Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#1526 23/03/2017 16h42 → Situation économique de la France et avenir de la France

Membre
Réputation :   100 

Queenstown a écrit :

- Dupont Aignan avec un patrimoine de 2.5 M€ qui fait un emprunt de 50K pour payer
  les études de ses enfants !

Peut-etre parce qu’il a eu une offre de 50K, à 0,9%, sans intéret/ ni Rbt pendant la durée des études ( 5 ans ) et qu’en paralléle, cela lui évite de fermer un investissement PEL ou AV qui lui rapporte plus…
et je suis bête je n’ai moi même pas accepter cette offre de mon banquier il y a 4 ans…
( la condition était que mon fils étudiant ai un compte actif avec CB.. )

Hors ligne

 

#1527 23/03/2017 17h12 → Situation économique de la France et avenir de la France

Membre
Réputation :   62 

Il y a quand même une énorme incohérence entre le patrimoine quasi-inexistant de M. Macron et les 3 millions d’euros bruts qu’il a gagné ces dernières années. Je pense qui si on avait observé cela dans la déclaration de M. Fillon, toute la presse aurait tiré a boulets rouges, et le PNF se serait immédiatement auto-saisit pour enquêter sur d’éventuelles dissimulations (je rappelle qu’il y a quand même eu des perquisitions dans le manoir de M. Fillon pour vérifier, en vain, s’il n’avait pas été sous-évalué !). Mais là, pour "Sa Sainteté", ça se passe différemment, évidemment.

Dernière modification par Vibe (23/03/2017 17h14)

Hors ligne

 

#1528 23/03/2017 17h29 → Situation économique de la France et avenir de la France

Membre
Réputation :   32 

J’aurais des tas de choses à répondre sur cette "affaire" du patrimoine de Macron, et j’ai d’ailleurs posté quelque chose de très substantiel sur un tout autre forum.

Je préfère me retenir et me plaindre gentiment mais fermement du hors sujet trop envahissant sur cette file. Le livret de Mélenchon ou les SCIs de Mme Le Pen, c’est intéressant et ça m’intéresse, mais ce n’est pas le lieu ici.

Hors ligne

 

#1529 23/03/2017 18h30 → Situation économique de la France et avenir de la France

Membre
Réputation :   

Mestra a écrit :

Dupond Aignan a fait une très bonne affaire en achetant un appartement parisien en 1999 en tout cas…

Il aurait été mieux qu’il fasse une mauvaise affaire? Le commenter sert à quoi? On parle d’un potentiel prochain Président qui devra diriger la France et le sujet, c’est la valeur d’un appartement acheté il y a 18 ans!
.

Je n’ai rien dit de tel, où dans ma phrase est-il ecrit que je souhaitais qu’il fasse une mauvaise affaire? Mes propos ne font que deux lignes pourtant, avez-vous des problemes de comprehension?

Hors ligne

 

#1530 23/03/2017 21h53 → Situation économique de la France et avenir de la France

Membre
Réputation :   51 

volthur a écrit :

Queenstown a écrit :

Je suis quand même assez stupéfait par le patrimoine et les incohérences de la majorité des candidats à l’élection présidentielle.

Personnellement, voir quelqu’un qui a  été fonctionnaire  toute sa vie accumuler plus de patrimoine qu’un cadre supérieur ou un dentiste a quelque chose d’inquiétant et de -profondément- choquant.

C’est quand même assez stupide comme raisonnement, surtout sur un forum comme celui-la.

Je pense qu’on est tous ici bien placé pour savoir que ce n’est pas forcément que le salaire qui fera le patrimoine, mais la faculté à épargner une grosse ou moins grosse partie de ce salaire, les investissements, et sa culture financière !

Un cadre sup gagnant 1000k par an peut très bien n’épargner que 100€ par mois alors qu’un fonctionnaire à 30k / an en épargner 300…

Je suis bien d’accord sur le fait que l’on peut être fonctionnaire, avocat, boulanger ou couvreur charpentier et se constituer un patrimoine phénoménal en investissant.

