquis par M&A et commence même à construire une infrastructure 5G pour Anchorage prévue pour 2020. On a donc un véritable quad-play, en position dominante d’un duopole et sans aucune nouvelle compétition à l’horizon. Cependant, l’économie de l’Alaska reste difficile et l’entreprise a été sabordée par la FCC qui lui a retiré des subventions qui donnaient l’accès internet à certaines communautés rurales. Étant donné qu’un câblo-opérateur ne peut pas faire marche arrière sur son investissement et que celui-ci est amorti sur de très nombreuses années, ce genre de demi-tour du gouvernement est extrêmement douloureux. Si je construisais le portefeuille aujourd’hui, je répartirais la position à 50% entre LBRDA et GLIBA au lieu de 100% GLIBA mais une grosse plus-values latente me décourage de faire ce changement. Je demeure très positif sur GLIBA qui permet de posséder Charter mais avec un peu plus de levier, un peu plus de rachats d’actions et un double discount.

- la suite des commentaires très vite quand j’ai un peu plus de temps pour écrire -

Dernière modification par WayWardCloud (21/06/2019 02h56)


"Year after year / On the monkey's face / A monkey face."

Hors ligne Hors ligne

 

#53 26/06/2019 23h23

Membre
Réputation :   80  

Millicom et Liberty Latin America

Liberty a initié une tentative de fusion (je l’avais prédit dans mon post de Janvier 2018, ça fait plaisir!) avec échange de parts qui évaluait Millicom à $72+ par action. Le management de Millicom a refusé en citant notamment une dette trop élevée chez LILA ainsi qu’un prix par action proposé trop bas. Autrement dit: les DEUX managements sont d’accord pour dire que Millicom à 72 est une bien meilleure affaire que Liberty à 15. Ils se connaissent tous car Ramos est l’ancien CEO de LILA et a un siège au board de Charter. Du coup quand TIGO est tombé de 10% à cause de l’annonce du retrait de son plus gros shareholder, Kinnevik AV, j’ai sauté sur l’occasion pour vendre du LILA à 18 et acheter du TIGO à 51.

https://i.ibb.co/fqPS9Nf/Screen-Shot-2019-06-26-at-2-06-55-PM.png

On voit bien que malgré des revenus environ 60% plus élevés chez TIGO les montants de capex et de dette sont pratiquement identiques chez les deux entreprises. C’est d’autant plus impressionnant quand on sait que Millicom construit environ 1 million de nouveaux accès internet chaque année. Liberty a un risk/reward sans doute plus élevé. Ils ont une grosse marge pour potentiellement couper leurs capex (la reconstruction de Puerto Rico est terminée) et le levier plus important pourrait venir magnifier l’OCF ainsi créé…. Si tout se passe bien. En opérationnel je préfère Ramos à Nair et son équipe n’est composée que de gens d’Amérique latine alors que Nair est en train, à mon avis, de reproduire l’erreur de Mike Fries de balancer sur le terrain des américains comme Kerry Scott (nouvelle CEO de Panama) directement depuis un hélicoptère.

Je ne pense pas que la fusion sera remise sur la table de si tôt, mais un duopole régional constitué de deux amis qui ne se livrent pas de véritable compétition génère souvent de très beaux retours pour les actionnaires (voir Comcast et Charter).

Dernière modification par WayWardCloud (27/06/2019 01h47)


"Year after year / On the monkey's face / A monkey face."

Hors ligne Hors ligne

 

#54 18/08/2019 14h26

Membre
Réputation :   80  

Petite mise à jour pour Michel qui demande des nouvelles

20.1 GCI Liberty
11.0 Tessenderlo
10.6 Millicom
10.3 JD.com
  9.3 Alphabet
  8.5 General Motors
  7.7 Liberty Global
  6.1 Formula One
  6.1 Wells Fargo
  5.2 Liberty Latin America
  3.7 Idorsia
  1.6 Peyto


"Year after year / On the monkey's face / A monkey face."

Hors ligne Hors ligne

 

#55 18/08/2019 15h42

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   155  

Comment calculez-vous votre performance ? TRI ?
Je n’arrive pas à lire votre stratégie. Quel est votre indice de réfèrence ?


Who’s the more foolish, the fool or the fool who follows him?

Hors ligne Hors ligne

 

[+2]    #56 19/08/2019 01h25

Membre
Réputation :   80  

Pour calculer la performance j’utilise simplement le Portfolio Analyst de Interactive Brokers avec comme indice de référence l’ETF Vanguard Total World.
Le portefeuille a presque trois ans et se fait battre à plate couture, que ce soit en Time Weighted: -4.5% contre +29% ou en Money weighted: 0% contre +29%.
Pour l’instant je réalise l’exploit de ne pas perdre d’argent.

https://i.ibb.co/1ff3585/IB.jpg

Ça ne m’embêterait pas tant que ça si je sentais que je faisais mes classes, et j’espère que c’est en partie le cas, mais honnêtement, même avec le recul, je ne sais pas ce que j’aurais du faire mieux/différemment. Évidement, on peut toujours regarder les courbes passées et dire "j’aurais du acheter ceci ou cela" mais en terme de process, sans avoir plus d’information que j’avais à l’époque, comment aurais-je du faire mieux? Je ne sais pas. Je regarde les compositions passées du portefeuille et je les trouve plutôt bien argumentées, même si elles se sont avérées perdantes par rapport à l’indice.

"Stratégie" est un bien grand mot… J’essaie de posséder des entreprises qui me plaisent beaucoup à des prix que je trouve attractifs. Je suis attiré par les owner-operators et les situations spéciales.
J’ai appris par la pratique que le plus important pour moi psychologiquement est d’être 100% à l’aise avec le management car dans le cas contraire pendant les baisses je doute très vite. Je fonctionne donc un peu à l’envers par rapport a certains ici: au lieu de regarder ce qui semble pas cher ou ce qui a beaucoup chuté en me demandant si c’est une bonne affaire, je commence par identifier des entreprises/managers qui me semblent extraordinaires en ensuite je me demande si le prix est attractif.

Quelques exemples qui sont dans ma liste mais pas (ou plus) dans le portefeuille:
JP Morgan Chase / Jamie Dimon
Interactive Brokers / Thomas Peterffy
Amazon / Jeff Bezos
Picanol / Luc Tack
Softbank / Masayoshi Son
Bank of America
Disney
Tencent
Apple

J’ai fait un choix conscient pour la file de mon portefeuille de peu reporter l’évolution de la performance (intéressante surtout pour moi) et de plutôt partager des nouvelles concernant mes sociétés en détail (plus riche d’information pour les autres). Certaines files ici sont de longues litanie de "ça monte", "ça descend", "mon PRU est ceci", "j’ai remis une petite louche par là" et ça ne m’intéresse pas beaucoup. Je préfère échanger sur la vie des entreprises! Du coup mon parcours personnel est peut-etre moins facile "à lire" comme vous dites et je m’en excuse.

Dernière modification par WayWardCloud (19/08/2019 02h26)


"Year after year / On the monkey's face / A monkey face."

Hors ligne Hors ligne

 

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ? Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

Pied de page des forums

Don Faites un don
Apprendre le bonheur