Mais alors ou sont les portefeuilles d’actions ? ou sont les appartements mis en location ? les garages ?les investissements dans les start up ? Rien de rien pour AUCUN candidat donc on en revient a mon commentaire initial, leur patrimoine provient de leur(s) revenu(s) et/ou héritage. CQFD
Sachant qu’un député gagne officiellement 6000€/mois je veux bien qu’on m’explique comment on arrive à accumuler 2,5M€ de patrimoine…

Donc la seule solution c’est de ’bidouiller’ avec la loi comme faire employer sa femme comme assistante parlementaire, se faire offrir des ’cadeaux’, avoir droit a des prets d’amis (sic) à 0% d’interet, acheter sa permanence parlementaire, faire un peu de conseil (stratégique lol) etc etc..

Bref, augmentons les députés mais arrêtons les bidouilles. Un peu de transparence sera bénéfique pour tout le monde.

Q


you can't climb the ladders of success with your hands in your pockets

Hors ligne

 

#1531 23/03/2017 23h26 → Situation économique de la France et avenir de la France

Membre
Réputation :   216 

Queenstown a écrit :

Sachant qu’un député gagne officiellement 6000€/mois je veux bien qu’on m’explique comment on arrive à accumuler 2,5M€ de patrimoine…

On en revient au fil sur la paresse qu’IH a posté.
Vous voulez qu’on vous explique, alors qu’il vous suffit de chercher et de lire quelques articles pour le comprendre.

Et on ne peut que rejoindre l’avis de GillesDeNantes:

GillesDeNantes a écrit :

Je préfère me retenir et me plaindre gentiment mais fermement du hors sujet trop envahissant sur cette file.


La vie d'un pessimiste est pavée de bonnes nouvelles…

En ligne

 

#1532 24/03/2017 09h50 → Situation économique de la France et avenir de la France

Membre
Réputation :   172 

Bonjour,

L’INSEE vient de publier les chiffres du déficit public pour 2016, pas si mauvais que cela, même si légèrement supérieurs à la prévision de la loi de finances :

Le déficit public s’établit à – 3,4 % en 2016, en baisse de 0,2 point par rapport à 2015

S’il y avait un seul candidat parmi les 11 en lice qui se réclame de la politique du Gouvernement, on n’aurait pas fini d’en entendre parler…..les derniers indicateurs publiés (chômage, croissance, déficits,…) montrent pourtant que le gouvernement issu des élections héritera d’une situation certes pas  vraiment florissante, mais loin de la catastrophe annoncée çà et là. La situation d’ensemble est fragile, mais les indicateurs macro se mettent au vert les uns après les autres.

Comme beaucoup, j’ai écouté hier soir la prestation du candidat de droite et constaté qu’il n’en finissait pas de toucher le fond : son discours victimaire et doloriste plaira sans doute aux catholiques pratiquants, mais ses attaques hors de propos contre Hollande qui n’est pas candidat  vont achever de le décrédibiliser. Il ne peut plus compter désormais que sur le noyau dur de la vieille droite catho et conservatrice, ce qui ne doit guère peser plus de 15% du corps électoral, et encore….

A l’opposé, le télé-évangéliste de chez Rotschild, même sans rien dire et sans rien faire, voit sa candidature être le déversoir du vote utile : électeurs de droite effarés par la défaite inéluctable de Fillon, socialistes encore fidèles à Hollande et au Gouvernement, tous convergent vers le candidat du "big money", dont on voit mal que la qualification puisse lui échapper.

La seule inconnue à mon sens est de savoir qui lui sera opposé le 7 mai : la Le Pen continue à caracoler en tête de gondole, mais il n’est pas exclu qu’elle s’effondre elle aussi dans les dernières semaines, victime du vote utile mais aussi de ses malversations.

Dit autrement, la qualification sur le fil de l’un des 2 candidats de gauche n’est pas totalement hors de portée à un mois du 1er tour. De ce point de vue, le discours de la République et le débat de lundi semblent avoir permis de créer une petite dynamique en faveur de JLM, qui creuse l’écart sur un candidat socialiste abandonné en rase campagne par les "éléphants" buveurs de soupe "macronienne". Tout cela reste encore très hypothétique et seule une mobilisation massive de la classe ouvrière et employée, pour l’instant très abstentionniste, pourrait permettre ce résultat.

Dernière modification par stokes (24/03/2017 10h45)

Hors ligne

 

#1533 24/03/2017 09h59 → Situation économique de la France et avenir de la France

Membre
Réputation :   61 

Queenstown a écrit :

Sachant qu’un député gagne officiellement 6000€/mois je veux bien qu’on m’explique comment on arrive à accumuler 2,5M€ de patrimoine…

Donc la seule solution c’est de ’bidouiller’ avec la loi comme faire employer sa femme comme assistante parlementaire, se faire offrir des ’cadeaux’, avoir droit a des prets d’amis (sic) à 0% d’interet, acheter sa permanence parlementaire, faire un peu de conseil (stratégique lol) etc etc..

Bref, augmentons les députés mais arrêtons les bidouilles. Un peu de transparence sera bénéfique pour tout le monde.

Parce qu’au constat "les deputes font des magouilles pour s’enrichir" vous répondez qu’il faut les augmenter? Serieusement? Si je pique dans la poche de mon voisin je vais pas demander à mon patron de m’augmenter, parce que ca ne s’arrêtera jamais. Non, je vais en prison. Là, pareil. Prison. J’espère que les français vont se réveiller et ne pas réélire bon nombre de bon à rien cumulards surpayés. Parce que des deputes honnêtes et travailleurs il y en a. Et l’efficacité devrait également s’appliquer à l’assemblée nationale.

Dernière modification par Stibbons (24/03/2017 10h01)

Hors ligne

 

#1534 24/03/2017 11h11 → Situation économique de la France et avenir de la France

Membre
Réputation :   62 

stokes a écrit :

Il ne peut plus compter désormais que sur le noyau dur de la vieille droite catho et conservatrice, ce qui ne doit guère peser plus de 15% du corps électoral, et encore….

Pour le coup je suis plutôt "bobo", citadin et agnostique, et pourtant je soutien F. Fillon (en même temps, sur un forum d’investisseurs, majoritairement en actions, il n’est pas surprenant de trouver des gens votant à droite, il y a donc un biais). Il ne faut pas croire qu’on vote tous Macron smile Mais peu importe nos préférences, on dévie, on dévie c’est vrai …

Cela dit, j’ai été agréablement surpris, en allant sur le simulateur d’impôts de M. Mélenchon, de constater que malgré mon gros salaire je ne paierai pas plus d’IR. Après, concernant la taxation du PEA, ça sera peut-être différent.

Dernière modification par Vibe (24/03/2017 11h12)

Hors ligne

 

#1535 24/03/2017 11h30 → Situation économique de la France et avenir de la France

Membre
Réputation :   38 

goldex a écrit :

Queenstown a écrit :

Personnellement, voir quelqu’un qui a  été fonctionnaire  toute sa vie accumuler plus de patrimoine qu’un cadre supérieur ou un dentiste a quelque chose d’inquiétant et de -profondément- choquant.

Ce qui est choquant ce sont vos remarques, un fonctionnaire n’aurait donc pas le droit d’économiser ? d’investir ? ou alors il devrait faire de la perte pour vous laisser gagner plus ?

Queenstown a écrit :

On parle quand même de patrimoines de plusieurs millions d’euros à 60 ans ou alors ils avaient tous des parents très riches.

Peut être, et alors ? tant que le patrimoine à été acquis légalement il n’y a rien a redire.

Queenstown a écrit :

- Dupont Aignan avec un patrimoine de 2.5 M€ qui fait un emprunt de 50K pour payer les études de ses enfants !

M. Aignan gère son argent comme il l’entend, s’il souhaite contracter un emprunt et que la banque accepte qui a-t-il a redire ?, je ne vois toujours pas la pertinence de votre intervention

Queenstown a écrit :

- Fillon qui taxe de 30K sa fille (sic) pour payer ses impots ! (ca donne une idée des revenus..)
- Asselineau qui a plusieurs millions de patrimoine, 300Kd ’assurance vie et des comptes courants dans le rouge etc etc..

Même remarque

Queenstown a écrit :

Bref, loin de moi le ’tous pourris’ qu’on nous rabache depuis des années mais il faut revoir quand même le système profondément pour éviter tous les abus actuels et renforcer les sanctions.

Dans les remarques que vous venez de formuler quels sont donc les abus ? et donc que souhaitez vous sanctionner ?

Un homme politique a le droit d’avoir du patrimoine, un château, une porsche, une rolex …  je ne trouve rien de choquant la dedans tant que tout est légal et déclaré.

rah, vous êtes tous un peu dur avec Queenstown…..pour ma part je me pose aussi le même genre de questions que lui.
Surtout que je trouve ces déclarations quand même étonnamment "dépouillées"…….pas autre chose que du patrimoine immobilier et du dépôt liquide, fort peu d’assurance vie, quasiment pas d’actions.
D’ailleurs les évaluations des prix de l’immobilier de Fillon m’ont fait rire : de toute évidence, il a déclaré le prix de certains biens au prix de leur achat, sans le réévaluer au prix de l’année de déclaration!….d’autres ont joué le jeu. Ca montre une certaine psychologie du tirage de ficelle partout où on peut!

Du coup, je me demande quand même quelle est leur culture financière, à nos édiles, et leur implication dans les marchés financiers et le soutien promu de l’économie réelle par la prise de risque de l’investisseur, que tant prônent, avec moultes idées de taxation du capital, mais auxquelles ils ne s’exposent aucunement à titre personnel!

https://patrimoine.lesechos.fr/placemen … 074662.php

J’avais déjà parcouru le patrimoine de nos élus quand c’était sorti suite à je ne sais plus quel scandale il y a quelques années.
Comme ici, une omniprésence de l’immobilier était flagrante.

Autrement dit, pour moi, une vision très féodale du patrimoine : on se constitue un fief.

Après, c’est quand même plus facile, quand, en tant que fonctionnaire de l’état, on a quelques petits avantages (véhicule de fonction, logement de fonction, et bien d’autres petites joyeusetés payées par nous tous dont on ne sait en général rien-car cela par contre n’est pas publié ou peu et ils n’en parlent pas d’eux-même), qui permettent de ne pas impacter sa trésorerie.
J’avais vu que nos chantres de la défense du français peu riche exploité par l’état et les vilains financiers que sont Mélanchon et Marine Le Pen, gagnaient avec tous leurs mandats environ 13000 euros mensuels.

Mais c’est ok, pas de souci….mais en ce qui me concerne, ayant gagné bien moins, une fois ratissé par les charges diverses, que me reste-t-il autant à investir? Pas autant!

Pour moi, comme en certains pays scandinaves, nos élus devraient avoir un budget transport limité et payer de leur poche le dépassement (que penser de Fillon qui rentrait dans la Sarthe le week-end  en jet privé pendant que sa voiture suivait sur l’autoroute?….c’est nous qui payons ces fantaisies qui n’ont aucune considération pour l’empreinte écologique ni économique)…….certains ministres rentrent chez eux le soir (pas de logement de fonction dont le coût locatif serait plus cher pour un citoyen lambda dans notre belle nation-et rappelons nous H.Gaymard)….bref, des limitations du budget de la fonction.
Car que penser du rapport à la réalité qu’ont certains de nos élus quand ils sont incapables de savoir le prix d’un ticket de métro ou d’un pain au chocolat?
Ces gens censés nous représenter ne savent même pas quel rapport à la réalité financière nous vivons!…Ils sont élevés hors-sol!

Et moi ce qui me choque n’est pas du tout ce qu’on donne à voir.
C’est justement ce qu’on ne nous laisse pas voir.

Quid des avantages retraites et autres après qu’ils cessent leur fonction, par exemple? Combien d’euros perçus contre combien cotisé, et quel comparatif par rapport à un ouvrier, profession libérale, salarié du privé, entrepreneur?

Et aussi, pour finir, et après j’arrète les questions gènantes, promis : quels dons à des associations font-ils (même pas la peine de savoir lesquelles, juste savoir s’ils donnent, puisque ça se déclare aux impôts)?….ça permettrait de savoir à quelle genre de personne on a affaire.

Bref autant dire que les déclarations n’engagent que ceux qui y croient, et que comme toute entreprise, un habillage de bilan est toujours possible, avec un bon professionnel de la cosmétique financière.

Dernière modification par Lausm (24/03/2017 11h41)

Hors ligne

 

#1536 24/03/2017 12h02 → Situation économique de la France et avenir de la France

Membre
Réputation :   62 

Lausm a écrit :

Pour moi, comme en certains pays scandinaves, nos élus devraient avoir un budget transport limité et payer de leur poche le dépassement

D’un autre côté, les pays scandinaves sont des monarchies, avec tout ce que ça suppose comme dépenses pour le faste royal. Donc ce qu’ils économisent pour leur personnel politique, ils le dépensent pour leurs familles royales. S’il y a beaucoup de dépenses d’apparat au sommet de l’état français, c’est pour avoir en quelque sorte une "grandeur" républicaine, sorte de nostalgie révolue de la monarchie.

Tout cela est bien hypocrite, il serait plus simple d’avoir tout simplement une monarchie parlementaire (avec ses fastes) et à côté un personnel politique simple et dont la vie ne se déroulerait pas dans des palais. Ça serait même plus économique qu’un régime présidentiel.

Dernière modification par Vibe (24/03/2017 14h32)

Hors ligne

 

#1537 24/03/2017 16h42 → Situation économique de la France et avenir de la France

Membre
Réputation :   86 

Lausm a écrit :

rah, vous êtes tous un peu dur avec Queenstown…..pour ma part je me pose aussi le même genre de questions que lui.

Mon message n’avait pas pour but d’être dur avec Queenstown mais plutôt de rappeler des réalités.

A aucun moment dans son intervention initiale Queenstown n’a fait état d’un abus quelconque, tel que pourrait être par exemple employer un membre de sa famille (discutable mais apparemment légal), accorder des marchés par copinage … (les exemples ne manquent pas).

Seul ont été relevés des généralités douteuses « voir quelqu’un qui a  été fonctionnaire  toute sa vie accumuler plus de patrimoine qu’un cadre supérieur ou un dentiste a quelque chose d’inquiétant »
ou des pratiques de gestions courantes qui n’ont absolument rien a voir avec un abus quelconque (en quoi contracter un prêt lorsque l’on a un patrimoine conséquent prête a discussion ?).

C’est bien ça l’objet de mon premier message, le post aurait parlé de déclarations de patrimoine possiblement partiels, de pratiques litigieuses ou moralement discutables ou tout autre abus que l’on découvre régulièrement dans les médias et là j’aurais surement été totalement d’accord avec ce qui est dit.

Lausm a écrit :

Et moi ce qui me choque n’est pas du tout ce qu’on donne à voir.
C’est justement ce qu’on ne nous laisse pas voir.

Effectivement je suis bien d’accord avec ça

Lausm a écrit :

Et aussi, pour finir, et après j’arrète les questions gènantes, promis : quels dons à des associations font-ils (même pas la peine de savoir lesquelles, juste savoir s’ils donnent, puisque ça se déclare aux impôts)?….ça permettrait de savoir à quelle genre de personne on a affaire.

Pour ma part aucun intérêt de savoir s’ils font des dons ça ne me regarde pas et ça n’entre pas dans mes critères de choix d’un élu.

Dernière modification par goldex (24/03/2017 16h43)


Stay away from negative people. They have a problem for every solution.

Hors ligne

 

#1538 24/03/2017 18h36 → Situation économique de la France et avenir de la France

Membre
Réputation :   172 

Lausm a écrit :

Surtout que je trouve ces déclarations quand même étonnamment "dépouillées"…….pas autre chose que du patrimoine immobilier et du dépôt liquide, fort peu d’assurance vie, quasiment pas d’actions.

Comment voulez-vous qu’il puisse en aller autrement ?

Le placement en actions reste très mal vu dans notre pays ; avouer détenir un portefeuille d’actions ferait désordre alors que quasiment tous les candidats affirment vouloir combattre les spéculateurs.

Hors ligne

 

#1539 24/03/2017 19h44 → Situation économique de la France et avenir de la France

Membre
Réputation :   182 

Vibe a écrit :

Cela dit, j’ai été agréablement surpris, en allant sur le simulateur d’impôts de M. Mélenchon, de constater que malgré mon gros salaire je ne paierai pas plus d’IR. Après, concernant la taxation du PEA, ça sera peut-être différent.

J’ai également tilté sur ce point. Mélenchon a déclaré que les personnes jusqu’à 4000€/mois n’allaient pas payer plus d’impôt.

Or, quand on voit le coup de massue fiscal qu’il veut envoyer sur la tête des riches, s’il ne s’agit pas des "zaisés", la cible favorite de ses concurrents, qui sont souvent à peu près à ce niveau de revenus (grosso modo 50K€ annuels), je me demande bien où il espère trouver des victimes consentantes.

Car à mon avis, ce sont justement les catégories supérieures à ces CSP+ qui sont déjà dans les startings blocs pour émigrer si jamais le climat fiscal & règlementaire se détériorait encore. A 4000e/mois ou 50K€, la pression fiscale FR reste supportable, bien que très supérieure à ce que vivent nos voisins. Au-dessus, l’exil fiscal devient plus que tentant.

Pour rappel, à 4000€ nets par mois, vous êtes dans les 5% des Français qui gagnent le plus. Faire tenir des hausses massives d’impôts sur une population de 5% de Français plus mobiles, plus diplômés, et plus riches que la moyenne n’a aucune chance de réussir.

C’est fantaisiste pour être gentil, complètement stupide pour l’être un peu moins.

Hors ligne

 

#1540 24/03/2017 19h50 → Situation économique de la France et avenir de la France

Membre
Réputation :   172 

C’est bien pour faire face à ce risque d’une migration de riches que JLM prévoit d’inscrire dans la nouvelle constitution un principe de neutralité fiscale : n’importe où qu’il réside, le citoyen français restera redevable au fisc du différentiel entre l’impôt acquitté dans le pays d’accueil et celui qu’il aurait payé en restant en France.

JLM est quand même bien gentil ; en 1789, les avoirs des émigrés de Coblence avaient été purement et simplement confisqués.

Hors ligne

 

#1541 24/03/2017 19h53 → Situation économique de la France et avenir de la France

Membre
Réputation :   16 

La limite des déclarations de patrimoine, c’est qu’elles ne portent que sur le patrimoine de la personne concernée, à l’exclusion du patrimoine du conjoint et des enfants.
Sinon, on ne peut pas partir du principe qu’elles sont incomplètes: dans le cas où elles le sont la HATVP appuyée par l’administration fiscale les fait corriger (insuffisance de valeur) ou engage des poursuites (ou le fisc).
Enfin, étant fonctionnaire, j’ai accumulé un patrimoine personnel conséquent (1,4M€) sans voiture de fonction ou logement de fonction (il n’y a plus guère que les préfets à en bénéficier dans l’administration civile de l’Etat, et ils paient un loyer correspondant à la partie privative comme les ministres, même s’il est plutôt bas), sans fraude ni détournement.
Il faut cesser d’encourager le populisme de bas niveau!

Hors ligne

 

#1542 24/03/2017 19h57 → Situation économique de la France et avenir de la France

Membre
Réputation :   182 

C’est vrai il est trop bon
Franchement je me demande pourquoi on a fait 1789. Puisque l’état de droit peut être bafoué par de l’arbitraire étatique tout comme sous l’ancien régime…

Plus sérieusement, je ne crois pas à cette histoire de neutralité fiscale ou de fiscalité associé à la nationalité ou ce genre de mécanisme.
Un pays qui a 10% de PO en plus que tous ses voisins ne pourra pas collecter la différence. Au nom de quoi les voisins accepteraient cela ? Au nom de quoi un Français travaillant et investissant au UK par exemple devrait redonner du pognon à la France ? Et le UK s’y plier avec joie ? Qu’est ce que le UK a à gagner en retour ?

Des pays comme l’Irlande et le UK ont bien compris l’intérêt d’avoir des PO plus faibles que leurs voisins. Cela attire les entreprise et les capitaux privés. Sans rentrer dans une concurrence fiscale où tous les coups permis (ce qui en tant que libéral me conviendrait tout à fait), un simple principe de réalité par rapport à ce qui se fait autour de nous serait déjà un bon début.

(et pour éviter la digression, je ne parle ni fraude ni optimisation fiscale, qu’on soit clair, je parle de taux nominaux standards et légaux)

Hors ligne

 

#1543 24/03/2017 20h06 → Situation économique de la France et avenir de la France

Membre
Réputation :   80 

Petite erreur : c’est en 1792 que les biens des émigrés sont confisqués, dans un contexte de guerre avec l’Autriche puis avec toute l’Europe. Jusqu’à la fuite du roi, repris à Varennes, le 21 juin 1791, les émigrés royalistes ne risquent pas grand chose, si ce n’est l’agitation parisienne. Après Varennes, la situation politique se tend, l’idée d’une République au lieu d’une royauté s’impose progressivement, elle est d’ailleurs établie en septembre 1792. Or, début 1792, ces émigrés affirment, haut et fort, vouloir profiter de la guerre imminente pour briser la Révolution, en particulier les réfugiés de Coblence. La confiscation de leurs biens n’en apparaît que plus logique, c’est la réponse du berger à la bergère …

Rastignac

Dernière modification par Rastignac (24/03/2017 20h09)


“L'épargne est une magnifique réalité, spécialement quand nos parents l'ont pratiquée.” Mark Twain…

Hors ligne

 

#1544 24/03/2017 20h13 → Situation économique de la France et avenir de la France

Membre
Réputation :   172 

Igorgonzola a écrit :

C’est vrai il est trop bon
Franchement je me demande pourquoi on a fait 1789. Puisque l’état de droit peut être bafoué par de l’arbitraire étatique tout comme sous l’ancien régime…

Je ne vois pas vraiment ce qui serait arbitraire dans ces dispositions.

La nouvelle constitution annoncée par JLM sera écrite par les députés siégeant en assemblée constituante, tout le contraire de 1958 où un cercle restreint de juristes avait écrit que qui convenait au "grand Charles".

Il va sans dire que l’on ne demandera pas l’avis du pays d’accueil sur ces dispositions ; comme je l’ai écrit dans une contribution précédente, il sera loisible pour le fisc de saisir les avoirs français des redevables récalcitrants.

Hors ligne

 

#1545 24/03/2017 21h01 → Situation économique de la France et avenir de la France

Membre
Réputation :   80 

Beaucoup de rêves dans la mise en oeuvre des idées de Jean-Luc Mélanchon…

La saisie des biens des Français est possible en France, mais à l’étranger, c’est une illusion. En effet, les biens immobiliers en France sont aisés à saisir, mais au Portugal, c’est plus dur… Pourquoi ?

1/ Dans le cadre de l’Europe (U.E.), des traités ont été signés, c’est la résidence qui compte pour le calcul de l’impôt. En cas de doute entre la loi et le traité, le traité s’impose. Si vous vivez aux Portugal ou en Espagne, ce sont les règles du pays d’accueil qui s’appliquent. De même, un Italien ou un Belge résidant à Paris suivent des règles françaises. Renégocier un traité prend beaucoup de temps, l’internet  dévoile tous les secrets : tous ces biens seront vendus avant la mise en oeuvre de la loi. Et sans accord fiscal réciproque, la France n’a aucun pouvoir pour intervenir dans un autre pays.

2/Pour sortir de l’Union européenne, il faudra un référendum, pas  gagné d’avance. De même, le temps de l’organiser, de faire campagne, et tous les biens immobiliers seront vendus.

3/Hors de l’Europe, soit le Maroc ou bientôt la Grande-Bretagne :
Le fisc français n’a aucun ordre à donner aux fiscs marocains ou anglais. Il faut s’attendre à 10 ans de procédure en justice et de très faibles retours sur investissement. Et pour quel motif ? Ils vivent au Maroc, mais sont Français, ils doivent payer à la France ! Ridicule… Les gens peuvent aussi quitter le Maroc pour la Tunisie la veille de la décision définitive… On peut juste agir en supprimant la nationalité française aux récalcitrants, dont beaucoup auront déjà acquis une double nationalité. Sans compter, bien sûr, tous les traités internationaux signés pour interdire les déchéances de nationalité (suite aux "passeports Nansen", pour les puristes). Je rappelle que nombre d’Anglais de France ont demandé la nationalité française après le résultat du Brexit.

Le problème de certains politiques français est de se croire en 1789, lorsque la France était une très grande puissance mondiale, qui pouvait donner des ordres… C’est fini… Quant à retenir les gens sous peine de perdre le passeport français, à l’époque de l’Union européenne, de la mondialisation et lorsque plus d’un quart des mariages sont mixtes, on tombe dans la niaiserie la plus évidente…

Bien sûr, je n’évoque pas les actifs boursiers, transférables en un seul clic… Toutes ces démarches ne seront lancées qu’après la fin de la Ve République, priorité annoncée du programme de Jean-Luc Mélanchon. Il faut dans l’ordre : gagner les présidentielles, puis gagner les législatives, puis obtenir une assemblée constituante, puis voter la constitution, et après, si tout va bien on parlera fiscalité. Cela laisse au moins six mois aux investisseurs pour partir… Ou voyager dans les Caïmans, les Bahamas, le Panama, et parler à des spécialistes…

Rastignac

Dernière modification par Rastignac (24/03/2017 21h11)


“L'épargne est une magnifique réalité, spécialement quand nos parents l'ont pratiquée.” Mark Twain…

Hors ligne

 

#1546 24/03/2017 21h10 → Situation économique de la France et avenir de la France

Membre
Réputation :   172 

Rastignac vous ne me lisez pas : j’évoquais une saisie des avoirs français détenus par des expatriés ayant établi leur résidence fiscale à l’étranger.

Comme vous le soulignez, certains redevables liquideront tous leurs biens immobiliers en France pour éviter ce risque de saisie, mais tous ne le feront pas. Chez les riches, il y a en effet un fort attachement aux biens de famille, qu’il s’agisse d’un 100m2 Rue de Passy, d’un manoir dans le Morbilhan ou d’une "grosse maison" à La Baule.

Rastignac a écrit :

Le problème de certains politiques français est de se croire en 1789, lorsque la France était une très grande puissance mondiale, qui pouvait donner des ordres… C’est fini… Quant à retenir les gens sous peine de perdre le passeport français, à l’époque de l’Union européenne, de la mondialisation et lorsque plus d’un quart des mariages sont mixtes, on tombe dans la niaiserie la plus évidente…

La problématique me semble exactement inverse : la plupart des politiques se comportent comme si la fin de l’histoire était survenue, la France étant durablement vassalisée vis-à-vis des Etats-Unis au plan militaire et de l’Allemagne au plan économique.

Je ne sais pas si on retiendra des contribuables en menaçant de leur retirer leur nationalité, mais je suis certain d’une chose : le jour où un chef d’état français envisagera de renverser la table sur laquelle reposent les traités et de quitter l’UE, ses homologues le poursuivront dans le couloir et le supplieront de n’en rien faire en le prenant par le bras.

Dernière modification par stokes (24/03/2017 21h17)

Hors ligne

 

#1547 24/03/2017 21h14 → Situation économique de la France et avenir de la France

Membre
Réputation :   61 

Rastignac, regardons l’exemple américain sur ce sujet. Ils sont puissants certes, et sont capable de faire plier la Suisse sur le secret bancaire d’un claquement de doigt. Ils font très bien ce que vous pensez être impossible à faire, il suffit d’avoir de la volonté.

On peut par exemple condamner à de très fortes amendes quiconque ne declare pas ses biens à l’étranger. Et ça marche très bien coupler à une carotte (cf tous ceux qui ont declarer leur bien cachés en Suisse parce que l’état français sera cool pendant quelques années pour toutes régularisation "spontanée").

Si l’individu refuse de payer, et que l’enquête montre qu’il a délibérément échapper l’impôt des sommes importantes, à la prochaines entree sur le territoire français => prison. Ce n’est pas irréalisable. Il faut le vouloir. Là encore, si les US le font, on devrait (à l’échelle de l’Europe) pouvoir le faire.

Hors ligne

 

#1548 24/03/2017 21h15 → Situation économique de la France et avenir de la France

Membre
Réputation :   111 

stokes a écrit :

Rastignac vous ne me lisez pas : j’évoquais une saisie des avoirs français détenus par des expatriés ayant établi leur résidence fiscale à l’étranger.

Comme vous le soulignez, certains redevables liquideront tous leurs biens immobiliers en France pour éviter ce risque de saisie, mais tous ne le feront pas. Chez les riches, il y a en effet un fort attachement aux biens de famille, qu’il s’agisse d’un 100m2 Rue de Passy, d’un manoir dans le Morbilhan ou d’une "grosse maison" à La Baule.

Oui mais les riches ont fait comme notre president des sci, où cela sera compliqué de saisir le bien d’un autre (une sci)

Hors ligne

 

#1549 24/03/2017 21h19 → Situation économique de la France et avenir de la France

Membre
Réputation :   172 

Je ne vois pas très bien ce qui peut empêcher de fisc de saisir des parts de SCI comme toute autre part sociale.

Hors ligne

 

#1550 24/03/2017 21h43 → Situation économique de la France et avenir de la France

Membre
Réputation :   111 

Au fait stokes vous allez voter poutou ou melachon ?

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech